Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2244 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics Originales

 > 

Histoires à suivre

Lilianna Auteur: Gally Vue: 3057
[Publiée le: 2006-03-10]    [Mise à Jour: 2011-10-28]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 68
Description:
Ils ne croyaient pas en l'amour, mais un simple regard leur a suffit. Hugo et Liliane ne sont pourtant pas au bout de leur surprise.
Crédits:
Tous les personnages de cette fic sont proviennent exclusivement de mon imagination !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Jalousie

[1053 mots]
Publié le: 2007-09-16Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Quelqun : Kikoo toi ! ^^ Bon à mon avis mon nouveau chapitre va te plaire, même si il est court, il est intense ! Je te laisse découvrir ! Gros bisous

 

May : Merkiiiiii ! Merci de dire que j’écris trop bien ! ^^ Pardon d’avoir tardé à publier le nouveau chapitre. J’espère que tu ne m’en voudras pas. Je t’embrasse

 

Caline : Lol, merci pour ton commentaire ! ^^ Il va y avoir de l’action dans ce chapitre tu vas voir ! hihi, bisous !!!!!

 

Anaïs : Merci ma belle pour tes commentaire qui me vont droit au cœur, j’espère que ce nouveau chapitre te plaira. Je t’ embrasse fort.

 

Chapitre 16 : Jalousie

 

Ce soir là, Lilianna faisait les cent pas dans sa chambre, attendant la venue de son époux.

Elle avait décidé de s’offrir à lui, même si elle en tremblait de tout son être.

Lilianna n’avait que 17 ans et ne connaissait rien de l’amour physique.

Pour cette occasion, elle avait demandé pour la première fois à ses servantes de l’habiller et de la maquiller avec un soin particulier.

Elle voulait plaire à Hugo et passer cette étape. Tout ce qu’elle souhaitait fut que cela aille vite et qu’elle en soit enfin débarrassée !

Les minutes passèrent et l’esprit de Lilianna divagua vers cette Madame de Rodin qui paraissait si puissante à la cour du Roi. Elle s’énerva tant que Lilianna n’entendit pas le prince entrer dans la chambre et l’observer à la dérober.

Elle s’arrêta soudain en le voyant et ne sut que faire.

Il était si beau, l’épaule adossé au chambranle de la porte, il l’a ferma doucement pour se rapproche de sa femme.

-          Vous êtes somptueuses, ce soir… Bien que vous le soyez tout le temps de toute façon.

Lilianna lui sourit mais n’eût toujours pas le courage de répondre, sa gorge était curieusement sèche.

Le prince, ne pensant pas que cette soirée serait différente des autres, la contourna pour aller s’asseoir sur un des grands fauteuils près de la fenêtre.

Une douce brise ondulait ses cheveux mi long, le rendant énigmatique.

Lilianna souffla et prit son courage à deux mains.

Elle se rapprocha du prince qui se leva, surprit de voir que la princesse voulait lui parler, mais qui le fut plus encore quand elle posa les lèvres sur les siennes.

Il ne lui en fallait pas plus pour que son ardeur soit à son apogée. Il la colla contre lui pour approfondir ce baiser et lui caressa le dos et les fesses.

Lilianna aimait ce qu’il lui faisait, mais une petite voix en elle criait à l’aide. Elle se détacha soudain, le souffle court.

Hugo essaya tant bien que mal de se calmer, se maudissant de n’avoir pas été plus patient, mais son baiser et son corps près du sien avait eu raison de son calme.

-          Pardonnez- moi, murmura t’elle soudain, j’ai…

Mais elle ne finit pas sa phrase. Hugo sentit alors la gêne de sa femme et sa peur. Comment n’avait il pu remarquer qu’elle n’était pas encore prête ?

Il eut un hoquet de surprise quand Lilianna se déshabilla devant lui, droite comme une femme attendant son châtiment.

Hugo eut toutes les peines du monde à ne pas la prendre sur le champ. Comment était-il possible d’avoir un corps aussi désirable.

Sous le regard surpris de sa femme, il la rhabilla, se demandant encore comment il pouvait ne pas laisser libre cours à ses bas instincts.

-          Monseigneur, je vous en prie, murmura Lilianna, Il le faut.

-          Ne me tentez pas, Lilianna ! Fit Hugo d’une voix rauque et presque brutale.

La jeune princesse avait à nouveau les larmes aux yeux et le prince ne sut quoi faire pour la rassurer.

-          Pourquoi ne voulez vous pas de moi ? Dit-elle alors.

 Hugo se mit alors à rire à gorge déployée, ce qui eut pour effet d’arrêter les pleurs de Lilianna. Malheureusement, elle était à présent en colère, ses yeux lançant des éclairs.

-          Peut-être ne suis-je pas assez brune et hautaine comme cette Madame de Rodin avec qui vous êtes très certainement amants.

Hugo en était tout retourné, et, voyant sa dulcinée vouloir partir, la retint.

-          Puis-je savoir d’où vous vient cette information ?

-          Simple déduction, siffla t’elle, vous êtes sans cesse en sa compagnie et elle parait très influente ici.

-          Vous êtes jalouse ?

 

Lilianna n’en fut qu’encore plus en colère, comment osait il dire cela.

-          Jalouse ? Moi ?

-          Oui, vous.

-          Absolument pas !

-          Vraiment ?

Le sourire ironique de son époux eut pour effet d’énerver encore plus Lilianna qui faisait des vas et viens dans la chambre tandis qu’Hugo l’observait, le regard sarcastique.

Puis, il l’arrêta brusquement pour la plaquer contre le mur, recommençant à l’embrasser avec ardeurs.

Lilianna essaya en vain de ne pas laisser échapper de petits gémissements. Hugo avait soulevé sa robe et caressait à présent son corps.

Le fait de sentir les doigts de son époux sur sa peau nue créait en elle des sensations qu’elle n’avait alors jamais connu… Elle n’aurait voulu pour rien au monde qu’il s’arrête, pourtant c’est ce qu’il fit.

Ce qui eut pour effet de redonner contenance à Lilianna qui rougit jusqu’aux oreilles en repensant à ce qu’elle venait de faire à l’instant.

Le prince respirait bruyamment et semblait se retenir de ne pas à nouveau lui sauter dessus.

-          Croyez moi ou non, mais j’ai très envie de vous, depuis le jour où nous nous sommes rencontrés d’ailleurs. Pour ce qui est de Madame de Rodin, même si votre jalousie m’honore, je tiens à vous dire qu’il n’y plus rien entre cette dame et moi.

Lilianna releva le visage pour froncer les sourcils.

-          Il n’y a plus ? Ce qui veut dire qu’il y a eut quelque chose.

-          Vous ne vous souvenez pas ? Martin vous l’avez bien dis qu’auparavant j’étais un coureur de jupons.

Lilianna était piquée au vif et se mordit les lèvres pour n’en rien laisser paraitre.

-          Ce qui veut dire que vous irez voir ailleurs même si vous êtes marié.

Hugo s’approcha, déposa un léger baiser sur les lèvres de sa femme pour dire avant de sortir.

-          Je n’avais jamais été amoureux avant, alors si vous voulez une réponse, non je n’irais pas voir ailleurs. Il n’y a qu’une femme que je veuille dans mon lit et sous mon corps et c’est vous.

Il partit, laissant une Lilianna brûlante d’un désir dont elle ne connaissait pas encore vraiment le sens…

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales