Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1484 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics Originales

 > 

Fantasy

Marqués Auteur: ShupaJ Vue: 75
[Publiée le: 2011-06-10]    [Mise à Jour: 2011-06-10]
G  Signaler Mystère/Heroic Fantasy/Amitié Commentaire : 1
Description:
Chacun sait que, le jour de leur quatorzième anniversaire, les Marqués doivent être sacrifiés pour le(soi-disant) bien de la communauté.
Nala est Marquée. Le jour de ses quatorze ans, demain, elle devra mourir. Elle sera sacrifié sous l'ordre le l'Empereur Noir. Pendant treize ans, Nala s'y est préparée. Pendant treize ans, Nala s'est résolue à accepter son destin.
Mais son destin est-il tracé?
Crédits:
Tous les personnages sont ma propriété.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Je suis Marquée.

[1061 mots]
Publié le: 2011-06-10Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

-Sorcière !
-T'as pas de famille ?
- On veut pas d'monstres ici !
-Dégage Glaçon !
Nala serra les dents. Elle ne craquerait pas. Elle ne se mettrait pas en colère. Jamais ! Plutôt mourir que de donner satisfaction à ses chiens qui essayaient par tous les moyens de la faire sortir de ses gongs.
-C'est vrai qu' t'es Marquée ?
Nala respira un bon coup et continua à avancer en s'appliquant à droit devant elle ( et ce n'était pas chose facile pour une fille telle que Nala). Elle était trop impulsive et elle bouillait de rage. Tout ça pour des garçons qui ne lui inspiraient que de la pitié.
Nala était un minimum réaliste ; elle savait que piquer une colère était puéril, idiot, et ne servirait pas à grand-chose.
Au début des insultes que proféraient les garçons du village, il suffisait à Nala de respirer calmement, de serrer les poings et de garder la tête haute. Si elle leur montrait que leurs moqueries ne l'atteignaient pas, ils se lasseraient vite(enfin, elle l'espérait).
Mais quand il se mettaient à parler de sa Marque, cela devenait difficilement surmontable pour elle de rester calme. La Marque en question était un minuscule Ying et Yang qui se nichait dans le creux de son poignet droit, rien d'horrible ou de répugnant. Sa Marque.
Ce n'était pas de sa faute si elle était Marquée ! Elle n'était pas un démon, elle n'avait pas la peste ! Elle était juste...
-T'as peur?
-Tant mieux tu feras moins la fière !
- Avec un peu de chance, je serai le Choisi !
-Vous allez la fermer oui ? hurla Nala hors d'elle
-Ohhhhhhh ! On a tellement peur ! V'nez les gars on s'en va avant qu'elle nous mange !

Et ils partirent en riant, comme si ils avaient fait un gag à se tordre de rire. Un grand sourire éclaira le visage de Nala. Elle s'était vaincue. Elle avait hurlé mais rien de grave pour elle. Cette fois ci, Nala n'avait frappé personne.
Quand elle était plus jeune et qu'on la mettait en colère, elle résolvait ses ennuis pas la force. Autrement dit, Nala cognait à coups de poings et de pieds tous ceux qui l'irritaient. Elle pensait que, comme ça, les garçons auraient peur d'elle et qu'ils la laisseraient tranquille. Elle s'aperçut fort tard que sa « tactique » ne faisait qu'exciter la colère des garçons et, voyant que leurs insultes faisaient mouche sur Nala, ils l'embêtaient trois fois plus rien que pour la voir s'énerver.
Nala les détestaient, ça oui car ils étaient en partie responsables de sa non intégration au sein du village, mais en même temps, elle éprouvait pour eux un sentiment bien moins fier que la colère, de la pitié. Ces pauvres enfants , nés dans un trou perdu, qui vivaient en vivraient continuellement dans la crainte de l'Empereur Noir.

Chacun est maître de son destin, ils peuvent tous se prendre en main et décider enfin de faire des choix responsables, de partir, trouver l'amour, fonder une famille... On a tellement de choses à faire dans une vie ! Ils allaient rester lapider dans ce village quiconque sera différent ? Nala bouillait de colère. Ils allaient se bouger !
Elle n'aurait jamais l'occasion de fonder une famille, de trouver l'amour...Elle ne connaitrait jamais le bonheur d'avoir des enfants où même de gagner de l'argent pour subvenir aux besoins de sa famille.

Au début, elle avait refusé d'y croire et de s'y conformer.
Mais, peu à peu, elle avait enfin compris que rien ni personne ne pouvait et même encore pire ne souhaitait pas changer son destin...

Chaque jour, depuis sa venue au monde il y a 13 ans de cele, Nala vivait le même enfer. Les habitants de son village ne lui portaient jamais secours lorsque les garçons de son âge essayaient de la lapider à l'aide de grosses pierres. Tout ça parce qu'elle était une Marquée.

Ils la rendaient responsable de tous leurs soucis. Dès que quelque chose n'allait pas, c'était forcement de sa faute. Certains pensaient que c'était une sorcière qui vénérait les forces du mal, d'autres qu'elle était la fille d'un démon... Enfin, personne n'avait d'explications à lui fournir sur sa Marque.

Grâce à Nala, ils pouvaient se dire “ouf, au moins j'ai plus de chance qu'elle ! “ C'est vrai qu'avec l'Empereur Noir, une personne sur qui déverser son anxiété était la bienvenue. Jamais le village de Nala n'en parlait à voix haute mais toute personne savait bien que toute chacun était effrayée à l'idée que leur enfant ou un de leurs proches soit Marqué.

L'Ancienne élevait Nala comme sa fille. Ce qu'elle n'était pas. Baya, dite l'Ancienne, la vieille sorcière du village chargée de préparer des potions aux pouvoirs de guérison, l'avait trouvée, devant sa porte, par un soir glacial d'hiver. Il lui semblait avoir entendu des pleurs, et, ne pouvant pas résister à la curiosité, Baya avait entrouvert sa porte. Devant cette porte se tenait un bébé enveloppé dans une couverture, gazouillant malgré le froid rude de l'hiver. Épinglé sur sa couverture se trouvait un bout de papier avec une inscription ; Nala. Elle n'avait pas pu se contraindre à l'abandonner par ce froid polaire et avait nourri l'enfant affamé. Treize ans plus tard, le bébé était toujours là mais s'était transformé en jeune fille. Nala vouait une admiration et un amour sans bornes à Baya. La vieille femme était à la fois son père et sa mère. Elle était toute la famille qu'elle n'avait jamais eue. Si Baya venait à mourir, Nala n'y survivrait pas.
Baya fut la seule personne a lui avoir porté de l'affection malgré sa Marque. Elle savait ce que signifiait ce signe au creux de son poignet droit et elle avait quand même secouru Nala plutôt que de la laisser mourir de froid sur le pas de sa porte.
Mais Nala n'aurait jamais le plaisir de montrer ses enfants à celle qui l'avait élevée et qui lui avait appris, malgré les difficultés, à aimer vivre.
Car Nala allait mourir.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales