Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Une arme Auteur: Kohaku1102 Vue: 30977
[Publiée le: 2013-04-23]    [Mise à Jour: 2014-11-18]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaires : 57
Description:
Un soir, un enfant naquit. Son destin fut vite scellé. Celui d'un démon, celui d'un jinchuuriki. Il devait devenir une arme. C'est ce que pensait Danzô. Pour cela il l'entrainerait dans l'ombre. Même l'hokage ne serait pas au courant de son existence. Pour cela le seul témoin, Kakashi Hatake, devra être sous ses ordres, même à contre-coeur. Mais le ninja fera tout pour aider l'enfant reclus au fin fond de son village natale.

Une autre histoire de Naruto, ne suivant pas frocément le manga original, même si certaine parties reviendront.
Crédits:
Les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto, je n'en suis en aucun cas propriétaire. M'appartiennent seulement les personnages que j'aurais inventé (Si il y en a, ce qui n'est pas encore sûr.)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Rencontre surprise

[5636 mots]
Publié le: 2014-07-07Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voilà un nouveau chapitre après de longs mois... Il m'a prit pas mal de temps celui-là. En tout cas j'espère qu'il vous plaira.

Et je le redis une nouvelle fois pour ceux qui n'auraient pas lu les commentaires des chapitres précédents, le clan Uchiwa n'a pas été décimé

Deux ans passèrent depuis l’intégration des deux nukenins à Kumo. Deux années où ils apprirent à s’intégrer et à travailler avec les ninjas du village des nuages. Deux années qu’ils avaient coupés les ponts avec Konoha. Ils savaient qu’ils ne pouvaient pas rentrer tout de suite.

 

    Mais ils ne savaient pas qu’ils reverraient ceux de la feuille dans de telles circonstances.

 

Konoha :

 

    Dans le bureau de l’Hokage deux équipes attendaient de recevoir leur mission. Mais leur supérieur, une femme blonde à la poitrine plutôt imposante, ne parvenait pas à retrouver l’ordre de mission.

 

    Cela devait bien faire dix minutes qu’elle soulevait ses piles de papiers à la recherche du bon. Finalement celui-ci lui revint quand un vieil homme entra dans le bureau, la fameuse feuille en main.

 

-       Tsunade tu as laissé ça sur mon bureau tout à l’heure. Tu devrais faire plus attention.

-       Sandaïme vous ne pouviez pas venir plus tôt ?!

-       Désolé, mais j’avais d’autres choses à faire. Alors cette mission est pour eux ?

-       Oui, je crois que leurs équipes sont prêtes pour ça.

 

    Les deux hokages se tournèrent vers le groupe qui les observait, attendant de pouvoir partir. Il y avait là l’équipe sept, composée de Sasuke Uchiwa, Sakura Haruno et Saï. Leur senseï, Nohara Rin tentait actuellement de calmer la kunoïchi du groupe qui s’apprêtait à trucider son coéquipier qui avait oser faire une remarque sur ses formes peu généreuses.

 

-       S’il-te-plait Sakura, on a besoin de Saï pour cette mission alors ne le tue pas tout de suite.

-       Mais Rin-senseï…

-       Sakura ça suffit.

 

    La rose s’arrêta, continuant de grommeler dans sa barbe alors que l’autre équipe présente les regardait, désespéré de partir avec eux. Leur senseï, Gaï, tentait tant bien que mal d’assurer à Neji que tout se passerait bien. Tenten ne semblait pas trop préoccupée et Lee encore moins.

 

    Lui il sautait de joie de pouvoir faire cette mission avec la Haruno. Toute cette agitation commençait sérieusement à énerver la supérieure du village qui le fit bien sentir en frappant dans son bureau suffisamment fort que pour le faire craquer. Tout le monde se tut, ne voulant pas être victime de son poing d’acier.

 

    Ayant enfin eu le calme qu’elle souhaitait, la blonde reprit place et commença à leur expliquer ce qu’ils devraient faire.

 

-       Bien, depuis quelques jours nous recevons des messages de villages frontaliers disant se faire attaquer par un groupe de mercenaires. J’aimerais que vous vous rendiez au dernier village qu’ils ont attaqué pour enquêter sur leur but, combien ils sont et quelle est leur force.

-       Excusez moi Tsunade-sama, mais vous ne croyez pas qu’ils sont encore un peu jeunes pour ce genre de mission d’espionnage ?

-       Ne t’inquiète pas Rin, ce sont les meilleurs équipes de leur promotion ils peuvent bien avoir de temps en temps des missions d’un niveau plus élevé. Et puis un jour ou l’autre ils devront les faire.

-       Bien. Quand partons-nous ?

-       Ce soir si possible, la frontière n’est pas toute proche. Prenez de quoi tenir plus d’une semaine. Et enfin, une dernière personne vous accompagnera.

 

    Juste à ce moment un ninja se posta sur le rebord de la fenêtre et entra. Il prit place aux côtés des senseïs sous le regard surpris des plus jeunes. Surtout celui de Sasuke.

 

-       Nii-san ? Que fais tu avec l’uniforme jounin ?

-       Tsunade-sama va l’expliquer tout de suite.

-       Effectivement, j’ai demandé à Itachi de vous accompagner au cas ou il s’agirait de nukenins. Je serais plus tranquille de savoir qu’un anbu vous accompagnera. On ne sait pas grand chose d’eux alors il vaut mieux être prudent.

 

    Les deux jounins acquiescèrent alors que le jeune Uchiwa râlait de devoir être avec son frère, même s’il était un tout petit peu content de pouvoir se battre à ses côtés. Finalement ils partirent tous se préparer et arrivèrent à l’heure demandée devant la porte principale du village.

 

    Ils marchèrent pendant trois jours avant d’atteindre leur objectif. Là ils commencèrent à récolter des informations sur leurs cibles. Cela dura deux jours avant qu’ils n’aient une piste sérieuse à suivre.

 

    Rapidement ils se mirent en route, s’approchant toujours plus de la frontière avec Oto. Le lendemain ils trouvèrent des traces d’un ancien camp. Ils continuèrent leur filature, suivant un cours d’eau à travers les bois.

 

    Après quelques heures de marche ils entendirent un clapotis dans l’eau, signe que quelqu’un était là. Rapidement ils se cachèrent, ne voulant pas se faire repérer. Ils avancèrent prudemment en direction du bruit.

 

    Là ils tombèrent sur une petite clairière traversée par la rivière qu’ils suivaient depuis quelques temps maintenant.

 

    Leurs regards furent immédiatement attirés par une forme penchée au dessus de l’eau, semblant se rincer le visage. La personne était recouverte d’une longue cape noire, ne laissant rien voir de lui.

 

    Mais celui-ci se tourna brusquement vers eux, semblant les avoir remarqué malgré la distance.

 

    Mais grâce à ce geste ils purent tous voir son visage en partie masqué. En le voyant, Gaï et Rin ne purent retenir un cri de surprise, dévoilant complètement leurs positions.

 

-       KAKASHI !?

 

    Le ninja se releva brusquement, voulant ramasser quelque chose au sol avant de s’enfuir, mais il n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit qu’une arme se fichait près de ses pieds.

 

    Il se recula de justesse, évitant de se faire blesser. Mais entre temps les ninjas de Konoha étaient sortis de leur cachette, se tenant maintenant devant lui. Seul Itachi c’était mit dans son dos, lui coupant tout espoir de retraite.

 

    L’argenté tenta de rester neutre, mais ses gestes montraient sa panique, il cherchait vainement un moyen de sortir de là. Mais il du s’arrêter en entendant le voix de son ancienne coéquipière.

 

-       Kakashi c’est bien toi ?

 

    Le ninja ne dit rien, remontant sa capuche tentant de cacher son visage. Mais il fut arrêté dans son geste par un kunaï qui venait de se poser sur sa gorge. Le nukenin regarda quelques instants l’Uchiwa qui le tenait en joue.

 

-       C’est bien vous Kakashi-senpaï. Cela faisait longtemps qu’on ne c’était plus vu.

-       C’est vrai, tu as bien grandi Itachi.

-       Vous n’avez pas beaucoup changé par contre. Que fais un nukenin comme vous ici ?

-       Attends Itachi.

 

    Le noir se tourna vers Gaï qui venait de parler. Celui-ci se pencha pour ramasser un objet qui traînait au bord de la rivière. Il le leva pour le montrer au génie. Celui-ci parut surprit avant de s’éloigner un peu, relâchant son emprise. La bête de jade avait du mal à croire qu’il avait bien ça en main.

 

    Il le montra également à Rin qui eut un hoquet de surprise.

 

-       Fais attention Itachi… Ce n’est plus un simple nukenin…

-       Tu es un anbu de Kumo ?!!

 

    L’argenté baissa le regard avant de repousser Itachi d’un coup de poing dans les côtes. Ensuite il s’élança rapidement sur le jounin en combi verte, le bousculant pour récupérer son bien.

 

    Il replaça celui-ci rapidement sur son visage, cachant toute émotion. Alors que les adultes restaient pétrifiés par la nouvelle, les plus jeune qui n’avaient rien compris à l’histoire à part que celui en face d’eux venait d’un autre village se mirent en garde.

 

    Neji et Sasuke furent les premiers à se lancer dans la bataille, n’essayant pas de comprendre la situation de leurs senseïs.

 

    Malheureusement ceux-ci n’eurent pas le temps de les arrêter que déjà ils arrivaient, toutes armes dehors sur l’anbu.

 

    L’argenté esquiva facilement, mais le hakke du Hyuga lui menait la vie dure.

 

-       «  Il faut que je partes, je ne vais pas pouvoir tenir la cadence après mon combat contre les déserteurs. »

 

    Alors qu’il prenait cette bonne décision, le ninja aux yeux de nacres profita d’une ouverture pour tenter de le toucher au ventre. Mais le déserteur esquiva une nouvelle fois en sautant.

 

    Seulement le Hyuag parvint à toucher une des pochettes qui pendaient à sa ceinture, la faisant voler dans la clairière.

 

    L’Hatake courut, tentant de la rattraper, mais fut arrêté par les autres jeunes ninjas du groupe.  Il pesta contre son incapacité à avoir put remarquer les ninjas de Konoha plus tôt.

 

    Finalement il du utiliser son plan de secours. Il regarda dans l’épaisse forêt, son regard se perdant dans le vide. Quelques instants plus tard il émettait un fin sifflement strident.

 

    Personne n’eut le temps de comprendre ce qu’il voulait faire qu’une boule de feu fonçait sur le groupe. Tout le monde du s’éloigner du nukenin pour éviter l’attaque.

 

    Une fois remit sur pieds, ils purent voir qu’un autre anbu avait rejoint leur connaissance. Celui-ci était plus petit, portait le même attirail ainsi qu’un masque au faciès de renard.

 

    Le nouvel arrivant prit une position presque animale devant le ninja copieur, voulant le protéger. Celui-ci s’accroupit à ses côtés, caressant son dos.

 

-       Tout va bien Kitsune, il va juste falloir que tu m’aides à partir d’ici. Je suis trop fatigué pour y arriver seul.

-       Bien.

-       Qui est-ce Kakashi-senpaï ?

 

    L’anbu se tourna vers l’aîné Uchiwa tout en se relevant. Il tenta de la jouer diplomate, ne voulant pas créer une guerre entre deux villages cachés.

 

-       C’est mon coéquipier, Kitsune. Il était occupé de ramasser les cadavres des nukenins que nous avons abattus.

-       Alors ceux que nous cherchions étaient bien des nukenins…

-       Oui, ils venaient de Kumo, notre mission était de les arrêter à tout prix. Veuillez nous excuser d’avoir pénétré sur le territoire de Konoha sans votre autorisation. Maintenant si vous pouviez me rendre ma sacoche et nous laisser partir…

-       Pourquoi le ferai-t-on ?

 

    L’argenté se tourna vers le cadet Uchiwa qui venait de parler, retenant en même temps son coéquipier par le dos de ses vêtements, l’empêchant de se jeter sur les ninjas de Konoha.

 

-       Je ne crois pas que Konoha tienne à avoir des problèmes avec Kumo. Vous devez savoir que nos relations ne sont pas au beau fixe depuis longtemps. Je voulais justement éviter les problèmes en empêchant des déserteurs de Kumo de semer la pagaille au pays du feu.

-        Il a raison Sasuke, on ne peut rien faire contre lui. Ce serait une très mauvaise idée, nous n’avons pas besoin d’une guerre maintenant.

-       Je peux repartir maintenant ? Raïkage-sama va nous crier dessus si on ne revient pas à temps.

 

    Alors que les jounins continuaient de discuter, essayant d’expliquer la situation délicate dans laquelle ils étaient aux plus jeunes, Kitsune les observait. Il ne fit rien jusqu’à ce que son regard tombe sur un des membres de l’équipe sept.

 

    Kakashi n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit que son coéquipier lui échappait pour se jeter sur la personne qu’il avait repérée. En moins d’une seconde un des ninjas de la feuille se faisait plaquer au sol et tenir en joue par un kunaï de l’anbu.

 

    Tout les ninjas de Konoha se mirent immédiatement en garde alors que Kakashi restait calme, se tenant droit.

 

-       Kitsune arrête.

 

    Tout le monde attendait, crispé, ne sachant pas trop quoi faire, que l’anbu obéisse au plus âgé. Mais malgré l’ordre il ne bougea pas, appuyant un peu plus son arme contre le cou de sa proie.

 

-       Kitsune, notre situation est déjà assez compliquée comme ça. Laisse-le…

-       C’est un  ninja de la Racine Kakashi.

 

    Gaï vit son éternel rival se crisper brusquement, ses mains se rapprochaient instinctivement de sa pochette à kunaïs. Les autres par contre se demandaient plutôt comment un étranger avait pu savoir ça aussi vite.

 

    Neji et Lee voulurent aider Saï qui était incapable de faire le moindre geste sous la pression. Mais à peine eurent ils bouger de quelques mètres qu’ils se firent repousser par une violente rafale de vent. Encore une fois la voix de l’argenté résonna.

 

-       Kistune laisse le.

-       Je ne peux pas, il t’a vu. Il va aller le dire à Danzô. Et quand il saura où tu es il ne te laissera jamais tranquille.

-       Je sais …Mais on ne peut pas prendre le risque de créer une nouvelle guerre.

-       Non, je ne peux pas le laisser partir !!

-       Kitsune…

-       Tu as déjà du partir une fois à cause de Danzô!!! Tu as assez souffert à cause de Ne !!!

-       NARUTO !!!

 

    L’enfant s’arrêta immédiatement en entendant son nom. Sa main se crispa sur son arme avant de la ranger et de s’éloigner du peintre, rejoignant la tête basse son supérieur.

 

    Rin aida son élève à se relever avant de se tourner vers son ancien coéquipier.

 

-       Je n’ai pas tout compris à votre histoire, mais vous n’avez pas à vous inquiéter, Saï est différent des autres anbus de Ne. Il ne dira rien sur vous, il n’obéit plus à Danzô depuis quelques temps maintenant.

 

    Alors qu’elle finissait sa phrase, elle entendit l’argenté soupirer de soulagement. Celui-ci posa une main sur l’épaule du plus jeune, l’entrainant vers la forêt.

 

-       On doit y aller maintenant…

-       Attendez.

 

    Tout les ninjas de Konoha c’étaient regroupés, prêts eux aussi à partir, seul Itachi restait en avant, semblant vouloir dire une dernière chose. Dans sa main il tenait la sacoche que Neji avait arrachée de l’uniforme de l’anbu.

 

    Kakashi le regarda, attendant la suite.

 

-       Peu après votre désertion la sandaïme m’a demandé d’espionner Danzô. Cela fait deux ans maintenant. Et en deux ans je n’ai jamais put trouver ce qui vous a poussé à déserter.

-       C’est un secret bien gardé…

-       C’est vrai et c’est justement ça qui est étrange. Je n’ai jamais pu me convaincre que vous aillez voulu faire du mal au village. Alors j’ai creusé plus loin. Tout ce que je sais c’est que vous n’êtes pas vraiment partit de votre plein gré.

 

    A ces mots Kakashi retira son masque, leur laissant voir un regard peiné, fuyant. Avant que son seul œil visible ne s’ancre dans ceux onyx de son interlocuteur.

 

-       On peut dire ça comme ça…

-       Vous n’avez jamais vraiment voulu quitter le village, vous y avez été obligé par la force des choses. Je ne sais pas ce qu’il c’est passé pour que vous en arriviez là, mais je sais que vous n’êtes pas partit seul. Et à la Racine personne ne semble connaître ce second déserteur.

-       Peu de personnes le connaissaient. Et puis tu ne trouveras aucune information sur lui nul part. Tu devrais arrêter d’espionner Danzô avant que ça ne devienne trop dangereux pour toi. Tu es un ninja talentueux, ce serait dommage que tu meurs aussi bêtement.

-       Ne vous inquiétez pas, ma mission est bientôt terminée. En deux ans j’ai réuni assez de dossiers compromettants sur la Racine et les conseillers que pour les faire arrêter et exécuter. Seulement j’ai très peu de preuves matérielles…

-       Et ce sont les plus importantes…

-       Exact. Et je pensais qu’en ayant vécu autant d’années à la Racine vous sauriez où se trouvent les documents importants de Danzô.

 

    L’anbu remit son masque alors que tout le monde suivait la conversation avec beaucoup d’intérêt, chacun se demandait si l’Hatake accepterait de les aider.

 

-       L’examen chuunin aura bientôt lieu à Konoha. Le Raïkage et plusieurs de ses ninjas, dont moi,  viendront au village. Je te donnerais toutes les preuves que tu veux à ce moment là. En contre partie, je ne veux pas que l’on parle de moi ou Kitsune dans votre rapport au Sandaïme. Faites comme si vous ne nous avez jamais rencontré.

-       Bien, on gardera cette rencontre sous silence.

-       Merci…

-       Une toute dernière chose.

 

    L’ainé Uchiwa sortit un objet de la sacoche du déserteur, laissant à tous le loisir de le voir.  Rin et Gaï eurent un hoquet de surprise en voyant le bandeau de Konoha, ne portant aucune rayure. L’argenté baissa le regard.

 

-       J’ai toujours pensé que vous étiez un des plus grands ninjas de Konoha kakashi-senpaï. C’est pour ça que j’ai voulu comprendre votre départ. Et maintenant je suis sûr que si vous êtes partis c’étaient dans l’intérêt du village ou de vos amis. Vous êtes vraiment un grand ninja senpaï. Et j’ai hâte que vous reveniez à Konoha.

 

    Ayant fini sa tirade, il rendit son bien au déserteur avant de rejoindre ceux de Konoha. Ils s’adressèrent un dernier signe avant que les deux anbus ne disparaissent dans la direction opposée à la leur.

 

    Voyant qu’ils étaient bel et bien partis cette fois, ceux de la feuille se décidèrent à faire de même. Le chemin du retour se fit dans le silence, jusqu’à ce que la rose le brise, s’adressant à sa senseï.

 

-       Rin-senseï, je n’ai pas vraiment compris qui était cet homme.

-       C’est vrai, c’est un nukenin ou pas au final  et pourquoi vous l’avez laisser partir ?

-       Doucement Lee. Kakashi est bel et bien un nukenin de Konoha, mais comme il fait maintenant aussi partie d’un autre village on ne peut rien faire.

-       Ca arrive souvent ce genre de chose Gaï-senseï ?

-       Oui, plus souvent qu’on ne le pense, les déserteurs vont voir dans des pays ennemis si ils peuvent se faire accepter. Mais la situation de Kakashi m’a l’air différente si j’en crois ce que tu viens de nous expliquer Itachi…

 

    L’aîné Uchiwa jeta un rapide coup d’œil à la bête de jade avant de se détourner.

 

-       Vous n’auriez pas du entendre tout ça, c’était beaucoup trop confidentiel, mais je n’avais pas le choix, je n’aurais plus jamais eu une telle occasion de parler avec Kakashi-senpaï. Alors vous feriez mieux de faire comme si vous ne saviez rien et n’en parlez à personne.

-       Je savais que Kakashi n’aurais jamais déserté de son plein gré…

 

    La kunoïchi pleurait silencieusement, heureuse d’avoir put revoir son dernier coéquipier et surtout de savoir que celui-ci n’est pas le terroriste que décrivait Danzô. Elle avait tellement attendu et désespéré de pouvoir la revoir un jour. Cette mission lui avait amené une agréable surprise.

 

    Gaï vint lui caresser gentiment le dos, lui aussi était rassuré de savoir que son vieil ami n’était pas un ennemi de Konoha. De toute manière il n’en avait jamais douté. Maintenant ils espéraient que l’argenté puisse revenir à Konoha rapidement.

 

    Comme ayant deviné leurs pensés, Itachi les fit rapidement redescendre sur terre.

 

-       Je ne crois pas que Kakashi-sempaï puisse revenir facilement à Konoha…

-       Pourquoi ?

-       Il ne pourra pas tant que Danzô sera dans les parages. C’est à cause de lui si il a déserté…

 

    Gaï et Rin baissèrent le regard, se rendant compte de l’évidence de ce que venait de dire leur cadet.

 

    Le reste du trajet se fit en silence jusqu’à la tombée de la nuit. Là, ils installèrent leur campement, sachant qu’il était inutile de continuer le trajet dans le noir. Tout le monde s’activa pour monter les tentes et préparer le repas.

 

    Une fois qu’ils furent tous installés autour du feu, les plus jeune se laissèrent aller à leur curiosité, posant toutes les questions qu’ils voulaient sur l’anbu qu’ils avaient croisés plus tôt.

 

    Sasuke fut le premier à prendre la parole, se tournant vers les senseïs.

 

-       Est-ce que ce Kakashi est vraiment fort ? Je veux dire il n’avait pas vraiment l’air d’avoir du répondant quand on c’est battu contre lui…

-       Sache Sasuke que tu n’aurais eu aucune chance face à lui. Ni aucun de vous, même ensemble vous n’aurez pas pu le battre. Si il était plutôt calme c’est parce qu’il était fatigué, ça se voyait dans ses gestes. Pourtant il est parvenu à vous retenir vraiment longtemps toi et Neji, sans aucun mal même.

-       Quel est son niveau alors Nii-san ?

-       Je ne sais pas. Je ne l’ai jamais vraiment vu se battre, on ne se voyait pas souvent non plus et depuis qu’il est partit il a du continuer de s’entrainer. Je ne sais vraiment pas, mais tu dois savoir qu’à l’époque il était considéré comme un génie. Au tout début on me surnommait « le nouveau Kakashi ».

 

    Les genins furent surpris d’entendre ça, cela voulait dire que si Itachi avait été comparé à ce ninja, celui-ci devait vraiment être très doué. Rin sourit en voyant leurs visages effarés pour la plupart.

 

    En pensant à son coéquipier son regard se fit nostalgique et elle continua le récit de l’Uchiwa.

 

-       Kakashi a passé tous les grades à une vitesse incroyable. Je crois presque aussi vite qu’Itachi. Je n’étais même pas encore à l’académie que lui passait chuunin à six ans. On l’a mit dans mon équipe uniquement parce qu’il manquait une personne et qu’étant très jeune le sandaïme pensait qu’il devait encore rester avec une équipe même si ses capacités lui permettaient de faire des missions solo sans trop de problèmes.

Et puis nous étions ensemble  depuis à peine quelques mois que lui passait déjà jounin et peu de temps après anbu. Je crois qu’il avait treize ans…

 

    Plus personne ne dit rien face aux révélations. Ils n’avaient jamais entendus parler de ce ninja qui paraissait pourtant exceptionnel. Mais malgré tout Sasuke ne put laisser sa fierté de côté en disant qu’il n’avait vraiment aucune chance contre ce déserteur. Après tout il avait un atout de taille de son côté.

 

-       J’aurais peut-être eu une chance Itachi, avec mon sharingan j’aurais pu prévoir ses gestes et lui tenir tête.

 

    A peine sa phrase finie, tout les adultes sourirent sans vraiment de raison. Les plus jeunes les regardaient surpris, ne comprenant pas ce qu’il se passait. Le cadet Uchiwa par contre n’était pas vraiment content qu’on se moque de lui ainsi.

 

-       Qu’est-ce que j’ai pu dire de si drôle ?

-       Ne le prend pas mal otouto, mais je maintiens que tu n’as aucune chance de le battre. Le sharingan ne lui fait rien.

-       Pourquoi ?

-       Parce qu’il en possède un.

 

    Cette fois Itachi ne put se retenir de rire face au visage étonné de son petit frère, mais aussi celui des autres.

 

-       Je vais laisser Rin vous expliquer ça, moi je ne connais pas tous les détails…

-       Ce n’est pas facile de raconter ça Itachi… Enfin, tout ce que vous devez savoir c’est que le troisième membre de notre équipe était un Uchiwa, avant de succomber lors d’une mission il a donné son dernier œil valide à Kakashi. Depuis il n’a pas arrêté de s’entrainer pour essayer de le maîtriser au mieux comme le ferait un vrai Uchiwa.

-       Je me souviens qu’au début il finissait toujours à l’hopital, ça lui pompait beaucoup trop d’énergie. Maintenant je ne sais pas quel niveau a atteint sa pupille. Ca va faire quatorze ans que nous ne nous sommes plus battu…

-       Quatorze ans ?! Mais pourquoi Gaï-senseï ?!

 

    La bête de jade offrit un sourire triste à son élève alors que Rin baissait le regard avant de le porter vers le ciel.

 

-       Kakashi est entré à la Racine peu après l’attaque de Kyubi. Depuis ce jour là on ne l’a plus jamais revu. Je ne l’ai croisé qu’une fois le soir de sa désertion.

-       Tu ne me l’avais pas dit ça Rin !

-       Désolé Gaï, mais le Sandaïme m’a demandé de garder ça pour moi tant que sa désertion restait suspecte…

-       Je comprends…

 

    Le silence reprit place dans le groupe pendant quelques instants, laissant chacun finir son repas. Mais les questions revirent de plus belles juste après, mais cette fois c’étaient au tour des deux filles d’assouvir leur curiosité.

 

-       Et vous savez qui c’est ce Kitsune qui l’accompagne ?

-       Non, je ne sais pas Sakura, c’est sûrement un ninja de Kumo…

 

    Malgré sa réponse, Rin avait bien une idée derrière la tête de qui pouvait être le jeune anbu.

 

    Pendant ce temps la rose discutait avec Tenten tranquillement.

 

-       Tu ne trouves pas qu’il était vraiment petit pour un anbu ?

-       C’est vrai, il était sûrement plus jeune que nous. En tout cas il doit être fort pour être anbu à son âge !

-       Peut-être qu’il est comme Itachi-san…

 

    Tout le monde avait écouté leur échange, se posant eux aussi des questions sur le plus jeune. Mais faute d’informations, ils ne purent pas aller très loin dans leur analyse.

 

    Finalement tout le monde partit se coucher et le lendemain ils retournèrent à Konoha. Ils mentirent durant leur rapport afin de ne pas révéler leur rencontre avec les deux anbus.

 

    Ils modifièrent un peu l’histoire, disant que c’était un paysan du coin qui avait vu des anbus se charger des nukenins et de détruire les corps de ceux-ci.

 

    Le rapport venant de la bouche d’Itachi personne ne crut qu’il était faux. Il passa une semaine tout à fait tranquille. Les différentes équipes de genins se préparaient pour l’examen qui aurait lieu bientôt dans leur village.

 

    Certains jounins attendaient surtout de revoir leur ancien ami. Il avait été dur pour Rin et Gaï de ne pas parler de Kakashi aux autres de leur génération. Tous avaient été affectés lorsqu’ils avaient appris la désertion de leur vieil ami. Malgré les nombreuses années qu’ils avaient passés séparés.

 

    Finalement, à la fin de la semaine une première délégation d’un village étranger arriva. Plusieurs ninjas et leurs Hokages c’étaient regroupés devant la porte pour les accueillir. Il fallut attendre quelques minutes avant que des silhouettes se dessinent au loin sur le chemin menant à la porte principale.

 

    Les ninjas s’inclinèrent lorsque le Raïkage s’approcha, s’arrêtant devant le Sandaïme et la Godaïme pour les saluer. Celui-ci les surplombait de toute sa hauteur et avait à ses côtés trois anbus.

 

    Rin se trouvant près de sa supérieure reconnut le masque en forme de loup de l’un d’eux. Elle eut bien du mal à contenir sa joie en voyant que Kakahsi était bel et bien là. Mais elle sut maîtriser ses ardeurs, remarquant Danzô dans la foule qui venait lui aussi accueillir ceux de Kumo.

    Les deux hokages avancèrent aux côtés de leur homologue du village des nuages, le menant jusqu’au palais. Derrière cette petite troupe suivait les équipes participant à l’examen chuunin. Tous regardaient partout, découvrant pour la première fois un autre village ninja.

 

    A côté d’eux, leur senseï leur demandait de bien se tenir et leur donnait quelques dernières recommandations. Recommandations que les plus jeunes n’écoutaient qu’à moitié, trop excité par ce qui leur arrivait.

 

    Dans ce groupe, une seule équipe sortait du lot à cause du senseï à la carrure plutôt imposante et qui ne cessait de rapper devant ses élèves. Ceux-ci soupiraient de concert face à la bêtise de leur jounin.

 

    Mais heureusement pour eux, une kunoïchi ayant une longue natte blonde vint le calmer, lui assénant un violent coup de poing dans les côtes, le faisant se taire instantanément.

 

    Deux des genins rirent alors que le troisième restait en retrait, observant tout autour de lui. Contrairement à ses deux camarades qui semblaient normales, lui avait le visage caché par un masque entièrement blanc où seul les fentes des yeux étaient cernées de noir. Il portait un large pull noir dont la capuche cachait ses cheveux.

 

    Ce genin là paraissait plus petit que les autres et avançaient un peu en retrait, les mains dans les poches. Mais ses deux coéquipiers ne voulurent pas le laisser seul plus longtemps. Ils attrapèrent tout les deux une de ses mains et l’entrainèrent à leur suite.

 

    Ceux-ci ne le lâchèrent plus durant tout le trajet. Finalement toute la troupe arriva devant le palais des  hokages. Seul les kages et leurs grades du corps pénétrèrent le bâtiment.

 

    Mais juste avant de faire ça l’anbu au masque de loup se tourna vers le frère de son supérieur. Celui-ci comprit le message et se rapprocha de son équipe. Gentiment il posa une main sur l’épaule de l’enfant masqué et le rapprocha de lui.

 

    Celui-ci le regarda curieusement alors que l’autre lui souriait.

 

-       Je vais rester très près de toi maintenant que nous sommes dans Konoha. Toi et ton frère risquez beaucoup en revenant ici. My brother protègera Kakashi s’il y a un problème, j’en suis sûr. Et moi je m’occupe de toi !

-       Je sais me défendre et nii-san aussi…

-       Peut-être, mais imagine si Danzô découvre qui vous êtes…

 

    Un frisson parcouru l’échine de l’enfant alors qu’il se rapprochait instinctivement de l’autre jinchuuriki.

 

    Celui-ci observa les alentours avant de se tourner vers la fenêtre du dernier étage, là où se trouvait le bureau.

 

    Dans celui-ci Tsunade se tenait assise avec à ses côtés le Sandaïme et ses conseillers. Elle prit rapidement la parole.

 

-       C’est un honneur de vous recevoir aujourd’hui Raïkage-sama, j’espère que mes ninjas ne vous causerons aucun souci durant votre séjour et que vous puissiez passer un moment agréable en notre village.

-       J’espère que mes ninjas feront de même. Sinon où allons nous loger ?

-       Il y a des batiments prêts à recevoir toutes les équipes et leur senseï. Par contre les kages et autres personnes influentes ainsi que leurs gardes logeront au quartier Uchiwa, l’un des mieux protéger, dans des maisons mises à votre disposition. Vous pourrez y emménager dés votre sortie de ce bureau. Plusieurs membres du clan Uchiwa vous attendront pour vous conduire.

 

    Le célèbre Aa se tourna quelques secondes vers son garde au masque de loup avant de poser une nouvelle question.

 

-       Excusez moi, mais serait-il possible qu’une équipe de genin reste avec moi ? Leur senseï est mon frère et je suppose que vous connaissez son statut…

-       Bien sûr, il y a de la place pour son équipe dans les bâtiments, ne vous inquiétez pas.

-       Enfin, une dernière question, quand arriveront les autres délégations ?

-       Je ne sais pas précisément. Le Kazekage ne devrait pas tarder à arriver, le Mizukage non plus.

-       Bien, c’est tout ce que je voulais savoir.

 

    Voyant que l’entretien se terminait, les conseillers de Konoha quittèrent la salle ainsi que quelques anbus de Kumo. Mais avant de partir à son tour, le Raïkage resta encore quelques instants et fit un signe au dernier anbu, celui au masque de loup.

 

    Celui-ci exécuta rapidement quelques signes avant de plaquer ses mains sur le mur. Une fine couche de chakra bleu vint recouvrir la salle.

 

    Tsunade et son prédécesseur le regardèrent faire sans vraiment comprendre.

 

-       Que ce passe-t-il Raïkage-sama ?

-       Excusez-moi pour ça Tsunade-sama, mais je dois vous parler d’un sujet beaucoup plus privé et qui doit se faire loin des oreilles indiscrètes.

-       Je vous écoute…

-       Pas ici, je voulais simplement vous le dire, mais il faudrait un endroit loin de vos conseillers et de tout ninjas. Personne ne devra entendre ce que je vous dirais à ce moment là.

-       Est-ce si important ?

-       Oui, et ça concerne nos deux villages, mais plus particulièrement le vôtre. C’est à propos de Danzô…

 

    Les deux hokages se jetèrent un rapide coup d’œil avant de se mettre d’accord.

 

-       Bien, cela vous va-t-il si nous faisons ça ce soir dans le domaine Uchiwa, dans l’un des bâtiments plus éloignés ?

-       C’est parfait. Quelque chose à ajouter Ookami ?

 

    L’anbu regarda quelques instants son supérieur avant de s’avancer plus près du bureau.

 

-       La famille du chef du clan Uchiwa aura le droit d’être présente.

-       Tu es sûr Ookami ?

-       Oui, ils doivent savoir eux aussi…

-       Bien. Sur ce, je vais vous laisser. Dissipe ta technique.

 

    Le voile bleu recouvrant les murs disparu et les deux ninjas rejoignirent leur délégation. Pendant ce temps, un autre anbu, de Konoha cette fois, entra par la fenêtre et vint s’accroupir devant les deux chefs du village.

 

-       Et bien Itachi que fais-tu ici ?

-       J’étais juste derrière le mur et cet anbu à fait en sorte que je puisse écouter votre conversation.

-       Ah bon ? Et qu’en pense-tu ?

-       Faites ce qu’il dit, ils ont vraiment des informations concernant Danzô et je peux vous assurer que leurs sources sont de confiance.

-       Comment peux-tu en être si sûr ?

 

    Itachi ne répondit pas. Il ne pouvait pas encore révéler qui se cachait derrière le masque de loup. Mais bientôt ils sauraient tout ce qu’ils voulaient savoir.

 

 

 

 

 

 

« Les choses les plus attendues arrivent souvent par surprise. »

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales