Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2244 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics Originales

 > 

Histoires à suivre

Hija de la luna Auteur: Gally Vue: 2964
[Publiée le: 2006-05-21]    [Mise à Jour: 2011-11-09]
13+  Signaler Action-Aventure/Horreur/Heroic Fantasy Commentaires : 59
Description:
De l'amour impossible entre un vampire et une sorcière naquit une petite fille : Luna...
Crédits:
Tous les personnages que vous pouvez voir apparaître dans cette fiction sortent exclusivement de mon imagination !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Les dernières pensées de Déborah

[1474 mots]
Publié le: 2008-04-06Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 11 : Les dernières pensées de Déborah

 

Luna se réveilla le lendemain très tôt. Elle avait dormie d’un sommeil de plomb, sans aucun rêve. Elle se sentait enfin prête et d’attaque pour retourner chez sa tante et comprendre tout ce qui était arrivé la veille.

Sur la pointe des pieds, la jeune fille descendit le vieil escalier en bois. En tendant l’oreille, Luna discerna le bruit régulier d’un faible ronflement et sourit en imaginant Cyril endormi sur son canapé.

Ne voulant pas le réveiller, Luna préféré partir et se promit de retourner chez son voisin pour le remercier chaleureusement de son hospitalité.

Vénus fut la première à l’accueillir quand elle entra dans le jardin de sa marraine. Luna repoussa gentiment sa chienne noire puis s’arrêta. Son oncle, le loup garou, était assit tranquillement sur le perron de sa demeure. Il semblait l’attendre.

La jeune fille ne put s’empêcher de trembler en repensant à ce qu’elle avait vu dans la cave. L’image de cette bête sauvage, si effrayante même en souvenir, ne le quitterait jamais.

Elle se demanda comment l’homme qui se trouvait en face d’elle, son oncle qui était si doux et gentil, pouvait être semblable à une telle créature.

Jack lui souriait et lui fit signe de s’assoir en tapotant le sol à côté de lui.

Luna préféra tout de même laisser un peu d’espace entre son oncle et elle, histoire de se protéger : On ne sait jamais !

Luna fut la première à parler.

-      J’ai dormis chez Cyril.

-      Je sais. Arthur nous l’a dit. C’est d’ailleurs pour cela que nous ne nous sommes pas inquiétés outre mesure.

Luna évita de retourner à son oncle le fait que cette nuit il ne se serait inquiété pour aucune chose puis quelque chose lui revint à l’esprit.

-      Le chat ? Arthur le chat t’as dis que je dormais chez Cyril ?

Jack prit une grande inspiration, comme pour se donner du courage.

-      Luna, les choses ne sont pas vraiment ce qu’elles semblent être…

-      … Sans blagues ? Le coupa Luna en repensant aux babines dégoulinantes de baves que son oncle possédait durant ses transformations.

-      Arthur est un chat très intelligent, continua Jack sans se soucier autre mesure de la remarque de sa nièce. Il t’observe de très près et si un jour tu es en danger, il viendra nous avertir.

-      Tu sais parler le chat ?

-      Nous ne parlons pas… Disons plutôt que nous nous comprenons. C’est un peu difficile à expliquer.

Luna décidé de ne pas chercher plus loin mais observa tout de même les alentours pour essayer d’apercevoir le chat noir si inquiétant.

-      Au sujet de cette nuit…

-      … C’est douloureux ?

Cette question lui brulait les lèvres mais à présent qu’elle s’était enfin avouée qu’il n’était pas possible autrement que les loups garous existent, la curiosité de Luna était plus forte que la peur. En tout cas, tant que son oncle était dans on état normal.

-      Oui, c’est douloureux. Pas seulement la transformation, mais également mon changement de comportement. Quand tu m’as vu me disputer avec ta tante, j’étais dans mes mauvais jours…

Les épaules de Jack s’affaissèrent, comme si ce genre de souvenirs le faisait souffrir plus que tout.

Luna se rendit compte alors de la vie difficile que devait vivre son oncle et sa tante. Ils s’aimaient plus que tout mais durant les quelques jours de pleine lune, sa tante Sophie devait supporter les attaques de son mari qui n’était pas lui-même.

La jeune fille se rapprocha alors de son oncle et posa sa main sur la sienne. Cet encouragement, si faible soit-il, redonna le sourire à Jack.

-      La chose la plus importante pour moi était que tu comprennes que jamais je ne frapperais ta tante. Je l’aime et jamais je ne lui ferais de mal. Jamais…

-      Elle le sait, Jack. Je suis sure qu’elle le sait et qu’elle ne t’en veut pas.

La peur, le dégoût, l’incompréhension. Luna ne ressentait plus du tout ces quelques sentiments. Seul le fait de partager enfin quelque chose avec ses tuteurs la remplissait de joie.

-      Je suis désolé de t’avoir fait peur, Luna.

-      Ne sois pas désolé, tu n’es pas responsable. Et puis j’éviterais de me balader dans la cave en pleine nuit la prochaine fois.

Jack et Luna éclatèrent alors tous deux de rire quand…

-      J’ai fais des crêpes pour qui veut !

Sophie était apparue derrière eux, un tablier autour de la taille, tandis qu’une douce odeur de sucrée la suivait de près.

Luna oublia pendant un instant la soirée qu’elle avait passée la veille et embrassa pour la première fois sa tante sur la joue.

Sophie comprit alors que Luna était prête à s’ouvrir à leur vie, et à tous leurs secrets.

Sophie sourit en voyant sa nièce et son mari faire la course pour savoir qui aurait la première crêpe, et observa le ciel.

Une douce brise souleva doucement sa chevelure blonde.

-      Je la protègerais, ma sœur, tu peux compter sur moi.

 

Luna était en train d’écouter une devinette que lui contait son oncle quand soudain la sonnette se fit entendre.

Sophie se leva pour ouvrir à l’invité surprise et quelle ne fut pas celle de Luna de voir son charmant voisin entrer dans la cuisine suivit de sa tante.

-      Bonjour tout le monde ! Je suis désolé je vois que je dérange… Je venais juste voir si Luna allait bien.

Un grand sourire se dessina sur la jeune fille, ce qui n’échappa en rien à son oncle.

Sophie se fit toute accueillante et en profita.

-      Mais voyons, vous allez bien rester prendre quelques crêpes avec nous !

Et c’est ainsi que la journée de Luna se finit bien mieux qu’elle ne commença.

Elle connaissait enfin la vérité, elle aurait certainement une grande discussion avec sa tante pour vraiment tout comprendre mais elle se sentait enfin en paix avec elle-même.

Pour la première fois depuis des mois, Luna se sentait comme chez elle dans cette nouvelle maison.

Cyril l’a fit rire milles fois et des étoiles brillaient dans les yeux Luna qui ne savait encore rien de ce que cela signifiait.

Sa tante et son oncle, eux, le savaient très bien. Et malgré le fait que leur voisin avait l’air d’un homme charmant, ils se promirent en un regard qu’ils feraient attention à leur petite nièce qui n’avait encore que 17 ans !

 

Ce soir-là, quand Luna monta dans sa chambre, elle ne pensa à rien d’autre qu’à cet homme qui prenait de plus en plus de place dans son cœur d’adolescente.

C’est dans un regard indifférent qu’elle lit les cinq messages que lui avaient laissé Théo qui était mort d’inquiétude de ne pas avoir de nouvelle d’elle.

Luna commença à composer son numéro, attendit un bip puis… Raccrocha. Ce soir, elle n’avait pas envie de lui parler.

Elle caressa sa chienne qui était déjà couchée dans son panier ainsi que le chat Arthur qui ne l’avait pas quitté des yeux de la journée. Finalement, elle l’aimait bien ce chat.

Voyant qu’elle avait baissé ses armes et qu’elle semblait plus en confiance, Arthur tenta même d’aller s’allonger sur le lit pour la nuit. Luna l’accueillit avec tendresse.

Puis, soudain, dans sa mémoire apparut la lettre. Il était temps.

D’un geste assurée, Luna ouvrit le tiroir de sa commode et en tira délicatement l’enveloppe d’un papier jauni.

Pourtant, lorsqu’elle l’ouvrit, ses mains tremblèrent un peu.

Luna prit une grande inspiration, et lut.

 

        

 

 

Mon ange,

 

         Tu dois surement te demander pourquoi je t’ai écris cette lettre et surtout comment j’ai su que j’allais mourir.

Ne sois pas triste ma chérie, là où je vais il n’y a plus aucune douleur, ni de haine, seulement un bien-être infini.

De là où je suis à présent, je t’observerais et te protégerais. Tu es ma fille, je sais que tu seras forte.

Je serais toujours fière de toi. Tu es la plus belle chose au monde à mes yeux.

A présent, tu as une nouvelle famille, notre famille. Pardonnes-moi de t’avoir menti, sur notre passé, et sur moi. Ma sœur t’expliquera tout et j’espère que le monde que tu vas découvrir te plaira.

Je suis triste de ne pas pouvoir être auprès de toi dans ce voyage.

Je sais que dans quelques heures je vais mourir car je l’ai senti, comme tu l’as sans doute senti toi aussi sans trop comprendre pourquoi. Nous, les sorcières, nous sommes faites ainsi.

Ma petite fée, ne pleure pas, car ta vie ne fait que commencer.

Je serais toujours avec toi mon ange.

 

Je t’aime Luna.

 

Adieu…

 

Quelques larmes tombèrent unes à unes sur le papier à lettre tandis que Luna lisait et relisait à nouveau les dernières pensées de sa mère à son égard.

Puis, sous le coup de la fatigue, la jeune fille s’endormie, la lettre posée sur son cœur. Le parfum de sa défunte mère flottant tout autour d’elle.

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales