Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • La journée avait bien commencé
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/07/2020
  • Romance paranormale
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance - fantastique
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Repas de famille
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/07/2020
  • Des Astres humains
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/09/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 634 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Une nouvelle secrétaire Auteur: CocoCiitron Vue: 1812
[Publiée le: 2016-04-29]    [Mise à Jour: 2018-04-30]
13+  Signaler Romance/Amitié/Lemon/Univers alternatif Commentaires : 7
Description:
Il leva les yeux sur le cv et pus lire le profil de l'interlocutrice, Sakura Haruno, 23 ans, célibataire.....
C'est là que fut le choque. Il sembla enfin se réveiller et observa la personne en face de lui voyant presqu'un fantôme. Il n'y avait cependant aucun doute, c'était bien elle...

Sakura Haruno, femme aux cheveux étrangement roses (il avait pu constaté de lui-même qu'il s'agissait d'une couleur naturel et non une coloration), les yeux d'un vert émeraude maquiller très légèrement.
Il n'y avait pas de doute, la femme en tailleur devant lui était bien son ex qu'il n'avait plus vu depuis le lycée. 


-Exacte, je recherche une secrétaire qui puisse répondre au travail que je lui demande. 

Et si il ne l'avait pas oublier et regretter?
Et si Ino, n'était plus là? Et si elle était rester, le comportement du brun aurait-il changer avec le temps? Et si elle voulait le retrouver et souhaiter reprendre là oû il en était ? "Avec des si on peut refaire le monde"...
Crédits:
Crédits: Les personnages de Masashi Kishimoto ne m'appartiennent pas malheureusement....
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Une reprise difficile

[1947 mots]
Publié le: 2016-11-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 2







Sakura Haruno. Ce nom lui rappelait tellement de souvenirs mais il en gardait un goût amère. Ils étaient sortis ensemble, et du jour au lendemain plus rien. Elle avait arrêté de venir au lycée, ne répondait plus au téléphone et ce n’était qu’une fois devant ses parents que la vérité lui éclata au visage. Elle était partie, et avait supplié ses parents de ne répondre à aucune question de ceux qu’elle avait pu côtoyer de près ou de loin et Sasuke en faisait partie. Il avait dû tourner la page là où la demoiselle avait arraché la sienne.

La revoir comme ça, sans qu’il ne se doute de rien l’avait quand même ébranlé. Elle avait changé, cela se voyait dans son regard. Elle n’était plus la petite fille timide et réservée dont il était tombé amoureux. Il n’avait cessé de tourner et retourner lee problème dans tout les angles parce que oui, elle était un problème. Il ne comprenait pas, cela ne rimait à rien. Il ne pouvait accepter qu’après tant d’années elle ai décidé de revenir. Raison personnelle ? Il eu envie de l’attraper par les épaules et la secouer pour lui faire avouer la raison de sa présence ici. Il dut beaucoup prendre sur lui pour rester calme devant elle.



Ce fut d’un pas lourd qu’il se leva et se prépara pour aller travailler. Il lança un regard vers le reveil affichant six heures et demi et ne pu s’empêcher de soupirer. Il aurait largement le temps de se préparer avant que la demoiselle blonde dans son lit ne se lève à son tour. Il vivait maintenant depuis trois ans avec Ino. Elle avait été sa meilleure amie depuis l’école primaire et finalement sa fiancée aujourd’hui. Elle avait continué ses études et avait eu le profil pour devenir son assistante. Sachant qu’elle était quelqu’un de confiance il n’avait pas hésité une seconde pour l’embaucher.



Ils vivaient dans une villa en plein centre ville et donc a moins d’une demie heure de son entreprise. La chambre dans laquelle ils dormaient était composée d’un lit à deux, de deux tables de chevet et d’une immense commode où était disposé de nombreuses montres, bracelets , colliers et bijoux en tout genre. Une télé était suspendue en face de leur lit. A coté de celle-ci régnait une porte donnant sur un immense dressing pour chacun des deux membres de la maison. A l’étage ,il y avait deux chambres d’amis dont une avait était transformée en dressing pour la blonde, de deux salles de bain, de w-c, d’une cuisine avec salle à manger, d’un salon, d’une salle de cinéma, d’une piscine. L’argent de l’Uchiwa leur avait permit de se faire plaisir et ils avaient choisi une résidence à leur image.



Ce fut à sept heures et demi qu’il pénétra son bureau situé au dernier étage de l’entreprise. Et ce qu'il vit l'étonna. Une jeune femme était déjà présente sur les lieux chose déjà peu banale car depuis l'ouverture de son entreprise il avait toujours été le premier à être présent. Sa devise, premier à entrer, dernier à sortir. De plus, la jeune femme était debout sur une chaise à essayer de ranger des documents qu'elle tenait contre elle pour ne pas prendre le risque d'en faire tomber. Ce fut le bruit de la porte qui signala à l’intruse sa présence dans les lieux.

  • Mais qu'est ce que tu fais la ? demanda Sasuke un sourcil levé.

  • Je travailles ici et c'est toi-même qui m’a embauché je te le rappelles.









Il devait être cinq heure et demi lorsque la jeune fille se décida de sortir du lit après avoir tenté à plusieurs reprise de retourner dans les bras de Morphée. Une nuit agitée l’avait privé de son précieux sommeil avant de commencer sa première journée de boulot. Premier jour disait faire bonne impression et avec la tête qu’elle perçu dans son reflet c’était mal partie. Elle fut étonnée lors de son entretien de voir le cadet des Uchiwa’s, s’attendant plutôt à Itachi et dieu sait qu’elle aurait préféré mille fois se retrouver en face de lui ayant garder un lien avec celui-ci plutôt qu’avec son ex. Elle n’avait pu faire autrement que de faire comme si de rien n’était jetant des années de relation à la poubelle en une poignée de seconde. Que pouvait-elle faire de mieux dans cette situation ?



Elle avait décidé de retourner à Konoha sur un coup de tête, son ancienne vie avait été trop parfaite, trop organisée chose qu’elle ne supportait plus à ce moment la. Elle avait besoin de revivre et pour celà se rapprocher de sa famille lui semblait être une bonne idée. La jeune femme avait donc démissionné et le patron avec qui elle s’entendait plutôt bien lui avait conseillé cette entreprise sachant que l’Haruno n’était pas du genre à se laisser tomber dans le vide. Elle avait suivi son conseil et avait dû faire un choix. Il fallait qu’elle avance, elle ne s’était pas reconstruite pour que la réincarnation de Satan fasse tout foirer en une seconde. A la minute même où elle se rendit compte de la véritable identité de son interlocuteur elle savait qu’il allait lui faire vivre l’enfer. Elle ne le connaissait que trop bien, elle était certaine qu’il allait en profiter. Expirant, elle devait se vider l’esprit, elle savait qu’elle devait s’aplatir, garder son calme et surtout pour un certain temps tempérer son caractère.



Buvant son café elle jeta un regard circulaire à son appartement. Elle était restée debout s’appuyant contre l'évier, elle devait garder cette emplois sinon elle allait se retrouver dans la merde. Elle avait choisi cette maison pour la cuisine, elle était dans un style américain possédant un bar qu’elle pourrait pleinement exploiter pour les soirées . La cuisine était de couleur rouge et blanche et les meubles possédaient des rangements principalement noir.Seul le réfrigérateur américain était gris. Son vrai coup de cœur était dû à l’ouverture de la pièce donnant une vue sur le salon, elle pourrait donc garder un œil sur l’ambiance de la soirée quand elle devrait se trouver dans la cuisine. Le salon lui n’avait rien spéciale, une télé écran plat positionnée en face d’un canapé d’angle comprenant 5 places. Une commode de rangement était disposée contre le mur. Deux poufs siégeaient de chaque côtés de la table basse entre le canapé et la télé. Les poufs prenant une bonne partie de l’espace du salon, la table à manger se trouvait dans la cuisine.

En une grimace elle finit son breuvage indispensable afin de pouvoir commencer sa journée et parti se préparer. Sa chambre était dans un ton plus doux, beige. Elle possédait un lit de deux places noir encadrait par deux tables de chevet , une coiffeuse où régnait déjà toute sorte de bijoux et de parfum ainsi qu’une armoire. La pièce était aérée par une fenêtre à côté de la coiffeuse. Une porte donnait sur la salle de bain. La seule particularité de celle-ci résidait dans une douche italienne





Il n’était pas plus de six heures et demi lorsqu’elle se trouva devant les portes de l’entreprise coiffée d’un chignon dans un style décoiffé , maquillée légèrement juste pour faire ressortir le vert de ses yeux et habillée d’un tailleur noir et d’une chemise blanche sachant déjà que sa veste n’allait pas faire long feu. D’un pas décidé elle se dirigea dans son bureau, ayant le pass nécessaire pour voguer à sa guise.

L’horrible hôtesse qui l’avait toisé d’un regard hautain lorsque celle-ci avait demandé son chemin pour son entretien n’était pas encore arrivée. Ne croisant personne sur sa route elle admit qu’elle était peut être un peu trop en avance. Arrivée dans son bureau elle ne pu s’empêcher de commencer à remplir, ranger les dossiers empilés qui trainaient sur son bureau et les déposer sur le bureau du ténébreux. De fil en aiguille voilà ce qui la conduisit dans une situation des plus cocasses

Debout sur une chaise alors que ses escarpins reposaient à côté de son bureau, elle avait entamé depuis un moment déjà l’organisation des dossiers qui entouraient son bureau et celui d’Ino. Elle déposait l’un des derniers dossiers qu'elle avait traité lorsque le bruit de la porte la fit quitter son action.



  • Mais qu'est ce que tu fais la ?



La journée allait être longue, car juste au son de sa voix, elle se rendit réellement compte qu’elle devrait maintenant l’avoir à ses côtés pendant longtemps. Qui disait travailler ensemble disait forcément passer du temps ensemble et poser des questions. Aurait-elle le courage d’affronter son passé ? Elle n’en était plus aussi sûre.







Un soupir quitta ses lèvres témoignant son épuisement. Cela faisait un mois qu’elle travaillait pour son ex et dieu sait comment celui-ci s’était amusé à devenir un tyran. Elle en arrivait à se demander si le ténébreux avait toujour eu ce caractère ou si il ne réservait sa mauvaise humeur qu'à elle. Un mois qu’elle se calmait, se rongeait le frein au maximum et cela l’épuisé. Elle était épuisée de ne pas être elle-même, à sourire pour un rien, à ne pas pouvoir remettre à leur place certaine personnes et surtout se laisser piétiner par Sasuke.

Il était 20h et elle était toujours présente dans l’entreprise. Après lui avoir pourrie ses journées par toute sorte de dossier plus ennuyeux les uns que les autres et surtout inutiles il avait finit par la sonder et comprendre qu’elle était bien la pour travailler. Cela faisait donc un peu plus d’une semaine qu’il avait finit par capituler et réellement travailler avec elle. Ce même-jour ils avaient discutés de son travail et il lui avait avoué son envie de la torturer, probablement pour lui en faire baver et lui faire regretter le passé. Sa période d'essai était à présent terminée et le travail sérieux allait pouvoir commencer. Impliquant plus de responsabilités, la jeune femme aux cheveux rose avait donc prit l'habitude de rester en dehors de ses heures de travails afin de terminer toutes ses tâches quotidiennes au grand mécontentement d'une jolie blonde qui quittait son poste à l’heure prévue.

Ino n’avait pas était d’accord lorsque son fiancé lui avait annoncé la présence de la rose dans l’entreprise pour une période d’essai, et encore moins quand il lui avait dit de but en blanc qu’elle allait rester. Ce fut à ce moment qu’elle se montra le plus exécrable envers celle-ci et qu'elle avait commencé une sorte de jeu débile pour pourrir les journées de l’Haruno.





Sakura était fatiguée de sa journée, elle ferma son ordinateur et se dirigea vers le bureau d’à côté d’un pas las afin de rentrer chez elle. Arrivée devant la porte, elle ne toqua pas et se permise d’entrer, la porte était de toute façon ouverte car le brun savait qu’il était plus pratique de la laisser ouverte en cas de besoin.



  • Je peux rentrer chez moi ? Voici le dossier pour la réunion de demain matin et celui-ci pour le rendez vous avec Mr Hiashi fit elle en lui tendant deux dossiers.

  • Oui, merci beaucoup. Je ne sais pas ce qu’Ino avait en tête pour oublier de traiter ce dossier.

  • Oh vas savoir. Un oublie ça arrive vite. Bonne soirée à toi alors.

  • Hn à toi aussi.





Il ne lui fallut pas plus de 20 min pour se retrouver chez une brune aux yeux blanc. Arrivée devant la porte elle entra directement, ayant depuis bien longtemps passé le cap de simple amie. Cette nuit la elle ne resta pas longtemps. Cette nuit la encore elle prit sur elle pour rester forte.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales