Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

Léna à la poursuite de son destin
[Histoire Terminée]
Auteur: Maggie31 Vue: 389
[Publiée le: 2017-01-11]    [Mise à Jour: 2017-05-07]
G  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure/Tragédie/AmitiéPas de commentaire
Description:
Léna quitte Poudlard et, quelques mois plus tard, elle obtient son diplôme de Médicomage ainsi que Chloé, sa meilleure amie de toujours. Désormais, elle peut goûter à la vie d’adulte et à la liberté qu’elle confère ainsi que, malheureusement, aux responsabilités qui y sont liées. De leur côté, ses amis entrent dans la vie active et se marient ce qui va entraîner des changements radicaux chez certains d'entre eux et les montrer sous un nouveau jour. La vie est ainsi et comme les autres, Léna y sera confrontée qu'elle le veuille ou non. Aussi, elle va devoir s'armer de courage et empêcher la réalisation des noirs desseins de son oncle, Richard, dont elle ignore encore où il se trouve et ce qu'il lui réserve. Parviendra-t-elle à contrecarrer ses plans ? Tom Jedusor va-t-il revenir comme il le lui a promis et l'aidera-t-il ? Nous ne savons jamais de quoi l'avenir sera fait et Léna le découvrira à ses dépens … ou pas !

NDA : Je ne mets pas de classement 13+ puisque je pense que cela n'est pas forcément nécessaire. Cependant, il y a quelques chapitres surtout les derniers qui peuvent contenir certains passages difficiles pour le jeune public (un petit peu d'hémoglobine par ci et de traumatismes crâniens par là).
Crédits:
Les personnes que vous connaissez ne sont pas à moi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre vingt-six

[2204 mots]
Publié le: 2017-05-07Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour à toutes et à tous, je vous poste les deux derniers chapitres. J'espère que vous les apprécierez comme moi j'ai aimé les écrire. Bonne lecture et rendez-vous à la fin du chapitre vingt-sept, soit le dernier de cette longue histoire.

Bonne lecture !

Chapitre 26



Léna fixait le bijou dans sa main sans savoir quoi en faire. Et si elle l’utilisait contre Richard ? Comme cela, elle ferait une pierre deux coups. D’une part, son oncle ne pourrait s’en servir puisque la potion était unidose et d’autre part, elle en finirait une bonne fois pour toute avec lui. Cependant, la jeune femme n’était pas sûre que la potion servirait à grand-chose dans son état. Elle était incapable de se lever. Son sang continuait de couler et la douleur était insupportable surtout lorsqu’elle se mobilisait.

La pierre du collier scintilla malgré le peu de luminosité que leur octroyait le ciel sombre lorsqu’elle la tourna vers elle dans ses doigts glissant à cause du sang et de la pluie qui continuait à tomber à verse. Léna ne savait même pas comment elle fonctionnait. Tom Jedusor saurait mieux s’en servir qu’elle. Il avait toujours su faire preuve d’une intelligence hors du commun et montrer de plus grandes capacités dans la magie qu’elle. La potion d’invincibilité lui serait donc d’une plus grande utilité face à Richard. Il saurait sûrement s’en servir sans soucis. Et c’était le seul encore debout à combattre l’oncle de Léna. Cependant, elle n’était pas sûre qu’il n’en profite pas pour disparaître avec le collier et la laisser à son sort. Il lui avait montré à plusieurs reprises son manque d’intérêt pour les autres s’ils n’avait pas une utilité pour lui. Le regard qu’il lui avait lancé lorsqu’elle lui avait dit de partir sans se préoccuper d’elle lui revint en mémoire ce qui arrêta un instant ses réflexions. Ses yeux vagabondèrent un peu puis ils tombèrent quelques secondes plus tard sur la sirène. Si cette dernière s’était donné la peine de venir jusqu’à Léna malgré son état, c’était bien pour une raison, non ?

Pendant qu’elle doutait encore, Tom Jedusor tenait toujours tête à Richard. Toutefois, ce dernier avait l’avantage – l’expérience creusait l’écart entre les deux hommes. Plus le temps passait, plus elle se vidait de son sang et Tom Jedusor s’affaiblissait sous les assauts du plus vieux. Léna devait prendre une décision, et vite ! Sans lâcher la main de son cousin, elle plia le bras pour rapprocher son autre main afin de regarder le bijou plus attentivement. Le pendentif devait contenir la potion. Devait-elle avaler la pierre ? Réciter une formule ? Chanter comme les sirènes ?

Soudain, la jeune femme entendit un cri et un éclat de rire ce qui interrompit le fil de ses pensées. Elle tourna sa tête vers la source du bruit et elle découvrit avec horreur Tom Jedusor en mauvaise posture. Il venait d’encaisser un sort qui secouait son corps tombé par terre de soubresauts incontrôlables comme s’il avait de l’électricité dans l’organisme. Richard s’approcha de lui avec un air satisfait peint sur le visage.

-      « Bien, j’ai assez perdu de temps à jouer avec toi. Maintenant, c’est terminé. Je vais te tuer ».

Le cœur battant à toute allure, Léna écarquilla les yeux tandis que son oncle pointait sa baguette magique vers le jeune homme incapable de se défendre. Elle voulut crier pour l’arrêter mais aucun son ne franchit ses lèvres. A la place, une vive lumière les aveugla.

Lorsqu’elle ouvrit les paupières, Richard s’était immobilisé et protégeait ses yeux avec son bras. Quant à Tom Jedusor, le jeune homme était toujours par terre mais son corps avait cessé de sursauter dans tous les sens. Hébété, Phil était assis à côté de sa femme allongée sur le sol et cherchait avec ses yeux agares la source de la mystérieuse lumière. Juste à côté d’elle, Nathanaël était encore inconscient et respirait toujours. Elle voyait sa poitrine se soulever au rythme de sa respiration. Ainsi, il n’y avait rien qui puisse dire d’où venait la lumière. Léna tourna la tête vers sa droite. Son regard tomba à nouveau sur les deux corps sans vie de l’être de l’eau et d’Andreï.

Soudain, quelque chose attira son attention dans sa main. Le collier y était toujours mais la pierre scintillait. Et si ? ...

La jeune femme fit tourner la pierre entre ses doigts et se rendit compte qu’elle se détachait de la pièce en argent qui la rattachait au bijou. Sous ses yeux, la petite boule qu’elle avait toujours pris pour une simple pierre roula dans sa paume tandis que le reste du bijou tombait dans l’herbe. Alors qu’elle la portait à ses lèvres, Léna entendit des pas précipités se diriger vers elle.

-      « Ne fais pas ça ! Cette potion m’appartient !! » Hurla Richard alors qu’il la menaçait avec sa baguette magique.

Instinctivement, elle attrapa sa baguette magique avec sa main gauche et lança le seul sort qui lui vint à l’esprit et qui lui permettrait de prendre la potion d’invincibilité sans qui ne l’interrompt.

-      « Nectus Tempora ».

Le temps s’arrêta vraiment cette fois et Léna but la potion d’invincibilité d’une traite.

 

Des corps, du sang, des blessures, des morts, un village grouillant d’habitants puis vide de vie, des stèles, un cimetière, des pleurs, de la tristesse, la guerre, ses conséquences. Une fillette cria, une autre éclata en sanglots. Puis, le silence.

 

-      « Adele ! Attends !! »

Un long chemin entre deux champs menait à un petit village non loin de là. Une jeune fille le parcourait tandis un garçon un peu plus jeune qu’elle la poursuivait. Ses longs cheveux blonds brillèrent un instant sous le soleil d’une fin d’après-midi d’été alors qu’elle se retournait pour lui jeter un coup d’oeil.

-      « Qu’est-ce qu’il y a, Viktor ?

-      Je voulais te dire quelque chose.

-      Pas maintenant. Je dois rejoindre mes parents ».

Adele ne lui laissa pas le temps de continuer puisqu’elle se détourna et poursuivit sa route. Viktor la suivit, bien déterminé à ne pas lâcher l’affaire. Néanmoins, il ne put jamais lui dire ce qu’il avait sur le cœur puisqu’Adele le prit par le col et le poussa derrière une grande machine utilisée par les moldus pour entretenir leurs champs. Ils se cachèrent derrière le tracteur alors qu’un homme au long manteau gris passait devant eux sans les voir. Celui-ci essuya sa baguette magique sur son vêtement et la remit dans sa poche tout en marchant tranquillement.

Face à la vue du sang, Viktor étouffa un cri dans la main qu’Adele avait posé sur sa bouche. En effet, ses chaussures et son manteau en étaient maculé. Sa baguette qu’il avait essuyé dessus avait laissé une trainée de sang. Malheureusement, l’homme l’entendit. Il tourna la tête vers eux avec un grand sourire carnassier alors que les cœurs des enfants rataient un battement. Ses yeux pétillaient sous son chapeau de cow-boy et ses cheveux mi-longs bouclés se balançaient au fil de la petite brise. Mais, à leur grande surprise, il leur adressa un clin d’œil avant de disparaître aussi vite qu’il était apparu. Pourtant, Adele ne l’oubliera jamais.

Elle se précipita à sa suite et, à la place, elle vit un groupe d’enfants et son instituteur arriver dans le sens opposé. Leurs visages se tordirent dans une expression choquée tandis que leurs regards fixaient quelque chose derrière eux. Quelques-uns hurlèrent et d’autres pleurèrent toutes les larmes de leur corps. Adele et Viktor se retournèrent alors et découvrirent avec horreur leur village natal en ruine et sa population décimée. 

 

-      « Tu ne peux pas faire ça, Adele !

-      Bien sûr que si. Et je vais te le prouver, Viktor » rétorqua Adele, âgée d’à peine vingt ans.

La jeune femme se trouvait dans une sorte d’atelier face à une lourde table en bois où trônait un véritable capharnaüm de potions, d’ingrédients et de récipients en tout genre. Sur le pas de la porte, il y avait Viktor et un autre jeune homme un peu plus âgé que les deux autres mais qui avait une ressemblance frappante avec Adele.

-      « Tu crois vraiment que cela va fonctionner ? Demanda ce dernier. Crois-tu réellement stopper la guerre avec une telle potion ?

-      Je ne veux pas fuir la guerre comme bon nombres de famille l’ont fait dont la nôtre il y a quelques années. Regarde où cela nous a mené ! Répondit-elle. Au final, la guerre est partout et nous ne pouvons pas y échapper. Je n’ai pas la prétention de dire que je vais pouvoir arrêter une guerre, William. L’objectif de cette potion est un peu différent. En fait, je souhaite protéger les innocents, les plus faibles, ceux qui n’ont rien demandés et qui ne peuvent pas se défendre ».

Elle reposa le verre doseur vide qu’elle avait dans les mains et se posta devant eux.

-      « Ainsi que ceux que j’aime, reprit-elle en les regardant dans les yeux. Maintenant, si vous voulez bien m’excusez. J’aimerais préparer cette potion en toute tranquillité ».

La jeune femme leur ferma la porte au nez et retourna à ses petites affaires.

-      « Alors … Quels sont les ingrédients nécessaires à l’élaboration d’une potion d’invincibilité ? Fit Adele, voix haute. Tiens, cela ressemble beaucoup à une question que me poserait le professeur Mandosie ».

 

-      « J’admire tellement Adele Powell. C’était vraiment une sorcière extraordinaire » Dit une petite fille, d’environ dix ans.

Derrière elle se tenait sa mère qui l’approuva. La petite fille se pencha pour poser son bouquet de fleurs sur la stèle déjà envahie par d’autres manifestations d’affection et d’admiration. Sur la pierre était gravé deux dates : née le 31 mars 1457, décédée le 3 juin 1489.

-      « Tu as raison, Fanny. Adele est un modèle que nous nous devons de suivre, répondit sa mère. Tout au long de sa vie, elle a fait énormément de choses pour notre famille mais elle a aussi fait évoluer le monde des sorciers en inventant de nombreux sorts et potions. Malheureusement, l’œuvre de sa vie n’a jamais pu servir pour l’objectif qu’elle s’était fixé.

-      Pourquoi, Maman ?

-      La conception de la potion d’invincibilité a été très longue et compliquée. Aussi, elle n’a jamais pu la tester et en produire d’autres puisqu’elle est décédée avant lors d’une autre guerre malheureusement. Comme tu peux t’en douter, elle faisait des envieux. Nombreux sont ceux qui ont tenté de reproduire cette même potion ou même la voler. Ce fut sans succès évidemment … Avant sa mort, Adele a décidé de cacher son œuvre pour éviter qu’elle ne tombe entre de mauvaises mains. ».

Elle souffla ce qui produisit un petit nuage de gouttelettes d’eau.  

-      « Seul un membre de notre famille peut y avoir accès et uniquement s’il en a l’extrême nécessité. La potion ne se présente que lorsque la personne souhaite l’utiliser pour protéger quelqu’un. Sinon, elle demeurera cachée dans le collier ».

La petite Fanny se tourna vivement vers elle avec de grands yeux.

-      « Tu veux dire que Grand-Père disait vrai ? Le collier existe vraiment ?

-      Bien sûr ! Mais nous ne saurons jamais où il se trouve puisque même dans la famille cela reste un très grand secret. Il s’avère qu’il y avait beaucoup de conflits à ce propos. Seul l’ainé de la famille, considéré à l’époque comme le plus sage, connaît la localisation du collier ».

Fanny ouvrit la bouche pour satisfaire sa curiosité mais sa mère posa un doigt sur ses lèvres et lui intima le silence. Le visage de la petite fille prit une expression boudeuse mais sa mère n’en fut pas du tout attendrit. Au contraire.

-      « Non, ma chérie. Tu ne devras jamais partir à sa recherche même si tu sais comment retrouver le collier ».

Il y eut un petit silence avant que la mère pousse son explication plus loin. Face à elle, Fanny n’avait visiblement pas tout compris et le manifestait en fronçant ses petits sourcils.

-      « Tu dois me promettre de ne jamais boire cette potion. J’ai entendu dire qu’elle était maudite. Cela vient des ingrédients que notre ancêtre a utilisé. Elle a des effets secondaires redoutables. La deuxième raison concerne un interdit. Du fait que … ».

La mère de Fanny s’interrompit pour réfléchir à la meilleure façon d’expliquer cela à une enfant de dix ans. Elle s’accroupit pour se mettre à sa hauteur et lui attrapa les mains qu’elle serra.  

-      « Tu te souviens de ce que ton professeur t’a enseigné sur l’immortalité ?

-      Nous ne pouvons atteindre l’immortalité puisque tout ce que la nature nous donne, elle nous le reprend un jour. Si jamais nous tentons de l’atteindre, le sort ou tout moyen utilisé se retournera contre nous, récita Fanny.

-      Exactement, approuva la plus vieille. Il s’agit du même procédé pour l’invincibilité. Il faut donc que tu comprennes que cette potion n’est pas anodine et qu’elle a de graves conséquences sur celui qui la boit ».

 

Les souvenirs s’arrêtèrent là. Léna comprit qu’elle était condamnée. Son regard croisa celui de Richard qui avait changé de posture pour prendre une position défensive. Visiblement, il était prêt à se battre mais il craignait la nouvelle puissance de sa nièce. Celle-ci se campa sur ses deux jambes et rassembla tout son courage. Elle n’abandonnerait pas. Elle devait agir pour le bien de sa famille et des personnes qu’elle aimait. Dans ses yeux brillait toute sa détermination. Non, Léna ne pouvait pas faire machine arrière. Quoi qu’il lui en coûtait maintenant, elle était prête à en découdre.



Commentaire de l'auteur A suivre ...
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales