Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1950 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Uta no prince-sama Maji love 1000%

Amour Double Auteur: Baka Lendie Sempaï Vue: 1135
[Publiée le: 2013-12-28]    [Mise à Jour: 2013-12-28]
13+  Signaler Romance/Drame/Yaoi (HxH)/Lemon Commentaires : 3
Description:
Syo essaye d'échapper à Natsuki qui veut lui faire mettre des robes, cependant un coup de travers et Satsuki apparait...

Résumer trop nul... >.> Mais c'est un Syo x Natsuki/Satsuki ATTENTION langage cru, scenes explicites, ainsi qu'un Lemon dans les chapitres à venir... Yaoi! Homophobe passer votre chemin!
Crédits:
Les personnages ne sont pas moi! Noooon Syoooo... TOT
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Amour Double

[1491 mots]
Publié le: 2013-12-28Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salut! :D Je vais faire une mini-fic de 5 chapitres maximum, pour la détente... :3 Sur ce voici le 1er chapitre! ;)

Il était à peine 11 heures quand un crit résonna dans toute l'académie.

-NATSUKIIII LAISSE-MOIIIII  !!!

-MAIS TU ES SI MIGNON SYO-KUN  !

Tout les étudiants se retournait sur le passage d'un petit blond aux yeux bleu poursuivit par un autre blond plus grand à lunettes armé d'un filet.

Syo accéléra sa course, monta 2 étages et finit par se cacher dans un placard pour reprendre son souffle. Hélas il entendit déjà la voix de son ''meilleur ami'' devant la porte.

-Où es-tu mon petit Syo-kun  ? J'ai pourtant trouver une petite robe qui t'irais très bien...

Mais bien sur, comme s'il allait répondre...

Il vit la poignée s'abaisser et eu des sueurs froides, la porte s'ouvrit sur le visage démoniaque de son colocataire qui le saisit par la taille et le mit en sac-à-patate sur son épaule.

-Natsukiiiii  !!! Laisse-moi descendre tout-de-suite  !!!!

-Allons allons mon petit Syo-kun... ne fait pas l'enfant...

Les étudiants qui avait vu passer les deux garçons auparavant, affichèrent un air blasé en les revoyant passer dans cette position plus que gênante... enfin surtout pour le plus jeune...

Natsuki avec son fardeau sur l'épaule se dirigea vers leur chambre avec un sourire angélique, tandis que le dit ''fardeau'' se débattait en hurlant à l'aide.

Le plus grand ouvrit la porte entra et la referma derrière lui en assit Syo sur le lit comme on le ferait pour un enfant ce qui énerva ce dernier.
Natsuki ne s'en soucia pas et alla s'agenouiller devant une malle dont le contenu n'était que des habits réservés à Syo.
Il fouilla et fini par en sortir une robe rose bonbon avec des dentelles et des bouffants partout.
Il se retourna vers sa victime qui s'était déplacer et avait la main sur la poignée.

Syo sentit le regard de son ami dans son dos se dépêcha d'abaisser la poignée.

Il vit alors deux bras de part-et-d'autre de sa tête appuyer sur la porte, l'empêchant de l'ouvrir, et sentit le corps de son ami se presser contre son dos.
-Alors mon petit Syo-kun  ? On essaye de s'enfuir  ? Murmura ce dernier à son oreille.

Le plus jeune se retourna et repoussa violemment son colocataire...

Il eu un éclat.

Syo fixa avec horreur la paire de lunettes brisée au sol  :

-Oh non... murmura-t-il avec un frisson d'horreur. Il se tourna vers Natsuki, qui releva un regard mauvais vers lui brillant d'une lueur qu'il n'avait jamais vu avant.

-Satsuki...

-Oui c'est moi... Lui répondit l'autre avec un sourire qui lui fit froid dans le dos.

Le plus vieux s'approcha de lui et s'en prévenir lui asséna un violent coup de genoux dans l'estomac. Syo tomba à genoux au sol sous le choc en se pliant de douleur, le coup lui avait couper la respiration  :

-Sa c'est pour ta p'tite gueule d'ange... cracha-t-il presque.

Syo releva la tête surpris, jamais Natsuki ou plutôt Satsuki n'avait eu une réaction de ce genre...
Satsuki en profita pour se baisser pour être à la hauteur du blond aux mèches roses.
Il sourit et plaqua ses lèvres sur celles du plus jeune qui étouffa un cris de surprise.

Syo ne réagit que lorsqu'il sentit la langue de son colocataire s'insinuer dans la bouche.
Il commença à paniquer et se mit à se débattre, mais Satsuki ne l'entendait pas de cette oreille et s'assit sur lui l'empêchant de bouger les jambes et d'une main bloqua ses poignets au dessus de sa tête, glissant l'autre main sous le tee-shirt du plus jeune.

Le blond sentit les larmes lui montées aux yeux, choqué. En ce moment le seul sentiment qu'il éprouvait était  : de la peur, la peur que le plus vieux tente quelque chose qu'il regretterait par la suite.

Satsuki commença à lécher ses lèvre puis descendit traçant le long de sa mâchoire puis lui mordilla l'oreille.
Du dégoût... maintenant tout ce que ressentait Syo était du dégoût pour ce que son meilleur ami était en train de lui faire.
Il avait la bouche libre mais n'arrivait même pas à crier... il était comme paralysé, aucuns de ses muscles ne voulait bouger, aucuns son ne voulait sortir de ses lèvres.
Le grand blond décala ses jambes pour se retrouver à genoux au dessus de lui, soulageant ses jambes d'un poids.

Il ferma brusquement les yeux lorsque le plus vieux glissa sa main vers le bas.
Il commença à le palper à travers le tissus.
Syo se mordit violemment la lèvre inférieur. Ne pas gémir, ne pas montrer à cet enfoiré ce qu'il veut voir...
Satsuki lui mordit le cou laissant une trace violacée, Syo ne pu retenir une larme de coulée le long de sa joue.

Des rires ce firent entendre depuis le couloir. Syo les entendaient, sa tête étant contre le bois de la porte. Il voulait crier à l'aide, qu'ils viennent l'aider mais n'osait pas par honte d'être découvert dans cette position de faiblesse et ainsi devenir la risée de l'école. Tout ça à cause d'une putain de dignité mal placée.

Satsuki les entendit aussi et releva la tête, voyant une chance Syo se dégagea vivement et réussit à mettre un coup de pied dans le ventre de Natsuki qui le lâcha en jurant.

Le plus jeune réagit au quart-de-tour, il le repoussa brusquement en arrière et s'enfuit par la porte désormais libre.

Satsuki se redressa et regarda par là ou Syo venait de partir et baissa les yeux sur ses mains  :

-Merde... mais qu'est-ce que j'ai fait...

xXx

Pendant ce temps Otoya et Tokiya préparait leur prochain examen de chant tranquillement dans leur chambre.

-Aller Tokiya  ! Dis-moi  ! C'est quoi ton secret pour tes paroles de chansons..  ! S'écria Otoya en tirant sur la manche du bleu.

-Débrouille-toi tout seul...

-Mai-

Il fut interrompu par une personne toquant à la porte. Le roux se jeta littéralement sur la poignée pour accueillir le nouveau venu auquel il adressa un grand sourire  :

-Oh salut Syo qu'est-ce qui t'am-

Il s'interrompit en voyant le jeune garçon se jeter dans ses bras et se mettre à sangloter.
Tokiya se leva et jeta un regard interloqué à son colocataire, auquel ce dernier répondit par un haussement d'épaules.

Le roux reporta son attention sur le plus jeune qu'il écarta doucement, et fixa le visage ravager par les larmes de son ami  :

-Hey Syo... qu'est-ce qu'il y a... lui demanda Otoya en refermant la porte.

Syo leva les yeux vers lui et articula difficilement  :

-Est-ce que je peux dormir avec vous  ? S'il vous plaît, je ne veux pas retourner dans ma chambre... S'il vous plaît...

Il tomba à genoux au sol. Otoya s'agenouilla face à son ami et le prit doucement dans ses bras et lui adossa le dos contre la porte.

En sentant le bois dans son dos, Syo revit la scène dont il avait réussit à s'échapper quelques minutes auparavant, le visage de Natsuki ou plutôt Satsuki lui revint.
Danger... danger... danger... danger. Danger  ! DANGER.
Il repoussa Otoya en criant, ce dernier tomba en arrière surpris par la réaction violente de son ami qui commençait à s'emporter.
Tokiya se précipita sur Syo et lui bloqua les bras, mais cette action ne fit que renforcer l'état de panique du blond qui recommençait à pleurer.

Otoya saisit le visage du plus jeune à deux mains en le forçant à le regarder  :

-Syo  ! Syo  ! C'est nous, tu n'as rien à craindre  ! Calme-toi...

Syo fixa longuement le roux puis Tokiya, il se sentit stupide... tellement faible et stupide... il ferma les yeux et se laissa tomber dans les bras de son ami.

-Syo...

Il releva la tête vers son colocataire.

-Il s'est endormit...

-Il vaut mieux qu'il reste ici pour la nuit... lui répondit-il en fronçant les sourcilles l'air pensif.

Le roux hocha la tête se releva avec Syo dans ses bras, sa tête se cala automatiquement sur son épaule.
Tandis qu'Otoya alla coucher le blond dans son lit, Tokiya les suivit du regard et ses yeux tombèrent sur une étrange trace dans le cou du jeune garçon...
Il s'approcha et dégagea la gorge de Syo sur laquelle il y avait des traces apparentes de dents...

Otoya qui avait regarder son ami faire afficha une mine choquée  :

-Qu'est-ce que c'est que ça...

Le bleu se redressa en fronçant les sourcilles  :

-Je crois que demain nous devrions avoir une conversation avec lui et Natsuki...

Otoya hocha la tête.

Commentaire de l'auteur Et voilà à bientôt pour le prochain chapitre! ;)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales