Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 318 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un retour pour tout changer Auteur: Kohaku1102 Vue: 34212
[Publiée le: 2013-04-24]    [Mise à Jour: 2014-10-27]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaires : 48
Description:
La guerre c'est terminée. Dure défaite pour les ninjas. Juste pour un ninja, car tous les autres sont mort au combat, tués par cette organisation de malheur. Le dernier survivant croupissait dans une prison, attendant que l'on vienne lui retirer Kyubi, ce qui le menerai immédiattement à la mort. Mais juste avant que celle-ci ne vienne le prendre, on lui offrit une seconde chance. Retourner dans le passé et essayer de changer ce monde.
Cette tâche s'avère bien plus difficile que Naruto y avait pensé, surtout quand le hasard se mêle à l'histoire. Pour réussir une telle entreprise il va lui falloir un petit coup de main d'un certain démon.
Crédits:
Les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto. Sauf ceux que j'inventerais.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Mourir pour mieux repartir

[3294 mots]
Publié le: 2013-04-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

"Cela va faire une semaine. Une semaine que tout est terminé. Une semaine que tout le monde est mort, une semaine que je suis prisonnier ici. Une semaine qu'il n'y a plus d'espoir. Plus aucun. Je suis le dernier en vie. Plus pour très longtemps d'ailleurs. Quand ils en auront fini avec Killer Bee se sera mon tour. Comment as-t-on pu en arriver là? On a perdu cette maudite guerre et ces deux enfoirés ont tués tout le monde. Tout le monde! Sakura, Kakashi sensei, Tsunade baa chan, tous! Ils m’ont épargné uniquement pour Kurama. Je ne peux plus rien faire, je suis coincé dans ce maudit cachot. Ils m'ont tellement torturé que je ne sens même plus mon corps. Alors tout est finit cette fois. Le monde va tomber entre les mains de l'Akatsuki qui va le détruire. C'est fini, fini, fin..."

  Naruto était allongé dans un des cachots de l'Akatsuki, il était le dernier ninja encore en vie dans ce monde. Killer Bee venait de mourir après qu'on lui ait retiré Hachibi. Ça allait être le tour de Naruto. Cela faisait une semaine que tout était terminé, il avait été capturé, emprisonné et torturé. Il avait perdu tout espoir. Alors qu'il ruminait pour la énième fois ces idées noirs, la porte s'ouvrit laissant entrer une faible lumière. Naruto ne la voyait qu’à moitié, son œil droit avait été tellement amoché qu'il n'y voyait plus. Il sentit qu'on le soulevait et qu'on le portait à travers un dédale de couloir. Ce trajet sembla durer une éternité. Ce n'est que de longue minute plus tard qu'on le jeta sur de la pierre froide. Cela ne lui avait même pas fait mal, il ne sentait plus rien. Il ne sait pas comment, mais il trouva la force de rouler sur le côté pour voir ses deux pires ennemis, leurs yeux rouges et mauves te le dégoutait. Mais pas une fois il ne détourna le regard. Dans son œil valide on pouvait voir toute la haine qu'il portait à ses deux Uchiwas de malheur. C'était une haine immense, incommensurable, il n'en avait jamais ressenti de pareil, jamais. Cette haine ne le quitta pas et ne le quitteras jamais. Il se sentit soulever du sol. Le rite commençait. Cette fois il la ressentit clairement cette douleur. Mais il sentit que quelqu'un d'autre souffrait, en lui.

Naruto: Kurama...

  Il ne sait comment, mais une force immense sembla le réveiller, il se mit à bouger malgré la technique et malgré les blessures. Les Uchiwas étaient plus que surpris du regain d'énergie de l'hôte qui semblait encore il y a peu à un mort. Naruto ne savait pas ce qui se passait, tout ce qu'il savait c'est qu'il n'allait pas se laisser mourir comme ça! Ce serait trahir tous ceux qui se sont sacrifiés pour lui. Alors il tenta quelque chose de désespérer. Il se mit à courir, oui, courir dans le sceaux, il se dirigeait vers la bouche de la statue. Il adressa un dernier regard a ses deux tortionnaires.

Naruto: Vous ne m'aurez jamais!

Il s'enfonça dans cette bouche. Obito et Madara virent le danger.

Obito: Il risque de briser le Gedo Mazou!!!
Madara: Une absorption trop rapide risque de tout briser!
Obito: Il ne sera jamais laissé faire, même proche de la mort.
Madara: Arrête de philosopher et aide moi a absorber tout ça!!

Naruto lui se trouvait maintenant dans le noir total, il flottait dans un espace complètement vide, il était seul, terriblement seul. Les images de ses amis morts sous ses yeux défilèrent.

Naruto: Je suppose que je suis bien mort cette fois.
???: Pas encore complètement.
Naruto: Kurama?
Kurama: C'est moi, et je ne suis pas seul.

Naruto reconnut l'immense renard roux, à ses côtés se tenait d'autres entités aussi puissante l'une que l'autre. Naruto les avait déjà rencontrés une fois.

Naruto: Je vois que tous les bijuus sont là.
Kurama: Oui, je peux savoir pourquoi tu as fait ça?
Naruto: Je refuse de me faire avoir par ces enfoirés!!
Kurama: Tu es aussi fier que moi. Dommage que cela se finisse ainsi.
Naruto: Si seulement je pouvais remonter le temps, pouvoir tout recommencer pour changer "ça".

Le ton était las et fatigué, il n'en pouvait plus.

Ichibi: C'est peut être possible.

Les démons crurent que Naruto allait s'arracher la tête tellement il la releva rapidement. Une fois qu'ils furent sur que sa tête resterait bien sur son cou, ils reprirent leurs explications.

Hachibi: Veux-tu vraiment changé les choses?
Naruto: Evidemment!!! Qui ne voudrait pas changer un futur pareil!!
Ichibi: Les changerait tu si tu en avais l'occasion?
Naruto: Oui!

Les démons se regardèrent, personne à part lui réussirait une tâche aussi insensé. Ils étaient tous d'accord sur ce point. Ils se tournèrent vers le jeune ninja.

Nibi: Nous avons la possibilité de te ramener dans le passé. Mais les contreparties sont lourdes...
Naruto: J’accepte.
Nibi: Je ne t'ai pas encore tout expliqué.
Naruto: Je m'en fiche, peut- importe ce que je risque je le ferais.
Nibi: Je t’explique quand même. Sache que tu es mort. Nous pouvons te ramener dans le passé, mais une fois que l'avenir de ce monde sera assuré, donc quand tu auras réussis à changer le destin, tu mourras. On ne peut rien faire contre ça. Deuxièmement, peut- importe à quel époque tu arriveras, tu garderas ton apparence et ta puissance actuel. Pour l'instant ça ne te parait pas trop grave, mais tu te rendras vite compte à quel point ce sera dur.
Naruto: Je t'ai dit, je m'en fiche, je ferais tout pour changer les choses, même si cela signifie mourir.
Ichibi: Ta volonté est inébranlable n'est-ce pas? Sur ce point tu ressembles à Kyubi.

L'assemblée rigola même si le moment était peut être mal choisi.

Ichibi: En tout cas n'oublie jamais ça, ce sont deux de tes qualités et elles te seront indispensables pour réussir: Le courage et la persévérance.
Nibi: Nous sommes sûr que tu es le mieux placés pour changer ce monde.
Sanbi: Nous allons te ramener à l'époque où tu es censé avoir 12 ans.
Naruto: Comment ça sensé?
Rokubi: Pour ne pas créer de distorsion temporel, ton toi de cette époque n'existera pas, personne n'aura souvenir de lui. Tu seras un étranger aux yeux de Konoha.
Naruto: Ça ne changera pas de d'habitude.
Ichibi: Puisque tout semble clair nous allons pouvoir commencer.
Naruto: Deux secondes, et vous?
Kurama: Moi je te suis et je ne te quitte pas, après tout, maintenant nous sommes une équipe.
Naruto C'est bien vrai!
Ichibi: Quant à nous tu nous retrouveras dans nos hôtes cette fois. S'il te plait aide Gaara quand tu te retrouveras là-bas.
Naruto: Ce n'est pas ce que j'avais fait?
Ichibi: Oui, c'est vrai.
Nibi: Désolé de te demander ça, mais n'oublies jamais tout ce que tu as vécus jusqu'à aujourd'hui, n'oublie rien, même le pire.
Naruto: Je n'oublierais jamais.
Kurama: Je crois que cette fois on va pouvoir commencer.
Naruto: Oui.

  Naruto s'assit sur la tête de Kurama et ils s'installèrent au centre du cercle créé par les autres démons. Chacun se mit à murmurer des paroles, et au fur et à mesure, une immense horloge se dessinait sur le sol, les aiguilles tournaient dans le sens inverse de la normal. Soudain tout sembla s'arrêter autour. Mais ce ne fut que de courte durée, Naruto sembla se faire absorber par un trou noir. Après les démons disparurent.

Ichibi: Bon courage Uzumaki Naruto, n'oublie rien.
Naruto: Adieu, je suis désolé les amis, je fuis pour la première fois, mais sachez que je ne vous oublierez jamais et que je ferais tout pour que vous auriez une meilleur vie.
Kurama: Prépare-toi Naruto, on arrive.

 Tout s’est passé très rapidement autour de lui. Les démons disparurent, le noir total fit place à un blanc lumineux. Il se sentit chuté puis atterrir lourdement. Il essaya d'ouvrir les yeux mais il n'y parvenait pas. Il sentait qu'il perdait doucement conscience. C'est à ce moment qu'il entendit des voix se rapprocher, et puis plus rien a par le néant. Le retour dans le temps avait-il été réussi? Il n'en savait rien. Il avait perdu pied ne sachant pas ce qui allait lui arriver. Il ne savait pas combien de temps il était resté inconscient. Mais petit à petit il commençait a se réveiller. Il ouvrit difficilement les yeux pour se faire agresser par la lumière bien trop forte pour ses yeux habitués à l'obscurité. Il les referma immédiatement.

Nauto: Ça y est, je suis mort. Est-ce que je vais retrouver Sakura et les autres?
???: Ça y est, il se réveille. Va prévenir maître Hokage.
Naruto:  « Il y a des gens autour de moi. Je n'aime pas beaucoup ça. Je vais devoir refaire l'effort d'ouvrir les yeux. »

 C'est ce qu'il fit. Il ouvrit à nouveau ses yeux pour se retrouver à nouveau assaillis par la clarté des lieux. Une seule question lui trottait dans la tête. Où était-il? Il essaya de distinguer les formes qui l'entourait, mais c'était peine perdue, il ne voyait rien à part des formes mouvantes. Il voulut se redresser mais il sentit une main le forcer à rester couchée. Seulement lui n'en avait pas envie il se redressa brusquement en bousculant la personne qui se trouvait près de lui. Il se tenait debout, apparemment devant un lit. Il commençait à y voir plus clair, même si la lumière lui faisait toujours aussi mal aux yeux. Il remarqua des infirmières portant l'insigne de Konoha.

Naruto: Mais comment c'est possible?! Où suis-je?
???: Tu ferais bien de te calmer sinon tu vas avoir de gros problèmes.
Naruto: Kakashi sensei?

  En effet. Le ninja copieur se tenait dans l'embrasure de la porte et observait ce nouvel arrivant dont il ne savait rien. On lui avait demandé de le surveiller, au cas où il s'agirait d'un ennemi ou d'un espion. Et quel fut sa surprise quand il entendit celui-ci l'appeler senseï.

Kakashi: Tu dois faire erreur, je ne t'ai jamais rencontré avant.
Naruto: Mais alors... Aaaa! Ma tête!

  Il eut soudainement un horrible mal de crâne. Il revoyait ne accélérer tout ce qu'il avait vécu.


"N'oublie jamais rien."


  Cette phrase résonnait dans sa tête comme un tambour. Et sans savoir pourquoi il s'évanouit de nouveau. Le temps passa. Quand il se réveilla pour la seconde fois il avait toujours du mal à voir clair dans ses idées, ce qui lui était arrivé et ce qui lui arrivait. En tout cas il commençait à en avoir marre de cette lumière un peu trop forte.

Kakashi: Il semblerait que tu te réveilles de nouveau. Ne t'évanouis pas trop vite cette fois.
Naruto: Excusez-moi, mais pourriez-vous fermez les rideaux, j'ai du mal avec toute cette lumière.
Kakashi: Bien sûr.

  Il sentit qu'on se déplaçait. Ensuite il remarqua que la luminosité de la pièce descendit d'un coup. Étrangement ça le rassura et il y vit beaucoup plus clair, ses yeux qui pendant longtemps avaient été habitué à l'obscurité la plus totale avait du mal à se réhabituer à la lumière du soleil. Alors qu'il essayait de remettre ses idées en place, une seconde personne pénétra dans ce qu'il pensait être une chambre.

???: Notre jeune perdu à retrouver la forme?
Kakashi: Il semblerait Hokage sama.

A ce nom Naruto eut un déclic. Le retour en arrière, s’il avait réussi alors...

Naruto: Hokage ...sama?
Hokage: Oui, c'est moi. Peux-tu me dire qui tu es toi?

  Naruto restait bloquer sur le visage, il n'entendait rien, l'hokage qui se tenait là, c'était Sarutobi. Si c'était lui le hokage, alors il avait réussi. Il ne pouvait pas y croire, il était vraiment revenu en arrière? Il avait besoin d'encore une preuve. Il se releva immédiatement et sans que personne ne puisse faire quoi que ce soit il sortit de la chambre à pleine vitesse et se mît à courir dans les couloirs de l'hôpital. Une fois remit de leur surprise, Sarutobi et Kakashi partirent à sa poursuite. Mais ils avaient bien du mal tellement le blond allait vite. Il fut rapidement arrivé sur les toits. Malgré la lumière éclatante qui l'empêchait de voir correctement, il en était sûr. Il était là.

Naruto: Konoha... Konoha est entier! Ca a marché!

  Quand ses deux poursuivants arrivèrent enfin sur le toit ils virent le jeune ninja en train de s'extasier pour une raison qui leur était inconnue. Kakashi se rapprocha pour le ramener à sa chambre. Mais d'un coup la bonne humeur dont il avait fait preuve plus tôt avait disparue. Naruto venait de penser à autre chose. Si il était dans le passé, cela voulait dire que tout ce qu'il avait vécu était réel, ce n'était pas juste un mauvais rêves. En revoyant la mort de tous ses amis il ne pût s'empêcher de pleurer, beaucoup. De joie et de tristesse en même temps, car si il les avait vu mourir, maintenant il pouvait tout faire pour empêcher cela.

Kurama:  Et bien, les sautes d'humeur chez toi ça ne rigole pas!
Naruto: Tes toujours là toi? Tant mieux!
Kurama: Si tu le dis. En tout cas tu as du t'en rendre compte, on est revenu en arrière. Maintenant ça va être à toi de changer ce futur pour le moins déprimant. Au fait, n'oublie pas que personne ne te connaît ici. Fais attention à tes réactions ou à tes paroles.
Naruto: Pourquoi?
Kurama: Imbécile, tu crois vraiment que les gens vont te croire si tu leur dit que tu viens du futur? De plus tu ferais bien de ne pas te faire trop remarquer. Plus Longtemps l'Akatsuki ignorera ton existence et ton statut, mieux se sera. Alors fait gaffe et n'utilise pas trop mon pouvoir.
Naruto: C'est vrai. Je vais te laisser parce que sinon ceux qui m'attends dehors vont se poser des questions.

Il sortit de sa transe et se rendit compte que pendant sa conversation on l'avait ramené dans la chambre d'hôpital. L'hokage et celui qui avait été son maître le regardait avec curiosité.

Naruto: Qu’est-ce qu'il y a?
Sarutobi: On aimerait que tu répondes à nos questions.
Naruto: excusez-moi, j'étais ailleurs.
Sarutobi: Ça on l'avait remarqué. Bon, alors je reprends. Qui es-tu?
Naruto: Naruto Uz...
Kurama: Ne dis pas ton nom! Tu crois que c'est normal que quelqu'un de mort il y a seulement douze ans ait un fils dont le hokage ignorerait l'existence?!
Naruto: Je m'appelle Naruto.
Sarutobi: Tu n'as pas de nom de famille?
Naruto: Et bien... Si! Kurama, je m'appelle Naruto Kurama.
Kurama: Et n'usurpe pas mon nom!

Naruto ne fit pas attention aux remarques du renard et fixait toujours ses deux interrogateurs.

Sarutobi: Tu t'appelles donc Naruto Kurama. Que faisais tu évanoui devant le portail de notre village?
Naruto: C'est quelque peu compliqué à expliquer et je préfère ne pas en parler.

Le vieil hokage comprit qu'il n'aurait aucune explication à ce sujet. Il tenta alors une autre approche.

Sarutobi: Pourquoi as-tu voulu qu'on ferme les rideaux tout à l'heure? Pourtant c'est agréable la lumière du soleil.
Naruto: Ça me fait mal aux yeux. Mais d'ici quelques jours j'y verrais à nouveau clair.
Sarutobi: C'est étrange que la lumière te perturbe à ce point.
Naruto: Je suis resté longtemps dans le noir, c'est surement à cause de ça.
sarutobi: Pourquoi ça?
Naruto: S'il vous plait est ce que vous pourriez me laisser, je suis fatiguer.
Sarutobi: Bien sûr. Je reviendrais te voir demain pour savoir ce qu'on va faire de toi.
Naruto: Merci

Les deux ninjas sortirent et le laissèrent seul dans l'obscurité. Ils continuèrent de discuter dans le couloir.

Kakashi: Que pensez-vous de lui?
Sarutobi: Je ne crois pas que ce soit un ennemi. A mon avis c'est juste un jeune garçon qui a dû en voir beaucoup. Il ne nous dira rien sur lui si on l'interroge directement. Il va falloir lui laisser du temps et qu'il nous fasse confiance.
Kakashi: En tout cas on ne sait que son nom. Vous croyez qu'il peut être un ninja?
Sarutobi: Surement, on ne la voyait pas beaucoup dans l'obscurité, mais il avait une cicatrice sur l'œil droit, et à ce que j'ai pu voir, c'est surement une cicatrice due à un combat. Enfin, on verra demain, j'aimerais te demander de faire quelque chose...

  Pendant que les deux continuaient de parler, Naruto allait aussi entamer une conversation avec son locataire après s'être désaltérer. Il essaya d'attraper le gobelet qu'il y avait sur la table de chevet. Mais à sa surprise il attrapa du vide. Il réessaya, mais il faillit cette fois renversé le verre. Ce n'est qu'à la troisième tentative qu'il réussit à prendre l'eau. Il regarda le gobelet. C'était bizarre, il jugeait mal les distances. Il redéposa le verre et approcha sa main de son œil droit. Il ne la voyait pas.

Kurama: Désolé gamin mais tu ne verras plus de cette œil. Les autres bijuus ont réussis à soigner toutes tes blessures très vite, mais ils n'ont rien pu faire pour ton œil et les cicatrices.
Naruto: ce n’est pas grave, je vais juste devoir m'adapter.
Kurama: Ceux qui ne voient que d'un œil ont du mal à juger les distances. Ce sera problématique pour lancer des armes. En contrepartie on dit que les borgnes se fient moins à leurs yeux et plus à la perception de ce qui les entoure. C’est ça que tu vas devoir apprendre.
Naruto: De toute manière faudra que je me débrouille pour gagner en puissance.
Kurama:Je t'y aiderais.

Naruto ne pouvait pas être plus surpris, le renard lui proposait son aide. C’était une première! Les deux se regardèrent dans les yeux.

Kurama: C'est juste que cette fois je n'ai pas envie de mourir bêtement!
Naruto: Mais oui, de toute manière on mourra à la fin de tout ça.
Kurama: J'avais complètement oublié ça!!

  Naruto c'était souvenu que le renard n'avait pas protesté quand il avait demandé à retourner dans le passé même si cela voulait dire qu'il mourrait à nouveau. Le renard devenait de plus en plus calme et presque gentil. Même si c'était encore un terme exagéré. Néanmoins, cela ressemblait parfois à de la gentillesse. Il sourit et cela n'échappa pas au renard.

Kurama: Qu'est-ce qu'y a?!
Naruto: rien du tout, je vais te quitter, j'ai vraiment envie de dormir là. Bonne nuit!
Kurama: Mouais.

  Il sortit de son esprit pour s'endormir. Au fond de sa cage le renard sourit, il pensait à ce garçon qui n'avait pas hésité une seconde à sacrifier sa vie pour retourner dans le passé.

Kurama: Bonne nuit gamin!

Le lendemain promettait d'être une journée bien remplie.

Commentaire de l'auteur Voila le début d'une fic que j'ai commencée il y a quelque temps. C'était la deuxième que j'écrivais. J'espère qu'elle vous plaira.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales