Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

La fille de Grindelwal Auteur: percymalfoyriddle Vue: 78
[Publiée le: 2018-10-30]    [Mise à Jour: 2018-10-30]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaire : 1
Description:
Après la bataille de Poudlard Harry devient maître de la mort et est envoyé dans le passé.
Crédits:
J.K Rowling
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 2

[1255 mots]
Publié le: 2018-10-30Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Je crois que le bonheur d'être à Poudlard est aussi grand que la première. Il faut dire que dans un sens, c'est ma première, en tant que fille. Je commence à m'habituer à ce corps, je me demande même si je ne m'y sens pas mieux que dans mon ancien. Je peux dire que je suis belle, les jeunes garçons me dévisagent quelques fois depuis que nous sommes devant les portes de la grande salle. Et puis, j'ai gardé mes yeux verts, bien qu'ils soient plus clairs et parsemé du même gris que ceux de mon père.



Mon père... Gellert n'est pas un homme méchant. Il a besoin de reconnaissance et de pouvoir, mais j'ai l'impression qu'il serait prêt à tout pour moi, et cela me console quant à son âme, qui n'est pas aussi noir que ce qu'ils m'ont fait pensé dans mon époque.



J'évite la plupart du temps d'y repenser, à ce temps d'avant/après. Je pense que c'est Hermione qui me manque le plus. J'ai toujours rêvé d'avoir une sœur à protéger et à aimer, et même si c'était une fille forte et intelligente, plus qu'il n'est possible de l'expliquer, elle avait aussi une fragilité touchante, que je couvais comme un grand frère, émettant le fait que je suis plus jeune de quelques semaines. Ron n'est pas en reste, ses bêtises et ses réflexions bien souvent idiote présentent un vide maintenant que je ne suis plus là pour les entendre et les réparer. Luna, Neville, les jumeaux et même Malefoy, tout cela forme étreint mon cœur lorsque j'y pense.



Pour revenir à quelque chose de plus joyeux, je reviens au "présent" et regarde avec un léger amusement la petite barbe rousse, assortie à sa chevelure mi longue de ce cher Dumbledore, nettement plus jeune que lorsque je l'ai connu. Ses yeux bleus sont moins pétillants et moins pleins de sagesse et de savoir que cinquante ans plus tard. Son visage charmant, harmonieux montre bien moins de marques indélébiles que les personnes ayant vécu bien des épreuves et bien des tracas ont. Il ne capte pas mon regard, mais je vois dans le sien une joie que seul lui peut ressortir, à la seule vue de ce groupe d'enfants auquel je suis mélangée.



Il nous fait enfin entrer dans la grande salle, devant le tabouret supportant le chapeau rapiécé qui tient le destin de notre scolarité entre ses "mains", bien que l'expression soit mal choisie, et nous explique comment va se dérouler la répartition. Je constate qu'il aime déjà les grands discours, nous en sortant un pour si peu. N'écoutant que d’une oreille, j'observe les gens qui m'entourent. Je reconnais la chevelure bien trop blonde et le regard bien trop gris des Malefoy sur la personne de celui que je pense être Abraxas, l'air pincé de la famille Parkinson sur le visage d'un jeune garçon dont les yeux démontrent un stress subtilement caché, l'air sévère et supérieur des Black, dans les traits de ceux que je sais être les parents de Sirius, Walburga et Orion, aussi beaux que tous les membres de la famille. Mais la personne qui m'intéresse et celle-là, aux traits si fin qu'il harmonise son visage pâle, à l'expression si neutre qu'elle en étonnait beaucoup et au regard si sombre, noisette-orangé, presque rouge. Tom Jedusor est aussi beau qu'on peut le dire d'une statue grecque, son visage ne semble avoir aucun défaut, aucune faille. Il semble parfait. Mais il y a quelque chose dans son regard, quelque chose de vide, de terrible, quelque chose qui fait peur. Quelque chose qui annonce le mal. Le mal qui couvrirait ce vide dans ses yeux, dans son cœur, dans son âme.



Le silence s'étant installé tout autour de moi me fait relever les yeux vers le futur directeur de l'établissement. Celui-ci regarde avec surprise, pour ne pas dire choc, la liste qu'il tiens entre ses grandes mains pâles, rien ne laissant transparaître son trouble, en exceptant son regard trouble et son visage ayant pâlit à vue d'œil. Se reprenant peu à peu, il se racle la gorge et sourit à tous.



- Grindelwald-Serpentard, Keira.



Niant les exclamations et les chuchotements, je m'avance avec toute la grâce dont je suis capable vers Dumbledore, qui me fait un sourire crispé, avant de monter sur le piteux tabouret, regardant fièrement l'assemblée. J'ai appris, à force d'épreuves, de guerres et d'apprentissages que l'appartenance à quelque chose ne faisait pas de nous quelque chose, mais que c'était la personne appartenant à cette chose qui forgeait cette-dernière, qui lui bâtissait une réputation. Serpentard était très mal jugée par le monde à cause des querelles des fondateurs, mais cela ne faisait pas de cette maison une mauvaise affiliation, quelque chose qui la changerait. Elle était déterminée à la changer, elle, la descendante de ce grand homme.



- Humm, je vois beaucoup de chose dans ta tête. Deux vies, deux magies, pour un seul petit corps. Tu sais d'où tu viens, tu connais tes origines, toutes, tu sais où tu vas aller, je sais où je dois te placer. Mais tu es si courageuse, si loyale, si intelligente, que tu pourrais toutes les conquérir, ces maisons.



- Il y a toujours un côté, une qualité qui prend le dessus, n'est-ce pas ?



- Très maligne. Ta ruse, ton ambition, ton envie de changer les choses te destine à ce que ta réincarnation a fait de toi. SERPENTARD !!!



Cela n'étonne personne, mais aucun n'ose applaudir. Peut-être ont-ils peur que je me mette à délivrer le monstre de mon ancêtre, à exécuter tous Nés-Moldus en asservissant les Sangs Mêlés et rassemblant les Sangs-Purs. Ils me prennent peut-être pour la future Mage-Noire. Je souris mesquinement, faisant frissonner une jeune fille à côté de qui je passe, en dépassant la table des Gryffondor, ce-dernier me faisant penser à Arthur Weasley, les cheveux bien moins roux que ce-dernier.



Je m'installe avec une classe exagérée à côté de celui que je sais être Cygnus Black, le grand frère de Walburga, regardant tranquillement la répartition continuant avec une tension toute récente. Je ressens bien le regard fréquent de celui que je sais être l'ex-amant de mon père, se demandant certainement comme j'avais pu être conçue, comment la rencontre entre mes parents avait pu se dérouler ou même se posant des questions sur l'homme qu'il avait aimé.



Je salue brièvement les nouveaux arrivés et les anciens de ma maison, me délectant et m'amusant du respect qu'ils se sentaient obliger de me communiquer. Tous admiraient mon ancêtre et tous admiraient donc obligatoirement sa descendante. Je me demande s'ils savent que Tom l'est également, ils sont bien trop polis avec lui pour ne pas se douter quelque chose. Il est vrai que l'Aura qui l'entoure ressemble quelque peu à la mienne, ce qui doit mettre la puce à l'oreille de mes camarades. Je les laisse discuter avec moi, leur répondant avec la plus grande discrétion sur ma vie, attendant le moment où j'entrerai dans mon dortoir pour envoyer une lettre à mon père avec toutes les explications sur cette soirée, comme promis.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales