Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Dans la ville
    Aleph-Écriture
    Nb de signes : 2 500 - 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/06/2019
  • Noir
    Noir d'Absinthe
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Torbalan #2
    Torbalan
    Nb de signes : 3 500 - 25 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 24/06/2019
  • Micro-édition à l'atelier
    Association Constellation
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Faux-Semblants
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 29/09/2019
  • Amour, sexe et nourriture
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 8 000 sec
    Genre : érotique
    Délai de soumission : 21/05/2019
  • Prix Zadig de la nouvelle policière 2019
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : policier
    Délai de soumission : 30/08/2019
  • Roman inspirant
    INDIGRAPHE édition inspirante
    Nb de signes : 235 000 - 500 000 sec
    Genre : fiction - contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Revue Gaueko no 2
    Éditions Les ruminant-e-s
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - horreur - poésie - merveilleux
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Amours Surnaturelles
    L'Alsacienne Indépendante
    Nb de signes : < 90 000 sec
    Genre : paranormal - romance
    Délai de soumission : 30/10/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Films-Séries TV

 > 

Sue Thomas - L'oeil du F.B.I.

7 - Doudou, couche culotte et FBI
[Histoire Terminée]
Auteur: FandeSerie Vue: 5352
[Publiée le: 2006-05-26]    [Mise à Jour: 2006-05-26]
13+  Signaler Romance/Action-AventurePas de commentaire
Description:
Une week-end bien mouvementé pour notre cher Jack
Crédits:
Les personnages et les lieux sont la propriété de la PAX. Ce fanfic a pour but de divertir les fans de la série Sue Thomas, FBEye.

Il fait partie d
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

7 - Doudou, couche culotte et FBI (partie 7)

[3865 mots]
Publié le: 2006-05-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

Couloir

 

En passant devant le bureau de Wallace, Jack ralentit et se stoppa même. Il ne savait pas s'il pouvait le faire ou s'il avait le droit de le faire mais il en avait envie. Elle était différente et elle méritait qu'on la soutienne.

 

Il frappa à la porte. Il entendit la permission d'entrer. Il s'exécuta, referma la porte derrière lui puis se plaça devant le bureau de Wallace. Celle-ci avait encore les yeux baissés vers ses papiers. Elle le regarda. Il ne savait pas vraiment quoi dire ni par ou commencé mais il fallait qu'il se lance.

 

Jack : Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé, ni pourquoi et cela ne me regarde pas. Tout ce que je sais, c'est que depuis votre arrivée, l'équipe fait du très bon boulot... et grâce à vous. Vous savez utiliser chacune de nos spécificités, vous savez nous comprendre, nous écouter quand il le faut... et vous savez aussi nous soutenir dans les pires situations.

 

Wallace ne disait rien et restait à l'observer.

                                          

Jack : Je crois que je ne m'avancerais pas trop en vous disant que l'équipe aime travailler pour vous... et que nous avons confiance en vous.

 

Jack fixa à son tour Wallace pour guetter une réaction de sa part. Elle restait silencieuse mais Jack voyait bien dans ses yeux qu'il avait réussit à la toucher.

 

Jack : Je voulais juste que vous le sachiez.

 

Il se retourna pour sortir.

 

Walace : Jack ?

 

C'était la première fois qu'elle l'appelait par son prénom. Il se retourna et la regarda. Il avait raison. Elle était touchée.

 

Wallace : Merci.

 

Il lui sourit puis sortit du bureau. Wallace regarda la porte fermée un long moment. Elle était plus que touchée. Et ces personnes qui travaillaient avec elles, la surprenaient de jour en jour. En tant qu'agent bien sûr mais aussi en tant que personne. Il lui avait déjà beaucoup apporté.

 

Appartement de Jack

 

Le repas au restaurant avait eu une saveur particulière pour chacun des membres de l'équipe.

 

Sue était assisse dans le canapé, Levy couché sur les pieds de sa maîtresse. Jack l'a rejoignit après avoir couché Mackenzie dans la chambre. Elle avait aussi eu droit à un dîner spécial pour l'occasion. Jack arriva avec un bol de pop corn pour enfin profiter de la soirée avec Sue.

 

Jack s'assit près de Sue faisant fuir Levy qui savait que Sue préfèrerait la présence de Jack à ses côtés. Levy alla se coucher sur un tapis que Jack avait acheté pour l'animal. Sue passait beaucoup de temps chez Jack alors pour ne pas que Levy perde ses marques, il lui avait acheté quelques accessoires ainsi, Sue et Jack savaient qu'ils ne seraient pas déranger.

 

Quand Jack s'assit aux côtés de Sue, il décela un malaise. Ils commençaient à bien se connaître mutuellement. Jack posa le bol sur la table basse du salon avant de poser sa main sur celle de Sue qui jouait avec un coussin du divan.

 

Jack : Tu me le dis ou je vais devoir passer la nuit à jouer aux devinettes ?

Sue : De quoi tu parles ?

Jack : De ce qui ne va pas. Depuis qu'on a fini le dîner avec les autres, tu n'as pas dit un mot.

Sue : C'est faux !

Jack : Tu as dit « Bonne soirée » et « Au revoir » alors ça ne compte pas !

 

Sue fit une légère moue. Elle avait quelque chose qui lui trottait dans la tête depuis un moment, depuis la fin de cette affaire. Elle s'assit en face de Jack et chercha les mots pour s'exprimer.

 

Sue : Je m'en veux.

Jack : (étonné) Pourquoi ?

Sue : Je...j'ai été soulagé quand j'ai appris que lors de l'attaque de l'hôtel, ça soit Bobby et Myles qui aient été attaqués et que tu te sois trouvé à mes côtés.

 

La voix de Sue se faisait de plus en plus hésitante, plus émotive.

 

Sue : Si ça avait été toi...

 

Elle ne put continuer sa phrase. Les larmes commencèrent à se dessiner sur ses joues. Elle avait honte d'avoir eu ce sentiment de soulagement en sachant que Jack était sain et sauf.

 

Jack se rapprocha d'elle et lui prit la main. Avec l'autre, il passa son pouce sur les joues de Sue pour sécher ses larmes.

 

Jack : Je sais...c'est normal. J'ai été inquiet pour Myles et Bobby mais moi aussi j'ai été soulagé que ça ne soit pas toi dans cette chambre d'hôtel. Ca peut paraître cruel mais je crois que si les choses avaient été inversées, je serais devenu fou d'inquiétude.

 

Sue baissa la tête. Elle ne pouvait pas accepter d'avoir eu ce sentiment. Elle avait l'impression de les avoir trahi, d'avoir trahi leur confiance et leur amitié. Ils avaient des problèmes et elle, elle était soulagée parce que ce n'était pas Jack.

 

Sue : J'ai été odieuse. Ce sont mes amis et moi...je n'étais pas inquiète pour eux.

Jack : Tu étais inquiète pour eux. Seulement tu ne l'étais pas au même degré que si ça avait été quelqu'un de plus...disons proche de toi.

Sue : Mais...

Jack : Tu étais soulagée parce que tu avais peur pour moi. Tu n'as trahis personne ! Ni Myles, ni Bobby. Tu as juste laissé tes sentiments guidés ton jugement.

 

Sue éclata en sanglot. Jack avait raison. Si ça avait été lui, elle aurait remué ciel et terre pour le retrouver. Elle n'avait pas craint pour la vie de Bobby et Myles comme pour celle de Jack à chaque fois qu'il allait sur le terrain sans qu'elle soit présente.

 

Jack : Je t'aime plus que tout au monde. Si quelque chose t'arrivais, moi aussi je serais inquiet.

 

Sue se jeta dans les bras de Jack. Elle voulait le sentir près d'elle. Elle ne voulait pas que cela se reproduise. Elle tenait trop à lui. Elle ne réussirait pas à vivre sans lui. Elle séchait ses larmes plus l'étreinte de Jack se faisait, elle ne voulait plus jamais qu'ils se séparent.

 

Ils se détachèrent et restèrent front contre front pendant un moment. Quand ils se regardèrent dans les yeux, ils virent dans le regard de l'autre cette petite lueur qui faisait vibrer leurs cœurs. Ils s'approchèrent lentement l'un de l'autre sans rien brusquer, pour apprécier chaque seconde. Sue passa sa main dans les cheveux de Jack qui resserra son étreinte. Ils s'embrassèrent d'un long et doux baiser qui devint interminable.

 

Sue bascula sur le canapé entraînant Jack avec elle. Aucun d'eux ne voulaient arrêter ce baiser qui se faisait que plus en plus passionné et charnel. Sentir la présence de l'autre, c'est tout ce qu'ils voulaient pour le moment.

 

Les mains de chacun parcouraient le corps de l'autre comme dans une sculpture qui se fait modeler par un artiste. L'intensité des baisers devenait de plus en plus longue et langoureuse. Un jeu sensuel venait de s'installer faisant oublier aux deux amants le film et le bol de pop corn qu'ils avaient programmé.

 

LUNDI

 

Bureau du FBI

 

L'équipe retirait les dernières photos de l'affaire encore accrochées au tableau mais tous attendaient de voir la tête que ferait le chargé des dossiers quand il sortirait du bureau de Wallace.

 

Bobby : Je parie qu'il filera comme une flèche vers l'ascenseur !

Myles : Et moi qu'il ressort en pleurant !

Lucy : Ne soyez pas si mesquin. Je pense qu'il prendra les jambes à son cou.

 

A travers la porte du bureau, on pouvait entendre dans tout l'étage les reproches qu'elle faisait au chargé de mission qui lui avait transmis le dossier. On ne pouvait pas dire qu'elle était tendre avec le jeune homme.

 

Wallace : Je trouve inadmissible ce que vous avez fait !

Homme : Je suis confus...lorsque j'ai lu le résumé de la mission...

Wallace : Le résumé ?

Homme : Oui...enfin...

 

Wallace lança un regard noir en direction de l'agent.

 

Homme : Je suis vraiment désolé.

Wallace : Vous lisez le résumé des dossiers avant de le donner à un bureau d'enquête.

Homme : J'avais de nombreux dossiers et celui-ci me semblait parfait pour votre équipe...

Wallace : Vous avez pensez mal !

Homme : Je suis désolé.

 

L'homme s'enfonçait un peu plus dans le fauteuil où il était assis.

 

Wallace : Par ailleurs, vous avez quitté votre bureau avec 10 minutes d'avance le jour où l'on est venu fouiner dans le dossier ! Vous avez une explication pour ça ?

Homme : J'ai reçu un appel et...

Wallace : Et... ?

Homme : J'espère que vous n'en parlerez pas à l'adjoint du service administratif.

Wallace : J'attends un geste de votre part pour mon équipe.

Homme : Bien sûr !

Wallace : Après ce qu'ils ont vécu j'espère que vous saurez les remercier pour leurs efforts.

Homme : Bien entendu.

 

L'homme sortit du bureau. La leçon de moral de Wallace l'avait plus que chamboulé. Il passa devant le bureau des agents comme une flèche. Wallace ne tarda pas à rejoindre l'équipe.

 

Wallace : J'ai discuté avec le chargé de mission et il a eu l'amabilité de mettre des jours de congés sur votre planning.

Demetrius : C'est vrai ? Et pour combien de temps ?

Myles : Je suis certain qu'avec la chance qu'on a, il nous a donné une journée de repos.

Wallace : En faites...il accorde au bureau 2 semaines de congés mais je n'ai pas encore les dates exactes. Je vous en reparlerais ultérieurement.

Bobby : Deux semaines ! Mais c'est super !

Lucy : C'est Donna qui va être contente.

Demetrius : Et toi, Dylan !

Wallace : Je dois encore avoir confirmation des dates alors ne vous réjouissez pas trop vite.

 

Wallace quitta le bureau alors que les agents débattaient de leurs futurs congés. Quelques secondes plus tard, Kate fit son entrée dans le bureau.

 

Kate : Salut tout le monde !

Bobby : Kate !

Kate : Salut Bobby !

 

Kate fit la bise à Bobby.

 

Kate : Ca fait longtemps ! Tu sais que maman n'arrête pas de harceler Jack pour qu'il t'invite à nouveau à la maison.

 

Bobby regarda Jack qui évita son regard.

 

Bobby : Je n'en savais rien mais c'est bon de la savoir ! J'en prends bonne note !

 

Jack regarda sa sœur.

 

Jack : (étonné) Tu es en avance ?

Kate : Je sais !  Mais Elliot trouvais que j'avais été trop dur avec toi, en te laissant ma petite Mac.

 

Kate s'approcha de la nacelle de son bébé qui lui sourit en voyant le visage de sa mère. Elle prit l'enfant dans ses bras en la serrant fort contre elle et en déposant un baiser sur al tête de l'enfant.

 

Kate : (A Mac) Je t'ai manqué ma puce ?!

 

Le bébé se contenta de lui sourire.

 

Kate : Ca n'a pas été trop dur avec Oncle Jack ?!

Jack : Je m'en suis bien occupé si c'est ça qui t'inquiète !

Kate : J'en suis certaine mais je ne sais pas vraiment qui je dois remercier. Toi ou Sue ?!

 

Kate s'était tournée vers Sue et lui souriait. Bobby, Myles, Lucy, Tara et Demetrius se fixèrent avant de regarder Jack et Sue.

 

Tara : Sue ?

Kate : Oui !

Lucy : Je ne savais pas que vous vous connaissiez déjà !

 

Jack fit de grands signes derrières les agents qui s'étaient avancés vers la nouvelle venue.

 

Kate : Je l'ai croisé quand je suis venue déposée Mackenzie vendredi matin.

 

Jack baissa la tête. Il ne voulait pas que les autres sachent que Sue et lui avaient passé la nuit ensemble mais c'était trop tard. Bobby s'avança vers Jack et posa sa main su l'épaule de son ami en lançant un clin d'œil en direction de Sue.

 

Bobby : Tu as des choses à nous dire mon vieux et personne ne pourra te tirer de là cette fois.

Jack : Je...j'ai appelé Sue pour qu'elle puisse...m'aider à...

Sue : J'étais chez Jack...pour...

 

Sue et Jack cherchaient une excuse alors que la situation amusait terriblement Kate.

 

Kate : Est-ce que j'ai fait une bourde ? Ils n'étaient pas au courant ?

Lucy : Disons que nos deux amoureux sont très discrets et secrets sur leur relation... alors toute nouvelle est intéressante à prendre !

Kate : En tout cas, Sue, c'est très gentil d'avoir aidé mon cher petit frère à garder sa nièce.

Sue : Je n'ai pas fait grand-chose. Jack se débrouille très bien avec elle. Elle l'adore. Ca m'a fait plaisir de pouvoir aider. Et puis Mackenzie est une enfant charmante et très agréable.

Myles : Evidement, Sue ne va pas critiquer sa future nièce et encore moins le bébé de sa belle-sœur !

Sue : Ce n'est pas mon genre !

 

Jack lança un regard étonné en direction de Sue.

 

Jack : Ce que Sue veut dire c'est qu'elle n'est pas du genre à dire du mal des gens !

 

Sue venait de comprendre qu'elle avait donné une réponse trop rapide.

 

Sue : Oui, c'est ce que je voulais dire !

 

Kate sourit et commença à ramasser les affaires de Mackenzie. Jack l'aida. Kate s'approcha de Sue pour qu'elle puisse dire au revoir à Mac.

 

Kate : J'espère pouvoir vous revoir bientôt... (Regardant Jack) et je suis sûre que papa et maman adoreraient faire sa connaissance aussi.

 

Jack regarda rapidement Sue puis fit comme si il n'avait rien entendu.

 

Jack : Je crois que tu ne devrais pas tarder...

 

Kate sourit en voyant la tête de son frère. Sue caressa doucement la joue de l'enfant puis lui déposa un baiser sur le front. L'enfant lui sourit. Sue lui signa « Au revoir » et la petite sourit de plus belle en secouant la main. Toutes les personnes furent amusées par la réaction de l'enfant.

 

Sue : Elle apprend très vite. (Sourire)

 

Kate se tourna vers les autres.

 

Kate : En tout cas, je suis contente de vous avoir tous revu et d'avoir fait la connaissance Sue.

Sue : Moi aussi.

Kate : A bientôt j'espère !

 

Kate et Jack sortirent du bureau. Sue les regarda s'éloigner. Elle avait un léger pincement au cœur de voir Mackenzie partir. Elle s'était habitué à elle et au fait d'avoir un enfant.

 

Ascenseur

 

Kate regardait son frère tenir Mackenzie. Elle voyait dans les yeux de Jack une petite lueur qui la fit sourire.

 

Kate : Je sais enfin à quoi ressemble la fameuse Sue Thomas !

Jack : Elle est géniale.

Kate : Je vois ça. Depuis son cadeau pour noël, le tee-shirt de hockey, tu m'en as tellement parlé que j'aurais pu la dessiner.

 

Jack baissa la tête. Il avait tellement parlé de Sue à Kate quand ils s'appelaient au téléphone qu'elle était aussi belle que ce que Jack avait dit, même plus.

 

Jack : Elle est spéciale.

Kate : Si j'en jure par ta tête, je vois aussi qu'elle te rend heureux.

 

Jack rougit par la gêne qu'il ressentait à ce moment. Kate le connaissait.  Et elle devait avouer qu'elle n'avait vu son frère aussi heureux et... amoureux, elle devait le dire... qu'à cet instant.

 

Elle savait que Jack était du genre à aimer sans compter, à se donner sans compter. Et elle ne voulait pas qu'il souffre et elle devait en être sûre.

 

Kate : Jack...est-ce que toi et Sue...enfin, je voudrais savoir si c'est sérieux ?

 

Jack se tourna vers sa sœur et la regarda. La réponse lui parut évidente.

 

Jack : Ca l'est.

Kate : Vraiment.

Jack : Je l'ai su dès la première fois où je l'ai vue. Elle a chamboulé ma vie... (Regardant droit dans les yeux sa sœur) et oui, c'est sérieux Kate... très sérieux.

 

Kate vit une petite lueur brillée dans les yeux de Jack lorsqu'il parlait de Sue. Elle ne se souvenait pas avoir déjà vu cela auparavant. Les autres relations de Jack n'avaient jamais eu autant d'effet sur lui. Mais lorsqu'elle regardait son frère, elle présentait que Sue tenait une place très importante dans le cœur de son frère.

 

Jack : Et...Je suis heureux comme jamais.

Kate : Tu as l'air plus heureux, c'est vrai.  Mais je ne vaudrais pas que tu te fasses trop d'illusion pour cette relation. Je te connais et je sais que...

Jack : Ne t'inquiète pas.

Kate : Tu es sûr ?

Jack : J'en suis certain.

Kate : Je te crois... et j'ai une bonne sensation avec Sue... alors ne fais pas de bêtise avec elle.

Jack : Compte sur moi !

 

L'ascenseur ouvrit ses portes devant Mackenzie, Kate et Jack. Kate enlaça une dernière fois son frère avant de monter dans l'ascenseur.

 

Kate : Prends soin de toi...

Jack : Ne t'inquiète pas ! Salut Elliot pour moi !

Kate : D'accord...et prend aussi soin de Sue ! Elle m'a l'air plus que spéciale.

 

Les portes de l'ascenseur venaient de se refermer sur les derniers mots prononcés par Kate.

 

Elle n'avait pas tort, Sue était exceptionnelle. Elle l'était encore plus chaque jour aux yeux de Jack mais maintenant que Sue et Kate avaient fait connaissance, un sourire se dessina sur ses lèvres. Une nouvelle étape venait d'être franchie dans leur couple.

 

De retour au bureau, Jack croisa Evans qui finissait de parler avec Wallace dans le couloir. Wallace pénétra dans son bureau et Jack alla à la rencontre de l'inspecteur.

 

Jack : Vous êtes perdu inspecteur Evans ?

Evans : J'étais venu remercier l'agent Wallace de m'avoir permis de travailler avec le FBI.

Jack : (d'un air inquiet) Vous ne compter pas intégrer le FBI ?

Evans : Rassurez-vous, j'aime mon poste à la police de Washington.

 

Les 2 hommes se lancèrent un sourire avant de rentrer dans le bureau.

 

Jack : Regardez qui j'ai croisé dans le couloir !

 

Les différents agents se regroupèrent près de l'entrée pour accueillir leur invité de dernières minutes.

 

Demetrius : Inspecteur Evans !

Evans : Agent Gans !

 

Les différentes personnes se saluèrent sous le regard de Bobby et Myles qui n'avaient pas encore rencontré l'inspecteur de police.

 

Myles : C'est à vous que l'on doit la localisation d'Orwell d'après ce que j'ai appris.

Bobby : Vous avez fait du bon travail.

 

Les 2 hommes se serrèrent la main devant Tara qui observait la situation. Elle ne savait pas comment gérer la scène qu'elle avait sous les yeux quand l'inspecteur se tourna vers elle.

 

Evans : J'étais aussi venu pour avoir la réponse à ma demande.

Tara : La réponse ?

Evans : Pour un dîner ?

 

Tara fixa l'inspecteur qui ne quittait pas du regard. Elle regarda Bobby qui esquissa un rapide sourire avant de rejoindre son bureau suivi dans son mouvement par le reste de l'équipe qui se sentait elle aussi de trop.

 

Evans : Alors ? Ce dîner ?

 

Elle le regarda dans les yeux. Il ne pouvait pas être si horrible de dîner avec un inspecteur de la police de Washington. Il semblait être charmant et elle n'était plus avec Stanley depuis des semaines.

 

Il fallait avouer qu'il était plutôt séduisant. Lucy passa dans le dos de Tara et lui fit une tape dans le dos pour l'inciter à répondre.

 

Tara : C'est d'accord.

Evans : Génial ! Jeudi soir, 19 heures, ça vous ira ?

Tara : (gênée) C'est parfait !

 

Bobby observait la scène du coin de l'œil. Il discutait avec Jack mais son regard était surtout posé sur Tara.

 

Appartement de Sue

 

Cela faisait depuis vendredi que Sue n'avait pas passé une nuit entière à son appartement. Elle aimait tellement être avec Jack que le week-end qu'elle avait passé à son appartement avec lui, lui manquait déjà. Cependant, il était trop tôt pour qu'ils envisagent de vivre ensemble, comme un couple.

 

Elle savait les sentiments qu'elle avait pour Jack et qu'il lui avait dits seulement, elle ne voulait pas précipiter les choses. Elle ne voulait pas aller trop vite et savourer cette relation qui lui apportait tant de satisfaction. Elle ne voulait pas non plus forcer les choses. Elle ne voulait pas que Jack se sentit comme contraint de quoi que ce soit et surtout parce qu'elle avait quitté les FBI.

 

Elle entra dans l'appartement et découvrit une jeune fille qui sautait un peu partout dans l'appartement, un baladeur sur les oreilles. Dans un déhanchement, Sue put reconnaître Abbygail, la fille de Wallace.

 

Sue : Abby ?

 

La jeune fille continuait son déhanchement endiablé quand Sue signa à Levy de lui sauté dans les jambes. Abby enleva son casque et se retourna vers Sue.

 

Abby : Sue ? Comment ça va ?

Sue : Je vais bien Abby mais je peux savoir ce que tu fais chez moi ?

Abby : Tu veux dire chez NOUS !

 

Sue se demanda si elle avait bien comprit les mots que venaient de prononcer Abby.

 

Abby : J'habite ici maintenant. J'ai emménagé ce matin.

Sue : Et le gardien ?

Abby : Dites que vous connaissez le Président des Etats-Unis et les gens peuvent être très coopératif.

Sue : Tu...

Abby : J'ai pris l'ancienne chambre de Lucy. Elle m'avait dit que ça ne l'a dérangeait pas alors...

Sue : Tant mieux. Et ta mère ? Elle est au courant ?

Abby : Bien entendu. Elle est ravie que je puisse avoir un chaperon qui puisse lui répéter tous mes faits et gestes.

 

Sue fixa Abby.

 

Sue : Comme si c'était mon genre.

Abby : Je plaisante ! Mais je suis contente que tu sois rentrée. J'ai fait à manger et j'avais peur que tu ne rentres pas.

Sue : Pourquoi je ne serais pas rentrée ?

Abby : A cause de Jack !

 

Sue sentit du rouge monter à ses joues. Comment le savait-elle ? Est-ce que Wallace lui avait parlé ?

 

Sue : Je ne suis pas toujours chez Jack !

Abby : Une bonne partie de ton temps quand même ! Par exemple, tu étais où ces 2 derniers jours ?

Sue : C'est différent, on avait une affaire en cours et Jack m'a demandé de l'aider avec sa nièce.

Abby : C'est ce que m'a dit Lucy !

Sue : Lucy ?

Abby : Elle m'a dit de surveiller tous tes faits et gestes. Elle a peur que vous filiez à Las Vegas sans la prévenir.

Sue : Las Vegas !

Abby : Comme ça je la tiendrais au courant de ce qui se passe.

 

Abby fila dans la cuisine laissant Sue bouche bée avant qu'Abby ne réapparaisse, laissant juste dépassé sa tête.

 

Abby : Comme si c'était mon genre !

 

Abby s'éclipsa. Sue avait une nouvelle colocataire. Si on lui avait dit qu'elle partagerait son appartement avec la fille de Wallace, sa patronne, elle ne l'aurait jamais cru.

 

 

TO BE CONTINUED...

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales