Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019
  • Sous l'océan
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 7 500 sec
    Genre : anticipation - conte
    Délai de soumission : 09/07/2019
  • Imaginaire
    La Conférie de l'Imaginaire
    Nb de signes : > 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - romance - bit-lit - steampunk - paranormal - space opera
    Délai de soumission : 17/06/2020
  • A nos amours
    Association Coulisses production
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : épistolaire
    Délai de soumission : 05/08/2019
  • Sarthe ou Mayenne
    Editions de la Reinette
    Nb de signes : > 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 05/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un autre départ. Auteur: Chat noir Vue: 170032
[Publiée le: 2010-10-28]    [Mise à Jour: 2011-10-23]
13+  Signaler Humour/Action-Aventure Commentaires : 240
Description:
Et si Naruto avait eu un professeur secret, bien avant l'examen Genin ? Quels changements cela entraînerait-il pour lui, son avenir, et celui de bien d'autres ?

Numérotation des arcs:
1- De l'académie à Genin : Chap. 1 à 5.
2- Le pays des vagues : Chap. 6 à 11.
3- L'examen Chûnin : Chap. 12 à 22.
4- La bataille de Konoha : Chap. 23 à 24.
5- Nouveaux défis: Chap. 25 à 39
6- La tentation d'Orochimaru : Chap. 40 à 58
7- Raid sur Oto : 59 à ?

Styles :
Dialogue : Entre guillemets.
Pensées des personnages : en italique
Voix fortes, cris, hurlements : Dialogue ou pensées en gras
Situation, lieu, temps… : Souligné.
( Nombre) : Traduction à la fin du chapitre.
Mot souligné : Mise en valeur, accentuation
Crédits:
Presque tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto, l'auteur du manga Naruto. Certains seront de l'anime.
D'autres personnages (Yoruichi, Toshiro Hitsugaya, Aizen) appartiennent à Tite Kubo, l'auteur du manga Bleach.
Le personnage de Nadia est issue de l'anime "Nadia ou le secret de l'eau bleue" de la Gainax.
Saya Haruno, Reiki et Yuki sont de mon invention.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Orochimaru

[5571 mots]
Publié le: 2010-11-10
Mis à Jour: 2010-11-22
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Comment une épreuve de survie changera la vie de Naruto, Sasuke et Sakura et bien d'autres! Déguisements, illusions, mensonges et fourberies sont au menu, avec beaucoup de serpents géants.
Qu'est-ce qui est manigancé dans l'ombre ?

16) Orochimaru.

 

L’équipe sept s’est éloignée droit devant elle en forêt, tout en ne sachant pas où aller précisément. Des hurlements venant de l’Est leur indiquent que les hostilités ont déjà commencé. Tous savent que des combats féroces, à mort même, les attendent, ce qui inquiète Sakura.

: -« Je ne suis pas très rassurée. »

: -« Mais non, çà ira, Sakura-chan. Un instant, je vais pisser. »

: -« Cà ne va pas de faire çà devant une fille ! Fais-le dans les broussailles, imbécile ! »

: - Sakura en son for intérieur: - Par contre, si c’était Sasuke-kun… Hi ! Hi ! Hi !

 

Pas un bruit n’est entendu pendant quelques minutes. Soudain, un combat retentit : Deux Naruto sortent des broussailles en se battant à coups de Kunais. Sasuke active son sharingan, et lance son kunai contre l’un d’eux.

: -«Je t’ai démasqué avant même d’utiliser mon sharingan. Pas de cicatrice sur la joue, et ton étui à shurikens de l’autre côté ! Tu t’es fait abuser par l’effet miroir, misérable imposteur. »

Démasqué, l’autre reprend sa véritable forme : un Genin de Ame, avec une combinaison et un masque respiratoire.

: -« Lequel d’entre vous a le rouleau ? »

Il fonce sur Sakura et Sasuke, qui saute, et compose des mudras à toute vitesse.

: -« Katon, Housenka no jutsu (1) ! »

Sasuke projette plusieurs flammèches à toute allure, qui s’écrasent lourdement sur le sol, mais leur ennemi les évite. Cependant, ayant perdu l’effet de surprise, il préfère sauter et se déplacer dans les hauteurs des arbres, Naruto sur ses talons, juste suivi par Sasuke.

Soudain, il se retourne et décoche une salve de couteaux sur Naruto qui ne peut les éviter. Atteint, il tombe sur une grande branche d’un arbre. Il ne se relève pas et reste allongé. Grâce à son sharingan, Sasuke voit que ce n’est pas un kawarimi (2). Son attention reste concentrée sur Naruto, et son ennemie en profite, pour lui lancer une autre salve de lames tranchantes. Sasuke les évite en se réfugiant au dernier instant sous une grosse branche d’arbre, mais il ne voit la note explosive, attachée à l’une des lames, seulement qu’au dernier moment, juste avant qu’elle n’explose.

Réchappant miraculeusement à l’explosion, Sasuke sent l’ennemi derrière son dos.

: -« Quelle chance ! Ne bouge plus ! Si tu veux rester en vie, donne-moi le rouleau…Que se passe-t-il ? Ma vision devient trouble…Un Genjutsu…Un sifflement ! … »

Il parvient à peine à éviter le kunai, décoché par Naruto, qui avait tranché les lames lancées sur lui avec du Fûton (3), et a fait semblant d’être atteint. De son côté, Sakura l’a attaqué avec un Genjutsu pour l’empêcher de frapper Sasuke, mais il parvient à le contrer.

Mais c’est trop tard pour éviter l’attaque de Sasuke : Concentrant le chakra dans ses pieds pour adhérer, il attrape le kunai lancé par Naruto avec le dessous de son pied gauche, et le lance en direction de l’ennemi, l’atteignant à l’épaule. Celui-ci a à peine le temps de s’apercevoir de sa blessure que Sasuke fonce sur lui, et finit de lui enfoncer le kunai dans l’épaule, aggravant la blessure. Il jette alors un fumigène pour couvrir sa fuite, espérant qu’ils ne le prendront pas en chasse.

 

Peu après, les trois Genins se réunissent pour décider de la suite des évènements. A première vue, aucun d’eux n’a repéré un tube respiratoire en bambou, signe de la présence d’un ninja camouflé sous terre

: -« Nous allons convenir d’un mot de passe pour nous identifier après être séparés. Si l’autre en face ne vous donne pas le mot de passe, attaquez-le ! C’est un ennemi, même s’il a l’apparence de l’un d’entre nous. Je ne me répèterai pas, voici le mot de passe, il s’agit d’un chant ninja, les préceptes du ninja : Qu’il se trouve dans le tumulte, cerné par de nombreux ennemis, où passer inaperçu est la règle, ou bien dans un lieu calme et paisible, où il ne trouvera nul refuge, le shinobi doit savoir guetter le moment propice, celui où l’ennemi révèlera sa faiblesse et son inattention. »

: -Je connais déjà ces principes :Yoruichi me les a enseignés. En clair, quelles que soient les circonstances, il faut attendre le moment opportun, sans se dévoiler, ni se démasquer. Mais retenir tout ce fatras inutile ? 

: -« Tu peux trouver plus compliqué ? C’est impossible à retenir. »

: -« Moi, je connais déjà tout çà par cœur, Naruto. »

: -« Je prends le rouleau, vous autres ! »

: -« Mais, Sasuke-kun… »

. Soudain, le vent se lève, suivi par une tempête, aussi brève que violente, les dispersant tous.

 

Emporté par l’attaque, Naruto se réveille, étourdi, au milieu d’une clairière.

: - Bon sang, quelle technique ! Certainement le type qui se cache sous terre ! Il n’a pas perdu son temps ! 

: -« Sasuke ! Sakura-chan ! Où êtes-vous ? »

Un bruit survient, attirant l’attention de Naruto : Dans la clairière, un gigantesque serpent  se déplace vers lui, dardant sa langue fourchue. Sa taille est telle que Naruto n’est pour lui qu’une petite souris.

Soudain, il attaque, la gueule ouverte. Naruto esquive la première attaque, mais le serpent utilise sa queue pour l’immobiliser en l’attaquant par derrière. Ceci fait, le reptile engloutit Naruto de suite, sans chercher à l’étouffer avec ses anneaux.

: -Sale bête ! Je n’ai pas l’intention de te servir de casse-croûte !

Naruto donne des coups de lames Fûton avec ses poings et ses pieds, mais cela n’a pas l’air de gêner le serpent, dont la paroi digestive est solide, et qui va s’allonger sur un énorme tronc d’arbre pour une sieste digestive. Mais Naruto n’a pas dit son dernier mot :

: - Kagebunshin no jutsu (4) !

Le ventre du serpent se met brusquement à gonfler. L’estomac et le tube digestif sont si encombrés que le serpent est sur le point de vomir, mais il garde la bouche close. Cela lui est fatal : Il explose d’un coup, comme un sac en plastique rempli d’air, brusquement crevé !

: -« J’ai autre chose à faire que de devenir un repas pour un serpent géant. Maintenant, rejoignons les autres. »

 

Arrivé au lieu où il était avec son équipe, Naruto remarque de faibles traces de combat, et de sang.

: - Visiblement, l’autre a profité de la confusion pour les attaquer, mais Sasuke l’a démasqué de suite. Voilà la raison de son mot de passe ! Cependant, ils ont dû fuir. Pourquoi ? Sasuke attend ces combats avec impatience. Pourquoi les refuserait-il ? Il n’a pas l’air d’y avoir de blessures graves. Rejoignons-les !

 

Naruto aboutit au lieu du combat : La canopée supérieure de la forêt. Il y voit Sakura, et Sasuke attaqués par le ninja de Kusa à la longue langue. Il se déplace comme un serpent, en enroulant son corps autour des troncs et des branches. Naruto a juste le temps de stopper son attaque par un jet de shurikens.

: -« Désolé Sasuke, mais j’ai oublié le mot de passe ! »

: -« Imbécile ! Naruto, il faut fuir ! Nous ne sommes pas de taille face à lui ! »

: -« Alors, comme çà, tu as échappé à mon gros serpent, Naruto-kun ? Ku... Hu ! Hu ! Hu ! »

: -La seule façon de s’en sortir avant que Naruto ne complique tout…

 

: -«Cà suffit ! Je te donne le rouleau, et en échange, laisse-nous tranquille ! »

: -« Ton instinct te guide bien. Tout ce qu’une proie peut espérer de son prédateur est qu’il daigne l’épargner après lui avoir donné autre chose ! »

: -« Tu es devenu fou ou quoi, Sasuke ? »

-« Sasuke-kun, pourquoi… »

: -« Fermez-là ! C’est moi qui commande ! Tiens ! »

Sasuke lance le rouleau à leur ennemi, mais il est intercepté par Naruto, qui atterrit près de Sasuke.

: -« Naruto, boulet ! Je nous sors de là, et toi tu… »

Blam !

Naruto envoie un crochet du droit à Sasuke, qui l’envoie à terre.

: -« Maintenant, tu vas nous dire qui tu es, et où est le vrai Sasuke ! »

: -«Idiot, c’est moi ! »

: -« Faux ! Sasuke n’est pas du genre à flipper à ce point devant un ennemi ! Certes, j’ignore à quel point il est fort, mais c’est toi qui agis comme un imbécile, dans la panique. Rien ne nous dit qu’il nous épargnera après avoir eu le rouleau ! »

: -« Tu as raison, Naruto-kun ! Je prendrai le rouleau après vous avoir tous tués ! Ku…Hu !Hu !Hu!...

 

L’ennemi exhibe sa longue langue. Sasuke et Sakura voient alors derrière lui, Naruto, se jeter sur lui, et lui asséner un coup avec un kunai, enrobé de chakra Fûton dans le dos, au niveau du cœur. Crachant du sang, l’autre sourit, toujours en remuant sa longue langue, comme si de rien n’était :

: -« Un kagebunshin pour diversion, une attaque Fûton profonde sur un point vital ! Ku…Hu ! Hu ! Hu ! Attaque rapide, effet de surprise, et sans pitié ! Konoha s’est moins ramolli que je ne le croyais, mais… »

Pouf !

: -Un kagebunshin lui aussi ! La capacité à me repérer de loin ! C’est un ninja de haut niveau, pas un simple Genin.

: -« Ku…Hu ! Hu ! Hu !... Kuchyose no jutsu ! (5)”  

: - Je ne l’ai pas senti arriver derrière moi ! Plus de doute ! Ce n’est pas un Genin, mais un Jônin au moins ! Certainement un imposteur !

Se retournant, Naruto voit leur ennemi, juché sur la tête d’un serpent gigantesque, tellement grand qu’il tient entre les deux yeux. Le reptile lui fonce dessus à une vitesse telle qu’il ne peut l’éviter. Naruto est violemment projeté dans les airs, passant au travers des branches d’arbres, jusqu’à ce qu’une d’entre elles ne le stoppe. Naruto tombe, sans défense, vers le sol, et le serpent.

: -« Avale-le ! »

Ce que personne ne voit est le changement de couleur des yeux de Naruto : Rouges avec des pupilles fendues !

: -« Prends-çà ! »

Le serpent est surpris par un coup porté par Naruto, si puissant qu’il en ferme la mâchoire.

: -Ses yeux !…Serait-ce…

Puis Naruto repart à l’attaque sous le regard stupéfait de Sakura et Sasuke.

: -Naruto a perdu la tête…mais comment est-il devenu aussi fort ? 

: -Qu’est-ce qui se passe ?

: -« Fûton : Daitoppa (6) »

Naruto est envoyé loin dans la forêt.

: - Plus de doute ! C’est le porteur de Kyûbi ! Mais pour l’instant, j’ai autre chose

à faire.

 

: - « A ton tour, Sasuke-kun ! Comme ton ami, montre-moi ce que tu sais faire ! »

Le serpent et son maître foncent vers Sasuke, paralysé. Ils sont stoppés par Naruto, juste devant Sasuke. Mais Naruto est brusquement emmené dans les airs : La longue langue le soulève et lui bloque les bras et les jambes, au niveau des articulations.

: -« Tu es du genre coriace, toi ! Rien d’étonnant, vu ce que tu es ! »

Il soulève les vêtements du haut de Naruto, dévoilant son ventre:

: -« Le sceau retenant prisonnier Kyûbi ! Sous l’effet de tes émotions, le chakra du Bijû (7) filtre de sa prison, et le sceau apparaît. Quel phénomène fascinant ! Cependant, tu me gênes : Fûinjutsu, Gogyô Fûin ! (8)»

: -Quoi ? Même du Fûinjutsu !

L’ennemi plaque alors sa main droite contre le sceau de Kyûbi, sur le ventre de Naruto. L’effet se fait immédiatement sentir : Naruto cesse de bouger, ses yeux redeviennent bleus, et il perd connaissance de suite.

: -Après tout ce temps, le chakra du gamin et celui de Kyûbi commençaient à entrer en résonance, mais c’est fini. Pour l’instant, tu n’es qu’une simple nuisance.

Il jette le corps inconscient de Naruto. La chute lui serait mortelle, mais Sakura la stoppe grâce à un tir de kunais, qui agrafent Naruto, déjà inconscient, à un arbre.

 

Forêt de la mort : Deuxième jour, dans la matinée.

 

Naruto ouvre les yeux, à cause de quelques rayons de soleil. Juste à temps pour voir un bâton s’abattre sur lui ! L’évitant à peine en roulant sur le côté, il ouvre totalement les yeux.

La surprise est totale. Il n’y a pas de ninja aux serpents, seulement d’autres équipes de Genins : Shikamaru Nara et Chôji Akimichi avec le bâton, Ino Yamanaka en train de soutenir Lee Rock, et perchés sur une branche, Neji Hyûga et Tenten. Cherchant du regard, il voit ses équipiers : Sasuke, assis par terre, se tenant la nuque, et Sakura, à côté de lui!

: - Nous sommes dans un autre endroit de la forêt de la mort, pas là où nous nous sommes battus. 

:-«  Shikamaru, que faites-vous ici ? Et pourquoi vouloir me fendre le crâne ? »

: -« Un : Trop galère pour expliquer. Deux : Pour te réveiller. »

 

Tenten rejoint Ino :

: -« Je m’en occupe !…Lee ! Réveille-toi ! »

Elle le secoue comme un prunier, sous les yeux de Naruto.

: -Qui a parlé de la douceur féminine ? 

 

: -« Où est-il passé, l’autre imposteur ? »

 : -« Quel imposteur, Naruto ? Galère ! »

: -« Le type à la longue langue ! »

: -« Nous avons juste vu les trois Genins d’Oto attaquer Sakura et Lee. »

: -« Qu’est-ce qu’il fait là ? »

Sakura lui répond :

: -« Il sont tous venus à notre secours, Naruto. »

: -En voilà une surprise !

: -« Mais pour le rouleau… Sasuke-kun décida de se battre contre lui. Ce fut si dur face à ce type. A la fin, nous avions cru l’avoir eu définitivement, mais…nous l’avions à peine blessé ! Il …assomma Sasuke-kun et brûla le rouleau du ciel, qu’il t’avait pris. »

: -« Pourquoi avons-nous alors un rouleau de la terre, Sakura-chan ? »

: -« C’est celui de l’équipe d’Oto. Ils nous le laissèrent, en échange de les laisser partir. »

 

Shikamaru entraîne Naruto à l’écart de ses équipiers.

: -« Au fait, Naruto, tu as parlé d’un imposteur. Qu’est-ce qui s’est passé ? »

: - « Shikamaru, le type à la longue langue est un imposteur. Il est trop fort, il connaît trop de choses… Pour être un Genin. Rien que le Kuchyose no jutsu de serpents… »

: -Invocation de serpents ? Mais alors, c’est Orochimaru ! Incroyable ! Pourquoi ce déserteur se montre-t-il ici ? Minute, c’est évident : Sasuke, le dernier Uchiwa de Konoha ! Mais pourquoi ne l’a-t-il pas enlevé ou tué, s’il voulait le sharingan ?

: -« Galère ! Des serpents ? De notre côté, il se passa aussi d’étranges choses avec l’équipe d’Oto. Pendant le combat, Sasuke se réveilla mais il était bizarre. Au début, nous avions crû qu’il avait des blessures sur le corps, mais c’était autre chose, je ne sais pas quoi. Il dégageait un chakra puissant, mais sombre. Dès qu’il le vit, le chef d’Oto, la momie, paniqua à mort. L’autre gars attaqua Sasuke, mais il fut rapidement vaincu, et Sasuke lui brisa les bras comme des allumettes, avec un sourire sadique. Après, Sasuke se tourna vers le chef, toujours avec le même sourire. Si Sakura ne l’avait pas retenue à ce moment là, l’autre serait mort. Avant de partir avec ses équipiers, il lui laissa leur rouleau, en échange de les laisser en vie. Depuis, c’est le mutisme complet de leur part. Nous n‘en savons pas plus »

: -« Sasuke sourire ? C’est impossible, ce n’est pas son genre, Shikamaru. Pas plus que de briser les bras de quelqu’un par plaisir ! »

: -« C’est pourtant ce que nous avons tous vu. »

: -«  Et ces serpents, ce n’est pas à la portée du premier venu. »

: -Si je dévoile tout ce que je sais sur Orochimaru, ils vont avoir des soupçons, et les autres aussi. Yoruichi m’a bien recommandé de ne rien dire sur elle. Et puis qu’est-ce que c’est que cette histoire de chakra puissant et sombre ?

 

Mais certains, comme Neji Hyûga, s’interrogent déjà sur la réelle puissance de Sasuke, au regard de la facilité avec laquelle il a vaincu Zaku, d’Oto :

: -Sasuke Uchiwa, un adversaire dont il faudra se méfier à l’avenir. Mais d’où venait ce chakra ? Je ne vois plus rien. Disparu, comme par enchantement !  

 

Cependant, Naruto et les autres Genins resteront longtemps dans l’ignorance de qui se produisit entre la perte de conscience de Naruto, et l’arrivée de Lee contre les ninjas d’Oto. C’était surtout ce qui se passa après le combat contre Orochimaru, et le rapport avec une mystérieuse marque sur le cou de Sasuke, cachée par celui-ci au regard des autres, surtout de Naruto.

 

 Forêt de la mort : quatrième jour, midi.

 

Près de la rivière qui traverse la forêt de la mort, l’équipe sept est en train de faire cuire des poissons, une partie de ceux pêchés dans la matinée par Naruto et Sasuke : Les kagebunshin de Naruto jettent les poissons hors de l’eau et Sasuke les transpercent en l’air d’un jet de Kunais.

: -Je ne sais pas ce qui m’arrive, mais depuis peu, j’ai du mal à contrôler mon chakra. En fait, depuis la rencontre avec Orochimaru. En parlant de ce cinglé, bizarre qu’il ait révélé aux autres son vrai nom ! Au moins, cette fois, j’ai une excuse pour faire parler de lui sans attirer les soupçons.

: -« Si çà se trouve, il ne reste plus de rouleaux du ciel, Sasuke-kun. »

: -« Pourquoi, Sakura ? »

: -« Nous avions cinq jours pour réussir cette épreuve, et déjà quatre-vingt pour cent du temps est déjà écoulé. Plusieurs équipes ont déjà atteint la tour. Orochimaru a brûlé notre rouleau, donc douze équipes au maximum pourraient réussir, et rien ne nous prouve que les rouleaux du ciel encore restants sont en bon état : Un de moins et la paire est inutile ! »

: -« Voilà pourquoi les prochaines vingt-quatre heures seront décisives ! Finissez de manger ! Je vais chercher de l’eau. »

 

Une fois Sasuke parti, Naruto s’interroge :

: -« Tout est suspendu à un rouleau. Je me demande qu’est-ce qu’il y a dedans pour qu’ils… »

: -« Naruto, ne l’ouvre pas !»

: -« Je sais, je ne suis pas stupide, Sakura-chan ! »

: -« Et tu as bien fait : La dernière fois, c’était une formule hypnotique dans les rouleaux. Les imprudents s’endormirent dans la forêt jusqu’à la fin de l’épreuve. »

:-« Kabuto !

 

Suite à leurs cris, Sasuke revient précipitamment, les trouvant avec le mystérieux Kabuto, très bien informé sur tout.

 -« Que fais-tu ici ? »

: -« Ne t’inquiète pas, Sasuke-san, je n’en ai pas après votre rouleau. »

: -« Je le sais bien , sinon, tu n’aurais pas dévoilé ta présence toi-même. J’en déduis que toi aussi, tu cherche un rouleau du ciel. »

:-« Non, j’ai déjà tout ce qu’il me faut. Pour faire court, j’ai décidé, avec mon équipe, de nous séparer pour aller à la tour. Une personne seule attire moins l’attention. De plus, elle ne représente plus un danger, car les autres sont supposés morts, donc elle est déjà éliminée. »

: -Pourquoi nous dit-il qu’il a tout ? Sasuke va lui tomber dessus !

: - «Défends-toi ! Je prendrai ton rouleau du ciel. »

: -« Tu as l’air sérieux, Sasuke-san. »

: - Depuis la première épreuve, je me doute que tu n’es pas un imbécile, Kabuto. Quel est vrai ton but ?

:-« Sasuke-kun, ce n’est peut-être pas la peine de… »

: -« La ferme ! Je vous ai dit que les prochaines heures seront décisives. Voici l’occasion rêvée ! »

: -« Tu mens, Sasuke-san ! »

: -« Je suis très sérieux, Kabuto ! »

: -« Si c’est le cas, pourquoi m’avoir prévenu de tes intentions ainsi, au lieu de m’attaquer dans le dos, pendant que j’étais sans méfiance, comme un vrai ninja ? … Moi, je n’ai rien contre vous. Voilà pourquoi je vous donne la marche à suivre pour terminer l’épreuve. Mais, d’abord, partons ! L’odeur du feu et des poissons cuits attirera prédateurs et ennemis. »

 

Forêt de la mort : quatrième jour, après-midi.

 

Tandis qu’ils déplacent de branches en branches, Sakura demande à Kabuto :

: -« Alors, il reste toujours des équipes dans la forêt de la mort ? »

: -« Bien sûr, cette épreuve est tellement dure qu’il reste encore plusieurs équipes. De plus quel est le point commun entre toutes les équipes restantes, celles avec un seul rouleau ou même sans ? La tour au centre de la forêt ! Le dernier jour, toutes se dirigeront vers la tour pour attraper au piège une autre équipe et prendre le rouleau manquant. Dispersées dans la forêt, les équipes sont plus concentrées aux abords de la tour, d’où les rencontres plus fréquentes. »

: -« Nous aurons alors à mettre aussi nos pièges. »

: -« Exact, mais vous oubliez deux choses. La première est que les autres font déjà de même. »

: -« La deuxième ? »

: -« La forêt de la mort est un endroit terrifiant, comme vous avez pu le constater. Il est fréquent que des équipes rassemblent plus de rouleaux que prévu. Les raisons sont multiples. D’abord, le surplus est donné à des équipes de son propre village, afin d’obtenir par la suite des renseignements sur d’autres concurrents potentiellement dangereux. D’autres les utilisent comme monnaie d’échange, au cas où ils rencontreraient une équipe adverse trop puissante : Le rouleau contre la vie. Enfin, les derniers sont ceux qui s’emparent des rouleaux pour restreindre l’accès des autres équipes à l’épreuve suivante : Détruire la future concurrence est leur but. Ceux-là sont les pires, puisqu’ils ne s’embarrassent pas de scrupules. »

: -«Je comprends mieux pourquoi tu t’es montré à nous. Tu crains les mauvaises rencontres. »

: -« Exact, Sasuke-san. »

 

Forêt de la mort : quatrième jour, la nuit.

 

Arrivés en vue de la tour, une pause est faite.

: -« A partir de maintenant, nous devrons redoubler de prudence, à la fois pour ne pas donner l’éveil, et pour repérer les équipes adverses avant qu’elles ne nous trouvent. »

Soudain, tous sentent quelque chose derrière eux. Naruto lance alors un kunai dessus : C’est un mille-pattes géant, aussi gros qu’un homme qui est cloué sur le tronc de son arbre.

Malgré cet incident, ils reprennent leur chemin vers la tour, plus lentement, tous leurs sens en éveil. Ils tombent sur des traces de pièges anciens, des cadavres d’animaux ou d’humains, preuves de l’âpreté des combats et d’adversaires implacables.

 

Forêt de la mort : cinquième jour, la nuit. Quelques heures avant l’aube.

 

Ils progressent difficilement à cause de la végétation dense, mais la tour est toujours aussi éloignée. Sakura est épuisée, et Sasuke est dubitatif.

: -« Je n’en peux plus ! Mais…La tour est toujours aussi éloignée. C’est impossible. »

: -« Aurions-nous tourné en rond ? Nous nous en serions aperçus.»

: -« Sasuke-kun, je sais ! C’est un Genjutsu ! Kori Shinchû no jutsu : Nous tournons en rond tout en croyant avancer ! »

: -« Oui, en voici la preuve ! »

Dit Kabuto, tout en montrant le mille-pattes géant, tué sur l’arbre.

 

Tout à coup, des ninjas, vêtus d’une combinaison noire et avec un bandeau de Ame, surgissent des troncs des arbres environnants par dizaines.

: -« Donnez-nous votre rouleau ! »

Naruto saute sur l’un d’entre eux. D’un seul coup de poing, il lui explose un quart du corps, laissant supposer qu’ils ne sont pas résistants. Mais de la partie manquante jaillit une autre partie, celle détruite : La tête et le bras gauche équipé d’un kunai à double lame.

Alors qu’il s’apprête à attaquer Naruto, son bras est transpercé par des shurikens lancés par Sasuke. Puis comme si de rien n’était, le projectile est lancé, cette fois, sur Sasuke, qui a activé son sharingan. Mais il ne bouge plus, comme paralysé, et Kabuto se jette sur lui pour le plaquer au sol et est blessé à sa place. 

: -« Qu’est-ce que çà veut dire ? J’ai explosé le clone, et il se reforme. Dans ce cas, ce serait un Genjutsu. Mais Kabuto a été blessé… »

: -« Ils n’existent pas, Naruto. Mes sharingans l’ont vu : Nous sommes pris dans un Genjutsu. »

: -« Et le kunai ? A moins que… »

Il est interrompu par Kabuto et Sakura.

: -« Oui, ils lancent leurs kunais, se calant sur le timing de leurs illusions, mais nous ne saurons pas qui sont les vrais et les faux. Ils comptent nous épuiser. »

: -« Kasumi Juusha no jutsu ! Ce sont des faux clones, se multipliant à chaque coup, qui font diversion de la menace principale. Vu leurs techniques de Genjutsu et leur tactique, ils maîtrisent mal le corps à corps. »

: - Comme si çà ne suffisait pas, Sasuke n’est pas dans son état habituel. Sans Kabuto, il se faisait tuer. D’ailleurs, il n’utilise plus ses sharingans. En y repensant, c’est lorsqu’il les a activé qu’il…

Mais un autre tir de kunai le détourne du fil de ses pensées. Pendant les heures qui suivent, les Genins dévient les tirs, mais s’épuisent.

: -« Je n’en peux plus ! »

: -« Sakura-chan ! …La seule solution : Fuir ! Un fumigène !»

Le nuage de fumée les cache, mais le Kori Shinchû no jutsu les empêche d’aller de s’éloigner. De plus, ils sont si fatigués qu’ils sont des cibles faciles pour les tirs de kunais, mêmes en étant cachés dans les buissons ou les arbres. Ils tombent presque tous en même temps, blessés aux jambes et épuisés.

 

La victoire à portée de main, les vrais  ennemis apparaissent devant eux. Parmi eux se trouve le Genin d’Ame, du début de l’épreuve.

: -« Quelle chance ! Me reconnais-tu ? Mon épaule se souvient de toi. Nous allons solder nos comptes. Mais d’abord le rouleau ! »

Mais derrière ceux d’Ame surgissent alors …Sasuke, Sakura et Kabuto, tandis que ceux à genoux devant eux reprennent leur véritable apparence : Celle de kagebunshins de Naruto.

: -« En fait, nous nous sommes cachés dans les buissons, profitant du fumigène et de la diversion des kagebunshins transformés à notre image. Une fois qu’ils se sont cachés, ils ont attendu vos tirs, et ils se sont blessés eux-mêmes afin de vous faire croire qu’ils sont devenus inoffensifs. C’est un piège pour vous obliger à vous croire victorieux, et à sortir de votre cachette. Maintenant, nous avons gagné. N’en fais pas trop, Naruto ! Je prends les choses en main. »

: -« Pas question, Sasuke ! »

:- Tu es affaibli toi aussi par je ne sais quoi. Tu ne peux même pas utiliser ton Sharingan.

Naruto balance alors un coup de poing, suffisamment puissant pour envoyer leurs ennemis à terre, surprenant Kabuto.

: -Incroyable ! Après plus de quatre jours passés dans la forêt de la mort, l’utilisation d’un Kagebunshin, combinée à des métamorphoses, un enchaînement épuisant, il est encore capable de se battre !

: -« Ne nous sous-estimez pas ! Voici une démonstration de nos techniques de Ninjutsu ! Ninpô, Oboro Bunshin no jutsu (9) ! »

Les trois d’Ame créent alors plusieurs Bunshins (10). Naruto leur fonce dessus, tout en les bombardant de shurikens, mais ils ne disparaissent pas. Pire, il entend le sifflement des kunais quand ils l’attaquent au corps à corps.

: -J’ai compris ! La brume ne peut fabriquer que des Bunshins, donc ils se cachent quelque part, mais où ? Ils doivent se cacher, être à l’abri et pouvoir nous attaquer en même temps !

 

La réponse lui est donnée par Sasuke, sharingans activés.

: -« Naruto, ils se dissimulent sous terre ! … Ils surgissent dans l’ombre de leurs illusions pour… t’attaquer ! »

:- Donc ils connaissent le Doton: Dochuu Eigyou no jutsu !Ils peuvent se déplacer dans le sol comme dans l’eau ! Dans ce cas, je dois attendre qu’ils sortent, même en partie et alors…

 : -« Les voilà ! »

Sasuke le prévient, avant de s’écrouler en se tenant la nuque. Mais Kabuto se jette sur Naruto et se prend le coup de kunai, à sa place, en plein milieu du visage, et est projeté au sol. Totalement sortis de terre, leurs ennemis s’arrêtent une seconde devant le visage de Kabuto, surtout ses yeux.

Naruto insuffle alors tout le Fûton dont il est capable dans la terre. En soufflant aussi par la bouche, il crée un nuage de terre et de poussière, qui obscurcit la vue de tous.

: -« Mes kagebunshins fouilleront ce nuage et vous attraperont ! »

Soudain, une explosion souterraine retentit, dispersant le nuage. Les trois Genins d’Ame, blessés, sortent de terre et sont cueillis par un coup de pied de Naruto qui les met définitivement à terre, tous les trois.

: - Le nuage de terre a bouché leur vision, le temps nécessaire pour y injecter des kunais, munis de notes explosives, dans la terre avec mon Fûton. Ma menace avec les kagebunshins les forcent à revenir sous terre. A cause de leur technique, la terre est semblable à de l’eau : Idéal pour se déplacer, mais aussi pour propager des explosions ! Mes notes explosives les ont chassées définitivement de leur refuge, et grâce au coup de pied du chat du Taijutsu félin de Yorucihi, c’est fini !

: -« Merci, Naruto ! Je te dois la vie ! »

Naruto fouille les trois Genins inconscients

: -« Je l’ai trouvé. C’est bien celui du ciel. C’est celui qui nous manque. »

Mais Sasuke, comme Naruto, a aussi des doutes sur Kabuto.

: -Ce type cache quelque chose.

: - Enfin ! Mais il reste d’autres questions en suspens ! Qu’est-ce qu’ils ont vu, les types d’Ame, pour stopper leur attaque tout à l’heure ? Ce Kabuto cache bien son jeu. Et Sasuke ? Son état de fatigue n’est pas normal. Quant à Orochimaru ? Je ne sais toujours pas pourquoi il est venu celui-là ! Ce n’est pas son genre de se déranger pour rien, surtout en personne. Que s’est-il passé pendant que j’étais évanoui ? Orochimaru a pris le rouleau pour le détruire ? ! Quoi d’autre ? Sasuke et Sakura-chan me cachent quelque chose.

 

Forêt de la mort : cinquième jour, l’aube.

 

Après toutes ces péripéties, les quatre Genins arrivent enfin à la tour sans rencontrer d’autres obstacles ou embuscades. Ils rencontrent le reste de l’équipe de Kabuto devant la tour.

: -« Tu es en retard, Kabuto. »

: -« Désolé, ce fut plus difficile que prévu. C’est ici que nous nous séparons. Nous entrons par cette porte. Bonne chance pour la suite de l’examen ! »

Si l’équipe sept les avait suivis ou espionné à ce moment-là, ils auraient été surpris de voir Kabuto et son équipe rendre compte à…Orochimaru ! Spécialement Kabuto qui lui donne une carte avec toutes les données extraites de l’étude du comportement et des réactions de Sasuke durant l’examen.

 

Quant à l’équipe sept, elle se trouve dans une grande salle vide. Au mur se trouve affiché un texte avec des trous :

 

Si ton ciel déficient s’avère, approfondis tes connaissances et sois prêt. Si la terre défaut te fait, élance-toi dans les étendues sauvages où ta récompense, tu trouveras. Ciel et terre, tous deux ouverts, les dangers s’écarteront et sur le droit chemin tu avanceras. Des , l’élite tu deviendras, et de guider, digne tu seras.

Hokage le troisième.

 

Pour Sakura, c’est le moment.

: -«Il manque un mot, et nous possédons deux rouleaux. Je pense que c’est le moment de les ouvrir. »

Mais quand Naruto et Sakura ouvrent les rouleaux, ils ne voient que les mots hommes au centre d’un sceau. Naruto ne comprend pas.

: - Etrange, quel est ce sceau ? Cela ne ressemble pas à celui d’un rouleau pour le transport d’objets.

Soudain, de la fumée s’échappe des sceaux.

: -Un rituel d’invocation ?

: -« Naruto, Sakura, jetez les rouleaux le plus loin possible ! »

C’est fait juste avant qu’une petite explosion suivie d’un dégagement de fumée ne se fasse entendre. Une silhouette se dégage de la fumée : Iruka.

: -« Cà faisait un moment, les enfants. »

: -« Qu’est-ce que çà veut dire ? »

: -« Iruka-senseï! Que faites-vous ici ? »

: -« Pourquoi ne suis-je pas surpris ? »

: -« Sakura, Naruto, et Sasuke ! Il est de coutume qu’un Chûnin accueille les candidats à la fin de la seconde épreuve. Le hasard a voulu que je sois désigné pour vous transmettre un message important. Mais d’abord votre temps ! Quelques heures avant la fin ! Bravo à tous les trois ! Vous venez de réussir la deuxième épreuve. Pour fêter dignement votre succès, je vous offrirais bien un ramen chez Ichiraku, mais… »

: -« Hourra ! Nous avons réussi ! »

Hurle Naruto, tout en se jetant sur Iruka, tandis que ses équipiers tombent à genoux.

: -«  Il est increvable, celui-là ! »

: -« Tu vas la fermer, Naruto ! On n’entend que toi ! »

: -«  Décidément, tu ne changes pas, Naruto, toujours aussi survolté. »

 

Iruka commence alors à expliquer les tenants et les aboutissants de la troisième épreuve : Tester les capacités de base de Chûnins en conditions de missions réelles. Ici, c’est la survie.

L’un des moyens utilisé est le rouleau : Ouvert avant la tour, le Chûnin apparaît et endort les contrevenants jusqu’à la fin de l’épreuve.

Le texte est l’autre moyen : les préceptes du Chûnin que le troisième Hokage a légué aux générations futures. Le ciel désigne la tête de l’homme et la terre son corps. Le mot inscrit sur le parchemin vient se placer dans l’espace vide. Il s’agit du mot hommes qui a ici le sens caché de Chûnins.

Chaque maxime désignant une situation handicapante, et le moyen d’y remédier. La conclusion est : Combiner le mental et le physique pour accomplir une mission en toute sécurité.

Et tous les trois ont bien progressé.

Puis il leur explique les nouvelles responsabilités d’un Chûnin, entre autre la responsabilité d’une équipe, avec un dernier avertissement pour la suite : 

: -« La combinaison systématique du savoir et de la force physique est indispensable à la réussite d’une mission. »

 

Traductions :

 

(1) Art de maîtriser le feu : Technique de la balsamine.

(2) Permutation.

(3) Art de maîtriser le vent.

(4) Clonage de l’ombre ou clonage physique.

(5) Technique d’invocation.

(6) Art de maîtriser le vent : Le grand passage. En soufflant par la bouche, un vent très puissant est créé pour repousser violemment tout attaquant.

(7) Démons à queues, de une à neuf.

(8) Art des sceaux : Le sceau des cinq éléments.

(9) Clones de brume.

(10) Clones images.

 

Commentaire de l'auteur Après être enfin sortis de la forêt de la mort, une surprise attend Naruto et les autres.
Trop bien réussir à une épreuve peut vous compliquer la suivante.
Des combats sans pitié les attendent! Pour vaincre, ils devront aller au bout d'eux-mêmes!
Prochain chapitre: préliminaires: première partie.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales