Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 882 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Défis

 > 


Défi : Pas D'idée de Titre xD
Les Plus belles années de ma vie Auteur: Florana Vue: 27409
[Publiée le: 2008-04-12]    [Mise à Jour: 2010-08-29]
13+  Signaler Romance/Humour/School-Fic Commentaires : 97
Description:
« Les plus belles années de ma vie », c’est ainsi qu’on nomme les années de lycée. Assez mature pour être pris au sérieux, suffisamment jeune pour ne pas avoir trop de responsabilités, que demander de plus ? Peut-être un rêve à réaliser, quelque chose à changer…
Quand Sakura Haruno, fille richissime de sénateur, arrive à Sarutobi, lycée public de Konoha, peut-être aura-t-elle enfin une chance de découvrir la véritable valeur des choses ? Et si Sasuke Uchiwa arrivait à sortir de son mutisme habituel ? Quant à Hinata Hyûga, il est temps pour elle de s’ouvrir au monde extérieur. Plus facile à dire qu’à faire, mais, en trois années de lycée, bien des choses peuvent changer.

Voilà ma réponse au défi de Kmille. Je suis la troisième à y répondre, j'espère que ma fic ne ressemblera pas trop aux deux autres (que je n'ai pas lues afin de ne pas être influencée).

Si vous voulez savoir les couples finaux, sachez que je garderai les mêmes que ceux imposés par Kmille (c'est-à-dire les classiques) car non seulement je réponds à un défi mais en plus ils me plaisent bien.

Bonne lecture à tous !
Crédits:
Non, les personnages de Naruto ne m’appartiennent pas et, si je disais le contraire, personne ne me croirait !
Quant à l’idée de départ, elle vient de Kmille. Alors dans ce cas, qu’est-ce qu’il me reste ? Bah, les évènements, les réactions des personnages… enfin bref, le déroulement de l’histoire ^^.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Mademoiselle Haruno se fait remarquer

[3063 mots]
Publié le: 2008-04-13
Mis à Jour: 2008-12-12
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 2 : Mademoiselle Haruno se fait remarquer

 

Sakura soupira en consultant la liste de sa classe. Evidemment, elle ne connaissait personne. Il y avait huit classes de seconde à Sarutobi et elle avait été placée en 2°6. Finalement, elle décida de regarder les noms de famille, histoire de voir si l’un d’eux lui évoquerait quelque chose. Son regard s’arrêta à la lettre « H ».

Hyûga… Tiens, mais c’est une grande famille de Konoha, ça ! Ce ne sont pas ceux qui ont l’entreprise de nouvelles technologies ? Je crois bien que oui. Enfin, il y aura quelqu’un d’intéressant dans cette classe ! Hinata… c’est donc une fille.

Sakura se retourna et chercha du regard quelqu’un qui aurait pu faire partie de la grande famille Hyûga. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle devait trouver une fille d’apparence riche, mais il y avait une foule telle devant les portes du lycée que sa recherche fut vaine. Tout à coup, une voix l’interpella :

– Eh, la starlette ! Pousse-toi un peu, que les autres puissent voir la liste !

Sakura, mettant un doigt contre la branche de ses lunettes, se tourna vers son interlocutrice. Cette dernière était bien plus grande qu’elle, blonde et plutôt musclée mais Sakura ne se sentit nullement impressionnée.

– Tu pourrais t’adresser à moi un peu plus poliment ! répliqua-t-elle. Et puis, je me pousserai si je le veux !

– Bon, écoute, déjà je n’aime pas trop ceux qui friment, mais je les aime encore moins quand ils se prennent pour des dieux ! insista la blonde. Maintenant pousse-toi, il y en a plein qui aimeraient voir !

– De quoi je me mêle ? Sale blondasse !

– Gros chewing-gum !

– Imbécile !

– Poufiasse !

Le ton grimpa rapidement, si bien que les élèves aux alentours se décidèrent à intervenir. Alors que Sakura s’apprêtait à en venir aux mains, elle fut brusquement arrêtée.

– Oh là, doucement ! On ne va pas se battre le premier jour, quand même !

Sakura se retourna pour voir qui la retenait ainsi. Elle se retrouva alors face à un garçon blond, légèrement plus grand qu’elle, qui, malgré la situation, tentait de faire bonne figure.

– C’est cette imbécile qui ne sait pas se comporter correctement ! répliqua-t-elle en se dégageant subitement.

– Poufiasse ! cria la grande blonde derrière elle.

Sakura se retourna et vit que cette dernière avait été finalement maîtrisée par deux garçons de sa taille. L’un d’eux paraissait presque effrayé. Sakura le trouva laid à cause de ses tatouages rouges sur la joue. Quant à l’autre, la situation semblait particulièrement l’ennuyer.

Après une dernière réplique bien placée, Sakura s’éloigna, furieuse contre cette peste de blonde qui avait osé la provoquer. Alors qu’elle tentait de se débarrasser de la foule, elle bouscula quelqu’un.

– Hé, faites attention ! s’exclama Sakura, énervée.

– E… Excuse-moi, bredouilla une petite voix.

Sakura retroussa son nez, agacée. Les gens ne faisaient-ils donc jamais attention par ici ?

– Tu n’as pas à t’excuser, Hinata, intervint une voix masculine. C’est elle qui t’a bousculée !

– Mais… Mais, Neji, commença Hinata.

– Il n’y a pas de mais ! Eh, toi là ! Oui, la fille aux cheveux roses !

– J’ai un prénom, je m’appelle Sakura, répondit-elle sèchement.

– Je m’en fiche un peu, répliqua Neji. Excuse-toi auprès de ma cousine, au lieu de faire la pimbêche !

– La pimbêche, moi ? s’exclama Sakura, hors d’elle. Tu t’es pas vu, avec ta veste de cuir beige ?

– Moi, au moins, je ne porte pas de lunettes de soleil !

– C’est parce qu’il fait chaud, crétin !

– C’est ça ! Et maintenant, excuse-toi auprès d’Hinata !

Sakura s’apprêta à répondre mais n’en fit rien. Hinata, ce nom lui disait quelque chose. Soudain, elle comprit. Hinata Hyûga, elle était sur sa liste de classe !

– Je suis désolée, s’excusa-t-elle brusquement. J’étais nerveuse, je n’aurais pas dû m’emporter. Pardon, Hinata.

– Mmh, ça ira, répondit Neji, peu convaincu.

Hinata, quant à elle, était devenue rouge pivoine. Elle n’avait pas pour habitude qu’on lui présente ainsi des excuses. L’aide de son cousin la touchait beaucoup mais elle s’aperçut qu’elle n’aurait jamais pu se défendre sans lui.

– Tu ne dois pas te laisser marcher sur les pieds, Hinata ! insista-t-il en se tournant vers elle.

– Waouh ! Cette fille se croit tout permis !

Neji réagit immédiatement au son de cette voix. Il l’avait déjà entendue. Il se retourna et reconnut Tenten. Elle ne l’avait pas encore remarqué et tenait le bras de Lee.

– En tout cas, elle est sacrément jolie ! fit remarquer celui-ci, presque émerveillé.

– Idiot ! s’exclama Tenten en lui mettant le poing au sommet du crâne. Je t’interdis de mâter cette pouffe !

Neji ne put s’empêcher de sourire devant cette scène. Il n’avait pas pour habitude de montrer ses impressions mais le fort caractère de Tenten l’amusait.

– Tiens, la fille au portable ! fit-il remarquer.

Tenten se raidit immédiatement. Ce ne pouvait pas être lui ! Et pourtant, elle devait se rendre à l’évidence, elle avait bel et bien reconnu sa voix grave. Elle se retourna et se retrouva face au jeune homme si perturbant qu’elle avait croisé quelques minutes plus tôt.

– Oui, encore merci pour tout à l’heure, répondit-elle.

Quelle idiote elle faisait ! Elle n’aurait pas pu trouver mieux ? Mais qu’avait-elle à se soucier de son apparence face à Neji ? Elle aimait Lee, elle ne devait pas se préoccuper de ce que pensaient les autres garçons !

– Neji…, intervint la voix hésitante d’Hinata. On… on pourrait aller voir nos classes ?

– Bonne idée ! répondit-il. Vous venez avec nous ? ajouta-t-il à l’adresse du couple.

– Bien sûr ! s’exclama Lee avant que Tenten n’ait pu trouver une bonne raison de refuser.

Les quatre jeunes gens se dirigèrent alors vers les listes. La foule s’était un peu estompée et ils réussirent à s’y glisser sans difficulté. Après quelques minutes de consultation, Neji entendit la voix d’Hinata l’appeler.

– Regarde, je suis en 2°6 ! s’exclama-t-elle. Mais… on dirait que tu n’es pas avec moi…

Neji soupira. Cette perspective effrayait réellement sa cousine et il le savait. Il jeta un rapide coup d’œil à la liste et y remarqua le nom de Rock Lee. Au moins, cet énergumène pourrait veiller sur Hinata. Neji lui faisait confiance, il était visible au premier coup d’œil que ce type ne ferait pas de mal à une mouche. Cependant, un autre nom attira son attention.

Sakura Haruno, songea-t-il. La fille de tout à l’heure s’appelait également Sakura. J’espère que ce n’est pas la même ou elle pourrait en faire voir de toutes les couleurs à Hinata ! La pauvre, elle est tétanisée. Il faut que je trouve un moyen de la rassurer ou elle va encore sécher les cours, comme dans son ancienne école.

– Tu sais, Hinata, tu n’as pas à avoir peur, répondit Neji au bout de quelques secondes de réflexion. Tu es naturelle avec moi, alors pourquoi ne te comportes-tu pas ainsi avec les autres ?

– Mais toi, c’est différent ! protesta Hinata. Tu es mon cousin et on se connaît depuis tout petits ! Mais les autres… j’ai peur qu’ils me trouvent moche… ou ridicule.

– C’est idiot. Tu es très jolie et très gentille. N’importe qui t’apprécierait ! Mais pour ça, il faut que tu laisses les autres venir à toi ou que tu oses aller vers eux. Tu comprends ?

Hinata ne put qu’acquiescer. L’angoisse lui nouait la gorge à un point tel qu’elle ne pouvait plus parler. Et si l’année se passait mal ? Et si les gens de sa classe se moquaient d’elle ? Et si elle décevait Neji ? Toutes ces questions sans réponses la tétanisaient.

 

Un peu plus loin, Lee cherchait en vain son nom sur la liste de 2°8.

– Lee, tu ne peux rien y faire, intervint Tenten, lassée de le voir lire les noms pour la quatrième fois. Nous ne serons pas dans la même classe cette année.

– Mais c’est horrible ! s’exclama-t-il. Comment allons-nous faire, Tenten ?

– Du calme, Lee, répondit-elle en se retenant de rire. Nous nous verrons aux récrés.

– Tu me le promets ? demanda-t-il d’une voix soudainement rassurée.

– Evidemment !

Revigoré, Lee l’embrassa tendrement. Tenten se sentit rougir. Cela faisait plusieurs mois qu’ils sortaient ensemble et les baisers de Lee lui faisaient toujours cet effet. En sentant l’amour qu’il lui portait, elle s’en voulut d’avoir eu cette faiblesse face à Neji. Lee était gentil, drôle et attentionné. Jamais elle ne trouverait mieux.

– Bon, allons voir dans quelle classe ils m’ont mis, conclut Lee en interrompant le baiser.

Tenten accepta et ils firent une à une les listes de classe. Finalement, ils s’arrêtèrent devant celle de la 2°6, où Hinata attendait, seule. Son cousin était visiblement parti à la recherche de son nom.

– Ah bah voilà, je suis ici ! s’exclama Lee en consultant la liste. Bonjour, tu es une parente de Neji, c’est ça ? ajouta-t-il à Hinata.

Le teint de cette dernière vira brutalement du blanc au rouge. Que devait-elle répondre ? Mais pourquoi paniquait-elle ainsi à chaque fois qu’on lui adressait la parole ? Neji comptait sur elle et elle ne devait pas le décevoir. Rassemblant tout son courage, elle répondit :

– Oui… je… heu… je suis sa cousine, Hinata Hyûga !

– Et moi je m’appelle Rock Lee ! Ravi de faire ta connaissance, Hinata !

Aussitôt, Lee exécuta sa pose du mec cool. Hinata, trouvant cette position absurde, ne sut que répondre.

– Bon, je te laisse entre de bonnes mains, mon amour, conclut Tenten en adressant un clin d’œil à Hinata. On se retrouve à la première pause !

– D’accord ! A tout à l’heure, ma princesse !

Et, à nouveau, il lui déposa un tendre baiser sur les lèvres. Se retenant de rougir, Tenten lui fit un signe de la main et s’éloigna.

De son côté, Hinata soupira de soulagement. Non seulement elle avait réussi à communiquer normalement, mais en plus Lee lui avait paru très gentil. Peut-être que finalement ce nouveau lycée n’était pas une mauvaise idée.

 

Tenten retourna auprès de la liste de la 2°8. Son cœur loupa un battement quand elle reconnut Neji, juste à côté du reste de sa nouvelle classe.

– Tiens, Tenten, la miss au portable ! fit-il d’une voix presque amusée. Alors, je viens de lire que nous sommes partis pour passer une année ensemble.

Tenten se raidit et jeta un coup d’œil à la liste. Mais comment avait-elle fait pour ne pas l’avoir remarqué ? A présent, le nom de Neji Hyûga lui sautait aux yeux. Mais alors, elle allait devoir passer toute l’année avec lui ? Elle rougit à cette pensée.

Calme-toi, Tenten ! Tu connais à peine ce mec, pourquoi fais-tu autant attention à lui ? Après tout, tu aimes Lee, donc tu t’en fiches ! Voilà, respire… ça va mieux !

Après cette courte remise au point intérieure, elle se tourna vers Neji et prit un ton décontracté :

– On dirait bien que oui ! Comme ça, tu pourras toujours me rendre mon portable si je le perds à nouveau !

Neji esquissa un maigre sourire, ce qui était inhabituel pour lui, mais Tenten était loin de le savoir. Elle se souvint du baiser de Lee et passa discrètement sa langue sur ses lèvres. Elles avaient encore son goût sucré. Oui, elle aimait Lee, et rien ne changerait cela !

 

Juste à côté, trois garçons fixaient avec intérêt la liste de la 2°8.

– Eh non, Naruto ! s’exclama Kiba d’un ton enjoué. Tu ne pourras pas nous entraîner dans tes conneries cette année !

– Oh non ! Je vais devoir convaincre Sasuke à présent ! déplora le principal concerné.

– Ça m’a l’air bien galère tout ça, conclut Shikamaru.

– Tu ne pourrais pas sortir un autre mot ? s’énerva Kiba. Et puis qu’est-ce que tu veux dire par là ?

– Que les emmerdements s’annoncent déjà ! Tiens, regardez les gars, Ino est avec nous.

– Ah, dommage pour elle, répondit Naruto. Je crois qu’elle tenait à être dans la même classe que Sasuke.

– Elle en pince toujours pour lui ? s’étonna Shikamaru.

– J’ai bien peur que oui.

Shikamaru baissa la tête. Beaucoup de choses l’ennuyaient mais celle-ci l’attristait. Il connaissait bien Ino et, sous ses airs indifférents, l’appréciait beaucoup. Il savait qu’elle souffrait de son amour à sens unique. Cependant, Sasuke avait été clair lorsqu’il s’était confié à Naruto : Ino était sa meilleure amie, ni plus, ni moins.

– Tiens, bah la voilà qui arrive ! s’exclama Naruto en apercevant leur amie. Ino, t’es ici, avec Shika et Kiba !

– Ah, merci Naruto ! répondit-elle en accourant. Je viens de quitter Sasuke, tu es avec lui en 2°6.

Naruto la remercia et fila vers sa nouvelle classe.

– Bon, bah on ne s’en sort pas trop mal, conclut Kiba. Nous voilà tous les trois réunis pour cette année !

– Oh, ça va être ennuyeux ! soupira Shikamaru.

– Pourquoi tu dis ça ?

– Il n’y aura pas Naruto pour faire ses conneries !

Ino et Kiba partirent aussitôt dans un fou rire. Décidément, Shikamaru les amusait énormément.

 

Du côté de la 2°6, Temari venait de repérer son nom dans la liste. Après son altercation avec la miss chewing-gum, elle avait décidé d’aller se détendre un peu avant de revenir. Cependant, son agacement revint rapidement, lorsqu’elle repéra une chevelure rose non loin d’elle.

– Qu’est-ce que tu fais là ? demanda-t-elle d’une voix cassante.

– Figure-toi que je suis dans cette classe-là ! répliqua Sakura. Et toi, qu’est-ce que tu fais là ?

Temari blêmit brusquement. Elle, dans la même classe que cette pimbêche ? Non, il devait y avoir une erreur.

– Tu t’appelles comment ? demanda-t-elle subitement.

– Sakura Haruno.

Temari se précipita sur la liste et vérifia. Pas de doute, Chewing-gum Géant était dans sa classe. Elle soupira de lassitude.

– Oh non, on va passer un an ensemble, lâcha-t-elle, déprimée.

– Quoi ? s’écria Sakura.

A son tour, elle se précipita sur la liste, espérant que l’asperge blonde avait fait une erreur.

– Comment tu t’appelles ?

– Temari No Sabaku.

Sakura remarqua aussitôt le nom. Comment cela était-il possible ? A peine était-elle arrivée, qu’elle avait déjà la poisse.

– Tiens, les deux furies de tout à l’heure ! Alors, réconciliées ?

Temari et Sakura se retournèrent d’un même mouvement. Elles reconnurent aussitôt le garçon blond qui s’était mêlé de leur querelle. Pour toute réponse, elles lui jetèrent un regard assassin.

– Heu… Oubliez, j’ai rien dit ! s’empressa d’ajouter Naruto.

Il passa une main dans ses cheveux et leur adressa un sourire forcé. Ces deux filles-là, mieux valait ne pas les embêter. Finalement, il s’éloigna et retrouva Sasuke.

– On va avoir les deux folles dingues dans notre classe, prévint-il. Va falloir se tenir à carreaux !

Hn.

– Elles sont quand même un peu barjes ces filles. Enfin, la grande blonde m’a l’air d’avoir du caractère. Mais t’en penses quoi de celle aux cheveux roses ? Elle est jolie, mais… elle m’a l’air un peu superficielle, non ?

Hn.

Sasuke ne lâcha pas un mot de plus mais il n’en pensait pas moins. Naruto avait parfaitement raison. Sasuke les voyait venir de loin, ces filles qui attachaient plus d’importance à l’apparence des choses qu’à leur vraie valeur. Celle aux cheveux roses était riche, il s’en était tout de suite aperçu. Son jean de marque et son débardeur sorti tout droit de l’armoire d’un mannequin ne pouvaient pas le tromper. Plus que du mépris, il en ressentit une pointe de jalousie. Lui, dont les parents n’arrivaient pas tout le temps à boucler les fins de mois, voyait déjà cette fille jeter son argent par les fenêtres. Même s’il n’en montrait rien, cela le mettait en rage.

 

De leur côté, Sakura et Temari avaient opté pour l’option la plus pacifique qui soit : s’ignorer complètement. Alors que chacune d’elles faisait semblant de s’affairer tout en observant l’autre, une petite voix les interpella :

– Ex… excusez-moi ?

Sakura se retourna immédiatement, reconnaissant l’intonation. Il s’agissait de la fameuse Hinata qu’elle avait bousculé un peu plus tôt. Elle ne s’était donc pas trompée, cette fille était bel et bien Hinata Hyûga. Elle avait intérêt à se montrer respectueuse envers elle. Après tout, sa famille avait une grande influence à Konoha.

– Oui, que veux-tu ? demanda Sakura en prenant une voix aussi douce que possible.

– C’est que… je suis un peu inquiète… je ne connais pas du tout ce lycée, ni même cette ville…

– T’inquiètes, c’est pareil pour moi, intervint Temari. Je viens de Suna. Et toi ?

– Heu… je… de Kyoto. Mais mon père m’a déposée ce matin au lycée et je vais loger chez mon cousin pour cette année. Et si les cours se passent bien, j’y resterai jusqu’au bac.

– D’accord, alors voici un premier conseil : ne demande aucun renseignement à Gros Chewing-gum, elle est radine pour ce qui est de la politesse !

– Quoi ? s’exclama Sakura, fâchée que Temari ait détourné l’attention d’Hinata sur elle. N’importe quoi, c’est toi qui ne sais pas t’exprimer normalement, asperge à couettes !

– Pouffiasse rose !

– Blondasse !

Hinata regarda, médusée, les deux filles s’insulter sous ses yeux. Visiblement, elles ne s’appréciaient pas. La jeune Hyûga soupira. Elle n’était déjà pas à l’aise mais, à présent, elle ne savait plus comment réagir. Finalement, elle décida de calmer la situation.

– Je vous en prie, intervint-elle en tentant de maîtriser son bégayement. Je suis sûre qu’on peut s’entendre…

– Pas tant que cet énorme bonbon rose n’aura pas perdu son égocentrisme ! protesta Temari.

– Ce n’est pas ma faute si t’as un sale caractère ! rétorqua Sakura.

Hinata soupira à nouveau. Elle avait lamentablement échoué. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle, espérant trouver de l’aide, et aperçut Lee, mais celui-ci était occupé à faire connaissance avec les autres personnes de la classe. Quant à Sakura et Temari, rien ne semblait pouvoir arrêter leur joute verbale. Heureusement, un appel au micro fit taire tous les élèves :

– Votre attention s’il vous plait. Tous les élèves sont attendus dans la cour pour rejoindre leur professeur principal.

Hinata n’eut pas le temps de réagir qu’elle se sentit emportée dans le lycée. Noyée au milieu des élèves, elle croisa les doigts, espérant de tout cœur que cette année ne se termine pas en un échec total.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023