Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1038 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

The Gentlemen's Alliance Cross

The gentlemen's Alliance cross Auteur: Oksa_nana〜 Vue: 90
[Publiée le: 2015-12-11]    [Mise à Jour: 2015-12-14]
G  Signaler Romance/Humour/Yaoi (HxH)/School-Fic/Parodie/Hétéro Commentaire : 1
Description:
Harin a déjà connu un parcours difficile, blessée par les conditions de son adoption. Elle fréquente désormais la prestigieuse Académie impérial et elle tombe sous le charme de Chanyeol, dit "l'Empreur", L'élève le plus riche et influent de l'école. Harin tentera de se rapprocher de lui, mais le jeune homme est il si facile à approcher?

C'est une reprise d'un manga que j'aime particulièrement et je me suis beaucoup amusé à récrire la version Exo, j'espère que vous prendrez autant de plaisir à lire que j'en ai eue à écrire! ^^
Crédits:
Les Exo ne ... sont.... pasàmoi! voilà c'est dit ouin!!! et l'histoire est inspiré du manga du même nom^^
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

L'empreur

[2205 mots]
Publié le: 2015-12-14Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici le chapitre 1 de cette fiction. Je dois dire que je suis désolée pour mes autres fictions que j'ai un peu délaissé mais je n'ai plus vraiment d'idée! ça ne veut pas dire que je les arrêtes! Je fais juste un break et cette fiction me permet de me poser un peu. Donc voilà en espérant qu'elle vous plaise autant que les autres ^^

Bonjour ! Je m’appelle Do Harin, J’ai 15 ans et je déborde d’énergie !! Oui, je suis toujours comme ça ! J’ai juste très envie d’aller à l’école oui je sais, c’est bizarre pour une lycéenne d’aimer aller à l’école mais j’ai mes raisons ! Et puis j’ai un job avant le début des cours, pas grand-chose je dois nettoyer l’établissement et puis je suis payée donc ça va.



Je m’habille en tenue de travail, c’est-à-dire une robe noire m’arrivant au-dessus du genou, bombé vers le bas, un tablier blanc par-dessus et un nœud papillon en tissu brodé. Puis je mets l’uniforme scolaire dans un sachet que je mettrais pour les cours. Je ne vais pas rester en soubrette tout le temps ! Puis je coiffe mes longs cheveux blond qui me demande beaucoup de travail et je les attache en une queue haute pour ne pas qu’ils me gênent au boulot. Je descends dans la cuisine où ma mère prépare le petit déjeuner qui est typiquement coréen et où mon petit frère KyungSoo déjeune.

  • Bonjour !

  • Ah ! Harin ! Tu es matinale aujourd’hui ! Dit ma mère en me saluant.

  • Haha, j’ai décidé de travailler aussi le matin. Dis-je avec ma bonne humeur habituelle.

  • Tu n’es pas obligé d’être aussi motivé. Répliqua mon frère en mettant un morceau de kimchi dans sa bouche.

  • QUOI ?! Même si ça ne rapporte pas beaucoup d’argent, chaque petite somme alimente le budget de cette maison ! Il ne faut pas sous-estimer ça, KyungSoo !

  • Alors je trouverais un job, moi aussi. Me répond-il blasé.

  • Tu dois passer des concours l’an prochain, Kyungsoo ! Ton travail consiste à étudier ! Tu es héritier de la famille.

Sur ce mot je me retourne vers ma mère avec une enveloppe à la main.

  • Voici mon salaire du mois. Et j’aimerais bien avoir un peu plus de riz ce matin !

  • Oh ! Mange autant que tu le voudras Harin-ah !! Dit-elle en me servant.

Après m’être goinfrée comme… Comme quoi d’ailleurs ? Pff, peut importe ! Je sors de la maison accompagné de mon frère, ou plutôt mon demi-frère. En fait, j’ai été adoptée. Je ne suis pas la vraie fille de cette maison. Mais les Do mon élevée comme leur fille. Afin de sauver de la faillite l’entreprise de meuble de leur famille… Je fais de mon mieux en travaillant tous les jours en plus de mes cours !!

  • En fait, Kyungsoo brisa le silence. J’ai appris que le président du conseil des élèves de ton lycée avait changé… Ce serait un type de la famille Park…

  • Exactement ! M’empressais-je de répondre excitée. C’est Chanyeol de la famille Park !!

AHH ! J’ai trop hâte de le voir !

KyungSoo me fit signe qu’il s’en allait. Il est au collège, nous avons un an de différence. J’avance jusqu’au lycée, qui est en fait plus ressemblant à un château ! Tout dans un style médiéval. Au centre se situe la cour ainsi qu’un grand cloché. La verdure est très présente, on se croirait dans un compte de fée !

Sauf quand tu es celle ou celui qui est chargé de nettoyer tout ça… Ah… Je vais commencer par la cour dans ce cas.



Ca fait maintenant une heure que je nettoie la cours et j’aperçois déjà les premiers élèves arrivés. Je reconnais toute suite deux têtes qui ne me sont pas étrangères. Bae Rihyo et Kang Sungtae. Mes amies !

  • Salut Harin ! Tu travailles le matin aujourd’hui !? Me questionna Rihyo.

  • Oui, salut les filles ! Je fais juste quelques tâches !

  • Ton uniforme est génial ! Me complimenta Sungtae.

  • Pourquoi fais-tu ce petit boulot ? Tu veux t’acheter quelque chose que tu ne peux pas avouer à tes parents ?

  • Quoi ? Euh… Oui ! C’est ça !

Haha, mentir c’est mal. Mais elles ne comprendraient pas. Elles sont riches elles. Comme tout le monde ici d’ailleurs. Même moi je suis la belle fille d’un chef d’entreprise.

  • Vous gênez le passage ! Poussez-vous ! Dit la voix snobe d’un garçon.

Ni une, ni deux, Rihyo et Sungtae partirent en courant et en s’excusant.

  • Sehun ! Me plaignis-je au responsable.

  • Bonjour Harin. Tu as une feuille sur la tête. Ton balai est tombé. Dit-il de glace comme d’habitude.

  • Je soupire. J’imagine que ta beauté accentue ton côté glacial, tu les effraies ! Dire que tu es déjà passé au rang « or » Sehunnie !

  • Ne t’en fais pas. Je n’ai pas besoin de ces filles qui ne font que suivre le système. Tu es là Harin, cela me suffit. Dit mon meilleur ami.

Et il dit ça tout en restant froid, mais il est quand même trop adorable quand il dit des choses comme ça !

  • Sehun, je t’adore !! Dis-je en sautant dans ses bras.

  • Normal. Dit-il en me réceptionnant blasé.

L’école que je fréquente, l’académie impériale, est une célèbre et riche institution. La plupart des élèves sont des enfants de bonne famille. Tous les élèves sont répartis en trois groupes, reconnaissables à leur badge et à leurs armoiries.



Le groupe le plus bas est le bronze :

-Tu as le droit d’utilisé le restaurant scolaire.

-Tu as un uniforme sobre.

-C’est la misère.

Puis, argent :

-Tu as accès au jardin suspendu.

-Le droit d’utilisé la cafeteria branchée.

-Tu as le droit de porter la chemise de ton choix avec ton uniforme.



Et enfin, or :

-Tu as une chambre individuelle qui t’es réservé à l’école.

-Tu as la détention du maximum de pouvoir.



Ça ressemble un peu aux catégories dans les avions : classe éco, classe affaires et première classe.



Lorsqu’on contribue à la notoriété de l’académie en remportant un prix lors d’activités de clubs, on reçoit des points. Ceux qui ont amassé dix mille points peuvent passer dans le groupe supérieur. Mais il est quasiment impossible d’obtenir un tel score par soi-même, d’autant plus que les points peuvent être aussi retirés. C’est pour ça que la plupart des enfants issue de familles aisées font des dons importants lors de leurs arrivées et sont directement admis dans le groupe  « argent ». Vous l’auriez devenez, je suis « bronze » ! Récolter des ponts ce n’est pas mon genre, je suis plus le genre de fille à qui on enlevé les points.



Le problème est que les gens ont tendances à croire que « les élèves de rang plus élevés dont plus importants ». Grrr… Pour résumer, les élèves du groupe « bronze » sont un peu riches… et ceux de groupe « argent » sont issues de familles richissimes, célèbres ou de longues lignées. Et… Une seule personne est autorisée à être membre du groupe « or » -si il est seule c’est plus un groupe !- . Il est le président de conseil des élèves et il est surnommé « l’Empereur ». Park Chanyeol est l’Empereur.



Je suis avec tous les élèves devant la grande grille en fer face à l’escalier central qui mène au bâtiment principal, j’attends comme tout le monde qu’elle s’ouvre. Et elle s’ouvre uniquement quand l’Empereur arrive, les gens appellent cela « l’entrée ». Quand il est enfin la out le monde s’incline, j’aimerais bien le voir mais si je lève la tête on va encore me retirer des points… !



Oui il y a un petit –gros- détail que je n’ai pas mentionné… je suis amoureuse de lui ! Non sérieusement ne vous foutez pas de moi, c’est vrai !



Bah voilà, je suis déprimé maintenant. Je traîne les pieds jusqu’à la salle ou se déroule la réunion du matin qui est commune aux « bronze », « argent » et « or ». Cool, je vais pouvoir être avec Sehun ! J’entre dans l’amphithéâtre et m’affale à côté de mon meilleur ami et commence ma tirade habituel.

  • Mais je ne suis qu’une pauvre cendrillon… Depuis mon arrivée dans cette école, il y a trois mois, je ne lui ai pas parlé une seule fois…

  • Ton amour pour l’Empereur est sans espoir. Il est toujours occupé à gérer des affaires dans la salle du conseil des élèves et même les membres du groupe « argenr » doivent passer par toutes sortes de formalités pour le rencontrer. Dit-il froidement.

  • Mais non ce n’est pas ça… Je l’admire c’est tout…Dis-je gênée en rougissant.

  • Es-tu au courant de la rumeur selon laquelle il aurait une petite amie ? Me dit-il sérieusement.

  • SERIEUX ?! Criais-je dans toute la salle.

  • Toi là-haut, reste tranquille ! M’engueule mon professeur.

  • Tu vois que tu l’aimes. En rajoute une couche, Sehun.

Et voilà… J’ai encore perdu des points. Alors maintenant réfléchissons… S’il avait une petite-amie, il aurait troqué son ruban pour une cravate non ? C’est une tradition dans l’académie ; quand une fille et un garçon sorte ensemble ils échangent leurs cravate et ruban :

FILLE = cravate -> ruban

GARCON = ruban -> cravate

Je m’empresse de dévoiler ma contre-attaque à Sehun. Mais il a toujours quelque chose à redire celui-là !

  • Tu crois sérieusement qu’il respecte cette tradition ?

  • Méchant ! Tu détestes Chanyeol ?

  • Pas particulièrement. Je déteste tous les hommes. Je sais déjà qu’il te brisera le cœur Harin. On dit que les plus beaux cerisiers tirent la couleur de leurs fleurs du sang des cadavres entérrés sous leurs troncs…  Si tu t’approches trop de lui tu t’apercevras qu’il n’est pas celui que tu imagines. Dit-il l’air sombre.

  • Oui !! C’est comme au pied du mont Fuji ! En réalité c’est plein de détritus ! Mais de loin c’est beau ! Dis-je comme une enfant.

  • Oui… C’est un peu prés ça. Sourit-il attendri.

  • Pourtant… Ce n’ai pas la faute du mont Fuji, n’est-ce pas ?

La première fois que je suis tombée amoureuse de lui, j’étais une enfant. C’était en lisant un livre qu’il avait écrit. Il avait reçu un prix du ministère de l’éducation et le livre a été publié. Il me passionnait. Je l’ai lu et relu. Et je suis tombée amoureuse.



FLASHBACK :

J’étais encore une fois assise en train de lire cette histoire que j’aimais tant. « L’innoubliable chanson de la sorcière ».

  • Tu as vraiment l’air d’aimer ce livre Harin ! Me dit ma mère. Tu pourras rencontrer le garçon qui l’a écrit au cours de la réception d’aujourd’hui.

Et c’est là que je l’ai v. Chanyeol. Il souriait tellement que la pièce entière se réchauffait et en était éclairer.

La deuxième fois fut 5 ans après. C’était l’année de ma troisième, en hiver. Il m’a aperçu alors que j’errais dans les rues nocturnes en train de fumer avec des « amis ». Et je ne sais comment mais il m’a remarquée, moi. Je me souviendrais toujours de ses mots « Si tu n’arrives pas à trouver le sommeil la nuit… Ne reste pas ici à pleurer toute seule. Vis ta vie comme tu l’entends. Ceci ne te ressemble pas. »



FLASHBACK FIN.



Dans mon souvenir, Chanyeol souriait tout le temps. Mais depuis que je suis entrée à l’académie, il a l’air si renfrogné. Je n’ai jamais plus revu son visage souriant. Pourquoi ? Que lui est-il arrivé ? Il est aimé et respecté de tous. Il a une position honorable qui est de veiller sur les élèves. Tu n’es… pas heureux…? Je m’inquiète pour toi… Chanyeol… J’espère que tu retrouveras ton sourire.



Un « pof » me fit sortir de mes pensées. Pof ? Je regarde à mes pieds. Oh ? C’est juste un serpent tombé du ciel… QUOI !?



Puis une dizaine, cinquantaine, centaine de serpents suivirent le premier ! Les élèves paniqués couraient, criaient et se cachaient « Des serpents !! ».



Un grand garçon au teint basané fit irruption dans la salle, il avait un bandeau sur l’œil ce qui me faisait penser à un pirate. Il semblait beaucoup s’amuser de la situation. Il prit la parole en criant.

  • Très chers élèves ! Prenez ça comme un cadeau de la part des « hérétiques » !!

  • Zut ! J’étais sûr que ça venait des hérétiques ! Cria un élève.

  • Qui… Qui sont les hérétiques ? Lui demandais-je pas le moins du monde effrayée.

  • C’est un groupe de voyous opposés au conseil des élèves ! Me répondit-il.

J’espère que ces serpents ne sont pas venimeux… Chanyeol n’a rien ?! Ouf, les membres du conseil le protègent.



Hm ? Comment ? QUOI !? Mais… ! Il s’en va !! Nooooooon !!! Chanyeol et moi sommes de la même année, mais il est dans une classe spéciale située dans le bâtiment des élèves « or » et « argent »… Les réunions du matin sont les seuls moments où j’ai l’occasion de voir son visage… !

Les gardes ne tardèrent pas à arriver pour régler le problème. Tandis que moi je fulmine. Je ne leurs pardonnerais jamais… !

  • Hahahahaha… Rigolais-je machiavéliquement. Pour ne rien vous cacher… Je suis née durant l’année du serpent, c’est pourquoi je peux devinez leurs mouvements…

  • Oh ! Harin ! Tout va bien ? Me demanda Luhan, un garde qui est par la même occasion un collègue de travail à moi.

  • Le coup de grâce ! Il n’y a pas mieux qu’un serpent pour savoir ce que pense un serpent !

J’élimine tous les serpents un à un sous le regard choqué des élèves et ceux pas du tout choqué de Luhan et Sehun qui sont habitués.

  • Dans le quartier de HongDae, j’étais connue sous le nom de « La Cendrillon des plages » !! Approchez ! Allez !!! Allez !! Allez !! Des serpents !!! C’est royal ! Hahahahaha ! Oui, je pète les plombs.

  • Aucuns mouvements superflus… Quelle vivacité… Dit Luhan observateur.











Commentaire de l'auteur La fin est complètement nul haha...
breeeef! Vous avez déjà lu se manga!? Moi je l'ai adoré! (c'est bien pour ça que j'en fais une reprise) c'est pour le partager avec ceux qui ne le connaisse pas forcement et le redécouvrir avec les connaisseurs! voili voilou laissez moi un commentaire jebal!!
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales