Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1386 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Une nouvelle secrétaire Auteur: CocoCiitron Vue: 1774
[Publiée le: 2016-04-29]    [Mise à Jour: 2018-04-30]
13+  Signaler Romance/Amitié/Lemon/Univers alternatif Commentaires : 7
Description:
Il leva les yeux sur le cv et pus lire le profil de l'interlocutrice, Sakura Haruno, 23 ans, célibataire.....
C'est là que fut le choque. Il sembla enfin se réveiller et observa la personne en face de lui voyant presqu'un fantôme. Il n'y avait cependant aucun doute, c'était bien elle...

Sakura Haruno, femme aux cheveux étrangement roses (il avait pu constaté de lui-même qu'il s'agissait d'une couleur naturel et non une coloration), les yeux d'un vert émeraude maquiller très légèrement.
Il n'y avait pas de doute, la femme en tailleur devant lui était bien son ex qu'il n'avait plus vu depuis le lycée. 


-Exacte, je recherche une secrétaire qui puisse répondre au travail que je lui demande. 

Et si il ne l'avait pas oublier et regretter?
Et si Ino, n'était plus là? Et si elle était rester, le comportement du brun aurait-il changer avec le temps? Et si elle voulait le retrouver et souhaiter reprendre là oû il en était ? "Avec des si on peut refaire le monde"...
Crédits:
Crédits: Les personnages de Masashi Kishimoto ne m'appartiennent pas malheureusement....
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Ne plus se laisser faire

[2261 mots]
Publié le: 2017-04-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 4




POV Sakura Haruno


Il était à peine midi, quand Sakura avait sentis quelques chose au plus profond d'elle-même se briser. Oui briser, et la personne en face d'elle allait regretter le temps où elle était gentille et douce. Parce que la gentille et douce c'était tirer par un coup de pied au cul par l'Haruno.



  • Met toi ça bien dans le crâne espèce de blonde écervelé, JE fais mon travail ici, et c'est MOI qui assume toute tes conneries pendant que madame est partie se faire une manucure expresse pour s'être casser un ongle dans l'après-midi. Ce n'est pas moi qui demande comme un petit chien à quitter mon travail plus tôt pour faire je ne sais quoi alors à partir de maintenant ne m'adresse plus la parole, mais pas que la parole tu vois, je ne tolère même plus un regard vers ma personne sauf à une seule condition, compris? Et je dis bien à une seule condition. Il faut limite que ce soit ton patron qui te le demande, parle moi juste pour le boulot et encore si la question en vaut la peine. Met toi tes questions à la con dans le cul Ino, la j'en ai marre. Entre nous deux ce n'est pas moi la secrétaire qui couche avec le patron, mais bien toi.




J'avais depuis le début jusqu'à aujourd'hui beaucoup trop accumuler, c'était enfin sortie. Si Sasuke avait à me retomber dessus après qu'il le fasse, lui aussi aller s'en prendre plein la gueule. Ce n'étais pas mon jour, j'avais besoin qu'on me laisse tranquille. Mon mal de tête me pris un peu plus violemment, d'un mouvement je ne la laissa pas réellement le temps de répliquer que je pris directement la direction du bureau de l'Uchiwa un dossier en main. Je cogna et attendit son accord pour entrer.



  • Voilà le dossier que je devais finir. fis-je en lui donnant celui-ci.


  • Le dossier est complètement finit? Tu ne préfère pas le garder jusqu'à jeudi matin? Tu as encore du temps pour une fois.


  • Non, je sais que qu'il est boucler, tout à était pris en compte. Il est bientôt midi, tu as le temps de manger avant que ton prochain client arrive , le livreur va bientôt arriver.


  • Hn.


  • Ino s'occupe entièrement du dossier Hiashi, je n'est absolument rien fait sur ce dossier. Il faudrait peut-être lui rappeler le délais. Du café?


  • J'en ai besoin, Naruto t'attend sûrement devant la machine à cette heure.






Je quitta la pièce sans plus de cérémonie pour me diriger vers la machine à café. Je ne voulais même pas savoir commment ni pourquoi il savait qu'au environ de cette heure j'allais boire un café. Il avait pratiquement toujours un rendez-vous ou une réunion à ce moment de la journée et ne pouvait en principe pas avoir cette information. J'y croisa Naruto comme prévue et me laissa tomber sur une chaise près de lui. Je lui lança un regard noir alors qu'il se foutait de ma gueule.



  • Si tu verrais ta tête Sakura, tu comprendrai pourquoi je ris.


  • Ça n’a rien de drôle Naruto, si tu passer autant de temps que moi avec elle tu lui arracherai la tête en moins d'une journée. Je passe encore une journée à écouter ces conneries et c'est l'asile parce que je vais plaider la folie pour avoir essayer d'étouffer quelqu'un avec un téléphone parce que ça serai la seule chose que j'aurai sous la main.


  • Mon dieu, je dirai à Hinata qu'on devrai te surveiller pendant nos futurs soirées ou elle sera présente alors. Comment tu compte passé le reste de ton contrat ici?



Sa réplique me fit lançais un regard noir dans sa direction. Je n'avais jamais vraiment songer à ça. Si au départ j'avais penser que mon problème allais venir de Sasuke aujourd'hui je me rends compte que c'est bien Ino qui me met les nerf en pelote. J'allais pouvoir continuer longtemps comme çà?



  • Je prend un café pour ice-man et moi. -Un soupir franchis mes lèvres.

  • Je ne comprends toujours pas comment tu as fais pour tenir un mois comme ça pour commencer. Où est passer la Sakura Haruno qui ne disait rien ou presque et se laisser faire pour le bien de tous.

  • Elle à était morte et enterrer depuis bien longtemps Naruto, et tu as était l'un des seuls à le voir en temps réel. Bon ce n'est pas que ta présence me dérange mais je dois malheureusement y retourner. Il va s'en doute se demander si je ne suis pas partie fabriquer directement le café à la source.






Je pris un café noir bien serré, sans sucre pour lui et un café sucré pour moi avant de remonter pour déposer son breuvage. Il me remercia et je pris place à mon propre bureau la tête dans les mains.

Je composa le numéro du chinois où j'avais l'habitude de commander pour voir où en était ma commande. Je ne dus qu'attendre que dix minutes avant d'avoir deux repas, un pour moi et l'autre pour le patron. Ino pouvait royalement se faire foutre, je ne travaillais pas pour elle.


Je mangea rapidement, si j'avais réussi à faire en sorte que Sasuke ait en moyenne une demie-heure à une heure pour manger ce n'était pas mon cas. Il y avait même des jours ou je sautait un repas afin de pouvoir finir à l'heure le soir où du moins limiter les dégâts.



Aujourd'hui je n'étais pas surmener, lentement j'avais réussi par d'innombrable heures supplémentaires à faire réduire le nombre de dossier en retard. De ce fait, nous étions presque enfin à jours. Je dit bien presque puisque si l'autre secrétaire m'avait un minimum aider je ne serai pas la à me tuer à la tâche. Il était près de 17h quand notre patron ouvrit son bureau au dernier client, et avant de fermer celui-ci il dit une chose qui me fit sourire.


  • Bonne soirée, profite de ta journée de demain.



Une phrase et pourtant je ne me dis pas prier pour préparer mes affaires afin de partir. J'avais pour commencer: ma soirée et mon mercredi. Il n'y avait pas à dire, j'en avais besoin.

Un regard vers la blonde me fis froncer les sourcils.



  • Quoi? Lançai-je agacer


  • Te laisser seule avec mon fiancé n'est peut-être pas la meilleure chose à faire - me fit-elle en plissant les yeux.


  • Et sinon, faire ce pourquoi tu es payer sa te dérangerai au lieu de t'occuper de mes fesses?


  • Tu crois que je ne vois pas claire dans ton petit jeu franchement? Tu n'a jamais accepter la relation exceptionnel qu'on avait avec Sasuke, c'est pour ça que tu es revenue après tant d'années. C'est pour le récupérer n'est ce pas?Tu fais style être la parfaite secrétaire, tu le met dans ta poche juste pour te rapprocher de lui et le détourner de moi.


  • Ino s'il te plait, sert à quelques chose, lâche moi et va faire ta scène à ton copain plutôt qu'à moi.


  • Je ne te laisserai pas faire Sakura, tu peux en être certaine.


  • Fais attention à qui tu menaces Ino, je voulais bien être gentille mais la tu me gonfles. Je ne suis plus celle que j'étais au lycée imprime toi ça. C'est un conseil et ne le prend pas à la légère.



Je tourna les talons sans un mot de plus. Elle m'avait mis assez en rogne comme ça. J'allais vraiment pouvoir continuer à travailler avec elle et Sasuke? Si le comportement de ce dernier c'était calmer avec moi, celui de sa moitié beaucoup moins. Il n'y avait pas photo. Elle ne foutait pratiquement rien de ces journées, c'était normal qu'ils soient autant en retard avec la démission de l'ancienne seconde secrétaire. A ce que j'avais compris elle avait démissionner et sincèrement je la comprenais.Travailler tout les jours avec Ino qui devait être jalouse pour l'autre la et l'avoir sur le dos à épier chacun de vos gestes ça n'était pas une partie de plaisir.


J'eus un sourire en regardant l'heure en me dirigeant chez moi. Si j'avais su ce qui allait m'attendre en rentrant je l'aurai immédiatement étouffer.








Je n'entendais plus rien, mes oreilles bourdonnais et ma tête menacer d’exploser à tout moments. Mes mains tremblaient et je n'avais pas réellement conscience de ce que je faisais. Je savais juste qu'il était un peu plus 21H, et que cette garce n'était pas à l'entreprise mais bien chez elle, où plutôt dans la maison des Uchiwa. Une rage folle, voilà la description qui se rapprochai le plus à mon état je pense. Je ne me rappelai même plus de l'itinéraire, mes pas s’enchaînaient d'eux-mêmes. Je pense que j'ai du éclater la porte, mon entrer ne s'était pas faite discrète et j'avais hurler dans le couloir le prénom de la blonde. Ce fus Sasuke que je vis en premier, ma mâchoire se crispa et mes points se serra.


  • Elle est où!


  • Sakura mais qu'est ce que tu fais la? fit Sasuke sortant d'une pièce.


  • Où est Ino?


  • Sasuke c'est quoi ce raffut?


  • Toi – ma voix se fit glaciale. Je ne sais pas d'où tu as eu l'information de son école mais je te préviens toute suite, c'est bien la première et dernière fois que tu t'approche de lui


  • Mais de quoi tu parles? fit la blonde.


  • Ne fais pas l'innocente. Je te jure Ino, la il ne s'agit pas de ton couple mais de lui, je te promet que je te défigure à un point où ta famille ne te reconnaîtrai plus comme je l'est fait avec cette porte si tu ne t'approches ne serai-ce qu'à 500 mètres de lui. Ne pense pas que ça soit des paroles en l'aire, tu va très vite le regretter. J'ai était assez clair?




Je voyais rouge et pendant ma tirade je m'étais lentement rapprochai d'elle. Sa mine se décomposer au rythme de mes pas et son teint se faisait de plus en plus blanchâtre. Elle bougea soudainement sa tête de bas en haut pour me faire comprendre que cela ne se reproduise plus. Et pourtant je n'étais pas satisfaite, elle venait délibérément de franchir cette ligne, MA ligne et son abruti de fiancé l'avait laisser faire. Une partie de ma colère se dirigea vers l'Uchiwa. Je lui lança un regard noir avant de commencer à mettre les points sur les i pour lui aussi.


  • Elle est partie attendre Kenji à son école cette après-midi et ça je ne le tolèrerai pas Sasuke. Tu t'en fous OK mais il en est hors de question qu'elle s'approche de notre fils. Je ne le redirai plus, écoutes et imprimes. Tien la en laisse puisque la prochaine fois elle ne s'en tirera pas comme ça tu peux en être sur. Je ne suis plus la même qu'au lycée. N'oublies pas ça.


  • Quoi ?


  • Tu as bien entendu. Je ne la laisserai pas l'approcher, et tu peux littéralement te faire foutre si c'est toi qui lui en a donner l'idée. C'est bien la dernière fois tu m'entends, je ne veux plus jamais entendre qu'elle l'ai approcher Uchiwa, sinon je te jure que je la tue. Tu peux me faire confiance la dessus.



J'avais encore une rage folle, mes ongles étaient entrer dans ma peau à force d'essayer de me calmer pour ne pas tuer la blonde. Je ne pouvais pas contrôler mes gestes ni mes paroles et encore moins les tremblements dans ma voix à cause de mes émotions. Ma tête refuser encore de lâcher prise et malgré mes envies de meurtre je me retourna pour retourner chez moi. Naruto avait accepter de garder Kenji le temps de mon absence. Il dormait au moment où je quitta la maison, il ne devait donc pas se douter que sa maman se soit absenter un moment. Ma colère n'était toujours pas dissiper, je donna un violent coup de pied dans ce qui rester de la porte en criant.


Sans un dernier regard je pris la direction de chez moi.





POV Sasuke UCHIWA




  • Ino, de quoi elle parlait. D'école? Et c'est qui Kenji? Ino! Merde à la fin répond!



Je lança un regard interrogative à ma fiancée. Elle avait perdu des couleurs et avait cesser de respirer à cause de la rose. Pourquoi Sakura était venu, la fureur pouvait à ce moment la se lire dans chaque pore de sa peau, son visage, ses mains et tout son être laisser comprendre son état de colère. Face à sa réaction quelques chose de grave c'était passer. Et une chose frappa enfin mon esprit , et l'air manqua brusquement dans mes poumons. L'information monta enfin à mon cerveau...



..qu'elle s'approche de notre fils..

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales