Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les voi.e.x des possibles
    Lignes d'Horizons
    Nb de signes :
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 30/04/2019
  • Prix ADAN 2019
    ADAN
    Nb de signes :
    Genre : libre
    Délai de soumission : 22/02/2019
  • Vivre ensemble
    Laplikili Jeunesse
    Nb de signes : 3 000 - 8 000 sec
    Genre : jeunesse - merveilleux
    Délai de soumission : 21/02/2020
  • Pierres d'Encre n° 9
    Le Temps des Rêves
    Nb de signes : < 2 500 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 09/04/2019
  • Revue coeur de plumes
    Coeur De Plumes
    Nb de signes : 2 000 - 6 000 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 08/03/2019
  • Prix Alain le Bussy 2019
    Galaxies et Géante rouge
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2019
  • Crime partagé
    Éditions 12-21
    Nb de signes : 20 000 - 35 000 sec
    Genre : noir - policier
    Délai de soumission : 10/02/2019
  • Cellule de crise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2019
  • Fables et contes
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/07/2019
  • Halloween
    Éditions GandahaR
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 30/04/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Le musée de la vie romantique
 par   - 221 lectures  - Aucun commentaire

Comme vous le savez, Paris regorge de musées de toute taille, proposant des thèmes différents et disséminés un peu partout.

Après avoir raté mon avion pour Budapest (j'ai les boules!), j'avais envie de voir le musée de la vie romantique dédié à George Sand. Certains diront maigre consolation. Oui et non ! J'ai été agréablement surprise. Ce musée se trouve dans le neuvième arrondissement non loin de Pigalle et n'est pas payant sauf lors des expositions temporaires. Vous pouvez contribuer à la conservation des collections et à l'acquisition de nouveaux objets en donnant deux euros. Le musée, qui se trouve être la demeure du peintre Ary Scheffer, se situe dans la maison Chaptal comprenant huit pièces (quatre en haut, quatre en bas). Construite en 1830, celle-ci est un des derniers exemples des demeures construites sous la Restauration et la Monarchie de Juillet.


Lire la suite...
tintouillet dans l'hémisphère sud pour un an
 par   - 306 lectures  - 1 commentaire [07 février 2019 à 12:17:53]

tintouillet est parti pour un grand voyage d'un an environ dans l'hémisphère sud.
Elle est actuellement en Nouvelle Zélande depuis fin décembre.

Vous pouvez suivre son voyage sur son blog : Océanie et Asie (enfin une partie !) en un an où elle relate ses visites et ses aventures accompagnées de belles photos.

 

Les personnages féminins dénigrées dans les fanfics
 par   - 2225 lectures  - 53 commentaires [27 décembre 2018 à 03:05:08]

La fanfiction revêt un intérêt tout particulier pour les amateurs d'écriture car elle permet de faire durer un univers créé par un auteur dans notre imagination. On peut s'imaginer et jouer avec les personnages, moduler le monde qui nous facine de bien des manières.
Mais il est un constat flagrant et particulièrement déroutant qui est le dénigrement des personnages féminins surtout dans les fanfics du genre yaoi. Dans la plupart quand les filles ne servent tout simplement pas de décor, elles sont décrites comme cruches, écervellées seulement pour justifier l'orientation sexuelle des personnages masculins. Soit c'est une pleurnicheuse, soit une mijorée qui s'extasie devant le héros gay.
J'ai constaté que dans 90% des fics les personnages féminins sont totalement ridiculisées. Pourtant, la majorité des auteurs qui écrivent sur du yaoi sont des filles.
Alors je me demande: est-ce la vision que vous avez de la femme vous qui en êtes une? Vous vous voyez faible et cruches comme vos persos, incapables d'aligner un mot devant un beau garçon? Vous vous considérez réellement comme des pipelettes qui pleurnichent pour un ongle cassé? Car c'est comme cela que vos personnages féminins sont dans les fics. Pourtant si on regarde bien, en amour puisqu'il s'agit de cela, un homme réellement amoureux peut se montrer parfois bien  plus fragile qu'une femme lorsqu'il vit une déception amoureuse ou qu'il est dans une vraie relation. Soyez fière de ce que vous êtes et ne rabaissez pas la femme ainsi.
Je serais curieuse de savoir pourquoi tous ces auteurs ont besoin que dans une fic ou les personnages sont gays, la femme n'a pas sa place. Et dans le genre opposé pourquoi la fille est toujours celle qui joue le rôle de l'amoureuse transie au premier regard.
Evidemment, ce sont des généralités mais c'est rare de voir une fic yaoi réaliste avec une égalité des sexes.
Qu'en pensez-vous?

Cet article est une réflexion fondé sur des constat et après plusieurs recherches.
Merci d'avoir lu.

Writecontrol, le couteau suisse pour écrire vos histoires
 par   - 1396 lectures  - Aucun commentaire

Writecontrol est un outil d'écriture en ligne, sécurisé, accessible et personnalisable.
Ce que vous écrivez est sauvegardé automatiquement.

Éditeur de texte avec compteur de mots
gestion de chapitres
gestion des personnages
dictionnaire de synonymes
divers thèmes
des éléments modulables
recherche wikipédia
gestion de favoris
export du livre
couverture personnalisable
etc.
En bref, tout ce qu'il faut pour écrire un livre. Et encore, plein d'autres fonctions sont prévues (*) !

Et vous savez quoi ? C'est gratuit !

(*) Il y a un sondage sur le site pour savoir quelles nouvelles fonctions seraient le plus utiles.

La page facebook : https://www.facebook.com/writecontrol/

 


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

le mystère de Mishiu
[Histoire Terminée]
Auteur: mishiu Vue: 2294
[Publiée le: 2009-11-02]    [Mise à Jour: 2013-08-20]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Mystère Commentaires : 4
Description:
Mishiu, kunoichi du clan Neko se retrouve du jour au lendemain dans la liste des ninja errants après la destruction de son clan. Elle était la seule "rebelle" à refuser la dictature du nouveau seigneur et se retrouve désormais seule à vagabonder pour fuir les préavis de mise à mort. Jusqu'à ce qu'elle tombe sur le village de Konoha et soit enveloppée malgré elle dans ce cocon de solidarité et de compassion.
Crédits:
cette fic, est basée sur Naruto! Mishïu étant un personnage de ma composition, j'ai décidée d'en faire le personnage principale!! je tiens à préciser que ça se passe au niveau naruto shippuden (donc les persos on 15 (ou 16) ans, Sasuke est chez Orochimaru et Sai a intégré l'équipe 7, sans compter qu'il y a aussi Yamato.... enfin bref....)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 9: la pratique, souvent plus difficile que la théorie.

[1408 mots]
Publié le: 2009-11-03
Mis à Jour: 2009-11-24
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Cela faisait une semaine et deux jours que Mishiu sommeillait dans ce lit d'hôpital. D'après Tsunade-sama, sa santé psychique en avait pris un coup et son corps prendrait un peu de temps avant de récupérer. Kiba aussi avait dû attendre deux jours avant de pouvoir quitter son propre lit à son domicile à cause d’un début de crise d’angoisse. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Depuis qu'il pouvait enfin bouger comme il voulait, il allait voir chaque jour Mishiu et restait avec elle un petit moment. La voir avec ce visage si serein lui donnait envie de sourire, de l'embrasser... Un jour, alors qu'il avait quartier libre pour l'après-midi, au lien d'en profiter pour se sauver un peu, il était resté toute l'après-midi près d'elle, et comme si ce fut un signe, il l'avait vu sourire, elle était en train de rêver. 
Il fut vrai que Mishiu en avait beaucoup traversé des choses ces temps-ci... elle avait vraiment besoin de beaucoup d'aide, alors ils l'avaient aidée un maximum. Naruto ne voulait plus qu'elle s'en aille. Il allait d'ailleurs faire sa demande auprès de Tsunade: de l'accepter à Konoha, malgré qu'elle fut une ninja deserteuse. Des liens se créèrent et se fortifient de plus en plus, il n'avait pas envie de les perdre, ces liens. Mishiu était en plein appel au secours, il l'avait vu, dans son esprit, la vie qu'elle menait. Il était le seul à la comprendre mieux que quiconque car il avait vu que malgré le fait que l'esprit de Mishiu soit un peu plus serein, il en venait au fait qu'elle restait encore quelqu'un de très fragile. Mais quel était le jugement de la vielle Tsunade ? Il fallait à tout prie lui en parler! 
Sakura, elle, savait bien que Mishiu était comme de la porcelaine: Au moindre choc, ça cassait. Il fallait donc être très prudent et l'aider au maximum. Cette fille avait un gros problème, quelque chose avait dû la martyriser dans son enfance ou quelque chose du genre, il fallait la guérir ! Tenten, Ino et Hinata étaient bien d'accord avec elle. En fait, elle pensai que Mishiu pourrait être amie avant tout avec Hinata car elles se ressemblaient, mais à une différence près: Hinata savait quoi faire, elle pouvait maintenant facilement passer de la théorie à la pratique. C'était la première fois dans toute sa vie qu'elle rencontra ce genre de personne, c'était un cas très particulier.
Mishiu était en train de rêver. Mais c'était un rêve vraiment très étrange. C'était des souvenirs qu'elle pensait n'avoir jamais vécus, mais tout est flou encore. Elle se voyait, tel qu'elle était à 10 ans, ayant développé une capacité extrême à être discrète, invisible aux yeux de tous, même de ses parents. Elle se voyait marchant sur la pointe des pieds, aussi silencieuse qu'un chat chassant sa proie, traversant de multiples couloirs et se retrouvant enfin devant une porte entrebâillée. Il lui suffisait d'écouter la conversation, Ninu lui avait appris comment bien les mémoriser et comment ne pas se faire surprendre. Dans son rêve, elle traversa encore et encore les couloirs, elle trouva enfin cette porte mais elle repart soit dans un autre rêve, soit celui-ci recommence, encore et encore. Pourquoi ? Elle eut l'impression que c'était quelque chose de capital, mais elle n'arriva pas à accéder à son esprit, et elle ne put pas encore contacter Gimu. Elle était encore trop faible, elle n'arrive même pas à ouvrir les yeux. 
Mais même si elle les gardait clos, ce n'était pas pour autant qu'elle dormait constamment. Elle écoutait les rumeurs qui se disaient près de sa chambre, ce que disaient les infirmières, et elle essaya de reconnaître les voix. Il y en a une particulièrement qu'elle a su tout de suite reconnaître: c'était celle de Kiba. Chaque jour, il venait la voir, il s'en foutait qu'elle dorme, il saisissait comment ne pas la déranger. Chaque jour, il mettait des roses dans un vase, des roses de couleur roses, elle les avait reconnues à son odeur, grâce à son nouveau pouvoir. 
Ce pouvoir... il était à la fois utile mais intrigant, rassurant mais elle en avait peur. Kiba ne venait pas tout le temps seul, des fois il se faisait accompagner par Hinata ou Shino, les seuls qui savaient ce que Kiba ressentait car les autres, lors de ce fameux jours, n'avaient pas comprit pourquoi Kiba s'était mis dans un tel état... Des fois, ils croisèrent l'équipe Kakashi, ou Tenten... c'était incroyable comme un sentiment d'amour pouvait être puissant, il pouvait même aller jusqu'à tuer. Mourir par amour... Ce serait vraiment un destin tragique. 
Ce fut un jour ensoleillé, alors que la seconde semaine allait se terminer que Mishiu ouvrit les yeux. A ce moment là, Tenten était en grande "conversation" avec Lee (elle l'engueulait pour une raison mystérieuse et Neji l'observait, une goutte mangas d'un air lasse, ennuyé...). Quand Mishiu ouvrit les yeux, Tenten se tut instantanément, Neji la fixait et Lee couru avertir Tsunade. Kiba arriva pile au moment où Lee sortit ce qui provoqua une méga collision. Quand Kiba se releva, il réussit in-extremis à se contrôler pour ne pas serrer très fort Mishiu dans ses bras. Enfin ! Elle s'était réveillée ! 
Tsunade arriva enfin et l'examina aussitôt. Ce qui était sûr, c'est qu'elle ne sortirait pas avant une bonne semaine mais les résultats étaient plutôt positifs, Mishiu était en train de guérir. Sakura, Hinata et Ino avaient fait du bon boulot.

- Est-ce que tu peux arriver à me parler? Demanda Gimu mentalement
- Oui, ça va mieux maintenant. Tu as voulu me contacter à plusieurs reprises, non? Répondit Mishiu
- Oui mais je n'ai pas trop insistée de peur que tu souffre. Car... tu as assez souffert comme ça... 
- Comment te sens-tu? Demanda Tenten, intriguée
" J'ai l'impression que dix milles éléphants m'ont marchés dessus mais on va dire que ça reste positif ! C'est juste un petit mal de tête" 

Mishiu balaya sa chambre du regard. Elle aperçut presque tout de suite Kiba, et se souvenant de sa résolution, elle avait l'intention de l'aborder, même si... même si... Elle ne pouvait pas. Elle n'y arriverait jamais ! Si seulement sa mémoire avait oublié son nom ! Elle l'aimait mais en même temps elle voulait le fuir ! Son cœur recommença à battre mais elle ne se laissa pas faire. Sa vie, c'était son combat à elle. 

-"Kiba? J'ai appris que toi aussi tu as du séjourner à l'hôpital, à cause d'un début de crise cardiaque... "
- oh! Heu, oui mais ne t'en fait pas! Je vais beaucoup mieux maintenant! J'ai juste trop jouer à l'imbécile et maintenant je suis avertit! 
- "je suis contente de te voir en bonne santé! " 
-je... heu... et bien merci! Répondit Kiba, rougissant

Kiba n'avait pas remarqué que discrètement, tout le monde était partit. Kiba et Mishiu se retrouvèrent face à face. Le moment était arrivé. Mais s'il ne lui parlait pas maintenant, Kiba savait qu'il s'en voudrait toute sa vie. Allez, il suffisait juste de la regarder puis d'activer ses cordes vocales ! Mais dès qu'il la regarda dans les yeux, c'était plus fort que lui, il resta sans voix. Il n'osait pas, il avait peur de la blesser... Pourquoi autant d'hésitation ? C'était la première fois qu'il était comme ça ! D'habitude, il n'avait aucun problème ! Bon, d'accord, il était amoureux mais ça ne devrait pas l'empêcher de lui parler ! Peut être que si ça aurait été dans d'autres circonstances... bon allez, il fallait se décider là ! Il réfléchit quelques minutes de plus, pour pouvoir bien formuler sa phrase mais trop tard, Mishiu était en train d'écrire dans son carnet, sûrement pour le faire partir...

 "Kiba... Gimu m'a raconté quelque chose à propos de toi, mais je crois qu'elle a été confuse dans ses explications... elle dit que tu ne voulais que du bien à mon clan... qu'est-ce que c'est que cette histoire?"

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales