Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Un autre départ. Auteur: Chat noir Vue: 171115
[Publiée le: 2010-10-28]    [Mise à Jour: 2011-10-23]
13+  Signaler Humour/Action-Aventure Commentaires : 240
Description:
Et si Naruto avait eu un professeur secret, bien avant l'examen Genin ? Quels changements cela entraînerait-il pour lui, son avenir, et celui de bien d'autres ?

Numérotation des arcs:
1- De l'académie à Genin : Chap. 1 à 5.
2- Le pays des vagues : Chap. 6 à 11.
3- L'examen Chûnin : Chap. 12 à 22.
4- La bataille de Konoha : Chap. 23 à 24.
5- Nouveaux défis: Chap. 25 à 39
6- La tentation d'Orochimaru : Chap. 40 à 58
7- Raid sur Oto : 59 à ?

Styles :
Dialogue : Entre guillemets.
Pensées des personnages : en italique
Voix fortes, cris, hurlements : Dialogue ou pensées en gras
Situation, lieu, temps… : Souligné.
( Nombre) : Traduction à la fin du chapitre.
Mot souligné : Mise en valeur, accentuation
Crédits:
Presque tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto, l'auteur du manga Naruto. Certains seront de l'anime.
D'autres personnages (Yoruichi, Toshiro Hitsugaya, Aizen) appartiennent à Tite Kubo, l'auteur du manga Bleach.
Le personnage de Nadia est issue de l'anime "Nadia ou le secret de l'eau bleue" de la Gainax.
Saya Haruno, Reiki et Yuki sont de mon invention.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Première épreuve

[5188 mots]
Publié le: 2010-11-08
Mis à Jour: 2010-11-22
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur La première épreuve de l'examen Chûnin ?
Comment Naruto fera-t-il avec le questionnaire casse-tête ?

14) Première épreuve.

 

Sitôt entrés, ils voient toute la salle remplie de Genins. Certains sont assis sur les sièges, d’autres sur les tables ou debout. Tous sont d’âges différents, mais ils sont plus âgés qu’eux. Les bandeaux s’ornent des symboles caractéristiques de Konoha (1), Suna (2), Ame (3), Kusa (4), Taki (5) , et d’Oto (6). Sakura est déjà inquiète

: - Ce sont tous des Genins ? Ils sont si nombreux ? Ils ont l’air coriace !

Brusquement, quelqu’un se jette fougueusement sur Sasuke Uchiwa : Ino Yamanaka.

: -« Sasuke-kun, tu es enfin venu ! Si tu savais comme mon petit cœur se languissait en ton absence… »

: -« Lâche Sasuke-kun tout de suite, Ino la truie ! »

: -« Mais c’est cette chère Sakura grand front ! Un vrai petit boudin ! »

: -« Quoi ? »

Les autres équipiers d’Ino les rejoignent.

: -« Vous aussi, vous êtes là pour cet examen galère ! »

: -« Crunch…Tiens, Shikamaru, cela te remontera le moral/ des chips goût barbecue ! »

: -S’il ne les veut pas, moi, je les prendrais bien !

Pense Naruto.

 

La dernière équipe Genin de cette année vient aussi à leur rencontre, Kiba à leur tête.

: -« Tiens, vous êtes arrivés, vous aussi. Alors, quelle équipe s’en sortira le mieux ? Tes pronostics, Sasuke-kun ? »

: -« Peuh ! Tu m’as l’air bien sûr de toi, Kiba ! »

: -« Nous avons reçu un entraînement spécial. Nous allons vous rétamer. »

: -« Ne vends pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, Kiba ! »

: -« On verra, Naruto ! »

Pendant ce temps, Chôji regarde bizarrement Akamaru, mais avant que Kiba ne lui dise ce qu’il pense de la place du chien dans l’art culinaire,  Shino s’interpose :

: -« Ne l’écrase pas ! »

Aux pieds de Chôji, un cafard s’échappe.

: -« Pourquoi ? Pour le manger ? »

Pendant ce temps, Hinata, qui fixe Naruto intensément, détourne le regard en rougissant, dès que Naruto la regarde.

 

Un Genin inconnu vient alors à leur rencontre, tandis que tous les autres Genins les fixent avec un regard lourd, faisant planer une ambiance pesante.

: -« Vous êtes les nouveaux promus de l’académie ? Vous devriez faire moins de bruit. Ici, ce n’est pas un voyage scolaire. Je m’appelle Kabuto Yakuchi, mais regardez plutôt autour de vous. Parmi les autres Genins, beaucoup n’ont pas de patience. Je voulais vous prévenir avant d’être mis en charpie. Enfin, c’est normal que vous ne sachiez rien de tout cela, c’est votre première participation. J’étais moi aussi comme vous, la première fois. »

: -« Kabuto, c’est çà ? C’est ta deuxième participation ? »

: -« Non, la septième, Sakura-san. L’examen a lieu tous les six mois. Ma première participation remonte à quatre ans. »

: -« Tant que çà ? »

: -« L’examen est très dur et très difficile, Shikamaru-san. »

: -« Mais alors, tu dois savoir beaucoup de choses sur l’examen. »

Kabuto sort une carte, blanche, et parle tout y concentrant du chakra.

: -« Plus ou moins…Comme vous m’êtes sympathiques, je vous donne quelques tuyaux grâces à ces cartes ninjas. Elles sont en apparence blanches, mais c’est une façade. J’ai encodé des informations grâce à mon chakra. Et c’est seulement avec lui que je peux les révéler. D’ailleurs, regardez cette carte ! C’est celle des pays membres de l’alliance, et le nombre de leurs candidats à l’examen Chûnin. Ceux de Konoha et de Suna se comptent par dizaines, tandis que ceux de Ame, Kusa et Taki sont entre dix et vingt. Seul Oto ne propose qu’une seule équipe. Ce village est de création récente, et est donc faible, presque insignifiant. »

: -« As-tu des informations sur des concurrents, en particulier ? »

: - « Bien sûr, Sasuke-san, j’ai des informations sur tous les candidats de cette cession, vous y compris. C’est pourquoi je vous connais déjà. Décris-moi ceux qui t’intéressent, et je trouverai leurs fiches. »

: -« Lee Rock de Konoha, et Gaara du Désert, de Suna. »

: -« Parfait ! Avec leurs noms, cela ira vite. Les voilà»

: -« Montre-les, Kabuto ! »

:-« D’abord, Lee Rock. Il est âgé d’un an de plus que vous. Vingt missions de rang D, onze de rang C. Il n’a pas participé aux précédents examens Chûnin depuis l’académie. Ce sera donc sa première participation, comme vous. Depuis un an, il s’est beaucoup amélioré en taijutsu, mais le reste est très moyen. Chef d’équipe : Gaï Maito. Equipiers : Tenten, et Neji Hyûga. »

:-Tiens, Hinata pâlit. Connaîtrait-elle particulièrement ce Neji Hyûga ?

Pense Naruto.

: - « Maintenant, Gaara du désert. Comme il vient de l’étranger, j’ai moins d’informations sur lui. Equipiers : Temari et Kankurô. Etrangement, ils sont frères et sœurs. D’habitude, on évite de faire cela lors de la formation des équipes de Genins. Autre chose étrange : Pas de missions de rang D. Huit missions de rang  C et une mission de rang B. C’est fort, çà ! D’habitude, on ne donne pas de missions de ce type aux Genins. Ce n’est que par accident que les Genins se retrouvent impliqués dedans. Dans ce cas-là, la mission leur fut donnée volontairement ! Dernier mystère : Il n’a reçu aucune blessure pendant toutes ses missions. »

Naruto est étonné.

: -Comment est-ce possible ? Une mission B donnée volontairement ? Sans blessures ? Ce Gaara du désert doit être du calibre de Haku.

:-« Alors, tous les Genins sont… »

: -« Oui, Sakura-san, ils sont du même niveau que Lee et Gaara. Ce sont l’élite des Genins des villages cachés. Les places seront âprement disputées. Les combats seront sans pitié. »

 

L’effet de ces paroles ne tarde pas à se faire sentir : La panique commence à s’insinuer parmi eux.

Les regards des autres Genins se font plus pesants, et l’atmosphère devient plus oppressante.

Sakura voit Naruto, comme accablé :

: -Même ce fanfaron de Naruto semble affecté. Ce n’est guère surprenant. Nous sommes les seuls rookies (7) de l’année. Allons ! Je vais essayer de lui remonter le moral.

: -Et voilà ! Sans avoir l’air d’y toucher, tu as réussi à nous instiller la panique en nous, Kabuto ! Je ne suis pas idiot. Des renseignements sur tous, même sur nous !…Déjà la septième participation, sans blessures graves visibles ! …Garder son calme dans cette attente stressante…Tu es fort ou intelligent ou malin. Tu es peut-être les trois à la fois, et non ce masque de Genin peu doué ! Une belle invention ! En attendant, si les autres abrutis croient que c’est en nous faisant les gros yeux, et en prenant cet air de gros dur, que nous allons paniquer et nous enfuir à toutes jambes…Hi ! Hi ! Hi  !… 

 

Soudain, Naruto se précipite vers la sortie, en hurlant :

: -« Haaa ! … Je n’en peux plus ! …Je ne veux pas mourir ! …Pas question de rester avec ces maniaques ! …Non, la porte est fermée ! … Laissez-moi sortir ! …Au sec… »

Soudain, il fait un salto arrière, et se retrouve en appui sur les mains sur le sol, la tête en bas, le dos aux portes, tout en tirant la langue à la salle.

: -« Beuuuh ! …C’est une blague ! Je vous ai tous eu ! Si vous voyez vos têtes ! …Ha ! Ha ! Ha ! »

De l’autre côté des portes, Kakashi, toujours là, a pris le parti d’en rire, contrairement à Sakura, Ino, Kiba et Shikamaru.

: -Ce n’est pas vrai ! Il n’a pas été impressionné. Il est trop bête ou quoi ?

: -« Qu’est-ce qui lui prend à ton abruti  de coéquipier ? »

: -« Il y est allé fort. Trop fort même ! Nous sommes tous grillés ! »

: -« Galère ! Maintenant, nous allons avoir toute la salle sur le dos. »

En effet, toute l’attention de la salle est maintenant reportée sur Naruto. Sakura vient vers lui, toujours la tête en bas.

: - Autant arrêter d’attirer l’attention. Nous sommes suffisamment dans les ennuis à cause de cet idiot. 

: -« Tu ne pouvais pas t’en empêcher, hein ! Sombre idiot ! »

: -« Sakura-chan, question atmosphère étouffante et pulsions meurtrières, nous étions confrontés à celle dégagée par Zabuza, le démon de Kiri. Là, c’était terrifiant, effroyable, il dégageait une terreur indescriptible. Celle d’ici, et maintenant, je ne peux pas t’en parler : Depuis notre dernière visite médicale, le médecin m’a interdit de…rire ! »

 

Plusieurs Genins, vexés et hors de contrôle, s’approchent de Naruto, lentement, vu sa position. Soudain, un nuage de fumée se produit, enveloppant Naruto et Sakura, et un double cri de douleur retentit.

:-« Haaaaa… !

Les hurlements sont interrompus par un bruit métallique, tandis que retentit une voix terrifiante.

:-« Et de deux ! »

Le Genin le plus proche du nuage de fumée est brusquement attrapé au col par un bras puissant, tandis que sort du nuage…Zabuza, le démon de Kiri, les yeux exorbités de sang, dégageant une puissante envie de meurtre.

: -« Qui ose encore se moquer de moi, Zabuza le démon de Kiri»

A cette vision, les Genins prêts à la bagarre sont paralysés ou tombent en arrière. Mais ils ont tous deux points communs : Ils sont terrorisés, et se sont pissés dessus ! Zabuza reprend sa forme originelle : Celle de Naruto.

: -« Si cette pale imitation vous fait tant peur, qu’est-ce que çà aurait été en vrai ? Nous, nous y avons fait face. Alors, arrêtez tout de suite avec votre plan minable, pour nous faire fuir, en nous fixant intensément pour nous effrayer et nous écarter de l’examen avant même le début. Sinon, la prochaine fois… Ce sera encore pire ! »

Puis voyant, parmi eux, un originaire de Suna, il lui chuchote :

: -« Et qu’en pense Gaara du Désert, en ce moment ? Il a l’air légèrement contrarié par tout votre vacarme ! »

A l’énoncé de ce nom, les visages de ceux de Suna se décomposent, arborant la pâleur de la mort.

: -Visiblement, il est très connu chez eux, mais dans le genre à éviter. 

 

Parmi les autres équipes de Genins, certains sont intéressés. Ceux de Suna par exemple, surtout Temari et Kankurô :

: -« C’est le gars de l’autre jour. Son truc n’aurait pas marché sur nous, mais ce fut suffisant pour ces minables ! »

: -« Ils se laissèrent distraire par sa position idiote, sans même regarder l’intérieur de ses mains ! En cas de combat, ils l’auraient payé cher ! »

 

Tout comme celle de Gaï : Neji, Lee et Tenten.

: -« Quel souffle !…Bizarre ! Il a une réputation d’idiot incontrôlable. »

: -« Pourtant, Neji, lors de mon dernier combat, il n’a rien dit et est resté spectateur, totalement silencieux. »

: -« Pourtant, ce n’est pas un idiot, vu le retournement inattendu de situation : Ils se retirent ! »

 

Mais une équipe a d’autres projets, celle d’Oto : Zaku, Kin et Dosu

: -« Ce gamin braillard ou l’autre aux lunettes, qui faisait son intéressant ? »

: -« Celui qui nous a traités de faibles et d’insignifiants. »

: -« C’est assez vexant ! Mais, comme nous sommes très serviables, nous allons l’aider à compléter ses fiches : Il pourra y noter que les ninjas d’Oto sont particulièrement cruels ! »

 

Soudain, les trois Genins d’Oto foncent sur leur cible : Kabuto. Kankurô est sur le point de sortir son pantin, quand il est arrêté par un geste de Gaara.

: -Nous ne sommes donc pas leurs cibles.

Zaku saute en l’air, et envoie plusieurs kunais sur Kabuto, qui les évite facilement. Puis Kin prend le relais, et envoie une salve de senbons (8), que Kabuto évite de nouveau, malgré qu’il encore en train d’esquiver la précédente attaque. Soudain, Dosu apparaît devant Kabuto, et décoche un coup de poing, à l’aide de son bras droit, recouvert par un gantelet métallique. Le coup effleure le visage de Kabuto mais les verres de ses lunettes se fendent, puis se brisent.

Soudain, Kabuto est pris de nausées, tombe à genoux et se met à vomir, du sang coulant de son oreille gauche. L’air des vainqueurs sur leur visage, Dosu, Kin et Zaku se tiennent droits devant lui.

: -« Pas terrible pour un vétéran qui en est déjà à la septième fois, alors que c’est notre première fois ! »

: -« C’est trop facile ! »

: -« Tu peux déjà mettre dans tes fiches que les ninjas d’Oto seront les prochains promus. »

 

 

Les trois de la team Gaï discutent :

: -« Que s’est-il passé, à ton avis, Lee ? »

: -« Je suis sûr qu’il ne l’a pas touché, Neji ! »

: -« C’est sans doute une attaque spéciale : Son gantelet n’est pas si innocent que çà ! Nous devrons nous en méfier ! »

 

Soudain, un nuage de fumée éclate près du tableau d’écriture de la salle, tandis qu’une voix, ne supportant pas la contradiction, retentit :

: -« Tenez-vous tranquilles, sales gosses ! »

Le nuage se dissipe, révélant des ninjas de Konoha, dans un uniforme gris, différent de l’habituel.

: -« Désolé pour le retard. Mon nom est Ibiki Morino. Je suis l’examinateur de la première épreuve de l’examen Chûnin. Vous, là-bas, Les shinobis d’Oto ! Vous tenez tant que çà à être éliminés d’entrée de jeu avant même la première épreuve? »

: -« Désolé ! C’est notre première fois. Nous nous sommes laissés emporter. »

: -« J’en profite pour vous avertir tous : Aucun combat ne pourra avoir lieu sans mon autorisation. Même dans ce cas, il est interdit de tuer son adversaire. J’égorgerai moi-même ceux qui désobéiront ! »

: -« Cet examen, c’est du pipeau. »

Dit Zaku.

 

Ricanements contenus chez les examinateurs.

: -« Vous viendrez ici pour me remettre vos formulaires d’inscription. En échange, il vous sera remis un numéro, correspondant à une place, et une feuille d’interrogation écrite. »

: -Un test écrit ! Si je n’avais pas rencontré Yoruichi, j’aurai hurlé : Comment ? Un test écrit ? !

Pense Naruto.

 

Après que la plus grande partie de la répartition des places est faite :

: -Ils ont pris soin de nous éloigner tous le plus possible. Rien n’est laissé au hasard. Pour ne rien arranger, je suis sur les rangs de devant, juste en face de l’autre. Avec toutes ces cicatrices, il n’a pas l’air commode, mais son nom ne m’est pas inconnu : Ibiki Morino, chef de la section Interrogation, d’après Yoruichi. Si elle était capturée, c’est lui qui l’interrogerait. Mais ce n’est pas la peine de se préoccuper de çà ou de son évasion, puisque vous n’attraperez jamais la déesse de la vitesse ! Hi ! Hi ! Hi !…

:-« Naruto-kun… »

 :-« Tu es à côté de moi, Hinata ? »

:- Je ne l’ai même pas entendue : Elle est trop discrète.

 

L’examinateur prend la parole.

: -« Cet examen comporte quelques règles simples : Je les noterai au tableau, mais ne répondrais à aucune question. Est-ce clair ? »

: -Même un aveugle et sourd comprendrait, vu l’ambiance !

: -« Règle numéro un : Vous partez avec dix points. Il y a dix questions. Chacune compte pour un point. Le calcul des points se fait en mode dégressif. Exemple : Vous répondez juste aux dix questions. Vous gardez vos dix points. Vous faites trois fausses réponses. Vous perdez trois points. Il vous en reste sept. Règle numéro deux : Le calcul des points se fait par équipe. Vous partez avec un total de trente points. Règle numéro trois : Des surveillants, postés tout autour de vous, vous surveillent. Chaque tentative de fraude repérée sera sanctionnée : Deux points à chaque fois. Donc vous imaginez bien que plusieurs d’entre vous  partiront avant la fin de l’épreuve. »

: -« Et nous pouvons vous garantir que rien ne nous échappera ! »

Ajoute, sournoisement, Kotetsu, un des surveillants, tandis qu’Ibiki continue :

: -« Si vous êtes maladroits, tricher, loin de vous aider, ne fera que vous enfoncer davantage. Tant qu’à copier, faites-le discrètement, comme de vrais ninjas. Dernière règle : Si l’un des membres de votre équipe a perdu tous ses points, soit par triches répétées, soit par fausses réponses, il entraîne toute son équipe avec lui : Si l’un de vous trois a un zéro, toute l’équipe est éliminée. »

 

La panique monte chez Sasuke, Sakura et Naruto.

: -Comment ?

: -Ce n’est pas possible !

: -Je sens la panique monter dans le coin !

: -« L’examen dure une heure. Commencez ! »

Tous les participants regardent leurs feuilles respectives.

: -Pourvu que Naruto s’en sorte ! Même si ce n’est pas un imbécile !

: -J’ai un mauvais pressentiment !…Du calme, Naruto nous l’avait dit au test de Kakashi-senseï : Il jouait les imbéciles…Pourvu qu’il ne joue pas, aujourd’hui !

: - Regardons les questions et répondons ! Sasuke et Sakura-chan auront la note maximum, c’est sûr ! Je dois leur apporter des points supplémentaires…Première question : Un déchiffrage de code…Si on m’avait posé cette question, il y a plusieurs mois, j’aurais paniqué ! Et là…Pfff…C’est dur… Enfin…Ce n’est pas un cassage de code, c’est un cassage de tête. Au moins, j’y suis arrivé. Si les autres questions sont du même acabit…

 

Cependant, au fur et à mesure que le temps avance, une forte inquiétude s’installe parmi les participants.

: - Qu’est-ce que c’est que ce test de malheur ? Comparé aux autres, la première question est facile. Pourtant, j’ai eu un mal de crane à la résoudre. Heureusement que Yoruichi me donna plus que des révisions, mais aussi des connaissances supplémentaires, par rapport au programme de l’académie ! Sinon, l’état dans lequel je serais…Mais un instant, si je suis en difficulté, qu’est-ce que çà doit être pour les autres ? Qu’est-ce que çà veut dire ? Ce test est impossible à résoudre pour la plupart des Genins, voire tous. A ce rythme, il y aura de la triche… Un moment !…Etre pris en train de tricher a pour tarif deux points, au lieu de l’exclusion immédiate ! Bizarre, tolérer jusqu’à quatre fois sans échouer… Si vous êtes maladroits, tricher, loin de vous aider, ne fera que vous enfoncer davantage. Tant qu’à copier, faites-le discrètement, comme de vrais ninjas. C’était donc çà ! …Le but est de répondre aux questions en copiant, non, en espionnant les autres, sans être repéré !…En fait,, c’est plus un test d’espionnage : Recueil de l’information, et camouflage. Les surveillants forment un plastron, comme dans une simulation. Ils ont joué toute cette comédie pour que nous devinions par nous-mêmes le vrai but, en fait une présélection. Beaucoup de monde dans la salle a, sans doute, déjà deviné aussi, dont Sasuke… Le problème est que je n’ai pas de capacités spéciales pour l’espionnage. J’ai bien le Kagebunshin no jutsu (9), mais l’utiliser n’est pas très discret. Réfléchir à tout cela…Mais d’abord, pour ne pas être dérangé, je vais jouer à l’idiot qui panique !

Naruto se met à bouger anxieusement sa feuille, tout en se grattant frénétiquement la tête, sous les regards anxieux de Sasuke et Sakura.

: -Cà y est ! Il craque sous la pression ! Guère étonnant !

: -Pitié, Naruto ! Réponds au moins à une question !

 

Soudain, un tir de kunai effleure le côté droit de Naruto, et le projectile se plante sur une feuille derrière lui. Le tireur est Kotetsu, debout. Le propriétaire de la feuille en question, se lève, furieux.

: -« Qu’est-ce qui vous prend ? Etes-vous devenu cinglé ? »

: -« Tu as commis cinq erreurs. Tu es éliminé ! »

:-« Non…Attendez… »

 -« Sors de la salle, ainsi que tes deux équipiers. »

: -« Pff, ils exagèrent ! »

: -« Dépêchez-vous de sortir ! »

 

Puis, rapidement, les éliminations pleuvent. A chaque fois, une équipe est éliminée, augmentant d’autant plus la tension sur les autres.

: -Cà ne sera pas facile ! Le surveillant de ma rangée est Izumo. Il ne laissera rien passer…Cà sera serré, mais j’ai une idée. Finissons mes préparatifs, puisque ceux contre les crétins de tout à l’heure me seront utiles dans ce cas-là…

Les coéquipiers, et les Genins, entourant Naruto, le virent se gratter frénétiquement sur tout le corps. Sans doute, une réaction d’urticaire due au stress de l’examen !

: -Cà y est !…Attention !

 

Soudain, dissimulée parmi les rangées de tables derrière Naruto, une bombe fumigène explose, répandant un épais nuage blanc très opaque. Instinctivement, ceux des premiers rangs se retournent, avant d’être engloutis par la fumée, qui s’est répandue à grande vitesse parmi les rangées centrales.

: -« Ouaaah !…Cà me pique les yeux ! …Kof ! Kof ! Kof ! »

Les surveillants situés près des fenêtres ouvrent les fenêtres pour évacuer la fumée stagnante et éclaircir l’atmosphère de la pièce. Ibiki Morino menace.

: -« Qui a fait çà ? Qu’il se dénonce tout de suite ou alors il connaîtra sa douleur ! »

Aucune dénonciation ne vient. Plusieurs Genins récupèrent leur souffle, et tentent d’arrêter leurs larmes : Un agent lacrymogène est mélangé au fumigène. Pas si surprenant pour Ibiki !

: -Aucun ne dénoncera le responsable. Avec ce désordre, certains ont profité de la dissimulation offerte par la fumée pour regarder à côté d’eux, avant que le lacrymogène ne fasse effet. Maintenant, plus personne n’a à jouer la comédie. Avec le lacrymogène, c’est chose faite. Mais qui a fait cela ? Et pour cacher quoi ? Pourquoi prendre de tels risques ?

Pendant ce temps, dans les rangs, Naruto s’essuie toujours les yeux, irrités par la fumée, mais Hinata lui chuchote :

: -« Naruto-kun…Je…Je…te laisse…regarder ma feuille. »

: -« Hinata, pourquoi m’aides-tu ? »

: -« Heu…Heu…Nous sommes…les seuls rookies ici. Nous devons nous entraider. »

: -« Ah, c’est pour çà ! Mais je ne peux pas. Celui de notre rangée me verra et nous serons éliminés. Pas question qu’il t’arrive des problèmes à cause de moi ! »

: -« Désolé, Naruto-kun ! »

: -« Ne t’inquiète pas ! J’arriverai à gérer. »

Il ne peut s’empêcher de lui sourire, ce qui la rend encore plus rouge que d’habitude.

 

 

Durant tout ce temps, d’autres Genins ne sont pas restés inactifs.

Akamaru, perché sur la tête de Kiba Inuzuka, espionne les environs grâce à sa bonne vue et lui donne les résultats.

Une mouche espionne une feuille, puis revient vers son maître, Shino Aburame. Le vol étant le langage des mouches, quelques figures de vol suffisent pour lui donner la réponse. Qui se soucie d’une vulgaire mouche ?

Des miroirs accrochés aux anneaux de kunais, manipulés à distance par des fils très fins, accrochés près d’un des points lumineux, permettent à Tenten d’espionner les autres et de renseigner Lee.

Dosu, grâce à son ouïe fine, entend les bruits faits par les crayons sur une feuille : Leurs intensités, leurs fréquences, et bien d’autres données. Il reconstitue ainsi la réponse par l’analyse des données sonores.

Neji Hyûga utilise son byakûgan pour voir les réponses à travers les corps de ceux situés devant…et derrière lui !

Sasuke Uchiwa utilise son sharingan pour copier les mouvements d’un Genin prometteur.

Quant à Sakura Haruno, elle utilise son intelligence pour remplir la feuille, sans espionner qui que ce soit.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est la cible du Shintenshin no jutsu (10) d’Ino Yamanaka. Elle transfère son esprit dans le corps de Sakura. Pendant les quelques minutes que dure sa technique, elle a le temps de lire ses réponses. Après, elle use de la même technique pour les passer à Shikamaru et Chôji.

 

Pendant tout ce temps, d’étranges évènements se produisent en haut, plus précisément dans le faux-plafond de la salle. Une des plaques de plâtre est imperceptiblement déplacée sur le côté.

Si une personne lève les yeux à ce moment-là, sans doute n’aurait-elle vu qu’une plaque mal posée. Avec de meilleures capacités visuelles, elle aurait vu une mini-lunette télescopique, ne dépassant pas de la plaque de plâtre. C’est un objet idéal pour observer les grandes choses discrètement de loin ou les petites de près ! La lunette appartient à un ninja de taille moyenne, habillé avec une veste d’assaut noire, avec une cagoule, un masque à gaz, et des lunettes de protection aux yeux. Celui-ci les a déplacés sur le front pour mieux observer sa cible : Une feuille avec de nombreuses réponses !

Comme le faux-plafond ne supporterait pas son poids, un autre ninja le tient en partie avec ses bras, tandis qu’il concentre du chakra dans la plante de ses pieds pour rester accroché au plafond. Le duo mystérieux se déplace furtivement. L’un espionne, à chaque déplacement, une nouvelle cible, l’autre le soutenant.

Le premier à repérer quelque chose est Neji Hyûga, avec son byakugan.

: - Hein ! Qui sont ces deux ninjas ? Ils sont très discrets. Ils espionnent par le plafond. C’est une bonne position. D’où viennent-ils ? …Le fumigène de tout à l’heure ! Ils sont liés à l’un de ces Genins de tout à l’heure ! Mais comment est-ce possible ? A moins que…

 

Soudain, un Genin conteste son élimination :

: -« Vous n’avez même pas de preuves que j’ai triché cinq fois ? C’est impossible que vous puissiez voir tous ceux qui sont dans cette salle… »

Mais il ne termine même pas sa phrase, que le Chûnin le plaque contre le mur à l’opposé de la salle. Celui-ci, Tonbo, avec des bandages sur le sommet de la tête et les yeux, lui dit:

: -« Ecoute-moi bien, minus ! Nous ne sommes pas des surveillants ordinaires, mais l’élite des Chûnins de Konoha, spécialement choisis. Je peux t’assurer que pas un seul de tes battements de cils ne nous a échappé. C’est la seule preuve que je peux te donner. Cà te suffit ? …»

 Il interrompt sa phrase, et fait un mouvement de tête imperceptible vers Ibiki Morino. Celui-ci répond de même. Brusquement Tonbo jette une salve de kunais vers une des plaques du faux-plafond, alertant les deux inconnus.

: -Merde, nous sommes repérés !

: -Les ordres sont clairs : Si nous sommes repérés, fuir sans combattre !

Avant même de mettre leur plan à exécution, Izumo surgit dans le faux-plafond, à l’opposé de leur position:

: -« Suiton : Mizuame Nabara (11) ! »

Tandis que retentit un cri de douleur, suivi d’un bruit sourd !

Le jet de mucus collant atteint l’un des deux, qui est collé au plafond, tout en ayant un bras de libre, mais l’espion l’esquive. Il a cependant tout juste le temps de parer une attaque de Kotetsu, qui a surgi aussi dans le faux-plafond.

Les deux espions agissent bizarrement : Ils envoient des kunais sur leur propre équipier, tout en faisant le V de la victoire avec les doigts. Les deux disparaissent : Des kagebunshins (12).

 

Pendant que l’examen continue, Ibiki écoute le rapport de ses hommes :

: -« Ils étaient en fait des kagebunshins. C’est sans doute un des Genins impliqués dans l’incident du fumigène tout à l’heure. Nous n’avons rien repéré à ce moment-là. Nous ne saurons pas qui il est. Il a sûrement transformé ses kagebunshins pour qu’ils soient méconnaissables, au cas où ils seraient repérés. Nous ne pourrons jamais remonter jusqu’à lui. Continuons ! »

: - En voilà un qui a pris le test au sérieux ! Ses kagebunshins transformés n’avaient pas de bandeaux frontaux, ni aucune autre marque distinctive de Konoha ou d’un autre village caché. En opération, jamais les ennemis n’auraient su qui les espionnaient. Mais qui est-ce ? Le Kagebunshin no jutsu n’est pas une technique de Genin. De plus, elle est très gourmande en chakra, sans compter la métamorphose, qui n’arrange pas les choses ! Or, aucun des Genins n’était essoufflé. Il doit avoir une de ces endurances.

Son regard parcourt la salle :

D’abord sur Naruto, toujours en train de se frotter la tête, ornée d’une énorme bosse ! Lors de l’intervention d’Izumo, qui a déplacé une des plaques du faux-plafond afin de passer, celle-ci est tombée…sur la tête de Naruto ! Tout en ayant une énorme bosse sur le crâne, celui-ci a passé les dernières minutes à insulter copieusement son bourreau et à lui promettre des ramens au plâtre, le repas le plus lourd qui soit !

Puis son regard s’arrête sur Gaara du Désert, qui est resté impassible, malgré le vacarme provoqué dernièrement, toujours concentré sur quelques chose. Ce qu’Ibiki ne peut voir est le troisième œil, un œil de sable créé par Gaara…Pour le détruire tout de suite après ! Détruit, il erre sous forme de particules de sable. Arrivé à sa cible, il irrite les yeux de sa victime. Pendant qu’elle se les frotte, l’œil se reconstitue devant lui, et Gaara, par son intermédiaire, voit les réponses sur la feuille de la victime.

Cependant, bien que la conversation d’Ibiki soit restée discrète, Sasuke a pu en saisir des bribes, surtout le mot Kagebunshin. C’est incomplet car c’est très loin pour la capacité de lecture sur les lèvres de son sharingan.

: -Il a donc tenté quelque chose. Dommage qu’il ait échoué avant d’avoir récupéré les informations recueillis !

 

Pendant que Naruto jette des regards noirs, vers les surveillants, sa main écrit sur sa feuille :

: -Mon plan a réussi. J’ai d’abord placé ma grenade fumigène, grâce à la substance adhésive que m’a donnée Sakura-chan, sous une des tables derrière moi, celle du premier éliminé. Pour faire un effet retard, du ruban adhésif entaillé par mon chakra Fûton (13) est mis. La tension engendrée par la cuillère dégoupillée a fini par rompre le ruban, la faisant exploser. Grâce au lacrymogène mélangé, nous avons tous été atteints de pleurs : Nous avons tous eu un alibi. J’ai profité de la fumée pour me transformer, caché par la fumée mais ne la respirant pas. Ainsi, je suis protégé de l’effet du lacrymogène. Puis j’ai fait deux kagebunshins. Avec un Shunshin no jutsu (14), ils se cachent dans le faux-plafond : Le premier prend la plaque avec lui pour passer, tandis que le second se change en copie de la plaque, et prend sa place. Quand c’est le calme, une inversion des deux, et mes espions sont dans la place. Ils ont eu suffisamment de temps pour pouvoir espionner. S’ils sont découverts, ils doivent rompre la technique après avoir répandu un anti-odeur. Résultat : J’ai reçu toutes leurs informations. Et grâce à la plaque de plâtre reçue sur ma tête, j’ai pu parfaire mon rôle d’idiot, même si çà m’a fait un mal de chien ! De toute façon, mes kagebunshins n’auraient pas duré plus d’une vingtaine de minutes.

 

Sur la feuille, il reste la dixième question : Elle sera donnée par l’examinateur, quarante cinq minutes après le début de l’examen. Le reste de l’examen se passe calmement, sauf quand Kankurô fait une demande:

: -« Excusez-moi ! Je dois aller aux toilettes. »

: -« le règlement stipule que l’un d’entre nous doit t’accompagner. »

Un surveillant l’emmène aux toilettes au bout d’une corde, reliée à des menottes aux poignets du ninja de Suna.

: -« Faites ! »

: -Je le trouve bien poli, aujourd’hui. Surtout que sa marionnette a disparu…Mais elle n’est certainement pas très loin ! Après tout, il existe de nombreuses manières d’espionner avec un pantin articulé.

 

Plus tard, dans les toilettes :

 

Pendant que Kankurô se sert d’un urinoir :

: -« Hé ! Hé ! Hé ! Ces examinateurs ne sont pas très observateurs. Ils ne se sont même pas rendus compte qu’il y avait un intrus parmi eux ! Pas vrai, Karasu ? »

La peau du visage du surveillant se craquèle, s’effrite puis tombe en morceaux, révélant le visage d’une créature mécanique : Karasu, le pantin de Kankurô. Dans un de ses yeux, un téléobjectif, lui permettant de prendre des photos à longue distance.

: -« Bien joué, Karasu ! Maintenant, donne-moi les bonnes réponses ! Hé ! Hé ! Hé ! »

 

Pendant ce temps, dans la salle trois cent un. Quarante-cinq minutes après le début.

 

Ibiki Morino trouble le silence de la salle.

: -«Arrêtez, tous ! Voici la dixième question ! »

 

Traductions :

 

(1) Feuille.

(2) Sable.

(3) Pluie.

(4) Herbe.

(5) Cascade.

(6) Son.

(7) Bleus ou nouveaux ou débutants.

(8) Longues aiguilles en métal.

(9) Clonage de l’ombre.

(10) Technique de transposition.

(11) Art de maîtriser l’eau : Mare de mucus.

(12) Clones physiques

(13) Art de maîtriser le vent.

(14) Technique du déplacement rapide.

 

Commentaire de l'auteur Maintenant, c'est la dixième question, tant redoutée.
Mais dans le monde des ninjas, rien n'est simple. Naruto et les autres découvriront, par des voies détournées, pourquoi cet examen est dur !
Prochain chapitre: Devenir Chûnin est dur.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales