Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 809 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Tu ne peux resister à l'attraction Auteur: mikazuki Vue: 2480
[Publiée le: 2009-11-02]    [Mise à Jour: 2009-11-27]
13+  Signaler Romance/Yaoi (HxH) Commentaires : 7
Description:
A l'âge de six ans, Naruto doit être enfermé, c'est la descision du conseil. Cepandant un accord est passé : Le jinchuriki aura le droit à un Uchiwa pour lui tenir compagnie pendant un an et il se laissera enfermer...

sasunaru
Crédits:
Les personnages (sauf takeru) ne m'appartiennent pas, ils sont (malheureusement pour moi) à kishimoto-sama
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

chapitre 2

[2950 mots]
Publié le: 2009-11-25
Mis à Jour: 2009-11-27
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Quand Sasuke se réveilla ce matin là, qu’elle ne fut pas sa surprise en voyant à ses côtés une petite bouille blonde pelotonnée contre lui. Il poussa d’ailleurs se petit ange blond sans ménagement et se releva à toute vitesse du lit dans lequel il était allongé. Il eu un moment de flottement pendant qu’il réfléchissait à ce qu’il faisait dans ce petit appartement riquiqui, avec un garçon de son âge. Le blondinet se releva du sol en ce massant les fesses et posa son regard embrumé sur le brun. Puis, comme celui-ci ne se décidait pas à bouger, Naruto entreprit de se diriger vers le petit coin cuisine.

- Dis Sasuke, tu manges quoi le matin ?

- Je…euh, rien… je mange rien le matin, répondit l’Uchiwa qui semblait enfin sortir de ses pensées.

Le brun se dirigea ensuite vers la table -remplit de fringues en tout genre- et s’assit sur une des chaise. Il se mit alors à observer Naruto s’agiter pour préparer son petit-déjeuner. Il se dit que décidément, le petit blond était débordant d’énergie et que lui devrait être débordant de patience pour pouvoir le supporter pendant l‘année à venir. Il se demandait surtout pourquoi on lui avait demandé d’habiter avec le petit jinchuriki, il ne semblait pas le moins du monde dangereux, c’était même le contraire, il avait l’air trop innocent, comme un petit ange. Oui, c’était ça, Sasuke se disait que le garçon ressemblait plus à un petit ange qu’à un démon.

- Dis moi baka, pourquoi on m’a demandé de te surveiller ? T’as pourtant pas l’air d’un démon.

Un sourire doux et triste s’étira sur les lèvres du blondinet :

- Je suis un monstre, c’est pour ça. Je renferme le Kyubi, alors ils voulaient m’enfermer, les méchantes personnes du conseil. Mais je voulais pas qu’on me retienne prisonnier, c’est pour ça que Kyubi m’a dit de faire un marché. Kyubi c’est un gentil en fait, il a été piégé par un Uchiwa, c’est pour ça qu’il m’a dit que je devais demander un Uchiwa pour me tenir compagnie pendant un an et après je me laisserais enfermer.

Là, le blondinet se pencha vers Sasuke, qui n’avait pas prononcé un mot de tout le discours et qui suivait attentivement ce que lui racontait Naruto, et lui dit en chuchotant :

- Mais Kyubi a dit qu’il trouverait un moyen pour me sortir de là, avant que je doive allé en prison.

- Alors tu vas être enfermé ?! Demanda Sasuke, les yeux grands ouverts sous la surprise. Et tu as accepté ?

- Bah… J’avais pas trop le choix, je crois…

Un silence passa, durant lequel les deux enfants se contentèrent de réfléchirent, chacun de leur côté. Tout à coup, Naruto se tourna vers Sasuke et le saisit au bras. Il afficha son éternel sourire et demanda, tout excité, comme ci la scène devant n’avait jamais existé :

- Dis, dis Sasuke ! On ira manger des ramens à Ichiraku ? On ira, alors ?

Le petit brun fut surpris du changement d’humeur, aussi radicale que soudain, du blondinet. Il commençait maintenant à apercevoir les sentiments du garçon, et il se doutait qu’il devait cacher beaucoup de tristesse derrière ces sourires qu’il distribuait à longueur de journée.

- Si tu veux…

- Ouais ! Super ! T’es le meilleur Sasuke !

Et là, Naruto se jeta sur Sasuke et lui plaqua un gros baiser sur sa joue, avant de se mettre à énumérer toutes les recettes de ramens qu’il connaissait et de les classer dans ses ordres de préférences. Cependant le brun n’écoutait pas, trop occupé à se remémorer en boucle la scène qui venait de se dérouler, repensant au toucher de ces lèvres sur sa joue. Pourquoi y pensait-il d’ailleurs ? Il avait déjà reçu des baisers de pleins de monde : sa mère, son frère, sa tante, son oncle, son cousin,… enfaite, il en avait reçu de pratiquement toute sa famille. Il en avait même reçu un sur la bouche, de la part de la petite voisine, qui lui avait dit que si son cœur battait fort, alors c’est qu’il l’aimait, mais son cœur n’avait pas battu au baiser de la petite fille. Il resta un moment figé pendant qu’une pensée naissait dans sa tête ; Son cœur avait battu à cent à l’heure quand la petite bouche de Naruto l’avait touché, et s’il était enfaite amoureux du petit blond ? Pourtant une parole de son père lui revint en tête : « Les garçon ne sont pas amoureux les uns des autres Sasuke, c’est contre nature, rappelle t’en. » Mais si il n’était pas amoureux, alors pourquoi son cœur battait il ainsi ? Ca devait être pour une autre raison, mais laquelle ? Soudain, Sasuke sentit qu’on le secouait et il se retrouva en face de deux océan azurs. Il rougit en se rendant compte que le blondinet le touchait, mais étant un Uchiwa il ne montra pas ses émotions et dégagea la main de Naruto :

- Ne me touche pas, baka.

Le dit baka baissa la tête essayant de masquer le voile de tristesse qui le prit un court instant, et offrant un autre de ses magnifiques sourire déclara :

- Excuse moi Sasuke, mais t’étais ailleurs et moi j’ai faim ! On va les manger nos ramens, hein ?

- Oui, oui, dit Sasuke en soupirant. On y va.

- Ouais !

Sur ceux, le jeune jinchuriki ouvrit la porte et dévala l’escalier de l’immeuble en direction de la sortie. Sasuke poussa un nouveau soupir avant de le suivre. Il était vraiment fatiguant, mais tellement mignon. Le petit brun esquissa un sourire à cette pensée.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Il avait ouverts de grands yeux quand il avait entendu la commande de Naruto : une dizaine de bols de ramens. Il pensait que le petit blond avait juste eu les yeux plus gros que le ventre, mais apparemment il s’était trompé, l’Uzumaki avait déjà engloutit huit bols et il s’apprêtait à entamer son neuvième, alors que Sasuke en était à peine à la moitié de son premier bol.

- T’aime…t’aime vraiment ça, dis donc. T’as pas mal au ventre après ?

- Ach bach nonch ! Chadorch cha djechui tchoujourch ! Pach toich ?

- Eu… non.

Sur cette réponse, Naruto regarda Sasuke comme s’il venait d’une autre planète et avala ce qu’il avait dans la bouche avant de dire avec entrain :

- T’aime pas ça Sasuke ?! Mais comment tu fais ?! C’est trop bon ! D’abord il y a les pâtes, avec l’accompagnement et ça te met un gout trop bon dans la bouche, puis t’as le jus et la c’est encore meilleur ! Je comprend pas pourquoi t’aime pas les ramens.

Le petit brun avait regardé Naruto s’agiter tout le long de son discours et n’avait put détacher son regard des petite lèvres du blond. Depuis qu’elles s’étaient posée sur sa joue, elles étaient son obsession. Il ne comprenait pas pourquoi, mais du haut de ses 6 ans, ce détaille lui importait peu, tout se qu’il savait, c’est qu’il voulait entendre Naruto lui parler, encore et encore…

- Dis Sasuke ? Elle te manque pas ta famille ?

Naruto vit qu’il avait touché un point sensible quand Sasuke baissa la tête en essayant de cacher sa tristesse.

- Non… j’y pense pas trop. Et puis pourquoi tu me demande ça d’abord ? C’est de ta faute si j’dois rester avec toi pendant un an ! Et elle est où ta famille à toi d’abord ? Je suis sur qu’elle t’a abandonnée parce qu’elle en avait marre de t’entendre parler !

L’Uchiwa s’était montré méchant et il s’en rendit compte quand Naruto leva la tête vers lui avec son sourire habituelle, mais que cette fois ses yeux ne purent retenir les larmes qu’ils contenaient. Le petit brun s’en voulu d’avoir blessé le blond, il s’était emporté quand Naruto avait parlé de sa famille et il ne pensait pas un mot de se qu’il avait dit. Il allait esquisser un geste dans la direction du blondinet, mais celui-ci se dégagea vite fait et s’enfuit à toute jambes, hors de la vu de Sasuke. Quand le patron du Ichiraku vint pour la note, il découvrit le petit brun, les genoux repliés sur le torse et la tête dans les bras. Le vieil homme posa sa grande main sur l’épaule du garçon et se pencha à sa hauteur :

- Bah alors gamin, qu’est-ce qui te met dans un état pareil ? Faut pas t’laisser aller, c’est quand même pas Naruto qui ta fait du mal ?

Au nom du jinchuriki, ses pleurs redoublèrent. Le patron, croyant ses soupçons confirmés, se lança dans un monologue blasphémant pour le jeune blond. Sasuke ne put s’empêcher d’intervenir :

- N…Non ! C’est…c’est pas Naruto qui ma fait du mal…c’est moi qui lui en ai fait…

- Hum… et que lui as-tu fait pour que tu le regrettes à ce point ?

- Je lui ai dit des choses horribles…

- Ecoutes gamin, tu es un Uchiwa, n’est-ce pas ?

Le petit brun secoua la tête devant cette évidence, l’homme poursuivit :

- Et bien c’est la première fois que je vois un Uchiwa pleurer et c’est honteux ! Tu entends gamin ?! Un Uchiwa ne pleure pas ! Si tu regrettes vraiment alors va t’excuser au près de Naruto !

- Mais…

- Je ne te demande pas ton avis ! Dépêche toi ! Allez, allez !

Sasuke se leva d’un bond et couru dans la direction de l’appartement du blondinet, laissant le patron qui affichais un sourire satisfait.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 

L’Uchiwa avait chercher le blond partout et il commençait à paniquer : il n’était ni chez lui, ni dans le parc municipale, ni à la rivière, aucun commerçant ne l’avait vu, et il n’était pas non plus à l’académie. En sortant de l’école ninjas, il croisa Iruka-sensai. Sasuke l’interpella :

- Iruka-sensai ! Excusez moi, vous n’auriez pas vu Naruto ?

Le jeune professeur fronça les sourcils ; Naruto ne se serait quand même pas enfuit ? Non, les anbus étaient à chaque sortit de village, alors de quoi parlait le jeune Uchiwa ?

- Pourquoi cherches tu Naruto, Sasuke-kun ?

- Je… je lui ai dit quelque chose de méchant… et je voudrais m’excuser…Vous l’avez pas vu ?

- Non désolé, mais si tu veux on peut le chercher ensemble. Ca te dis, Sasuke-kun ?

- Hu…hum ! Arigato, sensei !

Le jeune homme offrit un sourire au petit Uchiwa et posa une main amicale sur sa tête. Malgré le fait qu’il ne le montre pas , Iruka était vraiment inquiet pour le petit blond. Naruto n’était pas très apprécié et de plus, il é tait tard désormais ; les rues étaient pleines d’ivrognes.

- Ou as-tu déjà cherché, Sasuke-kun ?

Le jeune Uchiwa baissa la tête à cette question, dépité.

- Bah… partout je crois… chez lui, dans les parcs, dans les boutiques et aussi à l’académie.

- Hum… je vois… si je comprend bien que des endroits publiques, mais tu sais, Naruto n’est pas vraiment du genre à aller dans un endroits où il y a du monde, surtout s’il est triste. Et puis, son appartement est l’endroit qu’il déteste le plus.

Sur cette dernière affirmation le garçon ouvrit de grands yeux. L’Uzumaki ne lui avait pas donné l’impression de détester son chez soi. D’ailleurs il revoyait encore le grand sourire qu’il lui avait fait en le lui montrant. Iruka remarqua la face de stupéfaction et d’incompréhension qu’affichait Sasuke.

- Je suis sur qu’il t’a montré un visage irradient de bonheur. Bah… Naruto est gentil garçon, il ne veut inquiété personnes, alors il fait comme si tout allait bien. Mais je suis sur qu’il doit se sentir vraiment seul… tu sais il n’a ni parents pour l’aimer, ni amis et les gens le déteste parce qu’il est le réceptacle de Kyubi… Bah ! Les gens sont stupides ! Bon et si on le cherchait ? Tu iras voir près du mon Hokage et moi près du lac ok ? On se retrouve ici dans une heure.

Le petit brun regarda son sensei s’éloigner en direction des portes de Konoha, avant de lui-même se mettre en marche, faisant toutes les petites rues sur son passage. Il avait fait un peu plus de le moitié des ruelles, quand il entendit un son au fond de l’une d’entre elles. On aurait dit des pleurs qu’on essaye d’étouffer. Sasuke s’avança dans l’allée sombre et ce qu’il vit le couvrit d’effroi. Il reconnut Naruto qui c’était recroquevillé sur lui-même, et dont le corps était recouvert de blessures. Ses vêtements étaient parsemés de taches rouges. Le brun s’agenouilla au côté du garçon et essaya de lui parler :

- Naruto… C’est Sasuke…Qu’est-ce qu’il t’es arrivé ?

Le blondinet releva la tête et le regarda quelques secondes, avant d’essuyer ses larmes.

- Sa…Sasuke ? Je…je suis tombé, c’est tout…

L’Uchiwa fronça les sourcils, Il ne croyait tout de même pas qu’il pourrai lui faire avaler ces sottises ? Puis ce qu’Iruka lui avait dit lui revint en mémoire : « Il ne veut inquiéter personne, il fait comme si tout allait bien. » Ne pouvait-il donc pas être un peu égoïste et ce plaindre quand ça n’allait pas ? Alors Sasuke eut très envi de protéger ce petit ange face à lui, et il serra Naruto dans ses bras. Ce dernier en fut surpris :

- Sas…que?

- Je suis vraiment désolé pour ce que je t’ai dit tout à l’heure, j’ai vraiment été méchant. Je suis ton ami maintenant et je veillerais sur toi, tout le temps.

- C’est vrai ?! On est ami alors ?

Le petit brun eut un sourire tendre devant la simplicité du blondinet. Il l’éloigna quelque peu de lui et observa ses blessures.

- Oui mais faut te soigner t’es tout moche là… bah ça change pas de d’habitude.

Sasuke avait dit ses dernières paroles d’un ton espiègle et un sourire moqueur sur les lèvres, et comme il le pensait, Naruto réagit au quart de tour :

- Hé ! C’est même pas vrai d’abord !

Sur ceux, la petite pile électrique lui tira la langue, puis son sourire se fana et il baissa la tête, hésitant :

- hum… dis, si tu veux tu…tu peux retourner chez toi. J’veux pas qu’tu sois criste à cause de moi…

Sasuke fut surpris de ses paroles, il se leva et commença à marcher hors de la ruelle. Le blondinet sourit tristement, c’était comme il le pensait : le brun retournait voir sa famille. Même s’il serait à nouveau seul, il était content pour son ami.

- Bon bah tu viens, baka?

Naruto releva la tête, l’Uchiwa le regardait avec un air moqueur, la main tendu dans sa direction. Le sourire du blond fut éblouissant, il se releva et courut pour saisir la main que le brun lui offrait. A ce moment, Naruto ce dit qu’il pourrait suivre son ami jusqu’au bout du monde.

 

 

 

 

 

Self-indulgence: merci pour ton com’ qui m’a fait très plaisir ^^ Je suis contente que le caractère des persos te plaise, j’ai essayé de respecter au maximum leur caractères d’origines. Bien sur il ne resterons pas petit tout le temps XD. Voilà la suite avec un peu (beaucoup) de retard.

Mama : Hehe! Et oui un Uchiwa reste un Uchiwa comme tu l’a si bien dis toi-même! Tu verra que Sasuke n’a pas fini de le snober XD bonne lecture, j’espère que ce chap te plaira autant que les autres

Salut!

Je sais que j’ai été très longue >< je m’en excuse vraiment mais j’ai eu toutes mes compos et mes bac blancs, il me reste plus que l’anglais et l’allemand… J’espère que ce chapitre vous plaira, il y a surement des fautes car je suis fâchée avec l’orthographe XP

Ps : je recherche toujours une ou un beta lectrice/lecteur ^^

 

 

 

 

/

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales