Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un autre départ. Auteur: Chat noir Vue: 171105
[Publiée le: 2010-10-28]    [Mise à Jour: 2011-10-23]
13+  Signaler Humour/Action-Aventure Commentaires : 240
Description:
Et si Naruto avait eu un professeur secret, bien avant l'examen Genin ? Quels changements cela entraînerait-il pour lui, son avenir, et celui de bien d'autres ?

Numérotation des arcs:
1- De l'académie à Genin : Chap. 1 à 5.
2- Le pays des vagues : Chap. 6 à 11.
3- L'examen Chûnin : Chap. 12 à 22.
4- La bataille de Konoha : Chap. 23 à 24.
5- Nouveaux défis: Chap. 25 à 39
6- La tentation d'Orochimaru : Chap. 40 à 58
7- Raid sur Oto : 59 à ?

Styles :
Dialogue : Entre guillemets.
Pensées des personnages : en italique
Voix fortes, cris, hurlements : Dialogue ou pensées en gras
Situation, lieu, temps… : Souligné.
( Nombre) : Traduction à la fin du chapitre.
Mot souligné : Mise en valeur, accentuation
Crédits:
Presque tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto, l'auteur du manga Naruto. Certains seront de l'anime.
D'autres personnages (Yoruichi, Toshiro Hitsugaya, Aizen) appartiennent à Tite Kubo, l'auteur du manga Bleach.
Le personnage de Nadia est issue de l'anime "Nadia ou le secret de l'eau bleue" de la Gainax.
Saya Haruno, Reiki et Yuki sont de mon invention.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Grand match : Le trio maléfique contre le duo tentaculaire !

[4526 mots]
Publié le: 2011-09-17Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Naruto et les autres ont découverts le vrai plan d'Orochimaru. Pour le contrecarrer, une seule solution: Aller là-bas ... Sauf Killer-bee qui reste ici !
Il fera une rencontre ... Désagréable, mais pour qui?
( Le trio maléfique est apparu dans les épisodes 187 à 191 de l'anime Naruto, et non Naruto Shippuden.)

 

66) Grand match : Le trio maléfique contre le duo tentaculaire !

 

Avant de se disperser, toutes les équipes avaient convenu d’une heure et d’un point de rendez-vous. C’est dehors, à l’entrée du tunnel creusé par Kiba. En cas de problèmes, mieux vaut ne pas être coincé dans le complexe souterrain, et utiliser la forêt environnante à leur avantage. C’est ainsi que les quatre équipes se retrouvent dehors. Une équipe a réussi sa mission, une autre a découvert un leurre, une autre a fait une étrange découverte, et enfin la dernière a fait une mauvaise découverte.

Le rouleau découvert par l’équipe de Shikamaru fut caché là par un espion de Konoha. Ce fut son dernier geste avant d’être découvert par Orochimaru. Voilà ce qui est inscrit dessus :

La centrale énergétique alimentant le champ de force est en réalité à Oto (1). Elle est déjà fonctionnelle, et elle est bien à l’abri derrière le champ de force. Les seules façons de détruire le champ de force sont de détruire quatre relais, situés dans les souterrains d’Oto, reliant le générateur aux émetteurs cristallins qui créent le champ de force.

La fausse centrale dans cette cache est un leurre. Orochimaru a conçu ce plan pour obliger Konoha à attaquer directement le village d’Oto, en leur faisant croire qu’ils pourraient neutraliser facilement le champ de force. Pour compliquer le tout, Orochimaru a créé le champ de force pour qu’il soit très difficilement détectable. Ce sont les applications de ces découvertes qui ont permis la création des vêtements camouflant  très bien les ninjas d’Oto, déjà rencontrés par les shinobis de Konoha.

Malheureusement, même si ces vêtements spéciaux ne sont pas en nombre suffisant pour équiper tous les ninjas d’Oto, il y en a assez pour équiper une petite armée, camouflée dans les environs du village d’Oto. Sa mission sera de laisser l’attaque du groupe Byakko (2) s’écraser contre le champ de force indétectable. Ensuite, profitant de l’effet de surprise, ils devront attaquer et massacrer les survivants de Konoha, jusqu’au dernier !

Orochimaru a parfaitement anticipé la stratégie de Konoha. Son but est d’affaiblir Konoha en éliminant l’élite de ses Chûnins et de ses Jônins. L’attaque de Suna (3) et d’Oto, lors de l’examen Chûnin, a déjà affaibli Konoha. Mais avec çà, ce sera le coup fatal infligé à Konoha. Sa position sur l’échiquier géostratégique sera irrémédiablement affaiblie, et le village d’Oto sera la nouvelle puissance dominante du continent.

 

Pour Shikamaru et les autres, il leur est impossible d’avertir les autres à cause de contre-mesures faites par Orochimaru pour empêcher brouiller les moyens habituels de communication à longue distance des ninjas de Konoha. De plus, ils ignorent l’itinéraire du groupe Byakko pour aller les prévenir. La question est : Comment s’introduire dans Oto pour détruire le champ de force ?

D’après le parchemin, il n’existe que quatre points de passages permettant de passer temporairement à travers le champ de force. Malheureusement, ils sont munis d’un sceau perturbateur de chakra. Si quelqu’un tente de s’introduire dans Oto, déguisé grâce au Ninjutsu, alors, il reprendra automatiquement son apparence normale !

 

Shikamaru réfléchit à un plan. Cette fois, ce n’est plus seulement son équipe qui dépend de lui, mais des centaines de personnes. La pression qui pèse sur lui est énorme.

: - Réfléchir : la centrale alimentant le champ de force, le village d’Oto, ses points de contrôle, les sceaux perturbateurs de chakra, l’heure d’attaque, des uniformes de ninjas d’Oto, seize shinobis …

 

Au bout d’un moment, Shikamaru ouvre les yeux.

: -« Cà y est ! J’ai un plan !  Mais nous devons nous dépêcher ! Nous devrons atteindre la région adjacente à celle du village d’Oto, avant l’attaque. Si nous y arrivons à temps, je vous expliquerais alors mon plan, sinon, ce ne sera pas la peine ! »

: -« Comment être sûrs de ne pas être repérés avant ? »

: -« Ne t’inquiète pas pour çà, Naruto ! Akamaru et moi, nous avons mémorisé la trace olfactive légère du cocktail chimique, utilisé par ceux d’Oto, pour cacher leurs odeurs corporelles. Maintenant, nous pouvons les repérer. »

: -« De plus, je sais maintenant comment faire face à leur côte de maille de camouflage. En fait, elle ne les rend pas invisible à mon byakugan, mais transparents ! En étant très concentré, je peux détecter toute zone floue dans mon champ de vision : C’est là où ils se trouvent. »

: -« Bien, Neji ! Dans ce cas, nous devons …

Mais Shikamaru est interrompu par Killer-bee.

: -« Un instant, gamin. Nièce Yoruichi n’est pas encore arrivée, et elle m’avait bien spécifié d’attendre ici, avec vous ! De plus, je ne pourrais pas m’infiltrer dans Oto avec vous.»

: -« Dans ce cas, restez ici et mettez-là au courant de tout ce qui s’est passé ! »

: -« Naruto a raison. De toute façon, vous ne pouviez pas venir avec nous. Vous êtes un shinobi de Kumo (4), et cette affaire ne regarde que Konoha. Nous n’avons pas à vous y mêler. »

Mais Shikamaru a d’autres raisons en tête.

: - C’est impossible qu’il vienne à Oto avec nous. Nous n’avons pas d’uniformes de ninja ennemi à sa taille. Pour le reste, même si nous lui enlevons son bandeau frontal, il sera toujours identifiable comme un ninja de Kumo, vu sa couleur de peau ! Comment expliquer sa présence parmi nous quand nous passerons l’entrée ? Et je n’ai aucune envie de voir le Raikage débouler à Oto, suivi d’une armée de shinobis de Kumo, armés jusqu’aux dents ! La situation est déjà assez galère !

: -« Allons-y ! »

: -« Oui, Shikamaru-kun ! Que la fouge de la jeunesse soit avec nous ! Suivez-moi ! »

Hurle Lee, tout en s’élançant à toute vitesse en direction du village d’Oto ! 

: -« Galère ! Lee ! »

: -« Ce n’est pas la peine, Shikamaru. Maintenant, nous n’avons plus qu’à le rattraper ! »

Dit Neji, tout en courant lui aussi, vite suivi par les autres.

: -« Il me plait bien, ce gamin. Il est aussi fougueux que Brother ! »

Dit Killer-bee, en admirant le nuage de poussière, seul signe de la présence récente des ninjas de Konoha et de Suna. Le soleil haut dans le ciel indique le début de l’après-midi.

: -« Je sens l’inspiration venir en moi ! »

Killer-bee s’allonge sur le sol, en dessous d’un arbre. Il a sorti un crayon et un carnet de sa poche. Dessus est inscrit : Carnet de rimes.

 

Plusieurs heures plus tard.

 

Killer-bee est toujours en train d’écrire, allongé sous un arbre. Soudain, il se redresse brusquement, et il se met en position debout, avant de déclamer.

: -« Yo ! Vous qui êtes en train de m’espionner,

Sortez de vos fourrés !

Killer-bee, c’est moi

Et qui êtes-vous, tous les trois? »

Sur ces paroles, trois ninjas sortent des branches d’un arbre, devant Killer-bee, et ils atterrissent sur le sol. L’un est de taille moyenne, et de grosseur moyenne. Le deuxième est trapu et ventripotent. Le dernier est grand et élancé. Tous trois portent l’uniforme des ninjas d’Oto.

: -« Alors, comme çà, tu as pu nous repérer ! Visiblement, tu es moins stupide que tu en as l’air ! »

: -« Vous avez l’insulte facile

Mais de mes pensées, je ne perdrai pas le fil !

Vous travaillez pour Orochimaru, le vil serpent !

Avec Killer-bee, vous allez perdre toutes vos dents !

Qu’est-ce que vous manigancez, 

Cachés dans les futaies ? »

: -« Ha ! Ha ! Ha ! C’est vrai que nous sommes impolis ! Nous avons oublié de nous présenter ! Voici Ruiga, Jiga et moi, Renga ! Après tout, nous devons cette politesse à nos futures victimes. »

Dit le plus grand, Renga.

: -« Futures victimes ? »

: -« Oui ! Nous avions prévu de vous tuer tous les deux en même temps, toi et la fille. »

Rajoute le trapu, Jiga.

: -« Enfin, çà n’a aucune importance ! Nous te tuerons d’abord, puis elle après !»

Finit Ruiga, le plus mince.

: -« C’est parce que vous travaillez pour le serpent

Envers qui vous êtes si obéissants !

Mais il ne m’atteindra pas, votre venin,

Car je suis très malin ! »

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! »

Les trois nouveaux-venus éclatent de rire en même temps.

: -« Attention, si vous me mettez en colère,

Vous regretterez d’être sorti de votre tanière ! »

 

Après avoir arrêté de rire, Renga prend la parole

: -« Parce que nous portons les uniformes des ninjas d’Oto, tu crois que nous obéissons aux ordres d’Orochimaru ? ! Certes, nous sommes venus à Oto, cachés dans le flot de tous ceux avides de goûter au pouvoir d’Orochimaru, mais ce n’est pas pour lui que nous travaillons réellement, même si l’autre est là-bas lui aussi. »

: -« Quel autre ? Un autre chef ? Qui est-ce ? »

: -« Tu n’as pas besoin de le savoir, car en fait, nous ne travaillons que pour nous. Nous nous servons en fait de lui, et d’Orochimaru pour atteindre notre but ! »

: -« Quel est-il ? »

: -« Le pouvoir ! Posséder un petit pays, qui nous servira de base pour conquérir un plus grand ! Et pour finir, le continent entier ! »

: -« Vous avez de l’ambition

Mais vos têtes sont plus enflées que des potirons ! »

: -« Tu ne nous crois pas ? ! Laisses-moi t’expliquer ! Notre tâche ici, donnée par notre chef véritable, même s’il n’est  que temporaire, est d’empêcher quiconque de savoir que ces gamins iront, en fait, à Oto. Quel est son but ? Je l’ignore ! Mais … »

: -« … C’est nous qui avons laissé le rouleau ici, contenant de vraies informations sur Oto, les intentions d’Orochimaru, sauf sur un point : Oto n’a jamais attrapé d’espion de Konoha… »

Dit Jiga.

: -« … Tout comme nous avons laissé plusieurs uniformes de shinobis d’Oto ! Le tout dans des cachettes qu’ils découvriraient ! »

Termine Ruiga.

: -« C’est vous qui avez aussi laissé un faux message de Sasuke Uchiwa ? ! »

: -« Ah, Sasuke Uchiwa leur a laissé un message ? ! Nous l’ignorions ! Après tout, çà n’a aucune importance, il ne nous intéresse pas ! Nous avons laissé suffisamment d’indices  à ces gamins pour les attirer à Oto, et leur permettre d’y entrer. Mais rien ne dit qu’ils en sortiront vivants ! Mais çà, on laisse le reste au chef. Comme je l’ai dit auparavant, nous avons d’autres ambitions. »

Dit Renga.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Alors, comme çà, vous croyez que les gamins … Ha ! Ha ! Ha ! … Ne ressortiront pas vivants d’Oto ? ! Ha ! Ha ! Ha ! »

: -« Même à quinze, ces gamins n’ont aucune chance ! »

Dit Jiga.

: -« Quinze ? Ha ! Ha ! Ha ! En fait, ils sont … seize ! … Mais vous ne savez rien ! »

: -« Même s’ils restent toujours en vie, ils seront examinés attentivement par Orochimaru, pour découvrir le secret de leurs techniques, surtout celles de ce Gaara du désert. D’après ce que nous avons vu, il peut manipuler le sable. »

Dit Ruiga. Puis Killer-bee déclame :

: -« Ah, un collègue supplémentaire ! Aujourd’hui est un jour faste ! Je sens l ‘inspiration monter en moi ! Hum ! Hum !

Vous croyez les avoir pris dans vos serres,

Mais mes collègues réduiront Oto en poussière !

Vous êtes bien ignorants !

Face à nous deux, vos cerveaux se sont enfuis en courant !

Pourtant, vous êtes bien bavards,

Pour de misérables cafards ! »

Renga lui réplique.

: -« Tu nous insultes ? ! Alors, ouvres-bien tes oreilles ! L’attaque de Konoha est vouée à l’échec ! Ses meilleurs Chûnins et Jônins mourront, désintégrés par le champ de force ou massacrés par les ninjas d’Orochimaru ! Après çà, Konoha sera durablement affaiblie, et Oto sera la nouvelle grande puissance de la région ! C’est à ce moment-là que nous entrerons en jeu ! Quand Orochimaru se montrera devant ces troupes, par une belle journée ensoleillée, comme aujourd’hui, nous l’éliminerons, lui, Kabuto, et Sasuke Uchiwa, en même temps que notre chef ! Ha ! Ha ! Ha ! Ma technique est parfaite ! Le village d’Oto tombera dans le chaos, et nous nous emparerons du pouvoir ! Nous savons déjà comment faire retomber la responsabilité sur Konoha ! Par une magnifique journée, nous en profiterons pour attaquer Konoha, qui sera très affaiblie, et nous détruirons ce village. Et nous ferons de même pour les autres ! »

: -« Têtes de crabes !

Vous finirez comme des macchabs !

Attaquez Kumo,

Et Brother vous cassera en douze morceaux ! »

 

A ce moment là, le troisième, Ruiga, empoigne des tonfas en bois, un dans chacune de ces mains, puis il court vers Killer-bee.

: -« Il m’énerve, celui-là ! Je vais en finir moi-même, et tout de suite ! »

: -« Si tu crois m’effrayer avec tes tonfas

Pauvre fat !

Ton cerveau est bien bas 

Et je vais te rentrer dans le baba ! »

Cependant, au lieu de se jeter sur lui, Ruiga court de manière circulaire autour de Killer-bee, tout en tenant l’extrémité de ses tonfas pointées continuellement en direction de Killer-bee.

: -« Si tu crois me faire mourir de tournis,

Alors, là, je vais mettre les points sur les i !

Continue de jouer avec tes hochets

Et tu goûteras à mes crochets ! »

: -« Ha ! Ha ! Ha ! »

Ruiga ricane, tandis que des gouttes d’eau, flottant dans les airs, apparaissent autour de Killer-bee. Puis d’un coup, toutes se rassemblent pour former une grosse sphère d’eau, suspendue dans les airs, au-dessus du sol, avec Killer-bee prisonnier à l’intérieur.

: -« Qu’en dis-tu, le bavard ? Mes tonfas marchent comme une baguette de sourcier. Ils m’indiquent la présence ou non d’eau. Dans l’affirmatif,  j’extrais l’eau du sol pour créer cette prison sphérique d’eau. Et maintenant, le coup final : Kuchyose no jutsu (5) ! »

Ruiga fait apparaître, à l’intérieur de la sphère d’eau, un banc de piranhas.

: -« Admire leur sourire ! Ces charmants poissons ont des dents tranchantes et très pointues ! De plus, ils sont affamés ! Adieu ! »

Les piranhas se jettent sur Killer-bee. Soudain, la sphère devient opaque : L’eau est toute noire, comme si un poulpe avait relâche un nuage d’encre pour semer ses poursuivants ! Brusquement, la sphère aquatique noire crépite. Sa surface est parcourue d’éclairs dans tous les sens. Elle est tordue dans toutes les directions par une force inconnue : La sphère, malmenée, explose.

Au milieu de la flaque d’eau et d’encre noire, Killer-bee se tient debout. Chacune de ses mains tient un sabre droit. Ils font office de brochettes géantes pour les piranhas grillés. Le ninja de Kumo ouvre grand la bouche. Comme un avaleur de sabres, il enfourne un de ses brochettes géantes dans la bouche. Quand il la sort, il a avalé tous les piranhas !

: -« Killer-bee est le roi du rap et du Raiton (6) !

Le piranha grillé, c’est très bon !

C’est plein de phosphore,

Et rempli de nutriments pour le corps !

Yeah ! »

Killer-bee prend une pose de rappeur, en pointant ses index vers son adversaire.

 

Ruiga, ridiculisé, éclate de rage.

: -« Je vais te tuer ! Te massacrer ! Te casser tous les os de ton misérable corps ! »

Il fonce directement sur Killer-bee. Maniant ses tonfas, il tente de frapper Killer-bee, mais celui-ci contre chacune de ses attaques, avec ses deux sabres, tout en prenant le temps de déguster les piranhas de son autre brochette. A un moment, les deux tonfas sont bloqués en même temps par les deux sabres. A ce moment-là, Ruiga et Killer-bee sont face à face, leurs visages sont seulement séparés de quelques centimètres. Ruiga se moque de Killer-bee.

: -« Espèce de prétentieux ! Tu te balades avec plein de sabres, mais tu n’as que deux bras ! Même si nos bras sont bloqués mutuellement, je peux toujours utiliser mes techniques Suiton (7) ! Mes tonfas en bois m’isolent de tes décharges Raiton ! Ha ! Ha ! Ha ! »

Killer-bee … Sourit !

: -« Head Butt ! »

Killer-bee donne un violent coup de tête, en plein front de Ruiga. Sous le choc, celui-ci est projeté en arrière, et il est renvoyé vers les deux autres qui n’ont toujours pas bougé. La force du coup est telle que la plaque métallique du bandeau frontal de Ruiga est mise en miettes sous le choc. Il ne bouge plus.

: -« La foule en délire l’applaudit !

Le duo adoré resplendit !

A deux contre trois

Il fait la loi !

Yeah ! »

 

C’est à ce moment-là que Jiga rentre en piste, maniant un kusari-gama (8). Il jette la boule métallique vers Killer-bee. Celui-ci l’évite facilement, mais tous ses sabres sortent de leurs fourreaux, irrésistiblement attirés par la sphère métallique avec des pointes. Collés dessus, ils sont maintenant à Jiga quand celui-ci ramène sa masse d’armes vers lui.

: -« Tu m’as chouravé mes armes !

Rends-les moi avant que je ne perde mon calme ! »

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Mon chakra a des propriétés magnétiques et il me transforme en un aimant géant ! Les armes métalliques sont inefficaces, face à moi ! »

Le rire de Jiga est sa seule réponse, avant qu’il ne lance de nouveau sa sphère vers Killer-bee. Cette fois, elle se colle au bandeau frontal du ninja de Kumo. Mais alors que Jiga est sur le point de tirer pour ramener Killer-bee vers lui, la sphère se détache, à la surprise du ninja d’Oto !

: -« Tu as les propriétés d’un aimant !

Mais un coup de Raiton, et te voilà en plan !

Mon pouvoir déborde par-dessus bord

Et il te fait perdre le Nord ! »

 

Pour toute réponse, Jiga prend un petit sac, accroché à sa ceinture. Il en extrait du sable noir qu’il jette sur Killer-bee. Les particules restent suspendues en l’air. Bizarrement, celui-ci semble électrique et s’illumine. Killer-bee ne bouge pas, et ne parle plus.

: -« Maintenant, te voilà moins bavard ! Je t’ai jeté du sable ferreux, très magnétique. En envoyant mon énergie magnétique là-dedans, je sature l’atmosphère de signaux électriques. De cette façon, je court-circuite ceux de ton cerveau, et je créé un Genjutsu magnétique. Ha ! Ha ! Ha ! … »

: -« Lariat ! »

Le rire de Jiga est interrompu par un puissant coup de bras de Killer-bee en pleine poitrine ! Malgré son poids, Jiga est projeté dans les airs. La poitrine défoncée, son cadavre rejoint celui de Ruiga.

: - Pour contrer un Genjutsu, il suffit que mon partenaire déverse du chakra en moi pour rompre l’illusion, et ce partenaire est Hachibi (9). Le Genjutsu ne marche pas contre un Jinchuriki (10) qui contrôle son Bijû (11). Visiblement, ces minables ignorent à qui ils ont réellement affaire.

 

Mais les pensées de Killer-bee sont interrompues. Quelqu’un lui a donné plusieurs coups de poings dans le ventre ! Ce qui est étrange, c’est que le dernier adversaire n’a pas bougé de sa place. Au lieu de çà, il parle :

: -« Aujourd’hui, les prévisions météo indiquent une belle journée ensoleillée. »

: -« Monsieur météo,

Arrête de faire le beau ! 

Je vais … »

Soudain, Killer-bee se retrouve au centre d’un cercle lumineux … Qui explose ! Il a tout juste le temps de l’éviter en sautant de côté.

Pour ne pas lui laisser le temps de recommencer, Killer-bee fonce, en direction de Renga, son dernier adversaire, tout en récupérant ses sabres au passage. Empoignant l’un d’eux, il s’apprête à pourfendre son adversaire immobile, mais quelque chose l’arrête. Son sabre a transpercé quelque chose entre lui et Renga. Sa lame reste coincée dedans. A ce moment-là, un bouclier lenticulaire transparent apparaît entre eux deux. Renga rit.

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Je possède la capacité de cristalliser l’humidité de l’air. Je peux ainsi créer tout et n’importe quoi : Des poings flottant dans les airs, des boucliers résistants pour me protéger … Tous sont transparents, et ils sont donc très difficiles à détecter ! »

Pour toute réponse, Killer-bee injecte du chakra Raiton dans son sabre. Il découpe le bouclier en cristal comme une feuille de papier, puis il tranche, en deux, Renga … Qui se transforme en éclats de cristal.

: -« Un Kawarimi (12) ? ! »

: -« Bien deviné ! Mais sache que ma meilleure technique consiste à créer une lentille cristalline dans le ciel. Elle concentre les rayons du soleil comme un foyer solaire. Tous ceux qui se trouvent dessous n’ont pas le temps de brûler : Ils sont désintégrés ! Je epux ainsi détruire une ville, si l’envie m prend ! Adieu, raté ! »

A ce moment-là, une gigantesque lentille en cristal apparaît dans le ciel, dardant les rayons du soleil sur Killer-bee, et les environs. Renga s’est mis à distance de sécurité, juste à temps ! Une gigantesque explosion ravage cette partie de la forêt.

 

Pas très loin d’ici.

 

Yoruichi Shirouin saute de branches en branches, à toute vitesse, dans une direction précise : Celle de la cachette d’Orochimaru. A cinq mètres d’elle, sur sa gauche, quelqu’un d’autre l’accompagne.

Soudain, une explosion se fait entendre. Elle est si violente que la terre tremble ! Les arbres sont ébranlés ! Des branches mortes tombent sur le sol ! Des feuilles recouvrent la terre !

Inquiète, Yoruichi grimpe au faite d’un arbre. Au loin elle voit un gigantesque nuage de poussière, remontant du sol. Mais ce qui l’inquiète le plus est la gigantesque et massive silhouette sombre, munie de cornes et de tentacules, qu’elle distingue dans le nuage. Ses craintes sont confirmées par la puissante voix qu’elle entend :

: -« C’est à son tour d’entrer dans l’arène !

Furieux comme une murène !

Maintenant qu’il a sorti ses cornes,

Ton avenir est bien morne !

Misérable tique,

Voici Hachibi le fantastique !

Son pouvoir est tentaculaire

Et tu n’échapperas pas à la sphère de sa colère ! »

Un puissant vent balaie le nuage de poussière, dévoilant une créature gigantesque, avec le torse d’un homme, les bras ligneux, et une tête de taureau avec quatre cornes, dont une tranchée net. La partie postérieure de son corps est constituée de huit tentacules. C’est le Hachibi ! Une gigantesque boule noire est en train de grossir devant sa bouche. C’est une grande quantité de chakra concentrée, compressée, et prête à être utilisée !

Yoruichi a tout compris. Elle se tourne vers son compagnon de voyage qui l‘a rejoint, et lui crie :

: -« Le Bijûdama ! A terre ! »

Les deux se précipitent vers le sol à toute vitesse, où ils s’enterrent, en moins d’une seconde.

 

Un bref flash lumineux illumine l’horizon. Une fraction de seconde plus tard, le grondement d’une puissante explosion remplit l’atmosphère. Ensuite, une violente onde de choc parcourt les environs.

Quelques secondes plus tard, la forêt redevient silencieuse, mais elle n’existe plus !Sur une distance d’un kilomètre de rayon autour d’Hachibi, les arbres sont pulvérisés, transformés en copeaux de bois ou en sciures. La terre est nue, brûlante et toute retournée. Des crevasses profondes défigurent toute la région. Au-delà de cette limite, les arbres les plus éloignés sont déracinés, comme si un ouragan était passé par là.

C’est dans ce décor apocalyptique végétal que Yoruichi sort de sa cachette, dans la terre, ainsi que son mystérieux compagnon. La kunoichi passe sa main droite dans ses longs cheveux pour les débarrasser de la poussière, des particules de terre et des feuilles qui  s’y sont emmêlés. Cependant, ce n’est pas suffisant pour chasser l’air contrarié sur son visage

: -« Je vais aller parler à Bee, pour savoir ce qui s’est passé. Mieux vaut que tu restes ici ! Il n’est pas stupide ! Si tu te montres avec moi, il se posera des questions ! Il est incapable de garder un secret bien longtemps, surtout envers mon oncle Aa ! »

 

Après avoir repris son apparence normale, Bee voit arriver :

: -« Nièce Yoruichi, enfin ! »

: -« Qu’est-ce qui se passe ici ? Pourquoi as-tu utilisé le Bijûdama ? »

 

Après avoir entendu les explications de Bee, Yoruichi est catastrophée.

: -« Ils se dirigent tout droit dans un piège ! Je pars de suite à Oto pour les aider ! Oncle Bee, quitte le pays du riz sur-le-champ ! Et discrètement ! Pas question qu’oncle Aa débarque ici, avec une armée de shinobis de Kumo ou que les ninjas d’Oto, aux frontières, ne soient alertés ! »

: -« Je vais pouvoir aller voir maître Sabu, et apprendre enfin l’Enka ! Yeah ! »

Les deux ninjas se séparent.

 

Yoruichi a déjà pris la direction du village d’Oto, et court vers lui à toute vitesse. Même si sa vitesse est exceptionnelle, peu de Jônins étant capables de la tenir, son mystérieux équipier l’a rejointe, et court  à ses côtés. Yoruichi prend la parole.

: -« Tu sais déjà ce qui se passe. Naruto et les autres se dirigent vers un piège machiavélique ! »

: -« Oui, Orochimaru est rusé et tenace comme un serpent ! Dommage que je n’aie pas réussi le tuer quand j’en avais eu l’occasion ! Par contre, je suis bien plus inquiet. Un troisième camp interfère ici. »

: -« Akatsuki (13) ? »

: -« Non ! Pour l’instant, ils n’ont pas prévu de s’attaquer aux Jinchuriki, pas avant quelques années, au moins. Par contre, je sais que Sasori a des espions dans l’organisation d’Orochimaru, et qu’il compte rencontrer l’un d’eux, d’ici peu. »

: -« Oh non ! Ils risquent de se mêler aux combats ! »

: -« Sasori, je ne pense pas, mais Deidara, oui ! »

: -« Il ne manquait plus que çà ! Le cinglé des explosions ! »

: -« Ils ignorent encore que Naruto porte Kyûbi en lui, et sa présence ici. Cela peut poser problème… »

: -« … Ils pourraient le tuer ! Voilà une raison supplémentaire pour que j’aille à Oto ! »

: -« Fais attention à ne pas te faire repérer par Akatsuki ! Quant à moi, je préviendrai Konoha des derniers développements de la situation. »

: -« Comment ? Si tu te montres, ils t’attaqueront directement ! »

: -« J’ai des moyens d’actions discrets. Après je te rejoindrai à Oto pour prêter main-forte à ceux de Konoha. »

: -« Fais attention ! Si Sasori ou Deidara te repèrent, ils te reconnaîtront de suite, et tout le plan sera bon à jeter aux orties ! Tu sais à quel point Deidara te hait ! »

: -« Je serai prudent, Yoruichi. »

L’autre prend alors une autre direction, laissant Yoruichi, seule.

 

Plus tard, durant la nuit, près du village d’Oto.

 

Quelque part, dans une des forêts de ce pays, un groupe de quinze shinobis fait une halte. Tous halètent. Ils ont le souffle court. Ils sont en sueur. Leurs visages sont rouges.  Ils tentent de récupérer après la course effrénée qu’ils ont faite. Shikamaru prend alors la parole.

: -« Bon, maintenant, voici mon plan pour infiltrer Oto … »

 

Le plan exposé par Shikamaru est peu conventionnel, et il est violemment repoussé par … Temari :

: -« Ah non ! Pas question ! Cà ne va pas recommencer ! Je suis une kunoichi, pas une demoiselle en détresse ! »

 

Traductions.

 

(1) Le son.

(2) Tigre blanc.

(3) Le sable.

(4) Le nuage.

(5) Technique d’invocation.

(6) Art de maîtriser l’électricité.

(7) Art de maîtriser l’eau.

(8) Une boule métallique reliée, par une chaîne métallique, à une lame tranchante en métal.

(9) Huit queues.

(10) Réceptacle.

(11) Démon à queues.

(12) Permutation.

(13) Aube.

 

Commentaire de l'auteur Dans le prochain chapitre, Naruto et les autres s'infiltreront dans Oto.
Pendant ce temps, Les ninjas de Konoha aux frontières du pays du riz vont faire mouvement, tandis que l'assaut est donné sur les filières de contrebande d'Orochimaru.
Cependant, des évènements inattendus arriveront au fin fond du pays de l'eau, tandis que les manipulations d'un troisième camp éclateront dans Oto.
Prochain chapitre : Dans la fosse aux serpents.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales