Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics Originales

 > 

Fantasy

Les Sept Merveilles [fic interactive] Auteur: Kurai-Shiiro Vue: 1872
[Publiée le: 2015-06-26]    [Mise à Jour: 2016-08-24]
13+  Signaler Humour/Action-Aventure/Suspense/Surnaturel
Histoire dont vous êtes le héro
Commentaires : 49
Description:
Eypth, un monde ravagé où les humains sont esclaves...
Kurai, un tyran sans pitié qui domine sans entrave...

Au sein de ce désespoir s'élève une lumière, celle du pouvoir caché des Sept Merveilles du Monde Antique.
Leur secret est crypté dans des manuscrits séculaires, que seuls peuvent lire les héros de la Descendance Mystique.
Ils sont au nombre de sept. Et ensemble, ils vaincront Kurai !
__________

Ceci est une fic interactive, à laquelle VOUS pouvez participer. Veuillez vous référer aux explications pour plus de détails.
EDIT du 24/08/16 : je recherche une personne pour jouer un rôle MASCULIN, envoyez-moi un MP si vous êtes intéressé(e) !
Crédits:
L'idée de base vient de moi. Cependant, le scénario sera en partie décidé par les participants à cette fic interactive, qui sont :
Noah-Visual, Alena Aeterna, Ezealy, Chalverouge, Fenrill, oOomlle.némésisoOo, MissAëla, NaomikisahikI, Kissmaline, Eire, LesManuscrits.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

[Premiers pas vers l'espoir] Le régiment des "autres"

[3859 mots]
Publié le: 2015-07-21Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Après une petite attente, le chapitre 3 est en ligne ! Au menu : quelques bons délires, les préparations de la bataille et le début de la bataille ! Bon appétit ! ;)
Je précise que j'ai mis à jour le chapitre précédent pour ajouter les réponses aux questions directement à la suite desdites questions. Cela sera utile pour les lecteurs qui ne suivent pas tout depuis le début, afin de savoir quels choix ont pris les protagonistes et de mieux comprendre la suite. Mais cela peut également servir pour les fidèles, si jamais vous avez loupé quelque chose ! ^^

[Premiers pas vers l'espoir]
Le régiment des ''autres''


Le soleil se couchait sur un ciel multicolore. Le sol était strié des ombres des arbres qui s'étiraient parfois sur deux douzaines de mètres. Le crépuscule entamait son ascension et avec lui la descente de l'astre du jour. Il était temps pour le groupe de voyageurs de faire une halte et d'établir un camp pour la nuit. Cela faisait de nombreuses heures qu'ils marchaient et le sommet du monument vers lequel ils se dirigeaient était à peine visible. Seul le haut du trône de Zeus dépassait non sans effort la cime des arbres. Car c'était en effet la Merveille de Fenrill que Nem avait émis la volonté de voir en premier. Nul n'en savait la raison, mais il devait certainement y en avoir une. Après tout, cette épopée qui vous est contée n'est pas du genre à se baser sur des lancers de dés complètement arbitraires ! N'est-ce pas, Nem ?
Avant de se mettre en route, Chalv avait établi la formation. Ez et Fenrill, qui étaient les plus résistants, se trouvaient en première ligne. Venait ensuite Nem, ainsi que Noah et Aëla qui s'étaient positionnés légèrement en retrait de l'adolescente. Hermione et Chalv étaient les moins aptes à faire front à un éventuel danger, leur place était donc en troisième ligne. La chef avait rapidement conçu cette formation qui semblait robuste, aussi cela constituait-il un bon point auquel même Ez ne trouva rien à redire. Cependant, n'ayant rencontré que quelques animaux sauvages et aucun ennemi sérieux sur le trajet, ils ne pouvaient encore être certains de sa valeur. En attendant, ils avaient de la viande à se mettre sous la dent.

- On va enfin pouvoir se remplir la panse ! bava Fenrill dont l'estomac de mâle gargouillait.
- Je veux manger viande ! renchérit Nem pour qui la nourriture était parfois plus importante que la grammaire.
- Cet endroit me semble parfait pour passer la nuit, déclara Ez en pointant sa hache vers un grand arbre aux branches biscornues.

Le terrain qui s'y trouvait était à peu près plat, comme celui d'une clairière ; mais les troncs qui l'entouraient empêchaient d'être à découvert.

- Essaie pas d'imposer ta loi !! beugla Aëla. C'est pas toi le chef !!
- En effet, car c'est moi ! s'interposa Chalv, étonnamment confiante. Et je décide que nous allons dormir ici !

Un silence suivit ces paroles. Le lieu qu'elle avait choisi était finalement le même qu'Ez avait proposé.

- Depuis quand t'es aussi sûre de toi ? lança Noah.
- Je... je... balbutia l'aînée. Je ne le suis pas mais je fais de mon mieux ! Bouhouhou !

Pendant que Hermione venait consoler Chalv, Ez commença à découper de larges tranches de l'animal sauvage dont ils avaient gardé la carcasse. Nem trépignait d'impatience, et finit par avancer :

- On va faire comment pour le cuire ? Il nous faudrait du feu !
- Je m'en occupe, assura Fenrill. C'est un travail d'homme !
- Wouah !

Le jeune gladiateur s'éloigna à la recherche de matériel pour démarrer le feu. Il connaissait plusieurs techniques et réfléchit à laquelle utiliser. Il savait que le climat était à prendre en compte pour cette opération, aussi il lécha son doigt et le pointa en l'air pour en recueillir les données. Une brise assez conséquente soufflait, accompagnée d'un taux d'humidité non négligeable.

Question pour Fenrill : il faut allumer un feu pour que la viande soit meilleure à déguster, et tu t'es porté volontaire pour prouver ta virilité ! Pour ce faire, tu as trois solutions. Soit tenter de trouver deux silex ou deux pierres similaires à frotter ensemble ; soit utiliser une branche placée dans de la sciure de bois, à faire tourner à l'aide d'un fil de façon à enflammer la sciure ; soit utiliser le briquet qui traîne au fond de ta poche. Quelle alternative choisis-tu ? (indice d'importance 3)
Note : n'oublie pas de prendre en compte les conditions météo !
EDIT de la réponse : les silex.

Une fois que le groupe fut repu (de viande cuite ou crue ? Nul ne le sait encore...), chacun prépara sa couche. Avec des tapis de feuilles en guise de matelas, le luxe n'était pas véritablement au rendez-vous. Mais en tant qu'aventuriers, ils ne pouvaient pas se permettre de se plaindre pour si peu.

- C'est pas confortable... râla Noah.
- Mon pauvre, tu veux utiliser ma poitrine comme oreiller ? proposa Aëla dans un élan de bonté.

Noah considéra la chose et se mit à réfléchir. En parallèle, Hermione travaillait sur des runes à installer autour du campement pour le protéger des créatures. Un livre à la main et les lunettes sur le nez, elle traça avec une précaution extrême des signes sur quatre papiers différents. Cette tâche lui prit plusieurs minutes. Puis, une fois satisfaite de sa calligraphie, elle dissémina les quatre papiers autour des couchettes en formant un carré.

- Aucune créature non-humaine ne peut pénétrer dans ce périmètre, précisa-t-elle.
- Une règle simple et efficace, concéda Ez, mais qui a prouvé qu'elle n'est pas infaillible. Il faudra essayer de trouver autre chose la prochaine fois.

La rousse acquiesça silencieusement, légèrement intimidée. Elle acheva son enchantement en prononçant quelques mots d'une langue connue d'elle uniquement, et un mur de lumière s'éleva soudain, entourant la troupe. Il clignota quelques secondes, parsemé d'inscriptions semblables à celles qui noircissaient la surface des bouts de papier, et disparut. Invisible, mais bien présent.

- Non merci, répondit enfin Noah à la proposition d'Aëla.
- Ah... fit la brune, déçue que son aide ait été refusée.
- Euh... tenta Fenrill en rougissant. Et moi, je peux... ?
- Oui ! sourit Aëla en écartant les bras.

Le jeune lubrique ne se le fit pas dire deux fois et il se précipita sur elle, la tête la première. Celle-ci se posa délicatement dans le creux de la vallée mammaire, et elle s'y sentit si bien que Fenrill s'endormit immédiatement.

- Je ne l'aurais pas cru si je ne l'avais vu de mes propres yeux... murmura Hermione en observant Fenrill qui ronflait déjà.
- Nous devrions nous reposer dès maintenant, commença Chalv. Les runes assureront notre protection, mais par mesure de prudence nous allons nous relayer pour monter la garde.
- Je crois que l'un d'entre nous ne va pas se réveiller même si on le secoue... pouffa Nem. Quel gros bébé !
- Et j'aimerais vraiment faire mon tour de garde mais je ne voudrais pas déranger le sommeil de ce gros bébé... s'excusa Aëla.
- Ce n'est pas grave, assura la chef. Nous serons bien assez de cinq pour nous relayer. Cela nous fait environ une heure et demie de veille chacun.

Hermione applaudit cette fantastique prouesse mathématique.

- Je vais veiller en premier, reprit Chalv. Vous autres, essayez de dormir.

Plus tard dans la nuit, lorsque le tour de Noah vint de surveiller les alentours, ce dernier eut du mal à rester éveillé. Les yeux voilés d'un hâle noir, il lutta frénétiquement contre le sommeil, mais rien n'y fit. Sa tête tomba sur son épaule et il sombra dans les bras de Morphée. Tout à coup, il se redressa. Alors que ses paupières étaient toujours fermées, son souffle se fit rapide et son visage adopta des traits qui n'étaient plus les siens. Se retournant vers ses amis qui dormaient tous à poings fermés, il les dévisagea à travers sa conscience. Sa main emplie de spasmes se dirigea automatiquement vers le fouet qui enlaçait sa taille, et il se mit alors à répéter un psaume sorti d'un rêve :

- Fouetter, fouetter, fouetter...


Question pour Noah :
eh oui mon gars, tu es somnambule. Et tu ne pourras retrouver un sommeil tranquille que lorsque tu auras fouetté quelqu'un ! Devant toi se trouvent Nem, Chalv, Aëla, Fenrill, Ez et Hermione, sans défense. Lequel ou laquelle veux-tu fouetter ? Attention, tu ne peux fouetter qu'UNE personne, et sache que cela aura peut-être des conséquences surprenantes... (indice d'importance 2)
EDIT de la réponse : Fenrill.

Le corps encore endormi de Noah s'approcha de lui-même de son innocente victime. Il brandit le fouet et, lâchant un petit rire de pure fourberie, le rabattit violemment.

Aux premières lueurs de l'aurore, tout le monde était déjà levé. La nuit s'était passée sans
désagrément apparent, et les muscles, si pas tout à fait vigoureux, s'en voyaient au moins revivifiés. La marche reprit donc vers la statue de Zeus dont le sommet planait toujours à la lisière de la forêt. À nouveau, le trajet se fit sans encombre, et la distance qu'il leur fallait parcourir fut avalée presque plus vite qu'ils ne l'auraient cru. Le monument commença enfin à dévoiler sa formidable architecture en début d'après-midi. S'en approchant, le groupe sentit qu'une aura spéciale résidait en ce lieu. Une aura dans laquelle se mêlait un parfum de solennité et un arrière-goût de bravoure. Au moment où les branches biscornues s'écartèrent enfin, l'édifice apparut dans toute sa splendeur.
Au bout d'un chemin de terre mal dessiné se trouvait une énorme plaque de marbre dont les dimensions étaient impressionnantes. Épaisse d'au moins cinquante centimètres, elle était bordée d'une dizaine de colonnes de chaque côté, dont les formes ondulées pointaient vers le ciel. On eût véritablement dit un palais dont le toit aurait été ôté. Et au fond de ce palais se tenait une statue grandiose, fièrement installée dans un trône surélevé de plusieurs mètres. Ses bras étincelant de marbre poli soulevaient une statuette et un sceptre, symboles respectifs de la victoire et du pouvoir ; et son torse nu dévoilait une musculature parfaitement sculptée. Il s'agissait là de la représentation de Zeus, le Dieu de la foudre. Le temps n'avait pas vieilli ses traits gravés dans la pierre, et l'avait même coiffé d'une couronne de lierre qui grimpait dans son dos jusque sur son crâne.

- C'est mon ancêtre... qui a construit ça... murmura Fenrill, abasourdi.

Lui plus encore que les autres était estomaqué de constater la grandiloquence de l’œuvre. Et le fait qu'il s'y trouvait caché un manuscrit qui renfermait des secrets que personne n'avait jusqu'alors oser soupçonner l'existence ne faisait que renforcer sa magnificence.

- Je crois... reprit-il toujours en chuchotant, je crois que je suis amoureux !
- Le pervers qui tombe amoureux... On aura tout vu ! balança Noah.

Ils cessèrent bien vite leur naïve contemplation lorsque des bruits dans leur dos leur firent tourner la tête. Une quinzaine de créatures sortit des buissons, coupant toute retraite à leurs cibles. Alors que Chalv pressa ses amis pour qu'ils se mettent en formation, elle les observa un par un.

*Sont-ils de l'armée royale ?* Ses pensées se bousculaient dans son esprit. *Si oui, de quel régiment ? Je croyais que l'armée organisait ses troupes en fonction de la race, mais là ils sont tous de race différente !*

En effet les êtres qui les entouraient et qui se rapprochaient lentement ne semblaient montrer aucune nature commune. Si le plus grand d'entre eux était affublé de cornes de rhinocéros, son voisin ressemblait à un petit troll. Face à ces créatures dont les visages grimaçants ne présageaient rien de bon, Hermione pesta intérieurement. Ce genre d'attaque surprise était la situation où elle était le plus inutile, car son art résidait dans la préparation aux combats. Serrant les dents, elle tressaillit soudain. Elle venait de sentir une main se glisser sous ses cheveux.

- Mmmmmh, quelle belle chevelure rousse... susurra une voix grave derrière elle. J'espère qu'elle sera toujours aussi éblouissante quand l'éclat de la vie t'aura quittée !

La scripte écarquilla des yeux terrifiés, et se retourna vivement. Une femme dont le bas du corps était celui d'un serpent lui faisait face, un sourire sournois collé au visage. De longs cheveux couleur bleu-marine, des avants-bras recouverts d'écailles, un squelette de reptile tatoué sur l'épaule gauche et une dent acérée portée autour du cou ; elle avait le profil type des protagonistes de guerre.


Nom : Dharria Nür.
Age : 23 ans.
Race : lamia.
Rang : lieutenant (blason vert)*.
Arme de prédilection : hallebarde (combat rapproché).
Points forts : force, agilité.
Points faibles : résistance, vitesse.
Trait de caractère : hautaine mais respectueuse de la hiérarchie.


Plus que son apparence déjà explicite, le danger que représentait cette femme émanait principalement de l'arme qu'elle serrait dans sa main droite. Une hallebarde presque aussi haute qu'elle, composée de l'extrémité d'une hache et d'une dague de part et d'autre d'une lance à la pointe affûtée. En d'autres termes, elle réunissait les ustensiles d'Ez, de Nem et d'Aëla en une seule arme. Sans laisser à ses adversaires le temps d'encaisser ce choc, elle visa directement Hermione. La hallebarde se dirigeait à une vitesse folle vers son abdomen, quand Chalv se plaça soudain sur sa trajectoire. La lame centrale entailla sa hanche et transperça sa peau jusqu'à lui faire cracher un jet de sang ainsi qu'un hurlement de douleur, mais elle parvint à dissiper l'attaque.

- Chalv... ! s'horrifia Hermione.

L'aînée, le teint blêmi, dévoila une fiole qu'elle venait de sortir de son sac. Elle en ôta le bouchon et la but d'un trait. Son affreuse plaie se mit alors à cicatriser à vue d’œil devant le regard satisfait de Dharria.

- Bien, je pense avoir réussi mon entrée... déclara-t-elle en glissant autour du groupe sur son corps de serpent.
- T'es qui, toi ?? cria Aëla, sentant la colère bouillir.
- Dharria Nür, lieutenant du premier régiment des ''autres''.
- Les ''autres''... ? répéta Fenrill, se tenant sur ses gardes.
- Comme vous le savez certainement, les escouades de l'armée royale sont construites en fonction de la race des soldats qui la composent. Les orques, les elfes, les centaures et les griffons étant considérés comme les races suprêmes, ils possèdent chacun une escouade dotée de trois régiments. Et puis, il y a les autres. Ceux qui n'ont pas la chance de faire partie de cette élite. Ceux-là sont entassés dans une escouade à part, qui ne contient que deux régiments, et qui a été affublée du nom simple mais non moins gratifiant des
''autres''...

Le sept héros se turent. Dans le ton de Dharria se décelait une infime frustration, claire bien que dissimulée. Les soldats qui l'accompagnaient semblaient eux aussi irrités par la situation qu'elle venait d'exposer. « Ils nous traitent comme de la merde ! » déplora l'un d'eux.

- Ça alors ! s'étonna Nem. Je ne pensais pas qu'il y avait de telles inégalités au sein de l'armée royale !
- Pourquoi restez-vous fidèles à Kurai s'il vous traite ainsi ? questionna Chalv en jouant les négociatrices. Il vous persécute comme nous, cela nous fait donc un point commun ! Rejoignez-nous !

Dharria fixa l'aînée de ses pupilles perçantes, et partit dans un fou rire.

- Hahahaha ! Moi, m'associer avec des humains ?? Plutôt mourir !
- Et... et si je vous offre une mèche de mes cheveux ? tenta Hermione.
- Assez bavassé !! coupa Dharria en frappant le sol de son arme. On nous a confié la mission de vous arrêter ici même. Vous comprenez ? C'est l'occasion pour nous d'enfin prouver notre valeur !

D'un signe de bras, elle lança l'assaut. Ez trancha la tête de la première créature qui fonça sur elle à l'aide d'un mouvement circulaire, mais manqua la seconde qui esquiva avec souplesse. Heureusement, Fenrill veillait et il ne lui laissa aucune chance en tranchant son corps en diagonale. Ensemble, ils repoussèrent ainsi plusieurs adversaires, et ce faisant ils remarquèrent que la plupart d'entre eux portait un blason blanc sur le bras. Tout à coup, Ez sentit une présence dans son dos. Un coup d’œil par-dessus son épaule lui fit apparaître un espèce de loup garou qui tenait fermement un bâton parallèle au sol. Lui était doré d'un blason jaune.

Question pour Ez : ce soldat d'élite s'apprête à t'attaquer par derrière, tu dois lui asséner un coup rapide qui le mette hors d'état de nuire. Mais un choix s'impose : vaut-il mieux effectuer une attaque horizontale ou verticale ? (indice d'importance 3)
Note : lis attentivement la courte description de l'ennemi pour faire le bon choix !
EDIT de la réponse : attaque horizontale.

Malgré les efforts des deux combattants en première ligne, une poignée de créatures parvint à s'infiltrer jusqu'à Nem. Ce fut le cas du petit troll qui, faisant résonner un rire trollesque, effectua un bond tout aussi trollesque au niveau du visage de sa cible. Le rhinocéros le couvrait, courant derrière lui pour abattre Nem une fois que son coéquipier l'aurait distraite. Mais la jeune fille ne se laissa pas déconcentrer, et s'accroupit simplement pour esquiver le troll.

- Trrrrrès mauvais choix ! ricana ce dernier de sa voix trollesque. Je vais te tomber dessus pour t'empêcher de te rrrrrrelever et tu ne pourrrrrras plus éviter le...

Les mots trollesques restèrent coincés dans sa gorge trollesque lorsque le fouet de Noah l'entoura et le serra comme un saucisson. Le jeune blasé l'envoya alors valdinguer en l'air et le fit s'écraser au sol. Nul n'allait plus avoir à subir ses déblatérations trollesques. Pendant ce temps, le rhinocéros fonçait vers Nem qui était toujours accroupie, les mains traînant à côté de ses chaussures à talons. Il se baissa à sa hauteur pour l'empaler des deux énormes cornes qui surplombaient son nez. Là, Nem extirpa deux poignards de ses talons et se redressa en les faisant fendre l'air vers les nuages. Le rhinocéros lâcha un grognement et tomba à la renverse, les cornes arrachées. Le jeune fille adressa ensuite un clin d’œil à Noah pour le remercier de sa complicité, ce à quoi il répondit en clignant des yeux. Mais ils n'avaient pas vu les deux créatures qui s'apprêtaient à les surprendre par derrière...
De son côté, Aëla repoussa un adversaire en lui assénant un coup du manche de sa lance dans l'estomac. Elle ne voulait pas utiliser son poison si elle pouvait s'en sortir sans. Mais à la vue de deux silhouettes discrètes se faufilant dans le dos de Nem et de Noah, elle n'hésita plus. Immédiatement, elle arma son bras.

Question pour Aëla : Nem et Noah sont tous deux sur le point de se faire prendre par surprise, et tu peux les aider en envoyant ta lance sur l'une des deux créatures. Seulement, tu ne peux effectuer qu'un lancer. Entre la créature qui attaque Nem et la créature qui attaque Noah, laquelle veux-tu viser ? (indice d'importance 3)
Note : se faire attaquer par surprise signifie forcément devoir se défendre au corps à corps. N'oublie pas que certains personnages sont plus doués pour ça que d'autres...
EDIT de la réponse : celle qui attaque Noah.

Hermione s'en voulait terriblement de ne rien pouvoir faire. En retrait avec Chalv, elle ne pouvait guère qu'encourager psychiquement ses amis. Mais ce n'était pas suffisant. Avalant sa salive, elle sortit son matériel d'écriture.

- Qu'est-ce que tu fais ?? fit Chalv.
- Je ne peux pas les laisser comme ça, expliqua l'intello courageuse. Je vais écrire des runes pour les aider !
- Tu es folle ! Qu'est-ce qu'on va faire si un ennemi se décide subitement à nous...

Elle fut soudain recouverte d'une ombre menaçante qui levait une épée rouillée vers le ciel.

- … attaquer... ? finit-elle dans un glapissement.

L'être difforme qui brandissait la lame lâcha un cri strident qui lui vrilla les oreilles. Usant de toute la réactivité dont elle disposait, elle fouilla dans son sac pour réagir.

Question pour Chalv : un adversaire muni d'une épée rouillée te menace toi et Hermione, et personne ne peut vous sauver dans l'immédiat. Tu dois réagir en utilisant une potion. Mais laquelle ? Une de trouble ou une de paralysie ? (indice d'importance 3)
Note : garde en tête les effets précis de ces potions, et essaie de prévoir comment l'ennemi pourrait y répondre.
EDIT de la réponse : potion de trouble.

Le spectacle de la bataille était une vision de paradis pour Dharria. Le bruit des armes s'entrechoquant, le cri de victoire du gagnant et le hurlement de désespoir du perdant étaient autant de sons dont elle ne se lassait jamais. De façon assez surprenante, les fameux Descendants arrivaient à peu près à tenir tête à son équipe. Les blasons blancs en tout cas ne faisaient pas long feu, néanmoins les blasons jaunes leur donnaient plus de fil à retordre. À nouveau, l'un de ses hommes fut projeté jusqu'à ses pieds. Elle n'en pouvait plus. Il lui fallait passer à l'action. Elle serra sa poigne sur sa chère hallebarde et prit une mine réjouie par le massacre qui allait se produire. Il ne lui manquait plus qu'une chose. Une cible.

Question pour Dharria : ces pauvres idiots qui peinent à terrasser un blason jaune ne pourront certainement pas t'égaler, toi qui es un blason vert. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas choisir une cible intéressante. Si l'on oublie les faiblardes en troisième ligne, il te reste cinq adversaires potentiels : Fenrill, Ez, Nem, Noah et Aëla. Avec qui veux-tu croiser le fer ? (indice d'importance 4)
EDIT de la réponse : Noah.


*Le système hiérarchique de l'armée royale est basé sur un code couleur qui correspond au grade de chaque soldat. Les voici, classés du grade le plus puissant au moins puissant :

Dirigeant général des armées (blason rouge) > capitaine d'escouade (blason noir) > chef de régiment (blason bleu) > lieutenant de régiment (blason vert) > soldat d'élite (blason jaune) > soldat (blason blanc).

Le dirigeant général des armées commande les quatre capitaines d'escouade (un capitaine pour l'escouade des orques, un pour celle des elfes, un pour celle des centaures et un pour celle des griffons. Les ''autres'' n'ont pas de capitaine d'escouade).
Chaque
capitaine d'escouade commande trois chefs de régiments (le supérieur direct des deux chefs de régiment des ''autres'' n'est autre que le dirigeant général).
Chaque
chef de régiment commande un lieutenant à qui il délègue les missions jugées « peu importantes » ou « peu dangereuses ».
Enfin, chaque régiment est composé d'un nombre variable de
soldats, parmi lesquels les soldats d'élite sont les plus forts.
Note : ceci n'est que la structure de base de l'armée royale telle qu'elle est connue publiquement dans le royaume d'Eypth. Gardez à l'esprit qu'il n'est pas impossible, et même probable, qu'il existe des régiments cachés et/ou des branches spéciales.


Commentaire de l'auteur Le prochain chapitre sera entièrement consacré au combat ! Faites donc les bons choix dans celui-ci pour faire en sorte qu'il tourne en votre faveur ! Au passage, j'ai inséré des notes après les questions pour vous entraîner vers le bon choix à prendre et vous montrer le raisonnement à adopter. Je rappelle que, sauf exception, les choix à prendre ne reposeront pas sur le hasard et qu'il vous faut suivre une certaine logique pour essayer de trouver la meilleure solution ! C'est pourquoi les notes sont ici pour vous aider pour le moment, mais à terme, elles disparaîtront ! (héhé, j'adore torturer mes lecteurs...) OwO
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales