Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 2868 lectures  - 5 commentaires [08 mai 2022 à 23:21:27]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Défis

 > 


Défi : autre sensei.
La volonté du feu
[Histoire Terminée]
Auteur: marin-chan Vue: 37620
[Publiée le: 2011-12-29]    [Mise à Jour: 2012-08-04]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 94
Description:
La volonté du feu : expression donnée par le Shodai Hokage, fondateur du village caché de la feuille. Premier dirigeant de Konoha, le village ninja du pays du feu. Expression qui à travers les âges semble perdre en puissance.

La troisième grande guerre a été meurtrière. Nombreuses ont été les pertes. Pendant cette ère, une équipe en particulier a été bouleversée. Celle dirigée par Minato Namikaze, plus tard nommé Yondaime Hokage. En effet, un de leur membre, récemment nommé jounin est mort. Hatake Kakashi décéda lors d'une mission de sabotage.

De nombreuses choses ont suivis, mais tel est l'évènement important qui apporte de nombreux changements. Ses coéquipiers Rin et Obito Uchiwa ont survécu. Qu'est-ce que cela implique donc pour la nouvelle équipe 7 dont fait parti Naruto ?

Quelle est cette volonté du feu qui semble disparaître ?
Crédits:
Défi de Zephyr.
Personnages et Univers de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Prologue

[1161 mots]
Publié le: 2011-12-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Je cherchais quelque chose de différend à écrire, et j'ai vu le défi de Zephyr. J'espère que ce début te plaira d'ailleurs.
BONNE LECTURE !

Prologue

 

 

- Pourquoi t’as fait ça sale prétentieux ?! cria un jeune garçon aux épais cheveux noirs.

 

            L’autre, bien qu’ayant une chevelure argentée, avait son âge : treize ans. Son rival, mais son meilleur ami tout de même. Alors que son ami au masque avait d’abord refusé d’aller sauver leur coéquipière Rin des mains des ninjas d’Iwa, il avait fini par les rejoindre. La jeune fille, chuunin depuis deux ans, s’évertuait à guérir leur compagnon. C’était une médic-nin très compétente, mais les blessures qu’elle avait devant elle étaient compliquées à refermer.

 

- Enfoiré tu me voles toujours le beau rôle ! Ferme pas les yeux teme !

 

            Kakashi les rouvrit brusquement et regarda Obito. Obito, le dernier, le naze, le retardataire. Celui qui finalement était bien plus fort que lui. Celui qui aurait mérité d’être nommé jounin à sa place. Cet Uchiwa qui n’en était pas vraiment un.

 

- Finalement tu l’as eu, espèce d’incapable ! souffla-t-il, la voix rauque.

 

            Cette phrase lui attira une quinte de toux violente qui lui fit cracher du sang.

 

- Tais-toi, lui recommanda la seule fille de leur équipe. Tu risques de te tuer. Laisse-moi faire mon travail correctement.

 

            Elle avait les larmes aux yeux.

 

- Tu ne peux pas mourir, pas maintenant…

 

            Un vague sourire passa sur les lèvres du blessé. Il savait qu’elle était amoureuse de lui. Mais il ne méritait pas tant d’affection de sa part. Il l’avait abandonné alors qu’il était fort. Obito était parti à son secours alors qu’il était faible. D’une main ferme il attrapa celle qui soignait la plaie béante sur son torse.

 

- Je vais mourir, dit-il platement.

- T’as pas le droit ! s’exclama le brun. Tu dois vivre pour qu’un jour je puisse te battre.

- Tu pleures, Uchiwa

- Même pas vrai c’est une poussière dans l’œil avec cet éboulement !

- Kakashi je vais y arriver ! poursuivit Rin.

- Je n’ai pas le droit de te prendre ce qui ne me revient pas, répondit le très jeune jounin.

- Arrête de parler ! lui intima Obito. C’est du passé tout ça !

- J’ai décidé de t’abandonner pour la mission, l’ignora-t-il. C’est cet autre amoureux transi qui est venu te sauver…

- Tais-toi !

- Rin, arrête de me soigner. Je suis déjà en train de mourir.

- Jamais !

 

            Sa voix se brisa.

 

- Je ne sens plus rien en dessous de la taille. Vous devez fuir avant que des renforts ne vienne vous attaquer.

- Non ! refusa Obito. Je ne t’abandonnerai pas !

- C’est un ordre ! Tu as ton sharingan désormais, fais tout pour protéger ce qui peut l’être encore !

- Mais… voulut argument la fille.

- Il suffit, on a perdu assez de temps, reprit Kakashi. Disparaissez ! Ils sont déjà là, à deux cents mètres, nord-nord-ouest !

 

oOoOoOoOo

 

            Obito se réveilla en sueur. Ouvrant brusquement les yeux, il découvrit le plafond de sa chambre. Ce n’était qu’un cauchemar. Il mit le dos de sa main contre ses yeux, tentant de calmer les battements anarchiques de son cœur. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas fait ce rêve. D’ailleurs ça n’en était pas un, c’était un souvenir. Un douloureux souvenir. L’Uchiwa tourna la tête et regarda l’heure. Il était quatorze heures six. Il avait dormi sept heures environ, étant revenu d’une mission à l’aube, puis ayant fait son rapport à l’Hokage. En pensant à cet homme répugnant, son nez se fronça en une petite grimace. Désormais âgé de vingt-sept ans, il était l’aîné de ce qu’il restait de son clan. Ce dernier avait été exterminé à trois exceptions près. Ses deux cousins Itachi et Sasuke et lui.

Il se leva et s’habilla rapidement avant de sortir et se diriger vers le bâtiment de l’Hokage. Il voulait y rencontrer son ancienne coéquipière. Il voulait toujours la voir quand il faisait ce rêve. Comme pour se rassurer qu’elle était toujours vivante. Mais il avait une raison de plus ce jour-là. Elle prenait sa première équipe de genins en charge. Evitant les rues bondées, il courut sur les toits et arriva devant le hall au moment-même où la jeune femme sortait de l’immeuble. Il apparut devant elle et la salua amicalement. Lorsqu’elle le vit, Rin sut qu’il était anxieux. Son sourire était un peu plus forcé qu’à l’ordinaire, bien qu’il ne souriait plus trop depuis quelques années. Habillé tout de noir, il n’avait cependant pas abandonné l’idée de porter sa couleur préférée. Ainsi, les bandages qu’il avait autour de sa cuisse et dessous son étui à kunais étaient teints en orange, de même que les morceaux de tissus qui recouvraient le bas de ses jambes, dévoilé par son pantacourt ninja. Elle lui sourit.

 

- Tu m’accompagnes jusqu’à l’académie ? lui proposa-t-elle.

- Volontiers. Ça y est tu as ton équipe ?

- Oui, répondit-elle en regardant ses fiches. Naruto Uzumaki, que nous connaissons tous, ton cousin Sasuke, et une certaine Sakura Haruno.

- Cela m’a l’air très intéressant ! se força-t-il à dire. Je me demande que cette équipe va donner. J’espère pour toi que cette Sakura n’est pas l’une des très nombreuses kunoichis amoureuses de Sasuke. Parce que franchement sinon, tu vas avoir du mal !

- Ça aurait pu être ton équipe…

 

            Le faux sourire d’Obito disparut. Il regarda Rin dans les yeux avant de lui parler.

 

- Je n’en ai pas le courage.

- Ce n’était pas de ta faute tu sais… essaya-t-elle de le consoler.

- Peut-être ! Mais si j’avais été plus fort, si j’avais eu plus d’endurance, si j’avais mieux travaillé à l’académie, il ne serai pas mort Rin… C’est pour ça que quand on a voulu me confier cette équipe j’ai préféré te recommander.

- Obito

- Ne parlons plus de ça, veux-tu ? la coupa-t-il.

- Très bien. Dans ce cas parlons de ma nouvelle équipe ! changea-t-elle de sujet.

- D’accord. Qu’as-tu prévu de le faire passer comme test ?

 

            Voyant le regard malicieux de son amie, il sourit.

 

- Non, sérieux ?

- Ouaip ! dit-elle joyeusement. Celle-là même !

- Et bien ! J’espère qu’ils vont réussir ! Pour les deux autres pourquoi pas, si la fille n’est pas une groupie. Mais pour Sasuke, ça risque d’être un petit peu plus risqué !

- Il devra prendre exemple sur Itachi et toi.

- Les seuls Uchiwa à ne pas en être réellement.

- En tous cas, compte sur moi pour le remettre à sa place ! rit-elle.

- Je ne pense pas à m’en faire sur ce point-là, se joignit-il au rire. Je te laisse, l’académie est là. Mais je veux avoir un débriefing demain soir !

- Tu l’auras ! le salua-t-elle en entrant dans le bâtiment.

 

            Obito la regarda disparaître. Sa longue tresse brune se balançant négligemment derrière elle, son haut façon kimono noir au-dessus d’un short blanc, sa sacoche de médecin blanc cassé accroché en diagonale dans son dos. Elle était toujours aussi belle. Il fit un signe unique de sa main droite et disparut dans un pouf de fumée blanche. Réapparaissant près du monument aux morts, il regarda le nom de son ami Hatake Kakashi.

 

- C’est toi sale prétentieux qui aurais dû être sensei.

Commentaire de l'auteur J'espère ne pas avoir laissé trop de fautes d'orthographes car je les déteste franchement.
Qu'en avez-vous pensé ?
Le temps de publication sera très certainement long, mais j'espère que ce que je vous donnerai à lire sera satisfaisant !
A plus !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022