Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Pierres d'Encre 10
    Association Le Temps des Rêves
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 17/04/2020
  • Sorcières
    [erminbooks]
    Nb de signes : 40 000 - 90 000 sec
    Genre : contemporain - romance - fantastique
    Délai de soumission : 30/06/2020
  • Maisons hantées
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Exsangue
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Métamorphose
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Roméo et Juliette modernes
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 2 500 - 8 000 sec
    Genre : romance contemporaine - fiction - poésie
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Apocalypse
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Le courage d’aimer autrement
    Revue La Culotte
    Nb de signes : < 1 800 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 13/03/2020
  • Abysses
    Éditions GandahaR
    Nb de signes : 5 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 15/05/2020
  • L'air
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 13/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 881 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

Journal d'un Poufsouffle
[Histoire Terminée]
Auteur: Xunaly Vue: 3670
[Publiée le: 2010-03-27]    [Mise à Jour: 2012-06-08]
13+  Signaler Général/Humour/Parodie Commentaires : 47
Description:
Poufsouffles : n.pl - 1)Êtres niais, stupides, englués dans leurs bons sentiments.
2)Amoureux transis aux cœurs d'artichauts.
3)Hontes de Poudlard.
4)...
Note : Les expressions péjoratives sont nombreuses pour qualifier les Poufsouffles.

"Je peux savoir qui est le pauvre connard qui a osé affirmer ça que j'aille lui casser la gueule dans les règles de l'art ?!" Tobias


L'heure de la vengeance a enfin sonné. Et quelle meilleure arme que les mots ?
ou
Quand un Poufsouffle est bien décidé à redorer le blason de sa maison...
Crédits:
J.K Rowling.
Xunaly : Tobias Juws, Abe, Evan, Maureen, Leonor, Pinston et autres.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Compte-rendu IV

[2409 mots]
Publié le: 2010-04-15Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Journal d'un Poufsouffle

by Tobias Juws


Compte-rendu IV, 25 Septembre 1992,

Il pleut aujourd'hui.

Constatation sans intérêt dont vient tout juste de me faire part Maureen, le regard fuyant avant de se replonger dans sa prise de note. Quoique, comparée au cours magistral qu'est en train de nous donner Binns comme à son habitude, la météo prend soudainement une toute autre dimension. Ces nuages sombres flottant mollement dans le ciel, ce rideau d'eau...n'est-ce pas passionnant ? Comme j'aimerais alors pouvoir être cette goutte d'eau qui vient tout juste de s'écraser contre le carreau sans résistance : me laisser porter par le vent sans avoir à me soucier de ma destination et m'exploser sur une fenêtre... Destin tragique -'sic' petite larme. Ou bien encore être un nuage mou et rempli qui assombrirait le ciel et se déverserait sur le premier abruti sans parapluie -Pinston je veux !-, un acte si jouissif...

A côté de ces tentatrices rêvasseries, quel intérêt pourrais-je bien porter aux accords magiques de solidarité et d'entraide entre les centaures et les licornes ? -j'aimerais déjà bien savoir comment ces dernières sont parvenues à signer...enfin ! Il semble cependant que ce sujet soit particulièrement passionnant pour Binns et un puissant somnifère pour notre charmante classe qui s'écrase peu à peu sur les pupitres de fatigue. Même nos adorables confrères Serdaigles résistent avec souffrance aux pouvoirs faramineux de ce fantôme minable -je viens d'apercevoir la paupière de Conor tressauter, encore trois minutes et six secondes pour le cuire. Et il reste encore...charmant, vingt-sept minutes d'épreuve. Que j'aime les jeudis et nos trois heures d'Histoire de la magie ! Ce n'est pas tout le monde qui se vanterait de pouvoir supporter cela. Surtout ces impatients de Griffondors... D'où la preuve que nous, Poufsouffles, sommes destinés à jouer les plantons pour d'autres. Une qualité qui oriente aussitôt nos petites personnes vers les métiers forts intéressants de portier, gardien ou encore épouvantail des champs. Que de choix !

Passons sur cette vision profondément réalist...pessimiste. Je viens tout juste de ranger en douce mon journal des rêves que nous a joyeusement quémandé cette vieille chouette de Trelawney. Je dois le rédiger tout ce premier trimestre dans le but de décrypter quelques troubles psychologiques que je n'aurai pas remarqué dans mon comportement. Même si, selon mon humble -hem- avis, je risque plutôt d'en éveiller de nouveaux à faire ce devoir puéril pour une vieille fille qui ne demande qu'à prendre une retraite méritée -l'âge maximum pour enseigner ce ne serait pas une bonne décision ministérielle ? Je te donne notamment un résumé en exclusivité pour toi, carnet :

"19 Septembre : Je ne me souviens plus de mon rêve. Interprétation : X."

---

"20 Septembre : Il me semble avoir rêvé d'une caverne rougeoyante que j'aurais exploré en portant la même tenue que le prince Philippe dans la Belle aux bois dormant. Interprétation : besoin sexuelle ??!!"

---

"21 Septembre : Une bouteille de bière au beurre m'a poursuivi toute la nuit dans les couloirs de Poudlard. Interprétation ; ne plus boire, même pour fêter le premier optimal d'Evan, je ne tiens pas du tout l'alcool."

---

"22 Septembre : Je me baladais dans le parc de Poudlard sur mon cheval blanc lorsque j'ai croisé Dumby dans une robe de sorcier jaune citron en train de danser la macarena, Rogue en pleine chasse aux champignons habillé d'une cape rouge, Chourave débutant une culture de Serpentards plantés tête la première dans la terre, en train de chatouiller la plante des pieds de Pinston, Leonor chantant sous le balcon de Potter, Maureen en maillot de bain imitation sombral, Evan réincarné en sirène nageant dans le lac, Abe dans une chaise à bascule en train de me tricoter une écharpe. Interprétation : ennui, besoin de changer d'horizon...des thérapies sont envisageables à St Mangouste."

---

"23 Septembre : Je me suis fait chauffé par un Poufsouffle en chaleur et ai dû batailler toute la nuit pour préserver ma vertu ça vous va ?!!"

---

"24 Septembre : J'ai rêvé d'être dans un supermarché moldu et de m'acheter une boîte de petits pois. Interprétation : fringale nocturne ?"

---

"25 Septembre : J'ai écrasé une chouette violemment contre un mur et l'ai dépecé soigneusement. Interprétation : douleur psychologique."

Cela te donne un petit aperçu de l'utilité que peut avoir un tel travail. A moins que la prof ne soit plus vicieuse qu'elle ne le laisse croire et qu'elle n'aspire qu'à fouiller nos vies avec soin... Helga que je hais ce genre de psychologie pour les bonnes femmes ! Comme si de tels rêves pouvaient expliquer quoi que ce soit sur ma personnalité...quoique... Je préfère finalement ne pas m'étendre sur le sujet si tu veux bien.

Sinon je viens de recevoir une charmante attention de la part d'Evan à l'instant même. Traduis, une boulette de papier m'est arrivée en pleine tronche -c'est qu'il vise bien cet abruti. Je t'avoue que ce genre de communication pendant les cours n'a aucune importance à mes yeux si ce n'est sa puérilité. Cependant Leonor ne partage pas mon avis et m'a joyeusement encouragé à déplier cet adorable petit mot de sa baguette plantée douloureusement entre mes omoplates -vile Serpentarde va ! Et qu'est-ce que je découvre alors en même temps cette délicieuse jeune fille lisant par-dessus mon épaule ?

"Cesse cette blague pourrie. Rend-moi toutes mes chaussettes que tu as planqué ce matin ! Et vite. E."

Soit un mot sans intérêt qui aurait mieux fait de terminer directement à la poubelle. C'est sans compter sur le regard menaçant que m'adresse le brun -promesse d'une dizaine de futures boulettes si je ne m'empresse pas de répondre- qui me pousse à dérouiller mon corps engourdi pour réagir à cette accusation brutale et ne reposant sur aucune base que le sixième sens étriqué de cet enfoiré.

"J'en ai rien à f... de tes chaussettes merdi... Crève. T."

Je pense que cela suffira à le faire patienter un peu. Je connais suffisamment Evan pour ne pas me faire de film, il reviendra bientôt à la charge, lui et sa grande bouche infermable, et ses grands poings s'il est d'humeur. Mais que puis-je y faire ? Je n'ai rien à voir avec cette histoire de chaussettes volées -comme si un jour j'allais m'intéresser à ses frusques, surtout ses chaussettes et leur odeur... Heurk ! Le matin je le passe le nez dans mes devoirs retardataires à me noyer dans mon encre et à briser la pointe de mes plumes de nervosité. Aucune disponibilité donc pour aller retourner sa valise et prendre soin de relever toutes les paires de chaussettes pour ensuite me casser la tête à trouver une cache potable. Je me passe de ce genre de comportement digne d'un maternel, merci bien

Aïe ! Mon oreille put... Hein ?!

"Garde ton venin Tob' ! Et dis-moi où tu les a foutu ! E."

Tob'... Il a osé m'appeler Tob' ce Poufsouffle de bas étage voué à un avenir de raté ! Ce misérable insecte gueulard qui... Ah je le hais ! Tob' ! Tob' ! N'y a-t-il pas plus ridicule que ce surnom ? Comme si mon prénom n'était déjà pas assez court... Ça te fais juste trois lettres de moins à écrire pauvre Cracmol -et encore c'est une insulte pour eux, paix à ce piteux Rusard qui demeure fidèle à ses idéaux sans flancher face à l'autorité suprême ! Enfin ! C'est vrai, c'est déjà trop pour toi...

Où est ce put... de pot d'encre ?!!

...

Ah. Devant moi.

...

Bien.

"Fous-toi les au cul tes ordures. T."

Pardon carnet. Je ne devrais pas écrire de tels immondices sur tes immaculées pages. Mais ce grand benêt a sonné la guerre. Et il l'aura ! Je-ne-m'-appelle-pas-Tob'-par-le-chapeau-d'-Helga-! J'aime ce prénom que m'ont donné mes parents et c'est bien d'ailleurs ma seule fierté. Je ne peux pas laisser un tel lourdaud le bafouer pour économiser de l'encre et du papier. Est-ce que je l'appelle Ev' moi ? Il aurait l'air fin si je le faisais ! Quoique... Attend qu'il me renvoie une autre boulette et que je lui réponde... D'ailleurs ça ne tarde pas, il écrit avec une Piloot TGV ou quoi ? Je veux la même plume !! "Maman, Papa, si je parviens à un E en potions...une jolie plume pour ma future carrière...alleeezzz..." + les yeux de chien battu et ce sera parfait ! Dans la poche !

Excellent, je profiterai des prochaines vacances pour monnayer ça. En attendant, que m'a-t-il répondu l'autre benêt ?

"Oui mais rend-les moi d'abord ! E."

"Meurs et ce sera peut être envisageable Ev'. T."

Non mais ! C'est qu'il commence à me gonfler avec cette idée fixe. Comme si ses chaussettes pouvaient intéresser quelqu'un -à part un éboueur, je ne vois pas.

...

C'est définitivement une Piloot TGV. J'en reconnais la couleur et le dynamisme des formes pour une rapidité hors du commun. Et dire qu'un tel trésor se trouve entre ses mains de brute lynchée. Je paris six gallions qu'il n'en connaît même pas la valeur vue la manière dont il l'exhibe sans précaution. On lui collerait le stylo tampon à petits cœurs de Cédric qu'il ne verrait même pas la différence. Définitivement, c'est une idée à creuser... Un bon moyen de me débarrasser d'un immondice et de récupérer un joli magot... Quel est l'abruti qui a affirmé que loyauté et amitié étaient les maîtres mots des Poufsouffles ?

Bon, Evan...

"Ah je savais bien que c'était toi ! Et ne m'appelle pas Ev' ! E."

Parce que tu crois que j'aime lorsque tu m'appelles "Tob'", crétin ? Dis Helga, suis-je vraiment obligé de lui répondre ? Il ne peut pas comprendre tout seul que je me balance de ses affaires, de ses notes, de son comportement, de tout ce qui touche à lui plus généralement ? Je crève d'envie de t'ignorer une bonne fois pour toute stratège de mes deux ! Tu peux pas comprendre ça et me laisser te mépriser tranquillement ? C'est pas possible ? Poufsouffle exubérant va...

"Non ce n'est pas moi. Je ne t'appellerai pas "Ev'" si tu ne m'appelles plus "Tob'". T.'

"Je te crois pas ! Et je t'appelle "Tob'" si je veux ! E."

"Non. T."

"Non quoi ? E."

"Tu ne m'appelles pas "Tob'" si tu veux, mais pas du tout ! T."

"Heu... J'ai pas compris. On s'en fout. Mes chaussettes ! E."

Merlliiin... Qu'ai-je fait en ce monde pour mériter tel châtiment ? Je suivais un charmant cours d'Histoire de la magie gentiment, ne demandant rien à personne qu'un peu de distraction...mais je ne parlais pas de ce genre-là de distraction par les bas résilles d'Helga !

Leonor dans mon dos pouffe comme la dinde qu'elle est. Je la tue ? Qui pleurerait sa disparition de toutes façons ? Ce genre de filles se remplace d'un claquement de doigts de pied. C'est dire ! Et je serai prêt à donner n'importe quoi pour la mort de l'un d'eux, même cette jolie plume à papote dont je viens de faire l'acquisition. Par contre laissez Maureen et Abe tranquilles. Ils sont calmes et j'ai encore besoin de mes sucettes et de mon chocolat.

"J'en ai rien à faire de tes chaussettes merdiques à l'effigie de Harry Pot...

Attend... Je viens d'y penser.

...

Oh l'enflure ! Voilà pourquoi elle gloussait ! Ça ne pouvait qu'être elle. Comment n'ai-je pas pu y penser avant ? Les chaussettes d'Evan... Combien de fois l'ai-je vu loucher dessus ? J'en avais même ri !

...Evan ! Tu as pensé à Leonor ? T."

Je suis certain que c'est elle. Les filles ont toujours pu pénétrer dans le dortoir des garçons et ce matin, elle attendait au pied de notre escalier. Attendre que Peter descende ? Mais quel crétin, j'étais en retard et seul dans la chambre à ce moment-là !

"Maintenant que tu le dis... J'vais lui demander. Donne-lui le deuxième papier. E."

Je m'exécute sous le sourire satisfait de "la Sorcière". Les quelques secondes qui suivent ne sont plus qu'alors échanges de boulettes par-dessus mon épaule, griffonnages effrénés, grognements, gloussements qui échappent miraculeusement à la surveillance de Binns. Et finalement un géant de papier grimpe à ma table pour y choir.

"T'es un génie, mec ! C'était bien elle ! E."

Ah ! Je le savais...

"M'étonne pas. T."

"Je t'en dois une sacrée ! E."

J'espère bien. Je vais me faire un plaisir de conserver ce papier pour te le rappeler. Je réfléchis déjà à ce que je pourrais bien te demander sans que tu ne puisses t'enfuir cette fois comme tu en as la délicate habitude. Je prends même le soin de te prévenir.

"Je note. T."

Un mot est un mot avec moi. Je ne suis pas comme 90% des gens qui n'en comprennent pas la valeur ni le pouvoir incommensurable qu'il possède. Il n'y a pas de retour en arrière, d'esquisses ou de ratés. Je prends tout ce que l'on me donne sans restitution possible. C'est le moins que je puisse faire en ami des Belles Lettres.

"Salop. E."

"Abruti ! T."

...

Encore quatre minutes, trente-trois secondes et sept centièmes avant la fin du cours. Ils ne sont même pas foutus capable de me distraire avec ce foutu mystère des chaussettes perdues jusqu'au bout de l'heure. Si ce n'est pas triste...

Et j'ai une page de plus à arracher et à détruire le plus tôt possible...

Ton honteux serviteur.

 

Commentaire de l'auteur Ce compte-rendu est un peu différent des précédents, j'essaye de me renouveler un peu à chaque fois pour ne pas trop vous ennuyer. Prochainement devrait être étudiée la vie ante-Poudlard de Tobias, sa famille...tout cela agrémenté des nouvelles de Poudlard bien entendu !

En espérant une agréable lecture, au prochain compte-rendu !
Je vous remercie à nouveau pour votre attention.

Xu
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales