Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 318 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un retour pour tout changer Auteur: Kohaku1102 Vue: 34210
[Publiée le: 2013-04-24]    [Mise à Jour: 2014-10-27]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaires : 48
Description:
La guerre c'est terminée. Dure défaite pour les ninjas. Juste pour un ninja, car tous les autres sont mort au combat, tués par cette organisation de malheur. Le dernier survivant croupissait dans une prison, attendant que l'on vienne lui retirer Kyubi, ce qui le menerai immédiattement à la mort. Mais juste avant que celle-ci ne vienne le prendre, on lui offrit une seconde chance. Retourner dans le passé et essayer de changer ce monde.
Cette tâche s'avère bien plus difficile que Naruto y avait pensé, surtout quand le hasard se mêle à l'histoire. Pour réussir une telle entreprise il va lui falloir un petit coup de main d'un certain démon.
Crédits:
Les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto. Sauf ceux que j'inventerais.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Entrainement

[5277 mots]
Publié le: 2013-06-05Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

  Une ombre se rapprochait du terrain où attendaient les deux ninjas. Ils savaient que le combat n'était pas terminé.

  Le vieil homme arrivait. Il avait hâte de voir de quoi était capable cet étranger qui semblait garder pas mal de secret au fond de lui.
 
Sarutobi: Je vois que vous êtes prêts. Alors allez-vous placer. Je donnerais le signal de départ.
 
  Ils s'éloignèrent pour se placer au centre du terrain gardant encore les marques de brulure que Sasuke avait créé.
 
Sarutobi: Vous pouvez y aller et montrer moi de quoi vous êtes capable.
Kakashi: Prépare-toi, je ne te ferais aucun cadeau.
Naruto: Moi je ne sais pas...
 
  Le vieil homme avait déjà donné le signal de départ mais aucun d'eux ne bougeait. Ils se livraient à un combat de regard, ne détournant pas une fois les yeux, le premier qui lâcherait aurait perdu d'avance. Mais pendant ce temps Naruto était plus prit dans ses pensées que dans le combat.
 
* Naruto: Ce n’est pas bon, je n'avais pas prévu de me battre aussi tôt avec mon maître. Je peux utiliser le multi clonage sans problèmes, ça n'éveillera aucun soupçon, mais pour le rasengan c'est une autre histoire. Je ne dois pas l'utiliser sinon ça paraîtrait louche. Personne à part le yondaïme, l'ermite pas net et Kakashi ne maitrise cette technique. Pour le mode sennin et Kyubi c'est pareil, là je n'aurais aucune excuse. Aaa! C'est trop compliqué!!
Kyubi: Voilà pourquoi je t'ai dit qu'il faudrait que tu élargisses ton nombre de technique.
Naruto: Oui, je sais mais je ne peux pas faire ça dans l'immédiat!
Kyubi: Alors trouve une explication au fait que tu maitrise le rasengan et n'utilise que le taïjutsu. On s'en fiche si tu perds ce combat! Ton but c'est juste de devenir plus fort!
Naruto: C'est bon, c'est bon...
Kyubi: Alors maintenant sors d'ici et va te battre, ou plutôt devrais-je dire mordre la poussière!*
 
  Il sortit de son esprit pour se trouver à nouveau devant son ancien maître qui le regardait avec un air assez surpris.
 
Kakashi: «  C'est étrange, il y a à peine quelques secondes j'aurais dit qu'il n'y avait plus personne dans son corps, comme si son esprit était partit ailleurs alors que maintenant on dirait qu'il s’est réveillé. C'est vraiment bizarre. Que nous caches-tu encore Naruto? »
Naruto: «  Je n'aurais peut-être pas du parler à Kyubi là maintenant. Mes "absences" ne vont pas passées inaperçues aux yeux de Kakashi. Surtout vu la tête qu'il fait. Je vais devoir faire plus attention. »
 
  Chacun ayant fini de se poser des questions, ils revinrent tous les deux à leur activité principal, le combat. Et c'est sans attendre plus longtemps que le croc blanc se jeta sur son adversaire. Toujours aussi surpris malgré les années par la vitesse du ninja copieur, Naruto ne réagit pas immédiatement. A cause de ça il se prit un bon coup de pieds dans les côtes qui l'envoya paître un peu plus loin.

  Après un tel coup il fut bien obligé de se ressaisir, c'était contre Kakashi qu'il se battait. Et ça l'embêtait. Il se débrouillait bien en taïjutsu, mais s’il n'utilise que ça il va finir à l'hopital.

  Pendant qu'il réfléchissait, Kakashi lui n'arrêtait pas ses coups. Mais même si son esprit réfléchissait à quelque chose, ses réflexes et son esprit animal prenait la place inconsciemment. Alors il commença à riposter. D'abord des coups assez faible, mais rapidement ils s'intensifièrent ne laissant pas place à une riposte de la part du ninja copieur qui recevait coup sur coup ne sachant plus quoi faire face à cette rapidité.

  On aurait pu croire qu'il était tellement concentré sur le combat que c'était grâce à ça qu'il prenait l'avantage, mais c'était complètement l'opposé. Naruto était perdu dans ses pensées.
 
Naruto: «  Il faut que je trouve une excuse pour le rasengan... »
 
  Kakashi commençait à se réveiller et contrait les coups mais dès qu'il en donnait un, Naruto esquivait avec souplesse. Ce fut le cas alors qu'il voulut lui asséner un coup de poing en pleine face. Mais en quelques secondes il se cambra esquivant le poing.
 
Naruto:  « Une excuse..Une excuse... »
 
  Il venait à peine d'esquiver le poing qu'il entama un salto arrière et dans son élan il attrapa avec ses jambes le cou de son maître et en terminant son tour aérien il le lança vers le sol. Kakashi parvint à se replier sur lui-même diminuant l'impact sur sa tête. Il roula après sur plusieurs mètres.

  Il n'eut même pas le temps de se redresser que le blond arrivait derrière lui pour lui asséner un violent coup de pied le renvoyant à l’autre bout du terrain, où déjà le jinchuuriki l’attendait. Et celui-ci rappliqua  par un coup de pieds, lançant l'épouvantail vers le ciel.
 
Naruto: «  Il faut que je trouve une excuse... »
 
  Kakashi volait pour l'instant dans les airs. Pendant ce court laps de temps il essaya de se redresser mais il n'eut pas plus de temps car déjà un jeune garçon aux cheveux de soleil apparaissait devant lui. Et avec une puissance digne des plus grands ninjas il le propulsa vers le sol. Il dut sa survie uniquement à une permutation de dernière minute et qui finit en glissade pour Kakashi. Alors qu'il se redressait, Naruto vint se poser calmement en face de lui.
 
Naruto:  « J'ai trouvé!! »
 
  Maintenant qu'il avait trouvé une excuse s’il utilisait le rasengan il pouvait à nouveau se reconcentré sur le combat. Il se rendit compte que le croc blanc était à terre et avait bien du mal à se relever.
 
Naruto: Qu'est ce qui s'est passé?
Kakashi: Tu..tu ne le sais pas?
Naruto: Euh, non.
Kakashi: Comment c'est possible, tu viens de te battre comme un vrai lion et tu ne sais pas ce que tu as fait?
Naruto: Désolé mais je ne vois vraiment pas. «  Est ce que ce serait un coup de Kyubi? Je lui demanderai tout à l'heure. »
Kakashi: Bon, je ne vois vraiment aucune explication pour l'instant. Alors continuons. Voyons voir si tu es si puissant en étant conscient.
Naruto: Je suis prêt Kakashi!
 
  Le combat repris, toujours au taïjutsu. Le ninja copieur n'hésitait pas à utiliser le ninjutsu, essayant de forcer le blond à l'utiliser aussi, mais rien n'y fait, il s'obstinait à rester au corps à corps, même si il se faisait blesser par des flammes.

  Kakashi commençait à avoir un doute, savait il utiliser le chakra? Sûrement vu la réserve de chakra qu'il possède mais pourquoi s'obstine-t-il à ne pas l'utiliser? Voilà les questions que le ninja se posait, essayant en vain de trouver une réponse. Alors il opta pour la solution la plus direct au lieu de se triturer les méninges.
 
Kakashi: Bon sang, tu sais utliser le ninjutsu ou pas?!
Naruto: ...
Kakashi: Si tu continues de nous cacher des choses sur toi on te considérera comme un ennemi!
Naruto: Je vous l'ai déjà dit, vous n'avez aucune raison de me craindre.
kakashi: Prouve le nous!
Naruto: Je ne sais pas si vous tapez est une bonne preuve de confiance.
Kakashi: Les ninjas se comprennent à travers les coups. Bats-toi sérieusement et je saurais ce que tu penses réellement.
Naruto: Tout ça je le sais déjà.
Kakashi: Alors continuons.

  Le combat reprit de plus belle. Étrangement Naruto avait du mal a esquivé les attaques arrivant à sa droite. La preuve était qu'il n'était blessé que de ce côté. Il y avait aussi quand il donnait des coups, régulièrement il ne le touchait pas ou pas là où il voulait. Et ça l'énervait au plus haut point.

Naruto: Saleté de blessure!!! A cause de mon œil je n’arrive pas à viser juste !!
Kakashi: «  d'où lui venait cette force tout à l'heure, il était si puissant et rapide alors que maintenant... »

  Tout cela lui paraissait de plus en plus étrange. Il faisait exprès de monter un peu le niveau pour que Naruto sorte le grand jeu. Mais il s'obstinait à rester au taïjutsu. Mais son acharnement finit par payer car, quand Naruto eu marre de ce faire mettre au tapis, il utilisa enfin du chakra concentré dans ses pieds pour esquiver une boule de feu.

Kakashi: Eh bien voilà, tu sais utiliser le chakra.
Naruto: Oui, mais ce n'est pas tout!

  Des clones sortirent des bois, des dizaines de clones se jetèrent sur le ninja copieur. Il crut d'abord à une simple technique d'illusion mais il se rendit vite compte qu'ils étaient bien réels.

Kakashi: Un kagebushin?!
Naruto: Oui, et j'ai encore d'autre chose à vous montrer.

  Alors que le ninja copieur s'acharnait contre les clones il ne remarqua pas l'original occupé de préparer une technique concentrant son chakra dans sa main. Mais le vieil hokage, lui, la vit bien.

Sarutobi: Impossible! Cette technique....

  Même si il ne l'avait pas vue la préparer, il ne tarda pas à en subir les effets. Il se débattait toujours contre ces clones qui revenaient en surnombre. C'est quand il entendit ce sifflement si particulier qu'il se retourna et aperçut dans les mains du ninja aux cheveux de soleil un orbe bleuté tourbillonant dans sa paume.

   Les clones l'empêchèrent de réagir et il se prit l'attaque dans le dos. Il vola sur plusieurs dizaines de mètres avant de s'écraser contre un arbre. Malgré le coup dévastateur il reprit rapidement ses esprits.

Kakashi: Comment peux-tu connaitre cette technique, c'est impossible!!
Naruto: Il semblerait que non.
Kakashi: Comment?! Seule le quatrième Hokage et son maître la connaisse!! Qui es-tu?!
Naruto: …

  Le croc-blanc se releva  et relança une immense boule de feu. Mais Naruto l'esquiva en glissant rapidement sur le côté. C'est durant cette esquive qu'il l'a vit. Une petite fille à l'autre bout du terrain. Tremblant face à l'attaque immense qui se dirigeait droit vers elle.

Sarutobi: Vas t en petite!!!
Naruto: Attention!!!

  La boule de feu était trop proche, et elle trop apeurée pour bouger. Kakashi avait du mal à se déplacer. Il ne pourrait pas l'aider. Le vieil hokage également. Ils assistaient tous les deux, horrifiés à la scène qui allait se dérouler.

  Seulement, à la dernière seconde, un rayon jaune traversa tout le terrain pour dépasser l'attaque et se placer devant l'enfant. Et puis ce fut le choc. Une grande explosion, un immense nuage de poussière, puis plus rien. Rien ne bougeait.

  Finalement le Hokage et Kakashi coururent jusqu'à l'endroit de l'impact. Ils ne distinguaient rien à cause de la poussière mais elle ne tarderait pas à se disperser. En attendant ils se faisaient un sang d'encre. Comment auraient ils purent survivre à une technique pareil?

   La question ne se posa pas très longtemps car dès que le nuage fut dissipé ils aperçurent une ombre recroquevillée sur elle-même. Mais à leur plus grande surprise elle se mit à bouger et à se relever en toussotant. Ils coururent immédiatement à la rencontre du rescapé. Et ils eurent la joie de se rendre compte que finalement ils avaient tous les deux survécus car le blond tenait dans ses bras une petite fille qui sanglotait.

Naruto: Chut, ne pleure plus, c'est finit et tout va bien.

 Quand elle eut finit de pleurer elle peut répondre aux questions que se posaient Naruto.

Naruto: Qu'est-ce que tu fais ici? On est pourtant loin du village.
Enfant: Je…j'ai vu un papillon, je l'ai suivi et puis je me suis perdue. Je ne sais pas où est maman...

  Elle recommença à pleurer.

Naruto: Ne t'inquiète pas, on va la retrouver ta maman. Si tu veux on va la chercher à deux d'accord?
Enfant: Oui!
Naruto: Désolé Kakashi, mais peut-on remettre ce combat à plus tard? Une autre tâche m'attend.
Sarutobi: Je ne crois pas que nous aurons besoin de continuer ce test, par le geste que tu viens d'accomplir tu t'es montré digne d'être un ninja de Konoha. Tiens voilà ton bandeau. Et bienvenu au village de la feuille!
Naruto: Merci beaucoup. Mais je vais devoir vous laisser, je crois que sa mère doit se faire un sang d'encre.
Sarutobi: Bien sûr, allons-y. Nous t'accompagnons.

  Le petit groupe partit laissant le terrain dans un sale état. Quand ils arrivèrent de nouveau en vue des habitations, ils virent une jeune femme qui semblait complètement perdue. Elle courrait dans tous les sens, regardant dans chaque ruelle et chaque recoin. Naruto n'eut aucun mal à savoir de qui il s'agissait.

Naruto: C'est ta maman?
Enfant: Oui!! C'est elle!!

  Elle sauta des bras du blond pour courir rejoindre la jeune femme. Celle-ci, dès qu'elle l'aperçut, lui ouvrit grand les bras pour après la combler de câlins. Naruto regardait cette scène, heureux pour la petite, mais également triste à cause d'autre chose.

Naruto: Elle a beaucoup de chance...
Kakashi: Pourquoi?

  Il ne lui répondit pas. Il se dirigea à son tour vers cette maman.

Mère: C'est vous qui l'avez ramenée. Merci, merci, merci beaucoup!!
Enfant: Il y avait une énorme boule de feu et le monsieur il est arrivé et il m'a protégée. Tu aurais dû voir. Il brillait!
Mère: Voyons, un humain ça ne brille pas. En tout cas, encore merci. Je vous suis infiniment reconnaissante.
Naruto: De rien. Et toi, quand tu chasses les papillons, fait plus attention à l'avenir!
Enfant: D'accord!

  Le blond regardait la mère s'éloigner avec sa fille pour rentrer manger un bon repas. Un peu en retrait le Hokage discutait sérieusement avec le ninja copieur.

Sarutobi: Alors que penses-tu de lui maintenant?
Kakashi: Je ne sais pas. Il ne nous a pas montré tout ce dont il était capable. Et puis vous l'avez vu comme moi. Il sait utiliser le rasengan.
Sarutobi: Oui, je me demande bien comment il a pu l'apprendre. Peut-être que c'est Jiraya qui lui a appris?
Kakashi: Tout de même, il nous cache encore pas mal de chose le petit. Vous avez vu la vitesse dont il a fait preuve tout à l'heure?
Sarutobi: Oui, mais le plus étrange est qu'il s’est pris une telle technique de face mais pourtant il n'a aucune blessure, il est à peine égratigné. De plus, alors que toi tu commences à fatiguer, lui il semble en pleine forme.

  Ils regardèrent le jeune blond qui leur promettait encore bien des surprises. Il époussetait tranquillement ses vêtements, attendant que les deux ninjas aient fini de parler.

  Lui il discutait avec un certain renard.
 
*Naruto: Merci de ton aide tout à l'heure.
Kurama: De rien, mais évite d'utiliser à nouveau mon chakra, surtout si le borgne est dans les parages. Il ne l'a pas remarqué cette fois, mais c'était juste.
Naruto: Je sais, il faut que j'utilise le moins possible ton chakra car plus longtemps l'Akatsuki ignore mon existence, mieux c'est. Tu me l'as déjà dit.
Kurama: Je vois que tu as compris. Allez, vas-t-en et n'oublie pas notre en trainement ce soir.*
 
  Il retourna à l'extérieur. Les deux ninjas discutaient encore ensemble.

Kakashi: Alors que fais-t-on pour lui? Vous avez accepté de l'intégrer en tant que ninja, mais maintenant il lui faudra une équipe qui veuille bien d'un étranger...
Sarutobi: Elle est déjà toute trouvée. Ce sera la tienne. Je veux que tu le garde à l'œil encore un moment.
Kakashi: Bien.
 
  Ayant terminé ils retournèrent vers le blond pour qu'il réponde à quelques questions.
 
Sarutobi: Naruto, on a vu que tu étais capable de maitriser le rasengan. Mais qui te l'as appris? Très peu de ninja sont capables de l'utiliser.
Naruto:  « Encore une chance que j'avais préparé mon excuse à l'avance. J'espère qu'ils y croiront. » C'était il y a plusieurs années, je voyageais près d'un village quand j'ai entendu des bruits de combat. J'ai été voir et j'ai vu un vieil homme, avec de long cheveux blancs hérissés en train de se battre. Après il a utilisé cette technique. Plus tard j'ai essayé de la reproduire et j'y suis arrivé. Voilà le résultat.
Kakashi: Tu as su la refaire seulement en la voyant?!
Naruto: Euh oui!
Sarutobi: Impressionnant. Bon, je vais vous laisser, il commence à être tard.
Naruto: Bonne soirée jiji-sama!
Sarutobi: Bonne soirée à toi aussi
 
  Tous rentrèrent chez eux pour manger. Naruto lui réfléchissait au combat passé.
 
Naruto: «  Bon, je crois qu'ils ont gobé mon mensonge sur le rasengan. Par contre il y a quelque chose qui me dérange, je vais devoir discuter sérieusement avec Kyubi ce soir pendant notre entrainement! »
 
  La nuit était bien avancée, il se prépara silencieusement, laissa un clone dans le fauteuil à sa place et sortit discrètement de la maison pour s'éloigner du village à toute vitesse. S’il voulait s'entrainer sans qu'on le voie, il fallait s'éloigner. Ce qu'il ne remarqua pas c'est qu'un certain ninja copieur le suivait de loin.

  Kakashi courait discrètement derrière le jeune ninja qui semblait ne pas l'avoir remarqué. Soudain le blond devant lui s'arrêta au centre d'une clairière.

*Naruto: C'est bon ici Kurama?
Kurama: Je crois que ça devrait aller. Mais je pense que tu as remarqué que tu n'es pas tout seul?
Naruto: Non, Kakashi m’a suivi.
Kurama: Bref, on va faire avec. Tu as donc remarqué son chakra. Ça veut dire que tes capacités s'améliorent. On va donc commencer par ça. On va améliorer tes sens et ta force brute.
Naruto: Comment?
Kurama: Avec l'aide de ceci.*

  Le renard lui tendit un petit rouleau noir avec des flammes rouges. Il le déroula. L'intérieur était rempli de sceau.

*Kurama: Chaque fois que je te le dirais tu ouvriras un nouveau sceau. On va commencer par le premier.*

  Le blond exécuta des signes et posa sa main sur le premier sceau du rouleau. Après le traditionnel nuage de fumée il put voir des bandes noires pareils à celle qu'il portait sur ses bras. Il retira les siennes pour mettre les autres. Dès qu'il eut finit il sentit son chakra se faire aspirer par ces bandes qui devinrent très lourdes tout d'un coup.

*kurama: Ces bandes sont faites dans un métal spécial qui absorbe le chakra. Elles deviendront plus lourdes au fur et à mesure de ton entrainement. On va commencer avec 2kg sur chaque membre. Rapidement tu passeras à 5kg et ainsi de suite. Grâce à ça tes coups seront beaucoup plus puissants et violents. De plus ta rapidité grimpera en flèche. Bref, que des avantages en combat.
Naruto: C'est comme Lee...
Kurama: Oui. Aujourd'hui tu t'entraineras au taïjutsu et au lancer d'armes, il faut que tu apprennes à te battre même avec un œil aveugle.
Naruto: Alors c'est parti!!
Kurama: Une dernière chose, n'en fait pas trop, tu es surveillé.
Naruto: Ok!*

  Il laissa son locataire pour retourner dans la clairière. Il commença son entrainement tout en faisant attention de ne pas libérer trop de chakra.

   Rapidement les premières lueurs du jour pointèrent leur nez. Il arrêta son combat contre un clone pour regarder le ciel. Il allait devoir rentrer. Il s'assit en tailleur pour méditer. Il alla d'abord parler au renard. Il créa dans cette immense salle plusieurs clones. Ils passeraient la journée ici à s'entrainer avec le démon.

   Quand il eut finit ça il resta à méditer. Il se concentra pour regrouper du chakra naturel. Il aimait bien rester ainsi, ne faire qu'un avec la nature et son calme pendant quelques instants.

   Kakashi qui avait observé son entrainement durant toute la nuit se demanda ce qu'il pouvait bien faire. Étant dans son dos il ne remarqua pas les marques orange autour de ses yeux. Par contre il avait l'impression que le blond disparaissait petit à petit. Sa présence disparaissait, il se fondait avec la nature. Le ninja copieur essayait de comprendre ça en vain.

  Peu après le jeune ninja se leva et passa rapidement à côté de l'arbre où se cachait l'épouvantail. Celui-ci pensa qu'il ne l'avait pas vu mais il se trompait. Naruto s'arrêta quelques mètres plus loin et regarda dans sa direction.

Naruto: Je crois qu'il est temps de rentrer Kakashi.
Kakashi: Depuis quand sais-tu que je suis là?
Naruto: Depuis le tout début.
Kakashi: C'est pour ça que tu t'es retenu durant ton entrainement?
Naruto: Votre sens de l'observation est toujours aussi élevé…
Kakashi: Comment ça "toujours" ?
 
  Il ne lui répondit pas et reprit sa route. Le ninja le suivit. Il n'était pas près de lâcher le morceaux. Cet étranger l'intriguait de plus en plus.

Kakashi: Qui es-tu Naruto?
Naruto: ...

  Il semblait réfléchir. Lui aussi se posait la question. Qui était-il ici? Juste un étranger, un paradoxe temporel, un fou? Il n'en savait rien. Peut-être le temps lui offrirait des réponses. Il l'espérait. En attendant...

Kakashi: Répond moi.
Naruto:...ici je ne suis rien. Je ne suis personne, je ne devrais pas exister.

  Kakashi ne répliqua rien. Ils continuèrent le trajet dans le silence jusqu'au village. Ils rentrèrent se préparer. Le Hokage leur avait donné rendez-vous dans son bureau. Mais ils n'arrivèrent pas à l'heure car ils avaient voulu faire un détour par la stèle.

   Finalement ils n'arrivèrent qu'avec une demi-heure de retard. Les trois genins attendaient déjà devant le bureau de l'hokage. Ils râlaient parce qu'ils poireautaient là depuis pas mal de temps. Akio et Sakura ne manquèrent pas de hurler sur leur senseï. Sasuke comme à son habitude restait en retrait. Naruto vint se mettre contre le mur à côté de lui. Il le regarda et sourit.

Naruto: Rester seul n'apporte rien de bon. Toi aussi tu peux lui crier dessus. Je suis sûr que tu en meurs d'envie.
Sasuke: N'importe quoi...
Naruto: Tu mens, tu es occupé de te dire que ce prof est un vrai boulet, qu'avec lui tu n'as aucune chance de progresser et tu te demandes comment ça se fait qu'il ait pu devenir juunin.

  Sasuke ne répondit rien. Il était trop déstabiliser que pour répondre. Ce type avait deviné tout ce qu'il pensait. Comment avait-il fait? Il le regarda avec des yeux agrandi par l'étonnement. Cela amusait le blond de voir le glaçon si perturbé.

Naruto: À voir ta réaction j'ai tapé juste. Et maintenant tu te demandes comment je fais pour savoir tout ça. C'est tout simple, je te connais bien Sasuke.
Sasuke: Hn…

  Il avait toujours les mêmes réactions. Cela faisait des années qu'il n'avait plus parlé avec Sasuke à un autre moment que durant un combat. Mais ça lui faisait bizarre de le voir plus petit que lui. Ça l'amusa beaucoup même quand il se rappela de ce que lui disait Sasuke par rapport à sa taille. Maintenant c'était l'inverse.

  Il rit en se rappelant tous ces moments. Le glaçon le ragardait rire sans aucune raison. Ce type était vraiment très bizarre, mais il n'arrivait pas à détester cet homme. Il se surprit même à sourire face à la scène du blond riant doucement tout seul. Sourire qu'il se dépêcha de faire disparaitre.

  Mais Kakashi avait vu la scène entre les deux et il fut agréablement surpris en voyant Sasuke s'amuser. Finalement ils rentrèrent dans le bureau après en avoir reçu la permission. Ils restèrent patiemment debout, attendant que le vieil homme leur explique pourquoi il les avait convoqués.

  Celui-ci leva ses yeux de sa paperasse pour regarder l'équipe qui venait d'entrer. Il posa son regard sur le seul blond de la bande. Maintenant qu'il prenait le temps de le détailler celui-ci ressemblait fort à une de ses anciennes connaissances, décédée maintenant. Il remit son observation à plus tard, voyant le jeune Yukio s'impatienter.

Sarutobi: Je suppose que vous voulez savoir pourquoi je vous ai appelé?
Yukio: Un peu, oui…
Kakashi: Ne soit pas impertinent
Akio: Tss…
Sakura: Pourquoi nous avez-vous appelez? Nous avons déjà des missions?
Sarutobi: Non, pas aujourd'hui. Mais ça ne devrait pas tarder. Je vous ai appelé pour vous dire qu'il y aura quelques changements dans votre équipe.
Sakura: Comment ça?
Sarutobi: Les équipes ninjas sont généralement composées de 4 personnes, mais je suppose que vous avez remarqué qu'avec l'arrivée de Naruto vous êtes 5. Je vais donc devoir mettre un de vous dans une autre équipe.
Naruto:  « Mince, j'avais pas prévu ça! »
Sakura: Qui va changer d'équipe?
Yukio: Je suppose que se sera ce type bizarre.
Sarutobi: Non, ce sera toi Yukio...
Naruto: Ouf, je reste avec Sakura et Sasuke.
Sarutobi: Ce sera toi parce que j'aimerais que Kakashi continue de garder un œil sur Naruto. J'espère que ça ne te dérange pas?
Yukio: Pas vraiment, j'aime pas beaucoup Sasuke et ce drôle de type qui débarque de n'importe où. Alors c'est tant mieux si je suis loin d'eux.
Sarutobi: D'accord, tu rencontreras ta nouvelle équipe cette après-midi. Les autres vous avez quartier libre, profitez-en, ça ne durera pas, vous aurez bientôt vos premières missions. Kakashi, toi tu restes ici, je dois te parler.
 
  Les élèves sortirent, chacun partit de son côté. Naruto alla s'installer sur un des terrains d'entrainement, il passa son temps à méditer, accumulant de l'énergie naturelle. Sasuke était partit s'entrainer aussi. Sakura et Yukio était simplement rentré chez eux. Pendant ce temps, le ninja copieur restait avec son supérieur. Il savait déjà de quoi il voulait parler.
 
Sarutobi: Tu étais encore à la stèle, n'est-ce pas?
Kakashi: Oui...
Sarutobi: Tu devrais arrêter de te torturer avec ça.
Kakashi: Je ne peux pas.
Sarutobi: Minato n'aimerait pas te voir comme ça. Je ne te demande pas de les oublier, mais juste de penser à autre chose. Maintenant tu es professeur. Les deux élèves que tu as sont prometteurs, Sasuke a besoin d'être suivi. Sakura a besoin d'être poussée vers l'avant. Et maintenant tu as Naruto. Aucun d'eux ne pourra avancer sans toi, c'est pour ça que je t'ai choisi comme senseï.
Kakashi: Et je vous en remercie. J'ai compris.
Sarutobi: Alors vas t'occuper l'esprit, va voir ce que fais Naruto. Attends! Une dernière question. Il était avec toi à la stèle, n'est-ce pas?
Kakashi: Oui. Je ne sais pas pour qui il vient. Il ferme les yeux dès qu'il se recueille. Par contre, il y a une chose dont je suis sûr, il a un lien avec Konoha, mais il ne veut pas en parler.
Sarutobi: Laissons-lui le temps.
Kakashi: Bien.
 
  Il partit à la recherche  du blond. Le premier endroit fut le bon. Il trouva le ninja assis en tailleur en dessous d'un arbre bordant un des terrains d'entrainement. Il ne s'approcha pas plus, sentant qu'il dérangerait. Il s’assit à son tour en dessous d'un arbre, plus éloigné. Il observait de loin la méditation du blond.

  Plus le temps passait, plus il avait l'impression que le ninja disparaissait, physiquement il était encore là, mais sa présence disparaissait petit à petit se fondant avec le décor jusqu'à ce qu'elle disparaisse complètement. La même chose c'était produite la veille durant l'entrainement qu'il avait espionné. Il crut voir des marques orange apparaitre sur ses yeux. Mais avec l'ombre de l'arbre il ne distinguait rien de précis.

   Finalement il finit par bouger. Il se releva et s'étira. Le ninja copieur le rejoint.
 
Kakashi: Que faisais-tu?
Naruto: J'avais oublié que vous deviez me surveiller. Je méditais.
Kakashi: Drôle de méditation.
Naruto: Vous avez déjà remarqué. Ce n'est pas grave.
Kakashi: Que vas-tu faire maintenant?
Naruto: Voir comment s'entraine Sasuke. Je suppose que vous allez me suivre?
Kakashi: Oui.
Naruto: Vous ne me faites toujours pas confiance.
Kakashi: Pas encore. Quand j'aurais une preuve concrète que tu n'es pas un ennemi je pourrais peut être te faire confiance. Mais quand tu t'enfuis faire je ne sais quoi hors du village la nuit, j'ai du mal à croire que tu n'es pas un ennemi.
Naruto: Je vous croyais plus perspicace que ça. Je savais depuis le début que vous me suiviez, je vous ai laissez me suivre sans essayer de vous éviter. Ensuite je ne vous ai rien caché. Si j'avais réellement été un ennemi, je crois que j'aurais été plus discret et j'aurais fait en sorte que vous ne puissiez pas me suivre.
 
  Il lui sourit puis s'en alla, laissant le maître plongé dans ses réflexions.

   Pendant ce temps, à l'intérieur du ninja, le renard observait avec une certaine surprise les faits extérieurs. Il repensa à ce qu'avait vécu ce ninja pour en arriver là. Quand il sortit de ses conclusions il soupira. Ce gamin lui promettait bien des surprises.
 
*Kurama: Cette guerre l'a bien changé. Il ne s'en rend pas compte mais il est profondément atteint. Le champ de batail l'a transformé, il a appris à survivre, à réfléchir, à craindre. Il cache tout ça, mais certaine personne remarquerons très vite qu'il n'est pas n'importe qui. Ce borgne plus que n'importe qui. Je lui donne quelques semaines pour qu'il découvre notre secret.*
 
  La nuit tomba rapidement. Comme il le ferait chaque soir maintenant, le ninja blond s'en alla du village pour s'entrainer. Avant de commencer il méditait, pour recevoir l'expérience des clones qu'il laissait à Kyubi pour l'entrainement. Et chaque fois il sentait que les poids qu'il portait devenaient un peu plus lourds.

   Les nuits passaient ainsi, les premières missions de bas rang arrivèrent aussi. Au fur et à mesure des jours sa force grandissait, vite. Même le renard s'étonnait de ses progrès fulgurant. Personne ne pouvait apprendre et devenir si fort en peu de temps, à part lui.

   Etait-ce le futur désastreux qui le poussait ainsi au-dessus de ses forces, à repousser ses limites? Il ne savait pas. Mentalement le gamin restait une énigme pour lui. Mais il se réjouissait intérieurement de cette nouvelle force acquise. Bien entendu Naruto faisait tout pour la cacher. Mais le ninja copieur sentait qu'à chaque combat il se retenait.

  Les jours passaient ainsi, tranquillement, la routine s’installait, mais le blond savait que ça ne durerait pas éternellement.

Commentaire de l'auteur Voila encore un chapitre qui j'espère (comme je le dit à chaque fois), vous a plut.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales