Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un autre départ. Auteur: Chat noir Vue: 171104
[Publiée le: 2010-10-28]    [Mise à Jour: 2011-10-23]
13+  Signaler Humour/Action-Aventure Commentaires : 240
Description:
Et si Naruto avait eu un professeur secret, bien avant l'examen Genin ? Quels changements cela entraînerait-il pour lui, son avenir, et celui de bien d'autres ?

Numérotation des arcs:
1- De l'académie à Genin : Chap. 1 à 5.
2- Le pays des vagues : Chap. 6 à 11.
3- L'examen Chûnin : Chap. 12 à 22.
4- La bataille de Konoha : Chap. 23 à 24.
5- Nouveaux défis: Chap. 25 à 39
6- La tentation d'Orochimaru : Chap. 40 à 58
7- Raid sur Oto : 59 à ?

Styles :
Dialogue : Entre guillemets.
Pensées des personnages : en italique
Voix fortes, cris, hurlements : Dialogue ou pensées en gras
Situation, lieu, temps… : Souligné.
( Nombre) : Traduction à la fin du chapitre.
Mot souligné : Mise en valeur, accentuation
Crédits:
Presque tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto, l'auteur du manga Naruto. Certains seront de l'anime.
D'autres personnages (Yoruichi, Toshiro Hitsugaya, Aizen) appartiennent à Tite Kubo, l'auteur du manga Bleach.
Le personnage de Nadia est issue de l'anime "Nadia ou le secret de l'eau bleue" de la Gainax.
Saya Haruno, Reiki et Yuki sont de mon invention.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

L'épée de la mort.

[5077 mots]
Publié le: 2010-11-27
Mis à Jour: 2010-11-29
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Suite et fin de la course de Todoroki! Ici, nous verrons que l'intelligence peut battre la force! L'arrogance précède la chute! Personne n'est invincible! Et que les apparences sont trompeuses!

29) L’épée de la mort.

 

Les ninjas de Konoha soutiennent Idate dans l’escalade de la falaise surplombant la plage. Ils arrivent ensuite au pied de l’escalier menant au premier temple, Idate s’appuyant sur Naruto.

: -« C’est là-haut que je dois prendre le présent à apporter au temple de Todoroki ! »

: -« Naruto, soutiens-le jusqu’à ce qu’il puisse marcher et courir normalement ! Nous autres, nous nous cachons autour de vous, et nous vous suivons à distance. Dispersion ! »

 

Les autres partis, l’ascension de l’escalier commence :

: -« Naruto ? »

: -« Oui, Idate ? »

: -« Tu as vraiment atteint la troisième épreuve ? »

: -« Oui ! J’ai vaincu Neji Hyûga !»

: -« Un Hyûga ? Mais ils sont invincibles ! »

: -« Personne ne l’est ! »

: -« Tu as aussi passé la dixième question ? Qu’est-ce que c’était ? »

: -« Choisir de répondre ou non à la dixième question ! Si tu refusais, tu étais éliminé, avec tes équipiers ! Si tu acceptais, mais que tu donnais la mauvaise réponse, tu restais Genin à vie ! »

: -« Mais c’est impossible à choisir ! »

: -« Nous avions une échappatoire : Abandonner maintenant afin de repasser l’examen dans six moi ou un an ! Un beau piège ! »

: -« Comment çà ? »

: -« Tu te retrouves en mission pour voler un parchemin secret. Tu ignores tout : Tu ne connais pas tes équipiers, le nombre des ninjas ennemis, leurs capacités, leurs armes, leurs pièges…Que fais-tu ? Refuser la mission parce que tu as peur pour toi ou tes équipiers ou accepter et tenter ta chance ? »

: -« Je ne me défile pas, je tente ma chance ! »

: -« La bonne réponse était de choisir de rester pour répondre à la dixième question. C’était çà l’essentiel ! »

: -« Mais alors quand ce fut mon tour, pourquoi ceux qui restèrent furent éliminés ? »

: -« Pourquoi, toi, le seul indemne devais-tu amener le rouleau ? »

: -« Parce que c’était urgent ! »

: -« Mais à quel prix ? »

: -« Quel prix ? … J’ai compris ! Abandonner les autres, les sacrifier, ce n’est pas çà être ninja ! »

: -« C’était çà le truc ! Un autre pouvait amener le rouleau ou se battre et le dernier était inconscient ! En amenant le rouleau, tu montrais ton mépris des autres ou ta lâcheté. Je suis sûr que c’est ce que ton frère voulait vous faire comprendre, le jour de l’examen : Tu devais rester pour protéger celui qui était inconscient, malgré les risques, tandis que l’autre se mettait à l’abri en apportant le rouleau. C’était assez tordu comme truc, avec le stress que vous aviez déjà, mais sur le terrain, ce serait pareil. »

: -« J’ai déçu mon frère ! »

: -« Mais non, puisque maintenant tu as trouvé la réponse ! Enfin plutôt pourquoi c’était la mauvaise réponse : Les sacrifier ! »

: -« Cependant, cette nuit-là, voulait-il me tuer ou me libérer ? Je ne sais toujours pas ! »

: -« Ce sera à toi de lui demander, mais ne t’en fais pas trop au sujet de ce qu’il dit cette nuit-là ! Vous étiez prisonnier d’une ordure, prête à tout ! Je prends le pari que ton frère le provoqua pour détourner son attention de toi. Le reste, tu le connais ! Et puis, s’il avait voulu te tuer, il t’aurait laissé attacher et brûler dans l’incendie ! Maintenant, concentre-toi sur la course ! Nous serons bientôt en haut ! »

: -« Une dernière question, Naruto ! Tout à l’heure, après m’avoir frappé, tu parlais… comme si tu savais déjà tout ce j’avais enduré ! »

: -« J’étais toujours seul ! Méprisé ! Rejeté ! Sans famille ! Ni amis ! A l’académie, j’étais le dernier ! Pour attirer l’attention des autres, je leur faisais continuellement des farces ! Qu’est-ce que j’ai pu déguster ! Mon but, devenir Hokage me semblait aussi éloigner que le soleil ! Mais je gardais toujours espoir malgré les épreuves. Un jour, je rencontrais quelqu’un de formidable ! Je n’étais plus seul ! Elle m’enseigna beaucoup sur les arts ninjas, et bien d’autres choses… Si je ne l’avais pas rencontré, j’ignore comment j’aurais tourné. J’étais comme toi : Un professeur de l’académie tenta de me manipuler pour voler un objet dangereux. Si elle n’avait pas existé, que se serait-il passé cette nuit-là ? Mais je ne me pose pas cette question : J’ai décidé d’aller de l’avant, sans me retourner. Cela ne fait que quelques mois que je suis Genin, mais je me suis fait plein d’amis ! J’ai fait des rencontres intéressantes, terrifiantes même, des ennemis, des personnes qui auraient pu être moi… ! Tout çà a commencé par ma rencontre avec elle. Malgré ses mystères, je ne pourrais jamais assez la remercier. Je lui dois mon avenir ! Ma vie, même ! »

C’est ainsi qu’ils aboutissent en haut du temple.

« Maintenant, Idate, que feras-tu ? »

: -« J’ai récupéré assez pour pouvoir courir. Comment as-tu fait pour me guérir ? »

: -« Rien. Je ne connais rien au ninjutsu médical. C’est à toi que tu le dois : Tu as repris espoir, ta volonté a fait le reste. Allez, dépêche-toi ! Le chef Jirochô t’attend ! »

: -« J’y vais. Merci, Naruto ! »

Et il court.

 

Temple de Todoroki.

 

Parmi la foule qui attend le vainqueur, un bruit se répand : Seul le concurrent du clan Wagarashi a atteint le premier temple ! Déjà les premières rumeurs de tricheries se répandent. Mais parmi la délégation du clan Wasabi, la nouvelle est arrivée : Idate a aussi atteint le premier temple.

 

Un pont suspendu au-dessus d’une gorge profonde, où une rivière se jette dans l’océan.

 

Le coureur du clan Wagarashi arrive le premier, mais apparaît alors Aoï Rokusho.

: -« Dépêche-toi ! Idate Morino te suit. »

: -« Pourquoi ne l’as-tu pas tué quand tu en avais l’occasion ? C’est à se demander pourquoi on te paye ! »

: -« Ne t’avise plus de me prendre de haut ou de me donner des ordres, minable ! La prochaine fois, je ne te trancherai pas une jambe ou même un bras, puisque tu en as besoin pour courir : Je te défigurerai ! »

: -«  Je… je… je ne le ferais plus ! Pitié, Aoï-sama ! »

: -« Je vois que tu as compris ! Alors, dépêche-toi ! Dès que tu auras franchi le pont, je… Voilà Idate ! »

Tandis que le coureur franchit le pont, Aoï coupe la route d’Idate :

: -« Pourquoi n’as-tu pas fui, Idate ? Je ne t’aurais jamais poursuivi ! Tu aurais dû saisir la chance d’avoir survécu à mon poison ! »

: -« Aoï Rokusho, je n’ai jamais compris comment j’ai pu avoir peur d’un minable pareil ! »

: -« Meurs ! »

Avec l’épée de Raijin dégainée, Aoï pourfend Idate, qui tombe au sol.

Pouf !

Le corps d’Idate éclate en un nuage de fumée, à la surprise d’Aoï.

: -« Un kagebunshin ? ! (1) »

Soudain, sur le sol, une ombre se dirige vers lui. Aoï la remarque et brandit son épée, dont la lame est recouverte par du chakra jaune, si lumineux qu’il semble blanc. Elle arrête l’ombre.

: -« Sortez de votre cachette, bande de morveux ! »

L’ombre se rétracte dans un buisson, d’où sortent les six ninjas de Konoha.

: -« Comment avez-vous fait pour survivre à mon poison ? »

Naruto lui répond.

: -« Si tu avais fait l’effort de t’intéresser à tes élèves, tu le saurais, misérable ! »

: -«  Tu pourras te rattraper à la prison de Konoha ! Alors, ne complique pas les choses et rends-toi ! Galère ! »

: -« Me rendre ? Ha ! Ha ! Ha ! Tant que j’ai l’épée de la mort, je ne crains rien ! Croyez-vous que cette épée est faite de métal conducteur de chakra ? Non, cette épée ne le conduit pas : Elle en produit ! Je n’ai qu’à la prendre en main pour qu’elle dévoile sa puissance ! Et quelle puissance ! Elle arrête toute attaque physique ou de chakra ! Kagemane no jutsu (2) et Shintenshin no jutsu (3) ne m’atteindront pas, rien qu’en la prenant en main ! Je connais toutes vos techniques parce que j’étais professeur à l’académie ! Voilà un avantage supplémentaire ! Quant aux attaques physiques et les armes en métal, cette épée tranche l’acier aussi aisément que la chair ! Je suis invincible ! »

: -« Une seconde ? Pourquoi est-ce vous qui l’avez, et non Orochimaru ? »

: -« Pourquoi, Tenten ? Parce qu’Orochimaru a reconnu ma force ! Idate vous a raconté son histoire, je vois. Sachez que durant notre combat, Ibiki jeta le rouleau dans le feu, faisant exploser les sécurités, et aussi le rouleau et la vieille ferme abandonnée où nous étions. Je réussis à m’en sortir. J’avais toujours l’épée, et je l’offris à Orochimaru. Et vous savez ce qu’il fit ? Il me la donna ! Comme symbole de mon allégeance envers lui ! Maintenant, Konoha, vous avez fini de me mépriser ! Grâce à elle, je suis invincible ! Même les pouvoirs des Uchiwas ne sont rien face à moi ! »

: -« Galère, de quoi parles-tu ?  »

: -« De Sasuke Uchiwa ! L’autre nuit, je l’avais attiré à mon entrepôt. Ce fut facile. Lui faire croire que j’étais un ninja de Konoha en charge de la surveillance d’Itachi Uchiwa, caché dans cet entrepôt, fut chose aisée.

 

Flash-back.

 

: -« Maintenant, Sasuke Uchiwa, tu es mon prisonnier. Laisse-toi ligoter et enfermer sans faire d’histoires ! »

: -« C’est tout, minable ? Je me doutais déjà que c’était un piège. J’ai fait semblant d’obéir pour avoir des renseignements éventuels sur Itachi. Je ne le dirai qu’une fois : Où est-il ? Je sais qu’il est ici, dans ce pays ! »

: -« Je l’ignore. C’est la vérité ! Et arrête de me prendre de haut, sinon l’épée de Raijin (4) te pourfendra ! »

: -« Dans ce cas, tu ne m’es plus utile ! Chidori ! (5)»

: -« L’épée de la mort ! »

Un éclair jaillit. Un crépitement d’électricité se fait entendre. Un hurlement de douleur retentit. Une silhouette gît inanimée, sur le sol. Devant lui, à moitié caché par l’obscurité, se tient Aoï Rokusho :

: -« Tu n’aurais pas dû te montrer arrogant envers moi, et encore moins me mépriser ! Je déteste ceux qui me regardent de haut ! Je les tue ! Et encore plus quand ils sont de Konoha ! Je vous méprise ! Je vous déteste tous ! La volonté du feu ! Une excuse pour votre faiblesse ! Mais je ne suis pas comme vous ! Je ne le serai plus jamais ! Ha ! Ha ! Ha ! Quel naïf tu fais ! Ce fut si facile de t’attirer ici ! Et maintenant, que faire de toi ? Je devrais te tuer, mais tu as plus de valeur vivant que mort ! Mieux, grâce à toi, je gagnerai encore plus en puissance. Passer des années à son service ne fut pas inutile, loin de là. Tu représentes l’occasion que je cherchais pour atteindre les sommets. Cà m’a pris du temps, mais la chance est avec moi. En plus, une cargaison doit partir demain d’ici. Tu en feras partie. Il nous laissa ici un conteneur spécial pour le transport de corps, vivants ou morts, en cas de besoin. Quelle bonne surprise pour lui quand tu arriveras là-bas ! Un invité de valeur qui sera gardé… Définitivement ! Ha ! Ha ! Ha ! Ligotez-le et enfermez-le dans le conteneur spécial ! Puis mettez-le avec la cargaison sur le départ ! Dépêchez-vous, bande de larves ! »

 

Fin du Flash-back.

 

Le silence est rompu par Naruto.

: -« Où est Sasuke, où est-il ? »

: -« Ha ! Ha ! Ha ! Il est, en ce moment même, dans une cargaison en route vers Orochimaru. Avec ce présent, je gagnerai encore en puissance ! Et vos têtes seront un excellent bonus ! »

Ivre de folie, Aoï Rokusho a son l’épée qui gagne en puissance, en écho à ses émotions. Il fonce sur les ninjas de Konoha, qui dégainent des kunais, mais en pure perte : Après quelques coups de lames, six corps reposent sur le sol.

: -« Ha ! Ha !… »

Pouf !

Les six corps disparaissent.

: -« Encore des kagebunshins ! »

 

Derrière lui, dans un arbre, près du buisson, le claquement caractéristique d’un propulseur se fait entendre. Une corde se déroule de l’arbre, vers l’un des piliers en pierre du pont, de l’autre côté.

N’en croyant pas ses yeux, Aoï Rokusho voit les cinq ninjas de Konoha glisser à toute vitesse, le long de cette corde pour atteindre l’autre côté, en quelques secondes. Furieux de s’être fait duper comme un débutant, il s’apprête à traverser le pont quand il se rend compte de son erreur, mais trop tard : Naruto l’attaque derrière lui !

:  -« Rasengan ! (6)»

Aoï parvient tout juste à parer l’attaque avec son épée, un moment ! Mais un seul moment !

Crac !

L’épée se brise juste au-dessus de la garde, et le Rasengan, même affaibli, précipite Aoï en bas de la gorge rocheuse, où il s’écrase dans la rivière.

Naruto ne perd pas de temps pour rejoindre les autres.

: -« Galère ! Qu’est-ce que tu tiens, Naruto ? »

: -« Le bandeau d’Oto (8) de ce salaud ! Il l’a perdu avant d’être éjecté en bas ! Les bandeaux protecteurs ne lui portent pas chance, visiblement ! Et Idate ? »

: -« D’après son odeur, il nous a déjà dépassés depuis longtemps. Il atteindra bientôt l’arrivée. »

: -« Utiliser mon propulseur d’armes pour envoyer une corde par-dessus le ravin et lui faire traverser le précipice bien avant d’arriver au pont est une bonne idée. »

: -« Malgré ces blessures, je n’arrive toujours pas à croire qu’il a couru sur la corde, Tenten ! »

: -« Crunch… Tu as remarqué, Ino ? Depuis un moment, il n’a insulté personne ! Crunch ! »

: -« Galère, mon plan pour se débarrasser d’Aoï Rokusho a mieux marché que prévu. D’abord, Naruto envoie un kagebunshin à la place d’Idate. Après, je capture Aoï avec le Kagemane no jutsu, pour permettre à Ino d’utiliser le Shintenshin no jutsu. Pendant que son esprit est dans le corps d’Aoï, nous en profitons pour le désarmer et le faire ligoter. Si ce plan échoue, Naruto envoie alors six kagebunshins à notre image pour détourner son attention. Pendant ce temps, nous passons de l’autre côté, et nous coupons les cordes du pont qui s’effondre. Nous restons pour empêcher Aoï Rokusho de gravir la paroi à pic. Mais le Rasengan de Naruto a rendu inutile de détruire le pont. Maintenant, voici le dernier plan, vous autres : L’arrivée de la course, et le grand nettoyage ! »

 

Temple de Todoroki.

 

Les ninjas de Konoha se dirige vers le temple où règne une grande effervescence : le vainqueur de la course est Idate Morino. Mais cette victoire est contestée. Apparemment, des ninjas ont aidé Idate. Et l’un des personnages hauts-placés du pays du thé est le plus véhément

: -« C’est inacceptable ! En fonction de cette tricherie, Idate du clan Wasabi est disqualifié, et la victoire revient au clan Wagarashi ! Jirochô, je prononce la dissolution du clan Wasabi ! De plus l’ingérence de Konoha ici est inacceptable ! »

: -« Mais !… »

: -« Silence ! Nous n’écouterons pas tes supplications, Idate Morino. »

: -«Galère, les seules règles sont de partir de Degarashi, prendre une offrande, au premier temple et arriver à Todoroki ! Depuis quand y en a-t-il de nouvelles ? »

: -« Silence, étrangers ! Vous ne connaissez rien à ce pays ! D’ailleurs, préparez-vous à payer pour tes actes ! Ici, nous sommes une nation souveraine ! »

Naruto fait un clin d’œil discret à Idate.

:  -« Galère ! Et en plus, vous dîtes que nous avons aidé Idate ? C’est faux ! En fait, nous sommes ici pour le surveiller ! »

: -« Comment çà ? »

: -« C’est un déserteur de Konoha ! Nous sommes ici pour le ramener. »

: -« Pourquoi ne l’aviez-vous pas arrêté avant ? »

: -« C’est un des participants à la course. Le faire aurait été s’immiscer dans les affaires de votre pays. Maintenant qu’elle est finie, nous pouvons intervenir. D’ailleurs, la personne qui m’expliqua les règles de la course est ici. »

Shikamaru sourit, et pointe son doigt vers le daimyo (6) du pays, qui montre une photo à l’homme, dont le visage pâlit et se décompose à vue d’œil.

: -« C’est moi qui ai dit à ce jeune homme les règles de notre course. Depuis quand y-a-t-il de nouvelles règles ? C’est quoi cette invention ? Cela a-t-il un rapport avec çà ? Sur cette photo, on voit vos relations d’affaires avec les Wagarashi ! Moi, j’appelle çà de la corruption ! Préparez-vous à en répondre ! Quant au clan Wagarashi, je prononce votre dissolution ! Je suis déjà au courant de vos abus ! »

: -« Excusez-moi, daimyo, mais nous aussi, nous avons affaire avec le clan Wagarashi. »

: -« Bien au contraire, allez-y ! »

 : -« Naruto, montre-leur bien le bandeau frontal d’Aoï Rokusho, avec la marque d’Oto !  Leur chef, Orochimaru, tua notre Hokage, mais il échoua à détruire Konoha. Nous sommes en guerre avec Oto. Nos ordres sont d’être sans pitié avec les ninjas d’Oto, et leurs alliés ! Voilà ce qui reste d’Aoï Rokusho ! Mais nous vous laissons une chance de sauver vos têtes, membre du clan Wagarashi ! Dépêchez-vous de nous indiquer où sont tous les entrepôts servant à la filière de contrebande d’Aoï Rokusho, et vite ! Sinon, vous servirez à aiguiser nos kunais! »

 

Les berges de la rivière.

 

Aoï Rokusho se traîne sur le sol sableux. Il est à l’embouchure de la rivière, l’endroit où elle se jette dans la mer. Le paysage est superbe, mais ses occupations sont tout autres. Son corps porte de nombreuses blessures, infligées par le Rasengan de Naruto. Il serre toujours dans sa main droite, la garde et le bout de lame restante de son épée, qui est brisée pour toujours.

: -« Maudit… gamin ! Il a réussi… à briser…mon épéede la mort !…Il ne perd rien… pour attendre !… Je retourne…à l’entrepôt… et j’active le dispositif d’autodestruction… Quiconque entrera… déclenchera l’explosion de… l’entrepôt…Ha ! Ha !…Ha !…Hein ! »

En relevant les yeux, Aoï Rokusho voit que quelqu’un est devant lui, alors que les environs étaient déserts, il y a encore un instant. Il voit un manteau noir avec des nuages rouges, une bague à un des doigts de la main droite. Il relève la tête, pour voir les yeux et le visage du membre de l’Akatsuki (9). Il connaît très bien ce visage pour l’avoir vu sur les avis de recherches des déserteurs avant d’avoir trahi Konoha : Itachi Uchiwa se tient face à lui.

: -« Où est Sasuke ? »

Aoï sourit. Soudain, des restes de son épée, surgit une longue lame de chakra, qui embroche Itachi. Pris par surprise, il n’a pas réagi, et se contente de cracher du sang. Aoï Rokusho jubile :

:- «Je t’ai eu ! Je t’ai eu ! Finalement, tu n’es pas si fort que çà, Itachi Uchiwa ! Dommage que la cargaison soit déjà partie, j’y aurais mis ton cadavre ! Mais quand Orochimaru saura que je t’ai tué, il me récompensera… »

: -« Où est Sasuke ? »

: -« Encore lui ! Je vais être généreux avec toi. La cargaison est déjà partie pour sa destination, située sur la carte située dans ma poche. »

: -« Sais-tu pourquoi Orochimaru te donna l’épée de la mort ? »

: -« Parce que je suis destiné à devenir puissant ! »

: -« Pour s’en débarrasser ! »

: -« N’importe quoi ! »

: -« Sais-tu pourquoi elle fut surnommée l’épée de la mort ? »

: -« Je le sais déjà ! »

: -« Non, tu l’ignores. »

: -« Tu m’énerves ! »

: -« Tu es déjà mort, mais tu ne le sais pas encore ! Le Rasengan de Naruto a achevé le travail de l’épée de la mort. Tu ne sens plus la douleur. C’est le signe de ta mort prochaine. »

Soudain, Itachi pointe du doigt la main droite d’Aoï Rokusho, celle qui tient l’épée. Celui-ci regarde et il panique :

: -« Mon épée ! Ma main ! Où sont-elles ? Il n’y a que le vide au bout de mon bras !… Je les vois : Elle sont sur le sol !… Ma main est tranchée net !… Qui… ? »

Aoï entend la voix d’Itachi derrière lui.

: -« Tout n’était que Genjutsu ! »

Le dernier bruit qu’entend Aoï est celui du métal rentrant dans la chair. Un mince filet de sang coule dans la rivière pour se répandre dans la mer.

 

Port de Degarashi. Le lendemain

 

L’équipe de Konoha attend l’arrivée d’un navire en provenance du pays du feu. La réponse des hautes instances à leur précédent message est claire : Arrêter ou tuer les déserteurs Aoï Rokusho et Idate Morino, si l’occasion se présente. Sinon, ils doivent donner toutes les informations disponibles à l’équipe envoyée pour cette tâche.

Bien sûr, les six sont un peu bouleversés par le ton sec de la lettre. Mais les choses ne sont pas si dramatiques que prévu, vu les évènements d’hier :

 

Flash-back :

 

Idate décida de retourner à Konoha de son plein gré, afin de plus fuir.

Le corps d’Aoï Rokusho ne fut pas retrouvé. S’il avait survécu au Rasengan, il serait déjà loin. S’il était mort, son corps aurait été emporté vers le large.

Les Wagarashi furent terrifiés par les paroles de Shikamaru et la vision des ninjas, exhibant leurs kunais aiguisés. Devant ce bluff, ils réagirent exactement comme Shikamaru l’avait prévu. Ils indiquèrent, sans faire de difficultés, la cachette d’Aoï Rokusho. En fouillant l’entrepôt, les ninjas de Konoha trouvèrent une carte indiquant le prochain lieu de destination de la cargaison, posée en évidence sur une table : Sasuke fut envoyé vers le pays des vagues. Mais Shikamaru et Naruto pensèrent que cette carte fut trouvée trop facilement !

Les ninjas de Konoha constatèrent autre chose d’étrange : L’entrepôt était muni d’un système d’autodestruction qui avait été saboté, avant leur arrivée !

Avant de partir, Shikamaru demanda au daimyo du pays du thé de ne pas intervenir pour faire fermer l’entrepôt, du moins pas tout de suite ! Konoha devra remonter la piste des filières de contrebande sans éveiller les soupçons d’Orochimaru !

Le chef Jirochô apprit, d’Idate, toute son histoire. Le voyant prêt, il décida de le laisser partir et quitter le clan Wasabi, l’esprit en paix.

Shikamaru et Naruto se concertèrent pour venir en aide à Idate, chacun à leur façon, quand l’équipe envoyée de Konoha arriverait.

 

Fin du flash-back :

 

Pour l’instant, Idate est allongé sur une civière, à cause de son état fiévreux : Courir à fond sous la pluie n’est pas très recommandé pour la santé, sauf quand on a, comme Tenten, certains équipiers animés par la fougue de la jeunesse !

La surprise est grande parmi les ninjas en voyant les nouveaux arrivés : Ce sont des anciens surveillants de la première épreuve, et leur chef est Ibiki Morino, chef de la section Interrogatoire de Konoha, et grand frère d’Idate.

: -« Montez tous à bord ! Nous avons déjà accompli la moitié de nos objectifs ! Pas la peine de s’attarder ici plus que nécessaire ! Nous repartons pour le pays du feu juste après ! Pendant le voyage, je prendrai vos dépositions. »

Vu le ton, l’équipe de Shikamaru préfère ne pas s’attarder. Durant l’embarquement, le regard d’Ibiki, et celui de Jirochô, présent sur la jetée, se croisent. Après que Naruto est venu lui dire au revoir, le chef de clan lui dit :

: -« Je sais qu’Idate est entre de bonnes mains. Il finira par s’en sortir. Il n’est plus seul. »

Une fois tous à bord, Idate est emmené pour être examiné par un médic-nin (10), vu sa fièvre. Naruto et les autres se rendent à l’arrière du navire pour leurs dépositions et le rapport de mission, même si Shikamaru n’est pas emballé par la paperasse !

 

Une fois fini, Ibiki Morino prend la parole :

: -« Il reste un dernier élément à rajouter à vos dépositions : Vous n’étiez pas les seuls ninjas de Konoha au pays du thé. Une autre équipe, ici pour une autre mission, trouva le corps d’Aoï Rokusho à l’embouchure de la rivière, et sa main. Elle fut tranchée net. Elle tenait encore le reste de l’épée de la mort. »

: -« Une autre équipe ? Je comprends maintenant pourquoi le daimyo savait pour les relations entre le personnage haut-placé corrompu et le clan Wagarashi ! Mais sa main… Quand je l’avais touché avec le Rasengan, il avait toujours ses deux mains ! »

: -« Qui lui trancha la main ? De toute façon, seule une autopsie, pratiquée à Konoha, nous apprendra comment Aoï Rokusho mourut, même s’il n’en avait plus pour longtemps à vivre ! »

: -« Galère, que voulez-vous dire ? »

: -« D’abord, savez-vous pourquoi cette arme était surnommée l’épée de la mort ? Toi, la fille spécialiste des armes.»

: -« Il prétendait qu’elle produisait du chakra. J’ai du mal à y croire. Je m’y connais en armes et je n’ai jamais vu ou entendu parler de quelque chose s’en approchant»

: -« Cette lame ne produisait pas de chakra. Il venait du corps du porteur. D’après des études faites, il y a longtemps, cette épée vibrait à une fréquence particulière. Les cellules humaines entraient en résonance avec cette vibration, et produisaient plus de chakra, de manière démultipliée. »

: -« Crunch… Mais il doit y avoir des effets secondaires à cause de çà ! Crunch ! »

: -« En effet, les cellules produisent largement plus de chakra, mais leur durée de vie est abrégée. Quand elles mouraient, elles étaient remplacées par d’autres cellules, mais plus vieilles. Plus l’épée était utilisée, plus le porteur vieillissait, plus la vitesse de vieillissement augmentait. »

: -« Beurk ! Voilà pourquoi elle fut surnommée l’épée de la mort : Elle vous tue ! C’est pire qu’une plante vénéneuse ! »

: -« C’est çà, Yamanaka ! Elle tueait, à petit feu, son porteur. Voilà pourquoi Orochimaru ne la garda pas ! Quel intérêt pour lui ? C’était, par contre, un bon moyen de garder Aoï Rokusho sous sa coupe. L’autopsie nous précisera l’état de son corps, mais je pense que c’est tout récemment qu’Aoï Rokusho se rendit compte de son vieillissement cellulaire, sans pouvoir se l’expliquer. Même s’il avait su pourquoi, il ne se serait jamais séparé de l’épée : Sa puissance était trop tentante. »

: -« C’est de la folie ! Pas vrai, Akamaru ? Et comment ce cinglé passa Chûnin ? »

: -« Nul ne le sait ! Toujours est-il qu’il cacha très bien son vrai visage, et faillit provoquer une catastrophe ! »

 

Naruto met sur la table un autre sujet de conversation :

: -« Que va devenir Idate ? »

: -« Ce qu’il a fait est très grave ! L’épée de la mort était scellée pour ne jamais être utilisée. Quant au rouleau, les entrées secrètes auraient servi à sortir secrètement en cas de siège de Konoha pour les nôtres ou à permettre à l’ennemi d’entrer, sans déclencher l’alerte. Si on rajoute sa fuite et sa désertion, les charges contre lui sont lourdes. »

: -« Il est donc condamné ? »

: -« Il n’est pas encore passé en jugement. Avant çà, il sera interrogé, et une enquête sera menée. Même si je suis son frère aîné, je dois rester impartial, mais je ne peux l’abandonner non plus : Il est mon petit frère ! Vu vos dépositions, il est évident qu’il fut manipulé par Aoï Rokusho. Cà pourra jouer, en partie, en sa faveur. Quant au reste… Il ne sera pas jugé avant que l’enquête soit terminée. Il sera en prison d’ici là.  Je travaille vite, mais ces temps-ci, j’ai beaucoup d’autres tâches plus urgentes qui me retardent dans mon travail. Dans un sens, c’est une chance pour lui. Beaucoup de choses dépendront de la présence ou non du cinquième Hokage durant son procès. Même si j’ignore la future réaction de Tsunade, j’ai bon espoir qu’elle ne sera pas trop dure avec lui. »

: -« En parlant d’elle, puisque vous êtes le responsable de l’enquête, je dois vous remettre ceci. »

Dit Naruto en mettant sur une table, deux rouleaux.

: -« Qu’est-ce que c’est ? » 

: -« Ce sont les témoignages du daimyo du pays du thé et de Jirochô, chef du clan Wasabi, recueillis par Shikamaru et par moi. Dans celui de Jirochô, se trouvent tous les faits et gestes d’Idate depuis qu’il est dans le clan Wasabi. Etant le vainqueur de la course de Todoroki, il a brisé la domination du clan Wagarashi, en affaire avec Oto, les affaiblissant par la même occasion. Quant au Daimyo, son pays est un allié de celui du pays du feu. Il ne comprendrait pas que le vainqueur de cette année soit sévèrement puni, vu qu’il a pu se débarrasser de personnes corrompues par la même occasion. D’ailleurs, Tsunade et son ami, quand elles étaient chez le chef Jirochô, connurent aussi Idate. En bref, ici sont réunies les preuves qu’Idate ne travailla jamais volontairement pour Orochimaru, et ne fut jamais un ennemi de Konoha. Ces derniers jours, ce fut même l’inverse. »

: -« Intéressant ! Hum ! Hum ! Hum !  Il n’y a pas deux mois que vous aviez tous participé à l’examen Chûnin ! Pour votre première mission en solo, une simple recherche, vous débusquez coup sur coup, deux filières de contrebande au bénéfice de nos ennemis, nous fournissant les moyens de démanteler toute l’organisation. En plus, vous avez retrouvé les traces de deux déserteurs, dont un dangereux et ramener l’autre vivant. Voilà un beau tableau de chasse ! Même si vous avez perdu la trace de Sasuke Uchiwa… »

: -« Galère ! Nous l’avons retrouvé ! Nous devons aller au pays des vagues. »

: -« Vous me surprenez ! Visiblement, certains du conseil avaient des inquiétudes non-fondées sur vos compétences. Malheureusement, vous débarquerez avec nous au pays du feu. Une tempête est annoncée loin à l’Est. Vous devrez rejoindre le pays des vagues par voie de terre. »

Vu la personnalité d’Ibiki Morino, Kiba préfère ne pas protester contre le voyage en bateau, malgré sa mauvaise première expérience.

 

Le reste du voyage jusqu’au pays du feu se déroule sans incident notable. Sauf le lendemain, quand Ino hurle sur le pont du navire :

: -« Kiba, pourquoi es-tu en caleçon ? »

: -« Akamaru et moi avons décidé de faire la chasse aux requins ! Nous dégusterons leur viande : Il paraît que les ailerons sont excellents et leurs cartilages sont bons pour les crocs! »

: -« On dit pêche aux requins, Kiba ! »

: -« La pêche, c’est attendre assis avec une canne à pêche. Moi, je vais leur courir après, avec Akamaru : Voilà pour la chasse ! »

Jusqu’à l’arrivée au port, aucun requin ne se montrera à proximité du bateau, sauf un ! Il réussira à s’échapper à Kiba et Akamaru pour prévenir ses congénères : Sur ce navire, se trouve un être humain qui ose chasser les requins pour les manger !

 

Traductions :

 

(1) Clones de l’ombre ou clones physiques.

(2) Technique de manipulation des ombres.

(3) Technique de la transposition.

(4) Dieu de la foudre au Japon.

(5) Les mille oiseaux.

(6) L’orbe tourbillonnant.

(7) Seigneur féodal, chef du pays.

(8) Le son.

(9) L’aube, l’aurore.

(10) Médecin-ninja. C’est un utilisateur du ninjutsu-médical.

 

Commentaire de l'auteur Naruto et et les autres arrivent enfin au pays des vagues. Mais une surprise les attend: Pourquoi le Tsuchikage est-il ici, avec Akatsuchi et Kurotsuchi ? Que fait-il loin d'Iwa ?
Prochain chapitre: L'art est explosion !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales