Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Films-Séries TV

 > 

Sue Thomas - L'oeil du F.B.I.

7 - Doudou, couche culotte et FBI
[Histoire Terminée]
Auteur: FandeSerie Vue: 5426
[Publiée le: 2006-05-26]    [Mise à Jour: 2006-05-26]
13+  Signaler Romance/Action-AventurePas de commentaire
Description:
Une week-end bien mouvementé pour notre cher Jack
Crédits:
Les personnages et les lieux sont la propriété de la PAX. Ce fanfic a pour but de divertir les fans de la série Sue Thomas, FBEye.

Il fait partie d
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

7 - Doudou, couche culotte et FBI

[3923 mots]
Publié le: 2006-05-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

7- Doudou, couches-culottes et FBI.

 

Auteur : EnfantTV et FandeSérie

E-mail : chelseajoyce@wanadoo.fr et reika65@hotmail.fr

Genre : aventure, romance

Résumé: Une week-end bien mouvementé pour notre cher Jack....

 

Note de l'auteur : Les personnages et les lieux sont la propriété de la PAX. Ce fanfic a pour but de divertir les fans de la série Sue Thomas, FBEye.

 

Il fait partie d'une saison 4 virtuelle que nous sommes entrain d'écrire.

 

 

VENDREDI

 

Appartement de Jack.

 

Il était déjà 8h30, le soleil laissait les rayons pénétrés dans l'appartement où Jack et Sue se trouvaient. Ils s'étaient réveillés près l'un de l'autre comme ces derniers jours, le sourire aux lèvres de voir en ouvrant les yeux, le visage de l'autre. Encore une nuit passée ensemble qu'ils avaient savouré et apprécier à chaque seconde.

 

Jack s'était levé tôt, il ne voulait pas être en retard au bureau surtout depuis que les autres avaient appris pour Sue et lui. Si le reste de l'équipe savait qu'ils avaient passé la nuit ensemble les taquineries ne cesseraient jamais. Il entra dans la chambre et il vit Sue arriver vers lui en peignoir et une serviette qui enroulait ses cheveux sur la tête. Il lui sourit et lui tendit une tasse de café. Elle lui avait emprunté son peignoir. Elle lui rendit son sourire et prit la tasse.

 

Jack : Noir et avec 1 sucre.

Sue : Merci.

 

Elle but une gorgée de café. Il était comme elle l'aimait. Jack la surprenait encore de savoir faire un café aussi bon. Jack la fixa dans les yeux tandis qu'il attrapa sa tasse. Ils s'échangèrent un regard plein de tendresse quand Sue interrompit le silence qui régnait.

 

Sue : Il va falloir que je passe à mon appartement pour me changer car tu connais l'équipe. Si ils me voient arriver avec les mêmes vêtements qu'hier, on est bon pour avoir le droit à un interrogatoire dans les règles.

 

Jack sourit à la remarque. Elle avait raison. Leur relation avait beau être officielle, l'équipe trouvait tous les moyens pour en savoir plus.

 

Jack : Tu as raison. Ne leur donnons pas un prétexte pour nous harceler !

 

Sue posa sa tasse et enleva la serviette qu'elle portait sur la tête. Elle sécha encore rapidement ses cheveux. Elle leva les yeux vers Jack qui la regardait faire. Il adorait ses petits moments simples de la journée avec elle.

 

Sue : Est-ce que tu as un sèche-cheveux ?

 

Jack s'arrêta dans son mouvement comme si Sue venait de lui demander quelque chose d'incroyable.

 

Jack : Un...quoi ?

Sue : Un sèche-cheveux...tu sais, ça permet de se sécher les cheveux.

Jack : Désolé... (Sourire) je n'ai pas l'habitude de me faire des brushings !

 

Sue sourit à son tour en imaginant Jack avec un brushing !

 

Sue : Ce n'est pas grave, je vais m'habiller et j'utiliserai le mien...

 

TOC TOC TOC

 

Levy vint prévenir sa maîtresse qu'on avait frappée à la porte. Jack lui fit signe qu'il allait ouvrir. Après tout, il était chez lui. Qui pouvait bien venir d'aussi bonne heure ? En espérant que ça ne soit pas Bobby qui passait le prendre. Il ouvrit la porte.

 

Jack : Kate ?

Kate : Bonjour !

 

Une jeune femme se trouvait sur le pas de la porte, un bébé dans les bras. Elle sourit et entra. Jack resta un moment sous le choc puis referma la porte. Il se tourna vers Kate qui s'était avancé dans l'appartement. Elle s'était retrouvée face à face avec Sue.

 

Sue resserra le peignoir qui était pourtant bien fermé mais la scène avec ses parents lui avait déjà suffit. Il était hors de question de se retrouver dans ce genre de situation à nouveau.

 

La jeune femme semblait bien connaître l'appartement. Une petite pointe de jalousie fit son apparition dès que cette femme était entrée dans la pièce avec ce bébé dans ses bras. Ce bébé était-ce... ? Non, ce n'était pas le genre de Jack. Mais elle ne pouvait empêcher cette question de lui trotter dans la tête. Il y avait pourtant une petite ressemblance entre ce bébé et Jack.

 

Kate : J'adore ton appart. Toujours aussi spacieux et terriblement bien rangé.

Jack : Merci...

 

Kate regarda Sue puis se tourna vers Jack pour le faire réagir.

 

Jack : Oh...euh...Kate, je te présente Sue...Sue Thomas... (Se tournant vers Sue) Sue, je te présente Kate...ma sœur !

 

Sue était soulagée. Elle regarda Kate et lui sourit. Elle devait avouer qu'il y avait un air de ressemblance avec Jack. Kate avait des cheveux bruns, courts qui lui tombaient sur la nuque et les yeux marron. Le même regard que Jack. Cela devait être de famille. Un regard transperçant et si chaleureux à la fois.

 

Kate : La célèbre Sue Thomas...Je vous rencontre enfin. Jack n'a pas arrêté de parler de vous.

 

Kate tendit la main vers Sue.

 

Kate : Heureuse de vous rencontrer !

Sue : Moi aussi.

 

Sue serra la main. Le bébé gazouilla.

 

Kate : Je crois que ta nièce aimerait être présentée aussi.

 

Jack sourit et s'approcha de sa sœur. Il tendit les bras et prit sa nièce. Il déposa un baiser sur le front de l'enfant. Sue sourit en voyant le tableau.

 

Jack : Sue, je te présente Mackenzie.

 

Sue regarda l'enfant et lui sourit tout en lui prenant sa petite main dans la sienne.

 

Sue : Enchantée de faire ta connaissance Mackenzie.

Kate : Bon et bien maintenant que vous avez fait connaissance, je vais vous laisser.

 

Kate déposa les sacs du bébé sur le sofa et se dirigea vers la porte. Jack la regarda.

 

Jack : QUOI ?

Kate : Il y a des couches dans la poche avant du sac et son doudou dans celle du côté et puis aussi sa tétine si jamais elle s'agite trop et...

Jack : QUOI ?

 

Dans un geste naturel, il passa Mackenzie à Sue. Celle-ci fut étonné mais prit le bébé dans ses bras. Jack rejoignit Kate. Celle-ci regarda son frère venir vers elle.

 

Kate : Dois-je te rappeler la proposition que tu m'as faite la dernière fois...

 

Jack sembla réfléchir, il est vrai que depuis quelques temps, il avait autre chose en tête...quelqu'un d'autre pour être plus exact.

 

Kate : Tu m'as promis que tu serais prêt à me garder Mac quelques jours pour permettre à Elliot et moi de nous retrouver en tête à tête.

Jack : Je m'en souviens mais tu aurais pu appeler pour me demander si...

Kate : Jack, je te connais ! Tu aurais inventé une excuse avec ton boulot.

Jack : Ce n'est pas mon genre !

 

Kate leva un sourcil en l'air comme pour se demander si Jack venait d'inventer la réponse.

 

Kate : Elliot et moi avons vraiment besoin de nous retrouver.

Jack : Oui mais Kate, en ce moment je ne peux pas...demande à maman.

Kate : Papa et maman sont chez tante Anna pour 2 semaines ! Et je sais qu'il te reste quelques jours à prendre.

Jack : Mais...

Kate : Il n'y a pas de mais qui tienne. Et puis demain c'est le week-end !

 

Kate sourit à son frère puis se pencha pour voir Sue. Celle-ci tenait le bébé contre elle et s'amusait avec elle. Kate s'approcha et déposa un baiser sur le front de son bébé.

 

Kate : Je te laisse avec oncle Jack ma chérie alors soit sage.

 

Le bébé sourit en regardant sa mère.

 

Kate : Sue ?

 

Levy mit sa patte sur la jambe de sa maîtresse pour le prévenir. Sue leva les yeux.

 

Kate : À bientôt, j'espère !

 

Elle lui sourit.

 

Sue : Oui.

 

Kate regarda une dernière fois son frère. Jack ne bougeait pas. Il venait de se faire avoir.

 

Kate : Et puis je suis sûre que Sue sera ravie de t'aider !

 

Jack se tourna vers Sue. Il adorait ce qu'il voyait à cet instant. Sue entrain de parler avec Mackenzie. Elle avait un regard rempli de tendresse qui faisait chaud au cœur. Jack admirait cette scène, Sue avec un bébé dans les bras. Il sourit légèrement.

 

Kate observa Jack quelques instants et vit une lueur briller dans ses yeux. Cette scène semblait le toucher au plus haut point. Kate prit discrètement ses affaires et profita du faites que Jack était trop absorbé par ce qu'il avait sous les yeux pour filer.

 

Jack : Kate !

 

La porte se referma. Elle était partie. Jack se tourna vers Sue. Celle-ci le regarda et se demanda ce qui se passait. Il s'approcha de la jeune femme.

 

Jack : Kate me laisse Mackenzie sur les bras.

Sue : Elle est mignonne comme tout.

Jack : Je sais ! Elle est comme son oncle.

 

Sue esquissa un sourire.

 

Sue : Alors tout va bien.

Jack : Oui mais moi je pense à Wallace.

Sue : Je suis sûre qu'elle comprendra.

 

Jack lança un regard sceptique en direction de Sue. Wallace indulgente...il n'y croyait pas trop même si elle avait eu aussi des enfants alors elle serait peut-être moins en colère.

 

 

GENERIQUE

 

Bureau du FBI

 

La dernière enquête avait été des plus mouvementés pour l'équipe et surtout pour Wallace. Sa fille Abbygail et elle avaient décidé de parler toutes les 2 et même si cela risquait de prendre du temps, elles avaient avancé dans leur relation.

 

Lucy était revenu de son voyage de noce et déballait les photos qu'elle avait prises de son séjour à Hawaï.

 

Lucy et Tara s'étaient regroupés autour du bureau de Lucy et admiraient les prises.

 

Lucy : Là c'est près de l'hôtel avec Dylan...et là c'était sur la plage avec Dylan...et ici c'était la soirée des nouveaux venus...

Myles : Avec Dylan !

 

Bobby et Demetrius se retinrent de rire.

 

Myles : Si tu prononces encore une fois son prénom, il pourra dire qu'il fut l'homme devenu veuf le plus vite au monde. Après que sa femme soit faite assassinée par un agent du FBI.

 

Lucy lui fit une légère grimace tandis qu'il s'éloignait quelque peu, en ayant assez d'entendre les aventures de Dylan.

 

Tara : Il est jaloux parce que tu ne lui as pas donné son cadeau.

 

Myles s'arrêta dans sa course vers son bureau et fit demi-tour vers les filles.

 

Myles : Un cadeau ?

 

Il prit son petit air d'enfant et s'approcha à nouveau d'elles tout doucement.

 

Lucy : Oui, mais puisque je ne peux pas m'exprimer tu devras attendre.

Myles : Mais...

Lucy : J'avais trouvé quelque chose te correspondant pendant le voyage mais je ne crois pas que tu en ais si besoin.

 

Alors que Lucy continuait à martyriser Myles, Sue et Jack entrèrent dans le bureau avec Mackenzie.  Un silence s'installa et tous les yeux suivirent Jack des yeux. Ils devaient avouer que Jack et Sue adoraient leur faire des surprises ses derniers temps mais là ils avaient fait fort.

 

Sue alla à son bureau avec la nacelle de MacKenzie. Personne n'avait encore ouvert la bouche et fixaient les nouveaux venus. Demetrius s'avança vers le bureau de Jack. Il devait en avoir le cœur net.

 

Demetrius : Jack ?

 

Jack leva les yeux vers son ami comme si tout était normal.

 

Jack : Oui, Dem ?

Bobby : C'est moi où tu as un bébé dans les bras ?

 

Jack posa les yeux sur MacKenzie avant de regarder ses collègues. Il ne put s'empêcher de sourire face à la situation. A leur place, il aurait réagit de la même manière. Sue sourit aussi, puis elle s'approcha du bureau de Jack.

 

Sue : Tu ne rêves pas Bobby, c'est bien un bébé.

Myles : Merci pour cette confirmation Mlle Thomas, nous aurions pu nous poser encore cette question pendant des heures !

 

L'équipe s'approcha de Jack et du bébé.

 

Myles : Comment est-ce possible ? Enfin je sais comment c'est possible mais...

 

Tara et Lucy s'approchèrent pour pouvoir admirer la petite. Elles avaient toutes les deux, deux immenses sourires sur leurs visages.

 

Lucy : Je pars une semaine et ils arrivent avec un bébé ! (se tournant vers Sue) Vous m'avez caché quoi d'autre ?

Tara : (prenant la main de Mac dans la sienne) Elle est trop mignonne.

Bobby : Oui... et elle te ressemble Jack !

 

Jack regarda son ami. Il n'était jamais le dernier pour en rajouter.

 

Tara : Oui, c'est vrai ! Elle a tes yeux !

 

Jack sourit et regarda un instant Sue. Et dire qu'ils avaient voulu passé inaperçu ce matin. C'était manqué. Mais pourquoi ne pas aussi jouer de cette situation et ne pas inverser les rôles pour une fois.

 

Jack : Avouez qu'on a bien garder le secret ?!

 

Les visages de ses amis changèrent d'expression. Sue sourit. Elle comprit ce qu'il était entrain de faire.

 

Sue : Et croyez-moi, ce n'a pas été la chose la plus simple que j'ai eu à faire !

Lucy : Vous plaisantez ?!

 

Jack et Sue se fixèrent un instant avant de se sourire. Ils ne changeraient jamais.

 

Jack : Je vous présente Mackenzie...ma nièce.

 

Ils sentirent un soupir de soulagement collectif.

 

Bobby : Encore un coup de Kate !

 

Jack baissa la tête comme pour avouer qu'il n'avait pas pu dire non.

 

Demetrius : Et elle vient la reprendre quand ?

Jack : Dimanche.

Myles : Tu veux dire que tu vas avoir ce marmot sur les bras pendant 3 jours !

 

Ca y est ! C'était repartit ! Sa victoire avait été de courte durée.

 

Bobby : Bravo l'enflammé, tu vas pouvoir t'exercer.

Demetrius : C'est vrai ! Hé Sue, surveille-le comme ça tu pourras le tester.

 

Sue et Jack se fixèrent. La journée ne faisait que commencer et les taquineries allaient bon train. Les ennuis se profilaient à l'horizon quand arriva dans le bureau Wallace.

 

Wallace : Bonjour à tous...

 

Wallace avait lancé un bonjour matinal quand ses yeux s'arrêtèrent sur Jack et sa petite invitée.

 

Wallace : Hudson ? Vous avez une explication.

 

Jack se leva en serrant MacKenzie dans ses bras.

 

Jack : (gêné) C'est...heu...ma nièce...Mackenzie.

 

Wallace s'avança vers Jack qui tenait Mackenzie dans les bras. Quand l'enfant vit le visage de Wallace, elle afficha un sourire qui illumina Wallace. Elle ne put que sourire à ce petit être qui se montrait sous ses yeux.

 

Wallace regarda Jack et lui reposa la question plus doucement.

 

Wallace : Elle me semble adorable mais j'attends toujours votre réponse.

Jack : (gêné) Ma sœur m'a demandé de la garder quelques jours et...

Wallace : Vous n'avez pas pu refuser.

 

Wallace s'assit près du bureau de Jack et attendait sa réponse.

 

Wallace : Les femmes vous mènent par le bout du nez Hudson, faites attention.

 

Tout le monde sourit à la remarque de Wallace.

 

Jack : J'avais promis à ma sœur de lui rendre ce service alors je ne pouvais pas me défiler encore cette fois-ci.

Wallace : Seulement vous êtes au FBI, pas dans une garderie.

Jack : (gêné) Elle ne fera pas de bruit, elle est toute petite et elle ne gênera personne.

 

Wallace se redressa avec un sourire d'amusement.

 

Wallace : Je crois que vous vous faites des idées Hudson. Les bébés accaparent toute l'attention.

Demetrius : C'est vrai. On ne peut pas les négliger.

Myles : Ecoutez un spécialiste.

Wallace : Heureusement que pour la prochaine affaire, je n'aurais pas besoin de vos services.

 

Jack lança un regard en direction de Wallace étonné par son sens de la répartit d'aussi bonne heure.

 

Wallace : J'ai reçu un dossier pour la protection d'un témoin.

Demetrius : Un témoin ?

Wallace : (tendant un dossier à chacun) Owen Anderson a assisté à un règlement de compte dans une ruelle.

 

Wallace se tourna vers Tara qui projeta les photos des différents protagonistes de l'affaire.

 

Tara : Voici Andrew Ellington, c'est l'homme qui a été assassiné, 48 ans, divorcé, il rentrait chez lui quand un homme, Jeffrey Price, l'a poignardé.

Bobby : Pour quel motif ?

Tara : Ellington devait de l'argent à Price.

Lucy : Ca devait être pour une bonne somme.

Tara : Environ 72 000 dollars.

 

Jack tenait toujours Mackenzie dans ses bras. Elle semblait heureuse dans les bras de son oncle qui l'a berçait doucement. Jack l'a serra contre lui avant de la déposer délicatement dans sa nacelle sous les yeux du reste de l'équipe qui était fascinée par le spectacle. Jack jouant les papas gâteaux.

 

Il se releva et vit que tout le monde le regardait. Il reporta son attention sur l'écran pour que le briefing puisse continuer.

 

Jack : On sait comment Ellington et Price se sont rencontrés ?

Tara : Par le biais d'un bookmaker.

Wallace : Ellington avait de l'argent à dépenser dans les paris sportifs et Price servait de rabatteur.

Myles : Une rencontre que ce pauvre Ellington aurait mieux fait d'éviter.

 

Mackenzie fit tomber son jouet. Jack allait se pencher pour le ramasser quand Levy prit le jouet doucement dans sa gueule, s'approcha de la nacelle, s'appuya sur ses pattes arrière en posant ses pattes avant sur le bureau et le déposa dans la nacelle. Tout le monde sourit.

 

Avec Levy comme protecteur, MacKenzie n'avait aucun souci à se faire. Sue s'approcha de son chien et lui caressa la tête pour le féliciter. Wallace avait elle suivit l'action mais commençait à s'impatienter. Tara reprit la parole.

 

Tara : Ellington était le vice président d'une petite firme agroalimentaire. Il était divorcé sans enfant. Son ex femme avait fait part de sa disparition.

Myles : Ils étaient restés en bon terme ?

Wallace : Elle a appelé la police quand son ex-mari n'a pas versé sa partie prévue dans le contrat de mariage.

Lucy : (ironique) Un couple très soudé.

Tara : Ellington avait dépensé une fortune dans les paris et n'avait pas remboursés le bookmaker.

Demetrius : On sait qui est le bookmaker ?

Wallace : Jonathan Redans.

Demetrius : Et le témoin ? On des infos sur lui ?

Tara : Owen Anderson sortait d'un bar quand il a été témoin de la scène.

Wallace : Il a vu la scène et est maintenant sous protection jusqu'au procès.

 

Mackenzie gigotait dans sa nacelle, ce qui ne passa pas inaperçu. Jack la prit dans ses bras.

 

Jack : Qu'est ce qu'il y a ma puce ?

Sue : Sa tétine est dans le sac.

Jack : Je vais lui donner son doudou.

 

Sue s'approcha du sac et fouilla dans les poches avant de trouver un petit lapin en peluche qu'elle montra au bébé. Tous ne purent qu'admirer ce couple prenant soin d'un petit être aussi fragile.

 

Tara : Elle est trop mignonne.

Demetrius : C'est vrai, un vrai petit ange.

Bobby : En plus elle ressemble à sa maman.

Lucy : Les même yeux que Jack !

Tara : C'est vrai, des grands yeux marron.

 

Wallace écoutait la conversation déviée quand elle toussa pour rappeler à chacun et chacune la raison de cette entrevue.

 

Wallace : Hum, hum ! Je crois que nous avons du travail.

Jack : (gêné) Oui, c'est vrai !

Wallace : Je ne parlais pas pour vous Hudson. Vous avez d'autres...préoccupations pour aujourd'hui.

Jack : Mais...

Wallace : Rassurez-vous, le témoin n'est pas en très grand danger. Par ailleurs, vous avez des rapports en retard.

 

Demetrius commença à lire les différents rapports quand son attention fut attirée par quelque chose.

 

Demetrius : Mais si l'affaire a eu lieu à New York pourquoi c'est nous qui nous en chargeons ?

Wallace : Il semblerait que Price et Redans est un trafic à Washington D.C. et des chefs d'accusation pèsent sur eux, donc l'affaire sera jugée ici.

Tara : Une affaire tranquille en somme !

Bobby : Et qui se charge de la protection de Anderson ?

 

Wallace lança un regard en direction de Jack qui cajolait toujours Mackenzie.

 

Wallace : Hudson est occupé à pouponner alors Leland et Manning vous vous en chargerez. Anderson est dans une planque. Voilà où vous devez conduire cet homme. L'itinéraire a été fixé vous n'aurez qu'à le suivre.

 

Bobby et Myles s'approchèrent de Wallace qui leur tendit un autre dossier. Wallace tendit un papier aux 2 agents qui se levèrent pour récupérer leurs vestes et prendre le billet quand Wallace les coupa dans leur élan.

 

Myles : Combien de temps on devrait jouer les baby-sitters ?

Wallace : Aussi longtemps qu'il le faudra Leland.

Bobby : Et le procès a lieu quand ?

Wallace : Lundi matin à 10 heures.

Myles : On va devoir le surveiller Anderson pendant 3 jours.

Wallace : Cette histoire ne m'inspire pas confiance alors soyez sur vos gardes.

 

Bobby et Myles hochèrent pour faire savoir qu'ils avaient comprit quand Wallace se retourna vers le reste de l'équipe.

 

Wallace : (à Tara et Lucy) Williams et Johanson, je veux des infos sur cette affaire. Des noms, des dates, tous. Gans, je veux que vous démarchiez vos indics, certains doivent connaître notre bookmaker, ce Jonathan Redans.

Jack : Et Sue et moi ?

Wallace : Allez voir Howie. Il traîne un peu partout, il doit bien avoir un de ces amis qui connaît Redans.

Sue : D'accord.

Jack : Très bien !

 

Sue aidait Jack a rangé les affaires de Mackenzie éparpillé un peu partout sur le bureau de Jack quand Wallace s'approcha d'eux.

 

Wallace : Trouvez une solution pour votre nièce. Sa place n'est pas dans un bureau du FBI.

Jack : C'est juste pour aujourd'hui, lundi elle rentrera avec ses parents.

Wallace : Très bien. Mais juste aujourd'hui.

 

Wallace sortit du bureau. Tandis que le reste de l'équipe vaqua à ses occupations, Jack tendit MacKenzie à Sue. Elle prit l'enfant dans ses bras. La petite fille parut satisfaite du choix de son oncle. Elle regarda Sue puis lui fit un immense sourire auquel Sue répondit immédiatement.

 

La petite leva la main et la posa doucement sur la joue de Sue. Sue tourna la tête et déposa un bisou dans la petite main de l'enfant. Ce qui fit sourire de plus belle MacKenzie. Jack observait la scène de loin et ne pouvait qu'apprécier ce qu'il voyait. Il y avait une douceur naturelle chez Sue et encore plus lorsqu'elle tenait MacKenzie dans ses bras. Et sa nièce le sentait et c'est pour cela qu'elle était si bien avec elle.

 

Jack ferma son manteau et s'approcha de Sue pour lui reprendre la petite et lui permettre de se préparer à son tour. Il tendit les bras et sa nièce lui fit un immense sourire en tendant les bras vers lui. Sue lui passa l'enfant.

 

Jack posa Mac sur son bureau pour pouvoir lui enfiler son petit manteau. Elle était adorable, elle bougeait à peine. De ce côté-là, elle devait tenir de son beau frère Eliott. Mac essayait d'attraper le téléphone qui n'était pas loin d'elle. Il lui attrapa la main, ce qui fit que le bébé tourna les yeux vers lui. Il se pencha et lui sourit.

 

Jack : Ce n'est pas encore un jouet pour toi !

 

Il la souleva et la serra conte lui. Sue s'approcha à nouveau. Elle était prête.

 

FLASH

 

Ils tournèrent tout les deux la tête vers l'origine de ce flash et virent Tara et Lucy se tenant côte à côte, un sourire aux lèvres. Tara tenait son appareil photo numérique à la main.

 

Tara : Photo souvenir !

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales