Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 145 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 92 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1708 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Défis

 > 


Défi : Parce que tout ne se passe pas toujours comme prévus.
Konoha no Gisei - Le sacrifice de Konoha
[Histoire Abandonnée]
Auteur: T-twix Vue: 17571
[Publiée le: 2013-06-30]    [Mise à Jour: 2014-01-31]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Suspense/Tranche de vie Commentaires : 41
Description:
Konoha se remet difficilement de sa bataille aussi courte que dévastatrice contre l'alliance de Suna et Oto. Mais tous se rappellent que pendant la bataille, un Genin aussi talentueux qu'insupportable et idiot fut blessé. Blessé par Kabuto, le bras-droit d'Orochimaru, Naruto ne peut plus continuer à vivre comme il le faisait auparavant.

La véritable face du monde s'ouvre alors à lui. Un monde triste, noir, où la paix n'est qu'une Utopie digne des plus grands romans.

Venez découvrir comment Uzumaki Naruto, Sandaime Jinchûriki de Kyûbi, devient un de ceux qui veulent changer le système.

Arc 1 (Prologue) : Bienvenue [Chapitre 1 à 3]
Arc 2 : Examen Chûnin [Chapitre 4 à ?]
Crédits:
Les personnages de Naruto sont la propriété de Masashi Kishimoto.
Je rajouterai les personnages m'appartenant ou appartenant à d'autres auteurs au fur et à mesure de l'avancement de l'histoire.
Personnages m'appartenant : Minoru Ikagaki, Akane
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

L'Akatsuki entre en scène !

[2796 mots]
Publié le: 2014-01-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Konohamaru Sarutobi était le génie indéniable de la nouvelle génération, aucun doute possible. A douze printemps, le jeune homme était à un niveau bien au-delà de l’ensemble des ninjas de sa génération. Mais tout ceci eut été possible grâce à deux personnes. Naruto Uzumaki, qui de par sa trahison envers Konoha, donna la force à Konohamaru d’aller toujours plus loin dans son entraînement, repoussant ainsi ses limites à une vitesse alarmante. La seconde personne fut son nouveau professeur particulier, qui eut été décidé par Danzô Shimura lui-même. Le seul ninja, hormis Kakashi Hatake, à avoir eu une relation maître-élève avec le Yondaime Hokage et à être vivant pour en rapporter les résultats. Oui, Jiraya des Densetsu no Sannin, avait pris en charge le petit-fils de feu Sandaime Hokage, lui enseignant tout ce qu’il aurait besoin de savoir pour survivre dans ce monde. En très peu de temps, Konohamaru Sarutobi avait fait des progrès fulgurants, sur tous les points. Plus rapide, plus puissant, avec un panel ninjutsu intéressant et très varié pour son âge, le jeune Konohamaru avait ce qu’il fallait pour se hisser au sommet de l’arbre qu’était Konoha.

Le jeune homme fixa droit devant lui, esquivant les éclairs argentés d’Akane. Il devait se rapprocher un maximum pour pouvoir porter son Rasengan avec une efficacité optimale. Pourtant, ce n’était pas chose aisée, ou du moins, Akane ne rendait pas la chose aisée. Les éclairs de l’auburn étaient particulièrement vicieux, forçant le jeune Sarutobi à reculer rapidement pour retenter d’avancer. Reculant une nouvelle fois, Konohamaru eut l’idée de se couvrir à l’aide d’un nuage de fumée. Naruto comprit rapidement la démarche du jeune Sarutobi, et soupira.

-          Ca ne suffit pas contre elle. C’est une kunoichi sensorielle, elle te repère où que tu sois, mais tu as de la chance, sourit le blond.

Konohamaru continua son avancée dans l’écran de fumée, son clone le rejoignant pour prendre la tête. A peine sorti du nuage de fumée, un éclair toucha Konohamaru, avant qu’il n’explose en fumée. Akane n’avait pas senti qu’il s’agissait d’un clone, et put voir Konohamaru foncer dans sa direction. L’auburn d’Ame tendit une main dans la direction du brun, un éclair grésillant, avant qu’elle ne retombe au sol, inconsciente.

-          Que ? demanda Konohamaru.

Il voulut s’arrêter, mais trop tard. Son bras se dirigea rapidement vers Akane, portant l’orbe bleuté vers la kunoichi. Au dernier moment, le Sarutobi sentit quelqu’un prendre son poignet, avant de le lancer contre un mur. L’explosion du Rasengan creusa un trou dans le mur d’enceinte, duquel Konohamaru émergea pour voir Naruto face à lui. Le ninja d’Ame avait complètement détourné l’attaque du Konoha-nin en un instant. Il en était impressionnant, mais Konohamaru n’eut pas le temps d’en dire plus.

-          Vainqueur par disqualification, Konohamaru Sarutobi ! s’exclama l’arbitre.

Le public applaudit fort pour le jeune ninja. Il avait fait un travail magnifique pour sortir victorieux de ce combat. Comment cela se faisait-il ? Il avait senti que la différence entre lui et Akane était plus grande que cela, mais pour une raison quelconque, il semblait s’être trompé.

 

 

Quelques minutes plus tard, tandis que Naruto observait Konohamaru se faire engueuler par ses équipiers, Akane se réveilla. Elle ne comprit pas ce qu’il s’était passé, et posa la question aussitôt.

-          Que s’est-il passé ? demanda l’auburn.

-          Tu as perdu, soupira Suigetsu, se préparant mentalement à son combat.

-          Perdu ?! s’exclama l’auburn, indignée. J’ai perdu à cause des deux pestes à Naruto ! rugit-elle.

Naruto sourit, avant qu’une sorte de voile ne se déchire derrière lui. Yuzuruha, l’invocation du blond, était accompagnée d’une autre créature, une autre mi-humaine, mi-Kitsune. Vêtue d’un kimono orange et d’un parapluie vert, la créature disposait de formes moins développées que Yuzuhura, mais son esprit espiègle était visible à des kilomètres.

-          Salut, s’exclama la renarde au kimono orange.

-          Riko, tempéra Naruto.

-          S’cuses, grand chef ! sourit-elle, un air niais accroché au visage.

Akane se releva, testant son chakra. Etrangement, celui-ci était encore bien élevé, et elle n’aurait pas dû s’évanouir comme cela. Voyant son interrogation, les Kitsune prirent la parole.

-          C’est un ordre de Naruto qui nous a amené à te calmer, à l’aide du Kitsune no Suimin, expliqua la Kitsune des sens, Yuzuruha.

-          Mais pour rester discrets, nous d’vions t’faire croire que t’avais plus de chakra, sourit Riko.

-          Qui es-tu ? demanda Akane à Riko.

-          Je suis Riko, Kitsune du Sang, sourit Riko.

-          Le Sang et les Sens, soupira Akane. Combien d’invocations te reste-t-il ? demanda l’auburn à Naruto.

-          Une seule, et pas n’importe laquelle, sourit-il.

Le blond regarda l’arène, ou plutôt c’est ce qui semblait l’être, mais en vrai, il n’observait que les mouvements de chakra. Moegi, coéquipière de Konohamaru, s’avança face à un Genin de Kiri, et elle tenait bien le combat en route. Le Genin de Kiri était essoufflé, et la rousse de Konoha avait réussi à le calmer grâce à une maîtrise insoupçonnée de Jutsu Fûton. Elle fût déclarée victorieuse par décision, emportant les acclamations d’une majorité des spectateurs.

Quelques dizaines de minutes plus tard, tandis que Naruto se détourna de l’arène, il entendit le cri de Moegi, qui venait de récupérer de son combat, et qui était désormais accoudée sur la barrière des tribunes, observant le combat avec un regard affolé.

-          Udon !

Elle sauta dans l’arène, tandis que le Jounin chargé de l’arbitrage déclara le combat fini. Un homme à la peau bronzée et aux cheveux jaune-orangés relâcha un corps inerte, qui tomba avec fracas des deux mètres de haut. Moegi, le regard affolé, se précipita aux côtés d’Udon, suivie de près par Konohamaru. Le corps totalement lacéré, la respiration d’Udon était saccadée, et les médecins ninjas étaient rapidement arrivés sur place pour emmener le jeune ninja à l’hôpital. Un rire rauque s’échappa du ninja debout, attirant les regards haineux de Konohamaru et Moegi.

-          Désolé, sourit machiavéliquement le ninja. Je pensais pas qu’il serait aussi faible que ça, sourit-il.

L’arbitre sépara les ninjas, leur ordonnant de remonter dans les gradins. Le tour suivant opposa deux ninjas de Kiri. Des jumeaux, assez grands et aux cheveux noirs mi-longs. Après quelques secondes d’hésitation, un des jumeaux, Isahi, abandonna platement. Aucun combat n’avait eu lieu, mais l’arbitre décida de passer au combat suivant. Iko Sajuro et Naruto Uzumaki, masqué par l’identité de Haru Tachi. Iko Sajuro était un homme assez grand, deux ans plus vieux que Naruto. Vêtu de l’uniforme de ninja de Kiri, il représentait fièrement son pays, son bandeau frontal noué derrière sa tête, laissant monter ses cheveux gris en pics. Il avait confiance en son physique contre un ninja plus jeune. Néanmoins, Naruto, dès le signal de départ de l’arbitre, relâcha toute son aura meurtrière.

-          Et si on passait directement aux choses sérieuses ? demanda le blond en souriant.

Le blond fonça en direction de son adversaire, à une vitesse surprenant tout le monde. Son poing se rapprocha du visage du Sajuro, mais au dernier moment, Iko se pencha en arrière, laissant le blond frapper l’air. Un coup de pied se logea facilement dans les côtes de Naruto, le faisant reculer d’une vingtaine de mètres. Naruto se retint de chuter au sol. Comment un Genin pouvait avoir une telle puissance ? L’Ame-nin ne pouvait pas se permettre de subir ses coups surpuissants. Un mudra plus tard, un sabre apparut dans sa main gauche, tandis qu’un fourreau fit son apparition à la ceinture du blond. Dans les gradins, Yahiko haussa un sourcil.

-          Déjà le Kenjutsu ? Naruto n’a jamais été trop plaisantin sur les combats, mais là, il abuse un peu… soupira l’homme d’Ame.

L’aura de Naruto se condensa autour de lui, créant une sensation étrange pour Iko. L’Uzumaki était bien plus puissant qu’un simple Genin, mais aussi d’un Chûnin. Il était littéralement en train de griller sa couverture. Se laissant tomber en avant, le blond sourit.

-          Kenjutsu Uzumaki, Kata de la Foudre, Shindensen, murmura Naruto.

Un instant plus tard, le blond était aux côtés d’Iko, prêt à le découper, quand tout à coup, un coup de poing toucha son foie. Comment son adversaire réussissait-il donc l’exploit d’être plus rapide que lui, malgré le Shindensen ? Le sourire de son adversaire en disait long sur lui.

-          Je sais qui tu es, murmura Iko.

L’homme relâcha son aura, faisant esquisser un sourire au blond. L’aura du blond se déchaîna, tandis que le blond fit valser son épée dans tous les sens, parant des dizaines de shuriken venant de toutes les directions.

-          Tu ne m’avais pas manqué, Minoru Ikagaki.

Akane, Suigetsu et Deidara haussèrent un sourcil à l’entente du nom de Minoru Ikagaki. L’ennemi de l’Akatsuki avait donc osé usurper l’identité d’un finaliste du tournoi ? Impressionnant et terrifiant à la fois. Minoru sourit, tandis que son aura meurtrière se dévoilait.

-          Yo, amusons-nous, et montrons leur un bon spectacle, sourit l’Ikagaki.

En guise de réponse, des dizaines de lames de vent foncèrent vers Minoru. Mais ces vagues de vent, aussi affutées furent-elles, furent annulées par un coup de pied de Minoru. Le Fûton – Ashikaze de Minoru était donc plus puissant que le Fûton – Buredo Mugen-fû de Naruto. Mais dans sa précipitation à parer la technique de Naruto, Minoru n’avait pas remarqué que le blond préparait quelque chose de bien plus gros, et aussi bien plus puissant.

-          Katon – Shôsei Jigoku (Calcination Infernale) !

Un torrent de flammes se dirigèrent rapidement vers Minoru, ne lui laissant pas le temps d’agir. Le blond s’écarta, laissant les flammes faire leur travail. Son chakra avait diminué d’un tiers de son maximum à cause de cette technique Katon. Néanmoins, un geyser protégea Minoru, tandis qu’il parla d’une voix forte.

-          C’est tout ?! Je pensais pas que tu étais aussi faible ! Si j’avais su, je t’aurais laissé perdre, toi et tout l’Akatsuki !

Deidara, ainsi que les membres de l’Akatsuki présents, sentirent la pression s’agrandir, et comprirent rapidement son origine. Naruto était en train de perdre son sang-froid, et ça n’annonçait rien de  bon. Il leva sa main en l’air, appelant son sensei.

-          Amekage-sama ! Ai-je l’autorisation ? demanda-t-il dans un sous-entendu.

-          Bien sûr, sourit Yahiko.

Le sourire de Naruto devint carnassier. Il était l’heure de la chasse, celle où Minoru Ikagaki allait mourir contre Naruto Uzumaki. Le Capteur contre l’Illusionniste Parfait. Le second round allait débuter sous peu. Un chakra orange bouillonna sur l’épiderme de Naruto, créant une gangue de chakra démoniaque à quatre queues. Minoru sourit, avant de faire quelques mudras.

-          Suiton – Suiryuudan no Jutsu !

Un dragon d’eau fonça sur le jeune Uzumaki, qui se contenta de ranger son sabre dans son fourreau, avant de tendre une main vers le dragon d’eau, et celui-ci s’évapora quelques secondes plus tard. Tout le monde observa le sourire carnassier du blond. Celui-ci se fit dévisager par Minoru, mais il n’en avait rien à faire.

-          C’est fini, même Minoru ne pourra tenir le rythme bien longtemps contre Naruto dans cette forme, constata Suigetsu.

-          Pourquoi donc ? demanda Deidara, curieux d’en savoir plus.

-          Relâcher son démon lui permet d’augmenter ses capacités physiques, mais également au ninjutsu, ou plutôt une branche du ninjutsu, expliqua le manieur d’arme. A ce stade, il y a de fortes chances qu’il commence à utiliser une de ses deux techniques les plus puissantes.

-          Et qui est ? demanda Deidara.

-          L’art de manier le feu est le Katon. Néanmoins, Naruto est passé au niveau au-dessus. Il n’a plus besoin de faire de mudra lorsqu’il utilise Kyûbi. Son art, c’est la pyrurgie, sourit Akane.

Naruto donna un coup de paume de main dans l’air, ce qui créa un jet de flammes surpuissantes. Tout le monde retint un hoquet de surprise quand le mur de l’enceinte commença à fondre. Mais rapidement, les flammes furent éteintes par de l’eau. Minoru avait réussi à déjouer cette puissante technique, mais son déguisement semblait avoir disparu. L’Ikagaki devait avoir vingt-cinq ans au maximum. Des yeux marrons, des cheveux châtains clairs coupés courts, une tenue de ninja mixant les styles de Konoha et Kiri, une cape blanche avec le kanji (illusion) écrit en rouge sang.

-          Ca faisait un bail que tu m’avais pas vu, hein Naruto ? demanda Minoru avec un sourire.

Naruto allait répliquer, quand tout à coup, une pression faramineuse se fit sentir dans tout Kiri. Que se passait-il ? Naruto eut rapidement la réponse, soupirant déjà de fatigue. Le chakra de Yagura gonflait exponentiellement, et les civils regardant l’examen s’étaient presque tous évanouis. Une voix rauque s’échappa de Yagura.

-          J’espère que vous êtes prêts à mourir, ninjas d’Ame. Je n’aime pas que l’on se moque de moi, déclara sombrement Yagura. Mei, va protéger ça, ordonna Yagura à son assistante rousse.

Yahiko et Konan regardèrent le maître de Kiri en train de s’énerver, relâchant du chakra de Sanbi, le monstre de l’eau. L’Amekage fit un simple mudra, faisant apparaître une grande épée dans sa main gauche, qu’il posa sur son épaule.

-          Vous êtes sûrs de vouloir perdre la face chez vous, Mizukage ? demanda-t-il avec un sourire.

Le bâton de Yagura se dirigea rapidement vers Yahiko, mais un mur de papier amorti le coup, ne laissant pas Yagura toucher l’Amekage. Celui-ci sourit, avant de se lever et de prendre la parole, son visage montrant une expression amusée.

-          Konan-chan, tu n’as pas besoin de m’aider, je suis amplement suffisant pour rabaisser le petit Yagura, sourit de manière démoniaque le châtain.

 

 

Sasuke observa le chakra déployé par Naruto. Danzô lui avait parlé de ce chakra maléfique comme tout, orange et surpuissant. Le démon-renard était en Naruto, et Sasuke le savait. Le maître de Konoha lui en avait parlé, lui indiquant qu’il s’agissait d’une des tâches du dernier Uchiha. Il devrait ramener le démon dans Konoha.

-          Hokage-sama ? demanda Sasuke.

-          Va accueillir le traître, sourit Danzô. Sasuke devrait pouvoir le battre avec son Sharingan, et au pire, j’interviendrai, sourit le Godaime Hokage.

En un saut agile, Sasuke rentra dans l’arène. Naruto décala sa tête pour faire face à Sasuke, quand Suigetsu et Akane tombèrent  à ses côtés. Les deux alliés de Naruto firent face à Minoru, faisant ainsi comprendre au blond qu’il pouvait régler ses affaires tranquillement. Le Jinchûriki observa Sasuke, avant de prendre la parole.

-          Sasuke.

-          Naruto, répondit celui-ci.

-          Ca fait un bail, se contenta de déclarer le détenteur de Kyûbi.

-          Quatre ans, depuis que tu as fui le village pour rejoindre l’Akatsuki. Ton chakra a radicalement changé, à tel point que je ne t’ai pas reconnu.

-          Plein de choses ont radicalement changé, Sasuke. Désormais, tu es loin derrière moi. Alors si tu veux un conseil : ne te dresses pas contre moi, tu pourrais y perdre des plumes.

Aussitôt, le Sharingan de Sasuke se dévoila. Trois tomoe dans chaque œil. Naruto devait bien l’admettre, Sasuke avait désormais un niveau beaucoup plus élevé qu’auparavant. Naruto soupira, avant de concentrer son chakra. Il aurait besoin de toute sa puissance pour vaincre Sasuke. Alors que les deux ninjas allaient s’élancer l’un contre l’autre, Naruto fit un saut sur le côté. Un ninja fracassa le sol, et il fut rapidement accompagné par une kunoichi. Naruto sentit déjà que le combat suivant ne serait pas de la tarte. Il défourailla son sabre, avant de murmurer.

-          Sasuke, Konohamaru et Moegi. Vous êtes donc tous les trois suicidaires…

-          Naruto-san, pourquoi êtes-vous partis de Konoha ?! s’exclama Moegi.

-          Ca te concerne pas, gamine. Je n’ai pas à vous donner d’explications, si ce n’est que le système Shinobi actuel doit être changé. Et pour ce faire, je n’ai pas eu le choix que de quitter mon quotidien.

-          Tu ne regrettes donc rien ? demanda Sasuke.

-          Rien concernant mon départ.

-          Dans ce cas, nous n’avons plus rien à nous dire, déclara Konohamaru, sérieux comme jamais.

Un voile se déchira derrière Naruto, laissant apparaître les deux Kitsune, Yuzuhura et Riko, aux côtés de Naruto. Les deux Kitsune adoptaient des regards on ne peut plus sérieux, contrastant à leur attitude d’habitude si joyeuse.

Commentaire de l'auteur Voili-voilou, c'est fini pour cette fois ! Pas d'info-fic cette semaine, j'ai eu des exams assez compliqués, donc je n'ai pas pu avancer les différents chapitres.
Je suis, comme d'habitude, preneur de tout commentaire de votre part =)
A bientôt !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales