Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Une mission sans retour
[Histoire En réécriture]
Auteur: SarahCHAN Vue: 4566
[Publiée le: 2009-07-11]    [Mise à Jour: 2010-11-17]
G  Signaler Général/Romance/Humour/Action-Aventure/Mystère/Suspense Commentaires : 25
Description:
Sakura est devenue une kunoichi redoutable et reconnue. Mais tout ça n'est dû qu'à une seule chose, la douleur transformée en haine, et la haine traduite en une force de vaincre.
Mais voilà qu'un jour, Sakura est convoquée dans le bureau de l'Hokage qui lui attribut une mission, celle de ramener une fillette qui n'a d'yeux que pour elle.
Sakura s'ouvrira -t- elle à nouveau ? La fillette aura -t- elle raison du cœur endurci de son idole ? Et comment cette fille s'est-elle retrouvée à Konoha ? Mais attention, l'Akatsuki et Orochimaru ne sont pas loin !

Troisième fanfiction.
Crédits:
Aucun personnage ne m'appartient pas, sauf Sakira.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 2 cohabitation

[1662 mots]
Publié le: 2009-07-13Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Voici la suite, bonne lecture !!!


La fin du trajet se fit dans un silence des plus parfait, du point de vu de Sakura, des plus ennuyant, du point de vu de Sakira, qui n'osa pas ré-ouvrir la bouche, car elle ne voulait pas décevoir encore son idole.

Sakira, * Sa doit être une habitude d'être aussi silencieuse ! Mais comment elle fait ?, moi je n'y arrive pas, pourquoi ? *

Sakura, * Merci mon dieu ! Enfin un peu de calme ... *

Arrivée devant la porte de la maison de Sakura, Sakira ne put contenir sa joie.

<< Waouh ! C'est trop beau !! C'est vraiment là que tu habites ? >> demanda -t- elle, en sautillant par-ci par-là.

<< Oui >> répondit simplement Sakura, qui reprit ses esprits, car le débordement de joie de la petite fille s'était tellement fait entendre que Sakura, plongée dans ses pensée plus ou moins sérieuses et sombres, avait sursauté par son cris, un peu trop poussé à son goût.

Sakura passa devant Sakira et ouvrit sa porte, à peine eut elle le temps de poser un pieds dans sa maison que Sakira, à la vitesse d'un éclair, était entrée et regardait ou plutôt scrutait chaque coins des pièces. Sakura s'exaspéra ! Cette petite était une pile électrique, et se demanda comment elle allait faire pour être tranquille cette soirée avant d'entamer cette mission qui s'annonçait vraiment longue et ennuyeuse.

<< Sakura ! Sakura ! Je peux manger ?? S'il te plaît >> Demanda -t- elle

<< Oui, dans le placard >> répondit elle, en se dirigeant vers le salon, pour confortablement s'asseoir et se d'étendre en lisant une brochure sur " Ces plantes qui nous veulent du bien "

<< Sakura ! >> s'écria Sakira, dans la cuisine.

Sakura leva les yeux au ciel, << Oui ? >>

<< J'arrive pas à attraper un paquet de gâteaux ! >>

<< Débrouille toi ! >> lança Sakura, qui tentait de garder son sang froid.

<< Mais c'est trop haut ! S'il te plait >>

<< Débrouille toi ! Tu n'auras pas toujours quelqu'un pour t'aider à côté de toi >> répondit Sakura.

Dans la cuisine, Sakira ne répondit rien, elle était frustrée, elle qui voulait briller aux yeux de son modèle, lui montrer combien elle l’admirait la kunoichi, voilà qu’elle la décevait presque. Même si elle était consciente des paroles sèches de Sakura, elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir nul, après tout, Sakura avait raison, elle pouvait très bien se débrouiller seule, elle était grande et forte ! Et ça elle voulait le lui prouver, elle pourrait peut être gagner son estime, pensa –t- elle.

Dans le salon, Sakura appréciait le silence imposant qui prédominé dans sa maison. En ce moment elle enchaîné les missions et l’Hospital, alors de se retrouver chez sois à feuilleter un bon livre, Sakura ne le regretté pas, n’y même les paroles qu’elle avait dit à la pauvre Sakira, car, pensa –t- elle, elle avait gagné un peu de calme et de tranquillité.

Sakira, * Un peu plus ... allez ! ... là ça y est presque ... *
Une chaise, un livre de recettes et une casserole, voilà de quoi était faite l'échelle, qui permettrait à la petite Sakira de s'emparer de ces délicieux gâteaux, qui devenaient de plus en plus désirables par leur presque inaccessibilités !
Mais voilà, la soit disant " échelle " tenait en équilibre fine, et la fillette ne pensant qu'à son appétit, ne réalisa pas la dangereuse tentative qu'elle entreprenait ! C'est pour quoi dans la cuisine, on entendit ...

CRIC CRAC BOM BADABOUM !

La chaise, le livre de recettes, la casserole et enfin la petite Sakira étaient par terre !, et le paquet de gâteaux ... toujours sur l'étagère !
La fillette commença à pleurer doucement pour ne pas affoler Sakura, mais ne put tout de même pas retenir ses sanglots qui éclatèrent avec force, car la douleur était belle et bien présente !

Dans le salon, Sakura entendit le fameux bruit, mais comme la petite n'appellé pas, elle résta confortablement assise, ne voulant en aucun cas se déranger pour un rien.
Sauf qu'au bout d'un petit moment, elle entendit gémir de douleur la pauvre enfant, et se résolu à se lever.

Sakura entra dans la cuisine, et faillisltomber à la renverse !, car la petite dans sa chute, avait fais suivre la moitié des ustensibes, si bien ranger et ordonnés, avec elle.
Sakira voyant l'état de stupeur de Sakura, se redressa, sècha tant bien que mal ses larmes et bafouilla quelques mots d'excuses

<< Dé... désolée ... je ne l'ai ... pas fais ... pas fais exprès ... pardon ... >>

Sakura se tourna vers l'enfant, et celle ci se sentie transpercée par son regard glacial et électrique, il en fut tel, qu'elle recula d'un pas, pensant qu'elle lui sauterait dessus.
En effet, Sakura était très énervée, les nerfs lui montaient, cette petite fille venait de rentrer chez elle, dans son monde, comme une furie et elle commençait déjà à la déranger et à tout casser ! Non il était strictement impossible pour Sakura de ne pas en vouloir à cette fille, d'ailleurs tant mieux si elle s'était fait mal ! ça lui apprendra à être plus consciencieuse et plus réfléchie ! Quoi ?! elle pensait vraiment pouvoir attraper sa "précieuse" boîte à gâteaux avec une chaise bancale, un livre vieux comme le monde, et une casserole toute rouillée, dont elle pense s'en être sûrment jamais servie, vraiment il faudrait être stupide pour pouvoir faire ça !, cela frisé le ridicule et la pathétique du point de vu de Sakura, qui tourna les talons vers le salon pour retourner à sa lecture, avant de dire ;

<< Ranges et après, viens me voir >>

Le ton que Sakura avait pris, fit frissonner la petite Sakira, qui n'aurait voulu en aucuns cas contredire la kunoichi, un ton ferme et plat à la fois, autant dire qu'il était très intimidant, surtout pour une fillette de son âge, Sakura commençait à l'effrayer, mais gardant ses espoirs, elle se dit qu'elle avait ses raisons, car après tout elle venait de saccager sa cuisine.

Il lui fallu une bonne vingtaine de minutes pour arriver enfin à une cuisine bien rangée, comme elle l'avait trouvé !, Sakira toute fière toute contente partie rejoindre Sakura dans le salon, comme celle-ci l'avait demandé.

<< Voilà j'ai tout bien rangé !! >> lança -t- elle joyeusement avec un agréable sourire

Sakura daigna lever le nez de son livre, et la considéra avant de répondre d'un ton plat,

<< Bien je vérifierai après, maintenant nous devons parler. >>

Sakira appréhenda la suite de ses paroles, mais ne le montra pas, voulant avant tout savoir, ce que Sakura, son idéal, son modèle, son exemple allait lui dire.

<< Tout d'abord, il faut que tu saches que je n'ai jamais reçu personne chez moi, et encore moins un enfant, donc je demanderai que tu sois sage et tranquille ici et pendant la mission que nous entreprendrons demain, et ensuite, j'aimerai que par la suite, que tu sois avec moi ou avec quelqu'un d'autre, tu te débrouilles seule et que tu réfléchisses avant de faire n'importe quoi ! >>

Le ton de Sakura avait changé en approchant vers la fin, elle semblait énervée et tendue, l'avait elle encore une fois déçu ?, Sakira y songea un moment, de plus elle comprit bien qu'elle devait se prendre en charge, sous-entendrait elle qu'elle était un poids ?, et enfin, elle avait été surprise d'entendre que la jeune Sakura Haruno la plus respectée et la plus populaire de Konoha et au delà des portes du village, n'avait reçu personne chez elle jusqu'à maintenant ??, Sakira trouvait ça à la fois dommage de s'enfermer seule chez elle, mais aussi très heureuse d'avoir était la première à y mettre les pieds.

Sakura se leva, posa son livre sur la table et s'avança vers Sakira, qui se poussa, pensant qu'elle voulait aller ailleurs dans une autre pièce ou tout simplement, changer de brochure.
Mais quelle fut sa joie de sentir la douce main de Sakura se poser sur son épaule, et de la voir se baisser afin d'être à sa taille, toutes deux étaient proche à présent, et Sakira put constater que sa beautée n'était pas trompeuse n'y imparfaite ! De près ou de loin Sakura était splendide et très intimidante.
<< Laisse moi faire >> murmura -t- elle

Sakira hocha la tête, les mots n'arrivaient pas sortir de sa bouche, tellement sa joie et sa surprise était forte.
Sakura l'avait touché, Sakura était près d'elle, Sakura lui avait parlé, bref Sakura était là et il ne suffisait que de sa présence pour rendre l'enfant épanouie et heureuse.

La main de Sakura glissa dans le dos de Sakira, dont les joues prit une teinte rosée, quand un jaie de vert brillant entoura celle ci. Sakira alors comprit.

Sakura savait, depuis qu'elle était entrée dans la cuisine que Sakira s'était fait mal dans le dos après sa chute, mais comme elle était très énervée, elle oublia de la soigner reportant ça à plus tard. C'était devenu un instinct, que d'analyser chaque personne qu'elle croisait, ça lui permettait de comprendre et anticiper une action, que se soit un coup, une parole ou un geste, elle passait tout au scanner, jusqu'à même deviner si l'individus était bléssé ou pas ! Et il était rare que la jeune rose se trompe, son sens de l'observation et de l'analyse étaient infaillible, un grand atout pour elle, un défaut pour les autres car ils n'avaient aucunes chances de mentir ou tromper, d'ailleurs cela agacé plus d'un, jusqu'à même Tsunade elle même, qui ne trouvait plus comment monter une excuse valable pour son "petit somme" sur sa grande pile de papiers.

<< Voilà, maintenant viens je vais te montrer ta chambre >> lança -t- elle, sans un regard à Sakira, qui la dévorait des yeux.

Sakura monta à l'étage et la fillette la suivit, elles arrivèrent dans un couloir, et la kunoichi ouvrit l'une des portes.
La pièce était sobre, assez lumineuse et peu décorée, il y avait là le nécessaire, soit, un grand lit, un bureau, une chaise et une armoire avec un miroir et un katana accrochés au mur.

<< La salle de bain est au bout du couloir sur ta droite, voilà je crois que c'est tout >> Dit Sakura en s'avança vers la porte, laissant Sakira prendre place dans sa chambre, mais celle ci la retint un moment, et l'agrippa à son bras que celle-ci se dégagea facilement mais ma violemment.

<< Merci >> Dit elle doucement

Sakura la regarda avec distance, " merci ", ce simple petit mot, tout simple, lui rappeler un cruel souvenir, ce jour là où elle s'était retrouvé seule face à lui, celui qu'elle aimait,celui avec qui elle aurait passé sa vie à ses côtés. Mais voilà ce jour là, elle n'a pas su le retenir, et ses doux projets d'avenir de lui et de elle s'envolèrent et rongeaient à présent son coeur de regrets, de rancoeurs, d'amertumes, et rendaient ses jours monotones, sans aucuns sens.
Ce jours là, quand il partit, une part de son âme l'avait suivit, le reste, ne pouvant survivre sans l'autre, l'avait abandonné, fané, la laissant vide d'espoirs et de vie.

Sakura ne rajouta rien et partit silencieusement à la manière d'un fantôme, et Sakira ne sacha pourquoi sembla se rendre compte qu'une fois de plus elle avait mis " les pieds dans le plat " et se laissa tomber sur son lit où le sommeil l'enleva pour l'emmener au doux pays des rêves.

Elle se réveilla vers 20H45, sentant la faim lui monter au ventre, elle descendit l'escalier et tenta de trouver Sakura, en vain, elle n'était plus là.
Sakira ne comprenait pas pas et chercha où pouvait bien se trouver la kunoichi, quand elle tomba sur un morceau de papier accroché sur la porte d'entré, sur lequel on pouvait lire " Reste ici, je rentrerai tard, prépare toi à manger dans la cuisine, sans rien casser "

Sakira soupira, elle venait de partir sans la prévenir, elle s'inquiètait, et n'aimait pas, contrairement à Sakura, rester seule et enfermée.


<< C'est chouette que t'ai pu venir ! >> lança Lee à Sakura

<< Oui >> répondit celle ci

<< Alors que te voulais Tsuande ? >>

<< Une mission, demain, à Iwa, raccompagner une fille >> lança -t- elle sans entrain

<< Je vois ... t'as pas l'air motivée >>

<< Mission ennuyeuse ... >>

<< Et cette fille, elle est comment ? >>

<< Elle saute partout, elle casse tout, et elle me lâche pas ! >>

Lee sourit et répondit,

<< Elle vit >>

<< Quoi ? >> demanda -t- elle en arquant un sourcil, << Tu trouves ça vivre, tout casser et crier de partout ?, moi j'appelle ça déranger la tranquillité des autres ! >>, lança -t- elle d'un ton tranchant.

<< Parce que tu crois que rester seule et enfermer c'est vivre, ou de faire 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 des missions et une vie ?, moi je trouve ça triste et hyper ennuyeux >>, répondit Lee, en reprenant un verre de saké.

Sakura n'écouta qu'à moitié les reproches que Lee lui faisait, et demanda d'apporter directement la bouteille de saké.

<< Tu sais HIP Je t'aime bien Saku HIP Mais HIP y a des moments HIP je te comprends pas HIP je suis sûr que HIP c'est à cause de sasuke HIP que t'es comme ça HIP il en vaut HIP pas la peine HIP oublies le HIP >> réussi à articuler Lee, malgrès son hoquet incessant.

<< T'es bourré toi ! >> Répondit Sakura

<< Ouai HIP je vais y aller HIP veux pas tout HIP casser ! HIP >> dit Lee en se levant de la chaise, et malgrès son état peu sobre, il réussit à garder une marche plus ou moins droite et rentra chez lui, laissant seule Sakura à sa table, quand elle senti un regard intense sur elle.
Celle ci se tourna et trouva au bar un bel homme brun, les yeux noirs au regard perçant et sensuel à la fois.


Le lendemain matin à l'aube,

Sakura se réveille et senti sur elle le poids d'un autre ainsi que des bras l'entourant.
Celle-ci comprit bien vite, que la soirée c'était terminée dans l'agitation, et n'en fut pas dégoûtée, juste ennuyée.
Elle fit doucement pour ne pas le réveiller, et partie sans laisser le moindre souvenir d'elle, espérant qu'il l'oublierait, car pour elle c'était de la sorte qu'elle voyait les choses, ils se sont bien amusés, mais comme on dit, toutes les choses ont une fin !
Elle se dirigea dans les rues à peines éclairées de Konoha, tentant de gagner au plus vite son logis, pour prendre ses affaires déjà prêtes pour la mission.

Quand elle entra, elle vit sur le canapé, Sakira allongée et endormie avec à ses côtés sa poupée. L'avait elle attendu toute la nuit ?

Sakura senti un peu de culpabilité l'envahir, mais se ressaisi quand elle l'aperçu se relever et tourner sa tête vers elle.

<< Où étais tu ? >>

<< Prépare toi, on part >> répondit Sakura, monta à l'étage chercher ses affaires.

Sakira elle resta un moment sans bouger, triste de sentir cette barrière invisible que Sakura mettait entre elles, mais elle garda espoir, au fond elle, elle voulait y croire, un jour elle et la terrible kunoichi seront amie proche, voire, soeurs de coeur.
A cette pensée, notre jeune fillette sourit et se leva d'un bond pour se préparer au grand voyage, le leur !



Chapitre bouclé, la suite ( si vous la désirez ) ne sera mise que si j'obtiens au moins 5 commentaires, car je n'en reçois aucun, ça ne prends que quelques minutes et sa fait plaisir à celui ou celle que le reçoit. Bisous et merci de votre compréhension



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales