Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 318 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un retour pour tout changer Auteur: Kohaku1102 Vue: 34204
[Publiée le: 2013-04-24]    [Mise à Jour: 2014-10-27]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaires : 48
Description:
La guerre c'est terminée. Dure défaite pour les ninjas. Juste pour un ninja, car tous les autres sont mort au combat, tués par cette organisation de malheur. Le dernier survivant croupissait dans une prison, attendant que l'on vienne lui retirer Kyubi, ce qui le menerai immédiattement à la mort. Mais juste avant que celle-ci ne vienne le prendre, on lui offrit une seconde chance. Retourner dans le passé et essayer de changer ce monde.
Cette tâche s'avère bien plus difficile que Naruto y avait pensé, surtout quand le hasard se mêle à l'histoire. Pour réussir une telle entreprise il va lui falloir un petit coup de main d'un certain démon.
Crédits:
Les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto. Sauf ceux que j'inventerais.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

marque

[11948 mots]
Publié le: 2014-10-27Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

  Le raz-de-marée de serpents engloutissait tout sur son passage, entourant le trio de leurs corps. Seul le blond souriait alors qu'une aura dorée recouvrait les trois ninjas.

 

Naruto: KURAMA!

 

  Une bulle dorée se créa, détruisant toutes les bêtes qui se trouvaient dans son périmètre. Mais ce déploiement d'énergie passa inaperçu à l'extérieur.

 

  Orochimaru ne cessait de balancer sa langue en voyant le carnage que faisaient ses animaux de compagnies. Il pensait déjà tout ce qu'il pourrait tester sur les corps des deux ninjas qui ne l'intéressaient pas. Malheureusement il ne put continuer sur ces pensées si joyeuses car il vit ses serpents commencer à s'agiter, à tenter de s'enfuir alors qu’un fin rai de lumière s'échappait d'entre les corps onduleux.

 

  Surpris, le sennin fit un pas en arrière, remarquant que les bêtes semblaient se faire soulever par quelque chose. Et ce quelque chose explosa violemment. Projetant partout dans la clairière les cadavres des animaux. Même Orochimaru du concentrer son chakra dans ses pieds afin de ne pas rencontrer d'arbres.

 

  Quand la poussière due à l'explosion fut dissipée, le nukenin put voir ses trois proies en bonne état, toujours protégée par ce halo doré. Il vit le blond se relever lentement, libérant ses coéquipiers de son étreinte. Il se tourna vers son adversaire laissant à celui-ci tout le loisir d'observer sa transformation.

 

  Son chakra le recouvrait comme une seconde peau alors que son sceau se dessinait par dessus ses vêtements.

 

  Les genins derrière lui regardait sans comprendre le dégagement de puissance phénoménal du blond. Celui-ci leur adressa un petit sourire avant de murmurer quelques mots à leur attention.

 

Naruto: Restez en arrière, je ne veux pas vous blesser.

 

  Il se pencha légèrement vers l'avant, son regard carmin transperçant le déserteur. Dans son dos se formaient deux pattes de chakra, créant un arc d'orbes prêts à s'abattre sur l'adversaire.

 

 Quelques instants plus tôt. Dans une zone assez proche du combat, une autre équipe de genins se déplaçaient dans les arbres. Tentant de rejoindre le point de ralliement. Ils avançaient tout les trois dans un silence religieux.

 

  Les deux plus en arrière ne cessait d'observer leur petit frère. Celui-ci se comportait étrangement depuis la première épreuve. Il était toujours un peu dans la lune, semblant constamment réfléchir à quelque chose. De plus il n'avait encore tué personne.

 

  Et ça c'était presque un exploit surtout qu'il avait eu l'occasion à plusieurs reprises d'assouvir ses pulsions. Mais il ne l'avait pas fait, se contentant de laisser ses victimes inconscientes ou dans un piteux état.

 

Témari: Qu'est-ce qui lui prend. Depuis qu'il a croisé ce gamin de Konoha il est comme ça!

Kankuro: Pas que ça me déplaise...

Témari: Moi non plus, mais je n'ai pas envie de croire qu'il peut changer et qu'au final ça ne dure pas

Kankuro: Tu te souviens des paroles du gamin? "Il est différent uniquement parce que tout le monde le regarde différemment. Pourtant vous êtes son frère et sa soeur, vous devriez être capable de voir au dessus de ce qu'il est."

Témari: Oui je m'en souviens.

Kankuro: Et bien ça me travail... je n'arrête pas de penser que ce qu'il a dit est peut-être vrai...et qu'on devrait essayer de...

Témari: ...voir Gaara autrement? Kankuro c'est un démon et il peut très bien nous tuer si l'envie lui en prend.

Kankuro: Mais...

Témari: Laissons ça de côté pour l'instant et concentrons nous sur l'épreuve.

Kankuro: Mouais...

 

  Ils continuèrent leur route dans le silence dans lequel elle avait commencé. Mais durent s'arrêter quelques mètres plus loin au risque de rentrer dans leur cadet.

 

Celui-ci c'était immobilisé sur une branche, scrutant un point invisible.

 

Gaara: "Je sens quelque chose là-bas. Ce serait lui?"

Témari: Qu'est-ce qu'il y a Gaara?

Gaara: Je dois y aller. Partez devant je vous rejoindrais à la tour.

Kankuro: Mais...euh tu...

 

  Il ne put finir sa phrase que son frère avait déjà disparut. Celui-ci suivit son instinct, zigzaguant entre les géants de bois. Finalement il s'arrêta à proximité d'une clairière semblant avoir trouvé ce qu'il cherchait.

 

  Plus bas le ninja blond qu'il avait croisé la veille se battait contre un homme qui lui était complètement étranger. Le ninja utilisait une technique qui lui était inconnue. Mais avec il parvint à mettre son adversaire KO.

 

  Voyant peu d'intérêt à ce combat au final le roux s'apprêta à partir quand il vit le nukenin se relever et lancer à nouveau une attaque. Il vit l'équipe sept se faire ensevelir par des milliers de serpents. Il voulut s'enfuir, sachant qu'il ne ferait pas le poids si le déserteur le trouvait.

 

  Mais un cri au fond de son esprit le retint. Il était rare que son démon lui parle alors pour une fois il l'écouta.

 

Shukaku: KYUBI!! C'est vraiment la puissance de Kyubi! Le gamin mentait pas il le contrôle!!

 

  Face à ces dires Gaara se dit que ce serait une bonne idée de rester encore un peu. Il contempla donc la suite du combat, l'explosion de chakra qui survint et la transformation du blond.

 

  Le jinchuuriki de Suna pouvait sentir la puissance du démon jusqu’ici et il pouvait voir que le blond semblait parfaitement maître de lui-même. Cela le ramena à la conversation qu'ils avaient eue.

 

Flash-back:

 

  Le ninja de Konoha s'approcha de celui de Suna, se posta devant celui-ci, ancrant ses yeux azurs dans les siens. Il attendit l'accord de l'autre pour s'approcher. Un discret hochement de tête le rassura.

 

  Il vint donc poser son dos contre le mur, à seulement quelques centimètres du roux. Les dos de leurs mains vinrent se toucher et, par ce simple contact, ils furent tous les deux envoyés dans leurs esprits.

 

  Gaara resta quelques instants interdits face à l'endroit complètement blanc où il se trouvait. Celui-ci semblait s'étendre à l'infini. Il fut tiré de sa rêverie par une voix venant de son dos.

 

  Il se tourna pour voir l'Ichibi dans toute sa splendeur. Celui-ci n'était retenu que par quelques chaînes assez lâches lui permettant de bouger un peu. Il voulut d'ailleurs en profiter, se jetant sur son hôte dans le but de l'écraser.

 

  Mais sa tentative fut vite arrêtée, un puissant coup venait de le ramener à sa place. Gaara en avait profité pour vite s'éloigner du champ d'action de son démon.

 

???: Et bien, le sceau que tu portes Gaara est vraiment faible pour laisser autant de liberté à Shukaku. Je suppose que c'est à cause de ça que tu ne peux pas dormir...

???: De toute manière il ne faut pas de techniques très puissantes pour enfermer un faible comme lui. Même toi tu en serais capable Naruto.

Naruto: Tu insinues que je suis faible Kurama?

Kurama: Non, juste que tu ne maîtrises pas encore les sceaux à la perfection.

 

  Gaara put voir deux formes apparaître, d'abord flou, ensuite les contours se dessinèrent laissant entrevoir un humain et un être plus animal et beaucoup plus imposant.

 

  Le démon, pendant ce temps là, sembla assimiler le fait que l'on venait de l'insulter. Et comme ça ne lui plût pas, il réagit rapidement, prêt à montrer à l'insolent de quoi il était capable.

 

  Néanmoins son esprit ne semblait pas encore avoir compris quel démon se tenait en face et il semblait ne pas avoir prêté attention au nom prononcé.

 

Shukaku: Tu vas voir salaud si je suis faible!!!

 

  Il s'élança vers l'autre démon. Mais celui-ci surgit de la brume qui l'entourait et se posta droit face au bijuu.

 

  Le ninja de Suna vit Shukaku s'immobiliser face à l'apparition. Celle-ci n'était autre qu'un immense renard au pelage couleur de feu. Il était plus grand que l'Ichibi et semblait l'écraser avec son regard carmin. Neuf queues se mouvaient tranquillement dans son dos. Une aura puissante emplit l'endroit.

 

  Gaara sentit ses jambes trembler face à autant de puissance. Alors qu'elle ne portait plus, il sentit deux mains dans son dos venir le soutenir. Il se tourna pour voir un adolescent aux cheveux blonds. Celui-ci portait les mêmes vêtements que le jeune ninja qui l'avait abordé dans la réalité.

 

Gaara: Qui es-tu?

Naruto: Je m'appelle Naruto et comme tu peux le constater je suis un jinchuuriki comme toi.

Gaara: Celui de Kyubi.

Naruto: Ouais, le neuf queues...le pire des bijuus...le plus puissant aussi.

 

Pendant ce temps les deux démons discutaient aussi.

 

Kurama: Alors qui traites-tu de salaud Shukaku?

Shukaku: Tss qu'est-ce que tu fous là? On a tous cru que t'avais clamsé et puis... arrête de pavaner avec tes queues comme ça!

Kurama: Pourquoi? Elles sont le signe de ma puissance et j'en suis fière. C'est sûr que tu ne peux pas te vanter de grand chose toi.

 

  Il y eu un petit regard moqueur du renard vers la queue unique de l'autre démon. Celui-ci lui jeta un regard noir en réponse et enroula son appendice autour de son corps.

 

Shukaku: Ferme-là!! On n’a pas choisi notre puissance! C'est le Rikoudo qui nous l'a donnée. Si tu en as neuf c'est uniquement par hasard. D'ailleurs je trouve que notre créateur fut vraiment stupide sur ce coup là !!

 

  Le démon n'eut pas le temps de continuer que son homologue se jetait sur lui, enfonçant ses griffes dans le corps de sable du tanuki. Celui-ci grogna sous l'assaut mais ne put rien faire.

 

  L'aura écrasante du démon saturait l'air, le remplissant d'un léger brouillard rouge. Un peu à l'écart, le plus jeune des hôtes ne parvenait plus à tenir debout sous la pression, seul l'aide de l'autre jinchuuriki le faisait tenir sur ses jambes. Finalement celui-ci l'aida à s'asseoir.

 

Gaara: Co...Comment fais-tu pour supporter une telle pression? C'est...bien pire que Ichibi.

Naruto: Question d'habitude.

Gaara: Tu arrives à dormir?

Naruto: Oui. Quand j'étais petit, le sceau était trop puissant pour que Kurama m'approche. Mais avec le temps cette présence est devenue beaucoup plus forte. J'avoue avoir eu des moments où j'évitais de dormir, de peur que le démon prenne ma place. Mais j'ai appris à me construire des barrières mentales solides. Au point que seul une forte colère pouvait laisser une faille au bijuu. Maintenant je n'ai plus ce problème...

Gaara: Pourquoi?

Naruto: Je suis là pour t'expliquer et t'aider. Mais attendons que Kurama en ai finit avec Shukaku.

 

  Les deux démons n'avaient toujours pas bougés. Le renard écrasait l'autre par son imposante stature et son aura. Le tanuki commençait à trembler légèrement face aux yeux de sang qui le fixaient, le regard furieux.

 

  Le museau du Kyubi se rapprocha dangereusement, ses babines se retroussèrent laissant apparaître des crocs impressionnants. Un grondement sourd retentit dans toute la zone, faisant vibrer les corps des deux ninjas.

 

Kurama: N'insulte plus jamais le Rikoudo devant moi. Crois moi, la prochaine fois je ne serais pas si clément.

 

  Le renard se releva, laissant le tanuki en faire de même. Kurama s'assit plus loin, enroulant ses queues autour de lui. Son jinchuuriki se leva et vint se poster devant lui. Il sembla observer quelque chose avant de commencer la longue ascension qui le mena jusqu'à la tête du démon. Une fois arrivé à destination, il s'assit tranquillement sur le crâne du bijuu qui ne grommela que pour la forme, sachant que ça ne servait à rien de faire tomber son hôte, celui-ci reviendrait toujours à la charge.

 

  Ainsi le blond prit place sous les yeux éberlués du roux. Celui-ci avait du mal à croire ce qu'il voyait. Il n'aurait jamais pensé que quelqu'un puisse faire ça avec un démon.

 

Naruto: Ferme ta bouche Gaara, tu vas gober des mouches.

Gaara: Mais...que...

Naruto: C'est vrai que vu les relations que tu entretiens avec ton colocataire, voir un démon et son hôte bien s'entendre à de quoi surprendre. Enfin, je ne suis pas le seul à être en bons termes avec un bijuu.

Gaara: Comment?

Naruto: Et bien pour tout te dire ça n'a pas été facile, disons qu'on ne s'entendait vraiment pas bien au début. C'était un peu une guerre pour savoir qui aurait le contrôle. Mais...depuis peu, j'ai appris à contrôler le chakra de Kurama. Ensuite on a parlé, j'ai essayé de le comprendre.

Gaara: De le comprendre?!

Naruto: C'est sûr que c'est pas la première chose qu'on pense à faire. Mais ça devait l'être. Et depuis la cohabitation est plus...agréable.

Gaara: Tss. Tu as du avoir une vie bien tranquille pour penser comme ça.

 

Les yeux azurs se durcirent, semblant envoyer des éclairs.

 

Naruto: Détrompes-toi je n'ai pas eu une vie facile. Je suis un jinchuuriki, je n'étais pas très apprécié. Tu sais ce que c'est...

Gaara: Bien sûr! Alors pourquoi est-ce que tu souris comme ça?! Pourquoi est-ce que tu restes avec des gens qui n’hésiteront pas à te tourner le dos dés qu'ils sauront qui tu es?! Pourquoi ne haïs-tu pas tout ceux qui t'ont fait du mal!?

Naruto: Parce que contrairement à toi Gaara je me suis battu pour montrer qui j'étais. Je me suis battu pour vivre. Et aussi j'ai trouvé des gens sur qui je pouvais compter. Et puis la haine n'amène rien. C'est en me battant constamment, en m'entraînant durement que j'ai atteint mon niveau.

Gaara: Et Kyubi? Tu ne le détestes pas?!

Naruto: Oui je l'ai détesté... Pendant longtemps. Mais j'ai appris à le connaître. J'ai appris que nous avions beaucoup à y gagner tout les deux si ont s'entraidait. Moi j'ai une puissance incroyable grâce à son chakra. Lui il est plus libre de ses mouvements et je le laisse de temps en temps prendre ma place, le temps d'une chasse.

 

  Le jinchuuriki souriait alors que son démon semblait esquisser une grimace qui y ressemblait. Il y eut un petit instant de vide avant qu'un rire n'explose. Tous se tournèrent vers le second démon qui se tordait littéralement de rire.

 

Shukaku: J'arrives pas à y croire! Le grand démon Kyubi qui sert un humain comme un vulgaire animal de compagnie! C'est trop drôle!!

 

  Son fou rire ne continua pas longtemps. Il se retrouva encore une fois étalé par terre. Mais pas par Kurama cette fois. C'était l'hôte de celui-ci qui avait réagit, se jetant sur le tanuki. Il se tenait droit sur le museau du démon, le défiant de ses yeux azurs aussi froids que de la glace.

 

Naruto: Que les choses soient bien claires. Kurama n'est pas qu'un vulgaire animal comme tu dis. Pour moi c'est un ami et jamais je ne me servirais de lui comme s'il n'était qu'une arme. Nous collaborons il n'y a personne qui domine l'autre.

 

  Le blond se pencha vers les yeux de l'Ichibi, ancrant son regard dans le sien avant de lui sourire chaleureusement.

 

Naruto: Toi aussi Shukaku tu n'es pas qu'une arme ou qu'un vulgaire animal de compagnie.

 

  Il sauta du corps du bijuu, rejoignant la terre ferme sous le regard de son démon. Une petite lueur de joie et de reconnaissance dansant dans le regard carmin.

 

Enfin le jinchuuriki s'approcha de son homologue, posant une main sur son épaule.

 

Naruto: Je te montrerais que la puissance ne vient pas de la haine, que rester seul n'amène rien. Il est temps que tu découvres d'autres choses Gaara et pour ça tu dois apprendre à te contrôler.

 

  Le blond se dirigea vers le renard, alors que leurs corps commençaient à devenir translucides.

 

Naruto: C'est l'heure d'y aller. L'épreuve commence.

 

  Les esprits quittèrent cet endroit si particulier pour regagner leurs corps. Une seule phrase fut échangée entre eux.

 

"Tu n'es pas seul."

 

Fin flash-back

 

  Le jinchuuriki de Suna observa cette puissance qu'avait reçu le blond en travaillant avec son démon.

 

  Plus bas, Naruto se tenait prêt à bondir sur sa proie comme le ferait un félin. Il profita de la surprise qu'il avait créée chez le sennin pour l'attaquer. Ses pattes de chakra s'étendirent, balançant leurs orbes sur le nukenin incapable de se défendre.

 

  Celui-ci tenta d'esquiver, mais la majorité des rasengans le percutèrent, envoyant son corps de tous les côtés. Il semblait désarticulé comme une poupée. Profitant que son adversaire soit sonné Naruto créa des griffes autour de ses mains, se lançant sur le déserteur.

 

  Il enfonça ses armes profondément dans le ventre du ninja. Celui-ci cracha une gerbe de sang et tenta de se libérer. Mais d'autres pattes de chakra vinrent lui immobiliser les membres.

 

  Le jinchuuriki se redressa et commença à s'éloigner, faisant attention de conserver son emprise sur les bras du déserteur. Finalement il s'arrêta au centre de la clairière, se concentrant.

 

  Encore une fois son apparence changea. Une large cape faite uniquement de chakra apparut, son sceau s'étendit toujours plus. Autour de lui commença à se former une masse de cette énergie dorée.

 

  Ce nuage commença à se sculpter, s'affirmer, se préciser. Jusqu'à ce qu'une tête de renard, immense, l'entoure. Le blond tendit son bras dans la gueule de la bête. De petites sphères rouges et bleues commencèrent à s'échapper de son corps, venant s'agglutiner dans le creux de sa main, elle même entre les crocs du démon.

 

  Il ne fallut pas longtemps avant que l'orbe n'atteigne une taille incroyable. La puissance était telle qu'un cratère se creusait sous les pieds de l'hôte.

 

  Orochimaru observait l'apparition, les yeux exorbités par la surprise. Avant qu'il ne se mette à rire comme un dément.

 

Orochimaru: je comprends mieux... un jinchuuriki...tu es un jinchuuriki...et pas de n'importe qui apparemment. L'hôte du puissant Kyubi-no-yohko. C'est impossible normalement le démon devrait être mort depuis douze ans!

Naruto: Pourtant je suis là et Kyubi aussi. Mais ne perdons pas de temps. Je dois en finir avec toi.

 

  La sphère n'avait pas la taille maximale qu'elle pouvait avoir. Mais elle restait néanmoins impressionnante. Les deux genins cachés derrière un arbre avaient du mal à se détacher de cette vision de leur aîné à pleine puissance. De millions de questions tournaient dans leurs esprits. Mais ils devraient attendre la fin du combat pour avoir des réponses.

 

  Plus haut sur les branches Gaara observait le visage du démon renard et la puissance dégagée par celui-ci.

 

Gaara: Quelle puissance aurais-je si j'apprends à contrôler le chakra de Shukaku?

 

  Voyant que le combat allait finir, le roux se dit qu'il était temps pour lui de se retirer. Il avait vu ce qu'il voulait voir et même bien plus. Ainsi il repartit vers la tour où devaient attendre ses deux coéquipiers.

 

  En bas le jinchuuriki relâcha sa technique. Celle-ci fila telle une étoile. Le sennin ne put esquisser aucun geste et se prit l'explosion à pleine puissance.

 

  La déflagration fut extrêmement puissante et se ressentit dans toute la forêt et même au-delà. Toutes les équipes s'immobilisèrent en sentant la décharge de puissance. Tous les combats se stoppèrent un instant, tournant le regard vers la zone de l'explosion. Les senseïs attendant l'arrivée de leurs élèves dans la tour se ruèrent vers les vitres, scrutant la zone de combat.

 

  Il n'était pas difficile de savoir où avait eu lieu l'explosion étant donné qu'une immense colonne de poussière et de flammes s'élevait largement au-dessus des arbres. Tous les jounins avaient du mal à croire ce qu'ils voyaient. Aucun genin n'aurait été capable de créer une telle technique. Les professeurs de Konoha se penchaient sur la question.

 

Asuma: Quelle puissance...

Kurénaï: C'est impossible que des genins aient put faire ça!

Gaï: Je ne vois pas qui aurait put.

Asuma: Je trouve cette explosion plutôt étrange...elle dégage un certain malaise...cette sensation me paraît familière. Pourtant je n'arrive pas à remettre un nom dessus.

Kurénaï: Je crois que quelque chose cloche. Vu le niveau des genins pourquoi une telle technique aurait-elle été utilisée?

Gaï: Il pourrait y avoir... des tricheurs...

Asuma: C'est vrai. Qu'est-ce que tu en penses Kakashi.

 

  Leur collègue aux cheveux argentés les avait laissé pour se rapprocher de la fenêtre. Tous purent voir qu'il avait soulevé son bandeau, laissant son sharingan luire à la lumière des flammes. Il semblait analyser ce qu'il voyait. Quand il eut repérer la signature de chakra tous purent le voir serrer les poings jusqu'à s'en faire blanchir les jointures. Ses collègues l'entendirent à peine prononcer un faible "Naruto".

 

Gaï: Qu'est-ce qu'il y a Kakashi? C'est ton nouvel élève qui a fait ça.

 

  La réponse ne vint pas, l'ex-anbu se contenta de rabaisser son bandeau, cachant sa pupille, avant de partir se rasseoir dans un des fauteuils à leur disposition.

 

Kakashi: Laissons Anko gérer ça. C'est elle qui dirige l'épreuve. Nous nous ne pouvons qu'attendre que nos équipes reviennent. "Je dois faire confiance à Naruto. Je ne peux rien faire pour l'instant, juste attendre..."

 

  Les autres jounins finirent par délaisser la vue qu'offrait la vitre pour s'asseoir à leur tour. Asuma resta quelques instants debout, observant son collègue. Celui-ci avait sortit son livre favori et avait reprit son expression neutre. Mais le Sarutobi put voir que la main du jounin tremblait légèrement.

 

Asuma: "Il nous cache quelque chose..."

 

  Le jounin se tourna vers la bête de jade qui avait aussi observé son rival. Ils se jetèrent tous les deux un regard entendu, étant arrivé à la même conclusion.

 

  Beaucoup plus loin, à l'autre bout de la forêt de la Mort, une jounin aux cheveux mauves avaient été interrompue dans sa dégustation de dangos par plusieurs chuunins surveillants. Ceux-ci semblaient assez agités alors elle les avait suivit.

 

  Actuellement elle se trouvait devant trois cadavres de ninjas originaire de Kusa. Ses yeux s'agrandirent en reconnaissant la signature d'un ninja qu'elle connaissait bien.

 

Anko: "C'est pas possible?! Il serait ici?! Mais pourquoi?!"

 

  Elle se tourna vers les ninjas qui l'avaient suivis. Son regard était dur. Tous savaient que ce qu'elles allaient annoncer n'était pas une nouvelle à prendre à la légère.

 

Anko: Que deux d'entre vous partent immédiatement transmettre un message à l'Hokage!!! Tous les autres vous venez avec moi dans la forêt!!

Izumo: Qu'est-ce qu'il se passe?

Anko: Orochimaru est là.

 

  Tous se figèrent en entendant ce nom. Mais chacun partit faire ce qu'il devait sans rechigner. Les jounins et chuunins s'éparpillèrent dans la forêt à la recherche du déserteur.

 

  Dans celle-ci le combat venait de se finir. Le corps d'Orochimaru gisait au sol dans un sale état. Naruto se tenait au centre de l'immense cratère qu'était devenue la clairière. Lentement il résorba son chakra, retrouvant sa forme originelle. Pendant quelques instants il vacilla sur ses jambes sous le coup de la fatigue. Mais parvint à conserver son équilibre.

 

  Doucement il se mit en marche, voulant rejoindre ses deux coéquipiers qui étaient sortis de leur cachette. Ils attendaient le retour de leur aîné au bord du cratère.

 

  Celui-ci leur sourit, voulant les rassurer sur son état. Mais alors qu'il avait déjà parcouru la moitié de la distance, un faible sursaut de chakra le fit se retourner. Il vit le cou du serpent s'allonger à une vitesse incroyable, ses crocs à venins en avant.

 

Orochimaru: PERSONNE NE PEUT ME BATTRE!!! JE SUIS IMMORTEL ET J'AURAIS CE QUE JE VEUX!!!

 

  La tête du serpent continua à s'étirer en direction des deux genins. Ceux-ci n'eurent pas le temps de comprendre ce qu'il se passait que déjà le nukenin n'était plus qu'à quelques centimètres d'eux. Mais alors que ses crocs allaient s'enfoncer dans la chair tendre du cou de l'Uchiwa une masse repoussa le noir se mettant dans la trajectoire du serpent.

 

  Un cri résonna. Des gouttes de sang tombèrent au sol. Les yeux du nukenin parurent jeter des éclairs à celui qui avait encore contrecarré ses plans.

 

  Effectivement un ninja blond se tenait devant sa proie, les crocs à venin enfoncer dans son flan, près du coeur. Celui-ci se retenait de hurler de douleur alors que la marque commençait à apparaître.

 

  Dans un dernier élan de puissance il tira violemment sur le cou du nukenin, l'arrachant à sa proie. Un rasengan se créa à une vitesse hallucinante et s'abattit sur la tête d'Orochimaru. Celle-ci vola jusqu'à rejoindre son corps. Il ne bougeait plus...

 

Naruto: Enfin...

Sasuke: Qu'est-ce que tu as fait?!!

Naruto: T'ai...protégé...

 

  Le blond s'écroula sur le sol, le corps blessé. Sa respiration se fit haletante alors que de la sueur apparaissait sur son front.

 

  Sasuke tremblait légèrement. Il souleva prudemment la tête de son aîné et la posa sur ses genoux. Celui-ci grimaça de douleur à cause du mouvement.

 

Sasuke: Tu... Tu n'aurais pas du... Je peux me protéger tout seul.

Naruto: Pas...cette fois...

 

  Le noir retira la main du jinchuuriki qui cachait une de ses blessures, la dernière qu'il avait eu. Dessous celle-ci il put voir une marque étrange apparaître. Trois crocs noirs.

 

Sakura: Qu'est-ce que c'est?

Naruto: Pas...le temps d'expliquer...

Sasuke: Il faut qu'on parte d'ici. Sakura aide moi à le porter. On le soignera quand on sera à l'abri.

Sakura: Tout de suite.

Naruto: Attendez!

Sasuke: Tais-toi et laisse nous t'aider.

Naruto: Sasuke jette ce kunaï le plus loin que tu peux.

 

  Le blond venait de sortir d'un de ses sceaux une kunaï à trois branches différent de tout ceux que les genins avaient put voir jusqu'à ce jour. L'Uchiwa le prit avant de se tourner vers le blessé.

 

Sasuke: Pourquoi?

Naruto: Je...vais nous téléporter là où ce kunaï...atterrira...

Sasuke: Tu vas te vider de tes dernières forces.

Naruto: Pas grave, je me reposerais après. L'important c'est...de partir...lance le dans cette direction...la tour est là-bas...

 

  Le survivant de clan hésita longuement. Avant de finalement sauter jusqu'à la cimes des arbres. De là il pouvait voir la tour, mais celle-ci lui paraissait encore bien trop loin. Laissant ses pensées de côté il rassembla son chakra dans l'arme que lui avait donné son coéquipier. Il la lança par dessus la forêt, attendant de la voir retomber.

 

  Quand il fut sûr que ce fut fait, il redescendit. Naruto lui fit signe de s'approcher. Quand le noir fut à proximité il lui attrapa le poignet alors que la rose s'accrochait à lui. Il commença une suite de signe à une main.

 

Naruto: Accrochez-vous bien.

 

  Après quelques instants les deux genins se sentirent comme attirés par un trou noir. Par réflexes ils fermèrent les yeux. Une fois le malaise passé et qu'ils eurent rouvert leurs yeux. Ils purent constater qu'ils n'étaient plus au même endroit.

 

  Sakura, toujours accrochée au blond, le sentit tressauter alors qu'il se mettait à tousser. Elle vit avec horreur que c'était du sang. Rapidement elle fit ce que son maître lui avait appris, concentrant son chakra dans ses mains. Elle les posa au niveau du torse de son aîné, constatant qu'une sorte de poison se propageait dans son organisme.

 

Sakura: Sasuke il faut qu'on trouve un abri et vite! Il faut lui donner des soins.

Naruto: Pas encore... Sasuke ramasse le kunaï et relance le.

Sakura: Tu n'es pas en état!!

Naruto: Je...peux le faire encore...deux fois...après repos...

 

  Le dernier Uchiwa prit l'arme qu'il avait lancée plus tôt et recommença les mêmes gestes. La situation fut pareille deux fois. À la deuxième Naruto fut prit d'une quinte de toux plus forte. Sakura s'inquiétait de plus en plus.

 

  La marque laissée par le serpent rougeoyait, commençait à se tordre. Alors que sur le ventre du jinchuuriki, le sceau du démon apparaissait clairement. Celui-ci avait le même phénomène que la marque.

  

  Après la troisième téléportation, Naruto fut prit d'une quinte de toux plus violente et finit par s'évanouir dans les bras de sa coéquipière.

 

  En voyant l'état du blond se dégrader, la jeune fille appela le dernier Uchiwa, partit ramasser le kunaï qu'il avait jeté plus tôt.

 

Sakura: Sasuke il faut vraiment qu'on trouve un abri. Je dois m'occuper des blessures de Naruto rapidement!

Sasuke: Je vais vite voir dans les alentours. Ça ira seule?

Sakura: Je sais me défendre!

Sasuke: Hn.

 

  Le noir disparut rapidement entre les arbres, mais à peine quelques minutes plus tard il était déjà de retour. Il aida la rose à porter leur aîné et lui indiqua la route à suivre.

 

Sasuke: Il y a une grotte assez spacieuse pour nous trois par là. En plus il y a un petit cours d'eau.

Sakura: Parfait, on en aura besoin. Maintenant dépêchons nous, nous sommes beaucoup trop à découvert. Et avec un blessé nous sommes des cibles faciles.

Sasuke: Tu parles trop.

Sakura: Et toi pas assez.

 

  Ils reprirent leur chemin en silence, de peur de se faire repérer par d'autres équipes. Finalement ils arrivèrent à la grotte. Le duo ne perdit pas de temps pour s'y engouffrer.

 

  Une fois à l'intérieur, Sakura déplia une couverture, qu'elle avait stockée dans un parchemin, sur le sol. Ensuite Sasuke vint l'aider à y installer le blond. Celui-ci émettait de temps à autres de faibles gémissements.

 

  Rapidement la rose commença son travail, sous le regard attentif de l'Uchiwa. Elle observa chaque blessure, commençant à les désinfecter et les bander. Quand ce fut fait, elle voulut observer la marque apparue après la morsure. Mais une main l'arrêta rapidement.

 

  D'abord surprise, elle se rendit compte qu'il s'agissait du blond qui semblait avoir retrouvé connaissance.

 

Naruto: Ne...touche pas...les deux marques...sur mon torse...

Sakura: La spirale et l'autre?

Naruto: Oui...ils sont...dangereux pour vous...pour l'instant...alors ne les touche...pas.

Sakura: Tu ne dois pas parler, tu es épuisé. Repose-toi pour l'instant, Sasuke et moi on monte la garde.

 

  A peine avait-elle finit sa phrase que le jinchuuriki s'évanouit à nouveau. Tout son corps tremblait alors qu'il semblait se retenir de crier. Inquiète, Sakura posa sa main sur son front en voyant la sueur qui en perlait.

 

Brusquement elle se tourna vers son autre coéquipier resté en retrait.

 

Sakura: Sasuke va remplir un bol d'eau, tout de suite!!

 

  Face au ton ferme il se retint de tout commentaire et partit faire ce qu'on lui demandait. Il revint rapidement, les gourdes remplies et un bol plein à ras-bord. Il le posa aux côtés de la jeune kunoïchi qui s'empressa d'y plonger un bout de tissus. Une fois bien imbibé elle le posa sur le front du blond, essuyant au passage la sueur.

 

  Quand ce fut fait, elle prit le temps de souffler quelques secondes. Le dernier Uchiwa vint s'asseoir près d'elle, observant son aîné qui lui paraissait terriblement pâle.

 

Sasuke: Comment il va?

Sakura: Pas bien du tout. Il a beaucoup de fièvre. J'ai soigné toutes ses blessures, mais je ne sais pas ce que cet homme lui a fait. On dirait que ça le tue de l'intérieur.

Sasuke: C'est cette petite marque étrange?

Sakura: Oui, il m'a défendu de la toucher, apparemment ce serait dangereux. Je ne sais pas du tout quoi faire, je n'ai pas encore les compétences pour ça. 

Sasuke: alors on ne peut compter que sur sa volonté.

Sakura: Oui, mais en tout cas on ne  pourra pas bouger tout de suite.

Sasuke: Pas grave, je m'occuperais de surveiller les alentours et d'aller chercher à manger. Toi tu restes près de lui au cas ou on se ferait attaquer.

 

  Ils restèrent de longs instants en silence, récupérant de leur journée plutôt mouvementée. Mais ils furent tirés de leur repos par des gémissements qui se transformèrent vite en cri.

 

  Ils se ruèrent aux côtés du blond qui se tordait de douleur, se roulant en boule, se griffant les côtes. Les deux genins restèrent interdis face à la situation, mais Sakura reprit vite les choses en main, essayant de retenir son aîné. En vain.

 

  Voyant que ça ne servait à rien, elle partit vers sa sacoche et chercha quelque chose à l'intérieur. Elle en ressortit rapidement une petite seringue et repartit vers le malade. 

 

Sasuke: Sakura, c'est normal ça?

 

  La rose reprit sa place et put voir avec stupeur que le corps du blond était parcouru de lignes rouges, semblables à des centaines de veines. Un liquide rouge flamme semblait courir sous sa peau, traçant ces centaines de sillons.

 

  Face au phénomène ils avaient complètement perdu pied avec la réalité pendant quelques instants, mais ils furent vite ramenés sur terre par les cris de douleur du jinchuuriki.

 

sakura: Sasuke, immobilise-le quelques instants!

 

  Le survivant Uchiwa agrippa les épaules du blond et tenta de la maintenir couché alors que celui-ci continuait de se tordre dans tous les sens. Pendant ce temps, Sakura retira la protection de l'aiguille. N'attendant pas plus longtemps, elle s'approcha de son aîné, lui attrapa le bras et enfonça l'aiguille du mieux qu'elle put.

 

Sakura: Lâche-le maintenant, c'est bon.

 

  Sasuke se recula vite, alors que Naruto se roulait à nouveau en boule. Lentement ses cris devinrent gémissements. Après quelques instants il sembla se calmer, cessant de s'agiter. Mais les veines restaient.

 

Sasuke: Qu'est-ce que tu lui as donné?

Sakura: Un bon calmant, c'est tout ce que j'ai qui peut l'aider. Il devrait agir pendant quelques heures.

Sasuke: Et pour ces sillons rouge?

Sakura: Je ne sais pas du tout ce que c'est. Regarde un peu avec ton sharingan.

 

  Les pupilles rouge sang se dessinèrent vite dans les iris de l'Uchiwa. Celui-ci ce concentra sur le corps du blond. IL ne lui fallut pas longtemps avant qu'il ne trouve une explication.

 

Sasuke: C'est du chakra. Ce qu'on voit c'est tout son circuit où circule son chakra.

Sakura: Mais pourquoi est-il rouge?

Sasuke: Je ne sais pas, je sais juste qu'il est très dense et surtout que tout semble partir du sceaux en spirale sur son ventre.

 

  Pendant ce temps, à l'intérieur de l'esprit de l'hôte, les choses étaient loin d'être si calme. On entendait résonner par intermittence, dans cet immense couloir, des cris de douleur. Et souvent, se joignait à ceux-ci, des cris beaucoup plus animaux.

 

  Dans la salle principale, le jeune ninja était allongé au sol, à moitié immergé dans l'eau. Dans toute la pièce se dessinait le sceau du feu Yondaïme qui rougeoyait comme une flamme. Mais entre les lignes de feu apparaissait lentement les contours d'un autre sceaux, beaucoup plus noir. Il semblait s'insinuer lentement, se mêlant doucement avec le fuuin principal.

 

  Dans le fond, l'immense renard semblait se battre contre une barrière invisible. Il se jetait dessus, tentant de la briser. Grognant de rage à chaque tentative échouée. Il voyait plus loin son hôte hurlant sa douleur. C'était insupportable.

 

Kurama: MAIS TU VAS LÂCHER OUI!!! LAISSE MOI PASSER!!!

 

  Malheureusement ça ne sembla pas marcher car il restait désespérément de l'autre côté de la limite. Plus loin, Naruto le regardait, les yeux brumeux. Doucement il tendit une main tremblante dans sa direction.

 

Naruto: Ku...ram...a

Kurama: TIENS BON SALE GOSSE!!

Naruto: S'il-te-plait...aide-moi... Je...tiendrais...pas...longtemps...

Kurama: BORDEL DE BARRIERE LAISSE-MOI PASSER!!!!

Naruto: Kur...ama...

 

  Une fine larme coula le long de la joue de l'humain, alors que les yeux du démon se remplissaient de rage. Celui-ci reprit ses assauts, sa puissance décuplée. Il sentait que le mur commençait à ployer. Il lui fallait juste un peu plus de puissance. Dans un cri de rage il se lança une nouvelle fois, ses neuf queues en avant, prêtes à détruire tout ce qui les empêcherait d'avancer.

 

  Finalement le renard parvint à passer la limite. IL ne perdit pas un seul instant et se rua au milieu du sceau où trônait son hôte. Il l'attrapa prudemment dans une de ses pattes avant de courir se réfugier dans un des coins de la salle, rare endroit encore épargné par la folie des sceaux.

 

  Kurama se coucha, gardant son jinchuuriki contre lui, enroulant ses neuf queues autour de son corps, tentant de se protéger. Les deux esprits s'endormirent ainsi.

 

  A l'extérieur, la calme intérieur se manifesta par la disparition des sillons de chakra. Voyant enfin le phénomène étrange ce calmer, les deux genins soupirèrent.

 

  Ils commencèrent à s'installer, bien décidé à prendre un peu de repos. Ils en avaient besoin. Sasuke commença à veiller alors que la rose s'endormait non loin du malade.

 

  Le jeune Uchiwa alla se poster dans un arbre, à proximité de la cachette qu'ils avaient tenté de dissimuler derrière des branchages. De là haut il réfléchit à tout ce qui venait de se passer, se maudissant pour son impuissance. Naruto avait raison, ils étaient bien trop faibles face à un ninja comme celui d'aujourd'hui.

 

  Perdu dans ses pensées il regarda la nuit tomber. Ça faisait deux jours que l'épreuve avait commencé.

 

  Pendant ce temps, non loin de là, une autre équipe de Konoha se dirigeait vers la tour. Mais la nuit tombante les força à prendre une pause pour réfléchir à la suite. Donc les trois genins s'assirent en cercle. La seule fille du groupe poussa un long soupir, heureuse de pouvoir enfin s'arrêter.

 

???: Je n'en peux plus de courir. En plus je suis couverte de poussière!

???: Ino, tais toi s'il-te-plaît. On est tous fatigué.

???: Shikamaru à raison. En plus il faut qu'on trouve un abri.

Shikamaru: Dépêchons-nous, il faut qu'on se remette en route avant qu'il ne fasse complètement noir.

Ino: On ne peut pas dormir ici? Je ne veux vraiment plus bouger.

Shikamaru: Reste ici si tu tiens à rencontrer les divers habitants de cette forêt. Mais ce sera sans moi.

 

  Sur ce le Nara se leva, commençant à reprendre la route, vite suivit par son coéquipier. Laissant ainsi la blonde seule au milieu des bois. Elle fit la forte tête quelques instants, refusant de bouger. Mais dés qu'elle fut complètement seul, que les petits bruits de la forêt commencèrent à se faire entendre, elle commença à stresser.

 

  Finalement, un cri de chouette l'acheva et ses deux coéquipiers virent une fusée blonde les rattraper en criant. Tout les deux se mirent aussi à courir, tentant de la suivre.

 

Shikamaru: Quelle galère cet exam'

Choji: Je suis d'accord. On a vite eu notre rouleau, mais maintenant on doit aller à la tour. Elle me paraît encore assez loin.

Shikamaru: On devrait l'avoir atteinte demain si Ino n'en fait pas qu'à sa tête.

Choji: Je suis sûr que si elle était un peu plus sérieuse elle serait une ninja incroyable.

Shikamaru: Nous n'avons pas encore vraiment vécu quelque chose qui nous fera complètement entrer dans le monde des shinobis. Je crois qu'Ino ne se rend pas encore vraiment compte de ce que c'est cette vie qui nous attend.

Choji: Mouais... Sinon tu te souviens de l'explosion immense de tout à l'heure?

Shikamaru: Bien sûr, tout le monde à du la voir. Par contre je me demande qui a bien put faire une telle technique...

Choji: C'est vrai qu'il n'y a normalement que des genins ici.

Shikamaru: Normalement... Il pourrait y avoir un tricheur et si c'est les cas, il ne faut surtout pas qu'on le croise, on ne pourra rien faire contre.

Choji: Ouais. On a déjà dépassé la zone donc on peut être tranquille.

Shikamaru: Peut-être, mais je me demande quand même qui c'est battu là-bas.

Choji: On devrait plutôt se concentrer sur la recherche d'un abri.

Shikamaru: Tu as raison.

 

  Le reste de la route continua en silence, Ino les avait rejoint, c'étant calmée. Désormais il commençait vraiment à faire noir et les trois ninjas désespéraient de trouver un endroit où dormir avant la nuit noir. Mais la chance sembla leur sourire lorsqu'ils arrivèrent dans une petite clairière où coulait un ruisseau.

 

  Ils descendirent au sol et commencèrent à se diriger vers une grotte légèrement cachée derrière des branchages. Ils espéraient que celle-ci puisse tous les contenir. 

 

  Mais à peine eurent-ils fait un pas dans cette direction qu'une volée de shurikens fonça sur eux. Rapidement ils s'écartèrent, préparant une riposte. Mais encore une fois une salve de kunaïs cette fois se déversa mais venaient d'une autre direction. 

 

  Avec la nuit tombante ils ne distinguèrent pas tout de suite leurs opposants dont la silhouette se dessinait vaguement devant eux. Seulement ils n'eurent pas le temps de se poser d'autres questions qu'une boule de feu arrivait rapidement dans leur direction.

 

  Le trio parvint à esquiver et grâce aux flammes, la clairière fut légèrement éclairée permettant aux genins de se voir enfin.

 

Tous eurent un hoquet de surprise en se reconnaissant.

 

Ino: Gros front?!

Sakura: Moi aussi je suis contente de te voir Ino...

 

  Tout le monde baissa ses armes, mais faisait bien attention à les garder à proximité. Après tout c'était un examen où les équipes devaient se battre l'une contre l'autre.

 

  Shikamaru observa les deux membres de l'équipe sept qui se tenaient devant lui. Sakura restait prête à attaquer. Ses vêtements étaient déchirés à plusieurs endroits, elle avait les yeux assez cernés alors que ses cheveux n'étaient plus vraiment retenus dans sa tresse.

 

  Sasuke était presque dans le même état, mais il gardait cette attitude stoïque caractéristique ne laissant passer aucune émotion. Mais rien qu'à voir leurs tenues, le génie en déduisit qu'ils avaient vécus de sacrés combats. Et leur état de fatigue le renseigna sur la puissance de ses batailles. Elles étaient sûrement d'un niveau supérieur à ce qu'ils avaient vécus.

 

  Le Nara lâcha ses armes, montrant qu'il ne voulait pas se battre, ses compagnons ne tardant pas à faire de même.

 

Sasuke: Qu'est-ce que vous faites là?

Shikamaru: On cherche juste un endroit où dormir, mais apparemment c'est déjà prit.

Choji: Est-ce qu'il y aurait une petite place pour nous?

 

  Les deux genins se regardèrent et commencèrent à discuter à voix basse, semblant ne pas se mettre d'accord. La seule phrase que le trio entendit était : "Naruto dirait oui". Apparemment cette phrase sembla acculer le noir qui ne trouvait plus d'arguments contre le rose. 

 

Finalement celle-ci se tourna vers ses amis et leur fit un petit sourire.

 

Sakura: Vous pouvez venir, il y a assez de place pour nous tous.

Sasuke: Dernière chose vous avez déjà vos deux rouleaux?

Sakura: Sasuke!

Sasuke: Ils peuvent très bien tenter de nous voler les nôtres. 

Sakura: Ils n'y arriveront pas et tu le sais bien, c'est Naruto qui les garde. 

Sasuke: Il n'est pas en état de le faire pour l'instant.

Sakura: Arrête d'être si méfiant. Ce sont des amis et nos rouleaux sont gardés dans les sceaux de Naruto.

Sasuke: Hn.

Shikamaru: Ne vous inquiétez pas, nous avons nos deux parchemins. On a aucune raison de vous prendre les vôtres.

Sakura: Tu vois. Maintenant venez, ça ne sert à rien de rester à découvert plus longtemps.

 

  Les genins se dirigèrent vers leur abri de fortune. Shikamaru remarqua de suite que les membres de l'autre équipe semblait très tendu et beaucoup trop sur leurs gardes que pour que ce soit normal.

 

  Mais il ne leur posa aucune question et se contenta de commencer à s'installer dans la grotte comme tout les autres. Sasuke ramena plusieurs branches et alluma un feu.

 

Ino: Pourquoi vous n'en avez pas fait avant?

Sakura: On n'y a pas pensé et surtout on n'avait pas vraiment le temps.

Ino: Mouais.

 

  Une fois le feu allumé, il commença à réchauffer la grotte et l'illuminer un peu. Le jeune Uchiwa se tourna vers sa coéquipière qui baillait et semblait sur le point de s'effondrer.

 

Sasuke: Sakura, pourquoi tu es sortie de la grotte tout à l'heure? Tu étais sensée te reposer.

Sakura: J'ai entendu des bruits alors je n'allais pas rester les bras croisés.

Sasuke: Mais tu l'as laissé sans défense.

Sakura: Désolé...

Sasuke: Pas grave...Comment il va?

Sakura: Il ne c'est toujours pas réveillé et la fièvre est toujours là. On devrait essayer de le faire manger.

 

  La kunoïchi se leva et s'éloigna un peu du groupe. Le trio la vit s'accroupir près d'une forme allongée qu'ils n'avaient pas remarquée jusqu'ici. Avec la lueur des flammes ils purent juste distinguer la chevelure blonde de la personne.

 

Shikamaru: C'est votre coéquipier? Naruto c'est ça?

Sasuke: Hn.

Shikamaru: Qu'est-ce qu'il a?

Sasuke: On ne sait pas.

 

  Le génie se leva à ce moment et rejoint la rose. Il observa quelques instants la personne devant lui. Elle était bien différente du genin masqué qu'il avait rencontré au début de l'examen. 

 

Shikamaru: Qu'est-ce que...

Sakura: Pas maintenant Shikamaru. Sasuke, viens m'aider. On doit le rapprocher du feu.

 

  Les deux membres de l'équipe sept déplacèrent, non sans difficultés, le jinchuuriki. Quand il fut plus près de la source de chaleur, ils s'assirent à ses côtés. Sakura posa sa tête sur ses genoux et essuyait la sueur du à la fièvre. Son regard s'assombrissait à chaque fois qu'il gémissait de douleur. Elle détestait se sentir aussi inutile. Elle ne pouvait rien faire pour l'aider.

 

  Ino la regardait faire, curieuse. Elle trouvait sa vieille amie un peu différente de ce qu'elle connaissait. Elle ne savait pas dire quoi, mais quelque chose avait changé chez elle.

 

Voyant qu'ils avaient maintenant tout le temps de discuter, Shikamaru en profita.

 

Shikamaru: Pourquoi Naruto est-il si grand?

Sakura: C'est sa véritable apparence. Jusqu'à maintenant il préférait faire croire qu'il avait notre âge.

Ino: C'est vrai que n'être que genin à son âge c'est un peu la honte, il doit vraiment être mauvais.

 

Elle ne put rien dire de plus que l'Uchiwa c'était jeté sur elle, kunaï en main.

 

Sasuke: Tu n'as pas intérêt à redire ça.

 

  La blonde chercha de l'aide chez son amie aux cheveux roses, mais le regard de celle-ci était encore plus meurtrier que celui du noir.

 

Sakura: Ne compte pas sur moi Ino, si je ne devais pas rester près de Naruto, c'est moi qui me serai jeté sur toi. Je ne te permets pas de l'insulter. C'est le ninja le plus puissant que je connaisse.

 

 

  Finalement le noir relâcha l'autre genin et commença à avaler sa pitance. Tous reprirent leur repas dans le plus grand silence.

 

  Quelques instants plus tard Sasuke se levait, prêt à partir, mais sa coéquipière le retint à la dernière minute.

 

Sakura: Sasuke tu dois aussi te reposer.

Sasuke: Et si il revenait?

Sakura: Naruto l'a beaucoup trop amoché pour qu'il revienne tout de suite. Alors on doit se reposer maintenant au cas ou on le croiserait plus tard.

Sasuke: Hn. Je vais au moins vérifier les alentours.

 

  Il sortit de la grotte, sauta dans l'arbre qu'il avait quitté plus tôt. Une fois là, il laissa ses sharingans apparaître dans l'onyx de ses yeux. Avec sa vision accrue il balaya une large zone, cherchant un quelconque ennemi.

 

  Quand il fut sûr qu'il n'y avait personne dans les parages, il descendit et rejoignit les autres genins.

 

  Là, tout le monde était déjà couché, enroulé dans sa couverture. Sasuke sortit la sienne et se dirigea vers l'aîné du groupe. Sakura dormait juste à côté de lui, comme une mère veillant sur son enfant malade.

 

  Lui ne s'installa pas aussi prêt, mais s'assit contre la paroi la plus proche de ses deux coéquipiers. Finalement tout le monde s'endormit, prenant le repos dont ils avaient besoin. Aucun autre incident ne fut à déplorer durant le reste de la nuit.

 

  Le lendemain, le trio Ino-Shika-Cho se préparait pour repartir, rangeant le peu d'affaires qu'ils avaient. Avant de s'en aller, ils se tournèrent vers l'autre équipe de leur village. Sasuke était posté à l'entrée de la grotte alors que la seul kunoïchi restait aux côtés de leur dernier coéquipier, toujours mal en point.

 

Shikamaru se tourna vers eux, inquiet.

 

Shikamaru: Vous ne voulez vraiment pas qu'on reste encore un peu? On a encore quelques jours avant la fin de l'épreuve, c'est largement suffisant pour rejoindre la tour.

Sakura: On ne veut pas vous embêter, continuez sans nous. Dés que Naruto ira mieux on partira.

Ino: Mais si son état ne s'améliore pas?

Sasuke: C'est un battant, il va se relever. Laissons lui juste le temps de se remettre.

Shikamaru: Mais qu'est-ce qu'il vous est arrivé pour que vous soyez dans cet état?

???: Ils se sont frottés à notre maître.

 

  Tous sursautèrent et se tournèrent vers la clairière. Là venait d'apparaitre une équipe de genins aux bandeaux marqués de l'emblème du village d'Oto. Tout les trois se tenaient là, l'air arrogant. La seule fille du groupe s'avança quelque peu alors que ceux de Konoha se mettaient en garde.

 

Kin: Lequel d'entre vous est Sasuke Uchiwa?

 

  Les quatre ninjas de la feuille se regardèrent longuement, se demandant quoi faire. Mais finalement le cadet Uchiwa s'avança, faisant signe aux autres de rester en retrait. Il se planta ainsi devant ces trois nouveaux adversaires.

 

Sasuke: C'est moi. Que voulez-vous?

Kin: On est ici pour te tuer sur ordre d'Orochimaru-sama!

Sasuke: Orochimaru...

 

  Brusquement son regard changea, prenant la couleur du sang alors que deux virgules se dessinèrent. Une aura imposante et froide emplit la clairière, faisant frissonner le trio de Konoha. Alors que celui d'Oto reculait légèrement, surpris par ce dégagement de puissance.

 

Sasuke: Vous êtes avec ce gars à la face de serpent?!

Dosu: Un peu de respect pour Orochimaru-sama.

Sasuke: Il s'en est prit à nous ce matin. Je ne compte pas lui pardonner ce qu'il a fait!!

 

  Subitement il disparut de la vue de tous. Les ninjas du son furent légèrement désorientés jusqu'à ce qu'un premier coup ne percute la kunoïchi, l'envoyant s'écraser dans un arbre. D'autres coups suivirent, envoyant ses coéquipiers la rejoindre. Sasuke réapparut face à eux, se tenant droit, ses yeux semblant leur jeter des éclairs.

 

  Doucement il se pencha vers le visage de la jeune fille, ancrant ses pupilles rubis dans les siennes.

 

Sasuke: Tant que je vous ai sous la main vous allez me dire ce que votre maître a fait à Naruto. Et vus n'avez pas intérêt à mentir.

Kin: On en sait rien!! On nous a juste dit de te tuer!

Sasuke: Alors dis moi au moins c'est quoi cette marque qu'il a faite?

Kin: Orochimaru-sama a utilisé a marque maudite?

Sasuke: Je suppose que c'est ça.

 

  La kunoïch paniqua quelques instants, ce n'était pas normal, le sannin ne devait pas intervenir, c'est ce qu'il avait dit. Mais alors pourquoi il aurait marqué quelqu'un  d'autre que l'Uchiwa.

 

  Celui-ci voyant qu'elle ne lui servait plus à rien l'envoya dans une illusion. Il avait commencé à apprendre comment se servir de ses pupilles avec Kakashi et il devait avouer qu'elles étaient vraiment incroyables. Mais il n'eut pas plus de temps de s'extasier qu'un des ninjas du son se relevait et se jetait sur lui.

 

  Un étonnant combat au taïjutsu commença. Sasuke parvenait à contrer tout les coups de son adversaire et surtout à les lui rendre, acculant plusieurs fois le ninja pourtant plus âgé que lui et sûrement plus expérimenté.

 

  Plus loin, le trio de genin observait le combat, surpris par la dextérité de leur homologue. Mais ils furent tirés de leur contemplation par la rose qui sortit de la grotte et s'avança sur le champ de bataille.

 

Shikamaru: Sakura attends!

Sakura: Restez dans la grotte et protégez Naruto s'il-vous-plaît.

Ino: Attends on ne va pas te laisser te battre seul!!

Sakura: Ne me sous-estime pas Ino, j'ai appris beaucoup depuis que je suis dans cette équipe.

 

  A ce moment, le deuxième combattant d'Oto pas encore hors combat se jeta sur les ninjas en train de discuter. Immédiatement le trio se mit en position d'attaque. La blonde s'avança, voulant montrer à sa rivale qu'elle n'était pas inutile elle aussi.

 

  Elle se posta devant son ennemi et fit la chose la plus improbable qu'il soit, elle détacha ses cheveux, les balançant d'une manière qui se voulait sexy, faisant en même temps les yeux doux au jeune homme.

 

Ino: Personne ne peut succomber à mon charme.

 

  Derrière elle, ses compagnons soupiraient bruyamment, n'en revenant pas alors que la rose la regardait éberluée. 

 

  Seulement la technique drague de la blonde ne sembla pas marcher et le ninja se mit à courir, bien décidé à en finir rapidement. Ino poussa un cri et tenta de s'enfuir. Mais elle trébucha bêtement sur une pierre, laissant une ouverture à son ennemi.

 

  Plus loin, déjà Shikamaru était occupé de former les signes de sa technique familiale, mais au final il n'eut pas besoin de l'utiliser.

 

  Car, lorsque le ninja s'approcha, prêt à abattre son arme sur la kunoïchi tétanisée. Mais il ne put finit son geste qu'une tornade rose arriva par les airs et voulut lui asséner un violent coup de pied. Il parvint à éviter à la dernière seconde et il eut bien fait, parce qu'à peine le pied de la kunoïchi frappait le sol, que d'imposantes fissures apparaissaient, attestant de la puissance du coup.

 

Zaku: Purée c'est quoi cette fille?!

 

 Sakura se tourna vers son amie d'enfance toujours par terre. Elle l'aida rapidement à se relever et la poussa vers ses coéquipiers.

 

Sakura : Ino, tu n'as rien appris depuis que tu es genin ou quoi?! C'est un examen, un vrai combat! C'est gras sont là pour tuer!

 

  Elle ne put la sermonner plus longtemps que son adversaire revenait à la charge. Elle se concentra donc sur son combat, également au taïjutsu.

 

L'autre équipe de Konoha observait, médusée les combats.

 

Shikamaru: Ils sont plus forts que nous, aucun doute. Je me demande ce que ça donne quand ils se battent ensemble, ça doit être terrible.

Ino: Qu'est-ce que Sakura à fait?

Choji: Je ne sais pas, mais ça avait l'air plutôt puissant.

Shikamaru: Venez, faisons ce qu'elle nous a demandé. On ne peut pas laisser leur coéquipier sans défense.

 

  Ses amis acquiescèrent et partirent se poster devant la grotte, prêt à empêcher d'entrer quiconque voudrait du mal au blond.

 

  Plus loin, Sasuke continuait de tenir tête à son adversaire alors que Sakura peinait un peu plus. Voyant la situation délicate, l'Uchiwa flanqua un bon coup de pied retourné dans l'estomac de Dosu ce qui l'envoya voler sur quelques mètres.

 

  Mais alors que celui-ci voulut se rétablir, il percuta son coéquipier. Tout les deux s'étalèrent au sol dans un amas de bras et de jambes. Le noir profita de la confusion pour rejoindre la rose. 

 

Sakura: Merci.

Sasuke: Sois plus vigilante. Ils sont plus expérimentés que nous.

Sakura: C'est sûr. Je ne crois pas qu'ils soient seulement genins.

Sasuke: Ouais. Mais on doit les battre.

Sakura: On peut le faire!

 

  Ils se mirent l'un à côté de l'autre, prêt à travailler en équipe. Pendant ce court laps de temps Dosu et Zaku en avaient profité pour se relever. Ils n'étaient d'ailleurs pas très heureux d'avoir été ainsi remis à leur place. 

 

  Ils n'eurent pas le temps de s'organiser que la fleur de cerise se jetait dans le combat, kunaïs en main. Elle commença à les lancer et les ninjas se contentèrent d'esquiver, ne voyant pas vraiment de menace. Mais peu après, plusieurs clones de la rose sortirent des buissons et se mirent eux aussi à lancer leurs armes.

 

  Dosu et Zaku riait de la tentative, sans voir ce qu'il se passait derrière. Sasuke était occupé d'accumuler son chakra et de finir une longue suite de signe. Sakura, elle, se contentait de détourner leur attention.

 

Sasuke: Sakura recule!

 

  Le jeune kunoïchi ne se fit pas prier. Mais continua ses assauts plus à distance, ne voulant pas que ses ennemis puissent éviter l'attaque. Ceux ci étaient acculés et virent l'Uchiwa terminer ses mudras.

 

Sasuke: Katon, Goryuka no jutsu!

 

  Le noir expectora d'imposantes boules de feu qui prirent rapidement la forme de têtes de dragons. Ceux-ci se jetèrent sur les ninjas du son qui virent avec effroi la technique arriver.

 

  Plus désespéré qu'autre chose, Zaku plaça ses deux mains face à l'attaque. Une puissante onde en sortit. Il espérait qu'avec ça les dragons seraient dissipés.

 

  Mais ce qu'il n'avait pas prévu c'est que sur les trois, seulement un reste dans la trajectoire de son attaque alors que les deux autres partaient sur les côtés, voulant les attaquer à leurs flancs.

 

  La technique rencontra les flammes, les soufflant. Mais pendant ce temps les deux autres dragons percutèrent les ninjas. Un vrai brasier s'éleva dans la plaine.

 

S  akura profita de ce moment pour rejoindre son coéquipier. Celui-ci haletait après l'énorme dépense de chakra qu'il venait de faire. Accumulé à ça la fatigue de plusieurs combats, il tomba à genoux au sol. Espérant qu'ils en aient finis avec ceux du son.

 

  Mais apparemment ils sont plus résistants qu'ils ne l'avaient pensé, car Sauske entendit juste un cri avant qu'une importante onde se propage partout dans la plaine, soufflant toutes les flammes, laissant apparaître les deux ninjas.

 

 Ceux-ci n'étaient pas sortis de l'attaque indemne, la majorité de leurs vêtements étaient brûlés et leur peau également. Ils n'avaient vraiment pas l'air content d'avoir été ainsi battu par des gamins. Zaku se remit vite debout, tendant l'un de ses bras vers la kunoïchi aux cheveux roses toujours en train de courir.

 

  Fatiguée elle aussi, elle ne parvint pas à éviter et une violente onde de choc la projeta contre la paroi de la grotte. Un cri lui échappa alors qu'elle tombait au sol. Difficilement elle tenta de se relever, mais elle se mit à cracher du sang. 

 

  Inquiet l'autre équipe de Konoha sortit de la grotte, voulant la rejoindre. Mais ils furent interrompus par la jeune fille.

 

Sakura: Restez près de la grotte!!!

Ino: Mais...

Sakura: Ne le laissez pas seul!! 

 

  Comprenant rapidement de qui elle parlait, ils retournèrent devant l'abri, gardant néanmoins une oeil sur leur amie. Celle-ci parvint finalement à se lever, un filet de sang au coin des lèvres qu'elle essuya rapidement. Du chakra vert commença à s'accumuler dans sa main droite qu'elle posa sur son ventre.

 

  Elle poussa un soupir de soulagement en sentant ses forces revenir et ses blessures se fermer. Plus loin Ino la voyait faire, étonnée que son amie connaisse tout ça.

 

Ino: Elle sait utiliser le ninjutsu médical...

Shikamaru: Ca ne m'étonne pas. Dés le début du combat j'ai vu qu'elle avait beaucoup mûris, on sent qu'elle a appris beaucoup de chose. 

Choji: N'empêche c'est fort ce qu'elle fait. Le ninjutsu médical ce n'est quand même pas rien. J'ai toujours entendu dire qu'il fallait un excellent contrôle de son chakra pour ça.

Shiakamru: C'est vrai que c'est plutôt rare pour de simple genin comme nous de pratiquer cette art. Elle a du énormément s'entrainer pour y arriver. Ou alors elle est naturellement douée pour ça.

Choji: C'est sûr. 

 

  La blonde n'arrivait pas à détacher son regard de son amie d'enfance et éternelle rivale. Elle avait du mal à croire que ce qu'elle voyait était vraiment le petite fille mal dans sa peau qu'elle protégeait quand elles étaient plus jeune. Non, ce qu'elle voyait devant elle c'était une fière kunoïchi se battant de toute ses forces, prête donner sa vie pour ses compagnons.

 

  Le regard émeraude avait bien changé. Lui qui ne semblait rien refléter avant brillait d'une détermination et d'une force qu'Ino n'aurait jamais cru voir chez son amie. En l'observant ainsi, elle ne put s'empêcher de la trouver resplendissante, magnifique. Malgré ses vêtements abîmés, ses cheveux mal attachés, malgré tout ça cette jeune fille fière se battant avec une détermination digne des plus grand était la chose la plus incroyable que la blonde avait vue.

 

  Seulement elle fut sortie de sa torpeur en voyant les deux ninjas se jetant sur la rose. Celle-ci n'était pas encore en état de combattre, pourtant elle prit quand même une arme, prête à se défendre.

 

  Finalement elle n'eut pas besoin de le faire. Une ombre apparut devant elle, la protégeant de son corps. Elle fut surprise de voir qu'il s'agissait de l'Uchiwa. Jamais elle n'aurait cru que le noir aurait ce genre de geste envers elle. 

 

  Sans plus attendre celui-ci commença à nouveau une suite de mudras, plus courte cette fois. Rassemblant le peu de chakra qui lui restait il expectora des dizaines de petites boules de feu qui firent reculer les ninjas d'Oto. Sakura en profita pour finir de se soigner. Quand elle fut sûr qu'elle pouvait de nouveau se battre sans problèmes elle se plaça à côté de son coéquipier.

 

Sakura: Merci Sasuke.

Sasuke: Ne crois pas que je l'ai fait pour toi.  J'avais une dette envers toi depuis le combat contre le serpent.

Sakura: Je m'en fous de tes raisons. Je te remercie c'est tout. Donc maintenant on est quitte.

Sasuke: Hn.

Sakura: T'es vraiment pas possible comme gars!

 

  Sasuke fut surpris d'entendre Sakura lui parler ainsi. C'était bien loin de la groupie qu'il connaissait ou qu'il croyait connaître apparemment. Il se demanda depuis quand elle avait autant changée. En tout cas ce n'était pas pour lui déplaire. Cela transparut sur son visage par un micro sourire.

 

  En le voyant la rose comprit très bien à quoi pensait son coéquipier. Elle se mit à sourire à son tour. Mais ils n'eurent pas le temps de découvrir leurs nouvelles facettes que déjà le duo du son voulait revenir à l'attaque.

 

  Les deux s'avançaient, prêt encore à en découdre. Mais la fatigue commençait à se faire sentir et ce dans les deux camps.

 

Dosu: Vous ne voulez pas mourir tranquille?

Zaku: Vous devriez vous laissez faire, on sera rapide.

Sakura: Même pas en rêve!!

Sasuke: Vous croyez vraiment qu'on va vous laisser faire?

Dosu: C'est embêtant. Mais il faut absolument que nous exécutions les ordres d'Orochimaru-sama.

Zaku: C'est sûr, je ne veux pas subir sa colère moi!

 

  Ceux de la feuille virent le duo frissonner en imaginant ce que leur supérieur pourrait leur faire s'ils désobéissaient. 

 

Zaku: Sinon on a qu'à d'abord éliminer ceux qui protègent la grotte. Ils ont l'air moins puissant et on sera déjà débarrassé d'eux. Ensuite on pourra s'en prendre tranquillement à leur coéquipier blessé. Ce ne sera pas dur de l'achever vu son état.

Sakura: Vous n'oseriez pas?!

Dosu: Bien sûr, nous sommes des ninjas, la pitié ne sert à rien dans notre monde. Il serait temps que vous ouvriez les yeux gamins. 

Zaku: Allosn-y.

 

  Le duo se jeta vers la grotte, alors que l'autre équipe de Konoha se mettait en garde. Ils tremblèrent légèrement en voyant les yeux fous de leurs ennemis.

 

  Mais alors qu'ils allaient passer la barrière plutôt faible qu'offrait le trio, ils se firent violemment repousser se le côté. Ils s'écrasèrent misérablement quelques mètres plus loin. Et quand ils se relevèrent ils virent les deux coéquipiers qui semblaient increvables.

 

  Sasuke et Sakura se tenaient côte à côte. Tout les deux en garde, prêt à en découdre. Le Uchiwa avait sortis ses kunaïs alors que la rose armait ses poings.

 

  Leurs regards se firent meurtrier, une aura tout aussi froide les entoura, faisant frissonner toutes les personnes présentes.

 

  Le duo du son remarqua le chakra qui commençait à se concentrer dans les poings de la kunoïchi. Le même phénomène se faisait autour de ses jambes. A ce moment elle frappa le sol avec son pied. Tout autour de celui-ci apparut un cratère plutôt impressionnant pour un si petit coup.

 

Sakura: Vous croyez vraiment qu'on va vous laisser faire?

 

  Un froid polaire sembla tomber sur la clairière tellement la voix était froide et dénuée de sentiments.

 

Sasuke: Jamais on ne vous laissera toucher à un seul de ses cheveux.

 

  Mais le pire était à venir. Les ninjas d'Oto Se tournèrent vers l'Uchiwa et remarquèrent un petit détail qui avait changé depuis le début. Les yeux du ninja. Ils avaient conservés leur couleur améthyste, mais au lieu d'y avoir deux virgules, c'est trois tomoe qui y trônaient.

 

  A cette vue les ninjas surent qu'ils n'avaient presque plus aucune chance de gagner. Mais ils étaient trop fiers pour abandonner. Ainsi ils engagèrent à nouveau le combat, se jetant sur les deux coéquipiers.

 

  Le choc fut rude et les deux équipes tentèrent de se donner un maximum de coup, se contentant du  taïjutsu. Ils étaient tous trop fatigué que pour gaspiller leur chakra. La seule qui continuait était Sakura. Elle dosait précisément ses assauts, ne voulant surtout pas manquer de chakra à un moment crucial.

 

  Alors qu'elle se contentait de foncer dans le tas, essayant de toucher ses ennemis, Sasuke, lui, faisait un peu plus dans la finesse. Dosu et Zaku se rendirent rapidement compte que le cadet Uchiwa devinait tous leurs coups à l'avance. Ainsi il évitait facilement et frappait efficacement. 

 

  Malgré tout ça, Dosu parvint à leur filer entre les doigts. Il tenta de partir vers la grotte. Mais il remarqua une ombre au dessus de lui. Il eut juste le temps de faire un bond sur le côté que la kunoïchi atterrissait en criant à l'endroit où il se tenait seulement quelques secondes plus tôt. En atterrissant la jeune fille envoya une coup de pied dans le sol.

 

  Malheureusement pour Dosu, celui-là était bien plus puissant que tout les autres avant. Tellement que ce ne sont pas simplement des fissures qui sont apparues cette fois. Mais le sol sembla complètement exploser autour du coup. D’impressionnants morceaux de terre se soulevèrent sur un rayon de plusieurs mètres. 

 

  Prit par surprise, le ninja du son fut déséquilibré et tomba à la renverse. Sakura en profita, lui assénant coup sur coup, l'éloignant toujours plus de la grotte.

 

Sakura: Je ne vous laisserais pas l'approcher!!!

 

  Pendant ce temps Sasuke se battait à l'arme blanche contre l'autre ninja. Avec ses nouvelles pupilles il voyait tous les mouvements au ralenti, il anticipait tout, il voyait chaque petite décharge de chakra.

 

Sasuke: Alors c'est ça la vrai puissance des sharingans? C'est donc ça que voit Kakashi-senseï? C'est incroyable.

 

  Profitant pleinement de son nouvel atout, il se contentait pour l'instant d'esquiver, récupérant un peu de force. Il sauta plusieurs fois sur le côté, esquivant les rafales de vent sortant des bras du ninja. C'était facile pour lui, après tout il voyait quand son adversaire lançait son attaque, accumulant du chakra dans des sortes de canaux.

 

  Finalement il se rapprocha un peu plus et enfonça deux de ses kunaïs dans l'épaule droite de Zaku. Et à ce moment on vit Dosu faire un vol plané et s'écraser pas très loin de son coéquipier. 

 

  Sakura rejoint le noir. Ils regardèrent leurs ennemis se relever, encore et toujours. Ils étaient en mauvais état, mais eux n'étaient pas au mieux de leur forme non plus. Ils doutaient de pouvoir encore tenir longtemps. Déjà le chakra s'amenuisait autour des poings de la rose et le cadet Uchiwa sentait qu'il ne pourrait pourrait pas garder encore longtemps ses yeux comme ça.

 

  Le duo du son eut un regain d'énergie en voyant l'état de faiblesse de leur proie. Dosu mit ses bras en avant, dévoilant  des sortes de baffles. Il y concentra son chakra et rien ne sembla se passer.

 

  Mais rapidement les genins de Konoha sentirent leurs oreilles bourdonner. Ils avaient l'impression que leur cerveau allait exploser. Brusquement ils tombèrent à genoux, sentant du sang couler de leurs oreilles et leurs nez. Dosu en profita pour se rapprocher et poser ses mains sur le front des deux genins qui semblaient incapables de faire le moindre geste.

 

Dosu: C'est finit. J'utilise des ondes sonores. Ca s'en prend à vos oreilles et votre cerveau. Mais à cette distance et un peu plus de puissance, c'est la mort qui vous attend. Vous avez une dernière chose à dire?

???: Tu ne leur feras rien.

 

  Un kunaï fusa, si rapide que presque indétectable. Il percuta le front du ninja d'Oto et traversa sa boite crânienne. Le corps resta debout encore quelques instants avant de tomber mollement en arrière.

 

  Sasuke et Sakura se tournèrent, ayant reconnu la voix de leur sauveur. La rose sourit largement en le voyant.

 

Sakura: Kami-sama, tu t'es réveillé...Naruto....

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales