Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Samouraï Deeper Kyo

I got stripes
[Histoire Terminée]
Auteur: Moriarty28 Vue: 7291
[Publiée le: 2011-02-16]    [Mise à Jour: 2011-04-13]
G  Signaler Général/Romance/Amitié Commentaires : 35
Description:
Dans le Tôkyô moderne, Yuya est étudiante et vit en colocation avec son meilleur ami Kyoshiro. Mais sa vie s’apprête à changer lorsque le cousin de ce dernier, un certain Kyo, sort de prison et vient vivre avec eux.
Crédits:
Tous les personnages appartiennent à Akimine Kamijyō, l'histoire est de moi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 3

[1336 mots]
Publié le: 2011-02-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Quelques minutes plus tard, Yuya entendit quelqu’un taper violemment à la porte. Kyo était sorti de la salle de bain, et pressait une serviette contre son torse pour essayer de contenir l’hémorragie tant bien que mal. Tandis qu’il allait ouvrir, elle ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil au jeune homme. Son dos était recouvert de bleus et de cicatrices de tailles diverses, dont certaines avaient l’air très récentes, et ses bras ne semblaient pas non plus épargnés. Mais dans quoi est-ce que Kyoshiro l’avait embarquée ? Heureusement, pensa-t-elle en fermant les yeux, les “amis“ de Kyo allait le soigner, et elle allait enfin pouvoir aller se coucher en faisant comme si tout cela n’avait été qu’un cauchemar. Mais vu ce qui se passait du côté de la porte d’entrée, cela n’allait apparemment pas être aussi simple.

 

-          Mais qu’est-ce que vous foutez là ? Où est Akari ?

-          Impossible de la joindre, personne ne sait où elle est. C’est quoi le problème, t’es pas content de nous voir ?

 

Surprise, Yuya se redressa. Kyo faisait face à deux hommes, mais elle ne pouvait voir leur visage d’où elle était. Bien qu’ayant envie de rester en dehors de toute cette histoire, elle ne put s’empêcher d’aller voir de plus près ce qui se passait. L’homme au ton narquois était une masse de muscles d’au moins 2 mètres, et un bandage recouvrait son œil droit. Sa stature rendait le jeune homme à côté de lui encore plus frêle, avec ses cheveux blonds vaporeux et sa petite taille. Il semblait aveugle, car ses yeux étaient constamment baissés. Se rendant soudain compte que les trois hommes avaient cessé de parler pour se tourner vers elle, elle sentit son visage s’empourprer.

 

-          On peut savoir qui c’est, Kyo ? Tu l’as trouvée où celle-là ?

 

Face à l’insolence du jeune blond, Yuya sentit alors sa gêne disparaître.

 

-          Je te demande pardon ?! Ici c’est chez moi, et je suis déjà bien gentille de vous laisser venir ! Je me demande si je ferais pas mieux de tous vous foutre à la porte d’ailleurs !

 

Le colosse leva alors ses mains en signe d’apaisement.

 

-          Ok, tout le monde se calme. Mademoiselle, veuillez excuser mon jeune ami, il est stupide mais pas méchant. Nous vous sommes très reconnaissants de nous accueillir chez nous. Je m’appelle Bontenmaru, au fait. Et lui c’est Akira.

 

Yuya serra la main qu’il lui tendait, toujours sur ses gardes. Avec leurs vestes en cuir et leurs tatouages ils avaient vraiment l’air de jeunes délinquants, mais le grand sourire qu’affichait Bontenmaru la détendit quelque peu.

 

-          Bon entrez, qu’on en finisse.

 

xXx

 

            C’est finalement Bontenmaru qui avait été désigné pour soigner Kyo, car apparemment leur médecin habituel n’était pas disponible. Ils avaient pris place dans le salon et bavardaient, tandis que Kyo se faisait recoudre comme si de rien n’était. Yuya quant à elle ne pouvait s’empêcher de grimacer à chaque nouveau point de suture, surtout que l’infirmier improvisé ne semblait pas très porté sur la douceur. Il était d’ailleurs le seul à faire la conversation, car elle-même était trop impressionnée pour parler et Akira gardait le silence. Il prit finalement la parole lorsque Bontenmaru eut achevé de refermer la plaie, en tournant ses yeux clos vers Kyo.

 

-          Pourquoi tu nous as pas dit que tu étais sorti ? Et c’est quoi cet endroit ? Tu ne veux plus vivre avec nous ? Qui c’est cette fille ?

-         

-          REPONDS-MOI KYO !

 

Il s’était levé d’un coup, en envoyant violemment valser la table devant lui. Yuya poussa un cri, et se recroquevilla sur son siège. Ses airs angéliques avaient laissé place à un rictus de haine, et tout son corps tremblait de colère. Tétanisée, Yuya jeta un coup d’œil aux deux hommes à côté d’elle qui n’avait pas bougé d’un pouce. Kyo se contenta d’allumer une cigarette, et Bontenmaru secoua la tête d’un air amusé.

 

-          Il est tout le temps comme ça, ne t’inquiète pas. Dès que son grand frère à un problème, il est mort d’inquiétude, un vrai chien de garde !

-          FERME-LA TOI !

 

De plus en plus abasourdie, la pauvre jeune femme jeta un regard vers Kyo mais celui-ci se contentait de fumer en regardant le plafond.

 

-          Euh… Akira c’est ça ? Tu ne voudrais pas t’asseoir, et boire quelque chose ?

-          Mais tu prends pour qui toi ? C’est pas parce que tu couches avec Kyo que tu as le droit de me donner des ordres !

 

La gifle partit avant même que la jeune fille comprenne ce qu’elle était en train de faire. Elle avait passé une journée épuisante, trouvé son colocataire en train de se vider de son sang dans sa salle de bain en rentrant, et avait du ouvrir sa porte en pleine nuit à deux hommes louches alors qu’elle rêvait simplement de pouvoir aller dormir. Et maintenant il l’insultait ? L’air complètement ahuri, Akira touchait sa joue qui commençait à le chauffer, tandis que Bontenmaru hurlait de rire sur le canapé. Même Kyo avait un rictus amusé.

 

-          Si je vis avec Kyo, c’est uniquement parce qu’il est le cousin de mon colocataire, et que j’ai gentiment accepté de l’héberger ! Alors ne me prends pas pour une fille facile !

-          Et tu me vois coucher avec une fille aussi plate, franchement ?

-          QUE… BON CA SUFFIT ! Je vais me coucher, et à mon réveil je ne veux plus voir PERSONNE ici, je vous préviens !

 

xXx

 

            Après le départ en furie de Yuya, Kyo était allé chercher quelques bouteilles de saké dans la cuisine pour lui et Bontenmaru tandis qu’Akira avait finit par s’endormir.

 

-          Alors Kyo, sérieusement, tu comptais lui annoncer quand que tu étais sorti ?

-          Bonten, tu vas pas me faire chier toi aussi…

-          C’est juste que le petit s’inquiétait, comme tout le monde. Et il a raison, pourquoi est-ce que tu ne viens pas vivre avec nous comme avant ? On s’amusait bien !

 

Mais Kyo se contenta de secouer la tête, sans répondre. Habitué à ses mystères, Bonten reprit une gorgée de saké en souriant.

 

-          En tout cas ta place t’attend toujours. On a tout arrêté quant tu t’es fait choper, mais un seul mot de toi et…

 

D’un geste, Kyo acquiesça.

 

-          Oui, j’ai bien l’intention de revenir.

 

xXx

 

A quelques pas de là, derrière une porte fermée à double tour, Yuya avait les yeux grand ouverts dans son lit. Elle avait beau être épuisée, elle n’arrivait pas à fermer l’œil après tout ce qui s’était passé. Elle avait envisagé d’appeler Kyoshiro pour le prévenir, mais à quoi bon ? En plus il devait dormir à l’heure qu’il était. Elle n’osait même pas sortir de sa chambre, car elle ignorait si les amis de Kyo étaient encore là. Dès le lendemain, elle allait devoir avoir une sérieuse discussion avec ce dernier à propos de tout ça. L’héberger d’accord, mais hors de question de se retrouver mêlée à des affaires sordides et illégales. Cela risquait de mettre en péril ses études, et elle ne se le pardonnerait jamais.

 

Après plusieurs heures passées à se retourner dans tous les sens, la jeune femme se décida finalement à aller se chercher à boire dans la cuisine. Elle entrouvrit délicatement la porte, mais aucun son ne semblait parvenir du salon. La pièce était plongée dans la pénombre, et seul un rayon de lune apportait un peu de clarté.  Elle aperçut le jeune Akira endormi sur un fauteuil, tandis que Bonten et Kyo s’étaient assoupis autour de plusieurs bouteilles d’alcool. Elle soupira devant ce spectacle, et alla se servir un verre d’eau dans la cuisine avant de retourner sur la pointe des pieds se coucher. Pas une seule fois elle ne remarqua les yeux rouges qui la fixaient avec intérêt.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales