Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1964 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

Je te jure que mon père te tuera...
[Histoire Terminée]
Auteur: Olympie Vue: 9155
[Publiée le: 2013-04-29]    [Mise à Jour: 2014-02-22]
13+  Signaler Général/Romance/Action-Aventure Commentaires : 13
Description:
Quand on s’appelle Weasley, il y a peu de chance pour qu’on devienne amie avec un Malefoy. Et pourtant. Quand Rose Weasley entre en septième année, et qu’elle est préfète-en-chef au côté de Scorpius Malefoy, ils se lient d’amitié.
Jusqu’au jour où Scorpius est accusé de pratiquer la magie noire dans l’enceinte de Poudlard, et qu’il est envoyé à Azkaban.
Rose doit alors faire face à de plus en plus d’agressions dans l’école.
Une insulte est prononcée et est alors sur toutes les lèvres…
Tout accuse Scorpius est pourtant, Rose est convaincue de son innocence. Elle promet qu’elle l’aidera.
Mais elle ne connait pas encore les sacrifices qu’il lui faudra faire. Et si un nouveau groupe de Mangemorts voyait le jour sous les ordres d’un nouveau chef prêt à tout pour devenir aussi craint que Voldemort lui-même?

NB : Je suis vraiment contente de voir qu'on a passé les 3000 vues J'espère que vous allez continuer à la lire et à aimer !

NB 2 : Ecrire cette fanfiction a été un vrai plaisir, et j'espère qu'elle vous a plu aussi !

Crédits:
L'univers et la plupart des personnages appartiennent à J.K Rowling.
Dans le chapitre 14 apparaissent les Silverscrolls, idée que j'ai emprunté, avec son accord à Ywëna (dans "Le Délicat parfum des Arums")!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

XII. Le poids du doute

[2389 mots]
Publié le: 2013-06-11
Mis à Jour: 2013-06-16
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Ca y est ! Mon chapitre s'appelle Le poids du doute ! Je suis contente tiens :D
En plus, j'en suis assez contente. Donc voilà pour vous ! J'espère qu'il va vous plaire ! On va faire un saut dans le temps au prochain chapitre, donc voil) :D
Enjoy :)

Chapitre 12

Rose arracha le journal des mains de Tara qui poussa un petit cri de protestations.

- Rose, je ne suis pas sûr que… Commença Blaise.

Rose lui lança un regard noir et ouvrit le journal.

- Rose on se moque pas mal de ce qu’il raconte, tenta Albus, sans succès.

 

Les Secrets Sordides de l’Affaire Malefoy,

La vérité sur ce que le Ministère essaye de caché

Scorpius Malefoy, coupable ? Sûrement

Aujourd’hui et en exclusivité, nous vous donnons tous les détails de l’affaire Malefoy. Le Ministère s’étant donné autant de mal, nous en avons d’autant plus eu envie de découvrir les secrets sordides de cette affaire si secrète. Nous avons fouillé, fouiné, et enfin découvert de sordides secrets. Commençons par un petit détour chez les Malefoy. Déjà au XVIIe siècle, Brutus Malefoy dirigé Sorcier en Guerre, un journal anti-moldu. Passons ensuite à Abraxas Malefoy, l’arrière-grand-père de Scorpius. C’était un sorcier attaché aux traditions et aux valeurs des Sang-Pur. La haine de moldu se transmettant dans la famille depuis bien avant le XVIIe siècle, il l’a transmise sans problème à son fils, Lucius Malefoy, sortit récemment d’Azkaban. Lucius a fait ses études à Poudlard, où pendant sa première année –dix ans après avoir quitté Poudlard- Tom Elvis Jedusor, plus connu sous le nom de Lord Voldemort, revint pour refaire la demande –l’ayant déjà fait avant de quitté Poudlard- du poste de professeur Contre les Forces du Mal. On raconte, qu’après avoir essuyé le refus de Dumbledore, il se serait promené dans Poudlard, et qu’il aurait rencontré un groupe d’élèves de Serpentard, dont faisait parti Lucius Malefoy. A la montée au pouvoir de Voldemort, Lucius Malefoy, adepte des idéaux mangemort, a rejoint cette sombre communauté. Quand Voldemort est vaincu la première fois par Harry Potter, Lucius Malefoy est encore très respecté de la communauté magique. Il passe onze ans à donner de nombreuses sommes d’argent à de nombreux organisme. Il est aussi un des amis du Ministre en fonction Cornelius Fudge. Quand Voldemort revient en 1995, il fait partie des premiers mangemorts à répondre à son appelle. Il est un mangemort actif, comme la sœur de son épouse Bellatrix Lestrange –né Black-, il fait entrer son fils Drago Malefoy dans les rangs du Seigneur des Ténèbres alors que celui-ci entre en sixième année. C’est lui qui dirige les mangemorts pendant la Bataille du Ministère, qui détruira la plupart de prophétie présente dans au Département de Secrets.  Il échoue et est emprisonné. Il sera libéré quand Voldemort prendra le pouvoir au Ministère. Pendant ce temps, son fils, Drago, en sixième année, passe son année à essayer de tuer Albus Dumbledore. Il ensorcelle alors par mégarde une de ses camarades, et empoisonne Ronald Weasley –qui sera sauvé par Harry Potter. Il arrive pourtant à faire pénétrer des Mangemorts dans l’école, et le 30 juin 1997, date gravé à jamais dans nos mémoires, Dumbledore sera tué. Voldemort élira l’ancien Manoir Malefoy comme quartier général des mangemorts, et y établira son domicile pendant un an. Lors de la bataille de Poudlard, le jeune Drago se retrouvera en face d’Harry Potter, Ronald Weasley et Hermione Granger, accompagné de Gregory Goyle et de Vincent Crabbe. Un feudeymon est alors lancé –les trois héros sont toujours restés flou au sujet de qui l’avait lancé- et Vincent Crabbe meurt dans l’incendie, alors que Malefoy et Goyle sont sauvés par Harry Potter. Plus tard, dans la bataille, alors que Le Seigneur des Ténèbres pensait l’avoir tué, Narcissa Malefoy- né Black- le lui assure. Les mangemorts pensent donc ramener le cadavre d’Harry Potter ce qui permet au Survivant de tuer Voldemort. C’est ainsi que Lucius Malefoy, échappe à Azkaban à vie.

Pourtant ces récites nous permette de voir clairement que la famille Malefoy à toujours baigné dans la magie noire, soutenant les idéaux les plus sombres, et les meneurs les plus maléfiques. Scorpius Malefoy n’échappe pas à la règle. Quand l’incendie se déclenche dans sa chambre, il était en la charmante compagnie de Sally StPeter, une jeune fille de Sang-Pur. Elle aurait apparemment raconté qu’il était assez bizarre, un peu distant, souvent occupé dans sa chambre. Les Aurors chargeaient des interrogatoires de Scorpius Malefoy, Sally StPeter et de Rose Weasley –la seconde préfète-en-chef qui vivait dans un appartement privé avec lui- auraient conclu que Scorpius passait beaucoup de temps seul dans sa chambre. En fouillant les débris, peu de temps après l’incendie, ils auraient retrouvés un bocal renforcé de magie noire, qui contenait sûrement le sortilège qui aurait déclenché l’incendie. D’autres objets de magie noire auraient ainsi été retrouvés. Certain témoin parlent aussi d’une agression qui aurait été commise peu de temps avant. La jeune fille agressée ayant été retrouvé par Rose Weasley devant l’appartement des préfets, aurait été salement amoché par de la magie noire.

«  Mrs Pomfresh est incapable de faire partir les affreuses cicatrices qui lui barre le ventre et le visage, nous déclare une source qui préfère rester inconnue. Cela prouve bien qu’il s’agit de magie noire »

Nous avons aussi eu une formidable confidence, Scorpius Malefoy aurait tenté de s’échapper alors qu’il était enfermé dans une chambre à Poudlard, loin de salle de classe.

«  Les sortilèges nécessaire pour briser les protections que les Aurors avaient mis en place, nous avoue notre source, sont issu de magie noire puissante. Ils –les Aurors- ne pensaient sûrement pas qu’un garçon de 17 ans les connaisse. Il a aussi utilisé des sortilèges de magie blanche puissant. Scorpius Malefoy est un très bon sorcier »

Avec toutes ses preuves contre lui, il n’est pas nécessaire de préciser que nombre de nos journalistes le pense coupable. Un Malefoy reste un Malefoy.

Rose jeta avec rage le journal sur la table et se leva.

- Rosie, attend, essaya Albus mais Rose était déjà loin.

Elle marchait sans vraiment savoir où elle allait et se retrouva dans le parc. De la neige avait dû tomber dans la nuit, et elle continuait de tomber. Rose marcha, marcha, marcha, et se retrouva bientôt dans un coin reculé du parc. Elle frissonna. Elle n’avait qu’un jean, et un sweat sous sa robe de sorcière. Elle se laissa tomber dans la neige. Etait-ce possible que Scorpius fut coupable ? Elle n’avait jamais vraiment envisagé cette possibilité et pourtant, elle s’insinuait en elle comme un poison. Gluante. Répugnante. La Gazette n’était pas le journal le plus fiable. Il détournait souvent les faits, pour vendre plus. Mais les journalistes ne pouvaient pas avoir inventé toutes ses preuves. Il devait y avoir une grande part de vrai dans tout ça. Et si tout n’était pas faux, Rose était obligée d’admettre que Scorpius ne pouvait pas passer pour innocent. Et si… Non. Elle ne pouvait pas terminer sa pensée. Elle secoua la tête et regarda autour d’elle. La neige continuait de tomber à gros flocon, recouvrant le paysage d’un manteau blanc. Et si Scorpius l’avait… Non. Rose se força à observer avec attention un flocon de neige sur son doigt mais il fondit. Et si Scorpius l’avait fait ? Et si Scorpius était coupable ? Une larme coula sur la joue de Rose. Seule. Délicate. Elle vint mourir sur ses lèvres. Elle avait promis à Drago Malefoy de lui apportait tout son soutien, et cela passait par ne pas doutait de Scorpius, d’être un rempart contre les rumeurs qui allait courir. Dire haut et fort à qui voulait l’entendre que Scorpius Malefoy était innocent. Mais si elle se mettait à douter, tout était perdu. Les gens penseraient que La Gazette disait la vérité. Les gens penseraient que Scorpius Malefoy était comme sa famille. Une saleté de Sang-Pur adepte de la magie noire. Peut-être même que les mouvements –vite dissolus par son oncle- qui prônait que la pureté du sang était répréhensible, reprendrait. Les gens penseraient que les Malefoy n’avaient pas changé, et ils perdraient tous, encore une fois. Rose pensa à ce qu’ils avaient déjà perdu après la guerre. Lucius Malefoy en prison, Narcissa obligée de reprendre les affaires de son mari, Drago obligé d’aider sa mère tout en se reconstruisant lui. Astoria obligée d’épouser un homme riche, mais sans relation. Rose se souvint de la première fois qu’elle les avait vus, avec Scorpius sur le Chemin de Traverse. Ils allaient entrer en troisième année. Drago était entré dans une boutique et Scorpius parlait avec sa mère quand un homme était passé devant eux et avait craché au visage de Scorpius. Vingt-deux ans après la Guerre. Si Scorpius était jugé coupable, le calvaire reprendrait. Vif. Puissant. Interminable. Rose eut un frisson qui la secoua de la tête aux pieds. Elle se rendit compte qu’elle claquait des dents. Elle resserra ses vêtements autour d’elle. Elle regarda en direction du château. On ne le voyait pas d’où elle était. L’image de Scorpius souriant s’imposa de nouveau à elle. La famille Malefoy ne serait pas la seule perdante s’il était condamné. Blaise serait sali. Il était son ami le plus proche, et il était un Sang-Pur. Elle serait salie. Cela faisait bientôt deux semaines qu’elle proclamait l’innocence de Scorpius. Tara et Albus aussi serait salis. Ils étaient dans leur camp. Rose sourit. Si on lui dit un jour que pour défendre Malefoy, Albus et elle serait prête à faire perdre leurs réputations à leurs prestigieux noms, elle ne l’aurait pas cru. Cette fois ses larmes se transformèrent en sanglots violent qui la secouèrent. Lui coupèrent la respiration.  Elle cacha sa tête dans ses mains, en se balançant d’avant en arrière. Elle n’arrivait pas à croire que Scorpius était coupable. Elle ne voulait pas y croire. Pourtant quelque part en elle, cette certitude s’installait. Prenait ses aises. Rose n’aurait su dire combien de temps elle resta ainsi. Mais quand elle releva la tête le soleil était haut dans le ciel. Il avait arrêté de neiger. Merlin qu’elle avait froid. Elle se sentait étrangement vide. Un peu comme si avoir pleurait l’avait vidé de toute émotions. Ou un peu comme si le froid avait engourdi ses sensations. Elle eut un vertige. Léger. Court. Elle ne se sentait pas bien. Il fallait qu’elle rentre au château. Elle eut seulement le temps d’apercevoir une silhouette courir vers elle avant de perdre connaissance.

 

Rose sentit ses draps se réchauffaient. Elle n’avait pas envie d’ouvrir les yeux. Elle avait envie de rester là. Encore et encore.

- Quand pensez-vous qu’elle pourra sortir ? Demanda une voix masculine près de son lit.

- Professeur Jameson, c’est un miracle que vous l’ayez retrouvé à temps, vu où elle était dans le parc. C’est aussi un miracle que par le froid qu’il fait, elle ne soit pas morte de froid. Alors savoir quand elle pourra sortir est pour l’instant le cadet de mes soucis. J’aimerais déjà qu’elle se réveille. Cela fait deux jours qu’elle dort.

Trois jours ? Pourtant Rose se sentait épuisée. Loin d’être reposée. Ses yeux étaient lourds, et ses membres ne semblait pas avoir envie de bouger, et le manifestait par de violente courbatures.

- Où sont ses parents ? Demanda le professeur.

- Ils sont partis se voir le Directeur pour le moment, pour parler d’un éventuel transfert à Sainte-Mangouste, la pauvre petite. Ses parents sont horriblement inquiets.

Rose essaya d’ouvrir les yeux à l’évocation de ses parents. Elle entendit des pas s’éloigna, et redoubla d’efforts.

- Mrs Pomfresh, appela le professeur, je crois qu’elle se réveille. Rose ?

Rose tenta de parler mais seul un gémissement franchi ses lèvres. Elle réussit enfin à ouvrir les yeux mais les referma aussitôt ébloui par la lumière.

- Oh, Miss Weasley, Merlin soit loué ! Vous êtes réveillée ! Comment vous sentez-vous?

- Mal, réussi à articuler Rose.

Mrs Pomfresh rigola.

- Evidemment Miss Weasley, que faisiez-vous dehors par ce froid ? Au lieu d’être en cours en plus !

- Scorpius, murmura-t-elle.

D’autres larmes s’échappèrent de ses yeux. Elle ne savait toujours pas qui croire. D’ailleurs, dans sa lettre, Scorpius avait lui sous-entendu avoir fait quelque chose. Seul son cœur lui avait dit qu’il n’avait rien fait. Elle n’avait jamais supporté de ne pas savoir. Elle n’avait jamais supporté le poids du doute. Mrs Pomfresh parti en marmonnant des choses pour elle.

- Rose ? Appela une voix.

Elle tourna la tête et vit le professeur Jameson assis sur la chaise près de son lit.

- Bonjour professeur, dit-elle en refermant les yeux.

- Bonsoir en fait, il est déjà dix-sept heures, répondit-il.

Rose soupira.

- Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Demanda-t-elle.

- Vous n’êtes pas venue à mon cours, alors j’ai demandé à votre cousin où vous étiez. Il m’a répondu qu’il ne savait pas alors on est partis à votre recherche. Il m’a assuré après avoir jetait un coup d’œil à un parchemin que vous n’étiez pas dans le château –Rose sourit- et il m’a indiqué que vous étiez dans le parc. Enfin, on vous a retrouvé juste à temps. Vous veniez de perdre connaissance, alors on vous a amené ici. Cela fait deux jours que vous dormiez.

La porte de l’infirmerie s’ouvrit et Hermione Weasley se jeta sur sa fille.

- Rosie ! Dieu soit loué tu es réveillée !

Rose crut qu’elle allait étouffée sous l’étreinte de sa mère. Hermione se recula et laissa son époux regardait sa fille. Il essuya les larmes qui avaient coulé sur ses joues.

- Qu’est-ce qu’il se passe ? Pourquoi es-tu sortie ?

- Je…

La voix de Rose tremblait.

- Je voulais réfléchir au calme et…

Elle se mit de nouveau à pleurer.

- Je suis allée dehors, je n’ai pas vu le temps passé…

Mrs Pomfresh arriva.

- Stop ! On s’occupera de savoir  qu’il s’est passé plus tard. Pour l’instant, Jameson dehors, vous prendrez des nouvelles de Miss Weasley demain. M. Weasley, Mrs, vous pouvez rester, mais je pense qu’il vaut mieux laisser votre fille se reposer.

Son père allait parler, mais Rose vit sa mère lui prendre la main.

- Nous allons allez nous reposer. Repose toi ma chérie.

Hermione embrassa sa fille sur le front, et Ron fit pareil.

Ils sortirent tous les trois laissant Rose seule avec l’infirmière. Mrs Pomfresh posa un verre sur la petite table de nuit.

- C’est une potion de sommeil sans rêve, expliqua-t-elle. Vous en avez besoin, prenez là, et nous verrons demain matin. Bonne nuit Miss Weasley.

Elle partit s’occuper de ses autres patients. Rose prit le verre, hésita quelques secondes puis but. Elle dormirait mieux sans penser à Scorpius.

 

Commentaire de l'auteur Voilà ! J'espère que ça vous a plus ! J'essaye de vous mettre ça d'ici la fin de la semaine !
Bisous bisous !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales