Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Défis

 > 


Défi : À la croisée des mondes
Une nuit à la croisée des mondes dans le cosmos.
[Histoire Terminée]
Auteur: Warrock Vue: 39
[Publiée le: 2019-06-14]    [Mise à Jour: 2020-09-03]
G  Signaler Humour/Exercice littérairePas de commentaire
Description:
Les peuples des nombreux mondes du cosmos ce réunissent à la croisée des mondes. Taverne immense, ou vous pouvez venir boire et manger dans la joie et la bonne humeur.
Crédits:
Je tiens à présenter mes excuses pour cette écrit qui arrive après la clôture du défi auquel j’avais participé.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Une nuit à la croisée des mondes dans le cosmos

[3948 mots]
Publié le: 2020-09-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Une nuit à la croisée des mondes au sein du cosmos.


J’ouvre les yeux doucement en clignant les paupières. Je me demande où je suis ? J’entend. J’entend quelque chose qui résonne au loin. Je me lève en douceur et je marche lentement en suivant le bruit qui me sert de repère. J’arrive devant une immense et incroyable bâtisse. Celle-ci, à première vue, donne l’impression de toucher le ciel. Au loin, je vois le soleil descendre pour laisser place à sa collègue la lune. Fasciné par l’immense bâtisse qui à l'allure d'un palais, je prend la décision d’aller la voir de plus près. En suivant le chemin qui y mène, je vois une pancart me donnant le nom de la bâtisse et une description.


A La croisée des mondes. Taverne où peuvent se réunir les innombrables peuples qui existent dans le cosmos. En ces lieux, vous pouvez obtenir une chambre et en profiter pour vous reposez. En ces lieux, le port et l’utilisation d’arme quelle qu’il soit est interdites. Les conflits entre les peuples exigent en ces lieux un cessez-feu.”


Curieux par les mots de la pancart, je marche en direction de cette étrange taverne. En arrivant devant les portes, un homme vient à ma rencontre. Celui-ci porte un pantalon en toile noir, avec une chemise blanche, et par dessus celle-ci, une veste assortie à son pantalon. Une chaîne en or va direction de sa poche de chemise, il porte aussi des gants blancs aux mains. En le voyant, habillé de façon si distingué, je me demande si c’est quelqu’un d’important.


Monsieur.

- Euh… Oui ?

- Puis-je avoir votre nom ?

- Euh… warrock… Mais… Je n’ai pas eu le temps de terminer ma phrase qu’il me regarde d’une étrange façon.

- Hum…

- Quelque chose ne va pas ?

- Non, ce n’est rien. Je vous souhaite la bienvenue à la croisée des mondes. Messire warrock.”


Je ne prête pas attention à la dernière remarque de l’homme et j’entre dans l’immense taverne qui est magnifiquement décoré. Un immense tapis rouge est déroulé sur le sol. Dessus est cousu d’étrange motif en fil d’or. En levant légèrement la tête, je remarque les jolies lustres qui scintillent de mille feux grâce à la lueur des bougies qui sont dedans. En levant encore plus la tête, je remarque une immense et magnifique esquisse peint au plafond. Vers ma droite, une série de porte attire ma curiosité. Elle sont de tailles différentes, certaines sont immenses. D’autres ont ma taille, elles sont même un peu plus grandes que moi. Et d’autre sont petites, voir même minuscules. Je marche doucement pour les voir de plus près. Un autre homme m’arrête. Il est habillé de la même façon que celui que j’ai vue précédemment.


Monsieur.

- Euh… Oui ?

- Puis-je vous aider ?

- Euh… Non, ça ira. Merci. En faite… Je me demande à quoi servent ces portes ? L’homme prend quelque chose dans la poche de sa chemise. Il s’agit d’une montre à gousset en or. Il regarde l’heure dessus et me dit ensuite.

- Voulez vous voir la fonction de ces portes avec moi ?

- Volontier.”


L’homme regarde sa montre en prononçant un petit décompte. Il range ensuite sa montre, et prend un trousseau de clé attaché à sa ceinture. Celui-ci prend une clé et ouvre l’une des portes. Je vois des animaux qui sort de la porte. Un lion qui se tient sur ses pattes arrière, il porte des vêtements qui le démarque des personnes que je voyais à mon arrivé. Il n’est pas seul. Une lionne l’accompagne. L’homme ferme la porte et il se courbe légèrement devant eux en baissant doucement la tête.


Chers invités. Je vous souhaite la bienvenue dans à la croisée des mondes. Ignorant quoi faire, je décide de l'imiter. Le lion pousse un rugissement qui résonne encore dans l’air de la taverne. Celui-ci d’une voix grave répond à l’homme de manière distingué.

- Nous vous remercions de nous accueillir dans la somptueuse taverne de mademoiselle yggdrasil. La lionne prend ensuite la parole.

- Selon certaines rumeurs, ce soir, la chanteuse légendaire doit faire une prestation ici.

- La chanteuse légendaire. Pensais-je en me demandant qui c’était.

- Ces rumeurs sont juste. Dame cendrillon à accepter de nous faire part de sa présence juste pour cette nuit. Celle-ci c’est marié récemment. Avant de partir en lune de miel, elle accepta l’invitation de mademoiselle yggdrasil.

- C’est une nouvelle merveilleuse pour elle.

- Viens mon amour. Allons prendre notre chambre. Les deux animaux partent en direction de la réception. L’homme reprend sa posture initiale et se tourne vers moi.

- Comme vous avez pu le voir, ces portes servent de passerelles entre les différents pays qui existent dans le cosmos et notre taverne.

- D’où ce fabuleux nom. À la croisée des mondes.

- C’est juste.

- Ils viennent de quelle pays ?

- Zootopie, le pays des animaux. Puis-je avoir votre nom, s’il vous plaît ?

- (zootopie.) Warrock. L’homme prend sa montre pour regarder l’heure.

- Étrange. Selon le livre de réservation, vous deviez venir en début de soirée.

- C’est à dire ?

- Vers 20 h. Selon vos dires. Et ma montre indique 19 h. Mais cela ne pose aucun problème, rassurez vous.

- Euh… D’accord. Est-ce que je peux visiter ces lieux.

- Bien sur. Mais allez d’abord prendre la clé de votre chambre.

- Très bien. Merci.”


Une taverne qui réunit différents pays. C’est fascinant et incroyable. Je pars en direction de la réception. Elle est tenue par une magnifique femme avec d’immenses ailes blanches derrière son dos. Celle-ci vérifie les noms inscrit sur le livre de la taverne. Pendant mon attente, je regarde les différentes personnes qui se trouve à la croisée des mondes. Je vois une lumière foncé vers moi, je baisse la tête aussitôt. La lumière provoque une trace de brûlure sur une des marches de la taverne.


Je t’ai dit que les armes étaient INTERDIT ICI !!! Tu veux nous faire virer !?

- On ne sait jamais commandant. Des tachyoniens peuvent se cacher n’importe où.

- Ce n’était pas une raison pour emmener ton blaster ici ! Surtout que les CONFLITS ici sont INTERDITS !!!

- Messieurs… Les armes sont interdit dans notre établissement…”


Je me relève et j’observe la scène en état de choc. La réceptionniste m’appelle. Le plus étonnant est le sang froid qu’elle a fait preuve en continuant son travail.


Bonsoir. Soyez le bienvenue à la croisée des mondes. Puis-je avoir votre nom, s’il vous plaît ? Me demande-t-elle en souriant.

- Wa… Euh… Warrock… J’essaye de reprendre mon calme avec beaucoup de difficulté.

- Vous êtes étrange messire warrock… Est ce le blaster du peuple phonia qui vous à effrayer ?

- Phonia ? Vous n’avez pas eu peur… ?

- Nous avons l'habitude de ce genre de petit incident.

- Si vous le dites.

- Votre nom est inscrit. La réceptionniste faire apparaître dans sa main une petite lueur. Celle-ci se change en clé. Voici la clé de votre chambre. La 2408. Elle me tend ensuite la clé que je prend doucement dans mes mains.

- Merci. Mademoiselle…

- Ève. Je m’appelle Ève. Votre chambre ce trouve au 3ème étage.

- Merci, mademoiselle ève.”


Je sors de la fil et je range la clé dans la sacoche qui est attaché à ma taille. Je commence alors la visite des lieux. Curieux de savoir comment sont les chambres, je décide d’aller la voir. Mais… Comment faire pour monter dans les chambres. Je vois une étrange plateforme qui au début ne m'intéresse pas. Néanmoins, je vois des personnes qui montent sur la plateforme et celle-ci s’envole. Stupéfait par ce que je vois avec des étoiles dans les lieux, je cherche une plateforme identique. Un fois trouvé, je monte dessus, et celle ci s’envole. J’arrive devant un couloir. En regardant l’un des murs, je vois une plaque accroché dessus avec 3ème étages gravé sur la plaque. Je prend la clé de ma chambre dans ma poche et je cherche ma chambre en parcourant le couloir. Après plusieurs minutes de recherches, je trouve la porte de ma chambre. J’entre la clé dans serrure et je déverrouille la porte. J’entre dans une magnifique chambre, je ferme la porte. Et je me jette sur lit qui est doux et moelleux. Éprouvant de la faim et de la soif. Je décide de retourné au rez de chaussé en faisant bien attention d’avoir fermé la porte. Je demande à l’homme qui s’occupe des portes où je peux manger. Il m’indique la direction de la salle à manger des invités. Là-bas, je pourrais manger et boire à volonté. Je m’incline pour le remercier. Et je pars en direction de cette salle. Je continue de regarder autour de moi. Je voyais tellement de peuples et de personnes différentes. Moi qui a voyagé et qui a visité juste un et deux mondes… Je me rend compte que j’ai encore tant de chose à voir. Je prend dans ma main la chaîne autour de mon cou et je regarde la bague qui est accroché à celle ci. Je sens un léger pincement au coeur. Pourquoi cette objet est si important ? Pourquoi suis-je triste à chaque fois en le regardant ? Et surtout… Qu’est-ce que je cherche en voyageant et en visitant ces mondes ? Un jour… Je trouverais les réponses à ces questions. Je garde espoir que ce jour arrive. Je souris et je pars en quête de la salle des invités.


Une fois trouver. Je commande quelque chose à manger et à boire. Une fois ma commande prise, on m’installe à une table. Et lorsque je m’assois, je bouscule sans faire exprès une personne.


Oh. Pardonnez moi monsieur. Celui-ci se tourne vers moi.

- Ce n’est rien mon brave. En le voyant… J’écarquille les yeux de stupéfaction. Lui aussi fit de même. Durant plusieurs secondes, nous sommes ainsi à nous jauger du regard.

- C’est impossible.

- C’est impensable.

- Qui êtes vous ?

- Non, c’est plutôt moi qui devrait vous demandez, qui vous êtes ? Usurpateur !

- Usurpateur !? Moi !? Je vais vous faire ravaler vos paroles ! Alors que nous allions nous battre, nous avons commencé à rire sans comprendre pourquoi.

- Je n’avais plus autant rit depuis des années.

- Moi aussi. Nous nous arrêtons de rire. Il m’invite à manger à sa table. Offre que j’accepte volontier. Au faite, je ne me suis pas présenter.

- Laisse moi deviné, tu t’appelle warrock.

- Exact. Et toi, c’est warrock.

- Tout juste. Maintenant… Je comprend pourquoi le personnel de l’établissement se comportent bizarrement avec moi.

- Si je t’ai crée des problèmes, je te présente mes excuses.

- Ce n’est rien. D’après toi, comment expliques tu notre rencontre.

- Je l’ignore. Peut-être que tu es une version de moi venant d’un de ces étranges et fascinants pays.

- C’est le cas. Mon double me montre son dos et je vois des ailes blanches.

- En dirait ceux de ève.

- Tu parle de la réceptionniste. Elle appartient à la race des anges.

- Un ange ! Un vrai ange !? Répondis-je complètement stupéfait de sa réponse.

- C’est ça.

- Tu en fais parti toi aussi ?

- Pas exactement.

- Comment ça ?

- Disons que...C'est le cadeau d'adieu d'un ami. Et toi, qu’est ce que tu es au juste ?

- Moi, je suis juste un humain. Je voyage de monde en monde.

- Tiens… J’ai l’impression de voir ma fonction à moi.

- Ta fonction ?

- Oui, je suis le gardien d'un monde.

- HEIN !!! En entendant cela… Je suis resté sans voix…

- J’ai dit quelque chose qui ne fallait pas ?

- Non, c’est… juste…

- Incroyable.

- J’allais dire stupéfiant. Mais oui, incroyable, convient aussi.

- Comment cela est arrivé ?

- Oh. Tu sais, le speech habituelle. Un méchant voulait dominer le monde, je l’ai vaincu grâce aux pouvoirs d’un ami, et je suis devenu ainsi.

- Ouah !

- Tout le monde le dis. Mais… J’ai perdu l’amour de ma vie lors de cette bataille…

- Comment s'appelait-elle ?

- Seira. En entendant ce nom, j’ai eu un pincement au coeur.

- Alors… Il existe un monde… Ou seira est mort…

- Tu connaissais seira !? Je ne comprends pas ! explique moi ?!

- Et bien, chaque monde que j’ai visités… il y avait une seira. Et à chaque fois, je me retrouvais toujours auprès d’elle.

- Des mondes où ils existent d’autres seira...

- Oui. Et elles sont toutes différentes. Comme par exemple, j’ai visiter un monde où elle était une princesse chaperon rouge. Et moi, j’étais un chevalier loup qui la protégeait.

- C'est… Intéressant.

- Tu l’as dit. Il y a même un monde où elle était une princesse indienne.

- Euh… Une princesse Indienne ?

- Les westerns, avec les pistolets, les bandits, les shérifs, les duels à mort et tout ça… Tiens…

- Qu’est-ce qu’il y à ?

- Les mots que j’ai prononcé… J’en ignore les origines…

- Tu es amnésique ?

- Oui. Tiens ! En parlant de pistolet. J’ai vue des hommes qui portaient des armures très étranges.

- Hum. Comment ils étaient ?

- Je crois que c’était des armures cuirassées… Il portait même des casques qui leurs recouvraient tout le visage… Et… Je dois être barbant…

- Non. Ne t’inquiète pas. Ces armures, elles étaient blanches argentées.

- Oui !

- Ça devait être des habitants de phonia.

- C’est ce que ève m’a dit. J’aimerais en apprendre plus sur eux.

- Et si nous allons les voir.

- Hein !? Mais…

- Ne t’inquiète pas, ils sont gentil. Sauf si tu es un tachyonien.

- Je préfère attendre.

- Ok. Mais c’est peut être la seule fois que tu les verras.

- Comment ça ?

- Ils sont en guerre dans leur galaxie. Donc à tout moment…

- Ils peuvent disparaître…

- C’est ça.

- Tu en sais des choses.

- Normal, j’ai un peu aider les anges quand j’ai acquis ses pouvoirs. Mais… Je ne supportais pas d’être loin de seira…

- Et… Tu continues…

- Non… La déesse yggdrasil m'a donner le titre d'archange.

- Archange ?

- Un archange est un ange de rang supérieur. Il a pour mission de protéger une nation ou un monde. Par contre, je vais cacher mes ailes.

- Euh… Pourquoi… Je le regarde avec interrogation.

- Regarde là-bas. Me chuchote-t-il doucement. Je regarde discrètement la direction qu'il m'indique. Je vois six personnes accompagnées par d'une personne à leurs côtés. Au nombres de onze, je les observe discrètement.

- Dit warrock. Qui sont ces personnes ?

- Ce sont des Archmages.

- Des quoi ?

- Des Archmages. C'est un peuple de ce sert de la magie.

- Donc mage égale magie. Mais pourquoi il y a arch devant ?

- Parce que les premiers archmages ont appris la magie auprès d'un archange.

- Ouah ! C'est pour ça que tu cache tes ailes.

- Oui. Dans la culture des archmages, l'archange est vénéré comme un des dieux.

- Je vois. Je suis heureux de t’avoir rencontrer warrock. On ne vit jamais ce genre de chose

- C’est vrai. Et dans ton monde… Je veux dire… Ton monde d’origine. Seira était quoi ?

- Elle était une fée… Une fée qui à décider de protéger notre monde contre le mal en devenant l’âme gardienne de l’arbre-monde de mon monde.

- Et… Tu as décidé de protéger cette arbre, n’est-ce pas ?

- Oui.

- Attend, il y a des fées chez toi ? De vrai de vrai ?

- Oui, Elles sont très gentilles et elles m’aident dans la protection de l’arbre. Après tout, c’est l'âme d’une de leur soeur qui vit à travers les branches, le tronc, les racines, et les feuilles de cette arbre.

- Ce que je vais dire va me faire paraître pour un sans coeur… Mais… Tu as de la chance… D’être auprès d’elle… Moi, j’en rencontre une à chaque monde… et elles sont différentes… et à chaque fois… Je…

- Tu tombe amoureux d’elle.

- Oui…

- Ce que tu me dis ne te fait pas passer pour un monstre. Après tout… Même si notre vie et l’histoire que nous écrivons est différentes. Nous pouvons nous comprendre parce que nous avons éprouver les mêmes choses. Je suis warrock, tu es warrock.

- Même si nous sommes d’un monde différent… Nous avons un point commun.

- L’amour et notre désir d’être auprès de celle que nous aimons. Et moi, je serais avec elle pour l’éternité. Peu importe sa forme.”


En regardant mon autre moi, je donnais raison à ses mots. Même si notre vie… Même si notre histoire est différente… à mes yeux… quelque soit sa version… l’amour que j’éprouve pour ces seira est vrai. Nous avons discuté sur l'établissement, comment les mondes pouvaient coexister ici lors d’un simple séjour. Nous avons aussi beaucoup rit quand je lui ai parlé de la situation de tout à l’heure. Mon autre moi m’explique que les habitants de phonia ont une technologie très avancées. Je me posais néanmoins des questions à ce propos.

Une fois ma commande arrivée, je mange et nous continuons d'observer les nombreux peuples qui y viennent. Que ce soit, ce lion avec sa femme qui mange avec délicatesse. Les phoniens qui semblent tout temps sur leur garde et qui se font confisquer leurs armes à chaque incident. Je me demande s'il y a des fées ici, à la croisée des mondes ? Les archmages qui portent des habits qui ressemblent à celle d'érudit. Durant notre discussion, je sens quelque chose monter sur moi. Un petit être qui fait la taille de mon pouce ou plutôt celle d’une souris. Mon autre moi, me parle des minuscules. Un peuple de petit être qui ressemble à ce qui me monte de dessus. Ils vivent dans un monde où la nature règne en maître. C’est un monde que je voudrais bien voir.


Excusez moi mes bons messieurs. Commence le petit être qui porte un bonnet rouge sur sa tête.

- Un soucis ? Répond mon autre moi.

- Oui, Je me suis perdu. Avec tout ce monde, j’ai été séparé des miens.

- Mais… Qu’est-ce qui vous fait croire que nous pouvons vous aider. Demandais-je poliment.

- Et bien, j’ai aperçu les ailes blanches de ce monsieur. J’ai cru alors que c’était un employé de l’auberge.

- Détrompez vous. Je ne le suis pas.

- Oh ! Je suis navré de m’être tromper.

- Nous pouvons comme même l’aider, n’est-ce pas warrock ?

- Je pense plutôt que la mixité de l’auberge à piqué ta curiosité.

- D’accord, je ne peux le nier. C’est peut-être dû à mes voyages.

- C’est d’accord. Nous allons vous aider.

- Merci, mes braves messieurs. Je m’appelle Yahé. Je regarde mon autre moi. Et une idée me vient à l’esprit.

- Je m’appelle rock. Et lui c’est mon ami war. Enchanté de vous connaître yahé.

- Moi de même, war et rock. Mon autre moi me chuchote à l’oreille.

- Tu n’as pas trouvé mieux comme prénom.

- Comme on porte le même nom, autant le séparé en deux. Comme ça, nous n’aurons aucun problème à nous différencié.

- Tu n’as pas tort. Bon, laissons cela ainsi. Aidons yahé.

- Ok.”


Ainsi, nous sommes partie à la recherche d’informations pour aider yahé à retrouver les siens.


Dit moi yahé.

- Oui, rock ?

- Tu peux me parler de ton monde ?

- Mon monde ?

- Je veux dire… Ton pays.

- Je n’y vois aucun inconvénient. Nous vivons en harmonie avec la nature. Mes confrères vivent dans les troncs des arbres. On est même amis avec les animaux. Ils nous aident beaucoup.

- Je voudrais un jour voir ton pays.

- Ce sera avec plaisir."


Après de multiples recherches, nous avons trouvé le peuples de yahé. Ainsi, ils ont pu manger ensemble. Tous nous remercient alors que nous n’avons pas fait grand chose.

Ce soir, un bal est organisé afin de fêter un heureux évènement, une sorte de mariage entre un dénommé roland et sa bien-aimée cendrillon. Des personnes que je ne connais pas mais qui seraient de charmants personnes. On nous a prévenue que c’est un secret et que cette histoire de prestation était juste un coup monté pour la faire venir avant qu’elle parte en lune de miel. C’est une sorte de cadeau de mariage de la part de dame yggdrasil. Donc ce soir, il faut être bien habillé. Je ne suis pas un habitué des fêtes. Mais comme c’est un cadeau. Je remonte dans ma chambre pour me reposer. Un majordome frappe dessus quelques minutes après. Il m’apporte une tenue pour la fête de ce soir. En prenant ma tenue, je lui fais mes remerciements. Il se courbe légèrement puis il repart.


Je me change et je décide de me joindre à la fête. Tous les peuples discutent. Ils profitent de la fête. Moi, j’ai du mal à me mêler à eux. Je sors dehors. Les étoiles brillent dans le ciel. Je décide de m'asseoir afin de les observer. C’est alors que je vois une demoiselle assis pas loin de moi. Je me retiens de ne pas la regarder. Mais la curiosité est trop forte. je tourne doucement la tête juste un instant. Je croise son regard aussitôt. Je rougis et je détourne immédiatement le regard.


"Il fait froid, vous ne trouvez pas ? Je commence à lui parler.

- Vous trouvez. Moi, je trouve la brise nocturne est agréable.

- Moi de même. Que… Que faîtes vous ici ?

- J'ai été invité à la fête. Mais ce n'est pas trop mon genre.

- Un peu comme moi… Je ne sais jamais sur quel pied danser.

- Moi aussi. Cela vous dirait de m'accompagner à la fête pour que je ne me sente pas trop seule ?

- Euh… Bien… Bien sûr ? (C'est étrange, c'est la 1ère fois que je vois cette charmante demoiselle et pourtant… Pourquoi ai-je l'impression de la connaître.)

- Quelque chose ne vas pas ?

- Non. Tout va bien. Allons à cette soirée. Et amusons nous ! D'accord ?

- Avec joie !"


Moi et cette charmante demoiselle nous sommes retournés à la soirée. À ce moment, des hommes habillés avec de magnifique habits commence à s'aligner. Ils tiennent une trompette qu'ils portent à leurs lèvres. Un son sort et se transforme en un chant mélodieux. Tous les invités commencent à porter leurs regardes vers les escaliers principaux. Je vois une magnifique demoiselle qui commence à descendre les escaliers. En bas de celui-ci, un homme l'attend. En le regardant de plus près, j'avais l'impression qu'il s'agissait d'un prince charmant sortie d'un conte de fée. Je pose mon regard sur la mystérieuse femme qui m'accompagne. Je vois beaucoup d'émerveillement dans ses yeux. Je souris en la voyant ainsi. L’homme s’incline devant la femme et lui tends la main. Celle ci pose la sien sur la paume de cette dernière. L’homme conduit la femme à un immense estrade. Des musiciens commencent à jouer. Le bal commence. La demoiselle qui m’accompagne joue avec ses doigts timidement.


"Voulez vous… Être ma cavalière pour cette danse ? La demoiselle me regarde en rougissant.

- Volontier."


Nous commençons alors à danser nous laissant emporter par la voix de la chanteuse légendaire et de la musique jouer par les musiciens qui l’accompagne.


Il arrive un moment où la magie qui opère doit s’estomper. J’ignore comment cela c'est produit… J’ouvris les yeux dans le lit de ma chambre… N’ayant aucuns souvenirs de qui c'est passé après.


L'heure du départ pour de nouvelles aventures pour moi est venu.


"C'est ici que nos chemins se séparent. Je regarde mon autre moi qui vient à ma rencontre. Je le regarde avec une pointe de tristesse dans les yeux. Tu sais où tu vas aller ?

- Là où le vent me portera. Je lui souris en lui tendant ma main. Ravie de t'avoir connu… Warrock l’ange.

- Moi de même… Il me serre la main. Warrock le voyageur."


Nous lançons un sourire l’un envers l’autre. Il marche vers la porte qui le mène dans son pays natal. Sans détourner le regard, je le vois passer la porte qui ce ferme doucement derrière lui.


Maintenant c'est à mon tour. Où est-ce que cette porte me mènera ? Ça… C'est à moi de le découvrir.


Fin.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales