Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 330 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 394 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1889 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

One Piece

Les Pirates en folie ! Auteur: Lascka Vue: 6230
[Publiée le: 2009-08-17]    [Mise à Jour: 2009-11-29]
G  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 43
Description:
Série de One-Shot loufoque !
Recette :
- Prendre des situations inspirées du quotidien, journalières, mais prometteuses.
- Ajouter un peu d'humour One piecien.
- Mélanger ENERGIQUEMENT !
- Prenez un équipage de pirate, d'environ neuf pirates.
- Attention à l'explosion !

À servir n'importe quand, à n'importe qui, n'importe où ! Bonne lecture !
Crédits:
Personnages et univers d'Oda-sensei
Tortures des pirates exécutés par Lascka, et strictement personnel !^^
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 04 : SF-3_Listen to your heart

[3715 mots]
Publié le: 2009-09-14
Mis à Jour: 2009-11-29
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

Bonjour !... Ou bonsoir… Ou bonne nuit… Ou-

 

Bon d'accord, j'arrête ! ^^

 

Et voici la troisième partie de la suite de Song-fic !

 

J'espère que vous apprécierez mes efforts… Quand j'ai publié la première je ne me doutais pas que se serait comme une histoire ! Ce n'est presque plus des One-Shot ! T_T

 

Heureusement ça ne fera que quatre chansons. Quatre ? Et oui… Bien sûr, en cherchant dans ma bibliothèque de musique, j'en ai trouvé. Mais évidemment, j'en ai trouvé deux (bah oui, tant qu'à faire… ^^'). Et impossible de trancher ! Alors, je me suis décidé, je ferais les deux. Ce fut plutôt rapide.

 

Maintenant, c'est à vous de juger (pas trop sévèrement, de préférence !) le résultat d'une cogitation intense ! Attention, c'est toujours dans le romantisme, et c'est toujours du LuNa. Pour appréciez cet OS pleinement, il est nécessaire d'avoir lu les deux chapitre précédant.

 

Merci de vous exprimer sans réserve, et sans craintes !

 

Et bonne lecture ! XD

 

 

Ci-joint, deux adresses web, une sur Dailymotion, pour le clip de la chanson, et un autre sur Deezer, pour écouter seulement la musique.

 

http://www.dailymotion.com/video/x1fbv_dht-listen-to-your-heart_music

http://www.deezer.com/listen-2735098

 

 

Artiste : DHT

Chanson : Listen to your heart



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Chapitre 04 : Listen to your heart

 

 
~ I know there's something in the wake of your smile. ~

Je sais qu'il y a quelque chose derrière ton sourire.

~ I get a notion from the look in your eyes, yeah. ~

J'en ai l'idée de par le regard que tu as, ouais.

~ You've built a love but that love falls apart. ~

Tu t'es construit un amour mais cet amour tombe en morceau.

~ Your little piece of heaven turns to dark. ~

Ton petit morceau de paradis tourne a l'obscurité.
 

 

Nami se tenait à ses côtés, silencieuse et tremblante. Il souriait. Mais son faible sourire dégageait tant de souffrance qu'elle en avait mal pour lui. Ses yeux la fixaient mais elle savait qu'il ne la voyait pas. Fiévreux, il devait lutter pour pouvoir simplement garder ses paupières ouvertes. Il avait la respiration sifflante mais presque imperceptible, et on comprenait bien que chaque goulée d'air était douloureuse, et de plus en plus ardue. Devant ses yeux, l'homme qu'elle aimait mourrait sans qu'elle puisse agir. Le chapeau fétiche posé sur l'estomac de son propriétaire, ils avaient joint leur main, comme pour se raccrocher à la moindre parcelle de vie. Comme le sang qui s'écoulait continuellement des innombrables blessures de son corps, elle sentait son ami sombrer dans des ténèbres trop profondes. Loin d'elle.

 

 

~ Listen to your heart~

Ecoute ton cœur

~ When he's calling for you. ~

Quand il t'appelle.

~ Listen to your heart~

Ecoute ton cœur

~ There's nothing else you can do. ~

Il n'y a rien d'autre que tu puisses faire.

~ I don't know where you're going~

Je ne sais pas où tu vas

~ And I don't know why, ~

Et je ne sais pas pourquoi,

~ But listen to your heart~

Mais écoute ton cœur

~ Before you tell him goodbye. ~

Avant de lui dire au revoir

 

Elle se souvenait de la nuit où il était parti, sans rien dire à l'équipage. Elle seule avait été dans la confidence. Mais elle n'avait pu l'arrêter. Ils s'étaient quittés une première fois, la laissant dans un profond désespoir. Elle avait affronté les autres et leurs questions. Ils n'avaient pu retenir leur colère, qu'elle jugeait légitime. C'est vrai, quoi ! Pourquoi ce crétin se sentait obligé de jouer les héros ?... Mais en même temps, elle savait que s'il avait fait ça, c'était pour les protéger. Car il ne comptait pas revenir. Tout du moins, il ne pensait pas pouvoir le faire. Alors, ils l'avaient attendu, longtemps. Cherchant désespérément de ses nouvelles dans les journaux. Jusqu'au jour où leur patience eut atteint ses limites. Ils s'étaient alors relancés avec bonheur dans l'action, recherchant activement leur capitaine et ami.

 

Ils s'étaient interrogés sur ce manque de nouvelles. Et ils en avaient déduit que si le combat n'avait pas encore eu lieu, c'était parce que Barbe Noire s'était déplacé avant que Luffy et son frère n'arrive. Car il ne doutait pas qu'un combat entre l'ancien Shishibukai qui avait causé l'incident du siècle et la chute de la marine, et ces deux frères rendus célèbres par la bataille de Marijoa pouvait passer inaperçu ! Ils avaient alors fait des recherches minutieuses sur ces îles du Nouveau monde. Ils combattaient le moins possible, et, la marine disparus, les adversaires qui osaient se prétendre assez fort pour les affronter étaient peu nombreux. Pour leur plus grand soulagement. Ils n'étaient pas d'humeur à combattre un puissant adversaire autre que l'ennemi de leur Capitaine.

 

Au bout de quelques semaines, ils eurent la chance de tomber sur la bonne île. Ils avaient été vus dans la cité portuaire. Il faut avouer qu'avec leur appétit monstre, ces deux là n'étaient pas discrets. Sans compter leurs réputations… Ils avaient dévalisés toutes les auberges de l'île entière avant de trouver d'autres indices et de se procurer un nouvel Eternal Pose vers l'île où se dirigeait Teach. Les Mugiwaras mirent moins de temps qu'eux pour se diriger vers leur prochaine île.

 

La même chose se répéta sur une dizaine d'île environ, et là où les deux frères avait mit presque quatre mois maintenant, eux ne mirent que quelques semaines.

 

Et ils finirent par arriver sur l'île.

 


~ Sometimes you wonder if this fight is worthwhile. ~

Parfois tu te demandes si ce combat en vaut la peine.

~ The precious moments are all lost in the tide, yeah. ~

Les moments les plus précieux se sont perdus dans la mare, ouais.

~ They're swept away and nothing is what is seems, ~

Ils sont emportés et rien n'est ce qui semble être,

~ The feeling of belonging to your dreams. ~

Ce sentiment d'appartenir à tes rêves.

 

 

Ils avaient accosté dans une crique de rochers blancs, plutôt enfoncé dans les terres. Le bateau était à l'abri des regards indiscrets des habitants. Si habitants il y avait. Cette île était différente de toutes les îles qu'ils avaient pu explorer. Elle était déserte. Personne dans les environs. Ni humains, ni animaux. Le silence. Tellement présent qu'ils leurs semblaient que même le vent hésitait à faire siffler les feuilles des arbres. Un silence de mort. Qui se justifia alors qu'ils s'enfonçaient un peu plus dans cette forêt, qui disparu. C'était le mot juste. Alors que la forêt aurait du continuer encore quelques kilomètres, ce n'était plus que de la terre nue, privée de toutes vies qui s'étendait devant eux. Ce paysage Lunaire leur causa un frisson d'effroi, et le mauvais pressentiment dû au silence s'intensifia à en devenir insupportable. Lentement, ils avancèrent précautionneusement, scrutant l'horizon. Ils répugnaient à s'avancer à découvert. Ils avaient sans s'en rendre compte resserré les rangs, et les armes étaient prêtes à servir. Après quelques minutes, ils se détendirent un peu. Et Robin étudia le sol. Elle posa sa main et balaya le sol. Une légère couche de poussière de roche s'éleva avant de retomber lentement un peu plus loin.

 

- C'est comme si tout avait été effacé, comme si tout ce qui avait vécu ici avait disparu dans le néant…

 

À ces mots, Nami sentit ses cheveux se dresser sur sa tête. Comme un avertissement, elle réentendit la voix de Luffy s'élever en elle, tel un rêve.

 

"Il a mangé le Yami Yami No Mi. Le fruit du diable des ténèbres. Il est capable de tout aspirer, jusqu'aux pouvoirs des autres fruits. Mais ça le rend sensibles aux coups, contrairement aux autres Logia. C'est un grand avantage pour moi !"

 

Et son sourire…

 

Sanji, qui avait remarqué les tremblements qui agitaient sa chère Nami-san, s'approcha d'elle. Cœur

 

- Nami-san ?

 

Les autres aussi se tournèrent vers elle, alors qu'elle gardait les yeux fixés sur l'horizon, comme si elle n'était déjà plus avec eux. Elle avait ses bras autour d'elle et se tenait légèrement penché, comme quelqu'un qui recherche de la chaleur.

 

Plus pour elle que pour eux, elle murmura :

 

- C'est ici… Ils se sont battus ici.

 


~ Listen to your heart~

Ecoute ton cœur 

~ When he's calling for you. ~

Quand il t'appelle.

~ Listen to your heart ~

Ecoute ton cœur

~ There's nothing else you can do. ~

Il n'y a rien d'autre que tu puisses faire.

~ I don't know where you're going~

Je ne sais pas où tu vas

~ And I don't know why, ~

Et je ne sais pas pourquoi,

~ But listen to your heart~

Mais écoute ton cœur

~ Before you tell him goodbye. ~

Avant de lui dire au revoir

 

Cette phrase eu l'effet d'un coup de tonnerre dans un ciel d'été. Aussitôt ils se dispersèrent en criant son nom. Le nom de l'homme qu'ils recherchaient désespérément. Sanji et Chopper étaient resté aux côté de Nami qui semblait trop terrorisée pour pouvoir bouger. Elle ne tenait sur ses jambes que grâce à Sanji qui la soutenait. Chopper lui fit une piqûre pour la calmer, ce qu'elle ne remarqua même pas. Elle était trop occupée à repousser de toutes ses forces l'horrible soupçon qui s'insinuait en elle, l'empoisonnant. Sa raison n'était plus, et son cœur hurlait que ce n'était pas possible, mais le poison continuait son chemin, lentement, rongeant tout sur son passage. Elle n'était plus que terreur…

 

Les autres continuaient leurs recherches. Et ce fut Zoro qui remarqua un gouffre. Et lorsqu'il s'en approcha…

 

Même lui sentit son estomac se retourner devant cette scène de carnage. Sans plus attendre, il hurla, et il sentit sa voix se briser tant il avait crié fort. Les autres se précipitèrent dans sa direction, et c'est ensemble qu'ils s'arrêtèrent devant le trou.

 

Un immense creux, excavation naturelle dû à des activités volcaniques des temps anciens. Alors que l'île était mise à nu, cet endroit avait rassemblé toute la flore qui avait disparu. Des arbres éventrés jonchaient le sol par centaine, et on pouvait aussi voir des morceaux de bois travaillé, signe que le village de cette île avait connu le même sort. Certain brûlait encore, signe que Hiken No Ace, Ace aux Poings Ardents était passé par là. Alors qu'ils découvraient avec effarement ce spectacle de désolation, Nami eu son regard attiré par une seule chose. Comme si son cœur l'avait guidé. Une tache de rouge. Une chemise couleur carmin. Qui dépassait d'un tas de gravas, écrasant sous sa masse son porteur.

 

- Non… NON !

 

Le cri de détresse se répercuta dans le ciel à l'infini alors que la personne qui l'avait hurlé se précipitait en contrebas, retrouvant l'usage de ses jambes. Elle était accompagnée de ses compagnons, qui, même s'ils n'avaient pas vu la même chose, ne pouvait pas la laisser seul. Ils avaient tous deviné ce qu'elle avait aperçu, et espérait sans trop y croire qu'elle s'était trompée. Ils n'avaient pas conscience du précipice jusqu'à côté d'eux. Qu'un seul faux pas, un seul faux mouvement les entrainerait vers une mort certaine. Il suivait le petit chemin de roche, crée par la main de l'homme depuis tellement longtemps que la nature avait commencé à l'éroder de nouveau.

 

Elle escaladait les arbres, les poutres, ne perdant jamais de vu son objectif. Elle n'avait pas conscience des coupures qu'elle s'infligeait, ni de l'arbre qui avait failli lui tomber dessus alors qu'elle déplaçait un rocher. Arbre qui fut dévié de justesse par Zoro et Sanji. Elle ne gardait dans son champ de vision que cette chemise rouge, paniquant si jamais elle le perdait de vu. Au bout de quelques minutes qui lui parurent des heures, ils arrivèrent à destination.

 

Sans tarder, Sanji, aidé de Franky déplacèrent les gravas du dessus à coup de pied et de poing dévastateur. Zoro et Brook se chargeaient de découper ceux qui étaient trop gros pour être déplacés immédiatement. Robin s'occupait de petites mais nombreuses charges grâce à ses nombreuses mains tandis que Usopp organisait le tout. Chopper et Nami étaient aux côtés de Luffy, le déplaçant à l'abri des éventuels éboulis en prenant toutes les précautions possibles pour éviter de lui causer d'autre dommages.

 


~ And there are voices ~

Et il y a des voix

~ That want to be heard. ~

Qui veulent être entendue.

~ So much to mention ~

Il y a tant à dire

~ But you can't find the words. ~

Mais tu ne peux pas trouver les mots.

~ The scent of magic, ~

Ce parfum de magie,

~ The beauty that's been~

La beauté que ça fut

~ When love was wilder than the wind. ~

C'était quand l'amour était plus sauvage que le vent
 

Ils étaient atterrés. Le visage blême, les yeux clos, il semblait déjà mort. Trop tard. C'était trop tard.

 

- Il vit !

 

Le verdict de Chopper fut comme une bulle d'air qui leur parvenait alors qu'ils se noyaient. Tandis que Chopper s'activait autour de leur Capitaine, ils le fixaient, plus intensément que jamais. Ils virent ses yeux papillonner, sa poitrine se soulever. Le cri de soulagement de Nami fini de lui rendre sa conscience. Il ouvrit les yeux, mais les referma aussitôt avec une grimace douloureuse. Il avait été ébloui. Pleurant et rigolant à la fois, ils se regardèrent. Leur soulagement était palpable. Mais il n'était pas sortit d'affaire. Chopper exigea qu'ils fabriquent une civière pour le déplacer. Il n'était pas bon de le soigner dans ce lieu. Alors qu'ils commençaient à s'égailler, Luffy, avec une poigne insoupçonnable pour quelqu'un dans son état prit le bras de Chopper.

 

- Ace… Mon frère… Il faut… Le retrouver aussi…

 

Il cracha du sang, ce qui finit de raviver leurs inquiétudes. Nami promis de faire tout ce qu'il voulait s'il se calmait. Avec un soupir douloureux, il replongea dans l'inconscience. Chopper voulu les rassurer en leur disant qu'il avait simplement perdu connaissance, mais ils n'étaient pas dupe. Alors qu'ils avaient commencé à le déplacer, ils avaient tous remarqué le sang qu'il avait perdu. Qu'il perdait encore. Le temps jouait contre eux. Ils se séparèrent en deux équipes. Une pour fabriquer la civière, et l'autre pour retrouver le frère de Luffy. Même maintenant, désobéir à un de ses ordres ne leur venait pas à l'esprit. Tandis qu'Usopp, Franky et Brook réunissaient le matériel nécessaire pour deux civières, Zoro, Sanji et Robin fouillaient l'arène, à la recherche du flamboyant Ace. Chopper continuait d'essayer de stopper les hémorragies, de penser ses blessures. Brook apporta rapidement une civière, et lui et Franky commencèrent à le déplacer vers un endroit à l'ombre des rochers. C'est à ce moment là que Robin repéra Ace, enfoui plus profondément que son frère sous d'autres décombres.

 

 

Ils avaient remonté les deux frères inconscients et les avaient emmenés à côté de leur navire. Ils les avaient mis à l'ombre des arbres au bord de la crique. Chopper avait pu récupérer ses médicaments et avait puisé dans sa réserve de bandage. Après avoir fait tous ce qu'il pouvait pour son capitaine, il était passé à son frère. Dont les blessures étaient aussi importantes bien que différentes. Alors qu'il le soignait, Luffy reprit connaissance lentement.

 

Il fut d'abord conscient de la douleur qui avait un peu diminué. Puis de présences réconfortantes auprès de lui. Il reconnut son équipage, et ne put s'empêcher de sourire.

 

- Salut les gars… Qu'est-ce que vous faites là ?

 

Sa voix, pourtant faible et éraillé fut entendu par tous et leur causa un émoi sans nom. Ils crièrent de soulagement son nom, ce qui le fit grimacer de douleur. Dans le brouillard où il se trouvait, il parvint à remarquer la présence de son frère, lui aussi enrubanné comme une momie. Il eu envie de rire, mais fut prit d'une quinte de toux qui se le fit de nouveau cracher du sang. Chopper le gronda.

 

- Je suis désolé.

 

Il avait refermé les yeux et avait murmuré. Mais le silence suivit cette remarque. Nami ferma les yeux et elle eux l'impression de se retrouver de nouveau à cette fameuse nuit où elle n'avait pu l'arrêter.

 

- Je ne voulais vraiment pas vous implique dans ce combat, ce n'était pas le votre.

 

Ils les avaient devinés depuis bien longtemps, ses raisons. Et ne savait pas quoi lui répondre. Y avait-il seulement une réponse ?

 

- Mais je ne regrette rien, finit-il, et leur faisant son plus beau sourire. Je suis heureux d'avoir voyagé avec vous pendant tout ce temps, et d'avoir pu vous revoir une dernière fois.

 

Cette fois, ils se mirent à trembler. De colère, de douleur, de peur ou de désespoir. De tout ça à la fois. Mais ne trouvaient toujours pas les mots pour exprimer ce qu'ils ressentaient. Ces paroles étaient trop dure, trop lourdes de conséquences pour pouvoirs les accepter. Zoro se détourna, les mains serrées à s'en faire mal sur ses katanas. Sanji semblait un peu blême, et la cigarette dans ses doigts tremblait. Usopp, Chopper et Brook pleuraient sans s'en rendre compte. La pâleur de Robin contrastait avec le noir de ses cheveux, et ses yeux d'un bleu si sombre semblaient s'être noyés sous la douleur. Franky ne bougeait pas, et serrait les dents.

 

Nami, elle, prit le chapeau de paille qu'elle avait attaché à sa taille et avec un grand sourire lumineux que démentaient ses yeux humide, elle le posa sur lui.

 

- Tiens, Capitaine. C'est ton trésor.

 

D'un mouvement lent et tremblant, il posa sa main sur celle de sa navigatrice, sur le chapeau de paille. Une unique larme roula sur sa joue pour se perdre dans la terre alors qu'il fermait les yeux.

 

- Mon vrai trésor, c'est bien de vous avoir eu comme compagnon… Je n'oublierais pas…

 

Il sembla soudain avoir du mal à respirer et son visage se contracta sous la douleur. Affolé, Nami se tourna vers Chopper, qui secoua la tête, démuni.

 

 

~ Listen to your heart ~

Ecoute ton cœur

~ When he's calling for you. ~

Quand il t'appelle.

~ Listen to your heart ~

Ecoute ton cœur

~ There's nothing else you can do. ~

Il n'y a rien d'autre que tu puisses faire.

~ I don't know where you're going ~

Je ne sais pas où tu vas

~ And I don't know why, ~

Et je ne sais pas pourquoi,

~ But listen to your heart ~

Mais écoute ton cœur

~ Before you tell him goodbye.

Avant de lui dire au revoir

 

Seul le sifflement entêtant de sa respiration était audible, unique signe de vie. Si faible, si rageant. Ils ne pouvaient rien faire, et ils lui en voulaient. Non seulement il les avait abandonné, ce qu'un capitaine ne devrait jamais faire, mais en plus, il osait mourir sous leurs yeux. Ils avaient envi de lui hurler de se reprendre, que ça ne lui ressemblais pas d'abandonner si facilement. Qu'il n'avait pas le droit de les laisser seuls encore une fois. Il ne savait pas tout ce qu'ils avaient vécu alors qu'il l'attendait ! Il n'avait pas le droit de partir comme ça ! Pas avant qu'ils se soient expliqué avec lui !

 

Mais ça ne changerait rien. Ils subissaient. Ils ne pouvaient rien faire, à par attendre. Et espérer un miracle, dont leur ami avait le secret.

 

La tempête faisait rage sous le crâne de la rousse. Elle voulait qu'il s'accroche, comme elle s'était accrochée grâce à sa promesse. Mais les mots. Ils restaient coincés dans sa gorge. Ils refusaient obstinément de sortir malgré tout ses efforts. Alors que les larmes qu'elle retenait bravement commençaient à couler sur son visage, certaines atterrirent sur les pommettes de Luffy. Qui ne sembla pas s'en rendre compte. Elle ne pu en supporter plus. Elle se pencha sur son visage et posa délicatement ses lèvres sur les siennes. Geste qu'il y a encore quelques heures, elle ne pouvait s'imaginer devant les autres, elle ne pu le réfréner, et ne ressentit aucune gène. Et les autres ne furent ni surpris, ni choqué. Ils avaient compris que la relation entre ses deux là avait évolué. Mais ça donnait à cette scène encore plus de tragédie.

 

Dans un unique sanglot, elle lui chuchota :

 

- Je t'aime…

 

Elle avait fermé les yeux, dévasté. Front contre front, elle attendait une réponse.

 

 

~ Listen to your heart ~

Mais écoute ton cœur

~ I don't know where you're going ~

Je ne sais pas où tu vas

~ And I don't know why, ~

Et je ne sais pas pourquoi,

~ But listen to your heart ~

Mais écoute ton cœur

~ Before you tell him goodbye.

Avant de lui dire au revoir

 

"Moi aussi."

 

Dans son cœur résonna ses simples mots. Elle releva vivement la tête.

 

La pression sur sa main qui tenait le chapeau faiblit, puis cette même main tomba mollement sur le sol. Il avait fermé les yeux.

 

- Luffy ?

 

Son cœur manqua un battement. Sa voix se fit plus aigue.

 

- Luffy ?...

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

FIN

 

Tadaa !!!...

Non ? Bon, d'accord. Ce n'est pas extrêmement drôle, mais tout de même ! Un peu d'enthousiasme ! XD

J'espère avoir fait plaisir à ptit drogo, c'est une chanson que j'apprécie particulièrement, et qui, niveau piano, devrait lui convenir ! ^^

A bientôt pour la suite ! Et bien oui, je vous avais prévenue au début ! Il y a encore une suite ! Avec la merveilleuse musique du Roi lion, "Le Roi est mort ce soir" !

Non ? Vous ne voulez pas de cette musique ?

 

 

LASCKA

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales