Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Films-Séries TV

 > 

X-Men

X-men: Continuum
[Histoire Terminée]
Auteur: Abie Vue: 16392
[Publiée le: 2011-09-12]    [Mise à Jour: 2013-03-04]
13+  Signaler Action-Aventure/Science-Fiction/Surnaturel Commentaires : 39
Description:
Cinq années se sont écoulées depuis ''la bataille finale''...
Tornade est à la tête de l'école Xavier et le monde s'est plus ou moins remis de la présence des mutants. Logan, Tornade, Kitty, Bobby, Warren et Malicia sont les nouveaux X-Men. Mais une nouvelle va venir bouleverser leur vie maintenant parfaitement calme.
Crédits:
Les personnages sont ceux de X-men et d'autres sont à moi!

JE VAIS ETRE PUBLIEE !!! allez voir ma page fb pour en savoir plus : https://www.facebook.com/amandineweber.auteure?ref=hl
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Infiltration

[1905 mots]
Publié le: 2012-11-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

 

 

 

 

    Logan fut le premier à être prêt. Personne ne parla. Ils partirent en silence, se regroupant instinctivement selon leurs compagnons de combat. Seul le bruit des roues du fauteuil du professeur brisait la monotonie de la nuit peu profonde à l’orée du jour nouveau. Il leur fallut un moment avant d’atteindre le lieu de séparation.

Ils se placèrent en arc de cercle et Callypso demanda :

- Tout le monde sait ce qu’il a à faire ?

Tous acquiescèrent gravement. La Colombienne se tourna vers Raven qui hocha la tête à son tour et prit l’apparence de Warren.

- Bonne chance à tous, les salua le professeur. Faites bien attention à vous, n’oubliez pas qu’ils détiennent Angélique. Ils ont réussi à capturer la plus puissante d’entre nous. Ne commettez pas l’erreur de les sous-estimer.

- Courage mes amis, dit Magneto.

C’est sur ces mots qu’ils se séparèrent.

Tornade avait sciemment installé un dense brouillard sur une large surface afin qu’ils ne se fassent pas repérer bêtement. Pour avancer plus vite, Magneto utilisait son don pour faire léviter le fauteuil de Charles.

- Mon vieil ami, lui dit-il en marchant prêt de lui. Cela faisait si longtemps que nous n’avions pas combattu ainsi, côte à côte.

- C’est vrai.

Ils étaient tous reliés les uns aux autres par une oreillette qui servait de talkie-walkie. Warren et Raven furent les premiers à arriver à destinations et l’équipe de Charles les deuxième. Ils durent se cacher en attendant que l’équipe de Bobby se mettent en place. Se fut durant cette attente qu’ils craignirent le plus pour leur vie.

- Nous y sommes, souffla finalement Noëli au grand soulagement de tout le monde.

- Tout le monde est prêt ? Demanda alors Magneto.

Les trois chefs d’équipe répondirent par l’affirmatif et Eric ferma les yeux. Pour se concentrer. Il lui fallut cinq bonnes minutes pour parvenir à ouvrir simultanément des deux portes. Depuis les égouts, Bobby venait de déprogrammer toutes les cameras de surveillance et tous les services de sécurité. Certes cela ne tiendrait pas longtemps mais il espérait que cela leur donnerait à tous le temps d’entrer.

- Logan ?

On fut surpris que Raven s’adresse à lui par l’oreillette alors qu’ils entraient. On ne se figea pas de stupeur mais presque.

- Euh… oui ?

- Si je prends l’apparence d’Angélique, tu ne me tueras pas ?

Le mutant éternel laissa échapper un sourire mi-amusé mi-ironique avant de répondre.

- Tu as raison, prends son apparence, cela déstabilisera peut-être aussi les autres… touche Warren, Kali et Kitty, sinon tu n’auras pas de dons.

- Rassure-toi, je me souviens, merci.

Ils se turent. Les communications ne devaient servir qu’en cas d’urgence.

Lorsqu’elle coupa la communication, Raven se concentra une seconde pour prendre l’apparence d’Angélique. Kali, qui avait déjà aperçu Angélique à la télévision lors de son procès, s’étonna tout de même. Il fallait avouer que la jeune française était vraiment très belle. Puis elle fronça les sourcils lorsque Raven lui toucha la main et qu’elle la retirait aussitôt avec une petite grimace de douleur.

- Mais qu’est-ce que…

- C’est comme ça qu’Angélique copie les dons des autres, en les touchant. Pour ça, quand je prends son apparence, je dois copier moi-même d’autres dons, je n’acquière que le sien mais pas ceux qu’elle a déjà copiés.

- Oui… ça semble logique.

- Bon, maintenant, on y a va ? Parce que j’ai l’impression qu’on a de la visite.

En effet, le hangar où ils venaient d’atterrir était certes plein d’hélicoptères, de mini avions et d’un jet privé, il était aussi infesté de vigils.

- Mince, marmonna Warren.

- Tu rigoles, sourit K, on va enfin pouvoir se dégourdir un peu ! Allez les amis, c’est partiiiiii !

Certes, son don n’avait aucune utilité ici puisqu’il n’y avait pas de mammifères autres que les humains (mais elle ne parvenait pas à se faire obéir d’eux à cause de leur libre arbitre) mais la jeune femme savait parfaitement se servir des armes à feu mais aussi d’une… hache. Lorsqu’elle sortit l’arme d’on ne savait où et qu’elle eut décapité – littéralement – son premier adversaire, ils se figèrent, bouche bée. Elle finit par s’en apercevoir et, tenant le manche d’une main, l’appuya contre son épaule.

- Et bien quoi ? Mon père était bûcheron.

Les autres se reprirent lorsque d’autres vigiles arrivaient.

- Mais c’est pas vrai, grommela Kitty, mais ils sont combien ?

- Bah… presque sept cents.

Kitty fusilla Raven du regard qui haussa un sourcil perplexe. Elle l’avait suffisamment dit pendant les briefings qu’ils étaient nombreux ! Kitty le savait pourtant ! La jeune interne en médecine soupira en comprenant que la femme bleue n’avait guère saisi son agacement. Elle laissa tombé et fonça dans le tas.

 

    Dans les égouts, c’était une toute autre histoire. Bobby se retrouvait le seul avec la bande des mauvais mutants et cela ne lui plaisait pas du tout. Certes, il comprenait la répartition et elle était plus que logique mais cela n’adoucit pas pour autant son amertume. Sauf qu’ils avaient oublié un léger détail.

- Ha ! S’arrêta Noëli.

Les autres suivirent son mouvement et leur perplexité se transforma en silence méditatif.

- Bon, fit finalement Pyro, et on fait quoi maintenant ?

- Je n’en ai aucune idée.

En face d’eux se trouvait une large grille de métal.

- Attendez, j’ai une idée avant de déranger les autres… Noëli s’approcha. Puis se retourna vers les autres. Quel est le métal le moins résistant que vous connaissiez ?

- Euh… le fer fond plus facilement mais le laiton est plus facile à déformer.

Les autres se tournèrent, stupéfait, vers Bobby.

- Et bien quoi ?

- Pyro, tu penses que tu pourras… ?

- Faire fondre ce machin ? Sans doute que oui.

- Alors va pour le fer pur.

- Attends ! La stoppa Mage.

- Quoi ?

- Il risque de faire très chaud ici si tu veux faire fondre du fer.

- Oui… et ?

- Et donc nous faire repérer plus facilement. Transforme-le en laiton Gold, au pire Bobby le glacera et on le brisera.

Pyro grommela mais on adopta la solution de Gaël. Il leur fallut quelques minutes pour changer la composition de la grille et pour que Bobby la glace le plus froidement possible. Puis on laissa Mike et Pyro s’installer devant et tirer sur la grille pour qu’elle se brise. Ce qu’elle fit au bout de deux coups, largement fragilisé par la glace de Bobby.

- Bon et bien on est reparti, dit Gaël après qu’ils aient attendu quelques secondes pour savoir si le bruit n’avait pas alerté quelqu’un. Le petite troupe se retrouva avec quatre autres grilles et ils les détruirent toutes de la même manière. Finalement, ils débouchèrent dans une vaste salle basse de plafond et ils durent avancer plié en deux. La pièce était le réservoir apparemment des déchets et l’odeur était écoeurante. Mais trouver comment sortir de là était plus facile à dire qu’à faire.

Ils avaient tous retenu les plans par cœur, évidemment, cependant, Raven n’avait pas trouvé l’entrée des égouts autres que celle où l’on jetait les déchets. Du coup, ils cherchèrent. A un moment, Mike repéra un des conduits dont leur avait parlé Raven qui menait soit à un laboratoire soit aux appartements qui se trouvaient dans la base. Cependant, il était à peine assez large pour y laisser passer une personne. Ils finirent cependant par se décider à le prendre mais non sans prévenir les autres.

- Callypso, appela Bobby. Nous avons un problème pour sortir des égouts, nous devons nous séparer pour prendre chacun un conduit différent. Le temps de les trouver, cela nous a fait perdre du temps. Terminé.

Ils n’attendirent pas de réponse et ils se séparèrent, promettant de se retrouver devant la porte infranchissable dont leur avait parlé Raven.

 

    Wolverine sortit ses griffes et brisa le système de sécurité qui fermait la porte. Ils progressèrent en silence, lui en tête et Callypso et Tornade fermant la marche. Magneto se chargeait de Xavier. Etonnement, personne ne doutait que le professeur était en sécurité avec Eric. Logan se chargeait de leur ouvrir le passage et d’éliminer toute résistance. Ce qui était bizarre c’était que Wolverine était insensible à la génothérapie de l’antimutant. Sans doute que son immortalité l’empêchait de changer. Les hommes qui se trouvèrent sur leur passage ne comprirent que trop tard que celui qu’ils avaient devant lui était fou de rage. Ils mouraient avant d’avoir compris ce qui leur arrivait mais bientôt une alarme fut déclenchée car l’électricité et les systèmes de sécurité avaient fini par se remettre en route. Callypso jura. Elles avaient espéré – avec Raven – que l’obscurité durerait plus longtemps.

Il y avait douze niveaux. L’entrée principale se trouvait au cinquième, les égouts étaient au douzième, soit le niveau le plus bas, et enfin Raven avec les autres était au niveau 0, puis 1 lorsqu’ils étaient entrés dans le hangar.

Tous devaient se retrouver au niveau 10, où il était impossible d’aller. Pour le moment. De nombreux pièges leur barrèrent la route mais ils ne s’en sortirent pas trop mal et cela ouvrait aussi le passage aux autres. Ils ne prirent pas le risque de prendre les ascenseurs et se contentèrent des escaliers de secours. Ils arrivèrent devant une gigantesque porte blindée en métal avec un grand marquant rouge interdisant d’aller plus loin. Et il y avait une centaine d’hommes armés devant, en ligne.

- Pas bon ça, marmonna Logan.

Avec un soupir las, il ferma ses poings et ses griffes de métal surgirent en silence. Tornade se mit en position d’attaque devant le professeur, tout comme Callypso et Magneto. Le professeur mit sa main sur son oreillette et avertit les autres :

- Nous sommes devant la porte… nous allons avoir besoin d’aide.

Les autres mutants, répartis un peu partout dans la base se figèrent. Raven observa les autres qui acquiescèrent : on détruirait plus tard leur travaux…

Cela devait faire trois heures, au moins, qu’ils étaient entrés dans la base. Bobby était au niveau quatre, avec des mutants peu puissants qu’il tenta de délivrer. Pyro était au niveau 6, dans des laboratoires auxquels il mettait méthodiquement le feu – non sans avoir réfléchi aux plans pour ne pas se retrouver encerclé. Noëli venait de retrouver Mike par hasard au niveau 9 et, en entendant l’appel du professeur, ils se précipitèrent pour les rejoindre. Gaël avait trouvé des appartements et salle de repos au niveau 3 ainsi demanda-t-il au groupe de Raven où ils étaient qu’il les rejoigne avant de trouver les autres. Il s’était chargé de neutraliser les quelques hommes qui se trouvaient dans les salles de repos. Il en avait tué par mal dans leur sommeil, leur prenant des années de vie. Ils étaient morts de vieillesse… en quelques secondes. Il avait horreur de faire ça mais il savait qu’il sauvait de nombreuses vie – dont la sienne – en agissant de la sorte.

- Les mutants libérés viennent nous aider ou se chargent de libérer les autres ? Demanda quelqu’un dans une oreillette.

- Comme ils veulent Bobby, répondit instantanément le professeur, mais qu’ils ne nous empêchent pas d’avancer. Si certains veulent s’enfuir, laissez-les.

- Bien.

Devant les portes du niveau 10, personne ne bougeait. Ils se contentaient tous de s’observer, sans faire le moindre geste brusque.

- Mais qu’est-ce qu’ils attendent ? Murmura Callypso.

- Je n’en sais rien, répondit Tornade, guère plus rassurée. Mais je le sens mal.

Deux ou trois minutes après, Mike et Noëli arrivaient précipitamment. D’un coup d’œil, ils comprirent la situation et vinrent doucement se placer aux côtés de Logan et des autres.

- Et maintenant ? Demanda Noëli du coin des lèvres, on fait quoi ?

 

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Hey non les retrouvailles entre Logan et Angélique ne sont pas encore pour maintenant... mais pas de panique, elles viendront en temps voulu ! En attendant, des commentaires ?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales