Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Shugo Chara!

~ Book de OneShoot ~ Auteur: Mii-san Vue: 3993
[Publiée le: 2010-05-09]    [Mise à Jour: 2011-03-22]
G  Signaler One-Shot/Song-Fic/Drabble Commentaires : 21
Description:
1- OneShoot: Amu H. / Ikuto T. ~ "Story of a promise".
2- Song-Fic: Utau H. / Kukai S. ~ "Check Yes, Juliet.. Are You with me ?".
3- Song-Fic: Amu H. / Ikuto T. ~ "Promise of a Lifetime".



PS: Si vous voulez un One-Shoot avec un couple en particulier, dîtes-moi: Le nom des personnages et le theme (Ex: Yaya Y. / Tadase H. ~ Promets-Moi). :)

Re PS: Si vous voulez un Lemon (One-Shoot à caractère Sexuel), Un drabble( histoire courte de 100 (max 5oo) mots) ou une Song-fic (One-Shoot basé et incluant une musique.), précisez-le !
Crédits:
Les Personnages apartiennent uniquement à l'auteur; Peatch-Pit.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

OneShoot - "Story of a promise"

[1951 mots]
Publié le: 2010-05-09
Mis à Jour: 2011-02-24
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Un One-Shoot écris en écoutant la musique Sterling Knight ~ Hero. (Aucun rapport avec la musique.. Et je vous conseille de ne pas l'écouter en même temps que votre lecture, ça déconcentre.. xd

OneShoot ~ Yoshii-san


« Story of a promise »

Amu H. // Ikuto T.




Pov Amu

25 / 12 / 09

23h53

Tokyo



Il fait noir. Je marche, seule, sans même savoir où je vais.


Il fait noir, Mais je m'en contre-fiche. Il m'avait promis... TU M'AVAIS PROMIS !!


Il fait noir. Je suis terrifiée ... L'éclairage de la pleine Lune ne fait qu'accentuer ce sentiment déjà trop anobli et ambigu.


Il fait noir. Il... Il neige ? Non... C'est Impossible... Sommes-nous déjà en hiver ? Je m'arrête. Je lève lentement les yeux vers le ciel et je souri tendrement. J'ai toujours aimé ça, la neige. Ces petits flocons glacés m'émerveillais quand j'étais plus jeune, il y a Trois ou quatre ans.


Il fait noir. Je repose mon regard sur la route et je continu mélancoliquement mon chemin en silence. J'entends des bruits, des rumeurs et des insultes ainsi que des critiques et des craquements d'os brisés.


Il fait noir. Je ne fais plus vraiment attention à ces réprimandes et je continue de marcher malgré la faim et la douleur qui me tenailles sans cesse.


Il fait noir. Je sens le sang couler le long de mes joues et de ma poitrine ainsi que sur mes lèvres gercées par le froid de l'Hiver mais je n'ai pas mal... Je suis trop anéanti pour pouvoir avoir mal... Je me sens misérable d'avoir cru à ses mensonges...


Il fait noir. J'ai mal au cœur dans tout les sens du terme. Pourquoi m'avoir fait la promesse de toujours me protéger si c'est pour me frapper et me laisser crever dans une rue ?! Tadase... Je t'ai aimais pendant six longues années et, maintenant que je prend mon courage à deux mains, Je peux le crier Haut et Fort, je peux l'avouer... Je te déteste... JE TE DETESTE !!!!!


Il fait noir. Je sens quelqu'un s'approcher de moi mais je m'en fou... Je n'es plus rien à perdre... Et puis, Plutôt crever que de m'expliquer...


Il fait noir. J'attends mon trépas avec impatience. Je souri bêtement. Je sais que ma fin est proche et il me tarde de voir si il existe vraiment une vie après la mort.


Il fait noir. Je m'adosse à un muret de pierre. Je me laisse glisser le long de ce solide appuis. J'entoure mes genoux de mes bras et je cale ma tête entre mes coudes.


Il fait noir. J'entends mon prénom fendre ce doux silence mais j'ai trop froid, j'ai trop mal pour voir cette personne se tenant devant moi.



  • Amu ? Amu ?!


  • Ah... C'est Toi... I...ku...to...


  • Hey, Amu !! Ne ferme pas les yeux, Regarde-moi !



Il fait de plus en plus noir. J'ai peur... !! Aide... Moi... I... IKUTO !!


Il fait noir. Des larmes roulent lentement sur mes joues recouverte de coups et de sang. J'entends... Je l'entends me parler. Me dire de m'accrocher.


Il fait noir. J'avais décidé de ne vivre que pour lui... Mais c'est finis... J'essaye d'ouvrir les yeux mais la douleur m'es insoutenable. Achevez-moi... S'il vous plaît... Je n'es plus raison de vivre dans ce monde pourtant, j'ai peur de mourir... Mourir sans lui avoir dit ''Je t'aime''...


Il fait noir. Est-ce là le noir éternel ? Je... Je suis morte ? J'entends faiblement les sirènes des ambulances et des voitures de police autour de moi... J'ai mal...




Pov Ikuto

25/ 12/ 09

23H53

Tokyo



La nuit tombe. Je ne sais pas vraiment où chercher pour la trouver mais je ne me permettrais jamais de la laisser seule, errer dans les rues à cette heure-ci... Surtout dans cet état là... avec tout ces coups sur le visage ainsi que sur les autres parties de son petit corps d'adolescente... ça m'écœure les gens comme lui...


La nuit tombe. Je l'avoue, J'ai peur de la retrouver dans un état déplorable, agonisant dans une rue sombre. Je presse le pas en pensent silencieusement, une mine noir sur le visage et les mains dans les poches.


La nuit tombe. Je m'était pourtant juré de la réconforter et de la protéger de cet imbécile de mec la... Tadase, c'est ça ?! Mais je n'es rien fait. Qu'il ne croise même pas mon chemin cet enflure... ou je l'explose sur place... >.> Je shoot dans une canette de Coca-cola et l'envoie baladait sous le regard neutre des quelque passants traversants lentement l'avenue.


La nuit tombe. Je soupir de haine. De plus, Je meurs de chaud sous ma veste en cuir... Je souffle doucement vers le haut de mon visage pour déplacer une de mes mèches de cheveux dépassant de mon bonnet, me gênant la vu.


La nuit tombe. Je me dirige vers une de ces nombreuses rues étroites, espérant sincèrement qu'elle soit peut-être là, dans un coin sombre. J'aperçois difficilement une silhouette au loin, Adossé à un mur. Mon dieu, Faîtes que ce soit-elle...


Il fait entièrement nuit à présent. Je presse le pas vers cette fameuse silhouette en prononçant avec hésitation son magnifique prénom.



  • Amu ? Amu ?!


  • Ah... C'est Toi... I...ku...to...


  • Hey, Amu !! Ne ferme pas les yeux, Regarde-moi !



Il fait nuit. Je la vois clore les yeux lentement. Je la prend instinctivement dans mes bras avant une éventuelle chute. J'essuie ses larmes et je lui chuchote quelque mots pour la rassurer. Je sort doucement mon portable de ma poche pour ne pas trop la brusquée et j'appelle une ambulance. Je continu de lui parler en posant ma veste sur ses épaules.



  • Je t'en fait officiellement la promesse, Amu. Je te protégerais au péril de ma vie... Tu pourras toujours compter sur moi...



Il fait toujours très sombre dans la ruelle. Les ambulanciers arrivent. Je me sépare d'elle à contre-cœur. A vrai dire, J'ai jamais vraiment eus confiance en ses infirmiers de secondes zones...


Il fait nuit. Je les vois emmener ma magnifique petite poupée de porcelaine dans un brancard qui m'a l'air, dois-je dire, très peu confortable. Ça me serre le cœur ce que son enfoiré de, soit-disant, ''petit ami'' lui a infligé.


Il fait nuit. Je frappe le mur de mon poing droit... Je suis haineux. Si Je pouvais, je tuerais ce monstre de Tadase, à condition qu'il soit devant moi, bien sur. Je regarde bizarrement ma main qui saigne après le coup infligé à se pauvre mur. Je monte silencieusement dans l'ambulance, la tête baissée et les poing serrés. Un infirmiers avec, je dois dire, une gueule d'ange qui inspire confiance soigne la partie blessée de mon avant-bras.


Il fait nuit. Nous arrivons à hôpital. Je pars directement dans la salle d'attente. Je me tord les doigts d'anxiété et je me torture l'esprit. Je me lève et je fait les quatre-cent pas dans cette pièce vide, je suis seul... Une heure, Ou peut-être deux heure du matin... Je ne suis même pas fatiguer. J'en ai marre. J'entre dans la chambre d'Amu en trombe. Elle dort. Je prends appui sur l'encadrement de la porte. Je soupire de soulagement. Je prends une chaise et m'assoie à son chevet.



  • Tu sais que c'est très cruel de me laisser culpabiliser comme ça... Amu..



Il fait nuit. Elle dort. Je lui sourit tendrement avant de déposé un léger baiser sur son front. Je cale délicatement mon visage sur le bord du matelas et je rêvasse avant de rejoindre les bras de Morphée à mon tour.





Pov Amu

26 / 12 / 09

8h17

Tokyo



Le jour se lève. Je me réveille en sursaut malgré les diverses perfusions qui me charcutent de toute part les veines. Je pose difficilement mon regard au pied du lit dans lequel je suis allonger et je le voit, là, endormis sur le canapé de la pièce.


Le jour se lève. Je me demande vaguement où je suis et je repousse violemment les draps me recouvrant au pied de la paillasse. Je me lève lentement, en prenant bien soin de ne faire aucun bruit mais la malchance est de mon côté. Je fais tomber une lampe de chevet qui éclate sur le carrelage. Je grimace en m'insultant mutuellement de tout les noms d'oiseaux existant à voix basse. Il se réveille. Il me regarde, l'air anxieux.



  • Tu fais quoi, là ?!


  • Rien...


  • Rallonges-toi, s'il te plaît.


  • Oui... Dis, Ikuto...



Le jour se lève. Je m'assois doucement sur mon lit en lui souriant faiblement. J'avais vraiment envie de le voir, là, devant moi. L'éclairage de la Lune encore légèrement visible se pose sur son beau & fin visage. Il me réponds.


  • Oui ?


  • Pourquoi ne pas m'avoir abandonnée dans cette rue sombre ? Pourquoi avoir appelé une ambulance au lieu de me laisser mourir, seule ?



Le jour se lève. Il ne donne pas de réponse à mes questions. Une dizaine de secondes passe. Il se lève et se dirige vers moi. Il me souris tendrement, un sourire qui me fait fondre de l'intérieur. Il se tiens devant moi à présent et il penche son visage vers le mien. Il pose délicatement sa main sur ma joue gauche.


Le soleil brille à travers ces oppressants nuages gris de l'Hiver. Je rougis lâchement. Il approche sa bouche de la mienne et Passe lentement sa langue sur ma lèvre supérieur et ensuite sur ma lèvre inférieur. J'entrouvre légèrement la bouche au contact de ses lèvres sur les miennes, laissant sa langue caresser mon palet.


Le soleil brille un peu plus chaque minute. Je passe ma main dans sa magnifique chevelure bleu nuit. Il me caresse la joue, puis les cheveux. Après quelque minutes, nous nous détachons à contre-cœur, le souffle presque couper. Il reprend sa respiration et me chuchote lentement quelque mots avant de répondre à ma question en me regardant amoureusement dans les yeux.



  • Parce que... Je t'aime, Amu.

Commentaire de l'auteur Alors, Mon nouveau Style de présentation vous plaît ? (Lecteur: Nooooooon !!! :x // Mii-san: Tant pis. èwé) Postez-moi vos impressions. Toute critique, qu'elle soit bonne ou mauvaise, me fait m'améliorée et me fait plaisir. :)
Sur ce, je vous laisse.

Kisu.
Yoshii-chan // Mii-san
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales