Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Films-Séries TV

 > 

X-Men

X-men: Continuum
[Histoire Terminée]
Auteur: Abie Vue: 16395
[Publiée le: 2011-09-12]    [Mise à Jour: 2013-03-04]
13+  Signaler Action-Aventure/Science-Fiction/Surnaturel Commentaires : 39
Description:
Cinq années se sont écoulées depuis ''la bataille finale''...
Tornade est à la tête de l'école Xavier et le monde s'est plus ou moins remis de la présence des mutants. Logan, Tornade, Kitty, Bobby, Warren et Malicia sont les nouveaux X-Men. Mais une nouvelle va venir bouleverser leur vie maintenant parfaitement calme.
Crédits:
Les personnages sont ceux de X-men et d'autres sont à moi!

JE VAIS ETRE PUBLIEE !!! allez voir ma page fb pour en savoir plus : https://www.facebook.com/amandineweber.auteure?ref=hl
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Confrontation...

[1651 mots]
Publié le: 2012-03-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Je sais je sais ça fait longtemps mais j'avais prévenu... j'ai pas le temps d'écrire en ce moment... Bonne lecture!

 

 

    Même si Angélique et Logan s’entendaient vraiment bien, il arrivait qu’ils se disputent… et leur affrontement était souvent virulent surtout pendant les entraînements de la jeune femme auquel assistaient souvent les élèves qui trouvaient le curieux couple amusant et distrayant.

Angélique était une des mutantes les plus puissantes de la planète donc elle était une source de vénération et d’inspiration pour les jeunes générations. Quant à Logan il était un être improbable et énigmatique qu’on ne connaissait pas vraiment et qui interpellait tout le monde.

Et il fallait aussi avouer que non seulement leur affrontement était impressionnant mais en plus, leur dispute était plus que distrayante. Logan était un excellent combattant et il avait une science des arts martiaux impressionnante. Angélique avait plus de pouvoir certes mais Logan savait très bien s’adapter aux techniques de la jeune femme et bientôt il prévoyait tous ses coups ce qui l’agaçait prodigieusement.

Une matinée d’hiver, alors qu’ils s’entraînaient, Tornade les interrompit.

- Angélique ! Lui cria-t-elle en entrant, paniquée dans la pièce.

Tout le monde se tourna dans sa direction et Angélique blêmit. Elle avait lu dans son esprit. Depuis quelques semaines, l’état de santé de son ami n’allait vraiment pas en s’améliorant. Au contraire.

Avec l’aide du professeur et du secrétaire des Mutants, Damien avait vu les plus grands spécialistes du pays pour son problème de dégénération mais rien n’y avait fait. On avait même essayé de lui transfuser du sang de Logan mais l’effet bénéfique n’avait été que temporaire. Bref, depuis des semaines, elle n’avait vu que peu son meilleur ami dont la santé continuait de décliner.

Angélique jeta un regard à Wolverine qui acquiesça et, comprenant qu’il lui donnait son accord, elle s’élança hors de la pièce.

A quelques portes de là, son ami reposait, perfusé et allongé avec Kitty et le professeur à ses côtés.

- Tiens, sourit-il se redressant faiblement. Angélique.

La jeune femme reprit sa langue maternelle sans vraiment s’en rendre compte.

- Je suis désolée Damien.

- Ce n’est pas du tout de ta faute… et tu as fait tout ce que tu pouvais. Mais maintenant… on sait que je vais mourir et… j’aimerais rentrer chez moi.

- Une téléportation te tuerait.

- Sans doute.

- Mais on va prendre l’avion.

- Tu n’es pas obligé de venir.

Angélique regarda le professeur qui suivait calmement la discussion, le seul dans la pièce qui comprenait réellement ce qu’ils se disaient.

- Mais tu es libre d’aller où tu veux Angélique, ce n’est pas une prison ici mais un refuge.

- Tu vois, et puis je ne te laisse pas le choix, je viens avec toi. En fait, on va faire mieux. Je vais t’amener à Malte puis j’irai chercher tes parents. Vous passerez vos derniers moments ensemble dans une grande maison.

- Angélique… soupira son ami, tu es tellement têtue quand tu t’y mets.

Pour seule réponse, Angélique éclata de rire.

 

    Quelques heures plus tard, Tornade et Logan emmenaient Angélique et Damien à Malte.

Lorsqu’il revint à New York avec Tornade, Wolverine se renferma encore plus et on ne le vit presque plus. On en conclut qu’il était réellement inquiet pour Angélique. Il réfléchit alors pendant des heures à ce que lui avait proposé la jeune femme : retrouver la mémoire. Et s’il préférait ne pas s’en souvenir ?

Mais n’est-ce pas faire preuve de lâcheté que de ne pas vouloir de son passé ? Le refus de l’affronter ?

Et s’il s’apercevait qu’il avait de la famille, quelque part ? Ses sentiments pour Angélique changeraient-ils ? Non… ce qu’il construisait doucement avec la jeune femme ne disparaîtrait pas.

Dix jours après être partie, après une journée enneigée, alors qu’il faisait de la musculation pour chasser Angélique de ses pensées, il la vit revenir doucement.

Marchant le long du parc, elle s’avançait, emmitouflée dans un vaste manteau noir, ses longs cheveux tombant devant son visage.

Il s’arrêta et calma son cœur pour la regarder arriver. A une dizaine de mètres de lui elle s’arrêta et le regarda avec étonnement. Il comprit pourquoi lorsqu’il se souvint qu’il était en jean et torse nu malgré la température négative.

- De retour ? Lui demanda-t-il simplement.

Elle sembla reprendre ses esprits et hocha gravement la tête en reprenant la route de la maison. Lorsqu’elle passa à côté de lui il lui prit sa valise des mains comme si elle ne pesait rien.

- ça va aller ? Lui murmura-t-il en posant son autre main sur son épaule.

- Je ne sais pas.

 

    Elle ne parla à personne des dix jours qu’elle avait passés avec son ami avant sa mort. Elle bloqua ses pensées au professeur.

Les autres finirent par s’en inquiéter parce qu’elle se renfermer sur elle, ne s’occupant que de ses cours et de sa sœur. Elle reprit ses entraînements avec Logan mais il sentait bien qu’elle n’y était plus vraiment et elle ne l’affrontait plus vraiment. Wolverine ne parvint plus à l’approcher et il ne chercha pas non plus à la rassurer. Pourtant, il avait mal pour elle et il ne savait pas quoi faire.

Dans les jours qui suivirent le jour de l’an, Logan, le professeur, Nathalie, Malicia et Tornade se réunirent pour parler d’Angélique.

- Mais vous ne pouvez pas lire dans sa tête et tenter de la raisonner ? Demanda Logan après un quart d’heure de discussion.

- Non, j’ai déjà essayé mais elle est bien plus puissante que moi et elle s’est constituée une magnifique barrière mentale qu’elle parvient même à garder en dormant. Je ne peux même pas accéder à ses rêves.

- Je commence vraiment à m’inquiéter. Murmura la grand-mère. Damien était comme un frère pour elle. Elle ne m’en a pas parlé. Logan, t’a-t-elle dit quelque chose ?

- Non.

- Pas la peine d’être si agressif Logan, lui reprocha Malicia, c’est vrai que moi aussi je me suis dit que toi seul pouvais l’aider.

Wolverine fronça les sourcils et les regarda tous tour à tour et remarqua qu’il semblait tous d’accord avec ça.

A la fin de la discussion, on en vint à la conclusion qu’il fallait réveiller Angélique et que Logan était le plus à même d’y parvenir. Mais chacun devait y mettre du sien.

Deux jours après, Logan prit son courage à deux mains et décida de faire sortir Angélique de ses gongs pendant un de leur entraînement. Il interdit aux enfants d’observer le duel, non seulement parce qu’il voulait se retrouver seul avec elle mais en plus parce qu’il n’avait aucune idée de comment allait se terminer cette histoire.

Il y alla fort. Franchement. Il la provoqua vraiment, tant physiquement que psychologiquement. Avec ses griffes, il la blessa, l’obligea à laisser sa colère prendre le pas sur sa maîtrise habituelle.

Elle tint une bonne demi-heure avant de déclancher la tempête du siècle. Heureusement, ils s’étaient installés dans la neige et pas à l’intérieur. D’un coup, elle poussa un cri effrayant et la nature tout comme le temps se plièrent à sa volonté pour montrer sa colère. Les éléments se déchaînèrent autour d’eux et Logan se figea d’horreur quelques secondes avant de se reprendre.

- Mais qu’est-ce que tu veux ? Hurla-t-elle par-dessus les éléments déchaînés. Hein ? Qu’est-ce que tu me veux ?

Il se jeta sur elle pour la combattre au corps à corps, en se roulant dans la neige. Mais il fit attention parce qu’avec son corps de métal il était lourd et il faisait mal très facilement sans s’en apercevoir. Lorsqu’il la maîtrisa et qu’il se retrouva au dessus d’elle, tous deux essoufflés, il répondit.

- Je veux que tu me parles ! Que tu me hurles dessus, que tu pleures, que tu en veuilles au monde entier mais que tu réagisses !

Il vit ses grands yeux bleus de colère s’emplirent de larmes et elle devint livide. Sa respiration s’accéléra, leur regard plongé l’un dans l’autre et, n’y tenant plus, il plaqua ses lèvres contre les siens.

Mais elle était encore fâchée et elle se débattit. Cependant, il pouvait très bien être têtu lui aussi et il ne la lâcha pas, passant une main dans son dos pour la coller un peu plus contre lui, l’autre main relâchant ses épaules pour la glisser dans son cou et lui attraper les cheveux. Ses lèvres se firent plus pressantes contre les siennes. Finalement, après un moment, elle abandonna et passa les bras autour du cou de Logan pour répondre à ses baisers. Ses lèvres s’entrouvrirent et la passion les gagna.

Là, tous les deux, à moitié nus dans la neige, ils laissèrent pour la première fois leur passion s’exprimer.

Sans vraiment s’en rendre compte, Logan commença à passer sa main sous le pull de la jeune femme qui frissonna dans la neige. Alors qu’il détachait ses lèvres des siennes pour s’étonner de son frisson, il se retrouva… sur le lit d’Angélique.

Surpris, il se redressa vivement et regarda autour de lui avant de comprendre et de poser un regard accusateur et réprobateur sur la jeune femme qui était toujours allongée dans son lit, sur le dos.

- Depuis quand ?

- A sa mort. Répondit-elle en répondant à sa question. Je pensais que je pouvais le prendre dans mes bras… Damien ne respirait plus. Je… je voulais le toucher au moins une fois, je n’ai pas réfléchi et… j’ai senti la décharge habituelle.

Il se rapprocha, inquiet.

- Tu… tu vas bien ?

Elle acquiesça gravement avant de répondre en le regardant s’installer à ses côtés, la tête appuyée dans sa main.

- Oui, je pense que ta régénération spontanée me protège des éventuelles défaillances de Damien.

Logan caressa tendrement sa joue, essuyant par ce geste les larmes qui s’étaient mises à couler sur le visage livide de la jeune femme.

- Viens là, l’attira-t-il vers lui en la prenant dans ses bras. Arrête de vouloir porter toute la misère du monde sur tes épaules.

- C’est bien à toi de dire ça ! Répliqua-t-elle, le visage plongé dans son cou.

Embrassant le sommet de son crâne, il sourit.

 

 

 

Commentaire de l'auteur Commentaires ?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales