Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Une nouvelle secrétaire Auteur: CocoCiitron Vue: 1802
[Publiée le: 2016-04-29]    [Mise à Jour: 2018-04-30]
13+  Signaler Romance/Amitié/Lemon/Univers alternatif Commentaires : 7
Description:
Il leva les yeux sur le cv et pus lire le profil de l'interlocutrice, Sakura Haruno, 23 ans, célibataire.....
C'est là que fut le choque. Il sembla enfin se réveiller et observa la personne en face de lui voyant presqu'un fantôme. Il n'y avait cependant aucun doute, c'était bien elle...

Sakura Haruno, femme aux cheveux étrangement roses (il avait pu constaté de lui-même qu'il s'agissait d'une couleur naturel et non une coloration), les yeux d'un vert émeraude maquiller très légèrement.
Il n'y avait pas de doute, la femme en tailleur devant lui était bien son ex qu'il n'avait plus vu depuis le lycée. 


-Exacte, je recherche une secrétaire qui puisse répondre au travail que je lui demande. 

Et si il ne l'avait pas oublier et regretter?
Et si Ino, n'était plus là? Et si elle était rester, le comportement du brun aurait-il changer avec le temps? Et si elle voulait le retrouver et souhaiter reprendre là oû il en était ? "Avec des si on peut refaire le monde"...
Crédits:
Crédits: Les personnages de Masashi Kishimoto ne m'appartiennent pas malheureusement....
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Baisser les armes

[1758 mots]
Publié le: 2017-04-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 3





Une journée comme les autres commençait. 8 heures et je ne savais toujours pas à quelle heure j'allais finir. J'étais d'abord, comme chaque matin passais dans le café du coin avant d'aller à l'entreprise. Je laissais le café de mon patron sur son bureau et m'installais sur le mien en sirotant ma boisson chaude. J'essayais toujours de ne pas être trop accro à cette boisson mais j'en buvais en moyenne 3 à 4 tasses par jours.



Je commençais ma journée après mon brevage sauveur. Je commença une fois de plus par les dossiers les plus vieux, essayant malgré tout de rattraper le retard qu'a eu l'entreprise.

Je voyais Ino passer la porte de notre bureau à 9 h 30 pour ne pas changer et commencer à réellement travailler vers onze heure pour parler à je-ne-sais qui de leur couple.

Ces allers-retours entre notre bureau et celui du patron? Je préfèrerai ne même pas en parler. Son entreprise étant florissante et en constante évolution, Sasuke avait eu raison d'engager une seconde secrétaire et grâce au travail d'Ino, je faisais le travail de deux personnes. Le pire dans tout ça? J'arrivais à déjouer les petites vacheries qu'elle me faisait de temps en temps comme la fois où elle avait mis du sel dans le café de Sasuke en me mettant tout sur le dos devant mon patron au regard noir pour une blague d'aussi mauvais goût. Il y a eu aussi la fois où elle avait fait disparaître tous les dossiers que je devais faire pour le lendemain, manque de pot pour elle j'étais partis voir si ce n'était pas notre patron qui les avait bougé, je vous laisse deviner sa tête quand il ma dit que c'était Ino qui était chargée de me les transmettre.


Les seuls moments où je me permettais d'être moi-même sur mon lieu de travail était en présence de Naruto, un ami du collège avec qui j'avais immédiatement sympathisé. Celui-ci était un homme blond aux yeux incroyablement bleu. Il était de nature enjoué et l'amitié était une chose essentielle à ses yeux.

Il me "trouva" dès mon premier jour dans l'entreprise, après quelques heures de travail, en entrant dans mon bureau (celui-ci était ouvert et mener à celui de Sasuke). Il me regarda d'abord surpris de me trouver ici puis m'avait pris dans ses bras, heureux de me retrouver. Recevant les regards noirs d'Ino il me laissa après une promesse de ma part pour venir le voir lui et sa copine Hinata chez eux.. Quand j'étais au bord de l'explosion ou du meurtre on allait boire un verre chez lui et c'était un réel besoin.



Il n'y avait que les conneries d'Ino qui m'empêcher de travaillerComparé à sa fiancée, Sasuke n'était pas de si mauvaise compagnie. Les mots que nous nous échangions relevaient simplement du cadre professionnel. Si au début régnait une tension palpable, aujourd'hui nos échanges étaient limiter et plus au moins cordiaux . Je passais souvent des heures entières avec lui dans son bureau essayant de régler différents problèmes où même à chercher tout simplement le détail qui fera se démarquer l'entreprise. Autant vous dire que ce n'était pas une partie de plaisir tout les jours avec ces deux la.


Le bruit de mon téléphone me ramena brusquement à la réalité. D'un soupir je décrocha en voyant la provenance de l'appel.

  • Oui?

  • Viens s'il te plaît.



Pas un mot de plus et il raccrocha. Je me dirigea vers le bureau de l'Uchiwa suivit par le regard haineux d'Ino. Je ne pris même pas la peine de cogner et entrai directement. Il était habituel que je ne le fasse pas quand il m'appelait avant de cette manière.


  • Assied toi- me fit-il en plus d'un signe de la tête, un dossier dans les mains.


Je ne pus m’empêcher de jeter un regard sur son corps. Très vite des souvenirs de lui et de nous me revinrent en mémoire alors que lui était concentré. Je me rappelais nos années lycée, quand une des rares fois où nous étions chez lui et qu'il faisait ses devoirs. Dans ces moments là on ne pouvais pas réellement dire que je travaillais également puisque je passais le plus clair de mon temps à le comtempler rêveusement.

Je pouvais passer des heures à observer les expressions de son visage, de ses froncement de sourcils, jusqu'à ses légers sourires en coin. Quand il sentait mon regard devenir un peu trop insistant il se tournait vers moi et genée je faisais semblant de travailler. Je pense qu'aujourd'hui je préfèrerais mourir que lui avouer n'avoir jamais réussi à faire un exercice en sa présence.

C'est sa voix qui me fis revenir sur Terre.



  • Tu as déjà appeler le restaurant pour le déjeuner de ce midi?

  • Heu oui. Chez l'indien aujourd'hui. Je ne comprenais pas pourquoi il m'avait fait venir si c'était pour parler de ça.

  • Hn. Tu t’intègres à l'entreprise?

  • Oui, Je pense que d'ici quelques jours nous serons de nouveaux à jours. Pratiquement tous les dossiers sont numérisés et l'accueil me laisse enfin gérer tes appels qu'ils soient personnels où non.

  • Je ne parlais pas de ça Sakura.

  • Oui. Ça pourrais être pire donc je n'est pas à me plaindre. J'arrive à travailler, être dans les temps malgré l'ambiance.

  • Ça se passe comment avec Ino?

  • Bien, je ne vois pas pourquoi il y aurait un problème. Je n'avais en aucun cas envie qu'il me prenne pour la petite fille fragile qui se faisais brutaliser par la brute du quartier j'avais changé.

  • Bien. Tu peux y retourner.


Je restais sans voix. Vraiment. Je ne le comprenais pas. Je me levais quand même et repris ma place. Je ne pus m'empêcher de grimacer. Il devait se poser des questions à mon sujet et je détestais ça. Plus il était loin de moi et mieux je me portais, il n'y avait pas de doute la dessus. Ça me mettais surtout mal à l'aise. Je n'aimais pas sa soudaine attention sur ma personne, ça n'annonçais rien de bon puisque je n'avais rien à lui dire ou raconter.






J'étais assise dans la salle de repos. Shikamaru Nara un vieil ami du lycée venait de me rejoindre en compagnie de Néji Hyuuga. Shikamaru était un homme brun, aux les yeux noirs et arborait une coiffure en forme d' ananas. Il possédait un cœur en or quand il était question des gens qu'il affectionne et était doté d'une facilité déconcertante en question social, politique et gestionnaire. Il avait toujours eu une aisance exceptionnel et probablement un QI plus élevé que la normal d'aussi loin que je me souvienne. Il n'était donc pas étonnant qu'il soit aux côtés de Sasuke aujourd'hui.


Néji quant à lui était le cousin d'Hinata Hyuuga et cela se voyait bien physiquement. Ils avaient grandis ensemble mais Néji restait quelqu'un de renfermer. Il ne parlait pas s'il n'avait rien à ajouter où rien d'intéressant à dire. Il ne comblait pas le vide comme le ferait Naruto. Il était plutôt du genre à laisser le silence s'installer et l'apprécier. Il était quand même là quand ses amis avait besoin de lui. Il avait poursuivit ses études dans le droit. De ce fait il était l'avocat de l'entreprise.




  • Journée de merde? -fit Shikamaru en me regardant.

  • Tu peux le dire.

  • Tu viens chez Témari ce soir? Elle n'arrête pas de me demander de tes nouvelles depuis que tu travailles ici.

  • Pas ce soir, mais j'aimerais passer ce week-end si ça ne dérange pas.

  • Je lui passerais le mot alors et pas la peine de me remercier, fait juste en sorte que cette femme arrête de me prendre la tête.

  • Je pense qu'elle serait pire si elle t'entendait parler d'elle comme ça. Je ne pouvais m'empêcher d'ajouter ça en rigolant imaginant la réaction de sa copine.

  • Sûrement. Je compte sur ta discrétion pour ne pas mourir.

  • Tu peux compter sur moi, ne t'inquiète pas.



Je ne pouvais pas rester plus longtemps, mon téléphone s'était mit à sonner et le nom de Sasuke s'affichait à l'écran. Je répondis et après une courte discussion je me dirigeais vers son bureau. Je savais d'avance par un regard pour la blonde à coté de mon bureau que ça allais être long. J'étais habituée maintenant à passer de long moment seul avec son fiancé à parler des dossiers plus ou moins ennuyant. Je vous laisse deviner l'ambiance qui régnait lorsque Ino assistait à nos réunions. Elle se collait alors volontairement à notre patron ( puisque oui, je le considérais comme tel et non comme mon ex dès que je posais un pied dans l'entreprise) espérant m'envoyer toutes sortes de signaux plus inutiles les uns que les autres . Elle me faisait pitié à ne plus travailler dès qu'elle me voyait.




Je pris place à nouveau dans son bureau après m'être annoncé. J'ai du rester deux heures avant de sortir de celui-ci. Le travail était fait plus rapidement quand nous étions deux à travailler dessus et moins chiant. À nous deux nous avions à peu près tous les détails qu'il nous fallait du coup nous n'avions pas besoin d'aller chercher je ne sais où pour trouver certaines informations.


Je pouvais donc rentrer chez moi vers 18h cette journée là. Malgré la charge de travail de la journée rien ne m'avais empêcher de rester éveiller jusqu'à minuit une tasse de chocolat chaud à la main. Le stress était toujours présent dans ma vie depuis mon enfance. Voir autant Sasuke me confronter à mes choix du passé et faisait ressurgir certains mauvais souvenirs que j'avais cru enfoui depuis longtemps.



Qui aurait dit que moi Sakura Haruno serais aujourd'hui la secrétaire de Sasuke Uchiwa qui était à l'époque mon petit ami que j'avais quitté. Déjà à l'époque qui se serait douter que j'aurais quitter Sasuke.


Comme quoi la vie est loin d'être un long fleuve tranquille...

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales