Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 175 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 107 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1721 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Défis

 > 


Défi : Parce que tout ne se passe pas toujours comme prévus.
Konoha no Gisei - Le sacrifice de Konoha
[Histoire Abandonnée]
Auteur: T-twix Vue: 17584
[Publiée le: 2013-06-30]    [Mise à Jour: 2014-01-31]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Suspense/Tranche de vie Commentaires : 41
Description:
Konoha se remet difficilement de sa bataille aussi courte que dévastatrice contre l'alliance de Suna et Oto. Mais tous se rappellent que pendant la bataille, un Genin aussi talentueux qu'insupportable et idiot fut blessé. Blessé par Kabuto, le bras-droit d'Orochimaru, Naruto ne peut plus continuer à vivre comme il le faisait auparavant.

La véritable face du monde s'ouvre alors à lui. Un monde triste, noir, où la paix n'est qu'une Utopie digne des plus grands romans.

Venez découvrir comment Uzumaki Naruto, Sandaime Jinchûriki de Kyûbi, devient un de ceux qui veulent changer le système.

Arc 1 (Prologue) : Bienvenue [Chapitre 1 à 3]
Arc 2 : Examen Chûnin [Chapitre 4 à ?]
Crédits:
Les personnages de Naruto sont la propriété de Masashi Kishimoto.
Je rajouterai les personnages m'appartenant ou appartenant à d'autres auteurs au fur et à mesure de l'avancement de l'histoire.
Personnages m'appartenant : Minoru Ikagaki, Akane
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Trio - Puissance - Invité

[3015 mots]
Publié le: 2013-07-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonsoir à tous,
Oui, nouveau chapitre, avec les premiers combats. J'ai essayé de bien me concentrer sur les images du combat, pour vous donner quelque chose facile à imaginer. J'espère que c'est réussi, sachant qu'à priori, tous mes combats seront dans ce style.
Trêves de bavardages, je vous laisse lire ce chapitre :D

Naruto soupira légèrement. Seulement trente équipes avaient passé l’épreuve écrite. Même pas le maximum qu’avait déclaré Shintarou, l’examinateur de Kiri. Mais la seconde épreuve, qui était pratique, allait s’avérer plus longue que celle qui la précédait. C’est en s’avançant vers le terrain indiqué auparavant que Naruto constata qui était l’examinateur de la seconde épreuve. Ce gars lui disait quelque chose, mais il ne savait pas quoi. Un homme aux cheveux blonds, les yeux noirs, avec une tenue classique de Kiri, un camouflage bleu pâle et gris, pour augmenter le camouflage dans les terrains brumeux du pays de l’Eau. Un rictus amusé était présent sur le visage de l’homme qui, en regardant précisément l’équipe du pays de la pluie, ne put s’empêcher de penser que l’épreuve suivante allait sonner la défaite pour de nombreuses équipes voulant avoir ce titre de Chûnin.

-          Bonjour à tous. Je m’appelle Jinsuke, et serai l’examinateur de la seconde épreuve de cet examen Chûnin. Cette épreuve sera une épreuve pratique, expliqua évasivement l’homme.

Un tableau fut mis en place aux côtés de l’homme, présentant la topographie du terrain sur lequel les prétendants au titre de Chûnin allaient évoluer. Un terrain en forme de cercle, d’une vingtaine de kilomètres de diamètre. Leur objectif se trouvait quelque part dans un cercle de trois kilomètres de rayon autour du centre du terrain. Mais ce n’était là pas la seule chose à prendre en compte, et tandis que les ninjas observaient la carte, le dénommé Jinsuke reprit la parole.

-          Voici le terrain d’entraînement numéro soixante-dix-huit de Kiri. On l’appelle les Marécages Perdus. Vous comprendrez rapidement pourquoi. Les équipes adverses ne seront pas les seules à vous poser problème, car la faune et la flore seront contre vous, expliqua le Jounin. Vous aurez un parchemin chacun, faisant partie d’un duo de parchemin. Un nommé « Blanc » et l’autre « Noir ». Votre objectif est de vous ramener au lieu de rendez-vous, que vous devrez chercher, avec la paire de parchemin. L’équipe doit arriver entière au lieu d’examen. Vous êtes trente équipes, donc à la fin de cette épreuve, vous ne serez plus que quinze au maximum.

-          Jinsuke-sempai, vous devriez également… commença un Chûnin aux côtés de l’homme.

-          Ah oui, c’est vrai. Vous ne démarrerez pas tous en même temps. Les derniers sortis de la première épreuve commenceront, suivis par ceux d’avant, et ainsi de suite. Chaque équipe rentrera dix minutes après la précédente. L’épreuve durera trois jours. Passés ces trois jours, ceux qui n’auront pas rempli les objectifs seront recalés.

Suigetsu regarda le regard soucieux qu’Akane avait à l’encontre de son capitaine, et quand celui-ci s’éloigna rejoindre les autres capitaines pour récupérer leur parchemin, il s’adressa à l’adolescente aux cheveux auburn, surprenant celle-ci.

-          Tu sais, il sait que tu es soucieuse, déclara le ninja.

-          Je sais, mais je ne peux pas m’en empêcher, répondit Akane en baissant légèrement la tête.

-          On le sait tous, mais les sentiments que tu éprouves pour Naruto resteront sans réponse, et tu sais aussi bien que nous tous pourquoi, expliqua Suigetsu.

La jeune femme aux cheveux auburn acquiesça lentement. Elle se détestait mentalement pour ce qu’il se passait dans son esprit. Naruto le lui avait déjà expliqué par le passé, et à plusieurs reprises. Elle savait déjà que le blond ne pouvait pas répondre à ce qu’elle éprouvait.

Je suis un Jinchûriki, je n’ai pas de cœur. Alors ne sois pas amoureuse de moi, je n’y répondrai pas.

Cette phrase, que Naruto lui avait dite plus d’un an auparavant, avait été claire pour Akane. La demoiselle aux cheveux auburn ne pouvait en aucun cas être celle qui comblerait le cœur de Naruto Uzumaki. Celui-ci était un être indifférent à l’amour, et ce depuis plusieurs années. Est-ce que cela remontait avant l’entrée du blond dans l’Akatsuki ? La brune pensait justement que l’entrée de Naruto dans l’Akatsuki l’avait changé. Même si elle ne le connaissait pas avant leur introduction à l’organisation criminelle, mais elle s’en doutait. Car le blond n’était pas quelqu’un ignorant ses sentiments envers autrui. Il avait confiance en ses équipiers, et il éprouvait des sentiments comme l’amitié, la haine, ou encore la rivalité.

-          Te poser des questions à son propos ne fera que te troubler encore plus qu’avant, déclara Suigetsu, tirant la jeune femme de ses pensées.

-          Tu m’énerves, Suigetsu, lui répondit Akane, acerbe.

-          Calmes-toi, ordonna Suigetsu. Tu n’y peux rien, et tu ferais mieux de te concentrer sur notre mission, sinon tu sais très bien ce qu’il peut arriver.

Le regard d’Akane redevint neutre. Suigetsu avait raison. Ils n’étaient pas à Kiri pour flâner dans les Onsen, mais bel et bien pour une mission toute particulière. Naruto revint en main avec un parchemin blanc. Leurs sourires s’intensifièrent. Ils allaient montrer au monde ce qu’il en coûte d’être contre eux.

-          Allons-y, nous sommes les derniers, commenta Naruto.

Le trio s’avança, accompagné par le Jounin examinateur de l’épreuve, jusqu’à leur porte de départ. Maintenant, il n’y avait plus de place pour les sentiments, et les trois ninjas d’Ame changèrent de comportement. Fini les blagues, désormais, ils étaient là pour tuer, récupérer leur parchemin noir, et finir l’examen Chûnin aussi rapidement que possible. Il était quinze heures, le Jounin ouvrit la porte et les laissa pénétrer dans la zone d’entraînement numéro soixante-dix-huit de Kiri.

Naruto prit la tête de l’équipe, Akane fermait la marche. Leur formation devait leur permettre sentir les ennemis venir de n’importe quelle direction. Les capacités sensorielles du capitaine du trio étaient d’une efficacité absolue, avec un taux de réussite de 100%. Les ennemis ne lui échappaient jamais. Bien entendu, le jeune homme avait ses limites dans le domaine du sensoriel, mais il était déjà au niveau des Jounin sensoriels. Le blond sentit, alors que cela ne faisait que quelques minutes qu’ils étaient rentrés dans la zone d’entraînement, plusieurs présences. Il leva la main, signe d’ordre d’arrêt de course. Le trio s’arrêta sur une motte de terre, au milieu d’une rivière de boue. Dos collés, chacun devait prendre le ou les adversaires venant directement sur lui. Suigetsu sortit son sabre de son fourreau, avant de jeter un coup d’œil sur Naruto.

-          Combien ? demanda simplement le jeune homme aux cheveux blancs.

-          Quatre équipes, venant des directions cardinales, expliqua rapidement Naruto.

-          Niveau estimé ? demanda Akane.

Le sourire de Naruto s’agrandit. Suigetsu et Akane sourirent à ceci. Si Naruto sourit, alors leurs adversaires seraient à la hauteur de leurs espérances. Après tout, ils avaient montré rapidement qu’ils étaient aptes à exploser les chronos records lors de la première épreuve. La voix de Naruto se fit amusée, mais aussi un poil plus grave.

-          Je vais m’en occuper. Seul, ordonna Naruto.

-          Mais, commença Suigetsu.

Un coup de coude l’interrompit. Akane venait de le frapper au ventre, en lui jetant un regard courroucé. Il comprenait immédiatement pourquoi la jeune femme venait de faire cela. Naruto avait failli avoir une crise quelques heures auparavant, donc il s’agissait là du meilleur moyen possible pour que la crise passe. Un véritable combat à sens unique, sans personne pour le gêner, ni l’empêcher de tuer qui que ce soit. Les deux ninjas allèrent jusqu’à un arbre situé une dizaine de mètres plus loin.

Les quatre équipes de ninjas encadrèrent rapidement Naruto. Ils étaient douze, il était seul. Ils ne pouvaient que le tuer. Leurs bandeaux frontaux indiquaient qu’il s’agissait de ninjas de Kiri pour trois des quatre équipes, et une équipe venait d’Iwa. D’ailleurs, un des ninjas d’Iwa ressemblait trait pour trait au ninja qui n’avait plus de nez à cause du blond. Celui-ci sembla scruter ses adversaires malgré son bandeau couvrant ses yeux, avant de s’exclamer, haut et fort, afin d’attirer encore plus leur attention.

-          Allons-y ! Vous voulez ma peau, non ?! s’exclama Naruto.

Un ninja de Kiri, armé d’un simple katana, fonça sur le jeune homme, tentant de lui couper la tête du premier coup. L’attaque fut esquivée par Naruto, qui se baissa, avant de saisir le bras gauche de son adversaire, pour enfin passer dans son dos. L’arme tomba au sol dans un tintement facilement discernable dans ce marécage. Le jeune Genin que Naruto tenait fermement au sol se débattait, tandis que le blond soupira.

-          Vous êtes réellement aussi faibles ?

Un craquement sourd se fit entendre, tandis que les cris du Genin s’élevèrent dans la forêt marécageuse. L’os de son coude gauche était sorti, mais du mauvais côté. Naruto lâcha le bras du Genin, qui s’écroula encore plus sur le sol, hurlant sa douleur. Naruto ne souriait plus, mais était-il sérieux ? Cette question traversa l’esprit des ninjas qui venaient de l’entourer, lui empêchant toute fuite. Mais le problème dans ce genre de cas, c’est quand on affronte un ninja n’ayant pas peur du désavantage numérique, et encore moins peur de la mort. Une des équipes de Kiri recula, surprenant les autres. Après quelques pas réalisés avec une extrême précaution, ils s’enfuirent. Naruto leva sa main gauche, et la chasse débuta. Suigetsu et Akane poursuivirent les trois ninjas s’enfuyant.

-          Ca ne sert à rien de fuir. Je vous rattraperais dans tous les cas. Vous feriez mieux de ne pas être aussi idiot que lui, expliqua Naruto en pointant le Genin cloué au sol, qui hurlait toujours sa douleur. Venez, tous en même temps, provoqua Naruto.

Deux boules de feu foncèrent sur lui en guise de réponse. Le jeune blond sauta en l’air pour les esquiver, et deux ninjas, armés d’épées se ruèrent sur lui, profitant de son incapacité à contrôler sa trajectoire en l’air. Naruto sourit, avant de passer derrière les deux ninjas en une vrille parfaitement maîtrisée. Une fois dans le dos des deux ninjas, il posa ses mains sur les dos des adversaires.

-          Fûton, Arashishô (litt. : Art du Vent, Paume de l’Ouragan), murmura Naruto.

Les deux ninjas tombèrent violemment au sol, plus précisément sur les boules de feu qui auraient du toucher Naruto. Le Jinchûriki retomba aisément au sol, et continua de provoquer ses adversaires en leur intimant de s’approcher. Un des ninjas de Kiri, sans doute le troisième de l’équipe dont deux membres venaient de périr, attaqua Naruto, kunai en main. Le blond, agacé par ce comportement hâtif et apeuré de son adversaire, défourailla son ninjatô.

-          Vous m’agacez, murmura Naruto.

Un instant plus tard, Naruto avait disparu, et réapparu derrière le ninja, tandis que la tête de celui-ci roula au sol, l’hémoglobine se déversant en quantité non négligeable sur le sol, tandis que le corps sans tête de l’ancien ninja s’écroula lourdement au sol. Le regard du décapité trahissait sa surprise, ses yeux grand ouverts.

-          Je ne maîtrise pas encore le Kagenui (litt. : Point d’Ombre), soupira le blond.

Un des ninjas d’Iwa fonça sur le blond avec un énorme sabre, presque semblable au Kubikiribôchô de Zabuza Momochi. Le blond sourit, avant de tendre son ninjatô en arrière. L’échange entre les deux lames fut bref. Un bruit sourd de lame tombant au sol se fit entendre, puis les yeux s’ouvrirent d’étonnement.

-          C-comment ? demanda d’une voix saccadée le ninja d’Iwa.

Le sang s’écoulait de sa gorge, tandis que son arme était coupée en deux. L’homme tenta de respirer, seulement pour avoir du sang qui s’écoula de sa bouche. Le blond rangea son ninjatô dans le fourreau se trouvant dans le bas de son dos.

-          Vous vous déclarez pratiquants du Kenjutsu (litt. : Art des Sabres) mais vous n’y connaissez rien. J’ai seulement utilisé la base du Kata du Feu : Hibashira (litt. : Colonne de Feu). J’ai ainsi augmenté ma puissance en bout de lame, puis j’ai tranché simplement.

Les cinq ninjas restants déglutirent. Ce blond était un véritable monstre, n’hésitant pas à tuer, à effrayer, à terroriser ses adversaires en les écrasant dans leur domaine de prédilection. Mais à Kiri et Iwa, les ninjas étaient réputés pour savoir comment agir. Ils se dispersèrent un peu pour entourer Naruto. S’ils ne pouvaient pas le battre de face, alors ils le tueraient de tous les côtés. Le sourire de Naruto refit surface.

-          On va pouvoir s’amuser. Si jamais vous me forcer à utiliser les cinq formes de base du Kenjutsu, je vous féliciterai, sourit le blond.

 

-          Ca y’est, vous avez enfin fini de fuir ?! s’exclama Suigetsu, hors de lui.

-          Ils ont tenu longtemps, trop longtemps, pensa Akane. C’est pas normal. On est déjà trop éloigné de Naruto, pensa-t-elle en regardant en arrière. Suigetsu… commença-t-elle.

-          Je sais, et c’est pour ça qu’on va abréger. Prépares-toi à utiliser tes sens de repérage. En l’absence de Naruto, il se peut qu’on soit attaqués rapidement.

-          Je pense que c’est Naruto qui sera attaqué, je sais pas pourquoi.

Suigetsu fonça sur ses ennemis, ceux-ci créant un mur de pierre pour se protéger de ninja de l’ancien clan Hôzuki. Celui-ci sourit, avant de voir Akane dans son dos. Il sauta en l’air, tandis que la belle jeune femme aux cheveux auburn enchaîna les mudras.

-          Raiton, Nagare Sokkou (Art de la Foudre : Flux Foudroyant).

Elle tendit ses mains sur le mur de pierre, et de la foudre sortit des mains de la jeune femme, partant en spirale sur le mur, l’explosant aisément. Suigetsu passa au-dessus des débris, surprenant le trio de Kiri. Le sourire arrogant de Suigetsu les marqua, tandis qu’il fonça sur eux. Il trancha les deux bras du premier, tandis que les deux autres reculèrent rapidement. Celui aux bras coupés allait bouger, quand tout d’un coup, il cracha des quantités non négligeables de sang au sol. Une main avait perforé son poumon gauche, juste à côté du cœur. La main se dégagea, laissant la substance rougeâtre s’écouler rapidement au sol, dégageant une odeur nauséabonde.

-          On ne le demandera qu’une fois, sourit malicieusement Akane. Donnez-nous votre rouleau.

-          Jamais ! s’exclama un des deux ninjas.

Aussitôt, des pics en fers semblables à de véritables javelots furent lancés en direction du duo. Les deux ninjas se regardèrent dans un sous-entendu compris, avant d’esquiver les piques en fer. Les deux adversaires se lancèrent sur eux, avec une féroce envie de tuer. Alors qu’ils allaient frapper, les deux ninjas se transformèrent en eau. Les deux ninjas de Kiri furent étonnés, avant de sentir quelque chose traverser leurs cœurs. Tandis qu’ils s’écroulaient au sol, le poumon droit perforé, ils sentirent la douleur s’évanouir.

-          Donne le rouleau, ordonna la voix de Suigetsu.

L’homme, malgré son état à la limite de la mort, cracha au sol, montrant son refus. Suigetsu soupira, avant de regarder la brune à ses côtés. Celle-ci acquiesça, avant de concentrer du chakra dans sa main gauche. Elle frappa le sol avec, une grande onde de choc se déployant rapidement sur le terrain. Quelques secondes plus tard, Akane releva son poing, avant de dérouler un parchemin et de commencer à écrire dessus. Suigetsu la regarda avec un sourire.

-          Alors ? demanda le bretteur.

-          A ton avis ? J’ai une carte complète sur quelques centaines de mètres, mais j’ai également trouvé où ils cachaient les rouleaux.

-          Les ? demanda Suigetsu.

-          Quatre rouleaux, décrit la fille aux cheveux auburn.

-          Quatre ? en si peu de temps ? demanda-t-il en regardant le duo.

-          Pas la peine de leur parler, ils ne répondront pas. Je ne suis pas aussi douée que Naruto dans le domaine de reconnaissance rapide du niveau des adversaires, mais eux, elle désigna les deux ninjas agonisant au sol, sont de niveau Chûnin.

-          Hum… se contenta de dire Suigetsu.

-          Allons récupérer les rouleaux, puis retrouvons Naruto, se contenta de dire la jeune femme, passant de l’eau sur sa main pleine de sang.

Suigetsu acquiesça, et les deux partirent un peu plus loin dans la forêt. Pendant ce temps, Naruto sourit. Ses adversaires gisaient dans une mare de sang, tandis qu’il souriait. Ils avaient presque le niveau de Chûnin, mais ils étaient encore loin de son niveau. Le jeune blond se passa une main dans les cheveux, avant de se concentrer un peu pour retrouver ses équipiers. Avant qu’il ne se mette en route, il se tourna, s’adressant à quelqu’un.

-          Arrêtes de te cacher, ça ne sert à rien.

-          Oh, alors c’est ça le niveau de Naruto Uzumaki, le ninja renégat de Hi no Kuni ? demanda une voix enjouée.

Naruto reconnu cette sensation. Il avait déjà croisé cette personne auparavant, et il en était sûr. Pourquoi devait-il se méfier pour autant ? Le blond sortit aussitôt son ninjatô, ce qui fit sourire son poursuivant.

-          Allons, tu sais très bien toi aussi que tu ne me vaincras pas, Naruto.

-          Shintarou, c’est ça ? Ou alors Jinsuke ? Ou dois-je t’appeler par ton vrai nom ? Je me disais bien t’avoir déjà vu. C’est comme ça que tu es déguisé, cette fois-ci ? demanda le blond.

L’examinateur de la première épreuve de l’examen Chûnin regarda Naruto d’une manière fixe, avant de prendre la parole.

-          Montres-moi ton niveau, Naruto Uzumaki, provoqua-t-il.

-          Tiens-toi prêt, Minoru Ikagaki, ordonna Naruto.

L’atmosphère devint tendue à un niveau ahurissant. Naruto enchaîna quelques mudras, avant de poser sa main droite sur sa ceinture. Aussitôt, un katana dans un fourreau noir apparut accroché à la ceinture du blond. De plus, Naruto déplaça son ninjatô pour le mettre aux côtés de son sabre. Défouraillant les deux armes, le blond augmenta son chakra.

-          Cette fois-ci, tu ne t’en sortiras pas indemne, décréta Naruto.

Commentaire de l'auteur NB : Les techniques de Kenjutsu de Naruto, les Katas, sont répartis selon 5 voies : Feu, Eau, Terre, Foudre et Vide. Par exemple, Kagenui appartient au Kata du Vide, et s'il n'y a aucune descrition de l'attaque, c'est fait exprès, rassurez-vous, car ce n'est pas la dernière fois que vous verrez cette technique. D'ailleurs, ceux qui ont lu le manga Gamaran (que je conseille à tout lecteur de manga, au passage), auront sans doute fait le rapprochement entre les techniques du Kenjutsu de Naruto et celle de l'école Ogame (de Gama). C'est volontaire, et toutes les voies du Kenjutsu de Naruto seront prises sur Gamaran. Bien entendu, des techniques n'existant pas seront créées (dans la voie du Vide, de la Foudre et de la Terre) afin d'avoir le même nombre de techniques dans chaque voie.
Minoru Ikagaki est le premier véritable méchant, et sera récurent dans l'histoire. Sa véritable apparence n'est pas pour cette fois-ci, mais dans un chapitre ultérieur. Son nom vient de Tamashita Minoru, un expert japonais en arts martiaux (je crois). Je vous invite à aller sur sa page Wikipédia, et qui sait, peut-être découvrirez-vous des choses sur les pouvoirs d'Ikagaki ;)
Concernant ce chapitre, je suis ouvert à tout commentaire (particulièrement les combats, qui diffèrent de ma manière de faire habituelle). Donc je vous laisse à vos claviers.

PS : Le prochain chapitre de mes fics sera celui de l'héritage, le 21, qui est presque fini. Si jamais vous vous ennuyez, je vous invite à le lire (je manque cruellement de commentaires :o).

Sur ce, bonne soirée/journée à tous, et à la prochaine !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales