Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1964 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

Je te jure que mon père te tuera...
[Histoire Terminée]
Auteur: Olympie Vue: 9149
[Publiée le: 2013-04-29]    [Mise à Jour: 2014-02-22]
13+  Signaler Général/Romance/Action-Aventure Commentaires : 13
Description:
Quand on s’appelle Weasley, il y a peu de chance pour qu’on devienne amie avec un Malefoy. Et pourtant. Quand Rose Weasley entre en septième année, et qu’elle est préfète-en-chef au côté de Scorpius Malefoy, ils se lient d’amitié.
Jusqu’au jour où Scorpius est accusé de pratiquer la magie noire dans l’enceinte de Poudlard, et qu’il est envoyé à Azkaban.
Rose doit alors faire face à de plus en plus d’agressions dans l’école.
Une insulte est prononcée et est alors sur toutes les lèvres…
Tout accuse Scorpius est pourtant, Rose est convaincue de son innocence. Elle promet qu’elle l’aidera.
Mais elle ne connait pas encore les sacrifices qu’il lui faudra faire. Et si un nouveau groupe de Mangemorts voyait le jour sous les ordres d’un nouveau chef prêt à tout pour devenir aussi craint que Voldemort lui-même?

NB : Je suis vraiment contente de voir qu'on a passé les 3000 vues J'espère que vous allez continuer à la lire et à aimer !

NB 2 : Ecrire cette fanfiction a été un vrai plaisir, et j'espère qu'elle vous a plu aussi !

Crédits:
L'univers et la plupart des personnages appartiennent à J.K Rowling.
Dans le chapitre 14 apparaissent les Silverscrolls, idée que j'ai emprunté, avec son accord à Ywëna (dans "Le Délicat parfum des Arums")!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

XXI. Les révélations de Jack Sendeth

[2123 mots]
Publié le: 2013-08-12
Mis à Jour: 2013-08-12
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour, bonjour ! Voilà un nouveau chapitre ! Alors j'ai eu un cruel dilemme, qui était soit de le faire plus long, soit de faire un chapitre 22 du plus belle effet ! J'ai donc décidé de privilégié le chapitre 22. J'espère que vous ne serez pas trop déçu !

Chapitre 21

- J’ai une bonne nouvelle, s’égaya Jason en entrant dans la chambre de Rose.

Une semaine avait passé, et Rose était désespérée d’avoir raté sa rentrée, d’autant plus qu’elle n’avait pas récupéré sa baguette, et que Jason n’avait toujours pas pu lui rendre ses affaires. Cette bonne nouvelle était donc plus qu’attendue.

- Laquelle ? Demanda Rose en fermant la porte derrière le jeune homme.

- En fait, j’en ai deux. Je commence par quoi ?

- Dis-moi que tu as ma baguette, implora Rose.

- Désolé, grimaça Jason, je passe là-dessus. Mais j’ai ton sac.

Rose attrapa vivement le sac, et le vida. Elle soupira de soulagement en trouvant le Silverscolls. Jason lui arracha des mains.

- Il est vierge ton parchemin, s’étonna-t-il.

- Belle déduction, se moqua Rose.

- Non mais, tu avais l’air d’être ravie de le trouver là.

- Je t’expliquerai quand tu m’auras dit la deuxième bonne nouvelle ?

- Le fait que tu ne veuilles plus le voir agace prodigieusement le Maître, je pense qu’il devrait te rendre ta baguette très bientôt. D’autant plus que beaucoup de monde se pose des questions sur nos disparitions respectives, donc il pense nous faire apparaître en public très bientôt, et il veut que tu puisses te défendre. Alors ton parchemin ?

- Je peux contacter mon cousin avec ça, annonça Rose.

Jason afficha une mine septique. Rose écrivit le mot de passe qu’elle avait donné à son cousin.

Mot de passe : Famille

Arrivée de Rose

Rose dit : James ?

Rose attendit quelques secondes avant de soupirer. James avait dû laisser tomber depuis longtemps le Silverscolls, puisqu’elle n’avait pas donné de nouvelle depuis qu’elle était partie de chez elle. Elle se tourna vers Jason.

- Tu sais où on est toi ?

- Evidemment, admit-il.

- James ne répond pas pour l’instant, mais je suis sûre qu’il finira par répondre, expliqua-t-elle. Mais si on veut qu’il puisse nous aider, il faut que je lui dise où l’on est.

- On est dans le sud de l’Irlande, avoua Jason. Vers une ville qui s’appelle Cork.

Rose hocha la tête.

- Je dois y aller, déclara Jason. Je continue à essayer pour ta baguette, et je t’emmène le journal demain, Jana la ramenait, mais il faut que tout le monde le lise avant de le faire disparaitre.

- Merci Jason.

Le jeune homme sortit de la pièce, et Rose se rassit sur son lit et observa son Silverscolls.

 

 

****

***

 

Rose se réveilla brusquement. Elle avait dû s’endormir pendant qu’elle attendait désespérément  que son cousin se manifeste. Elle jeta un coup d’œil au Silverscolls, et son cœur fit un bond.

Mot de passe : Famille

Arrivée de Rose

Rose dit : James ?

Arrivée de James

James dit : Rose tu es là ?

James dit : Merlin, Rose répond !

James dit : Roooooooooooose !

Rose attrapa rapidement sa plume.

Rose dit : James, tu es encore là ?

James dit : Par Merlin, Rose ! Où es-tu ? Tes parents sont morts d’inquiétude !

Rose dit : James, il faut que tu m’aides. Le professeur Jameson est un tordu. Il a constitué une nouvelle armée dans le style Voldemorien.

James dit : Un nouveau cinglé quoi. En quoi est-ce que tu es concernée, et pourquoi n’es-tu pas retournée à Poudlard ?

Rose dit : Il pense que je suis de son côté.

James dit : Pardon ?

Rose dit : On est dans un grand manoir je pense, Jason m’a dit qu’on est dans le sud de l’Irlande, vers une ville appelé Cork !

James dit : Jason Nott ?

Rose dit : Oui, il m’aide. Il faut aussi que tu dises à ton père qu’ils essayent de faire sortir Scorpius Malefoy d’Azkaban.

James dit : Rose, ça fait combien de temps que tu n’as pas lu le journal ?

Rose dit : Environ une semaine, Jason m’en fera passer un demain.

James dit : Scorpius s’est échappé d’Azkaban avant-hier, et il a déjà un meurtre moldu sur le dos. Le Ministre parle de lâché les Détraqueurs à sa recherche.

Rose dit : C’est exactement ce que Jameson veut !

Rose releva la tête quand on toqua à la porte.

Rose dit : Je te laisse, montre notre conversation à ton père et au mien.

Elle replia le parchemin aux reflets argentés et le glissa dans la pile que Todd avait mis à sa disposition, puis alla ouvrir la porte. Un homme qu’elle ne connaissait pas lui adressa un sourire qui lui fit froid dans le dos.

- Bonjour, Miss Weasley, dit-il calmement. Je peux entrer ?

- Qui êtes-vous ? Demanda-t-elle avec méfiance.

- Oh, pardon. Pierre, le frère de Jana.

Rose soupira.

- Qu’est-ce que vous voulez ?

- Faire votre connaissance. Je suis ici depuis trois jours, et je n’ai cessé d’entendre parler de vous, ainsi que de votre refus de parler avec le Maître depuis qu’il a refusé de vous rendre votre baguette.

- Vous avez alors aussi dû entendre que je refuse de parler avec tout le monde ici ?

- Exact, mais j’ai aperçu Jason Nott sortir de votre chambre. Alors si vous ne voulez pas que j’en parle au Maître vous feriez mieux de me laisser entrer.

Rose lui adressa un regard noir avant de s’effaçait pour laisser le vampire entrer.

- Alors, qu’est-ce que vous voulez ? Redemanda Rose en fermant la porte.

Le vampire se retourna avec une aisance que seul l’âge confère.

- Discuter avec vous, faire votre connaissance, répondit-il avec un sourire malsain.

- Je vous écoute.

- J’avais entendu dire que vous aviez la conversation plus facile, fit remarquer Pierre.

- Cela dépend des gens que j’ai en face de moi, siffla Rose.

- Je vois. Pourtant, d’habitude, les gens ont la langue bien délié avec…

Le vampire s’arrêta net en observant la pile de parchemin. Il tira d’un coup sec sur le Silverscolls faisant tomber les autres parchemins.

- Que faites-vous avec ceci ? Demanda-t-il d’un ton suspicieux.

- Todd a mis ses parchemins à ma disposition, tenta Rose.

- Ne me prenez pas pour un idiot, je suis un vampire. Je sais exactement ce que c’est. Avec qui avez-vous de contact ici ?

- Je ne sais absolument pas ce que c’est, nia Rose.

Le vampire l’avait plaqué contre un mur en la tenant par la gorge avant même que Rose ne prit une nouvelle inspiration. Il poussa un feulement menaçant.

- Quel est le mot de passe que vous utilisez ?

- Je ne vois pas de quoi vous parlez, lâchez moi, menaça Rose.

Il resserra sa prise autour du coup de la jeune sorcière.

- Je n’ai pas de temps à perdre, sale sorcière, quel est le mot de passe que vous utilisez ?

Rose ouvrit la bouche, mais l’air n’atteignait plus ses poumons. Elle tenta en vain de dire quelque chose, mais sans air, elle n’arriva à rien. Le vampire resserra encore le prise sur la gorge de sa victime, et eu un sourire carnassier.

- J’aurais bien aimé gouter votre sang, murmura-t-il. Mais puisque vous refusez de parler, et que vous êtes une menace évidente pour mes plans, je vais devoir faire croire à un suicide. Malheureusement, s’il ne vous reste plus une goutte de sang, cela risque d’éveiller les soupçons. Quel gâchis.

Rose tenta encore et encore de prendre de l’air. Elle ferma les yeux, se concentra. Rien. Elle allait mourir, ici, comme ça, avant même que son oncle ait le temps de mettre au point un plan pour la sauver. Pour les sauver. Elle et ses amis. Une larme, unique et silencieuse, glissa sur sa joue. Elle n’avait jamais pensé à la façon dont elle mourir, car après tout, une fois morte, elle aurait disparu, non ? Mais elle n’aurait jamais pensé qu’elle mourrait ainsi, étranglait sur un mur par un vampire, dans le domaine d’un psychopathe amoureux d’elle, ses amis enfermaient dans les cachots, pensant qu’elle se battait pour eux. Que penseraient-ils tous quand on leur annoncerait qu’elle avait préféré se suicider plutôt que de les aider ?

- Stupéfix !

Le vampire tomba, inerte, sur le sol. Rose se laissa tomber à genoux, en reprenant tant bien que mal de l’air. Elle ferma les yeux pour calmer les vertiges, puis les leva vers son sauveur.

- Sendeth ? S’étonna Rose.

Le jeune homme s’avança vers elle et passa un bras autour de son cou. Il la releva doucement, et l’emmena s’asseoir sur son lit.

- Qu’est-ce que tu fais ? Grommela Rose.

- Je t’aide, répondit calmement le garçon.

- Sans blague. La vraie question, c’est pourquoi ?

- Parce que ce cinglé a essayé de te tuer ? Proposa Sendeth.

Rose poussa un soupir d’exaspération.

- Et ? Ca n’arrangerait pas tes affaires ? Interrogea la sorcière.

- Contrairement à ce que tu penses, non.

- Ah ?

- Non. Le Maître est plutôt de mauvaise humeur quand tu refuses de lui parler, expliqua-t-il. Alors je n’imagine même pas l’état dans lequel il serait si tu mourrais.

- Evidemment. Todd, conclut Rose.

Rose se laissa reposer sur le matelas, ses pieds reposant sur le sol. Elle prit une profonde inspiration. Quelques secondes passèrent sans aucune parole. Rose sursauta quand Sendeth posa ses mains sur son cou.

- Tu as les mains glaçait, se plaignit-elle.

- Et toi le cou tout bleu.

- Sers-toi de ta baguette pour arranger ça, grimaça-t-elle. Tu en as une toi, puisque tu n’es pas prisonnier.

- En fait non, contredit le sorcier.

Rose se redressa.

- En fait non ?

- Le Maître me la prise et la briser un jour où il était en colère, annonça-t-il.

- Qu’est-ce que tu avais fait ? Questionna Rose.

- Je lui avais demandé de retourner à Poudlard pour passer mes ASPIC. Je suis autant prisonnier que toi.

- Comment as-tu stupéfixié l’autre psychopathe ? S’étonna Rose en jetant un coup d’œil au vampire inerte sur le sol.

- J’ai pris sa baguette dans sa poche arrière, déclara-il. Mais elle est trop instable pour moi, j’ai peur qu’elle ne te blesse si j’essaye de te soigner avec.

- Merlin, soupira Rose en se laissant tomber sur le matelas.

Elle sentit Sendeth se laisser tomber à côté d’elle.

- Weasley ? Appela-t-il.

Elle répondit par un petit grognement.

- Je suis désolé, dit-il simplement.

- Pour ?

- Ne m’oblige pas à ça, avertit-il.

Rose sourit.

- Oh si Sendeth. Tu vas énumérer ce pourquoi tu t’excuses, obligea-t-elle.

Elle entendit Sendeth soupirait.

- Pour t’avoir fait vivre une misère toutes nos années à Poudlard, t’avoir craché dessus en troisième année, pour avoir dit à tout le monde que tu ne te lavais jamais ensuite, pour t’avoir insulté toi et ta famille à de nombreuses reprises, pour avoir suspendu ta cousine par le pied dans les airs, pour avoir écrit ce truc sur le mur, pour…

- C’est toi qui as écrit cette phrase sur le mur ?

- Oui, avoua Sendeth. C’est le Maître qui me l’avait demandé.

- Continue, demanda Rose.

- Pour avoir mis le Feudeymon en bocal dans la chambre de Scorpius, pour t’avoir laissé dans la neige alors que tu t’étais évanouie.

Rose se redressa si rapidement que sa tête lui tourna.

- Doucement, murmura Sendeth en l’attrapant par l’épaule.

- N’essaye pas de m’amadouer. Tu m’as vu dans la neige le jour où l’arti

Rose s’arrêta net dans sa phrase. Elle n’avait jamais avoué à personne, à part Todd, ce qui l’avait mise dans cet état.

- Où l’article sur Scorpius est sorti ? Encouragea Sendeth. Tout Poudlard sait que c’est pour ça que tu as pleuré dans le parc toute l’après-midi.

- Tu m’as vu ce jour-là ?

- Je te surveillais pour le Maître, avoua le sorcier. Je t’ai vu t’évanouir. Je… J’aurais dû venir te voir, mais je suis retourné au château, et j’ai dit au Maître que tu t’étais évanouie. Je crois que c’est ce soir-là que j’ai reçu la pire correction de sa part. Et c’est peu dire quand on sait à quel point elles peuvent être douloureuses.

- Je veux le voir.

- Qui ? Questionna Sendeth.

- Todd.

- Pourquoi ? S’inquiéta le jeune homme.

- Je dois lui parler, dit simplement Rose en se levant. Prend le vampire, on lui livrera avant.

Sendeth se leva et attrapa le bras de Rose.

- Attend, lui parler de quoi ? Interrogea-t-il. Tu ne peux pas lui dire ce que je viens de te révéler. Ce n’est pas une simple correction qui m’attend dans ce cas-là ! Il a été très clair à ce sujet !

- Pardon ?

- Nous n’avions pas le droit de te parler de nos affaires, dont tout ce qui te concernait à Poudlard ! Nous devions rester discrets !

Rose prit une profonde inspiration en se pinçant l’arête du nez.

- Ecoute, est-ce que tu me fais confiance ? Demanda-t-elle en plongeant son regard dans celui de son ancien adversaire.

- J…

- Je ne te demande pas si on est amis, Sendeth. Je te demande de me faire confiance.

- D’accord, acquiesça-t-il. Mais te plante pas Weasley, parce que c’est plus que ta vie ou la mienne qui est en jeu-là.

- J’en ai conscience Jack. Et c’est pour ça que je te demande de me faire confiance.

 

Commentaire de l'auteur Donc voilà ! J'espère que ça vous plait ! Laissez un petit commentaire, sinon je ne poste pas la suite [NA !] ! Bisous, bisous !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales