Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

Pourquoi moi? Auteur: DarkWitches Vue: 2016
[Publiée le: 2005-11-25]    [Mise à Jour: 2006-07-30]
13+  Signaler Général/Romance Commentaires : 45
Description:
- Pourquoi, parmi les millions de filles sur cette planète a-t-il fallu que ce soit moi?
- Pourquoi, parmi les millions de filles sur cette planète a-t-il fallu que ce soit elle?
ENJOY&REVIEWS PLEASE
Crédits:
Les persos HP appartiennent à JKR.
La fic et le perso Sarah sont notre propriété privée: a nous les Darwitches c'est a dire Blue-Crystal et Darkdevil
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Chapitre IX

[1021 mots]
Publié le: 2006-07-30Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Salut tt le monde est désolées pr le retard!! Bon, comme il est presque 2h du mat je blablaterai pas trop et je ne pourrai pas répondre non plus à chaque review. Donc je dis : Merci à ino, kurokawa, hermy-pifoo, drey, tipheret, aséalia (dsl encore pr le retard -.-"….), ellora, fantomette et Sophie. On vous adore tous!!!

Voilà la suite…

Chapitre 9

°° Fred°°

Courant de toutes ses forces, elle prit le chemin de la tour des gryffondors. Un grand tableau gardait l’entrée. La grosse dame.

- Mot de passe ?

°°Ce n’est pas vrai…°°

Sarah se recula et tourna sue elle-même.

- Mon enfant, est ce que vous allez bien… s’enquit le portrait.

Non, ça n’allait pas du tout. Non seulement elle ne pouvait pas entrer, mais en plus de ça elle avait perdu la voix, sans oublier l’humiliation qu’elle venait de subir…alors non ! Ça ne pouvait pas bien allez ! Elle s’approcha du tableau et frappa tout doucement d’abord, ensuite de plus en plus fort.

A chaque coup une larme coulait. Sans prêter attention aux protestations de la gosse dame, Sarah continua à marteler la porte inlassablement.

Une minute plus tard elle s’ouvrit enfin.

- Mais qu’est ce qui ce passe enfin ?

Harry Potter lui faisait face.

- Parker, qu’est ce qui t’arrive ?

Sans le regarder, la jeune fille le bouscula et entra dans la pièce.

La salle commune des gryffondors était large, vaste et confortable. Un feu brûlait joyeusement dans la cheminée, et les élèves papotaient gaiement, ou faisaient leurs devoirs, vautrés dans des fauteuils rouges et or, ou sur des canapés du même ton.

°° Ou es-tu ? Fred…je t’en pris, ou es-tu ?°°

Georges était assis à même le sol, dos au sofa, et tenait dans ses bras une jolie jeune fille noire, qui devait être Angelina.

Parcourant la salle du regard, elle repéra le deuxième jumeau : adossé contre un mur, au fond de la salle, il était en grande conversation avec Lee Jordan.

Sarah fonça vers eux.

Sur son passage, tout le monde se retournait, tout le monde la dévisageait. Après tout, voir un uniforme vert argent chez les griffons était légèrement flippant.

- Qu’est ce qu’elle fait là ?

- Elle est de Serpentard, non ?

- Ouais…Celle qui ne s’entend pas avec Malfoy, tu sais la tarte….

Sarah arriva enfin devant Fred, celui-ci ne semblait pas l’avoir vu, jusqu'à ce qu’elle le tire par la manche de sa robe de sorcier.

- Voila Lee, tout ce qu’il y a à faire c’est…Sarah, Sarah ?...Mais qu’est ce que tu fait là ? Regarde-moi…qu’est ce qui se passe ?

Elle leva vers lui ses yeux brillants de larmes.

- Oh mon Dieu…mais, attend, Viens on s’en va d’ici…désolé Lee ! A plus tard !

Sans se soucier du regard des autres élèves, il la prit par la main et l’entraîna derrière lui, hors de la salle commune.

Après un dédale de couloir, ils arrivèrent a une sorte de tour découverte que Sarah reconnut aussitôt comme étant la tour d’astronomie. Il y faisait frais, très frais, le ciel était découvert et on pouvait voir les étoiles briller.

- Viens,…

Ils prirent tous deux places sur un des bancs qui q’y trouver.

- Alors, qu’est ce qui se passe ?

D’un petit geste, la jeune fille tapota son coup, et secoua la tête en un « non »

- Tu…tu ne peux pas parler…tu ne peux pas parler !

Elle acquiesça.

- C’est un sort !

°°Oui°°

- Mais qu’est ce qui c’est passé a la fin ? Attend…

Sortant sa baguette il murmura rapidement un finite incantatem.

- Fred, je…je…

Les mots étaient inutiles, insuffisant pour exprimer ce qu’elle ressentait. Lorsque ses larmes se remirent à couler, son ami l’attira tout contre lui, et la serra fort. Il ne dit rien, ne prononça aucune parole, il se contenta de garder Sarah dans ses bras et de la laisser pleurer, vider ce qu’elle avait sur le cœur.

L’humiliation de tout à l’heure, ajoutée à la présence manquante de ses parents, avait mis la jeune fille dans un tel état de nerfs, qu’elle tremblait littéralement.

Fred la serra plus fort. Ils demeurèrent ainsi, jusqu’à ce qu’elle se calme.

- Merci, fit-elle d’une voix rauque.

Interloqué, il l’observa un instant et demanda en lui caressant les cheveux :

- De quoi ?

La jeune fille avait les bras noués autour de sa taille, et la tête nichée au creux de son coup.

- D’être là, répondit-elle simplement.

Il ne sut que répondre. Fred ne la connaissait que depuis le début de l’année et pourtant…elle était devenue indispensable à ses yeux.

Il s’était attaché à elle. Sa petite Serpentard.

Soudain, elle se détacha de lui et leva les yeux vers le ciel, là, elle déclara fermement :

- Je suis stupide.

Et elle se mit à rire en fixant le sol.

- Sarah…qu’est ce qui c’est passé ?

- Je…disons que…

Fred prit le visage de son amie entre ses main, la forçant a le regarder droit dans les yeux.

Sarah sentit les larmes menaçaient de re-revenir.

- Et merde ! Je me suis transformé en vraie madeleine, la moindre chose me fait pleurer… ? Dit-elle en essayant de sourire.

Elle se réinstalla dans les bras de Fred. Sa présence la réconfortait, l’apaiser…

Elle lui raconta alors l’altercation entre elle et Draco. Il l’écouta calmement, sans l’interrompre, mais quand elle vit sa mâchoire se serrée et son regard s’endurcir elle dit :

- Non Fred, Je dois régler ça seule. C’est mon problème. Jure moi que tu ne feras rien !

- Mais…

- Promets-le !

Il fléchit :

- D’accord…

Jetant un regard sur sa montre, le jeune homme ajouta :

- Il faut rentrer…

Une lueur d’incertitude passa dans les yeux de Sarah :

- Mais j’ai une meilleure idée…

D’un coup de baguette il fit apparaître une grande couverture.

- Oh non, tu n’as pas à rester…ça va aller…

- Chut !

Le banc était assez grand pour deux, ils s’installèrent aussi confortablement que possible, et ramenèrent la couverture sur eux.

Ils allaient devoir se lever tôt demain…

Se pelotonnant cotre Fred, Sarah murmura avant de se laisser porter par le sommeil :

- Fred…tu es apaisant !

Souriant dans le noir, ce dernier songea que personne d’autre à part elle ne l’aurait qualifié d’apaisant.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales