Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Parlement des choses spatiales
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 26/10/2020
  • Elle n'avait rien remarqué d'anormal
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/08/2020
  • Histoires de fleurs
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/03/2021
  • Body Positiv
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 956 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

The World was a mess but his hair was perfect !
[Histoire Terminée]
Auteur: Yokai-chan Vue: 612
[Publiée le: 2010-08-17]    [Mise à Jour: 2010-08-17]
G  Signaler Romance/Humour/One-Shot Commentaires : 3
Description:
Grand n'importe quoi en forme de one-shot Shika/Tema. Humour surtout, romance un peu, conneries beaucoup.
Crédits:
Tout est à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

one-shot

[3170 mots]
Publié le: 2010-08-17Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Elle pencha légèrement la tête en arrière pour laisser descendre ses lèvres un peu plus bas. Il embrassa sa clavicule et elle glissa ses mains sous son t-shirt pour caresser son dos musclé. Derrière eux, ils entendirent un rire et des chuchotements, signes que leurs amis étaient également bien occupés. Le brun à queue de cheval ne pouvait pas s'empêcher de jeter des coups d'œil furtifs à l'autre couple un peu plus loin, ils s'embrassaient langoureusement sous un des platanes du lycée. Les yeux de Shikamaru revinrent sur sa petite amie, il posa un baiser au coin de ses lèvres en caressant ses cheveux blonds.
-Ino, les cours ont commencé.
-S'en fout, marmonna la blonde qui essaya d'embrasser à nouveau le jeune homme.
Celui-ci la stoppa en posant un doigt sur ses lèvres pulpeuses avec un petit sourire en coin.
-Allez viens miss coquine, lança-t-il en entraînant Ino par la main. Hé Sasuke quand vous aurez fini votre galoche, faut qu'on retourne en cours! cria-t-il aux deux autres jeunes.
-Hn, on y va pas. Trouve une excuse pour le prof steuplé, répondit Sasuke au brun sans pour autant lâcher des yeux sa jolie blonde de copine.
-Éclatez-vous bien en philo ! rigola Temari avant elle aussi d'entraîner Sasuke dans le sens opposé à celui que prenaient Shikamaru et Ino.
Les deux couples se séparèrent, l'un rejoignant deux heures de longue torture pendant que les autres allaient bien s'amuser.
-Galère ces deux là, marmonna Shikamaru en maudissant son caractère parfois trop studieux.
Ils se rendirent à contre cœur dans leur salle de classe et Shikamaru sombra quand leur prof prononça le nom de " Nietzsche ".
Le reste de la journée se passa comme d'habitude, c'est-à-dire qu'elle était d'un ennui mortel. Sasuke et Temari ne revinrent pas en cours de la journée et Ino sembla un peu en vouloir à Shikamaru de n'avoir pas voulu sécher lui aussi.
-Fais pas la gueule Ino, t'avais cas sécher si tu voulais tellement, dit Shikamaru alors qu'elle avait poussé un énième soupir à fendre l'âme.
-J'allais pas leur tenir la chandelle.
-Alors arrête de me faire chier, lâcha Shikamaru qui se prit pour la peine une bonne claque.
-Va te faire foutre ! cria Ino en s'engouffrant dans son bus qui la conduisait chez elle.
-Galère les femmes, marmonna Shikamaru avant de rentrer chez lui à pied, les mains dans les poches et une cigarette en bouche.

Le lendemain, Temari, la ponctualité incarnée, faillit arriver en retard au lycée à cause d'un " blème de démarreur " d'après Gaara, mais arriva tout de même au même moment que Shikamaru. Lorsqu'ils entrèrent dans le hall d'entrée, ils virent Ino rire aux éclats avec Sasuke qui semblait aussi apprécier la conversation. Temari fronça un instant les sourcils en voyant son petit ami adresser un magnifique sourire à la blonde puis se précipita sur lui en l'embrassant. Le sourire d'Ino disparut aussitôt qu'elle vit les deux arrivants, elle prit son sac et fila directement en cours sans adresser un seul regard à Shikamaru. Celui-ci soupira avant de se traîner lui aussi en cours de maths.
Ils ne s'adressèrent pas la parole de la journée et pendant le déjeuner, ils gardèrent le silence faisant ainsi soupirer leurs amis. Cette situation pesait à Shikamaru et c'est pour cela qu'à la fin des cours, il décida de ravaler sa fierté et d'aller s'excuser. Il attendit Ino à la sortie de son cours d'anglais mais elle ne se montra pas. Intrigué, il abandonna mais lorsqu'il sortit du lycée, il entendit quelque chose au fond d'une ruelle près du bâtiment; un gloussement. Il se pencha derrière une voiture afin de pouvoir espionner en toute impunité. Les yeux s'agrandirent lorsqu'il reconnut Sasuke entrain d'embrasser à pleine bouche SA petite amie. Comment cette blondasse avait-elle put le trahir ? A cause d'une petite dispute ? Sa fierté masculine en prit un sacré coup mais une autre question s'immisça dans son esprit. Devait-il en parler à Temari ? Au moment où il pensa cela, il sentit un souffle sur son oreille. Il sursauta pour voir la blonde à couettes qui souriait d'un air malicieux. Alors qu'elle allait lancer une de ses célèbres remarques sur l'attitude de vieux pervers de Shikamaru, celui-ci plaqua une main sur sa bouche pour la faire taire. Il l'attira derrière la voiture et il lui désigna " le crime " sans pour autant enlever sa main. Temari était du genre impulsive et elle était parfaitement capable de péter un câble en plein centre ville. La blonde vit enfin Sasuke et Ino mais sa réaction ne fut pas prévue. Pas de hurlements, de claques et d'insultes. Lentement, elle enlevât sa main de Shikamaru de contre sa bouche et s'adossa contre la voiture le regard dans le vide. Le brun fut surpris de voir cet air triste sur le visage de cette énergique jeune femme et en voulut immédiatement à Sasuke de lui faire de la peine. Il prit la jeune femme par le bras et l'entraîna plus loin. Il s'arrêta dans un Starbuck et fourra une tasse de café chaud dans les mains de Temari. Ils se dirigèrent ensuite vers le parc et s'assirent sur une des tables de pique-nique en buvant leurs cafés à petites gorgées.
-Dit quelque chose, ça me fait flipper de te voir zombifiée, lâcha enfin Shikamaru en soupirant.
-Je vais lui faire la peau, souffla Temari plus à elle-même que pour le brun.
-Ouais bon plan. On les fume et on se tire au Mexique.
Temari sourit à sa remarque puis reprit son air fermé.
-Je comprends quand même pas pourquoi il...a fait ça. C'est vrai quoi, on s'éclatait bien ensemble.
-Et bien on s'est engueulé Ino et moi peut-être qu'elle avait besoin de se faire consoler; supposa-t-il en haussant les épaules.
-S'il voulait la consoler, il n'était pas obligé de lui lécher les amygdales...
-Ino a besoin d'attention. Faut croire que je ne lui ne donnais pas assez.
-Tu l'aimes? demanda soudain la jeune femme avec son habituelle indiscrétion.
-Hm...je ne sais pas, avoua Shikamaru en toute sincérité. Et toi ?
-....C'est pas tes affaires, répondit-elle avec un sourire espiègle.
Shikamaru leva les yeux au ciel mais sourit tout de même.
-Tu sais que t'es chiante comme fille ?
-Tu sais que t'es gravement ramolli du bulbe pour un soi-disant génie ?
Shikamaru ignora la réplique et leva la tête en direction des nuages cotonneux.
-Je sais ce qu'on va faire, annonça-t-il au bout d'un moment.
-Leur défoncer la gueule ? demanda Temari avec une lueur d'espoir dans les yeux.
-Mieux que ça.
Cette fois, la blonde était intriguée. Elle lança un regard interrogateur à Shikamaru qui arborait un sourire prometteur.
-On va...leur pourrir la vie.

Le lendemain Temari sortit en trombe de chez elle et fila au lycée dans sa précieuse Chevrolet décapotable rouge cerise de 1970. Elle repensa à la soirée de la veille, elle et Shikamaru avaient passé de longues minutes à préparer le plan de vengeance. Elle venait de se garer sur le parking du lycée lorsque justement le brun à couette apparut.
-Prête fille galère ? demanda-t-il en guise de bonjour.
-Toujours,se contenta-t-elle de répondre en dépassant le garçon.
Elle mit ses lunettes de soleil sur son nez et traversa fièrement le parking en direction de la cour où se trouvait Sasuke. Lorsqu'il la vit, il sourit et s'apprêta à l'embrasser mais celle-ci le stoppa.
-C'est bon Sasuke, je sais tout pour la truie et toi. Je te largue, dit-elle avant de lui tourner le dos, la tête haute.
Le brun n'essaya pas de se justifier et regarda Shikamaru passer à coté de lui en l'ignorant. Ino, qui avait assisté à la scène, s'apprêtait à dire quelque chose au paresseux mais celui-ci la prit de vitesse.
-C'est bon Ino, j'ai eu ton sms, je suis au courant qu'on est plus ensemble, dit-il sans accorder un seul regard à la blonde.
Il poursuivit son chemin jusqu'à la bibliothèque complètement déserte. Enfin presque. Il fut brusquement tiré vers le rayon science-fiction par une blonde surexcitée.
-Ha ! On était parfaits ! Enfin surtout moi ! dit Temari en arborant un large sourire.
-Oui oui parfait, répondit-il en soupirant.
-Ce cher Uchiwa va avoir du mal à s'en remettre, continua Temari toujours très fière d'elle.
-Bon t'as fini ? N'oublie pas le plan, dit Shikamaru un peu agacé.
-Ouais, déstresse un peu Shika.
-C'est que j'ai pas envie que tout foire.
-Aucun risque, j'ai pris tout ce qu'il faut. Bientôt la crinière blonde d'Ino ne va plus qu'être un lointain souvenir.
-T'as pris du permanent?
-Hm non, Gaara s'est gouré, il a prit du temporaire, répondit Temari avec une pointe de déception
-Bon, on ferra avec, le résultat sera le même, dit Shikamaru en regardant sa montre.
-Je vais y aller, il faut que j'y aille un peu en avance. Ah oui et tiens ça, je l'ai trouvé dans la chambre de Kank'.
-Mmm tu es machiavélique, dit Shikamaru en observant l'étiquette de la petite boîte donnée par Temari.
-Je sais! s'exclama-t-elle avec un grand sourire.
Elle fit un signe de tête au brun avant de s'éclipser rapidement.

Deux heures et demi plus tard, une vingtaine d'élèves sortaient de la piscine municipale, épuisés après leur cours d'EPS matinal. Temari buvait tranquillement un soda lorsqu'un bruit strident lui vrilla les tympans. Ino déboula dehors une serviette sur les cheveux complètement paniquée. Même si elle essayait de cacher le désastre du mieux qu'elle pouvait, quelques mèches pourpres dépassaient de son camouflage. Temari laissa un sourire étirer son visage mais ne rit pas, contrairement à tous les autres élèves présents.
Œil pour œil, dent pour dent.

Dans la salle d'anglais, une certaine agitation avait également prit un beau brun. Sasuke ne cessait de se gratter le dos apparemment prit par une désagréable démangeaison. Derrière lui, Shikamaru arborait le même sourire que Temari et jouait avec la boîte vide de poil à gratter de Kankuro. Un classique c'est vrai mais toujours aussi efficace.

En fin d'après-midi Temari et Shikamaru se rejoignirent pour admirer l'étendue des dégâts qu'ils avaient causés. Cependant, lorsque Sasuke rejoignit Ino près de la grille du lycée, celui-ci fit glisser ses doigts dans les cheveux roux d'Ino en lui disant sans doute quelques mots réconfortants. Sous les yeux désabusés de Shikamaru et de Temari, ils s'embrasèrent longuement avant de partir main dans la main.
-C'est écœurant, marmonna la blonde en croisant les bras.
-Hm, je crois qu'on va devoir passer aux choses sérieuses, dit le brun qui réfléchissait déjà à un nouveau plan.

Le lendemain, Sasuke arriva à peine quelques minutes avant la sonnerie, autant dire à l'heure de pointe. Les couloirs étaient bondés d'élèves plus ou moins enthousiastes d'aller en cours. Sasuke se fraya un passage et rejoignit son casier. Il composa le code de son cadenas et ouvrit la porte quans soudain, une avalanche de ce qu'il semblait être des magazines tomba du casier et se rependit sur le sol. Il se pencha pour ramasser l'une des revues et ses yeux s'agrandirent de surprise tandis qu'un désagréable sentiment de honte s'immisça en lui.
-Hé Uchiwa! Je savais bien qu'il y avait un truc pas net chez toi! lança l'un des élèves plié en deux.
-Ça va faire des déçues! lança un autre.
Sasuke claqua rageusement la porte de son casier et se rendit dans sa salle de classe sous les rires et les invectives des élèves hilares. En à peine quelques minutes, la rumeur avait déjà parcouru tout l'établissement; Sasuke Uchiwa, grand amateur de porno gay.
Durant le reste de la journée, il longea les murs et évita le plus possible de rencontrer quelqu'un. Le coupable de cette farce allait vraiment le regretter.

Les semaines se suivirent mais ne se ressemblaient pas, Temari et Shikamaru continuaient leur vengeance, redoublant d'inventivité pour faire payer leurs anciens amis. C'était samedi soir et les deux complices étaient en planque dans la voiture de la mère de Shikamaru, moins reluisante certes mais beaucoup plus discrète que celle de Temari. Ils attendaient devant l'entrée d'une boîte de nuit en sirotant un café.
Soudain, une Volvo argentée se gara sur le parking et Sasuke et Ino en descendirent. Ils se dirigèrent vers l'entrée et tendirent leurs cartes d'identité au videur qui ne tarda pas à leur refuser l'accès.
-Interdit aux mineurs, grommela le gorille.
-Quoi ? Mais on est majeurs, signala Sasuke sans comprendre.
-Pas d'après ceci, répliqua le préposé à l'entrée en montrant leurs papiers.
Ino s'en empara et relu attentivement la date de naissance imprimée au recto.
-C'est...c'est impossible, ce sont des fausses, on est majeurs !
-Écoutez, normalement quand on fait des fausses cartes on se rajoute des années pas l'inverse. Bon maintenant dégagez les gosses avant que je m'énerve.
Le couple s'en alla en bougonnant. On aurait dit qu'une force mystique s'acharnait sur eux. Mystique peut-être pas mais une chose était sûre, deux adolescents étaient en train de bien s'amuser.
-Allez pour fêter ça on va danser, clama Temari en attrapant son sac à main.
-Quoi ? Mais euh la danse....
-Pas de discussion ! dit-elle en entraînant Shikamaru vers la porte d'entrée de la discothèque où le videur les laissa entrer sans problème.

Le lundi matin Temari arriva au lycée d'une humeur massacrante, elle avait dût assister, le dimanche, au match de football de Kankuro sauf que certaines personnes indésirables s'y trouvaient. Ino, dont les cheveux avaient repris leur teinte platine, faisaient partie de l'équipe des pom-poms girls et avait passé l'après-midi à sautiller pour encourager Sasuke, le capitaine de l'équipe de foot. Navrant fut le mot qui traversa immédiatement l'esprit de la blonde à couettes même si une pointe de jalousie lui transperça le cœur. Jamais Sasuke n'avait été aussi tendre et gentil avec elle. Elle aussi souhaitait être couvée du regard ainsi, être le centre d'attention d'un homme, être désirée et aimée...Cette saleté de petit couple ne pouvait plus durer, il fallait vraiment qu'ils se séparent, il en allait de sa santé mentale.
C'est ainsi qu'elle bouscula sans ménagement Shikamaru qui avait eu le malheur de lui demander ce qu'il se passait. Lorsqu'il vit Temari en train de fixer pensivement un couple qui passait par-là, il se dit que quelque chose clochait vraiment. Il n'aimait pas voir Temari triste et surtout de ne pas savoir pourquoi.
Cette pensée l'étonna, depuis quand se préoccupait-il à ce point des affaires des autres? Il n'était pas curieux pour un sou et préférait laisser les gens avec leurs propres problèmes.
-Tema...commença Shikamaru dont le ton trahissait une certaine inquiétude.
-Il faut qu'ils se séparent...aujourd'hui, annonça-t-elle avec un regard déterminé.
-Hum j'ai peut-être une idée...révéla Shikamaru qui affichait un sourire prometteur.
-Vas-y explique, demanda Temari soudain intéressée
-On a prit la mauvaise cible pour le coup de la coloration de cheveux. Tu sais mieux que moi que Sasuke a une sainte horreur à ce qu'on touche à ses tifs.
-Shikamaru tu es un génie! s'exclama Temari en prenant le brun dans ses bras.
-Je suis au courant merci. Tu peux me lâcher maintenant? demanda le garçon qui pourtant ne voulait pas du tout qu'elle le lâche.

Une fois le matériel nécessaire au plan diabolique acheté, Temari s'empressa de s'emparer du sac de Sasuke pendant que Shikamaru l'occupait en inventant Dieu sait quel bobard. Après une rapide fouille, elle trouva l'objet cherché. Le tube de gel pour cheveux de Sasuke. Elle dévissa le tube et vida son contenu dans les lavabos puis elle le remplit à nouveau d'une substance incolore incroyablement ressemblante à ce produit capillaire. Enfaîte, s'en était aussi un, du peroxyde d'hydrogène, un puissant décolorant pour cheveux. Un Sasuke blond, ça allait être du grand spectacle ! Elle rangea rapidement le tube dans le sac et le remit à sa place. La sonnerie retentit et les élèves rejoignirent leurs salles de classes. Temari et Shikamaru se rendirent ensemble au seul cours qu'ils avaient en commun avec Ino et Sasuke, les TP. Cette fois c'était chimie et les adolescents durent donc revêtirent leurs blouses avant de s'installer aux paillasses. Sasuke n'avait pas manqué de remettre une couche de gel dans ses cheveux et Temari et Shikamaru attendaient avec impatience que la réaction se fasse. Leur attention fut accaparée par le léger éclaircissement de la chevelure plus tout à fait ébène de Sasuke et Temari ne fit pas attention lorsqu'elle versa deux liquides dans un becher. L'acétone mélangé à l'acide sulfurique ne faisaient pas bon ménage surtout lorsqu'ils rencontraient par inadvertance de l'hydrogène. Hydrogène contenu dans les produits décolorants par exemple...
Shikamaru eu tout juste le temps de pousser Temari sous la table avant que la salle de chimie n'explosât.
Ensuite ce ne fut que cris, fumée et alarme incendie. Shikamaru se releva prudemment en constatant la gravité des dégâts. De la verrerie cassée, un nuage de fumée passablement toxique, des étudiants traumatisés et un adolescent quasiment scalpé. On avait connu pire...
Soudain, un cri plus intense que les autres résonna.
-AAAAAAHHHH MES CHEVEUX!!!!! beugla Sasuke en tâtonnant son crâne légèrement dégarni par endroits.
-Euh, c'est pas si grave, tenta Temari gênée.
-Tu veux rire ?????? s'écria Sasuke en agitant les bras comme quelqu'un à qui on aurait fait exploser la tête, littéralement...
-Tes cheveux sont parfaits mec, je t'assure, assura Shikamaru qui essayait déjà de trouver un moyen de s'éclipser.
-Je...je vais vous buter !! hurla Sasuke en s'avançant vers eux, plus menaçant que jamais.
Shikamaru saisit la main de Temari et l'entraîna dans les couloirs en courant. Ils s'enfuirent aussi vite qu'ils purent afin de distancer Sasuke qui s'était lancé à leur poursuite. Ils s'engouffrèrent dans la voiture de Temari qui démarra en trombe et ils filèrent vers l'horizon.

-Et maintenant ?
-...le Mexique ça te dit ?


The end
...the end ?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales