Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 133 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque)

Game of Gods - Manipulation
[Histoire En réécriture]
Auteur: Anubis Vue: 21795
[Publiée le: 2013-01-18]    [Mise à Jour: 2015-05-31]
G  Signaler Action-Aventure Commentaire : 1
Description:
Athéna a enfin réussi à convaincre le Maitre du Temps qu'elle pouvait encore protéger la Terre et laisse l'Humanité faire son chemin. Mais alors que le Sanctuaire retrouve à peine son ordre habituel, dans l'ombre, on complote. Histoire de remuer le passé et s'emparer de l'avenir.

Et si depuis tout ce temps, Athéna n’était en réalité qu’une pièce sur un échiquier ? Larmes, faux-semblants, origine, concept... Le jeu entre les Dieux va commencer. Mais avant de comprendre le pourquoi, il faut savoir le comment du Jeu.
Crédits:
Les personnages issus de l'oeuvre original appartienent a Masami Kurumada / Toei / Suiesha / Etc.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Un affrontement paradoxal

[7004 mots]
Publié le: 2015-03-09Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Cinq est le chiffre de la grâce divine

Celui de l'équilibre et de l'harmonie universelle

 

Sibylline restait bien perplexe par rapport à ce qui venait de se produire. Elle avait beau réfléchir et retourner la chose dans tous les sens, il n’y avait aucune explication logique et cohérente. Tout ce qu’elle sait est que l’orbe lui a explosé dans les mains au moment même où l’Animæ d’Agricultura se mit à pleurer. Tout cela n’avait vraiment aucun sens.

 

L’arrivée d’un visiteur mettra aux interrogations de la jeune déesse sumérienne qui détourna son attention vers son invité. C’était vers elle que venaient les démons ainsi que les « autres ». Étant celle qui la représente et qui incarne sa voix. Sibylline incarnait son autorité, souvent mal vue par les membres de sa famille, mais elle était aussi celle à qui on peut se confier.

 

— Que veux-tu ?

 

— Ces dégénérés que vous avez envoyés pour les abattre se sont tous fait exterminer.

 

— Et que comptes-tu faire toi ?

 

— Je vous ramènerais vos précieux « Ying » et « Yang » ne vous inquiétez pas. Répondit l’être dédaigneusement.

 

— Je n’aime pas ce ton que tu emploies à l’instant ! Fit Sibylline avec autorité

 

— Vous pensez que vous me fait peur ? Ce n’est pas une pleurnicheuse de votre genre qui m’effraie. Rétorqua-t-elle avec insolence

 

— Il suffit !

 

— Sachez en tout cas que je m’en vais régler une petite affaire personnelle. Et puis seulement, j’irai m’occuper d’aller récupérer les deux autres. L’être se retourna sur ces dernières paroles et marmonna dans ses dents. Petite pisseuse va…

 

La Prêtresse entendue ses dernières paroles malgré la discrétion de l’être. Les autres membres de sa famille lui manquaient déjà de respect et la méconsidérais avec mépris et dédains. Il n’était pas questions qu’eux aussi commencent. Sibylline écrasa sous ses serres un éclat de la boule de cristal qui volât en éclat avant de s’évaporer en brume ténébreuse. Autant que faire se peut, elle tenta tout de même de garder son sang-froid.

 

Pour sa part l’être quittait les lieux pour se rendre en destination de l’endroit où se trouve celle qu’elle a tenté d’abattre en de nombreuse reprise. Mais à chaque fois, elle l’avait empêché de lui lever la main dessus. Mais à présent tout est différent et personne ne sera là pour lui sauver la vie. Son existence allait prendre fin dans le Cocyte d’une façon ou d’une autre.

 

— Qu’est-ce qu’une petite morveuse dans son genre qui ne connaît pas ses parents et qui plus est fantasme de rencontrer un prince charmant peut-elle bien diriger ? Elle n’a pas la moindre once d’autorité, pas plus qu’elle n’arrive à se faire respecter.

 

***

 

Tout était bel et bien redevenu calme et serein dans le Cocyte qui était dans un piteux état. Après son excès de colère monstrueux, Integra retrouvait son état normal. Elle exhalait profondément et ressentais la fatigue et la douleur réinvestir peu à peu son corps. Sonia et Pavlin étaient toujours étendue au sol et inconscientes, elle aimerait se rendre au chevet de ses amis. Mais la Gold Saint des Gémeaux avait l’impression que si elle faisait le moindre pas, elle chuterait indéniablement au sol et ne pourrait plus se relever par la suite.

 

Integra inspira profondément en fermant les yeux et décida d’avancer une jambe après l’autre. Elle avait bien conscience qu’elle était ridicule à rester là sur place sans aucun motif le justifiant. Sa démarche était hasardeuse et chancelante, mais parvenait néanmoins à conserver son équilibre.

 

— Tu es à moi ! S’énonça une voix

 

Integra regarda partout autour d’elle, mais ne vit personne et ne ressentait pas la moindre présence dans les alentours. Elle se persuada qu’après tous ces combats et ces machinations, qu’elle avait dû prendre un mauvais coup sur la tête ou qu’elle était en train de devenir paranoïaque.

 

— Ma pauvre Integra, tu es en train devenir folle, je crois bien. Se dit-elle à elle-même avec dérision.

 

À peine avait-elle terminé sa phrase qu’une force rentra en collision avec violence dans la Gold Saint des Gémeaux qui fut arraché du sol et termina lourdement à terre contre les rochers. Cette constatation fut la première chose qui mit son esprit en état d’alerte. En temps normal, elle se serait à l’instant sur ses jambes, mais dans son état actuel, c’est à peine si elle arriva à poser un genou à terre.

 

Ce sol rocailleux et ce ciel constellé d’astres, d’étoiles et de planète. Il n’y avait aucun doute, Integra se trouvait bien dans le Crossroad Mirage, mais elle se demandait ce qu’elle faisait ici et surtout comme y était-elle arrivée. Il y encore un instant elle était encore dans le Cocyte.

 

Elle inspecta les lieux à trois cent soixante degrés, apparemment elle était seule dans cet endroit quand soudain… elle perçut une présence dans le lointain. Seul Paradox et elle-même étaient habilités à pénétrer dans cet endroit qu’est cette croisée des chemins. Une silhouette pourvue d’une chevelure familière se dessina au loin. Integra n’osa pas y croire et se laissa emporté par la vague de ses sentiments et se mit courir aussi bien qu’elle put dans sa direction.

 

Evangelinnnnne !!! Ma sœur c’est toi !!!

 

La cadette des Gémeaux emportés par une sensation de bonheur soudaine ne ressentait plus ni la fatigue, ni la douleur. Sa course s’arrêta brusquement, son raisonnement était absurde, elle avait vu sa sœur mourir de ses propres yeux. Se pourrait-il qu’elle ait une troisième sœur ? Ce raisonnement étant encore plus absurde que le premier. Integra voulait croire et même s’auto persuada qu’il s’agissait de sa sœur Paradox. Elle s’accrocha à cette vision réconfortante en cette période difficile.

 

Elle se remit à courir à toute jambe en direction de cette silhouette, soudain elle referma ses mains contre son ventre en faisant quelque pas chancelant en arrière. Quand Integra releva la tête, tout le bonheur qu’elle avait pu ressentir disparut pour laisser place à la déception et la peur. Celle qui se tenait devant elle et arborait un large sourire n’était pas sa sœur jumelle quand bien même elle lui ressemblerait trait pour trait.

 

— Mais oui, je serais toujours là pour toi, ma chère sœur. Cela a toujours été ainsi.

 

— Ce n’est pas possible…

 

— Oh, tu ne reconnais plus tes proches ?

 

— Tu es la paradoxe de la haine !

 

— J’ai toujours eu horreur d’être assimilé comme n’étant qu’une personnalité alternative d’Evangeline. Après tout, je suis aussi ta sœur, Integra

 

Les dires soutenus par la paradoxe de la haine eurent vite fait de mettre Integra en colère. Celle-ci esquissa un coup de poing en direction de son visage qui sera néanmoins bloqué par son interlocutrice.

 

— Tu n’es pas et ne sera jamais ma sœur !!! Evangeline est morte !!! Elle morte par ma faute !!! Et même si tu lui ressembles, jamais tu ne pourras la remplacer !!!

 

— Voyons Integra, ce n’est pas une façon de parler à sa sœur. Toi aussi, tu m'as manquée, et mon cœur a mal en entendant de telles paroles.

 

— Tu n’es rien pour moi !!! Evangeline et moi étions des sœurs de sang, nous avons partagé le même ventre durant neuf mois. Alors que toi tu n’es qu’un alter-ego engendré par son psychisme alors qu’elle était en souffrance. Tu n’es rien ! Tu n’es même pas un être humain !!!

 

— Tu dis ça parce que je n’ai pas de nombril ? Vos noms vous ont été donnés par vos parents tandis que le mien a été choisi par vous deux. À présent je réponds au nom de : Haine d’Ardat-Lili, Démon de la Tentation !

 

Haine relâcha délicatement la poigne qu’elle exerçait sur le poing d’Integra et puis d’un instant à l’autre elle lui asséna un coup de poing d’une terrible violence dans le ventre exactement au même endroit pour la faire chuter à genoux.

 

— Pour commencer, n’oublie jamais que tu dois le respect à tes ainées.

 

— Tu ! N’est ! Pas ! Ma ! Sœur !!!

 

— Tu vois Integra, c’est à cause de ce comportement envers Evangeline qu’aujourd’hui j’existe. Mais tu as raison sur ce point, je ne suis pas Evangeline, je lui suis supérieur en tout point.

 

Le sang de la cadette des Gémeaux ne fit qu’un tour quand elle entendu cela et elle se redressa d’un bond. Elle porta un coup de pied latéral dans la direction d’Haine, mais celle-ci, non content de l’esquiver, se déporta dans son dos et lui faucha la seconde jambe. Se faisant, Integra fit une lourde chute à terre.

 

— Ma très chère sœur, est-ce que ça fait mal lorsque j’appuie ici ?

 

Le Demon enfonça lentement et délicatement son index et son majeur dans l’une des quinze plaies présentes sur le corps de la Gold Saint des Gémeaux qui poussa un cri suraigu à cause de la douleur que cela stimulait. Haine prenait un certain plaisir à exercer cette vengeance à l’encontre d’Integra.

 

— Je sais nombre de choses que tu ignores sur Evangeline.

 

— Tu…, la douleur empêchât Integra de poursuivre sa phrase momentanément. Tu mens comme tu respires !

 

— Voyons Integra, j’ai partagé le corps de ta sœur pendant dix longues années, je sais absolument tout de ce qu’a pensé ou ressentit Evangeline.

 

— Je ne te crois pas… tu n’e rien de plus qu’une personnalité alternative !

 

Le Demon commença par encastrer son pied dans le ventre de la Gold Saint des Gémeaux pour lui couper le souffle et surtout la parole. Ensuite elle referma sa main sur son crâne et le frappa à plusieurs reprises comme une damnée contre le sol. La vengeance d’Haine n’avait nul autre but que de lui infliger une souffrance équivalente à celle qu’elle avait endurée.

 

Integra, tu vas souffrir autant qu’Evangeline a souffert… autant que j’ai souffert.

 

— Tu peux me rouer de coups autant que tu veux, jamais je ne te reconnaitrais comme étant ma sœur.

 

Péniblement, Integra tenta de se relever en plaçant toute sa force physique dans ses pieds et ses mains en contractant sa musculature. Mais elle eut bien du mal à réaliser cet effort banal en temps normal. Haine souffla un coup et observa ce spectacle pitoyable. Après une attente de dix minutes, à nouveau la Gold Saint des Gémeaux se tenait orgueilleusement sur ses jambes, tout au moins, c’est l’impression qu’elle voulait donner.

 

— Sais-tu O combien Evangeline c’est senti coupable après l’embardée de la voiture de vos parents après l’accident ? Et lorsque tu es arrivé à l’hôpital avec vos grands-parents et que tu lui as mis une baffe en plein visage en l’accusant d’être responsable. Sais-tu à quel point Evangeline a culpabilisé en se sentant effectivement responsable de cela ?

 

— Nous n’avions que dix ans, nous étions jeunes et je me suis laissé emporter par la colère a parce que j’avais eu peur.

 

— Les mots blessent plus que les actes Integra, ne le savais-tu pas ? Ensuite il y a eu votre formation au Sanctuaire. Trop obsédé par l’idée de devenir « La » meilleure des quatre-huit Saints de la déesse Athéna et de redorer le blason de votre constellation. Tu as nié l’existence de ta propre sœur de sang !

 

— Tais-toi !!!

 

— Sais-tu combien ta sœur a souffert de cet abandon, quand elle fut dans le besoin en de nombreuses reprises et qu’elle venait chercher aide et réconfort auprès de toi, que faisais-tu pour elle ? Tu la congédiais avec violence et mépris.

 

— LA FERME !!! LA !!! FERME !!!

 

— Evangeline eut de nombreux ennuis également durant son parcours, tu aurais pu la protéger et lui éviter toutes ces séances de cachot ou de coup de fouet et j’en passe sur de nombreuse torture et autres sévices lui ayant été infligés tout simplement en te dénonçant pour tes actes au lieu de laisser Evangeline en porter le fardeau parce qu’elle voulait avant tout protéger sa sœur cadette.

 

Haine savait mieux que tout ce qu’avais enduré cette pauvre Evangeline pour préserver sa sœur cadette qui ne lui a jamais rendu cependant, pas plus qu’elle n’avait de considération pour son existence. Toutes ces dures vérités firent leur effet, Integra venait de craquer sous le poids de ses remords et fondait à présent en larmes. Elle se laissa chuter à genoux et plongea son visage dans ses mains pour ne pas montrer sa tristesse.

 

— Ce que tu as fait Integra porte un nom : Déni de fraternité !

 

— Evangeline… qu’ai-je fait… ?

 

— Tu as tué ta propre sœur jumelle ! Sœur indigne ! Et cela ne te suffit pas d’avoir le sang d’une sœur sur les mains, tu oses brandir tes poings sur une autre sœur en niant son existence.

 

— Eva… Je ne voulais pas… tout est de ma faute…

 

La Gold Saint des Gémeaux était désormais brisée et le Demon ne se gêna pas pour poursuivre son mauvais traitement. Haine s’approcha d’Integra et lui envoya son pied dans le visage. Elle fut trainée par la force du coup sur une courte distance.

 

— Cesse de pleurnicher comme une enfant !!!

 

Le Demon se rapprocha d’elle et lui écrasa son pied sur la cage thoracique avec tout son poids. Integra senti sur l’instant son souffle devenir plus difficile à parvenir à ses poumons. Elle la saisit à la cheville pour tenter de se dégager sans y parvenir, même ses forces physiques l’abandonnaient au plus mauvais moment.

 

— Tu es d’une consternante faiblesse.

 

— Cross… Road… Mirage…

 

— C’est inutile, j’ai scellé ces lieux avec mon cosmos, personne ne peut en sortir. Si je ne m’abuse les deux seules personnes capables d’y entrer et d’en sortir sont présentes en ce lieu.

 

— Cross… Road… Mirage…

 

— C’est que tu t’entêtes ! Personne ne te viendra en aide ! Relève-toi !

 

Haine conclut sa phrase en lui assenant un coup de pied dans les cotes pour la retourner sur le ventre, ça ferait une chose en moins qu’elle devrait réaliser ainsi. La Gold Saint des Gémeaux s’exécuta tant bien que mal, mais ce n’était pour satisfaire aux envies de son adversaire, mais au contraire pour lui faire ravaler son arrogance.

 

Integra porta un coup de poing de toutes ses forces, mais celui-ci n’eut guère plus d’effet qu’un coup qui serait porté par un être humain sans cosmos. Passablement lassé par tout cela, le Demon matérialisa arme qui se trouve être un fouet intégralement constitué de cosmos. Sans sommation elle envoya celle-ci s’enserrer autour de la gorge d’Integra.

 

Elle le saisit immédiatement, mais se brula les doigts au contact de l’odieux cosmos de Haine qui ne cessait de se rétracter sur sa gorge. Haine la força à tomber à genoux et puis lui écrasa son pied entre les omoplates pour la forcer à se tenir droite et à pendre la tête en arrière. Integra avait de plus en plus de mal à respirer, plus elle se débattait pour faire atteindre de l’oxygène a ses poumons et plus le fouet lui comprimais la gorge.

 

— Il y a une dernière chose que tu ignores au sujet de ta sœur, alors écoute-moi bien.

 

— Que… peux-tu… bien m’apprendre… que je ne… sache pas…

 

— La raison pour la quel elle ta enfermé dans le Tomb Squeeze !

 

— Comment… ça ?

 

— Depuis que j’existe, je t’ai très vite authentifié comme la responsable de toutes les souffrances d’Evangeline. À de nombreuses reprises lors de relâchement ou de phase de sommeil de cette dernière, j’en ai profité pour prendre l’ascendant sur son corps. À de nombreuses reprises, j’ai tenté de t’abattre pour la soulager du poids d’une sœur ingrate et indigne.

 

— Je n’ai… pas…. le moindre souvenir… de ç… a…

 

— Justement parce qu’à chaque fois que je touchais au but, in-extremis Evangeline me bloquait inconsciemment. Quand bien même ce qu’elle laissait transparaitre tous les jours, quand bien même ce que laissait penser son comportement. Elle a toujours aimé plus que tous sa sœur jumelle.

 

— Je… ne… comprends… pas…, pourquoi…. Aurait-elle… fait… ça… alors… ?

 

— Tu as de plus en plus de mal à respirer, mais restes consciente et tu comprendras. Elle craignait plus que tout qu’un jour je ne parvienne à mes fins et ne te tue. Alors même si ça lui a pesé sur le cœur elle ta enfermer dans le Tomb Squeeze non pas par cruauté comme tu le penses, mais afin de te protéger afin que tu sois hors de ma portée.

 

La poigne de la Gold Saint des Gémeaux se fit plus ferme et résolue sur le fouet et elle trouva la force en elle de le briser et de se redresser sur ses jambes par la suite.

 

— Eva… je comprends à présent pourquoi tu l’as fait. Tu n’as jamais cessé de me protéger, ma sœur tu me manques tellement.

 

Enhardie par les souvenirs de sa sœur, la cadette des Gémeaux se retourna pour poursuivre le combat face au Démon. Mais son regain de force ne fut que temporaire et Haine lui fit regretter aussitôt son audace en lui décochant un uppercut dans la mâchoire en sublimant la violence du coup avec son cosmos.

 

— Mon objectif principal en venant ici était de t’abattre, mais pour je ne sais quelle raison, l’idée de t’épargner en te laissant inconsciente ici jusqu’à ce que le nouvel univers émerge parce que justement tu es ma sœur m’a traversé l’esprit. Mais te voir pleurnicher ad vitam æternam sur leur sort de notre sœur parce que tu n’es pas capable de te battre à cent pour cent me scie les nerfs.

 

— Jamais ! Je refuse de m’avouer vaincu ! Tout comme je refuse que tu me considères comme ta sœur ! Je préfère encore mourir debout en t’affrontant plutôt que de vivre à genoux dans ce néo-univers dirigé par des divinités tyranniques !

 

— Sale petite ingrate ! Tu ne sais pas ce que tu dis !

 

Une fois de plus la Gold Saint des Gémeaux tenta une offensive à l’encontre du Démon qui ne lui en laissa pas l’occasion. Haine la foudroya sur place d’une décharge cosmique qui lui arracha plus d’un cri de souffrance et elle retomba lourdement à terre par la suite. Integra se retrouvait une fois de plus le ventre à terre. Elle tenta bien de se relever, mais le Démon lui écrasa la tête contre le sol pour là sonner sur le moment afin qu’elle ne ressente rien ou pas trop toute fois.

 

Pourquoi agissait-elle à présent de cette façon à l’encontre d’Integra ? Elle ne le savait pas et il semblerait que cette dernière malgré sa fatigue et ses blessures soit plus tenace qu’elle ne le pensait. Tampis pour elle, ça serait plus douloureux qu’indolore. Le cosmos de Haine commença à se manifester sous la forme d’une boule cosmique rougeoyante et noirâtre.

 

Le Demon commença à viser clairement et distinctement Integra qui avait rampé sur quelque mètre pour s’éloigner d’elle afin de pouvoir se relever au mieux.

 

— C’est fini Integra, passe le bonjour à notre sœur… en Enfer ! Quel qu’il soit !

 

Haine rabattit sa main en avant pour projeter la décharge de cosmos mortelle à l’encontre d’Integra. Une décharge de cosmos surgit de nulle part et frappa celle du démon au centre de sa paume, faisant exploser sa sphère de cosmos par la même occasion.

 

— Qui !? Qui a osé ? Ce lieu est pourtant inviolable !

 

Au loin, un troisième cosmos émergea du néant et se rapprocha lentement, mais surement d’eux. Le seul problème était qu’il était indéfinissable, à la vue de la silhouette se précisant, Integra reconnut immédiatement l’armure dont elle était parée. Comment l’oublier alors qu’il s’agissait de l’Enuma du Deava contre lequel sa sœur y avait laissé la vie pour le vaincre. Il avait donc survécu et son sacrifice fut vain.

 

Le silence régnait à présent dans le CrossRoad Mirage, plus que jamais après avoir découvert l’identité de cette intervenante fortuite.

 

— C’est impossible ! Tu es morte !

 

— Evangeline ! Ma sœur ! C’est toi !

 

— Effectivement, c’est bien moi Integra, ma tendre et chère sœur.

 

— Eva !!!

 

Integra se jeta au cou de sa sœur qui venait de posé un genou à terre pour s’enquît de son état. La cadette des Gémeaux se remit à pleurer à chaude larme, mais cette fois-ci c’était des larmes de bonheur. Sa sœur jumelle était en vie et plus rien ne comptait à présent tellement sa joie fut immense. Paradox rendu son étreinte fraternelle à sa sœur avec la même joie et le même amour dont elle faisait preuve.

 

Haine de son côté était nuancée, elle était premièrement complètement consternée que Paradox puisse être en vie après ce qui lui était arrivé. Et la seconde chose qu’elle ressentait pouvait être assimilé a de la jalousie, un second sentiment qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant alors pourquoi s’exprimait-il aujourd'hui et en cet instant bien précis ?

 

— Comment as-tu pu survivre !?

 

— C’est une bonne question, moi-même je ne le sais pas

 

***

 

Paradox ! Nous venons de pénétrer dans la stratosphère. À cette vitesse, dans quelque instant, nous allons sortir de l'atmosphère terrestre et dériverons dans l'espace ! Sans compter les satellites que nous risquons de percuter lors de notre passage

 

— Cela n'arrive pas ! Prépare-toi pour le grand saut Gilgamesh !

 

-Ne fait pas ça !

 

— Pardonne-moi, Integra, ma sœur… "GALAXIAN EXPLOSION" !!!

 

Une titanesque explosion retentit dans l’atmosphère, la décharge cosmique fut d’une telle ampleur qu’elle déchira le voile de ténèbres de la soirée et court-circuita tous les satellites aux alentours. Leurs cosmos disparus en même temps que l’explosion se produisit, sur terres vues l’ampleur de celle-ci, tous furent persuadés de la mort de Paradox et de Gilgamesh. Mais la vérité fut tout autre en réalité.

 

In-extremis le Deava parvient à déployer son cosmos sous forme d’une bulle protectrice autour de lui et de la Gold Saint des Gémeaux, les protégeant ainsi d’une mort certaine. Cependant, leur vitesse n’avait cessé de croitre sans compter leur altitude actuelle plus que critique.

 

— Espèce de cinglé ! Mais je dois reconnaitre que tu es d’une loyauté inflexible envers ta déesse.

 

Paradox avait jeté toutes ses forces dans sa dernière offensive, sans compter ses nombreuses blessures dont sa cicatrice au poumon qui s’est brusquement rouverte fit qu’elle avait perdu conscience. La situation n’en restait pas moins grave, ils étaient à présent dans l’exosphère et dans quelque instant il sortirait de l’atmosphère terrestre. Il devait agir maintenant s’il voulait sauver sa vie ou… celle de Paradox.

 

Mais grâce à l’intervention de cette dernière, il avait dû faire usage de ce qui lui restait de cosmos pour les protéger de son explosion suicidaire. C’était bien sa vaine surtout en ce moment où chaque seconde compte. Alors qu’il faisait à présent nuit sur terres, à partir de leur altitude élevée, Gilgamesh put apercevoir l’astre solaire à l’horizon. Ils venaient donc bel et bien sortir de l’atmosphère et se trouvaient dorénavant dans l’espace

 

— O grand Shamash ! Prête-moi ta force en ce moment cruciale !

 

Il embrasa son cosmos de son plus bel éclat jusqu’à son paroxysme. Gilgamesh se départit de son Enuma qui allât recouvrir le corps meurtri de Paradox afin de lui octroyer sa protection. Le Deava parvint à se libérer de l’étreinte de la Gold Saint des Gémeaux et lui asséna un coup dans le ventre avec toute la force de son cosmos. La force de l’impact brisa celle de l’accélération et renvoya Paradox dans l’atmosphère terrestre et la gravité se chargerait du reste.

 

Paradox ! Je t’ai offert les dernières étincelles de mon cosmos afin de te renvoyer sur Terres ! Que cette abnégation te permette à l’avenir de protéger Shamash et la déesse Athéna !

 

***

 

— Je me suis réveillé il y à peine une heure de cela quelque part en Crêtes. Je ne sais pas très bien ce qui s’est produit après que j’ai perdu conscience, mais quand je me suis rendu compte que j’étais recouverte de cette Enuma et que toutes mes blessures s’étaient résorbées. J’en ai déduit que Gilgamesh s’était sacrifié pour me sauver la vie. C’est ironique en y repensant alors que j’étais près a sacrifié la mienne pour l’emporter avec moi.

 

— Que m’importe après tout, parce que je vais… te tuer !!!

 

— Tu ne lèveras plus ta main sur ma sœur !!!

 

L’ainée des Gémeaux et son Alter-ego se fondirent mutuellement dessus et s’échangèrent un nombreux nombre de coups à la vitesse de lumière. Leur vitesse d’exécution était telle qu’Integra ne les voyait plus, elle n’entendait que l’écho du métal lors des impacts accompagnés de flash cosmique cruciforme. Cet échange de coup était complètement inconcevable et à la fois purement empirique.

 

Chacune était dans l’impasse, vu qu’elle interceptait mutuellement chacun de leur assaut. Paradox et Haine finirent par réapparaitre l’une contre l’autre, poignet contre poignet en s’observant mutuellement dans les yeux.

 

— Alors, qu’est-ce qui passe ? Tu faibli Evangeline ? Lui rétorqua Haine

 

— Je dirais plutôt que c’est toi qui n’es pas assez forte que l’original ! Lui répondit Paradox avec cynisme.

 

Le déploiement de leur cosmos respectif finit par les repousser chacune en arrière. Mais l’une comme l’autre ne comptait pas en rester là après un si puéril échange de coup et se mire en position pour attaquer l’autre avant qu’elle ne puisse le faire.

 

— Je vais te pulvériser !

 

— Admire comment ont fait exploser les étoiles !

 

— « Galaxian Explosion » !!! S’exclamèrent-elles en synchronie

 

La Gold Saint des Gémeaux et le Demon de la Tentation intensifièrent leur cosmos. Elles concentrèrent tout son potentiel cosmique entre leurs mains. Paradox et Haine déchargèrent toute la fureur de leur cosmos au travers d’une explosion cosmique tonitruante. La rencontre entre les deux arcanes fut violente et dévastatrice.

 

Les astres issus de l’arcane se heurtèrent avec fracas et s’anéantissaient mutuellement lorsqu’ils se rencontraient. Cela était assourdissant et se résumait en une suite d’explosion continue et aussi violente les unes que les autres. Elles se tenaient toutes les deux bras croisés haut dessus de leur tête, tout ce qui se trouvait autour d’elles vola en éclats dans le plus grand des fracas. Cependant, cette rencontre explosive des galaxies était en parfaite équilibre, aucune des eux ne parvenaient à avoir l’ascendant sur l’autre.

 

Au terme de cette impasse, la force de collision des deux galaxies les fit fusionner et celle-ci termina par s’écrouler sous son propre poids engendrant une explosion gargantuesque qui souffla les deux opposantes au sol. Paradox et Haine se relevèrent sans tarder tandis qu’Integra restait posé à terre avec un genou au sol et surtout sans voix. Elle était admirative face à ce combat, mais surtout admirative de la combativité de sa sœur ainée retrouvée.

 

— Que la puissance des torrents t’emporte !

 

— Que la force du déluge t’engloutisse !

 

— « Rozan Sho Ryu Ha » !!!

 

La Gold Saint des Gémeaux et le Demon de la Tentation intensifièrent leur cosmos. Elles concentrèrent leur cosmos dans leur poing droit placé en retrait. Paradox et Haine déchainèrent toute la fureur de leur cosmos au travers d’une décharge cosmique fulgurante, mais leur cœur n’était à présent plus protégé.

 

Paradox projeta un majestueux et splendide dragon aux écailles dorées chatoyant qui poussa un majestueux rugissement. Pour sa part Haine projeta un horrible et écœurant dragon aux écailles noires et poisseuses qui poussèrent un grondement repoussant. Les dragons s’entortillèrent l’un autour de l’autre en se rugissant mutuellement dessus. À l’issu de cet affrontement, le Dragon noir planta ses crocs de la gorge du Dragon dorée.

 

Haine venait de saisir Paradox à la gorge et la souleva aussi tôt du sol sans ménagement et lui décocha ensuite un redoutable uppercut qui l’envoya s’écraser au pied d’Integra. La cadette des Gémeaux voulut réagir, mais l’Ainée des Gémeaux l’en empêcha et reprit part au combat.

 

— Maintenant c’est qui la plus forte !?

 

— Tu maitrises cet arcane aussi bien que moi, je suis impressionné.

 

— Ça ne te fait donc rien de t’affronter toi-même dans un combat à mort ?

 

— Affronter mon l’alter-ego est la chose la plus insolite qui m’ait été donnée de faire, mais…

 

— Mais quoi !?

 

— Je ne perdrais pas ce combat ! Je ne perdrais pas face à moi-même !

 

— Je ! Ne ! Suis ! Pas ! Toi !!!

 

Haine fit exploser son cosmos sous le coup d’une pulsion colérique et engendra de nombreuses bourrasques de vent tranchantes qui partirent en tous sens. Paradox se mit d’instinct devant Integra pour la protéger. Le Démon passa enfin à l’attaque et harcela de coup la Gold Saint des Gémeaux avec une incroyable violence grandissante à chaque portée.

 

Elle prit très vite l’ascendance, mais « la colère » ce nouveau sentiment qu’elle ressentait en elle et coulé dans ses veines obscurcit sa vision. En d’autres termes elle frappait juste pour frapper de la façon la plus grossière et archaïque soit-elle. En dépit de l’énorme hargne dont elle faisait preuves, ses coups n’étaient que de la violence brute sans autre effet.

 

— Je vais te trancher en deux ! « CrossRoad Mirage » !

 

Le Démon de la Tentation intensifia son cosmos. Étant qu’elle se trouve déjà dans la croisée des chemins, elle se servit de l’arcane de divination pour tenter, tranchez, son adversaire en deux parts égales. Sur toute la trajectoire prédéfinie par Haine, le sol s’entrouvrit en deux.

 

Paradox réussit cependant à prendre son alter-ego de vitesse et déjoua cette tentative avec une facilité de concertante et puis contrattaqua.

 

— Très bien ! Puisque tu veux jouer à ça ! C’est toi qui l’auras voulu ! « CrossRoad Mirage » !

 

La Gold Saint des Gémeaux intensifia son cosmos. À son tour elle se servit du fait de se trouver dans cette relativité physique pour pourfendre tout ce qui se trouvait sur son chemin sur une trajectoire donnée. Paradox avait pris Haine de vitesse et se trouvait d’ores et déjà dans son dos. Le Demon fut frappé en croix et sérieusement entaillé sur place et s’effondra lourdement à terre.

 

— Comment as-tu fait pour déjouer avec autant de facilité mon offensive et m’atteindre avec exactement la même ?

 

— C’est très simple : tu t’es laissé aveugler par tes émotions.

 

— Mes… émotions !?

 

Haine se releva d’un bond comme si elle venait d’être insultée et considérée comme la dernière des moins que rien.

 

— Je ne ressens aucune émotion !!! Et je vais te le prouver !!! « Fortunate Storm » !

 

Le Démon de la Tentation intensifia son cosmos. Elle concentra les flux du vent autour de sa main. Haine rabattit son bras en avant et projeta une tempête noire dévastatrice qui emporta tout sur son passage.

 

— Tu commets une fois de plus la même erreur ! « Fortunate Storm » !

 

La Gold Saint des Gémeaux intensifia son cosmos. Elle fit converger les vents autour de sa main qui se concentra dans la paume de celle-ci. Paradox rabattit son bras en avant et déchaina une vrille de vent qui pulvérisa celle de Haine et emporta cette dernière sur son passage qui s’écrasa au loin avec fracas.

 

— Passons au coup de grâce à présent.

 

— Evangeline ! Non !

 

— Pourquoi donc Integra ?

 

— La mort n’est toujours signe victoire.

 

Paradox observa un instant sa sœur jumelle qui affichait un regard résolu vis-à-vis des arguments qu’elle venait d’avancer. L’ainée des Gémeaux se ravisa et respecta les convictions d’Integra. Cependant, Haine ne l’entendait pas cette oreille et se moquait éperdument qu’on lui offre grâce. Le Demon alla même jusqu’à éclater de rire, un rire sardonique et malsain.

 

— C’est toi qui dis ça Integra ? Alors que tu as massacré Kultha de sang-froid !

 

— Oui et je regrette d’avoir agis de cette façon. Je pouvais mettre un terme au combat sans pour autant ôter la vie de Kultha de manière barbare et démesurée.

 

Le Demon avait tenté de jouer sur la corde sensible pour déstabiliser la cadette des Gémeaux pour que cela impacte sa sœur ainée, mais ce fut un échec. Integra regrettais sincèrement sa façon d’avoir agis et pour sa part Haine commençait à perdre confiance en elle-même. Encore un sentiment qui l’envahissait et qu’elle ne comprenait pas.

 

— Non… ça ne se passera pas ainsi !

 

Le cosmos du Demon de la Tentation commença à jaillir de toute part de son corps. Il commençait à la métamorphoser en un véritable Démon. Haine était en train de devenir Ardat-Lili corps et âme. Sa protection se fit également de plus en plus corporelle et symbiotique. C’était désormais une démone ailée et tout croc et griffe sortit qui faisait face aux sœurs jumelles nées sous la constellation des Gémeaux.

 

— Je vais vous massacrer !!!

 

La vitesse d’exécution de Haine s’en retrouva démultipliée à un tel point que même Paradox ne parvenait plus à la suivre des yeux. Elle lui lacération profondément le bras droit à un endroit non couvert par l’Enuma avant même qu’elle ne puisse la percevoir.

 

Le Démon de la Tentation déchainait à présent la fureur de ses émotions à l’encontre de l’ainée des Gémeaux. Cette dernière tenta bien de réagir, mais ce fut chose vaine, que ce soit en offensive ou en défensive, elle était désormais impuissante. Le temps que Paradox réalise quoi que ce soit, elle était déjà frappée à trois endroits différents.

 

— Tu vas mourir !!!

 

Integra voyant que sa sœur jumelle étant en danger essaya bien de réagir, mais avant même qu’elle ne soit relevé. La cadette des Gémeaux fut entaillé a une jambe, un bras et sur le côté de la gorge. Cependant, les blessures étaient bien superficielles contrastant avec la violence infligée à Paradox.

 

Integra !!!

 

— Elle n’a eu que ce qu’elle méritait celle-là !

 

— Alors ça, tu n’aurais pas dû ! Je vais te voler dans les plumes saloprie ! « Another Dimension » !

 

La Gold Saint des Gémeaux intensifia son cosmos. Elle dressa son index et son majeur en l’air et un rayon d’une leur immaculé et aveuglante en jaillit. L’espace et le temps furent tranchés net. Sans explication apparente tout vola en éclat autour d’eux et se désintégra, il ne resta plus qu’une maigre plateforme sur laquelle se tenait à présent les trois guerrières ayant pour constellation les Gémeaux.

 

— À présent tu ne pourras plus te déplacer aussi vite que tu le souhaites

 

— Où sommes-nous ? Demanda Integra intrigué par le lieu

 

— En dehors de cette plateforme, c’est l’Hyperdimension : le chemin des dieux. Répondit Paradox à la question de sa sœur

 

— C’est impossible… Comment as-tu réussi un tel prodige ? S’exclama Haine consternée.

 

— Effrayant n’est-ce pas ? Dit Paradox avec cynisme

 

À présent la zone de combat était strictement délimitée et le premier qui sort des limites sera puni par une mort immédiate et sans appel. Haine ne peut désormais plus se déplacer aussi vite que précédemment sans sortir des limites imposées. Autrement dit, elle était prise au piège.

 

— Mettons un terme à ce combat.

 

— Je vais te pulvériser en te précipitant dans l’Hyperdimension !

 

Le Démon ouvrit bien grandes ses ailes et se projeta de toutes ses forces à contre la Gold Saint des Gémeaux qui parvient à s’agripper a son corps lors de l’impact. Cependant, Paradox fut trainé sur une longue distance en arrière, mais parvient néanmoins immobilisé Haine sur place qui prit tout de suite ses distances.

 

— Disparais de ma vue ! « Fortunate Storm » !

 

— Tu ne me vaincras pas ainsi ! « Fortunate Storm » !

 

Le Démon de la Tentation et la Gold Saint des Gémeaux intensifièrent leur cosmos. Chacune concentra une vague de vent dans la paume de sa main. Paradox et Haine rabattirent simultanément leur bras en avant et leur vrille se heurta avec fracas.

 

La puissance venteuse déployée cet instant fut d’une telle puissance que tout ce qui n’était pas solidement attaché au sol fut précipité dans l’Hyperdimension et annihilé. La cadette des Gémeaux était également repoussée vers le bord de la plateforme, n’ayant aucun point d’attache auquel s’accrocher, elle ne pouvait que faire face.

 

Integra n’avait cessé d’être repoussé malgré tous ses efforts et se tenait à présent au bord de la plateforme. Se protégeant le visage d’une main, elle ne vit pas un imposant obstacle qui lui fonça dessus et la précipita dans le vide. De justesse, la cadette des Gémeaux parvient à se rattraper au bord au de la plateforme à deux mains. Il n’en restait pas moins qu’Integra était suspendu haut dessus de l’Hyperdiemnsion et son état de fatigue actuelle ne lui permettrait pas de tenir longtemps. C’était ce même état de fatigue qui l’empêchait de remonter.

 

Tout ce que put faire Integra, c’est hurler à pleins poumons, en espérant que l’on puisse lui venir en aide. Quand le cri de la cadette des Gémeaux arriva aux oreilles de Paradox et de Haine. Chacune cessa son offensive et se précipita dans sa direction.

 

Dans sa condition actuelle, le Démon de la Tentation fut la première à arriver auprès de la cadette des Gémeaux. Cependant, l’Ainée des Gémeaux parvient à s’opposer en dernière seconde entre elle et sa sœur jumelle. L’expression de Paradox renvoyait un regard mauvais et son corps était auréolé d’une leur dorée éblouissante.

 

— « Galaxian Explosion » !

 

La Gold Saint des Gémeaux intensifia son cosmos. Elle concentra tout son potentiel cosmique dans ses mains et brandit ses bras en l’air en les croisant. Paradox déchaina toute la fureur de son cosmos au travers d’une redoutable et dévastatrice explosion cosmique qui emporta Haine. L’armure du Démon fut littéralement pulvérisée et sa symbiose réduite à néant.

 

Paradox se dépêcha ensuite de se jeter à plat ventre au bord de la plateforme et saisit les poignets de sa sœur et la remonta sur la plateforme. Tant Integra que Paradox exhalaient bruyamment désormais, mais Haine était bel et bien vaincu. La cadette des Gémeaux se releva et se dirigea vers le Demon et contre toute attente lui proposa sa main pour l’aider à se relever. Haine accepta cette main tendue pour se relever, mais une fois debout, elle prit aussitôt Integra en otage et lui plaça une lame cosmique sous la gorge.

 

Integra !!!

 

— Pas un pas où je lui tranche la gorge !

 

Paradox restait sur place en serrant son poing avec nervosité, frustré de ne rien pouvoir faire pour aider sa sœur. Integra était résolument trop bonne et miséricordieuse

 

— Ne t’inquiète pas Evangeline, elle ne me fera aucun mal.

 

— Qu’est-ce qui te fait croire ça !?

 

— Parce que tu es ma sœur.

 

Le Demon relâcha son arme qui se brisa au sol avant de se dissiper. Haine tomba à genoux et saisit sa tête à deux mains. Elle ne comprenait plus rien, qu’était-il en train de lui arriver ? Quelles étaient toutes ces choses qu’elle ressentait sans pouvoir définir ce qu’elles sont depuis le début du combat ?  Elle était en train de s’humaniser et ne serait plus un simple être artificiel ne ressentant rien. Sa personnalité était en train s’affirmer et s’affiner pour former un être unique avec ses forces et ses faiblesses.

 

— Mais qu’est-ce qui m’arrive ? Qui suis-je ?

 

Integra posa un genou à terre et referma ses bras autour du coup d’Haine de manière tout aussi douce et fraternelle qu’elle le ferait pour Paradox. Elle plaça sa bouche près de son oreille et lui dit avec toute la gentillesse qui la caractérise.

 

— Tu es notre sœur Trinity.

 

A ces mots, quelque chose se brisa chez Haine qui se mit pour la première fois de son existence à verser des larmes. Celle qu’elle avait toujours hait de plus profond de son cœur, celle qu’elle avait tenté plus d’une fois de tuer. Celle-là venait de la reconnaitre comme sa sœur et venait de lui octroyer un nom… Un véritable nom.

 

— Non ! Je ne peux pas… c’est bien trop douloureux !

 

Elle se releva brusquement en brisant l’étreinte d’Integra  et recula jusqu’au bord de la plateforme et se précipita dans l’Hyperdimension. Elle ne supportait pas cette condition humaine soudaine, elle qui était à la base un alter-ego ne ressentant et n’éprouvant rien pas la moindre émotion, ni le moindre sentiment.

 

Integra était resté là, un bras tendus vers l’horizon, consterné et choqué par ce qui venait de se produire sous ses yeux. Paradox ne tarda pas à la rejoindre et la serra aussi fort qu’elle peut dans ses bras. Le chemin vers l’Hyperdimension se referma ainsi que le CrossRoad Mirage, ramenant les sœurs jumelles dans la froideur du Cocyte.

 

L’ainée des Gémeaux aida sa cadette à se relever et prit la parole sur un ton grave. Parce que c’était ce qui allait se produire incessamment sous peu et qu’il n’y avait pas une seconde à perdre.

 

Integra, il faut que tu quittes cet endroit immédiatement et sans discuter

 

— Mais… et toi alors ?

 

— Fais-moi confiance et quitte immédiatement cet endroit !

 

Integra s’exécuta immédiatement, mais pas avant d’avoir serré une dernière fois sa sœur jumelle dans ses bras. La Gold Saint des Gémeaux partit en courant, mais ne fit que quelques mètres avant de s’étaler de tout son long au sol. Integra s’était fouler la cheville lors de cette affrontement, mais ne le ressentait que maintenant. Sans quérir de l’aide auprès de sa sœur pour ne pas lui faire honte. Elle se releva et poursuivit sa route en boitillant en espérant retrouver Sonia et Pavlin qui n’était plus là.

 

Une fois que sa sœur jumelle eut disparu à l’horizon dans le blizzard. Paradox se tourna dans la direction d’où venait la menace qui s’approchait lentement d’elle. Si elle avait demandé à sa sœur de fuir la sphère au plus vite, c’était une fois de plus pour la protéger. Ce n’est pas que Paradox n’ait pas confiance en sa propre force. Mais vu qu’il elle s’apprête à affronter elles seront loin d’être suffisante.

 

Si Integra était resté pour combattre à ses côtés, elle aurait était plus attentive à ce qu’il ne lui arrive rien plutôt que de se concentrer sur le combat. C’est pour ça qu’elle devait partir, c’est pour ça qu’elle l’affrontera seule et qu’Athéna lui vienne en aide.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales