Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 169 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 105 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1718 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Unforgivable treason
[Histoire En hiatus]
Auteur: Saiyann Vue: 5133
[Publiée le: 2010-08-04]    [Mise à Jour: 2010-09-21]
13+  Signaler Romance/Policier Commentaires : 19
Description:


Sakura Haruno, avocate de talent se voit assigner à une affaire qui devait être comme toutes les autres. Seulement jamais elle n'aurait imaginé qu'elle devrait se charger de la défense de son ex-fiancé. Ce fiancé qu'elle n'a jamais pu oublié et qui lui a fait tant de mal...

Comment va-t-elle faire pour passer outre ses sentiments et sa rancoeur et sortir cet homme de prison?


Crédits:
Tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La décision

[3269 mots]
Publié le: 2010-09-18
Mis à Jour: 2010-09-20
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Pov Sakura


« TU AS QUOI? M'exclamai-je, n'osant croire à ce que je venais d'entendre.

-Je me suis fait passé pour un de ses avocats pour pouvoir lui parler, répéta un Naruto, las.

-Mais tu es dingue! Le directeur du pénitencier sait pertinemment que Sasuke n'a qu'un seul avocat et c'est moi en l'occurrence! Tu n'aurais pas pu aller le voir par l'intermédiaire du parloir, comme tout le monde le fait!

-Non. Je n'avais aucunement envie d'attendre deux jours pour ça... Mais je ne te comprend pas, Sakura.

-Comment ça?

-Hier, c'est toi qui m'a demandé d'y aller. Ça avait l'air de te tenir énormément à cœur. Et maintenant que c'est fait, tu te mets en colère simplement parce-que j'ai un peu « magouiller ». Ne t'en fais pas, il n'y aura aucun problème.

-Si justement! Le directeur passe au peigne fin les visites de chaque criminel! C'est une question de sécurité! Dès qu'il saura que tu n'as rien d'un véritable avocat, il t'interdira l'entrée dans la prison! De plus, s'il vient à découvrir que je te connais, je risque d'avoir de gros problèmes et la défense de Sasuke serait compromise!

-Tu te fais du soucis pour rien. Il ne prendra pas de telles dispositions simplement pour une visite.

-Réfléchis un peu, Naruto! Sasuke n'est pas incarcéré pour excès de vitesse! Son cas est très sérieux et ce qui me met hors de moi, c'est que j'ai l'impression que toi comme lui, vous ne semblez pas saisir la gravité de la situation! Alors si je ne peux pas compter sur toi pour te conduire en adulte responsable, tu peux partir! »


Fin Pov Sakura


Naruto soupira vaincu par les arguments de Sakura. En effet, il devait bien admettre que son comportement avait été quelque peu irresponsable voir même inconscient, mais il n'avait pu résister à l'envie de revoir son meilleur ami après toutes ces années, bien qu'au début il s'en était senti réticent. Même s'il savait pertinemment que leur conversation allait tourner à l'affrontement avec ce qu'il avait à lui dire, il ne pouvait nier que cette entrevue lui avait procuré un plaisir et un bonheur inattendu.

Pourtant, il savait que désormais il devrait agir avec la plus grande prudence pour ne pas mettre en péril non seulement l'affaire, mais aussi la vie de ses amis.


« Bien, se résigna-t-il. Je te promet de ne plus commettre d'écarts...

-Très bien! Maintenant, il ne me reste plus qu'à réparer tes bêtises avant de pouvoir reprendre l'enquête là où je l'avais interrompue. Mais dis-moi, j'espère qu'avec le risque que tu as pris, tu as au moins pu tirer quelque-chose de lui!

-Rien pour l'instant mais je pense que la prochaine sera la bonne. Tu le connais et tu sais aussi bien que moi que nous n'arriverons jamais à le faire parler si on précipite les choses. Il faut être patient et on y arrivera.

-J'aimerai te croire mais plus le temps passe, plus le procès approche et il faut que nous avancions d'une manière ou d'une autre si nous voulons le sortir de ce mauvais pas.

-On le sortira de là, fais-moi confiance. 

-D'accord...Bon. Je crois que je vais rentrer chez moi, j'ai besoin de repos. On se voit demain?

-Oui. Passe une bonne journée. »


Pov Naruto


Une fois que Sakura fut partie, je me ruai à la prison de Konoha. S'ils devaient m'interdire tout contact avec Sasuke, autant que j'essaie d'en savoir le plus possible dès maintenant. Je savais également qu'il était peu probable que mon meilleur ami ait changé d'avis mais cela ne me coutait rien de tenter le coup. Pfff...Et moi qui avait recommandé à Sakura de se montrer patiente...

Seulement, par mesure de précaution, je comptais me présenter en ces lieux comme simple visiteur, c'est à dire, comme me l'avais suggérer Sakura, de passer par le parloir.

C'est ainsi que vingt minutes plus tard j'entrai dans la salle prévue à cet effet pour y trouver un Sasuke las et fatigué. L'image de ses yeux entourés de cernes profondes me liquéfia. Je n'aimais pas le voir ainsi d'autant plus que la dernière fois qu'une telle vision de lui m'avait frappée était la veille de sa rupture avec la rose.

La vitre qui se dressait entre nous me rappelait affreusement toutes ces années qui nous avaient séparés ainsi que le profond faussé qui s'était creusé depuis son départ.


« Salut, dis-je en essayant d'esquisser un sourire.

-Hn.

-Je pense que tu sais pourquoi je suis là.

-Tu m'avais donné quarante-huit heures il me semble, me répondit-il d'une voix froide.

-Après mûre réflexion, je ne crois pas que tu aies besoin de tant de temps pour prendre cette décision et tel que je te connais, tu dois déjà connaître la réponse que tu vas me donner alors venons-en au fait.


A l'entente de mes mots, il sourit imperceptiblement, signe que j'avais vu juste. Alors, d'un signe de tête, je l'encourageai à parler.


-Je veux bien te dire tout ce que tu veux savoir mais à une seule condition.

-Laquelle? Demandai-je, soupçonneux.

-Je veux que tu me promettes de garder tout ce que je vais te confier pour toi.

-Tu veux que...

-N'en dis pas un mot à Sakura.

-Mais je ne peux pas faire une chose pareille! C'est justement elle qui m'envoie et je pense que tu t'en doutes!

-Bien sûr, cependant il n'est pas question de ça. Si tu veux mener l'enquête toi-même alors je suis disposé à coopérer. Tu as été formé au cours de ton apprentissage militaire à affronter de telles situations. Sakura, elle, n'a jamais eu que le nez plongé dans ses bouquins. Elle ignore tout de ce qui l'attend et tu le sais.

-Je suis d'accord avec toi mais comment veux-tu que je la tienne hors de tous ça et que je m'en occupe moi-même? Elle n'est pas idiote! Elle finira par se rendre compte que je lui cache quelque-chose!

-Débrouille-toi! Hier, tu m'as ordonné de tout avouer sous prétexte de la protéger mais tu sais aussi bien que moi que ce n'est pas la bonne solution. Le seul moyen est de la tenir à l'écart.

-Il va bien falloir lui en parler à un moment ou à un autre! C'est ton avocate!

-Lorsque tu auras récolté les informations nécessaires, il sera temps de lui faire part de tout ça. Elle sera en colère. Même très en colère...Mais on n'a pas le choix.

-...

-Alors? Que comptes-tu faire?

-Je ne sais pas...Laisse-moi y réfléchir.

-Non. C'est maintenant ou jamais. »


Je soupirai. Sasuke n'avait pas tord dans ce qu'il disait. Même si je comptais accompagner Sakura dans chacun de ses déplacements, cela demeurait bien trop risqué. De plus, il n'était pas à exclure qu'elle me cachait un certain nombre de choses.


« Écoute, Sasuke. Tu n'es pas sans savoir l'opiniâtreté dont fait preuve Sakura. Alors peu importe combien nous essayons de la préserver, si nous la faisons trop attendre, elle prendra les devants et essaiera de trouver ces informations par elle-même.

-Tu n'auras qu'à l'en empêcher.

-Tu penses que c'est si facile? Elle agira dans l'ombre. Elle s'assurera que nous ne lui feront pas entrave et puis, je ne peux pas être constamment derrière elle pour savoir ce qu'elle manigance! »


Je fixai mon meilleur ami et ce que je décelai au plus profond de son regard ne me disait rien de bon. En effet, j'y perçu une lueur d'inquiétude qui se transforma bien vite en détermination. Cette même détermination que j'avais vu lorsqu'il avait décidé de la quitter.


« A quoi tu penses, Sasuke? Demandai-je, soupçonneux.

-Je pense que j'ai trouvé la solution à tout ça.

-De quoi tu parles?

-Tu peux t'en aller.

-Sasuke! M'exclamai-je, sentant que ses dernières paroles cachaient une réalité qui ne me conviendrait pas.

-Va-t-en!

-Dis-moi ce que tu as derrière la tête! Qu'est-ce que tu comptes faire!

-Gardien! Hurla-t-il.


Un surveillant vêtu d'un uniforme bleu pénétra dans le parloir aux côtés de Sasuke et l'interrogea du regard.


-Faîtes sortir cet homme et assurez-vous que je n'aie plus jamais affaire à lui.

-Quoi? Fis-je, ne comprenant plus ce qu'il se passait.

-Monsieur, me dit le surveillant d'un ton qui se voulait courtois mais qui demeurait sec malgré tout. Veuillez sortir s'il vous plait.

-Attends, Sasuke! Il faut qu'on discute!

-Sortez! Continua l'homme en bleu. Si vous ne coopérez pas, je me verrais dans l'obligation d'utiliser la force!

-Ne prends pas de décision que tu finirais pas regretter! M'égosillai-je. »


J'entendis le surveillant appeler du renfort via son talkie-walkie mais je n'en avais que faire. Le fait était que je savais bien ce qu'avait mon meilleur ami derrière la tête et je ne pouvais me résoudre à l'accepter. Je continuai à crier après le brun lorsque je sentis qu'on me trainait de force vers la sortie sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Ce ne fut qu'au moment où je me retournai que je me rendis compte que plusieurs hommes me soumettaient à leur poigne de fer. Ce fut également à cet instant précis qu'une terrible réalité s'imposa dans mon esprit; J'avais tout raté. Du début à la fin. Jamais, pas une seule fois, je n'avais été en mesure de raisonner Sasuke. Quel piètre meilleur ami je faisais.



Pov Sakura


Naruto avait encore fait des siennes et je me retrouvais convoquée dans le bureau de Monsieur Nozuka, directeur du pénitencier de konoha.

En réalité, il ne m'avait pas ouvertement affirmé que la cause de cet entretien provenait de mon meilleur ami, mais lorsqu'il avait fait mention d'un « nouvel incident survenu dans la matinée », je l'avais immédiatement deviné. Que pouvait-ce être d'autre? Un problème avec Sasuke? Je n'y croyais pas une seconde. Bien sûr, cela était bien plus que plausible car il n'était pas rare que les prisonniers trop longtemps enfermés, perdent durant quelques instants toute raison et conscience. Et après tout, je n'en savais rien...Dans un environnement comme celui-là, tout pouvait arriver. La seule chose dont j'étais certaine était que ce rendez-vous aurait des conséquences désastreuses. Je ne pouvais expliquer pourquoi mais je le sentais au plus profond de moi-même et ce pressentiment me mettait dans un état d'angoisse difficilement contrôlable.

Une fois arrivée à destination, je pénétrai dans la salle d'attente du chef suprême de ces lieux et attendis aussi patiemment que mon agitation me le permettait. Pour passer le temps qui semblait me narguer en passant à une lenteur hallucinante, je détaillai la pièce. Apparemment, elle n'avait pas été agencée de façon à mettre les gens à l'aise. En effet, les murs s'effritant à cause de l'humidité étaient parés d'un bleu foncé mais fade qui refroidissait affreusement la pièce. Un nombre incalculable de posters se dressaient devant moi mettant en relief les magnifiques qualités des « matons » et de leur direction, ainsi que de la propagande promouvant des carrières juridiques. Plusieurs chaises étaient alignées le long des parois et aucun magasine n'avaient été mis à disposition pour aider les personnes à s'évader de cette atmosphère pesante. L'air était lourd dans cet environnement qui me paraissait plus qu'hostile. D'accord ce n'était pas un camp de vacances mais tout de même...Jamais je n'avais entendu que la dépression était le maître mot des autorités carcérales...

Dix minutes, vingt minutes, une demie-heure s'écoulèrent et la pression montait de plus en plus. Je n'en pouvais plus de rester là. J'avais besoin de bouger pour évacuer cet horrible stress qui me donnait des vertiges.

Ce fut à ce moment précis, que les yeux vitreux et les cheveux gominés de l'homme qui m'avait convoqué se montrèrent à l'embrasure de la porte.


« Bonjour mademoiselle Haruno, me dit-il de sa voix doucereuse.

-Monsieur Nozuka.

-Entrez, je vous prie. »


Je m'exécutai priant pour que je n'aie aucune prédisposition à la voyance et que mon pressentiment soit faux.

Je pris place dans le confortable fauteuil qui faisait face au bureau et me sentis malgré tout soulagée par la luminosité de la pièce aux murs immaculés qui contrastaient complètement avec ceux de la salle d'attente.

J'attendis alors que le directeur prennent place à son tour pour commencer les hostilités.


« Puis-je connaître la raison de cette convocation, fis-je au bout de quelques secondes.

-J'allais y venir justement mais avant je dois m'excuser car je me voie malheureusement dans l'obligation d'écourter cette entrevue.

-Comment ça?

-J'ai un rendez-vous d'urgence avec un prisonnier dans dix minutes.

-Dans ce cas venons-en au fait.

-J'ai eu vent des frasques de votre grand ami...Naruto Uzumaki n'est-ce pas?

-Les frasques? Demandai-je en insistant bien sur le premier mot.

-Il s'est fait passé pour un de ses avocats pour pouvoir l'approcher. Vous n'êtes pas sans savoir les conséquences qu'un tel acte peut avoir?

-Oui il m'en a parlé effectivement. Je vous présente toutes mes plus plates excuses et je vous promet que cela n'arrivera plus à l'avenir.

-J'aimerais vous croire mademoiselle cependant il y a eu un autre incident un peu plus tôt dans la journée.

-Un...un autre? Répétai-je, n'osant croire ce qui allait suivre.

-Votre ami est revenu voir monsieur Uchiha ce matin. Il a bien heureusement suivi la règle qui veut que tout visiteur passe par le parloir pour s'entretenir avec un prisonnier cependant la convocation aurait dégénérée.

-Quoi? Fis-je, les yeux exorbités.

-Oh ne vous en faîtes pas! Les deux hommes n'en sont pas venus aux mains mais vu ce qu'il s'est déjà passé hier, je ne peux passer là-dessus et je me vois forcé de lui interdire toute entrée dans cette prison à partir de maintenant.


L'absurdité de cette affirmation mit un certain temps à pénétrer mon esprit et je fus incapable de prononcer le moindre mot. Comment cela était-il possible? J'avais bien dit à Naruto de se porter à carreau dorénavant! Pourquoi ne m'avait-il pas écouté ce crétin? Décidément, je ne pouvais vraiment pas compter sur lui...


-Je...Je ne sais pas quoi dire...Je suis...vraiment désolée...

-Mademoiselle Haruno. Vous savez toute l'estime que je vous porte et de ce fait il est de mon devoir de vous prévenir que de tels comportements de la part de votre ami peuvent salement ternir votre réputation. Par conséquent, je vous conseille de calmer les ardeurs de cet homme...Quant aux sanctions, elles resteront celles que je viens de vous exposer et je m'engage à ne pas prévenir le tribunal.

-Je vous remercie infiniment, monsieur Nozuka. Je vais m'occuper de tout cela et croyez-moi, des choses comme celles-ci ne se reproduiront pas. Vous avez ma parole.

-Je vous crois. Comme je vous l'ai signifié, je ne peux m'entretenir davantage avec vous, mademoiselle. Le prisonnier doit déjà m'attendre.

-Très bien.


Je me relevai et après avoir salué le directeur, je me dirigeai vers la sortie sauf que ce à quoi je ne m'attendais absolument pas, était de tomber nez à nez avec un Sasuke au regard froid et insondable.


-Je...Sasuke...

-Je n'ai pas le temps de discuter avec toi, me répondit-il sèchement avant de s'engouffrer dans le bureau et de fermer la porte, me laissant dans un état d'incompréhension qui renforça encore plus le pressentiment qui m'habitait depuis déjà quelques heures. »







Commentaire de l'auteur salut tout le monde!!!
Je suis vraiment désolée de cet énorme retard mais j'ai dû prendre plus de temps pour écrire ce chapitre car je n'étais pas vraiment inspirée...
Au final, j'en suis plutôt contente même si je pense que certains ne seront pas de cet avis...enfin je ne sais pas à vous de me le dire!
Comme vous avez pu le remarquer, j'ai inséré un pov Naruto! Moi qui a toujours écrit en pov Sakura c'est une grande première d'autant plus que dans le chapitre précédent j'en ai mis un sasuke donc j'espère que ça vous a fait plaisir^^
En tout cas n’hésitez pas à me laisser des commentaires! j'aime les relire quand je suis dans le flou total pour écrire et ça me motive^^
Merci à vous^^
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales