Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Vous les femmes ~
[Histoire Terminée]
Auteur: Dream Theater Vue: 31257
[Publiée le: 2012-07-30]    [Mise à Jour: 2013-10-12]
13+  Signaler Romance/Humour Commentaires : 28
Description:
Les femmes, c'est bien et nécessaire. Ça vous construit un homme.
Parfois, elles sont capricieuses et amères, gracieuses ou en colère.
Naruto va l'apprendre à ses dépents

1 - Celles qui valent vraiment le coup ( Mei Terumi )
2 - Tel père tel fils ( Tayuya )
3 - Ais-je vraiment le choix ? ( Temari )
4 - La malade imaginaire ( Hanna Inuzuka )
5 - Kunoichi Style ( spéciale )
6 - Mal à l'aise ( Kurenai Yuhi )
7 - Un gage parfait ? ( Yugâo )
8 - Vidéo Game ( Tsuchi Kin )
9 - Mother complex ( Mikoto Uchiha )
10 - Lier l'utile à l'agréable ( Mabui )
11 - Le jeu du Roi ( Konan & Samui )

Crédits:
Naruto ne m'appartiens pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Lier l'utile à l'agréable. ( Mabui )

[1232 mots]
Publié le: 2012-10-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Yosh mes amis ! Me voilà pour le Drabble numéro 10 ! Le dernier j'en ai bien peur... J'aurais pu faire un truc spéciale, ouai je vous l'accorde, mais à part un big harem, je voyais pas. Je ne vais pas inventer des personnages, et puis certaines filles style Sakura, Hinata ou Ino, je ne trouve pas qu'elles ça soit assez originales pour figurer dedans.

Enfin bref, merci d'avoir suivi cette fiction, et à la prochaine.

Il devrait normalement me rester : Tsunade ( hehe, il va être chaud celui- là ) ; Konan ; Samui et c'est tout.
J'hésite à faire une saison 2... on verra bien si ça devient pas trop redondant. Hésitez pas à me proposer quelques trucs qui vous viennent à l'esprit que je pourrais inclure comme chapitre bonus !
A plus dans l'bus !

Bon, pour ceux qui ne voient pas qui est Mabui, voilà à quoi elle ressemble :


« http://naruto.wikia.com/wiki/File:Mabui.png »


_______________________________________




Naruto lui était toujours apparut comme quelqu'un que l'on regardait de dos, sur lequel on pouvait se reposer sans s'inquiéter. Quand elle l'avait vu se dresser seul face à Madara Uchiha qui patientai les bras croisés, quand Mabui avait comprit que plus rien ne pourrait arrêter le blondinet et que le combat final aurait finalement lieu, elle avait voulut lui laisser un cadeau... comme pour lui faire comprendre ce qui l'attendait au retour. Un simple baiser qui avait fait pencher la balance, lors de l'affrontement.


Eh quoi ? Pour une fois qu'une femme te fait des avances, tu ne vas pas crever pour si peu, fit Kyubi dans son esprit avec un sourire carnassier. Allez, relève-toi gamin !

Pour qui tu me prends hein ? répondit le blondinet en essuyant le sang qui coulait de sa bouche. Montrons à ce satané Uchiha le pouvoir d'un Bijuu et de son Jinchuriki. Et alors, Mabui-chan me tombera dans les bras !

C'est ce que je voulais entendre ! Et quand viendra l'heure pour toi de devenir un homme – un vrai j'entend – je serais aussi là pour t'aider !

Pas question, répondit Naruto en laissant le chakra du démon renard l'envahir. Tu pourrais la tuer, et je tiens trop à Mabui-chan pour ça...


Finalement, il l'avait emporté, terminant par la même occasion une guerre qui n'avait que trop durée. Admit en soin intensif, il fallut tout de même plus d'une semaine pour que le blondinet récupère complètement. Comme Kumogakure était le village le plus proche, il avait été décidé que Naruto ne quitte l'hôpital qu'une semaine plus tard, mais le Jinchuriki ne l'entendait pas de cette oreille.

Quoi, j'ai pas mérité un peu d'autonomie après avoir vaincu Madara ? lança-t-il à Tsunade qui baissa les épaules.

Allez, sors par la fenêtre si c'est ce que tu veux. Je ferais mine de n'avoir rien vu.

Le blondinet la regarda estomaqué.

Merci Baa-chan ! répondit(il en passant une jambe par-dessus la fenêtre.

Enfin, je crois que Mabui-chan voulait passer te voir... la pauvre, elle qui croyait avoir un peu d'intimité avec son sauveur.


La guerre avait duré bien plus longtemps que prévu. Après que Naruto est détruit la statue de l'hérétique qui contenait tout le Bijuu – mis à part Kyubi et Hachibi évidemment, une année passa pendant laquelle les combats diminuèrent. Madara était furieux de ne pas pouvoir mettre son plan à exécution, et réfléchissait donc à un nouveau plan. L'année suivante, la guerre reprit de plus belle et ne s'acheva que par la mort de Madara, une semaine plus tôt. Lors de l'attaque éclair qui avait permit au blondinet de détruire le réceptacle des démons à queues, Naruto avait pu faire la connaissance de Mabui, la secrétaire du Raikage qui avait le don particulier de pouvoir transporter n'importe quoi n'importe où. C'était notamment sur ce pouvoir particulier que reposait le plan mis au point par Shikamaru, mais cette dernière fut intercepté par Sasuke lui-même. Heureusement, l'Uzumaki s'était interposé à temps et dans la foulé, avait vaincu son frère de cœur, pour terminer la mission à lui seul en détruisant le Gedo Mazo d'un Chô Odama Rasegan. Après ça, les deux ninjas apprirent à faire connaissance et à s’apprécier. Le caractère réfléchi de Mabui et son sens tactique convenait parfaitement au blondinet qui n'hésitait pas à foncer dans le tas, ils devinrent donc des équipiers qui se complétaient mutuellement. La jeune femme avait été présente lors de l'attaque finale et le souvenir du baiser qu'ils avaient échangé était encore vif dans l'esprit du blondinet.


Tout bien réfléchit, je pense que je vais rester encore un peu me reposer, soupira le Jinchuriki en mimant un bâillement.

C'est ça, répondit Tsunade avec un sourire en déposant un baiser sur le front du garçon. Jiraya serait fière de toi... je crois qu'il avait un faible pour les jeunes femmes à la peau mate.

N'importe quoi, il avait un faible pour toutes les femme à forte poitrine...

Je crois que c'est le cas de Mabui-chan, non ? demanda Tsunade avec un regard moqueur.

Naruto détourna les yeux et se glissa dans son lit. Oui, effectivement c'était le cas, mais cela n'avait rien à voir avec Jiraya ou autre chose, lui n'était pas un pervers... si ?


Finalement, le blondinet s'endormit sans trop de soucis. Lorsqu'il se réveilla, la silhouette de son amie se dessinait dans la lumière du jour qui filtrait par la fenêtre, elle semblait préoccupé. Naruto tenta de ne pas faire de bruit susceptible de le trahir, en vain. Mabui se retourna brusquement et parcouru les quelques mètres qui les séparaient pour venir serrer le Jinchuriki dans ses bras – et accessoirement, le noyer dans sa poitrine.


Quoi, tu me sers pas le discours traditionnelle de la petite-amie, agrémenté d'une tape sur la tête ? demanda le blondinet en passant une main dans ses cheveux argenté.

Qui a dit que j'étais ta petite-amie ? lança-t-elle avec un sourire qu'elle n'arrivait pas à faire disparaître de son visage. Et puis, c'est bon pour Sakura-chan ça, n'est-ce pas ?

Sauf qu'elle n'est pas ma petite-amie.

Un baiser n'engage rien, Naruto-kun, répliqua-t-elle en insistant sur le suffixe.

Dit celle qui pressa ses lèvres sur les miennes, murmura le blondinet en attirant la jeune femme contre lui.

Eh bien, on dirait que tu es plutôt pressant. Qu'est ce qui t’arrive ? demanda la ninja de Kumogakure.

Rien, répondit-il un peu plus sérieusement en enfouissant son visage dans le cou de Mabui. C'est juste que j'étais aux portes de la mort... je ne veux pas regretter plus tard de ne pas avoir tenté ma chance avec la belle secrétaire du Raikage.

L'ex-secrétaire tu veux dire, reprit la jeune femme en caressant les cheveux du blondinet, tout sourire.

La réaction du jeune homme ne se fit pas attendre, il leva vers elle des yeux plein d'espoir.

Tu veux dire que...

Kazekage-sama n'était pas vraiment d'accord au début, mais il à dit qu'il te devait bien ça après tout. Et puis, j'en avais un peu mare de rester toujours au milieu de la paperasse, je suis une Kunoichi après tout. On formait une bonne équipe toi et moi, j'aimerai que ça continue.

Tu viens habiter à Konoha ? s'exclama le blond.

On dirait bien, dit elle en se laissant tomber sur le blondinet avant de l'embrasser amoureusement.


Tsunade, derrière la porte, ne put s'empêcher de sourire. Elle venait à l'instant de sortir d'une réunion avec le conseil... la dernière en vérité. Naruto venait d'être promu au statu d'Hokage. Au moins, il avait trouvé la secrétaire parfaite...


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales