Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 318 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un retour pour tout changer Auteur: Kohaku1102 Vue: 34208
[Publiée le: 2013-04-24]    [Mise à Jour: 2014-10-27]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaires : 48
Description:
La guerre c'est terminée. Dure défaite pour les ninjas. Juste pour un ninja, car tous les autres sont mort au combat, tués par cette organisation de malheur. Le dernier survivant croupissait dans une prison, attendant que l'on vienne lui retirer Kyubi, ce qui le menerai immédiattement à la mort. Mais juste avant que celle-ci ne vienne le prendre, on lui offrit une seconde chance. Retourner dans le passé et essayer de changer ce monde.
Cette tâche s'avère bien plus difficile que Naruto y avait pensé, surtout quand le hasard se mêle à l'histoire. Pour réussir une telle entreprise il va lui falloir un petit coup de main d'un certain démon.
Crédits:
Les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto. Sauf ceux que j'inventerais.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Premier combat au pays des vagues

[6639 mots]
Publié le: 2013-06-13Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

  La vie à Konoa suivait son quotidien, tranquillement pour l'instant. L'équipe 7 continuait d'enchainer les missions de bas étages. Naruto s'ennuyait ferme mais il ne pouvait pas s'en plaindre. Ces missions étaient vite finies et lui permettait d'aller s'entrainer avec Kyubi même la journée.

  Depuis peu il maitrisait le katon, l'élément du renard. Tout n'était pas encore parfait, mais apprendre à maîtriser un second élément aussi vite et aussi bien que lui tenait du miracle. Quand au fuuton il le maitrisait sans aucuns problèmes, la seule chose lui faisant défaut était le nombre de technique qu'il pouvait apprendre seul.

  Kurama avait beau avoir vécu des centaines d'années, il a rarement put voir des techniques de types fuuton, l'élément est rare parmi les ninjas et il n'avait plus rien en réserve pour assouvir la soif de connaissance de son hôte. A défaut il connaissait des dizaines de techniques katon, voir même des centaines. Allant des plus basiques à celle que seul lui, le démon renard connaissait. Il n'était pas encore prêt à divulguer toutes ses techniques à Naruto mais quand il aurait une puissance qu'il jugerait digne, il les lui enseignera toutes sans exceptions.

  Le renard ne comptait plus en années maintenant pour apprendre tout ça à son jeune hôte mais en mois ou même en semaine. Sa puissance allait en grandissant à une vitesse hors du commun.

   Le renard pensait à tout ça en voyant le blond s'acharner devant lui sur des techniques katon. S'entrainer dans son esprit était le mieux à faire, personne ne pouvait savoir ce qu'il faisait ainsi. Kyubi dut sortir de ses pensées  pour se reconcentrer sur l'entrainement.

   Le blond s'emblait épuiser mais il continuait sa longue suite de signe. Il essayait de refaire la technique que son démoniaque professeur lui avait apprit plus tôt. Dans un dernier effort il termina ses mudras et sépara ses mains. Des flammes les entourèrent il plaqua ses mains l'une contre l'autre. Une déflagration secoua l'eau se trouvant sur le sol. Finalement une immense masse de flammes se dressa derrière le jinchuuriki pour se lancée sur le renard.

  Il dut se déplacer pour laisser les flammes passées à côté de lui. Mais Naruto n'était pas prêt à abandonner. Il effectua un arc de cercle avec ses bras et les flammes suivirent le mouvement. Pour se jeter sur l'animal dont plusieurs de ses queues se mirent à bruler. Il ne sembla pas s'en soucier plus que ça et lécha tranquillement son pelage en flamme. Le feu ne lui fait rien, il s'en nourrit même par moment, comme il était occupé de le faire.

   Quand plus aucune flamme ne resta il se tourna vers son hôte. Il semblait avoir du mal à tenir debout mais même si son visage n'exprimait rien, Kyubi put y voir toute sa joie. Il sourit de toutes ses dents pointues.
 
Kurama: Impressionnant gamin, je crois que tu es le seul à l'avoir apprit aussi vite. De plus tu sembles pouvoir la diriger à ta guise. Oui, c'est vraiment impressionnant. Tu es plus prometteur qu'il n'y paraissait quand tu étais plus jeune. Tu apprends les techniques très rapidement, plus que n'importe qui d'ailleurs, hormis les Uchiwas, mais eux ils ont leur pupilles. Enfin bref! Ne parlons pas d'eux.
Naruto: Alors j'ai vraiment réussis cette technique?
Kurama: Oui, ça manque encore un peu de puissance et ça ne ressemblait qu'à une immense boule de feu. Tu devrais lui donner une autre forme. Mais l'important est là. Bravo.
Naruto: Tu es plus avare en compliment d'habitu…
 
  Il s'écroula sur le sol. La sueur de tant d'efforts perlait sur son front. Cela devait faire des heures qu'il vidait son chakra sur cette technique et puis cela faisait plus d'une semaine maintenant qu'il s'entrainait sans arrêt, prenant rarement le temps de dormir. Il commençait à atteindre sa limite.

  Kurama observa le blond toujours au sol, à moitié conscient. Il se rapprocha. Maintenant qu'il n'était plus derrière des barreaux il pouvait se déplacer dans l'immense salle. Il passa sa patte sous le corps de l'hôte pour le soulever à la hauteur de son visage.

Kurama: Tu as bien travaillé. Mais si tu continues comme ça tu n'arriveras plus à rien de bon. Tu ne tiens même plus debout. Alors tu vas sortir d'ici et aller te reposer. Quand tu tiendras de nouveau debout reviens ici.
Naruto: Je rêve ou tu t'inquiètes pour moi?
Kurama: Non je m’inquiète pour MA santé. Si tu ne deviens pas fort, tu mourras, et moi par la même occasion. Alors maintenant dégage et va dormir.
Naruto: D'accord...

  Il escalada la tête du renard pour aller tranquillement s'asseoir dessus. Il se laissa aller au sommeil, bercé par la chaleur du démon. Celui ci n'eut pas le temps de protester que son hôte dormait. Il soupira et décida de prendre une pause aussi.

  Peu après, le ninja blond sortit de sa méditation. Le soleil commençait à décliner. Il eut du mal à se relever, il était épuisé et ses muscles le faisait souffrir à force d'être resté assis et aussi parce même si il s'entrainait dans son esprit, la souffrance physique était bien là.

  Il titubait en s'appuyant sur les arbres pour continuer de tenir debout. Il finit par arriver à la maison du ninja copieur. Celui ci semblait absent. Mais Naruto n'arrivait plus à tenir debout. Il s'évanouit sur le pas de la porte.

  Ce n'est que plus tard que Kakashi arriva, des sacs de courses en main et son nez plongé dans un de ses livres cochons. Quand il s'approcha de la porte, il marcha sur quelque chose de mou qui émit un gémissement après s'être fait écraser. Il daigna baisser le regard, curieux de savoir ce qui trainait devant chez lui. Il fut plutôt surpris de voir que c'était le ninja blond qu'il venait d'écraser.

  Il se dépêcha de retirer son pied de ses côtes et de s'assurer qu'il allait bien. Il déposa ses paquets plus loin pour s'accroupir à côté de l'inconscient. Il le secoua doucement mais ça n'eut aucun effet. Il le regarda à nouveau, il semblait vraiment épuisé.

  Finalement il renonça à l'idée de le réveiller de toutes manières il n'y arrivait pas. Pour faire plus rapide il passa son bras dans son dos et le souleva. Il parvint à l'emmener jusque dans le salon pour le coucher dans le fauteuil.

  Quelques heures plus tard Une bonne odeur de viande réveillait le ninja. Il se redressa lentement, les yeux encore embrumé par le sommeil. Il balançait ses yeux azurs d'un côté à l'autre, essayant de savoir où il était. Il se souvenait de son entrainement avec Kurama, puis, le reste lui revenait vaguement. Le renard avait accepté de le laisser se reposer et il avait essayé de rentrer, il disait bien essayé parce qu'il ne se souvenait pas avoir réussi à rentrer. Alors que faisait-il là?

   C'est une vague touffe de cheveux gris en batail qui lui apportèrent la réponse. Il commençait à y voir plus clair. Kakashi était assis en face de lui, buvant un verre à la table basse. Il se retourna en voyant qu'il c'était réveillé.
 
Kakashi: Tu vas bien?
Naruto: Plus ou moins, j'ai mal partout et je suis fatigué. Sinon, je crois que ça va.
Kakashi: Je t'ai trouvé écroulé devant la porte. Tu devrais y aller moins fort sur l'entrainement. A ce rythme là tu vas te tuer à la tâche.
Naruto: Je dois devenir fort. Pour ça je suis prêt à tout donner.
Kakashi: Pourquoi cela te tient il autant à cœur jusqu'à te ruiner la santé.
Naruto: Si je ne deviens pas fort le cauchemar recommencera, encore une fois la mort, et toujours la mort. Quand il ne restera que des cadavres, quand je n'aurais pas réussis à sauver ce qui m'est chère, je recommencerais, encore et encore jusqu'à ce que je parvienne à sauver ceux qui représente tout pour moi. Je n'ai pas le droit d'abandonner, je n'ai pas le droit de mener une vie tranquille.
Kakashi: Je ne comprends pas.
Naruto: C'est normal, vous comprendrez tout plus tard, le plus tard possible je l'espère.

  Il se recoucha, tournant le dos au ninja. Celui ci comprit qu'il n'aurait aucune information complémentaire. Il regarda une dernière fois le ninja blond, ce gamin lui rappelait vaguement quelqu'un. En repensant à lui, différent souvenirs refirent surface, pas forcément joyeux. Son équipe, son maître, autant de chose qu'il avait perdue.

  Il essaya de se changer les idées en lisant son livre mais rien n'y faisait, ces souvenirs revenaient en masse. Finalement il posa son livre pour prendre sa tête dans ses mains.

Kakashi: Senseï...Rin...Obito...

  Naruto ne dormait pas complètement, il entendit les murmures de celui qui fut son maître. Il pouvait sentir les émotions mieux que quiconque. Pour l'instant il ne ressentait que de la tristesse, une tristesse immense. Jamais Naruto n'avait vu son maître ainsi, celui ci avait l'habitude de réprimer ses sentiments, mais les cacher ou les oublier ne fait que les renforcer. L'ex anbu en faisait les frais.

  Le blond laissa le ninja à ses pensées et partit dans les siennes il se rappela aussi de son équipe, de son maître, des missions qu'ils ont accomplit ensemble, la bataille de Konoha contre Pain. Puis enfin, la guerre.

  Il vit défiler sous ses yeux tout ses amis, morts. Leurs corps inertes jonchaient le sol. Ils étaient dans les derniers survivants. Il se revoyait, lui, pencher sur le cadavre de son amie aux cheveux roses. D'un coup il chassa cette image de ses pensées et se redressa.

   Finalement il c'était endormit. Il regarda vaguement l'horloge au mur, 4h. Il était tard, mais la lumière de la salle semblait encore allumée. Kakashi aurait du l'éteindre en allant se coucher. Naruto ne mit pas longtemps à comprendre pourquoi il ne l'avait pas fait. Il était toujours assis devant la table basse, la tête enfouie dans ses bras. Son dos se soulevait lentement au rythme régulier de sa respiration, preuve que le ninja dormait.

   Le blond ne réfléchit pas longtemps à ce qu'il allait faire. L'amener jusque dans sa chambre, c'était prendre le risque de le réveiller. Alors il redressa prudemment le ninja copieur pour lui retirer sa veste de juunin et son bandeau. Il passa son bras dans son dos et le souleva pour l'amener jusqu'au fauteuil où il l'installa. Pour finir il rabattit la couverture sur le dormeur, geste que celui ci avait fait avec lui quelques heures plus tôt. Il lui devait bien ça.

  Naruto se résigna à terminer la nuit dans l'autre divan, plus petit. Finalement le calme plat s'installa dans la maison, le sommeil avait prit les deux ninjas qui en avaient bien besoin. Se silence ne dura que quelques heures et fut troublé par celui aux cheveux gris qui commençait doucement à se réveiller.

  Il remuait d'un côté à l'autre, mais il se rendit compte qu'il était plus à l'étroit que d'habitude. Pensant se trouver contre le mur à côté de son lit, il roula de l'autre côté pour se retrouver A nouveau au milieu de son plumard, mais à la place il s'écrasa lourdement sur le sol. Le choc lui remit les idées en place, il regarda autour de lui tout en se massant le front pour faire diminuer la bosse. Il n'était pas dans sa chambre, dans le salon alors? C'est vrai qu'il c'était endormi sur la table.

  Il se releva pour essayer de comprendre. C'est comme ça qu'il remarqua dans l'autre fauteuil, le ninja blond, recroquevillé sur lui même pour ne pas tomber du petit divan. Il semblait grelotter, il n'avait pas se couettes et la matinée s'annonçait fraiche. Le ninja copieur se rendit compte que c'est lui qui avait la couverture. Il y eut un petit déclic dans son esprit et toutes les pièces s'imbriquèrent pour donner le puzzle finit de ce qui c'était passé hier soir.

   Maintenant que toutes ses questions avaient leurs réponses, il s’étira, finissant de complètement se réveiller. Il ramassa la couverture trainant à ses pieds et recouvrit le blond. Plus tard ce fut son tour de se réveiller.

  Aucun d'eux ne parla de ce qui c'était passé la veille. Ils se contentèrent de manger et se rendre au bureau du hokage (en retard) pour recevoir leur nouvelle mission. Sasuke et Sakura étaient déjà là. La jeune fille hurla sur son maître comme à son habitude, mais après ces cris vinrent se rajouter une remarque du glaçon.

Sasuke: Vous auriez put vous dépêcher un peu!

  Kakashi et Naruto se taisait, pour une fois qu'il avait réagit "normalement". Ils n'en revenaient pas. Le blond eut un sourire qui alla d'une oreille à l'autre.

Sasuke: Qu'est ce que j'ai encore fait?

  Il rougissait. La remarque était sortit toute seul. Naruto, lui était heureux que Sasuke participe un peu dans ce genre de moment, c'était bon signe pour l'avenir. Quand les deux autres membres de l'équipe rentrèrent dans le bureau, le blond glissa un mot à l'Uchiwa.

Naruto: Tu vois que tu avais envie de lui crier dessus.

  Il fit semblant que ça ne lui faisait rien, mais intérieurement il s'étonnait lui même de ce qu'il avait dit. Ils rentrèrent à leur tour chercher leur mission. Le hokage attendait patiemment, ses feuilles en main. Quand l'équipe fut au complet il put commencer son explication.

Sarutobi: Equipe 7, je sais que vous n'avez été promu que genin il y a quelques semaines, mais je manque de ninjas, alors je voudrais vous confier une mission de rang C.

* Naruto: C'est différent de mes souvenirs.
Kurama: C'est normal, certaine chose vont un peu changer, tandis que d'autres seront le miroir de ce que tu as vécus. C'est le risque avec le retour dans le temps, rien n'est figé pour l'éternité, tout bouge constamment, même dans le passé ou le futur. Les lois qui régissent ce monde sont complexes et hors de portée pour un esprit humain, même un bijuu est incapable de tout savoir.
Naruto: Si je résume ce que tu viens de me dire, certaines choses que j'ai vécues risque de changer?
Kurama: Oui, jamais des choses énormes, mais par exemple un événement que tu as vécu sera décalé de quelques jours ou encore l'âge de personnes qui n'étaient pas très proche de toi peut varier.
Naruto: Donc le hasard de ses changements me compliqueront les choses.
Kurama: Oui, d'ailleurs j'ai l'impression que quelque chose va changer maintenant.*
 
  Il quitta son esprit pour ce reconcentrer sur la mission. Le hokage allait l'expliquer mais avant prit un autre papier et se tourna vers lui.
 
Sarutobi: Naruto, j'aimerais te confier une mission, c'est aussi une de rang C mais tu la feras seul. Tu as suffisement le niveau pour ça et tu nous as prouvé plusieurs fois que l'on pouvait te faire confiance.
Naruto: Merci de votre confiance, en quoi consiste-t-elle?
Sarutobi: C'est relativement simple, tu devras aller dans un village de la frontière pour arrêter un mercenaire qui vole les villages frontaliers. Apparemment il n'est pas très fort, mais très rusé, je crois que c'est à ta portée.
Naruto: Aucun problème. Faites-moi confiance.
Sarutobi: Bien, passons à vous maintenant, j'aimerais que vous escortiez cet homme jusqu'à son village. Vous pouvez entrer!
???: Voici le méga-charpentier Tazuna!
Naruto: «  Non, pas maintenant! Pas cette mission! Pas quand je ne serais pas avec eux! »
 
  Kakashi remarqua tout de suite que le visage du blond s'était fait plus inquiet, il semblait réfléchir sérieusement à quelque chose. Pendant ce temps le charpentier bien connu de Naruto venait de faire son entrée, sa bouteil de saké à la main.

   Chacun se vit attribuer sa mission et repartit chez lui. Naruto ne retourna pas immédiatement chez le ninja copieur, il fit un petit détour vers la falaise des hokages. Il devait être midi, mais il n'avait aucune envie de manger. Comme il avait encore un peu de temps avant de partir pour sa mission il s'installa sur la tête de son père, c'était un des endroits où il pouvait se concentrer un maximum. Il partit discuter avec son locataire de leur problème.
 
*Naruto: Durant la mission qu'ils ont eue ils se feront attaquer par Zabuza et Haku. Je voulais justement participer à cette mission pour aider ses deux déserteurs. Ils ne méritent pas la mort qu'ils ont eu, ou vont avoir, enfin bref je me comprends.
Kurama: Tant que tu te comprends c'est l'essentiel, parce que moi je ne te comprends pas. Enfin, revenons à nos moutons. Tu voudrais participer à cette mission pour aider Zabuza et Haku, c'est ça?
Naruto: Bien sûr!
Kurama: Tu n'as qu'à y aller, c'est aussi simple que ça.
Naruto: J'ai une autre mission.
Kurama: Je sais, mais il te suffit de vite la finir et de rejoindre les autres qui seront en route pour le pays des vagues.
Naruto: Même si je la finis vite, question temps se sera limité. Il me faut trois jours pour atteindre les villages frontaliers et il m'en faudra au moins 5 pour les rejoindre, à ce rythme là j'arriverais trop tard et ça je refuse!
Kurama: Tu n'as qu'à utiliser la technique de ton père. Tu la maîtrise sans problèmes sur les courtes distances maintenant, il te suffit de l'appliquer sur les longues.
Naruto: Je ne pourrais pas, cette technique est extrêmement complexe, si je n'ai pas un repère visuel ou autre je ne pourrais pas rejoindre ce point et je me perdrais dans une dimension inconnue. Non, il suffirait que l'un des trois portes sur lui une balise ou une marque à laquelle je pourrais me référer pour la téléportation.
Kurama: J'ai une idée...*
 
  Le renard expliqua son stratagème. Naruto accepta de toutes manières c'était le mieux à faire. Maintenant qu'il avait la solution à son problème il rentra préparer ses affaires. Il devait partir dans quelques heures alors que l'équipe 7 ne devait partir que le lendemain.

  C'est sans surprise qu'il trouva le ninja copieur installer dans le fauteuil à lire son livre favori. Il lui adressa à peine un salut. Le blond partit regroupé ses affaires qui trainaient dans un coin de la pièce, il n'avait pas vraiment d'armoire alors ses affaires restaient à même le sol où dans un des placards inoccupé du salon. Quand il eut tout ce dont il avait besoin il se prépara à partir mais Kakashi le retint.
 
Kakashi: Attends, je viens avec toi.
 
  Les deux ninjas quittèrent la bâtisse pour partir vers la porte nord, la principale. Le vieil hokage attendait devant les portes patiemment. Les deux le rejoignirent rapidement.
 
Sarutobi: Reviens vite, je compte sur toi. Et fais attention à toi.
Naruto: Ne vous inquiétez pas, je ferais attention, mais j'ai quelque chose à vous dire Kakashi.
Kakashi: Quoi donc?
Naruto: La mission que vous allez commencer demain, soyez prudent.
Kakashi: Ce n'est qu'une mission de rang C
Naruto: Je suis très sérieux, soyez prudents, on ne sait jamais. Restez vigilent. Les problèmes arrivent quand on s'y attend le moins.
 
  Ils se fixèrent longuement de leur œil unique. L'épouvantail voyait qu'il était sérieux, très sérieux, mais pourquoi? Ce n'était qu'une petite mission d'escorte. Finalement leurs deux yeux se détachèrent et le blond disparut dans la forêt.

   Sarutobi se posait autant de question que son cadet quand aux conseils du jeune ninja.
 
Kakashi: Croyez vous que ce soit une bonne idée de le laisser faire une mission seul? On ne sait toujours pas clairement pourquoi il est venu dans ce village. De plus il nous cache beaucoup de chose, comme sa force ou ses techniques.
Sarutobi: J'ai dit que je lui faisais confiance. Ce n'était pas de paroles en l'air. Cet enfant ne m'inspire rien de mauvais, je suis sûr que c'est pareil pour toi. Les questions que tu poses ne sont là que pour la formalité,  tu ne le vois pas comme un ennemi.
Kakashi: Vous me connaissez trop bien.
Sarutobi: Allez, va entrainer tes élèves pour qu'ils soient prêt demain. Et prend au sérieux ce que viens de dire Naruto, je crois que ça a son importance.
Kakashi: On verra bien. Seul l'avenir nous le dira.

  Le lendemain, le jour se lève calmement sur le village de la feuille. Le soleil montait lentement dans le ciel. Plus bas, devant le portail, deux ninjas attendaient avec leur client. Celui ci commençait d'ailleurs à s'impatienter. Un des ninjas manquait à l'appel.

Tazuna: Mais qu'est-ce qu'il fait?!
Sakura: Nous avons hérités du senseï le moins ponctuel de tout le village. Pourquoi faut-il qu'il arrive toujours en retard?
Sasuke: Le seul qui pourrait répondre c'est Naruto, mais on devra se passer d'explications pour l'instant.
Sakura: C'est vrai, il est en mission seul pour l'instant. Tu crois que ça ira pour lui?
Sasuke: Sûrement. Il est très discret et cache un maximum ses capacités mais on peut sentir sa puissance.
Sakura: Moi je ne sens rien. Tu es vraiment le plus fort Sasuke!

  Il soupira. Il avait crut pouvoir avoir une conversation normal avec elle, mais apparemment  malgré tout les changements, elle ne semblait pas prête à quitter ses vieilles habitudes. C'est vrai que depuis que Naruto était dans l'équipe elle faisait plus attention aux missions, elle se concentrait sur sa vie de ninja et plus sur lui.

   Mais quand le blond n'était pas là, certains tics refaisaient surface. Était-elle vraiment dingue de lui à ce point? Ça l'embêtait plus qu'autre chose. Il fut sortit de ses pensées par l'arrivée du retardataire. Il leur sortit encore une excuse débile pour finalement annoncer le commencement de leur première mission de rang C. Mais avant de partir Sasuke avait quelque chose à demander à son maître.

Sasuke: Senseï?
Kakashi: Oui?
Sasuke: Croiseras-t-on des ninjas?
Kakashi: Non, ce n'est qu'une mission de bas rang. Des ninjas ne devraient pas être impliqué.
Sasuke: Hn…

  Enfin ils purent prendre la route. Rapidement Kakashi se rendit compte que son élève restait sur ses gardes, prêt à contrer une attaque à tout moment. Pourquoi était il aussi tendu? Ça devait avoir un lien avec la question qu'il avait posée précédemment.

  En réfléchissant à ça il se rappela la mise en garde de Naruto la veille: " Faites attention, soyez vigilent et toujours sur vos gardes". En avait il aussi parlé à Sasuke?

  Ceci expliquerait cela mais faire des théories ne servaient à rien pour le moment. Il devait se concentrer sur la mission. C'est à ce moment que le ninja aperçut une flaque d'eau au sol. Ensuite l'attaque contre les frères ninjas passa très vite.

   Après vinrent les explications de Tazuna. Maintenant qu'ils étaient au courant Kakashi refusait de continuer la mission, mais après la demande de Sasuke et Sakura de continuer,  ils reprirent leur route.

  A certains moments du trajet le ninja copieur sentait quelque chose les observer, mais ce sentiment disparaissait aussi vite qu'il était arrivé. Maintenant ils progressaient sur l'eau, dans une barque. Le brouillard les cachait. Cela permit à Kakashi de prendre quelques minutes de repos et de baisser sa vigilance. 

  Au fur et à mesure que le temps passait, l'épouvantail ressassait en boucle les paroles du blond et le combat contre les deux déserteurs. Était-il possible que Naruto ait prévu cette attaque? Comment aurait il put être au courant? Cela paraissait fou mais pas impossible.

   Petit à petit le doute germait, Naruto était il vraiment de leur côté? Il semblait au courant sur ce qui allait se passer durant cette mission, alors il serait tout à fait possible qu'il ait des contacts avec leurs ennemis. Il tirerait ça au clair avec le concerné quand il reviendrait au village.

   Maintenant il était temps de retourner sur la terre ferme. Quelques mètres plus loin, une ombre les suivait discrètement. Elle avançait à pas de loup, se fondant presque avec le paysage.

  Plus tard, le calme fit place au combat. zabuza venait d'arriver. Les ninjas de la feuille se mirent en position de combat pendant que le ninja copieur dévoilait sa carte maitresse.
 
Kakashi: Sakura, sasuke, restez en retrait. Je m’occupe de lui.
Sakura: Mais on ne va pas vous battre seul!
Kakashi: Il est différent de ceux d'avant, vous ne pourrez rien faire contre lui!
sakura: Mais…
Sasuke: Sakura il a raison, restons ici et protégeons Tazuna.
Sakura: D'accord.
 
  Le combat s'engagea, rapidement le taïjutsu laissa place aux ninjutsus de type suiton. Aucun ne prenait l'avantage sur l'autre et les coups ne voulaient pas s'arrêter.

  Perché sur un arbre un spectateur observait, ne sachant pas trop quoi faire.
 
???: Je devrais peut être y aller..
*???: Pas encore, ils n'ont pas besoin de toi pour l'instant. Et puis tu devrais rester dans l'ombre encore un peu.*
???: C'est vrai, Kakashi va trouver bizarre que je sois ici. Bon! Je vais attendre encore un peu, j'interviendrais quand tout se compliqueras.
 
  Plus bas la batail acharnée que se livrai les deux ninjas continuait, le pouvoir du sharingan tournait à plein régime, Kakashi savait qu'il ne pourrait continuer ainsi très longtemps. Il changea pour reprendre le taïjutsu, mais alors qu'il s'abaissait pour esquiver un coup d'épée visant sa tête, il reçut un violent coup dans le ventre qui l'envoya ricoché sur l'eau avant de s'y enfoncer.

  A peine avait-il le temps de sortir que déjà le déserteur était derrière lui. En quelque secondes il fut prit dans une prison aqueuse. Maintenant ils étaient mal.
 
Zabuza: J'en ai enfin finit avec toi, je vais pouvoir me concentrer sur mon contrat maintenant.
Kakashi: Sasuke, Sakura!! Partez, allez vous en!! Vous ne pourrez pas le battre!!
Sakura: Et vous?!!
Kakashi: Ne vous occupez pas de moi, notre mission est de protéger Tazuna!!
Sakura: Mais on a aucune chance de le battre sans vous!!
Kakashi: Tant qu'il me garde prisonnier il ne peut pas bouger et ses clones ne peuvent pas aller très loin! Alors profitez-en pour vous enfuir!!
Sakura: Mais…
Kakashi: Ne discute pas et partez!!!
Zabuza: Je ne les laisserai pas s'en aller.
 
  Ils eurent à peine le temps de courir quelques mètres que déjà un clone aqueux leur barrait le passage. Sakura se plaça devant Tazuna pendant que Sasuke sortait un kunaï, prêt à se battre, même si il savait que ses chances de gagner étaient faible.

  Pourquoi Naruto devait il être autre part dans de tel moment, ils auraient bien besoin d'un quatrième membre. Le brun s'étonna lui même de penser à celui ci dans un tel moment, ensuite il repensa à une conversation qu'il avait eue avec lui avant de partir.

  S’il ne lui avait pas mentit ils seraient peut être sauvé. Il se raccrochait à se maigre espoir, mais c'était déjà mieux que rien.

   Sasuke fut le premier à attaquer, il se jeta sur son adversaire, mais celui ci, même si il n'était qu'un clone, était vraiment puissant. Seulement il n'allait pas abandonner pour autant. Il continuait ses assauts jusqu'à ce qu'il reçoive un coup de pied qui le fit reculer.
 
Zabuza: Ton niveau n'est pas mauvais, mais tu es loin d'être un vrai ninja. Je me demande si tu tiendras encore longtemps.
 
  Une aura meurtrière satura l'air, sans savoir pourquoi le brun se mit à trembler, il était comme paralyser, la tension était insupportable. Le nukenin profita de ce moment pour lui donner un bon coup dans le ventre qui le cloua au sol. il peinait à retrouver son souffle.

   Kakashi regardait impuissant la lame se lever au dessus la tête de son élève, prête à s'abattre mortellement. La scène sembla se passer au ralenti jusqu'à ce que le bruit de l'épée heurtant le sol face revenir la réalité  Le clone regarda l'endroit où devait se trouver le cadavre de l'enfant, mais à la place il ne trouva que du vide.
 
???: Par ici.
 
  Il regarda vers la voix et vit celui qui devait se trouver sous son épée dans les bras d'un inconnu, vêtu d'une longue cape noir. Il n'eut pas beaucoup de temps pour comprendre ce qui se passait car le clone aqueux reprit sa forme d'origine, une flaque, après qu'un autre ninja l'ait battu d'un seul coup. Lui aussi était vêtu d'une cape noir.

   Le premier s'éloigna avec le blessé vers Tazuna et Sakura. Il le déposa prudemment contre un arbre, celui ci commençait à reprendre ses esprits. Quand il vit celui qui se tenait en face de lui il ne put retenir un sourire
 
Sasuke: C'est pas trop tôt Naruto!
Naruto: Désolé pour l'attente.
 
  Les deux nouveaux arrivants retirèrent leur cape, laissant voir leurs cheveux blonds en bataille. Zabuza remarqua qu'ils étaient tout les deux des copies conformes. L'un devait être un clone. 
 
Kakashi: Qu'est-ce que tu fais ici?!
Naruto: Je suis venu vous aider. Et il semble que vous en ayez besoin.
Kakashi: Comment pouvais tu savoir que l'on avait des problèmes?!
Naruto: Vous devriez garder votre souffle, vous n'aurez bientôt plus d'air. Et je vous donnerais des explications après.

  Le ninja copieur dut se résigner. De toutes manières il n'avait pas trop le choix. Sans l'intervention du blond Sasuke était finit. Zabuza, lui, se réjouissait d'avoir un nouvel adversaire. Ils restèrent quelques instants, se jugeant du regard.

  Le déserteur essayait de savoir la puissance du jeune ninja, mais rien ne transparaissait. Aucun geste, aucune effusion de chakra pouvant le renseigner sur le niveau du blond. Celui ci, quant à lui, n'avait pas besoin de savoir ce genre de chose, il avait déjà combattu Zabuza, il connaissait ses techniques et son niveau. Seulement il ne pouvait pas que penser au combat actuel, mais aussi à ce qui viendrait après.

* Naruto: Qu'est ce que je dois faire? Haku doit être dans les parages. Je le débusque? Trop risqué, Kakashi trouverait ça encore bizarre.
Kurama: T'es vraiment ridicule gamin. Le cyclope finira bien par apprendre notre petit secret un jour ou l'autre.
Naruto: Je sais, mais s’il l'apprend il deviendra plus rapidement une cible de l'Akatsuki, et j'aimerais éviter ça.
Kurama: De toutes manières tu le sais toi même tu n'es pas fait pour la réflexion mais plus pour l'action, alors bats toi et butes moi ce type.
Naruto: Ow, doucement quand même. Mais quelque part tu as raison. Allez, c'est partit pour un joli combat! *

  Maintenant qu'il savait ce qu'il allait faire, il pouvait commencer à bouger. Il se mit en garde. Zabuza se contenta de recréer un clone. Il valait mieux être prudent quand on ignore le niveau de celui que l'on a en face de soi. Mais il n'eut pas beaucoup de temps pour ses observations car son clone fut une fois encore détruit rapidement.

   La surprise eut à peine le temps de passer que le ninja de la feuille se tenait devant lui, le poing armé et prêt à l'envoyer dans la tête de son ennemi.

Zabu/Kaka: « Quelle vitesse! »
 
  Le nukenin s'abaissa à temps pour l'éviter, mais ne lâcha pas la prison aqueuse pour autant. Mais celle ci ne tint pas longtemps, car, à peine s'était il abaissé qu'un genou s'enfonça dans son ventre, le faisant reculer par la même occasion.

  La prison disparut et Naruto en profita pour récupérer le ninja prisonnier. Il se dépêcha de quitter l'eau pour rejoindre la terre. Il assit Kakashi à côté de sasuke, pour l'instant il vidait ses poumons de toute l'eau qu'ils avaient avalée.
 
Naruto: Sakura, veille sur eux. Je le bats et je reviens.
Sakura: D'accord.
Tazuna: Z'êtes qui?
Naruto: Je suis dans leur équipe mais on m'avait assigné à une autre mission. Je suis revenu pour les aider.
Kakashi: M..Mais et…ta mission?
Naruto: Terminée, maintenant calmez vous, vous avez bu la tasse et vous avez beaucoup trop utilisé votre sharingan. Vous devez être épuisé. Laissez-moi faire.
 
  Il repartit sur la rivière. Zabuza venait de se relever difficilement et ne semblait pas de très bonne humeur.
 
Zabuza: Tu es plutôt rapide, et fort aussi. Ton coup m'a bien amoché. Mais est-ce que c'est la seule chose que tu sais faire?
 
  L'aura meurtrière revint, saturant l'air et faisant trembler les deux genins. Pour Naruto ça ne faisait rien. Certes cela pouvait être effrayant pour un ninja normal, mais comparé à Orochimaru, l'Akatsuki, Madara ou Kyubi, ce n'était rien. Il ne pouvait pas avoir peur de ça.

  Mais si il voulait jouer à ce jeux là, il allait être servit. Ils continuaient de se juger, le premier qui lâcherait à cause de la tension aura perdu. L'épéiste remarqua que l'aura meurtrière ne semblait pas déranger son adversaire, il l'augmenta, faisant vibrer la surface de l'eau sous ses pieds. Naruto restait tranquille, il gardait les yeux fermé, se concentrant sur ce que Kyubi lui avait apprit.

  Il sentit la surface de l'eau se mettre en mouvement, Zabuza courrait vers lui, il sentit le chakra s'amassant dans l'eau, il va utiliser un dragon aqueux. Ce ne sera pas suffisant contre lui. Avant même que le ninja ait put finir sa technique, il sentit un courant d'air passer à côté de lui, alors que devant lui le blond avait disparut.

   Il eut à peine le temps de se retourner qu'il recevait plusieurs dizaines de coups, il tentait de parer tant bien que mal. Finalement il y parvint en donnant un coup d'épée vers l'épaule du ninja, celui ci esquiva et au lieu d'y perdre un bras, une longue entaille lui ouvrit le bras.

  Les deux opposants se séparèrent, reprenant leur souffle. C'est là que le déserteur remarqua que Naruto avait gardé les yeux fermés depuis le début.
 
Zabuza: Pourquoi gardes-tu les yeux clos?
Naruto: Parce que je suis aveugle de mon œil droit, alors en combat j'ai du mal à juger les distances, alors c'est plus facile de fermer complètement les yeux.
Zabuza: Tu ne tiendras pas très longtemps comme ça.
Naruto: Pour l'instant j'ai l'avantage. Mais si tu tiens vraiment à voir mes yeux.
 
  Il les rouvrit, mais le nukenin put tout de suite voir que l'œil droit ne semblait pas vraiment aveugle, il avait une teinte carmin, fendu en son milieu comme celui d'un félin. A peine eut il fait ce simple geste une vague de chakra secoua le terrain, une ambiance pesante s'installa, une puissance énorme émanait du corps du ninja blond.

  Plus loin les genins regardaient impressionné.
 
Sasuke: Voila de quoi sont capable les ninjas de niveau supérieur, c'est incroyable.
Sakura: Effrayant surtout, je tremble de peur comme une feuille alors que ce n'est pas moi qui me bats.
kakashi: Naruto nous cache beaucoup de choses.
Sakura: Vous allez mieux senseï?
Kakashi: J'ai connu meilleur mais ça va, ne t'inquiètes pas pour moi.

  Plus loin les rafales de coups continuaient jusqu'à ce qu'une nouvelle fois les deux se séparent. Zabuza était épuisé, alors que Naruto transpirait à peine. La blessure à son bras ne semblait pas le déranger, il se comportait comme si il n'avait rien.

Zabuza: Toi, tu n'es pas humain.
Naruto: Si, mais pas complètement.
Zabuza: Qu'es tu alors?
Naruto: Bonne question, on me l'a déjà posée et moi même je me la pose souvent, mais à chaque fois je suis incapable d'y répondre.
Zabuza: Tu m'as l'ait bizarre gamin.
Naruto: Je le suis. Peux-t-on reprendre notre combat?

  Il ne lui laissa pas le temps de répondre et préféra lui envoyer un coup qui l'encastra dans un arbre hors de la rivière.

   Alors qu'il se rapprochait pour en finir des aiguilles vinrent se planter dans la nuque du déserteur. Son corps tomba lourdement sur le sol. Naruto observa cette scène, pas besoin de savoir qui avait fait ça, il connaissait déjà la réponse.

Naruto: « Cette scène se répète encore une fois. »

  Finalement il tourna son regard azur vers un des arbres, un enfant portant un masque d'anbu s'y tenait. Celui ci descendit pour se poser à côté du corps.

Anbu: Merci pour l'aide. Cela fait pas mal de temps que je le traque.
Naruto: Mh. Prenez bien soin de lui.

  Il ajouta ça avec un fin sourire qui fit sursauter le nouvel arrivant. De quoi voulait-il parler? Peut être était ce juste un hasard. Il ne voulut pas attendre plus longtemps pour savoir si cet homme est au courant de leur plan et disparut avec le nukenin.

   Le blond soupira, s'étira et repartit sur l'autre rive rejoindre son équipe. Sasuke c'était relevé, le ninja copieur, lui, restait assis contre l'arbre.

Sakura: Qui était ce?
Naruto: C'est un chasseur de déserteur de Kiri, il traquait Zabuza.
Sakura: Maintenant qu'il est mort, que va-t-il en faire?
Naruto: Probablement détruire son corps. Mais je vous expliquerais ça plus tard, nous devons nous remettre en route, Kakashi a besoin de repos et moi aussi.
Tazuna: Et vous l'avez mérité! Ne vous inquiétez pas, nous sommes bientôt chez moi.
Kakashi: Bien! Quand on sera arrivé, Naruto tu me devras des explications.
Naruto: Vous ne devriez pas vous lever.

   Le ninja copieur n'écouta pas et se releva, mais quelques pas plus loin il s'évanouit. Avant qu'il ne heurte le sol Naruto le rattrapa et le hissa sur ses épaules.

Sakura: Il va bien?
Naruto: Oui, c'est juste la fatigue. Quelques jours au lit et il sera comme neuf.
Sakura: Et toi? Ton bras à l'air sérieusement touché.
Naruto: Ce n'est pas grave, ça attendra que l'on arrive chez Tazuna. Par contre toi Sasuke, ça va?
Sasuke: Oui.

  Il n'eut rien de plus comme réponse. Il voyait bien dans les yeux couleurs charbons du jeune ninja que celui ci n'était pas content de lui. Maintenant comme tout le monde semblait entier ils reprirent la route.

  Quand ils arrivèrent enfin, quelques kilomètres plus loin, un certain déserteur se réveillait.

Commentaire de l'auteur Et voila encore un chapitre... J'ai rien d'autre à dire... Est-ce que ça vous a plut?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales