Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

le mystère de Mishiu
[Histoire Terminée]
Auteur: mishiu Vue: 2370
[Publiée le: 2009-11-02]    [Mise à Jour: 2013-08-20]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Mystère Commentaires : 4
Description:
Mishiu, kunoichi du clan Neko se retrouve du jour au lendemain dans la liste des ninja errants après la destruction de son clan. Elle était la seule "rebelle" à refuser la dictature du nouveau seigneur et se retrouve désormais seule à vagabonder pour fuir les préavis de mise à mort. Jusqu'à ce qu'elle tombe sur le village de Konoha et soit enveloppée malgré elle dans ce cocon de solidarité et de compassion.
Crédits:
cette fic, est basée sur Naruto! Mishïu étant un personnage de ma composition, j'ai décidée d'en faire le personnage principale!! je tiens à préciser que ça se passe au niveau naruto shippuden (donc les persos on 15 (ou 16) ans, Sasuke est chez Orochimaru et Sai a intégré l'équipe 7, sans compter qu'il y a aussi Yamato.... enfin bref....)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 4: pour une mélodie

[1619 mots]
Publié le: 2009-11-02
Mis à Jour: 2009-11-11
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Quelque part, très loin de Konoha 

- … Et points fatals ! 
- Bien, Mishiu ! Félicita Naruto
- Quelle force ! Je n'aurais jamais cru que tu pourrais le faire ! Dis Yamato, impressionné. 
- Im... Impressionnant ! Renchérit Sakura
- Je n'ai pas douté une seconde de toi, tu es incroyable Mishiu ! Continua Naruto

Mishiu rougit sous le poids de tous ces compliments. Avec cette équipe, Mishiu se sentait vraiment très à l’aise. C'était exceptionnel bien entendu car Mishiu et Gimu devraient normalement être affectées à l'équipe Gai mais Tsunade-sama leur avait dit que l'équipe Kakashi avait besoins d'elles aujourd'hui... Mishiu était contente que cette mission se finisse enfin car elle allait pouvoir enfin rentrer à Konoha mais en même temps, elle se sentait bizarrement bien avec Naruto. Non, ce n'était pas des sentiments amoureux mais elle considérait Naruto comme... comme un grand frère. Elle avait cette intuition que lui seule la comprenait mais pourtant, seules Tsunade-sama et Shizune-sama étaient au courant. Elle se rappela de ce qu’elle avait entendu : Naruto était tout comme elle un hôte et lui c’était l'hôte du démon à neuf queues. Gaara, un grand ami de Naruto était lui aussi un hôte mais il était devenu le Kazekage de son village ! Un jour, elle savait qu'elle le rencontrerai... 
La mission était enfin terminée. Pour Yamato, c'était un soulagement car il pensait qu'elle n'en finirait pas. Il était assez rare d’ailleurs que Tsunade-sama lui confie une mission longue et loin de Konoha. Il avait besoin de savoir certaines choses, notamment, pourquoi l’intérêt soudain qu’elle portait à Mishiu ? Depuis Naruto, c’était la première fois qu'elle étudiait un cas avec autant d’application...
Tsunade avait choisit de l'intégrer dans l'équipe Gai pour deux raison : Premièrement, comme elle le sait, l'équipe Gai est très rapide et énergique, Mishiu avait besoin de retrouver sa confiance et Gai-sensei pourrait l'aider un petit peu ; Et puis au moins, elle était sure d'éloigner un peu Kiba de Mishiu. Kiba ne connaissait pas Mishiu, il l'avait seulement aperçu les premiers jours mais sans plus, et Mishiu, elle, si elle apprenait qui était Kiba, elle serait sûrement détruite. Elle attendait impatiemment le retour de Yamato. Elle relisait pour une énième fois cette feuille de papier écrite par Mishiu en personne, devant elle. Mishiu avait l'air de quelqu'un de robuste, confiante et qui n'avait pas besoin d’aide, mais ce n'était qu'une couverture de ses faiblesses, qui gâchent son talent. 

Flash-back

- Tsunade-sama, avant de pouvoir intégrer une des équipes que vous avez sélectionné pour nous, Mishiu voudrait vous confier quelque chose car elle a peur que cela gène. S'il vous plait, gardez cela pour vous, c'est la première fois depuis bien, longtemps qu'elle se confie à quelqu'un...

Après le discours de Gimu, qui fut d’ailleurs d’une tonalité réticente, Mishiu pris une feuille de papier et un stylo au préalable emprunté à Shizune, et écrivit devant Tsunade ce message : 
« Depuis que je suis née, je fut rejetée, malgré l'amour que me portait ma famille, par les autres habitants. Vous êtes les premiers à m'accepter depuis, je vous dois tout, alors je vais vous confier quelque chose. Il y a un peu moins de seize ans, un ninja a invoqué Nibi, le démon à deux queues afin de dévaster mon village. Ce jour-là, ma mère accouchait de moi, je fut le seul nourrisson encore survivant. Alors notre Seigneur se sacrifia : il utilisa la technique pour transférer l'esprit de Nibi dans un corps. Mais il fallait un corps, un nourrisson. Alors mes parents acceptèrent que je sois ce réceptacle. Ma mère m'avait raconté que juste avant de mourir, notre Seigneur a dit que j'étais l'héroïne du village, même si les habitants ne l'interprèteraient pas comme cela. »

Fin du flash-back 

Personne d'autre qu'elle et Shizune ne devraient lire cette feuille. Tsunade avait gagné la confiance de Mishiu, il ne fallait pas tout casser en si bonne voie. Mishiu avait écrit d'elle-même cette lettre, sous ses yeux, elle avait beaucoup de courage... Mais l'Evènement approchait à grand pas, dans trois semaines Mishiu allait devoir s'affronter elle-même : serait-elle assez forte pour avoir la volonté de vivre ? 


- Yamato. Te voilà enfin.
- J'ai fait ce que vous m'avez demandé. Voulez-vous que je vous dise tout ce que j'ai observé maintenant ?
- Oui s'il te plait. 
- J'ai observé que Mishiu s'entendait très bien avec Naruto, ils ont un bon travail d'équipe. C'est le seul moment où j'ai pu voir le vrai visage de Mishiu. Lorsqu'elle faisait tomber son masque, elle avait l'air plus confiante et plus sure d'elle mais elle se rend vite compte de son relâchement et se rétracte vite sur elle-même... ces faiblesses l'empêchent quelque fois de développer son talent inouïe. 
- C'est bien ce que je pensais... Je te remercie Yamato pour ce que tu as fait.

 

Tsunade afficha à la surprise de Shizune un petit sourire en coin. « Naruto... Il réagit de la même façon qu'avec tous ceux qu'il a rencontré... et même s'il ne sait pas encore le point commun qu'il a avec Mishiu, il sait comment lui relever la tête... » pensa Tsunade.

Mishiu s'isola comme à son habitude dans un de ses arbres favoris, un qui faisait croire qui montait jusqu'au ciel. Là, elle s'allongeait à son aise et regardait les étoiles passer, en espérant qu'une étoile filante passerait et lui porterait chance... mais cette nuit, alors qu'elle jouait paisiblement de la flûte, ses larmes coulèrent toutes seules, comme pour évacuer le trop plein de la journée, tout ce qu'elle n'avait pas pu verser. Car elle ne voulait pas montrer ses faiblesses, pleurer serait se dégonfler. Pendant les entraînements, elle faisait de son mieux pour ravaler ses larmes qu'elle s'empressait d'évacuer le soir... Ses larmes roulèrent le long de ses joues et finirent leur course sur ses lèvres qui soufflaient malgré sa souffrance intérieure. Elle n'arriva pas à s'arrêter. Cela lui faisait beaucoup de bien mais en même temps elle se disait que si quelqu'un la verrait il… Oh... Justement quelqu'un approchait. Et elle lui avait l'air familier à la vue de sa silhouette. Elle cessa tout de suite de jouer, ce qui alarma un peu l'intrus. Elle se prépara à se défendre. Elle passa de la position allongée à debout en un temps record et fut prête à avertir Gimu mentalement lorsque...

- Mishiu, c'est moi, Kiba ! Est-ce que je peux... me joindre à toi?

En cette nuit de pleine lune, heureusement que les branches cachaient le visage de Mishiu car Kiba l'aurait confondue avec une tomate !! Elle descendit de quelques branches et s'assit non loin de Kiba. Celui-ci monta dans l'arbre et s'assit près d'elle. Il lui expliqua qu'il venait de rentrer de mission mais qu'il voulait attendre le lendemain. Alors Mishiu sortit son carnet, le seul moyen pour pouvoir communiquer avec les autres. Mais elle eut du mal à écrire les premiers mots tant son cœur battait fort et tant elle tremblait. Elle fit plusieurs rature mais enfin elle donna son carnet à Kiba pour qu'il puisse lire ce qu'elle eut mis.

" Que veut-tu?"
- De suis venu te porter compagnie. Je sais que ce n'est pas bien la solitude, et puis tu es devenue une grande amie pour tout le monde ici !
"Oh! je ne m'y attendais pas... en fait, je pensais que tu étais venu pour me demander quelque chose, dans un but précis"
- Mais pas du tout voyons ! Chaque soir je t'entends jouer de ta flûte... Je ne suis pas très musique mais... Ce son la, il m'apaise. Je ne sais pas mais on dirait qu'il veut faire passer un message... 

Mishiu tira sa flûte qu'elle avait rangé quelques secondes plus tôt avant d’éviter de justesse d’attaquer Kiba, pris une profonde inspiration et joua. Ce fut la plus belle mélodie que Kiba ait entendu. Mishiu ne jouait plus pour se libérer de sa tristesse, elle jouait pour lui, avec le plus beau message d'amour qu'elle puisse jouer. Ce morceau était à la fois intense mais doux, Kiba pourrait presque en deviner le message, presque. Dès que la mélodie pris fin, Kiba eut un petit regret, il aurait voulu que sa ne finisse jamais. 

- C'était vraiment magnifique...
"mes mélodies sont toutes porteuses de messages... il suffit de savoir les écouter, vivre avec et on les comprendra. Pour moi, un son est vivant, donc une mélodie est un être vivant qui se déplace n'importe où pour faire écouter sa belle voix à ceux qui ont en le cœur..."

Ils restèrent encore un bon moment côte à côte sur cette branche d'arbre à observer les étoiles et à chercher les étoiles filantes. Mais Kiba dû partir. Il se leva, Mishiu le suivi dans son mouvement, le raccompagna en bas de l'arbre.

- Oh, avant de partir, je voudrais qu'on fasse mieux connaissance. Je m'appelle Kiba Inuzuka, et toi?

Mishiu ouvrit de grands yeux. Son cœur rata un battement, elle avait envie de pleurer, de s'évanouir. alors avant de partir, Mishiu écrivit quelque chose dans son carnet, déchira la feuille et la donna à Kiba avant de fuir en courant, laissant derrière elle des larmes de désespoir...

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales