Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

l'éternité sans toi c'est comme mourir à petit feu Auteur: la sorciere Vue: 3679
[Publiée le: 2015-04-04]    [Mise à Jour: 2018-10-22]
13+  Signaler Romance/Suspense/Surnaturel/Amitié/Hétéro/Univers alternatif Commentaires : 7
Description:
je n'ai jamais vraiment connu ce qu'était ce sentiment nommé AMOUR. A chacune de mes tentatives je me trouvais confronté devant un mur qui me faisait reculé de peur que je ne soit à nouveau blessée. Je ne souhaite plus m'ouvrir aux autre mais je n'y peut y resister. Et cette fois je crois bien que ce fut la plus douloureuse car mon espoir aussi partit tel un obstacle volant en fumée. .......
Crédits:
presque tous les personnages ne m'appartiennent mais appartiennent plutôt à l'univers de naruto merci
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Tout n'était qu'illusion! !!

[5109 mots]
Publié le: 2015-07-15
Mis à Jour: 2017-07-18
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur désolé pour les fautes

                                            Tout n'était qu'illusion! !!!!!



De jour en jour je retrouvais le sourire, mais même si mon amour pour lui grandissait, je craignais toujours un peu qu'il m'abandonne. Compte tenu de mon passé, je n'arrivais plus à accorder ma confiance aussi facilement. Mais avec Sasuke c'était mon coeur qui était au commande. Je n'arrivais pas à lui refuser quoi que ce soit, c'était au dessus de mes forces. Mais si j'avais été plus ferme et avenante, je crois que j'aurai évité ce qui c'était passé car je n'arrive toujours pas à le concevoir.



*************************************************



C'était le premier jour des vacances et de ce fait, le jour de proclamation de tous les examens dans le monde entier. Tous les pays du monde s'étaient mis d'accord sur cela, et à vrai dire, ça arrangeait beaucoup de personnes. On était ainsi tous fixés sur notre avenir avant les vacances...



Donc comme je le disais, aujourd'hui c'était le jour des proclamations et compte tenu de mes révisions, je savais que j'avais déjà mon bac en poche. Je me dirigeais donc vers le lycée , le coeur léger et à pied. En fait Sasuke m'avait promis de venir me chercher, mais vu l'heure et ne voulant pas arriver en retard, je suis partie.....

Maintenant je me rends compte que depuis que je suis avec lui, je me suis beaucoup plus affirmée et fait étrange, maman ne m'a plus jamais touché ni même rabaissé. Ce qui m'arrangeait assez! J'étais même devenue amie avec Karin qui ,fallait bien l’avouer, était très cool. Elle m'avait dis qu'elle me persecutait parcequ’elle était jalouse de l'attention que me portait Sasuke. Mais, après ma tentative de suicide, elle s'était remise en question et avait arrêté. Et puis elle m'avait aussi avoué qu'elle avait un autre garçon en cible, un certain Suigetsu, un grand esprit de l'eau. Elle ne cessait de parler de lui et de vanter ses mérites, ce qui etait très souvent agaçant. Mais c'était Karin et personne ne pouvait la changer....



Quand je pense qu'il devait venir me chercher pour qu'on y aille ensemble, je déprime totalement. Et ces derniers temps j'ai l'impression qu'il m'évite. Mais je pense que ça doit être le fruit de mon imagination. En tout cas , j'espère seulement que Sasuke m'explique son absence et qu'il me donne une bonne excuse, sinon je ne lui annoncerai jamais la bonne nouvelle! ! J'étais enceinte de deux semaines et j'étais heureuse! Je l'ai appris hier car constatant ma maladie qui ne s'arrêtait pas, j'étais allée voir un médecin qui en avait conclut une grossesse. Je n'ai pu cacher la joie qui me prit à l'instant même et j'ai dû résister pour ne pas sauter au cou du medecin et appeler le père voulant ainsi lui faire part de la nouvelle et lui faire une surprise. À mon retour à la maison, je trouvai un plat préparé et chaud. J'ai de suite su que c'était ma mère. Ce genre de gestes ne m'étonnait plus venant d'elle. Selon moi elle tentait de se racheter de ses actes passés et même si on en était pas encore à avoir une relation mère fille très soudée, on se parlait comme même très souvent normalement. .....



Simplement pour dire que depuis que j'étais avec Sasuke, ma vie change en bien et j'espère que cela continuera ainsi!!



Je finis par arriver au lycée et l'animation battait déjà son plein. J'étais arrivée au bon moment.



Il y'avait beaucoup de parents d'élève et des élèves aussi bien sur, mais moi je ne cherchais qu'une seule personne en  particulier dans toute cette foule.



Je pouvais sentir sa présence grâce à son sang en moi. Je savais qu'il pouvait aussi et devait savoir que j'étais là! !



Je suivais alors mon instinct et commençais à avancer dans la foule vers un point précis. Sur mon chemin je croisais Naruto avec qui je m'entendais super bien. Je ne savais pas encore pourquoi, mais il tenta de m'empêcher d'aller vers Sasuke. Avec l'assurance que j'avais dès maintenant je l'avais renvoyé paître et il s'est mis à me regarder avec regrets. Ensuite j'ai pu voir Neiji qui lui me dit simplement et directement de ne pas aller vers Sasuke, qu'il était très occupé pour l'instant......



Mais faisant ma têtue, je ne l'écoutais guère et continuais mon chemin. Je voulais le voir, je devais le voir, c'était une priorité et je devais le mettre au courant. À l'instant, je ne marchais même plus, je courais à son encontre trop impatiente que je l'étais. Lorsque je l'aperçus, mon coeur faillit rater un battement. Il était si beau, si élégant, je ne peux le décrire! !



Mais lorsque je fus proche de lui, la vision qu'il m'offrit me transperça le coeur. Il n'était pas seul et avait à son bras une magnifique créature. Je ne comprenais plus rien, c'était qui elle????



Je me suis encore approchée un peu d'eux mais Sasuke tourna son regard vers moi et ce que je pus y lire me fit froid dans le dos. Il me regardait, de ses beaux yeux noirs, avec de l'indifférence, de la haine et des regrets. J'avais l'impression qu'une chose affreuse se passait, j'avais l'impression que mon coeur se dechirait, se brisait en mille morceaux. C'est à cet instant que la fille qu'il avait dans les bras, remarquant son manque d'attention , se retourna et me regarda. Elle avait un regard hypocrite et moqueur à mon égard. Elle discuta alors avec Sasuke et je pus entendre clairement ce qu'ils se disaient malgré la distance.



-Sasuke chérie, c'est qui cette fille qui nous regarde, tu la connais? Elle me fait peur!



-Non, ne t'en fais, je ne la connais pas. Ne fais pas attention à elle, ça doit être l'une de mes groupies.



-Tu es mon fiancé et je ne supporte pas de voir ces filles moins que rien et insignifiantes à nos puissances tourner autour de toi, ça m'insupporte!!



Ensuite je vis cette fille l'embrasser et lui se laisser faire.......



C'en était trop pour moi et mon petit coeur. Mes craintes les plus profondes se sont réalisées.....



Malgré tout ce que l'on avait fait ensuite ensemble, il m'avait traité comme une moins que rien, une simple étrangère. Et cette fille avec ses beaux et longs cheveux bouclés blonds ressemblait à une mannequin. Face à elle je faisais pâle figure avec mes cheveux roses et ternes. Ne supportant plus cette vision, je m'enfuis alors dans la foule ne sachant vers quoi je courais, tout ce que je voulais c'était m'échapper. .......



Je me rendis compte que je n'étais qu'un passe temps pour lui en attendant le retour de sa fiancé. Il s'était bien moqué de moi, moi la pauvre fille fragile du lycée, me promettant de ne jamais me trahir, d'être toujours là pour moi à mes côtés. Que des paroles en l'air. Je savais bien que je devais ecouter ma raison et ne pas trop lui accorder ma confiance car il a été comme les autres. La seule différence est qu'il avait mon coeur au creu de ses mains et qu'il l'a broyé comme une feuille de papier , n'en laissant que des miettes. Mais qu'allais-je bien devenir avec cet être qui grandissait dans mon ventre !



Perdue dans mes pensés, je heurtais quelqu'un et quand je levais le regard je vis Naruto. Il me demanda de suite si j'allais bien et pourquoi je courais ainsi mais furieuse comme je l'étais, je l'envoyais, comme réponse mon poing dans la figure! Je  m'arrêtais pas là, car juste après je l'insultais. J'avais perdu définitivement le contrôle sur mes actions car je m'étais rapprochée de lui et l'avais cogné encore et encore jusqu'à ce que quelqu'un m' attrapa car il était vraiment amoché le pauvre. Mais compte tenue de sa nature, je m'en foutais d'avoir fait ça. J'étais comme même étonnée de l'avoir blessé.



La personne qui m'avait retenu était Karin. Lorsqu'elle me lacha, je la foudroyais du regard et elle recula. Je pus voir dans son regard de l'étonnement et aussi un peu de peur. Elle me révéla alors que mes yeux avaient changé de couleur et étaient à présent noir. Elle me demanda de me calmer car plusieurs personnes s'étaient regroupées autour de nous. Je reussis tant bien que mal à me calmer mais des larmes s'ecoulèrent de mes yeux et toute honteuse je m'enfuis une fois de plus.

j'avais trouvé un endroit reclus pour verser toutes les larmes de mon corps. Je comprenais maintenant pourquoi ils me lançaient tous ces regards étranges. C'était de la pitié! Ils étaient tous dans le coup, ils voulaient tous se jouer de moi. En ce moment ils devaient déjà bien se marrer de ma reaction.... j'avais si mal !!!



Le directeur finit par sortir du bâtiment administratif et vint vers l'estrade. Il commença par le discour habituel pour féliciter ceux qui l'avait eut et réconforter ce qui ne l'auront pas cette année. Dès qu'il eut finit il commença à proclamer. Toute la cérémonie était diffusée à la télévision comme un peu partout dans le monde. Elle se deroulait ainsi : lorsque tu entendais ton nom, tu devais monter sur l'estrade et recevoir ton diplôme. Ce fut ainsi durant toute la cérémonie. Mais quand il appela le mien, je ne bougeais pas. Je ne voulais pas me montrer devant tout le pays avec une tête pareille. Le directeur appela encore mon nom deux fois puis passa au suivant. Ne voyant plus mon utilité en ce lieu, je décidais de partir. Mais au moment où je m'apprêtais à franchir le portail, j'entendis un cri inhumain venant de derrière moi. La seconde suivante, d'autres cris se firent entendre et la foule commença à s'éparpiller en criant et en courant un peu partout. Moi, curieuse comme je l'étais, au lieu de suivre le mouvement et m'enfuir, j'allais plutôt au devant du danger, au centre de cette agitation. Lorsque je suis arrivée, je ne pus qu'ouvrir mes yeux devant le spectacle qui s'offrait à moi. C'était un véritable carnage. On pouvait voir ça et là, les morceau de corps déchiquetés de plusieurs personnes et au centre de tout cela, plusieurs grands et gros loup qui se tenaient sur leurs deux jambes arrieres : des hybrides.



Devant ce constat, au lieu de fuir, je tombais à genoux dans le sang de ces personnes qui se repandait un peu partout. J'avais très peur et n'arrivais pas à bouger; et d'ailleurs à quoi bon m'échapper : ils sont plus rapides, me rattraperaient et me tueraient. Alors vaux mieux économiser ces forces et rester tranquille. Peut-être qu'ils ne me feront rien en fin de compte! Mais je crois que j'avais parlé trop vite car je les vis se rapprocher de moi. C'en était finit. J'eus tout juste le temps d'entendre la voix de Sasuke me crier de m'enfuir, puis ce fut le trou noir.



**************************************************



Lorsque je m'étais réveillée, j'étais dans un endroit tout noir et qui sentait le pourri. Je me redressais puis instinctivement, je touchais mon ventre avec douceur, pensant à ce petit être qui ne se doutait pas de ce qui se passait autour de lui. J'essayais de savoir où j'étais mais c'était peine perdu, car je ne reconnaissais pas l'endroit.



Au moment où j'allais me lever, j'entendis du bruit à ma droite. Je tournais directement le regard pour voir la source de ce bruit. Je ne vis que deux yeux rouges me fixer intensément. Je fis un mouvement de recul mais la chose s'approchait de moi. Je reculais encore mais elle s'approchait toujours, jusqu'à ce que je heurtais le mur et que je ne pus m'échapper. La chose fut très rapide car elle fut devant moi en un battement de cil. Je fermais les yeux attendant la douleur mais celle-ci ne vint jamais. J'ouvris les yeux et fus étonnée de voir la chose entrain de me sentir. Avec l’aide des rayons de lune qui traversaient la grille sur le plafond, je pus constater qu'en fait, la chosen'était qu'une jeune fille qui devait avoir mon âge. Mais à la vue de ses vêtements, je sus qu'elle était là déjà depuis un bon moment.



?-Vous............Vous sentez............bon



Sakura-Quoi!?



?-Votre odeur..........elle..........elle est à la fois douce et puissante.



Je la regardais, les yeux écarquillés d'étonnement. Je ne pensais pas qu'elle parlait et je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle sorte cette phrase avec un si beau sourire. Je me sentis tout d'un coup à l'aise car je savais qu'elle n'allait pas me faire de mal.



Sakura-Merci



?-De rien



Sakura-Moi c'est Haruno Sakura et toi?



?-Heu, je...........je n'en sais rien. J'ai oublié.............



Sakura-Depuis combien de temps  es-tu ici? Et où on est?



?-Je n'en sais rien, j'ai arrêté de compter les jours cela fait longtemps. Et l'endroit où nous sommes, j'en ai aucune idée. Tout ce que je sais c'est que nous sommes sous terre, compte tenue de l'ouverture au plafond.



Sakura-D'accord....... et sais-tu pendant combien de temps j'ai dormi?



?-Tu........ tu as dormi pendant deux jours! !



Sakura-Deux jours!!



?-Oui.



Sakura-Et tu as déjà tenté de t'échapper!



?-Heu...........oui...........mais je n'ai réussi qu'à me faire du mal.



Sakura-Ok.....heuuu.......tu es de quelle espèce?



?-Espèce?



Sakura-Oui, est ce que tu es un vampire, un loup garou , un hybride ou encore autre chose?



?-Je n'en sais rien! !



Sakura-Ne t'en fait pas, ça ne fait rien. Et puis à nous deux on trouvera bien un moyen de s'enfuir d'ici. Je ne compte vraiment pas trop m'éterniser , il faut que j'aille voir ma mère après tous ces événements.



?-Heu. ....je peux te poser une question?



Sakura-Oui laquelle?



?-En fait..............heu..............je voulais te demander.......heu.........est ce que tu ne serais pas enceinte?



Après avoir parlé, elle rougit fortement surement gênée de sa question et se tortilla les doigts. Elle était si mignonne et me faisait penser à une poupée avec sa peau blanche, ses longs cheveux noirs aux reflets violets. Plus je la regardait, et plus j'arrivais à cette conclusion : c'était soit un vampire, soit une hybride. Je lui sourit alors tout en répondant.



Sakura-Comment as-tu su?



?-En fait, ton odeur est étrange et en plus ton aura a differentes nuances qui se mélangent assez bien. C'est très jolie.



Sakura-Une aura??



?-Oui. Ça entoure souvent des choses et toutes personnes en possèdent une. Elle change au gré des émotions que l'on ressent. Elle m'apparaît sous forme de couleurs.



Sakura-Ah d'accord, je comprends. Mais c'est formidable ce pouvoir!



?-Merci! Et d'aussi loin que je m'en souvienne, je l'ai toujours eu. Je n'ai que quelques brides de mon passé avant d'être arrivée ici. C'est très flou et désordonné. Je vois des personnes mais leurs visages restent flous. Je sais aussi que j'étais heureuse mais c'est tout.



Sakura-Ne t'en fais pas, je vai t'aider à retrouver ta mémoire mais pour l'instant, on devrait d'abord quitter cet endroit.



?-Souvent, des petits écureuils s'infiltrent ici par l'ouverture au toit.



Sakura-Des écureuils! ! Mais attends, ça veut dire que nous sommes en forêt! Et peut-être même celle qui longe le village! ! On n’ est pas perdu , alors on peut s'enfuir!



?-Mais.....c'est impossible.  Je te l'ai dit, j'ai tout essayé mais rien n'a marché. Je suis à bout de force et ça fait une éternité que je n'ai pas mangé.



Sakura-Pour la nourriture je m'en charge, mais j'aimerai que tu m'expliques vraiment ce qui t'empêche de casser ces barreaux car à vue d'oeil tu n'es pas humaine.



?-À chaque fois que j'essaye de l'atteindre, il y'a comme une barrière qui me bloque le passage.



Sakura-Une barrière, une barrière. .........     Et de quoi te nourris-tu?



Elle rougit alors instantanément après ma question et pointa son doigt vers un endroit mal éclairé de la piece. Je suis donc allée voir, et je decouvris des carcasses de petits animaux.



Sakura-Tu te nourrissais du sang de ces rongeurs?



?-Heu.....oui.



Sakura-Je comprends maintenant pourquoi tu es restée bloquée ici! Le sang des rongeurs n'est pas très nourrissant. Mais ne t'en fait pas, je te donnerai de mon sang, comme ça tu nous sortiras d'ici.



?-TON SANG??



Sakura-Oui pourquoi?



?-C'est que, c'est ton sang et je ne sais pas si je vais pouvoir m'arrêter. ............. je ne veux pas te faire du mal!



Sakura-Ne t'en fais pas, je ne sentirai rien. Et d'ailleurs, je peux très bien voir que de nous deux c'est toi la plus fatiguée. Il n'y a qu'à voir tes yeux, ils sont tous rouges et cernés. Et puis l'important c'est de sortir d'ici! Alors je te donnerai tout le sang dont tu auras besoin pour retrouver toutes tes forces.



?-D'accord.



Sakura-Tout est Ok alors allons y!



Je lui presentais alors mon poignet et tout en hésitant d'abord un peu, elle s'approcha de moi et me mordi. Les sensations étaient très différentes de celles que j'avais lors des morsures de Sasuke. Lorsqu'elle me mordait, je me sentais non seulement bien mais j'avais aussi l'impression d'être avec une soeur. C'était très doux et je pouvais sentir toute sa peine se déverser dans ma petite personne......



Quand elle s'arrêta, je ne sais pourquoi mais je ne subis pas les effets habituels du manque de sang. Au contraire, je me sentais comme apaisée. Elle me regarda alors dans les yeux et je pus remarquer que ses yeux avaient changé de couleur. Ils n'étaient plus rouges sang mais plutôt nacrés, comme ceux de Neiji. Je vis ensuite dans ses yeux de l'étonnement. Elle me révéla que mes yeux avaient changé de couleur et étaient devenus rouges sang. Je ne comprenais plus rien, pourtant j'étais humaine et Sasuke ne m'avait jamais transformé! Alors qu'est ce qui m'arrivait?



Il faisait encore nuit noire quand on décida d'agir. Il ny avait qu'une façon d'atteindre et détruire les barreaux de l'ouverture. Il fallait sauter. Elle s'élanca alors mais près du but, je vis de mes propres yeux la barrière dont elle m'avait parlé. Elle retomba alors au sol.



?-Tu vois je te l'avais dis, c'est impossible.



Sakura-Non, non, non il doit bien y avoir une solution...



?-Je suis......... désolée. ...mais mais regardons la vérité en face!!



Sakura-Non je n'accepterai pas ça! Je ne veux pas que mon enfant naisse ici! NON NON NON!!!!!!



Dans un excès de colère, je senti une puissance étrange s’échapper de mon corps comme lorsque j’avais tabassé Naruto et je fis un gros trou dans le sol. Elle me regarda alors avec de grands yeux ébahis mais moi aussi je ne savais pas comment j'avais pu faire ça. J'eus alors une idée.



Sakura-Et si, et si j'utilisais cette force pour détruire la barrière , ensuite tu pourras détruire les barreaux!



?-heueu...je pense que je pourrai le faire…………..Essayons alors.



Sakura-Ok.



Maintenant, je devais retrouver comment faire fonctionner ce pouvoir. Je me souviens qu'à chaque fois je ressentais de la colère. D'abord lors de la cérémonie avec Naruto et maintenant ici. Alors il me suffirait juste de penser à une chose qui allait m'énerver, ce qui était très facile compte tenu de ce qui m'arrivait en ce moment. Je me positionnais alors juste en dessous de l'ouverture. Elle, elle se mit derrière moi attendant le bon moment. Je commençais alors à penser à la journée de proclamation des examens et l'effet fut immédiat. Je sentis une force grandir en moi et de suite je la relachais d'un coup. J'entendis juste le bruit d'une grosse explosion et puis plus rien.

Lorsque je me reveillais, nous etions dehors et il faisait plein jour. Je regardais autour de moi et vis la jeune fille assise à côté de moi.



?-C'est jolie le dehors! Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais vue un aussi beau paysage!



Sakura-Oui, c'est vraiment magnifique.



?-Heuu....... pourquoi tes habits ont du sang?



Sakura-Mes habits?........... C'est une longue histoire.



Avec la lumière du soleil, je pouvais très bien la detailler. Elle était vraiment très jolie même si ses cheveux étaient sales et emmêlés, que ses habits ressemblaient à rien. Pour moi, elle avait besoin d'une bonne douche complète!!!



Mais le moment n'était pas approprié pour ça car j'entendais mon ventre gargouiller depuis mon reveil : j'avais définitivement faim!!  Elle se moqua alors de moi. D'abord un peu boudeuse, je finis comme même par éclater moi aussi de rire. Cette fille était vraiment spéciale! !



Après s'être restaurées et s'assurées que personne ne pouvait être aux alentours, nous sommes alors sorties de la forêt pour nous diriger vers Konoha. À peine entré dans la ville, on pu constater les grands changements qui s'étaient opérés. D'abord il faut savoir qu'habituellement il y'avait des gardes à l'entrée de la ville. Mais là, ils n'étaient pas là et on pouvait voir de la fumée noire s'élever haut dans le ciel un peu partout dans la ville.



Au fur et à mesure que nous avancions, on pouvait voir des débris de bataille ici et là, des maisons détruites et des magasins volés, sans compter les rues qui étaient désertes. Faisons abstraction de tout cela, nous nous sommes dirigées vers mon ancien immeuble. Je voulais savoir ce qui c'était passé et voir si maman allait bien vu ce qui se passait maintenant à cause de la révélation de l'existence des autres créatures.



Sachant que la proclamation des résultats était diffusée dans tout le pays, ces hybrides en avaient profité pour faire leur scandale, et je ne serai pas étonnée d'apprendre que c'est une bande organisée et qu'ils ont fait la même chose dans les autres pays. Mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi maintenant, pourquoi pas à un autre moment et aussi pourquoi j'ai été enlevée!! Moi!!



Tout au long du chemin, j'avais l'impression que nous étions surveillées et suivies. Même elle l'avait remarqué. Je pouvais aussi très bien remarquer qu'elle ne se sentait pas à l'aise. Au moindre petit bruit, elle sursautait et rougissait....



On pressa alors le pat, ne voulant pas nous éterniser ici. On arriva alors assez vite devant l'immeuble et on s'empressa d'entrer. Mon coeur battait vite, et j'avais toujours un  mauvais pressentiment. ....



C'est au deuxième étage qu'il se materialisa. On entendit d'abord un bruit bizarre derrière nous puis on se retourna. Il n'y avait rien, on y voyait strictement rien à cause de l'obscurité que faisait l'ombre des escaliers. Mais tout à coup, on vit apparaître deux yeux jaunes dans cette obscurité et des grognements se firent entendre. On recula d'abord doucement mais au fur et à mesure que l'on reculait, la chose avançait et lorsqu'elle fut dans un angle plus lumineux, on faillit crier d'effroi. Devant nous se dressait une sorte de chien noir squelettique. Il avait des morceaux de chairs qui tombaient au sol et du sang sortait de sa bouche, une vision digne d'un film d'horreur. Sans attendre une minute de plus, on recommença à monter les escaliers mais cette fois ci, en  courant sans regarder en arrière car cette chose nous suivait à toute allure. Arrivées à mon étage, nous nous sommes dirigées, moi devant, directement à la porte de l'appartement. Miraculeusement, elle était ouverte. Nous nous empressions alors d'entrer rapidement tout en refermant la porte derrière nous. On entendit les pats de la chose s'approcher puis s'arrêter devant la porte et grogner. Finalement, elle repartie et nous laissa tranquille. On se retourna alors de la porte et je pus constater que l'appartement n'avait pas été touché. Mais alors pourquoi la porte était ouverte?



J'ai fouillé dans toute la maison, mais aucune trace de maman et ses clés étaient toujours là, à leur place habituelle. J'ai encore regardé un peu plus sa chambre et là, je découvris une lettre qui m'étais destinée. En la lisant, mes yeux se remplirent de larmes et ne pouvant plus supporter le poids de mon corps, je tombais à genoux. Ma nouvelle amie qui était restée au salon entra dans la chambre, sûrement alertée par le bruit. En me voyant ainsi pleurer elle vint me reconforter en m'entourant de ses bras. Je pleurais alors comme une enfant, n'ayant aucunement l'intention de m'arrêter. Je gardais seulement en souvenir les derniers mots de la lettre.



££Adieu ma belle fleur de cerisier, j'espère que tu trouveras la force de me pardonner mes erreurs passées. Sache que je t'aime et que je t'aimerai toujours même au delà de la mort. Car l'amour ne disparaît jamais. Je te protegerai à jamais..... Et garde toujours à l'esprit que tout n'est qu'illusion . MEBUKI HARUNO TA MÈRE QUI T'AIMERA À JAMAIS££

******************************************************



Quatre mois sont passés depuis la disparition de maman et on peut dire que mon ventre se voit déjà un peu beaucoup. Pendant ce temps beaucoup de choses se sont passées. Les émeutes ont complètement cessé et la vie a repris un peu partout. J'ai passé toute les grandes vacances dans l'appartement avec ma nouvelle amie à qui j'ai donné le nom de Haruno Fushidi. C'était une véritable perle, elle était une vraie merveille. Elle apprenait très rapidement car ne sachant combien de temps elle avait passé dans ce cachot, j'avais comme devoir personnel de la remettre à la page. La tâche fut très facile puisqu' au bout de trois mois, elle avait le même niveau que moi, intellectuellement. J'avais aussi remarqué que pendant les pleines lunes elle ne se transformait pas; ce qui me conduisit à la conclusion qu'elle était une vampire à cause de son besoin de sang. Même si ils peuvent se transformer selon leur bon vouloir, lors de la pleine lune, ils deviennent très agités et ressentent deux fois plus de choses. Je l'avais aussi informée sur l'état actuel du monde, sur les différentes races existantes que je connaissais et aussi, je l'avais raconté mon passé.



Lorsque les émeutes ont cessé, de nouveaux gouvernements ont été désignés dans le monde entier. Pour certains pays, c'était les humains qui étaient au commande, mais pour d'autres, c'était des créatures plus puissantes. On appris que c'était l'une de ces puissantes familles qui était à l'origine des émeutes mais qu'elle a été aneantie totalement. Ici à Konoha, c'était les UCHIWA qui étaient au pouvoir et c'est grâce à eux que tout était rentré dans l'ordre. Des lois avaient été signées dans le monde entier pour favoriser la bonne entente entre les espèces. Mais je savais que tout ça n'avait pas de sens pour beaucoup d'humains et qu'il y'aurait des préjugés.



Je voyais souvent Sasuke à la télé et dans ces moments je ne pouvait m'empêcher de pleurer en pensant à tous les moments que l'on a passé ensemble et à l'avenir de l'être qui grandissait en mon sein. Cest là qu'intervenait Fushidi, elle s'emparait de la télécommande et arrêtait la télé. Puis elle venait me reconforter avec sa douceur. Elle connaissait à présent tout sur moi et était une bonne aide dans les temps de détresse........



Les trois mois passèrent assez rapidement et la rentrée scolaire approchait à grands pats. On dû donc quitter KONOHA pour OKINAWA, la ville universitaire. On s' y est inscrite toutes les deux en section médecine et on trouva un appartement adéquat. On le payait grâce aux petits boulots que l'on faisait et nos bourses d'étudiantes. On avait rencontré notre voisine de palier. Elle s'appelait Tenten Morino, était très dynamique, souriante et gentille. Elle avait un péché mignon: les armes blanches et en avait toute une collection dans son appartement. Point important:elle était humaine et étudiait elle aussi en médecine, en première année. Elle nous avait complètement séduite et on était devenu très vite complice. Elle était même au courant de l'identité du père de mon enfant. Elle était devenue comme une soeur pour moi et Fushidi. On était devenu inséparable rien qu'en un mois. Ainsi je peux vous assurer que j'ai deux soeurs de coeur qui me comprennent profondément et avec qui l'entraide est une seconde nature.



Ça fait donc un mois que les cours ont commencé et tout se passe bien. Même Fushidi arrive à suivre normalement les cours, sans problèmes.



Au moment même où je vous parle, j'entends leurs voix crier mon nom. Je crois bien que le temps de pause est terminé!  C'est la vie! Je vais devoir quitter ma cachette sous mes cerisiers pour aller les retrouver avant qu'elles ne se mettent en colère!!



SUR CE , BON RETOUR DANS LE PRESENT!!♥♥¤¤££





  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales