Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 881 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

To Love-Ru

To Love-Ru Revolution Auteur: Jojo-MIB Vue: 2723
[Publiée le: 2010-01-09]    [Mise à Jour: 2013-08-05]
13+  Signaler Humour/Cross-over Commentaires : 3
Description:
Une amie extraterrestre de Lala débarque chez les Yûkis. Cette arrivée vars être le démarrage de nouvelles mésaventures pour le pauvre et chanceux Rito! Mais... Je n'en dit pas plus pour l'instant, car ce serai dévoiler l'intrique de l'histoire!

C'est un mini-crossover car j'ai repris Neliel et Kon de Bleach pour en faire des nouveaux persos de To Love-Ru.
Crédits:
To Love-Ru est un manga de Kentaro Wabuki et Saki Hasemi.
Neliel Lyra Jasdavid est repris de Neliel Tu Oderschvank de Bleach, de Tite Kubo. Il y a aussi Kon, du même manga.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chap 3: Kon, le p'tit pervers

[2602 mots]
Publié le: 2010-02-19Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chap 3 : Kon, le p’tit pervers

 

 Lala est allée montrer son laboratoire caché dans le placard de Rito à son amie Neliel. Pendant ce temps là, le fiancé de la princesse de Deviluke est assis sur le canapé, dans ses pensées. Il soupire.

Rito : Et dire que je suis obligé de venir à cette journée ! Je parie qu’elles vont faire du shopping, et qui c’est qui va tout porter ? C’est bibi !

C’est alors qu’on frappe à la porte. Il se lève flegmatiquement, et se dirige vers la porte.

Rito : J’espère que ce n’est pas une autre extraterrestre !

Il l’ouvre, mais aucune présence de vie organique face à lui, ni de paires de seins.

Rito : … J’ai dû mal entendre.

Alors qu’il commence à fermer la porte, une voix se faite entendre.

? : Hé, c’est en bas, idiot !

Il regarde à ses pieds, et voit une sorte de peluche jaune-orange en forme de lion.

Rito : Tiens, une peluche ? Comment elle peut tenir debout ?

C’est alors que, comme par magie, la peluche se met  à prendre la parole.

? : Salut, terrien !

Le lycéen écarquille les yeux croyant halluciner.

? : Pourquoi tu me regardes avec cette gueule d’ahuri ?

Rito : … Aaaaaah !

L’ahuri en question recule rapidement, et tombe sur le dos. Le mystérieux lion rentre dans la demeure. Rito le regarde et le pointe du doigt.

Rito : T-t’es qui, toi !? U-une peluche mutante !?

? : Moi, c’est le magnifique Kon !

Rito : K-Kon ?

Kon regarde autour de lui, intéressé par ce qu’il l’entoure.

Kon : Peuh ! Elle est nulle la déco !

Rito : Mais pour qui il se prend !? Es-tu… un extraterrestre ?

Kon : De ton point de vue, ouais ! Je cherche quelqu’un, une femme. 

Rito avale sa salive. Est-ce que cet être serait…

Rito : Et… qui ?

Le mini-lion fait un sourire narquois.

Kon : T’aimerais le savoir hein ? Tout ce que je peux te dire, c’est que…

Soudain, et ce qui surprend Rito, c’est Kon qui prend un air émerveillé.

Kon : C’est la plus belle femme qu’il n’a jamais existé dans l’univers ! Et cette poitrine ! Grrrr ! Et sa vallée des dieux ! Tellement confortable !

Le coincé a la goutte derrière la tête.

Rito : J’y crois pas ! C’est un pervers !

Mais alors, il parle bien de-

Rito : Mais alors, tu es un prétendant de Lala !?

L’alien arrête son délire, tournant la tête mécaniquement la tête vers le terrien en faisant les gros yeux.

Kon : La… la ?

Soudain, il se met à crier comme un malade en se tenant le crâne.

Kon : NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! PAS EEEEEEEEEELLE !

Rito est étonné : rien que d’entendre le nom de lala le met dans cet état ? C’est un pervers, il devrait l’apprécier. Il saute sur Rito, et le secoue en le prenant par le col.

Kon : Ne redis jamais ce prénom, pigé !?

Rito : D-d- d’accord !

Kon : Et puis comment un terrien comme toi peut la connaître !?

Soudain, le lion s’arrête, entendant quelque chose.

Kon : Tiens, j’entends des voix de filles…

Apparemment il a les sens plus développés. Il fait sourire pervers.

Kon : Ouaiiiis

Il saute de Rito, puis se dirige vers les escaliers. Rito imagine le pire.

Rito : Ho non ! S’il les trouve, il va les-

IL accoure vers les escaliers, mais Kon n’est pas redu bien loin. Il escalade les marches une à une, avec beaucoup d’effort. Il est redu à la 2e marche et attaque la 3e.

Kon : Gnnn… et 3.

Et maintenait la 4e marche.

Kon : Gnnnn… et 4.

Rito le regarde avec indifférence, le trouvant ridicule. L’alien n’en pouvant plus, reprend son souffle, et se retourne vers Rito, fâché.

Kon : Hé, débile de terrien ! L’idée de m’aider ne te vient pas à l’esprit !?

Rito : Okay

Le terrien prend le lion miniature et le pose sur son épaule.

Rito : Voilà, t’es bien comme ça ?

Kon : Mouais, j’ai connu mieux !

Rito : Il est jamais content, lui !

Rito monte à l’étage, le lion sur l’épaule. En passant près d’une porte, Kon réagit.

Kon : Attend ! C’est quoi, ça ?

Rito : C’est la chambre de ma petite sœur.

Le lion saute de l’épaule du lycéen et rentre dans la chambre.

Rito : A-attends !

Il rentre dans la piaule. Heureusement son habitante n’y est pas. Kon reste au centre de la pièce. Rito se sent mal à l’aise.

Rito : On devrait sortir. Si elle arrive…

Le mini-fauve sent quelque chose.

Kon : Hmmm

Il se dirige vers le meuble où se trouve les habits de la sœur du coincé. Il prend la poignée de l’étage du bas.

Rito : Non ! C’est là où elle range ses-

Trop tard. Il ouvre en grand le tiroir. En regardant ce qu’il contient. Il est émerveillé.

Kon : Whoaaaa

Dedans, se trouvent… les sous-vêtements de Mikan ! Kon fait un plongeon dans le trésor qu’il a trouvé. Rito se teint de rouge, rien qu’en voyant les vêtements intimes de sa sœur. L’alien nage dans une mer de petites culottes, heureux. Il en prend un tas, puis les sens.

Kon : Aaaah… Les culottes terriennes sentent vraiment bons !

Il fouille dans la caverne d’Ali-baba. En sortant la tête, il tient en main un soutient gorge rose.

Kon : Tiens, c’est quoi, ça ?

Rito : Sors de là !

Le lycéen saute dans le tiroir et prend la peluche qui a une culotte sur la tête.

 Kon : Hé ! C’est mon trésor !

Rito : Tu te crois chez toi !? Si Mikan nous surprend, elle-

? : Rito ?!

Rito transpire, tourne la tête mécaniquement vers la porte de la chambre. C’est Mikan, l’ayant surpris.

Rito : Ah… Salut, Mikan

Mikan : Rito, que- Pourquoi tu fouilles dans mes sous vêtements !?

Rito : A-attends, ya erreur ! C’est lui qui…

Il regarde la main où il tenait Kon, mais celui-ci a disparu ! A la place, il tient le soutif rose de tout-à l’heure. Sa sœur, voit rouge. On revient dans le couloir. Rito se fait balancer par sa sœur  pour se scratcher au mur.

Mikan : Dehors !

Elle ferme violemment la porte.

Mikan : Je comprends que c’est de son âge, mais faire ça à sa sœur !

Quand elle veut fermer le tiroir, elle voit parmi ses culottes un nounours en forme de lion. Elle le prend dans ses mains.

Mikan : Ho, c’est une peluche. Ce serait… Rito qui a voulu me l’offrir ?

Rito, dans le couloir, se frotte la tête.

Rito : Elle n’y est pas allée de main forte.

Devant lui, la porte s’ouvre, laissant Mikan sortir, semblant cacher quelque chose derrière son dos. Elle a les joues un peu rouges.

Mikan : Rito, je suis désolé de t’avoir balancé comme ça.

Le jeune homme est surpris par le changement d’attitude de sa sœur.

Rito : Heu… Ce n’est pas grave.

Mikan : Et merci.

Rito : Merci, mais de quoi ?

La jeune fille montre ce qu’elle cache derrière son don. C’est Kon, qui ne bouge pas. Rito transpire un peu.

Mikan : C’est vraiment gentil de ta part de m’offrir cette peluche.

Rito : Euh, Mikan ?

Mikan : Mais, tu aurais pu la cacher autre part que dans mes sous-vêtements.

Rito : Tu devrais la lâcher…

Mikan : Hm ? Pourquoi ?

C’est alors qu’elle sent qu’on lui touche ses mini-montagnes, puis elle entend une voix venant de la peluche.

Kon : Pff ! T’es vraiment plate, ma vielle !

C’est bien Kon qui pelote la sœur de Rito, surprise de voir une peluche vivante.

 Rito : Sinon ça.

Mikan : Mais, qu’est-ce que-

Elle lâche la peluche qui s’agrippe au short jaune de Mikan, ce qui, tout en tombant au sol, le fait baisser. Cela fait apparaitre une jolie culotte à fraise. Kon l’admire.

Kon : Whaou ! Mignonne, ta culotte !

Rito, lui, a les yeux braqués sur le sous-vêtement de sa sœur qui, en voyant les 2 mâles regarder sa culotte à fraises d’un air lubrique, la cache avec ses mains.

Mikan : Ne-ne regardez-pas !

Le petit vicieux s’enfuit avec le short de Mikan.

Kon : Hahaha ! Viens le chercher, planche à pain !

Mikan : Mon short ! Rito, rattrape-le !

 Mais son frère a toujours le regard sur le bas de sa sœur. La sœur, pour le réveiller, lui donne un poing sur le haut du crâne. Il se frotte le crâne.

Rito : Mais ça va pas !?

Mikan : Au lieu de la regarder, va plutôt récupérer mon short !

Rito : Euh…Oui !

Le lycéen essaye de rattraper le nounours dans le couloir.

Rito : Rend-la moi !

Kon : Ben attrape-moi !

L’alien tourne à droite, rentrant dans la chambre du jeune homme.

Rito : Zut ! Il va trouver Lala et Neliel !

Le lion a entendu des voix féminines dans la chambre.

Kon : Cette voix, c’est-

Dans le labo, Lala est entrain de montrer ses inventions à son amie. Elle lui montre une sorte de pistolet.

Lala : Avec celui-là, j’ai pu transformer Rito en fille !

Neliel : Whoaaa ! Et on peut faire l’inverse ?

Lala : Comment ça ?

Neliel : Qu’une fille devienne un garçon !

Lala : … Jamais essayé !

? : Ma maîtresse !

Neliel reconnaît cette voix. Elle se retourne, et voit à l’entrée du labo de Lala Un peluche de lion qui a un short jaune dans la main.

Neliel : K-Kon !?

Il lâche le bas de Mikan et fonce vers la verte tel un félin, et bondit vers elle, en visant une partie de son corps en particulier.

Kon : Maîtreeeeese!

Rito arrive dans le labo, essoufflé.

Rito : Les filles ! Est-ce que vous allez-

Il s’arrête, surpris par la scène qui se produit devant ses yeux.

Rito : Bien ?

Kon est agrippé au sein droit de Neliel, et s’y frotte la tête ! Cette dernière ne se défend pas, le laissant faire.

Kon : Oooh , vous m’avez tellement manqué, et cette douceur aussi !

Le coincé reste subjugué par cette scène. Derrière lui, Mikan l’interpelle, cachée.

Mikan : Rito, mon short.

Effectivement, le short de sa sœur est par terre. Il le prend, tout en regardant devant lui avec un air ahuri, et le lui passe. Elle le prend rapidement. Quelques secondes plus tard, elle rejoint son frère.

Mikan : Alors, tu l’as retrouvé ?

Rito, toujours abasourdi, pointe devant lui. La sœur  regarde dans cette direction. Kon est toujours entrain de câliner la poitrine de la princesse d’Espada, qui le prend dans ses mains pour le décoller de son sein.

Neliel : Kon ! Que fais-tu là ?

Kon : Ben, je vous ai suivi, maîtresse !

Neliel : Mais je t’avais dit de rester sur Espada.

Kon : Mais, j’aime être avec vous !

C’est bizarre qu’elle le connaisse, et lui aussi. Les deux Yûkis s’approchent des deux princesses qui les remarquent.

Lala : Rito, Mikan !

Neliel : Ha, vous êtes là !

Mikan : Neliel, tu connais ce… nounours ?

Neliel : ah, vous l’avez déjà rencontré !

La verte prend le lion dans ses bras, ce qui lui plaît, car qu’il sent les Everests de la princesse se coller sur son dos.

Neliel : Je vous présente Kon ! C’est mon animal de compagnie !

Kon : Salut, la compagnie !

Rito écarquille les yeux. Abasourdi, il pointe le lion du doigt.

Rito : QUOI !? Ce pervers, ton animal de compagnie !?

Kon : Hé ! Un peu de respect pour le serviteur officiel de la princesse d’Espada !

Neliel : Désolée s’il vous a causé des ennuis. C’est qu’il est un peu… surexcité, lorsqu’il voit certaines choses !

Rito : Bref, c’est un pervers !

Le pervers en question, en tournant la tête, voit une magnifique paire de montagnes ! Pas aussi grosses que celles de sa maîtresse, mais c’est déjà pas mal. Il saigne un peu du nez. Il lève la tête et voit une jeune fille à cheveux roses le regardant avec un air émerveillé et un sourire radieux.

Lala : Mais oui, c’est Kon ! Ce qu’il est mignon !

Kon : Maîtresse, qui est cette ravissante créature ?

Neliel : Tu ne te souviens pas ? C’est Lala !

Le lion devient raide. Ce nom résonne dans sa tête : « Lala »

Kon : La…La ?

Soudain, il pousse un énorme cri de terreur, comme si il avait vu un monstre.

Kon : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Il saute pour se dégager des bras de Neliel, puis s’agrippe au haut de son crâne, tremblant comme une feuille.

Lala : Ben, qu’est-ce qu’il a ?

Neliel : Oui, que t’arrive-t-il, Kon ?

Le nounours pointe la princesse de Deviluke, tout en ayant peur.

Kon : Mais qu’est qu’elle fout là, elle !? Tout, mais pas elle !

Rito : Qu’est-ce que tu lui as fait, Lala ?

Lala : Mais j’ai rien fait !

La verte réussit avec difficulté de décoller son animal de sa tête. Elle le regarde face à elle. Le lion semble traumatisé.

Neliel : Kon, calme-toi. Lala ne va pas te faire de mal.

Rito : Kon, pourquoi t’as peur de Lala ?

La peluche, toujours tremblant dans les mains de sa maîtresse, Tourne la tête vers le lycéen, et le regarde. Il a les yeux écarquillés blancs, transpire comme un veau, et a la goutte au nez.

Kon : Elle… m’a utilisé pour tester ses inventions !

 Mikan le regarde d’un air bizarre. Lala, elle, se souvient.

Mikan : Quoi, c’est tout ?

Kon se met en colère, dû à la réaction de la sœur de Rito.

Kon : Comment ça, c’est tout !? J’ai vécu un véritable enfer !

Lala : Mais oui ! Lorsqu’on était petites, je m’en servais pour tester mes inventions !

Neliel : Oui ! C’est vrai qu’il en a vu de toutes les couleurs.

Les deux princesses en rigolent, mais pas le petit serviteur.

Kon : Quoi, même vous, maîtresse, ça vous fait rire !? En tout cas…

Il re-pointe du doigt la rose.

Kon : Il est hors de question que je vive sous le même toit qu’elle ! Partons, maîtresse, en amoureux ! Allons dans ce qu’on appelle sur Terre un Love Hôtel !

Euh, sait-il au moins ce qu’est réellement un Love Hôtel*, ce qu’on y fait, dedans ?

Neliel : Mais Kon, Rito et Mikan veulent bien m’héberger, donc tu restes ici avec moi.

Le lion reste de marbre, et ne bouge plus, comme une statue. Sa maîtresse, ne l’entendant plus, le prend dans ses mains. Elle le secoue.

Neliel : Kon ? Kon, réponds !

Aucune réponse. Tellement qu’elle s’inquiète pour son compagnon, elle se serre dans ses bras et crie.

Neliel : KOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! J’t’en prie, réveille-toi !

Rien que le fait de se frotter contre la poitrine de sa maîtresse le fait revenir à lui.

Kon : Aaaaaah… Que c’est doux…

La verte le remarque.

Neliel : Kon !

 La princesse d’Espada, tellement que sa joie est grande, le serre encore plus fort, ce qui a pour effet qu’il s’enfonce de plus en plus dans la vallée des dieux de sa maîtresse. Il en bave.

Neliel : Ooooh, Kon ! J’étais tellement inquiète pour toi !

Kon : Maîtresse, continuez !

Lala, en voyant ça, est tentée.

Lala : Dis, Neliel ! J’peux le prendre dans mes bras moi aussi ?

Neliel : Oui, bien sûr !

La verte passe la peluche à son amie. Elle le serre dans ses bras, frottant sa joue contre la sienne.

Lala : Hmmm, tu es tout doux ! J’adore !

Le petit lion-extraterrestre se rend compte qu’il a mal jugé Lala.

Kon : En fait, elle est gentille ! Elle a la peau douce ! Et…

Il regarde vers le bas, il a une vue en profondeur de la poitrine de la rose, ce qu’il le fait saigner du nez. Il glisse des mains de la belle et s’agrippe à ses montagnes. Il frotte sa tête dessus.

Kon : J’te pardoooooooone !

Neliel : Je suis contente que tu te sois réconcilié, Kon !

Rito, lui, en voyant cet alien qui se frotte sans gêne sur la poitrine de sa future femme, a vraiment honte pour lui. Il a la goutte à la tête.

Rito : Non mais quel pervers !

A suivre…

*Love Hôtel : Très fréquents au Japon, ce sont des hôtels que l’on peut réserver à l’heure ou à la nuit. Les chambres, généralement à thème, comprennent une décoration originale et parfois même extravagante ainsi que de nombreux accessoires pour répondre à tous les  fantasmes des clients (rames de métro, miroirs, lits ronds, baignoires transparentes…).  Ce sont généralement des jeunes couples qui y vont pour être tranquilles.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023