Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

Harry Potter et La Pierre des Mages
[Histoire En réécriture]
Auteur: brynamon Vue: 10807
[Publiée le: 2010-07-18]    [Mise à Jour: 2012-02-08]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Cross-over Commentaires : 67
Description:
Partie I: Alors que Harry broie du noir après la mort de Sirius, Harry reçoit une lettre, puis rencontre trois personnes qui vont tout changer...
CroosOver avec la série Charmed et les trilogies "Le Livre des Étoiles" et "Le Vent de Feu". HP/GW (en cours de remaniement)
Crédits:
Les personnages de Harry Potter appartiennent toujours à JK ROWLING.
Les personnages du Livre des Étoiles appartiennent à Erick L'Homme.
Les personnages du Vent de Feu appartiennes à William Nicholson.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Se connaitre

[5063 mots]
Publié le: 2010-07-24
Mis à Jour: 2010-09-16
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voilà un nouveau chapitre!^^
Bonne lecture!

Chapitre 16 : Se connaitre.

 

QUELQUE PART DANS LE CIEL

 

-L’autre camps est en effervescence, dit Rowena Serdaigle. Ils savent que les sœurs Halliwell sont dans le passé. Et ils savent aussi que ce n’est pas de notre faite.

-Oui je m’en doutais, répondit Merlin. Mais heureusement, ils ne savent pas où, ni pourquoi.

-Je me souviens bien de ce jour, dit Lily songeuse.

-Oui moi aussi, murmura James. Je me souviens surtout de la peur qu’on a eue quand ils se sont évanouis.

-Oui mais ca a été une sacré chance pour nous ! Soupira-t-elle, soulagée.

-C’est vrai, convint Merlin. Ce petit m’étonnera toujours je croie.

-Et que va-t-il se passer maintenant ? Demanda un homme d’environ 60 ans aux cheveux grisonnant et aux yeux noir.

-Ils vont se souvenir Tarquin, dit Merlin l’air un peu triste, ils vont se souvenir.

 

DANS LE PASSE A GODRIC’S HOLLOW

 

Lily se remit rapidement de sa surprise et regarda comment réagissait son fils.

-James, je croie qu’elles disent la vérité, dit-elle en regardant son mari. Regarde Harry.

James se tourna vers son fils et il constata que ce dernier souriait et ne se sentait absolument pas en danger. Ils avaient constaté que leur fils ne se laissait pas approcher par tout le monde. En fait, en dehors d’eux même, seul Sirius et Albus pouvaient le prendre dans leurs bras. Dès qu’une autre personne tentait de l’approcher, un champ de force se créait autour de lui. Alors le fait qu’il souriait dans les bras de celle qui s’appelait Phoebe était plutôt bon signe. Il baissa alors sa baguette.

-Tu as raison. De toute façons, elles n’auraient pas put passer le Fidelitas autrement. Très bien, on vous écoute.

Prue entreprit de leur raconter ce qu’elles avaient découvert, en leur en disant le moins possible sur leur avenir. Lily fut surprise d’apprendre son lien avec la famille Halliwell, mais pas surprise de son lien avec Godric Griffondor. Elle avait eu des doutes quand elle avait récupéré le coffret dans la salle sur demande de Poudlard.

Ses cousines en profitèrent pour leurs demander des précisions sur Poudlard et sur les communautés magiques. Ayant pressentit que la conversation durerait longtemps, Lily et James les avaient conduite dans leur salon. Il était dans les tons rouge, or et marron, et il était confortable et chaleureux. Les filles avaient apprécié la bière-au-beurre que James leur avait servi.

Ils apprirent ainsi à se connaitre. Phoebe leur expliqua la nature de leurs pouvoirs à ses sœurs et elle. Lily et James étaient très étonnés. Ensuite Lily leur expliqua l’utilité des baguettes magiques. Elles comprirent mieux pourquoi James les avait menacés avec un bout de bois. En faite c’était sa baguette.

James expliqua ce qu’était le sortilège Fidelitas et la raison pour laquelle ils étaient sous ce sort sa famille et lui.

-Au faite, quel jour somme-nous ici ? Demanda Prue.

-Le 30 octobre 1981, répondit doucement Lily qui faisait sauter Harry sur ses genoux.

Les trois sœurs se regardèrent horrifiées.

 

QUELQUE PART DANS LES ENFERTS

 

Voldemort faisait les cent pas. Il n’appréciait pas qu’on le fasse attendre, or ca faisait au moins 24 heures qu’il attendait que la Source daigne le recevoir.

Certes, il était bien traité selon son rang : Sa suite était luxueuse, la nourriture délicieuse, et on lui avait même amené quelque moldu pour qu’il puisse s’amuser.

Il en avait profité pour perfectionner son nouveau maléfice le Doloris Mentalis, la douleur mentale. Il réservait ce sort à Potter pour lui faire revivre les pires moments de son existence. Il ressentira la même douleur qu’il avait éprouvé à ces moments là. Voldemort espérait ainsi l’affaiblir. Seul un Legimens accomplit peux utiliser ce maléfice. Il faudra qu’il pense à l’enseigner à Severus.

Eusèbe de Gri était passé plusieurs fois le voir pour s’assurer qu’il ne manquait de rien, et qu’il ne s’ennuyait pas. Il l’informa qu’un évènement imprévu avait eu lieu, et que la Source tachait de régler ce problème avant de le recevoir. Voldemort était mécontent de cet état de fait et donc, il passait ses nerfs sur les moldus. Ces derniers étaient dans un état pitoyable, pour ceux qui étaient encore en vie. En effet, pour ceux qui avait plus ou moins bien résisté au Doloris Mentalis, Voldemort avait utilisé le Doloris « classique », le maléfice Mille Culter, les mille couteaux*. La victime était transpercée par mille couteaux et avait peux de chance de survivre.

Voldemort avait utilisé aussi le Sectumsempra. Le Sectumsempra est un maléfice de lacération profonde, inventé par Severus Rogue quand il était élève à Poudlard. Contrairement à un sort de lacération courant, le Sectumsempra ne pouvait pas être soigné. Seul Severus et lui-même connaissait le contre maléfice : Vulnera Samento*. Généralement, la victime se vidait de son sang jusqu'à en mourir. Et bien-sûr le Crematum Mortalise, le maléfice de brulure mortelle.

Eusèbe de Gri faisait le ménage sans sourciller. Il avait l’habitude maintenant de ce type de spectacle. Il avait même vu bien pire. Et il préférait que Voldemort passe ses nerfs sur eux et non sur lui. Quand il pénétra dans la pièce, il trouva effectivement Voldemort plutôt calme. L’agacement se lisait sur son visage, mais pas la rage meurtrière qu’il avait constatée la dernière fois qu’il était venu. Il s’inclina devant lui et lui dit :

-Le Maitre souhaiterai vous parler.

-Ce n’est pas trop tôt ! Siffla Voldemort. Je commençais à perdre patience.

-Suivez-moi, s’il vous plait.

-Soit, je te suis.

Ils marchèrent pendant une dizaine de minute dans un dédale de couloir sombre, puis ils s’arrêtèrent devant une grande double porte noir et argenté. Eusèbe de Gri frappa à la porte avec le heurtoir en forme de serpent. Voldemort hocha la tête de satisfaction devant la forme du heurtoir. Pour lui c’était un signe favorable pour la soi-disant Source du mal. Les portes s’ouvrirent et ils pénétrèrent dans une grande salle sombre. Le noir, le vert et l’argent dominait dans cette pièce. Il y avait une grande table rectangle au centre de la pièce et une vingtaine de personne étaient installé autour. Voldemort reconnu trois d’entre eux : Gellert Grindelwald, Bardis Barsangis et bien-sûr son ancêtre Salazar Serpentard. Eusèbe s’arrêta devant la personne qui présidait tout au bout de la table et s’inclina.

-Lord Voldemort, altesse.

-Bien, dit celle-ci d’une voix grave, rauque et ténébreuse.

La Source se leva et se dirigea vers Voldemort. Elle portait une longue robe de Sorcier noir avec une capuche. On ne voyait absolument pas son visage. Même quand elle s’arrêta devant lui, Voldemort ne distingua pas ses traits.

-Je te remercie de ta patience, dit la Source. J’espère que tu ne t’ais pas trop ennuyé ?

-Hum, ca va, répondit Voldemort un peu agacé. Mais je n’aime pas qu’on me fasse attendre !

-C’est vrai. Je suis comme toi. Je suppose que si tu n’étais pas si curieux de me connaitre, tu aurais déjà essayé de me torturer, dit la Source d’une voix amusée.

Voldemort ne put s’empêcher de sourire. La Source lui faisait bonne impression. Et la puissance maléfique qui se dégageait d’elle n’y était pas pour rien.

-Effectivement.

-C’est normal, je ferai pareil. Vien donc t’installer.

Pendant qu’ils discutaient la plupart des personnes sortirent de la pièce sauf Serpentard, Grindelwald, Barsangis et un vieillard aux cheveux gris, aux yeux marron qui avait l’air alerte. Il prit place à table avec eux et Salazar Serpentard se tourna vers lui :

-Heureux de te revoir en pleine forme fils.

Voldemort sourit, flatté. Il avait toujours apprécié que son ancêtre le nomme ainsi.

-Moi aussi je suis heureux de vous revoir père.

Serpentard hocha la tête avec un sourire satisfait.

-Ainsi tout ce que m’a raconté Eusèbe de Gri est vrai. Pourquoi ne pas me l’avoir dit père ? Demanda Voldemort un peu vexé.

-C’était trop tôt à ce moment là. Tu n’étais pas encore prêt. Mais maintenant tu vas tout savoir.

-Avant cela, dit la Source, laisse-moi te présenter Charfalacq. C’est un ancien Mage noir lui aussi, et il nous a rejoints il y à 3 ans. Il a très rapidement gravi les échelons pour pouvoir faire partie de l’élite des démons.

Charfalacq hocha la tête vers Voldemort et celui-ci fit de même.

-Nous avons un ennemi en commun, dit le vieil homme.

-Ah oui ? Qui ? Demanda Voldemort.

-Guillemot de Troïl ! Cracha-t-il.

Les autres se mirent à rire. Voldemort se souvenait de ce nom. C’était celui d’un des nouveaux compagnons de Potter.

-Ainsi c’est vous le Mage qu’il a vaincu c’est bien cela ? Eusèbe me l’a dit hier.

-Exact, répondit Charfalacq d’un ton un peu boudeur.

-Il ne s’est jamais remis de cette défaite, dit Gellert moqueur.

-Tu n’étais pas mieux à ton arrivée, signala Bardis Barsangis.

-Maudit soit Dumbledore ! Grogna Gellert.

-Nous somme d’accord sur ce point, dit Voldemort en  souriant.

-Moi au moins je n’ai pas été vaincu ! S’exclama Salazar.

-Mais tu n’as pas vaincu Griffondor pour autant, dit la Source.

Salazar grimaça à ce rappel. Il est vrai que ni lui, ni Godric, n’avait réussi à l’emporter sur l’autre.

La Source se tourna vers Voldemort et lui raconta l’histoire des démons. Elle lui fit également une démonstration de ses pouvoirs. Il y avait notamment : les boules de feu, la Téléportation (avec des flammes), la manipulation des flammes, le changement de forme. La Source se transforma en lui. La ressemblance était parfaite. Voldemort ne put s’empêcher de dire en ricanant :

-De quoi donner des cauchemars à Potter et Dumbledore.

Ce qui fit rirent les autres démons. La Source lui expliqua qu’elle pouvait convoquer des démons et des mauvais êtres à n’importe quel moment. Elle utilisait également le contrôle de l’esprit et la possession.

Elle lui expliqua aussi qu’à chaque fois que la Source est vaincue, tous les démons des Enfers se réunissent pour en élire une nouvelle. Les yeux de Voldemort se mirent à briller d’intérêt et la Source se mit à rire.

-Tu peux être fier de ton descendant Salazar, il pense déjà à prendre ma place !

Les autres hochèrent la tête d’approbation. Voldemort les regarda un peu surpris qu’ils ne soient pas fâchés par son idée.

-Si ce n’était pas le cas, je n’aurais eu aucun intérêt à te rencontrer, lui dit la Source. Tu viens simplement de nous prouver que nous avons raison de placer nos espoirs en toi, pour que le mal règne enfin sur ce monde et les autres.

-Les autres ? Demanda Voldemort intrigué.

Charfalacq entreprit de lui expliquer l’existence des trois mondes. Voldemort fut stupéfait. Tout cela ajoutait plein de nouvelle possibilité pour ses plans de conquête du monde.

-Et donc, ce Guillemot et vous-même venez du Pays d’Ys ?

-C’est bien ça. Nous avons appris hier que l’autre garçon s’appel Bowman Hath et nous pensons qu’il vient du Monde Incertain.

-Je ne sais pas ce que mijote Merlin, mais je ne compte pas le laisser faire sans réagir, dit la Source.

-Merlin !? S’exclama Voldemort.

-Oui.

Et la Source entreprit de lui expliquer l’histoire des Fondateurs et des êtres de lumière.

-Il faut que tu sache que Potter a été formé par Merlin lui-même !

Voldemort devint encore plus livide, ce qui n’était pas un mince exploit. Cette histoire commençait sérieusement à l’inquiéter.

-Ne t’inquiète pas outre mesure fils, dit Salazar avec un sourire. Nous somme là pour t’aider.

Voldemort hocha la tête. Puis il se souvint :

-Qu’es-ce qui vous a empêcher de me recevoir plus tôt ? Eusèbe a évoqué un problème.

-Et bien, nous savons avec certitude que les sœurs Halliwell sont dans le passé. Mais nous savons également que ce ne sont pas les Fondateurs qui les ont envoyées là bas. Ils sont aussi troublés que nous par tout cela.

-Et elles sont à quelle époque ?

-Nous n’avons pas réussi à le savoir. Tempus travaille là-dessus.

-Tempus ?

-Le démon du Temps. Il peut contrôler le Temps jusqu'à une certaine mesure.

-C’est intéressant comme pouvoir, dit Voldemort les yeux brillant.

-C’est vrai, convint la Source. Mais ce que j’aimerais savoir, c’est qui a ouvert ce portail temporel et pourquoi.

Ils se regardèrent tous silencieusement avec une certaine inquiétude.

 

PRIVET DRIVE

 

Après leur course matinale, Harry, Bowman et Guillemot discutèrent de choses et d’autre. Ils apprirent à se connaitre plus. Harry leur raconta sa vie dans les détails et ils firent de même. Ils se racontèrent notamment comment ils avaient rencontré les élues de leurs cœurs.

Harry leur raconta leur première rencontre sur la voie 9 ¾. Puis l’histoire de la chambre des secrets.

-Pas étonnant qu’elle soit folle de toi ! S’exclama Guillemot en riant. Tu es un authentique héros.

Harry bomba le torse et se donna un air important, avant d’éclaté de rire avec les deux autres.

Guillemot avait rencontré Ambre lors d’une soirée donnée à l’occasion de l’anniversaire de son oncle Urien. Il avait 8 ans à l’époque et était plutôt timide. C’est son cousin Romaric qui avait engagé la conversation avec elle. Comme elle avait plutôt tendance à se comporter comme un garçon manqué, il s’était tout de suite sentit à l’aise avec elle. Et ils étaient devenus amis. C’est quand il est devenu un sorcier de la Guilde que leurs sentiments ont commencé à évoluer. Du côté d’Ambre au départ, puis il avait suivi. Depuis ils sortaient ensemble et Guillemot ne voyait pas l’avenir sans elle.

Pour Bowman c’est sa sœur qui avait tout d’abord rencontré Sisi. Cela c’est passé quand elle et lui ont été séparés lors de la violente attaque d’Aramanth par la Seigneurie. Quand elle voyageait pour les retrouver, sa famille et lui, Kestrel à croisé le chemin de l’escorte de Sisi qui se rendait à la Seigneurie pour épouser le fils du Maitre. Etant une princesse, elle devait épouser quelqu'un de son rang. Elles se sont parlées et sont vite devenu amies, ce qui a poussé Sisi à se poser des questions sur sa vie et à ne plus vouloir ce mariage.

Ce qui fit rire Harry et Guillemot, c’est que Sisi avait déclaré à Kestrel qu’elle allait épouser son frère alors qu’elle ne l’avait encore jamais vu. Et quand finalement ce fut le cas, elle tomba immédiatement amoureuse de lui, ce qui renforça son idée de l’épouser. Il avait rapidement succombé à son tour, non sans mal car il pensait à l’époque qu’il devait mourir et que donc, il ne devait s’attaché à personne. Et maintenant, ils étaient fiancés et devaient se marier prochainement. Bowman leur avoua qu’elle était sa raison de vivre, et qu’il n’aurait pas supporté la mort de sa sœur si elle n’avait pas été là pour le soutenir. Après ces confidences, ils se sentaient plus proche que jamais.

Ils regardèrent un peu les livres que Dumbledore avait donnés à Harry. De temps en temps, Harry levait la tête ayant le sentiment étrange d’être observé. Il activa l’option « fol-œil » de ses lunettes, comme il l’avait appelé en plaisantant la première fois qu’il les avait testé, mais ne détecta personne d’autre qu’eux dans la pièce. Il sentait toujours cette présence mais ne se sentait pas menacé pour autant. Elle lui était familière. Il regarda Braségali et celui-ci cligna des yeux. Harry fut surpris par cette réaction, mais ne s’inquiéta pas.

Il se remit à la lecture de ses livres et s’intéressa plus particulièrement à celui de Magie rouge. Il y trouva un sort très intéressant, le sortilège Amour Mortel. Il le lut à haute voix :

-Le sortilège Amour Mortel est particulièrement efficace sur les Sorciers et les Mages Noirs. En effet, il attaque toute forme de haine et le transforme en amour douloureux dans le cœur du mage noir. Cela lui est fatal dans la plus part des cas. Plus le mage est plein de haine, plus le sortilège devient puissant. Mais tout le monde ne peut pas l’utiliser. Seule les Mages Blanc qui ont une forte présence de Magie rouge en eux peuvent lancer le sort.

L’incantation est Amor Mortalis.

Les garçons se regardèrent et sourirent. Harry savait maintenant avec quel sortilège il pourra vaincre Voldemort. Leurs tatouages se mirent à briller de nouveau. Harry se sentit lié aux quatre autre Paladin et la voix de Merlin retentit de nouveau:

« Quand l’Ascension de l’Elu commencera

   Par le Souffle l’Avatar se révèlera.

   Quand les cinq Paladins se réuniront

   La Pierre des Mages ils rechercheront… »

 

 

Dans les Enfers, un tremblement de terre secoua la table où la Source, ses démons et Voldemort se trouvaient toujours. Celui-ci se sentit brusquement inquiet, sur le qui-vive, sans savoir vraiment pourquoi. Mais il savait qui en était à l’origine :

-Potter, murmura-t-il.

 

 

Harry, Bowman et Guillemot restèrent sans voix un moment, puis ils réfléchirent à ce qu’ils venaient d’entendre.

-L’Elu c’est toi Harry, dit posément Bowman. Alors c’est de ton ascension dont il est question là.

-Et l’Avatar ? Demanda Guillemot. Qu’est-ce que c’est ? Ou qui est-ce ?

-Je n’en ai jamais entendu parler, répondit Bowman.

-C’est surement lié à Ginny, vous ne pensez pas ? Dit Harry songeur.

De son perchoir, Braségali émit un chant approbateur. Les garçons sourirent.

-Visiblement oui Harry, dit Guillemot. Mais ça ne nous dit pas ce que c’est, ou plutôt ce qu’elle est.

-Ca a un lien avec les sortilèges élémentaires, répondit Bowman. Rappelez-vous ce que nous a dit Ollivander sur sa nouvelle baguette.

Ils restèrent songeurs un moment puis Harry finit par dire :

-Vous ne pensez pas qu’on devrait lui demander directement si elle sait quelque chose?

-Oui tu as raison, répondit Bowman en souriant.

-Accessoirement, ca te permettrait de la revoir aussi, ajouta Guillemot avec un sourire malicieux.

Harry rougit mais ne nia pas.

-Bon alors, je la contacte par télépathie ?

-Oui vas-y, dit Bowman. Il vaudrait mieux qu’on soit seul avec elle. Ce serait bien si elle nous attendait dans sa chambre sans que personne ne le sache, sinon ils voudront tous te parler Harry, et nous n’aurons pas le temps d’apprendre ce qu’elle sait.

-Ok je l’appelle. Remarque, il est bientôt l’heure de diner. On a qu’à y aller après, elle pourra toujours prétendre qu’elle est fatiguée et monter se coucher tôt.

-Bonne idée, dit Guillemot en lui faisant un clin d’œil.

Il ferma les yeux, concentra son esprit sur Ginny et rouvrit les yeux aussitôt.

-Finalement ce n’est pas la peine, dit-il en souriant. Elle sait déjà tout.

Les deux autres le regardèrent ahuris.

-Qu’est-ce que… Commença Guillemot.

-Son esprit est avec nous, dit tranquillement Harry. Elle nous attendra donc surement dans sa chambre tout à l’heure.

Il tourna la tête vers sa droite et sourit comme si il voyait quelqu’un à ses côtés. Bowman et Guillemot virent distinctement une légère brise agiter les cheveux d’Harry, alors que la fenêtre était fermée. Il ferma les yeux et pencha un peu la tête comme si quelqu’un lui caressait la joue. Puis il sortit de la pièce en riant sous leurs regards interloqués.

 

AU TERRIER

 

Après le départ précipité d’Harry, Ginny avait aidé sa famille à ranger toute la maison. Elle avait fait pas mal de dégât avec ses pouvoirs. Mais elle ne regrettait rien. Comment aurait-elle put ? Elle venait enfin de réaliser son plus beau rêve : se faire aimer d’Harry Potter et avoir été embrassée par lui. Le goût de ses lèvres et l’intensité de leurs baisers ne la quittait pas. Du coup elle était un peu rêveuse. Sa famille pensait simplement qu’elle n’avait pas assez dormi, du coup sa mère lui proposa d’aller se reposer un peu après le déjeuné.

Au lieu de dormir, elle s’entraina sur sa maitrise du vent et nota qu’elle s’était nettement améliorée. En fait, le changement était stupéfiant. Elle arrivait parfaitement à maitriser l’intensité de l’air qu’elle déplaçait. Elle pouvait soulever des objets légers et des plus lourds. Elle avait même réussi à déplacer son lit, au bout de plusieurs heures de labeur, en le soulevant légèrement.

Elle finit par se jeter dessus en riant. Elle pensa à Harry. C’était grâce à lui qu’elle avait progressé si rapidement, elle en avait la certitude. Elle avait tellement envie de le voir. Brusquement, elle sentit un tourbillon d’air de former autour d’elle et elle se sentit partir. Elle était le vent, immatériel et invisible. Elle se laissa porter et arriva dans une chambre qu’elle ne connaissait pas mais dont elle reconnu les occupants : Harry, Bowman et Guillemot.

Elle les regarda, attendri. Ils avaient l’air très proche tout les trois, un peu comme Harry l’était avec Ron et Hermione mais de manière différente. Ils partageaient quelque chose tout les trois, que Ron et Hermione ne pourront jamais comprendre. Ils se ressemblaient. Elle n’arrivait pas vraiment à définir en quoi vu qu’elle ne connaissait pas les vies de Bowman et Guillemot, mais c’est ce qu’il ressortait quand on les voyait ensemble. C’était dans leurs yeux.

Elle essaya de se manifester mais elle n’y arrivait pas pour le moment. Pourtant, elle vit Harry lever plusieurs fois les yeux, comme si il sentait sa présence mais n’arrivait pas à la voir. Elle se mit près de lui quand il lut à voix haute la description du sortilège Amour Mortel. Elle était heureuse car elle comprit tout de suite ce que cela signifiait : Harry pourra vaincre Voldemort sans utiliser l’Avada Kedavra, le sort qui avait tué ses parents et qu’il se refusait à utiliser à cause de cela. Il ne le lui avait jamais dit, mais elle le savait. Elle l’avait deviné sans qu’il ait besoin de le dire. Car elle n’avait pas besoin de connaitre la Prophétie pour savoir qu’Harry devait vaincre Voldemort. C’était une évidence pour elle.

Puis elle sentit une grande chaleur la parcourir et entendit, comme les garçons, les paroles de Merlin.

« L’Avatar ? » pensa-t-elle. « Est-ce cela dont voulait me parler Roku ? » « Mais qu’est-ce que cela signifie ? »

Elle entendit les réflexions des garçons et sentit Harry entrer en contact avec son esprit. Il la voyait enfin. Il lui sourit et elle le lui rendit. Elle caressa sa joue de sa main immatérielle, et il la sentit car il pencha la tête vers elle. Une brise agita ses cheveux pendant ce temps là. Puis  elle se sentit partir avec le vent de nouveau.

Elle réapparut sur son lit, faite de chaire et de sang comme avant. Elle était euphorique. C’était une expérience vraiment incroyable qu’elle venait de vivre. Elle avait hâte de pouvoir contrôler parfaitement cet aspect de son pouvoir. Elle pourra ainsi voir Harry quand elle le voudra. Et d’après ce qu’elle avait vu, il lui réservait des surprises du même genre. Pour la première fois, elle se demandait comment il avait fait pour partir le matin même, car le Terrier était sous un sortilège anti-transplanage. Visiblement, il avait plus d’un tour dans son sac, pensa-t-elle en riant.

Sa mère l’appela peu de temps après pour le repas du soir. Elle fit mine d’être fatiguée. Ce n’était pas vraiment difficile puisqu’elle l’était quand même un peu. Elle discuta un moment avec ses frères jusqu'à ce qu’elle sente la présence d’Harry dans la maison. Elle sentait une chaleur dans son dos qui lui indiquait qu’il était là. C’était la même chaleur qu’elle avait sentit avant que Merlin leur parle. Elle souhaita une bonne nuit à tout le monde puis se dirigea vers sa chambre.

Elle ouvrit brusquement la porte et ses yeux se posèrent immédiatement sur Harry qui était dos à la fenêtre. Il lui sourit et elle referma rapidement la porte de sa chambre, courut jusqu'à lui, et lui sauta dans les bras, refermant ses bras autour de son cou et ses jambes autours de ses hanches. Il la soutint de ses deux bras et ils s’embrassèrent passionnément.

Harry rompit le baiser au bout d’une minute, mais Ginny ne l’entendait pas de cette oreille. Elle reposa ses lèvres sur les siennes et il rit doucement, ce qui la chamboula totalement.

-On n’est pas tout seul, murmura-t-il.

Il tourna la tête et elle suivit son regard avant de prendre une teinte cramoisi, quand elle vit Bowman et Guillemot lui faire un signe de la main, avec des grands sourires amusés. Elle avait été si obnubilé par la présence d’Harry qu’elle ne les avait pas vue en entrant dans sa chambre. Elle reposa ses jambes sur le sol et relâcha Harry en riant nerveusement.

-Désolée, marmonna-t-elle un peu embarrassée.

-Pas grave, répondit Harry qui la regardait en souriant des étoiles plein les yeux.

Elle lui fit un sourire hésitant, encore mal à l’aise.

-Tu sais, Ambre et moi ont est pas mieux, dit Guillemot les yeux dans le vague.

-Je confirme ! S’exclama Bowman en riant.

-Toi t’es un saint, normal qu’on ne te prenne jamais en défaut ! Se moqua Guillemot.

-Sisi ne pense pas comme toi, répondit Bowman avec un sourire carnassier qui voulait tout dire.

Harry et Ginny se mirent à rire devant la tête médusée que fit Guillemot. Ils avaient fait passer ce moment de gène sans problème et Ginny leur en était reconnaissante. Comme les garçons étaient assis sur son lit, elle fit assoir Harry sur sa chaise de bureau et s’installa de côté sur ses genoux. Il l’entoura de ses bras et elle s’adossa contre son torse.

-Alors, commença Harry. Comment es-tu venue tout à l’heure ?

Elle leur expliqua tout ce qui lui était arrivé dernièrement : Ses rêves de Kyochi et Roku, ses pouvoirs en temps que fille de l’Air. Ce que Roku avait essayé de lui dire. Sa présence avec Harry dans cet endroit si blanc.

-Tu étais là ? Dit Harry surprit.

-Oui, j’ai essayé de t’appeler mais tu ne m’entendais pas. Après tu es parti brusquement.

-Oui j’ai basculé dans l’esprit de Voldemort.

Etonnamment Ginny n’eut aucune réaction quand il prononça son nom. La peur de ce nom avait disparu pour elle. Elle caressa doucement la cicatrice d’Harry, l’air soucieux. Il lui sourit pour la rassurer.

-Bref, Merlin m’a parlé et il m’a dit que l’heure était bientôt venu pour moi.

-Ah oui ? Dit Guillemot.

-Vous pensez que cela à un lien avec cette histoire d’Avatar ? Dit Harry.

-Surement, dit Bowman. Mais il faudrait déjà savoir ce que c’est. Merlin nous a dit « Par le Souffle l’Avatar se révélera ».

-C’est quoi le Souffle ? Demanda Guillemot.

-On le saura « Quand l’Ascension de l’Elu commencera », répondit Bowman.

-Bref, ca dépend de moi pour commencer, dit Harry.

Ginny ne posa pas de questions même si elle en mourrait d’envie. Harry lui sourit.

-Je te dirais tout dès que tu sauras protéger ton esprit. Vu ce que tu es capable de faire maintenant, je suis sûr que tu y arriveras facilement. D’ailleurs, ton esprit n’est pas très accessible. Ce qui n’est pas un mince exploit devant nous, crois-moi.  Je pense que dans peu de temps tu pourras le protéger complètement, même de nous.

-Je n’ai rien à te cacher Harry, alors tu peux lire dans mon esprit quand tu veux, lui dit-elle en le regardant tendrement.

Il la regarda les yeux brillant d’émotion. Il se sentait vraiment très chanceux de l’avoir dans sa vie. Elle l’aimait pour lui-même, il le savait. Et elle l’acceptait avec tous ses secrets. Il se pencha vers elle et l’embrassa doucement. Il entendit Guillemot se racler la gorge et il arrêta à regret son baiser.

-Bon, ce n’est pas qu’on se sente de trop, mais en faite… Commença Guillemot.

-C’est le cas, fini Bowman en riant.

-Alors on va vous laisser en amoureux, continua Guillemot avec un sourire amusé.

-Si tu pouvais appeler Braségali pour nous ramener, dit Bowman.

-D’accord, dit Harry en riant. Merci les gars.

-De rien ! Dirent-ils en cœur en lui faisant un clin d’œil.

Harry appela son phénix. Celui-ci apparut à sa manière habituelle et se posa sur les cuisses de Ginny pour se faire câliner. Ce qu’elle fit avec plaisir sous les regards goguenard des garçons. Bowman vint serrer la main d’Harry pendant que Guillemot riait sur son épaule, quand Harry sursauta violement. Ils s’évanouirent tous les quatre en même temps et se retrouvèrent sur le sol. Braségali veilla à ce qu’ils ne se blessent pas, puis il étendit ses ailles et installa un chant de force protecteur dans la chambre en activant les pouvoirs d’Harry et Ginny. Personne ne pourra entrer dans cette pièce tant qu’il sera là.

 

DANS LE PASSE A GRODRIC’S HALLOWS

 

-Le 30 octobre 1981 ? Redemanda Phoebe. Vous êtes sûr ?

James et Lily échangèrent un regard surpris.

-Oui bien-sûr, répondit James.

-Vous croyez qu’on est là pour changer ce qui doit se passer demain ? Demanda doucement Piper à ses sœurs.

-Non, je ne crois pas, répondit Prue. Je pense qu’on doit faire et apprendre quelque chose, comme la dernière fois, mais ce n’est pas ca. Tu imagine les conséquences pour notre monde, si Voldemort ne disparait pas demain ?

-Ce serait  une catastrophe, dit Phoebe en soupirant.

-Exactement ! Non ont doit savoir rapidement pourquoi ont est là sans modifier ce qui doit être.

-Mais comment ? Demanda Piper.

A ce moment là elles entendirent un petit gémissement. Le petit Harry les regardait et tendait ses bras vers Phoebe.

-Je crois qu’il veut que tu le prennes Phoebe, dit Lily en souriant un peu étonnée.

-Je ne l’ai encore jamais vu faire ca, confirma James surprit lui aussi.

Lily se leva, bizarrement un peu anxieuse, et le posa dans les bras de Phoebe.

-Alors mon ange, dit Phoebe en souriant tendrement à Harry. Tu voulais que je te prenne dans mes bras ?

Harry tourna son visage vers elle avec une expression sérieuse inhabituelle pour un bébé. Ils se regardèrent tous surpris. Harry tendit sa main vers le visage de Phoebe et toucha sa joue. Ils eurent tout les deux un violent sursaut et  ils tombèrent évanouis sur le canapé. Lily et James ainsi que Piper et Prue se précipitèrent vers eux mais un chant de force leur barrait la route. James et Lily essayèrent tous les sorts qu’ils connaissaient mais rien ne fonctionna. Ils devaient attendre qu’ils se réveil.

 

*Le maléfice « les mille couteaux » me vient de Yu-Gi-Oh. C’est une attaque du Magicien des Ténèbres.

*Récupéré dans le film HP6, le Prince de Sang-mêlé. Vulnera : être blesser, Samento : (?) Je n’ai pas trouvé la signification de ce mot.

Commentaire de l'auteur Alors, intrigués?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales