Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 175 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 107 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1721 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Sous la Lune Rouge Auteur: Llevann Vue: 73799
[Publiée le: 2008-01-05]    [Mise à Jour: 2010-04-12]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Surnaturel Commentaires : 285
Description:
Apres la Quatrieme Guerre Mondiale, les Vampires regnent sur Konoha. Haruno Sakura et Hatake Tenten entrent dans la résistance - et se voient assigner une premiere mission totalement inattendue ( et completement suicidaire) : assassiner l'Hokage.

Nouveau Chapitre : "Tandava".
Crédits:
Personnages issus de Naruto de Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La Séelction I

[1721 mots]
Publié le: 2008-01-06Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chers amis, sachez que je réponds à tous les coms’ (j’ai plutôt intérêt, hein ?), mais pas ici. Je trouve que c’est mieux comme ça…sinon, faîtes moi signe, et je changerai les choses.

Alors, Zélos ou pas Zélos ?

 

Bref, ça fait assez de gnagna. ALLEZ LA SUITE !

 

 

- Bien. Vous vous trouvez ici dans la troisième résidence du Seigneur Hokage! Sachez que nous ne tolèrerons aucun manquement de votre part, aucun vol.

Les yeux de rapace de la femme passèrent sur nous toutes, son visage se crispa.

- Comme si on avait envie de voler quelque chose ! ironisa une fille en blouson – l’une des poufiasses qui avaient ricané.

Son trait me fit sourire.

Effectivement, qu’aurait-on pu voler ? Jamais nous n’avions vu tant de richesse et de splendeur, comment aurions nous pu convoiter quoique ce soit ?…des pylônes graciles, recouverts de feuilles d’or ouvragées, soutenaient le plafond haut et couvert de fresques. De splendides bassins tapissés de fresques représentant des sirènes joueuses dorées sur fond bleu grevaient les dalles sombres, libérant une brume exquise dans l’air.

- Comment t’appelles tu, toi ? aboya la femme aux cheveux rose foncé à la fille en blouson.

Celle-ci pâlit aussitôt, comme si elle pressentait que sa petite ironie allait lui coûter plus que trois tapes sur les doigts.

-…Ta…Tayuya, madame. Bégaya t-elle.

- Bien. Tayuya. Je m’appelle Karin. Et si tu me manques de respect, tu te trouveras dans le Bétail avant même d’avoir réalisé ce qui t’arrive, vu ?

Un silence de mort s’abattit sur les filles.

Pour nous toutes, bétail équivaut à mort. Au moins, les Mordus pouvaient gagner l’affection de leurs Maîtres. Mais nous savions toutes que les membres malchanceux du Bétail étaient traités comme les porcs de nos abattoirs à nous.

- Bien. fit Karin, jouissant visiblement de son pouvoir. Alors, nous allons vous préparer pour la sélection. Votre destin dépendra de la décision des princes. Je suppose que vous vous estimez toutes comblées et heureuses d’avoir été choisies…

Une lueur ironique brilla dans les yeux de la Vampire, alors que nous affichions toutes une expression d’extase.

Je me sentais conne, plus conne encore que le jour où je m’étais retrouvée les quatre fers en l’air en classe. Mais Tenten paraissait réellement enchantée – par le décor autour de nous.

- et vous avez raison. fit Karin. Vous aurez une vie merveilleuse, comme pomme de sang, intimes de nos maîtres, ou comme maîtresses, encore plus intimes. Aujourd’hui, vous sortez de la boue de votre race pour entrer dans notre univers, nous vous avons tirées du ruisseau, soyez en dignes.

Ce discours brisa totalement la félicité de Tenten, qui se tourna vers Karin, furieuse.

« Ten, hola. » fis-je, les poings serrés de rage moi-même

Heureusement que Vamp’ woman regardait ailleurs.

- Bien. fit-elle, en frappant dans ses mains chargées de bijoux.

Aussitôt, des servantes apparurent de nulle part, toutes vêtues de blanc. Pendant une heure, j’eus l’impression d’être dans un SPA, ces établissements dont Kakashi sensei avait évoqué, parlant du temps heureux où il pouvait espionner les amies de sa mère pendant que celles-ci se faisaient chouchouter à moitié nues…

On me força à me déshabiller devant une servante, ce qui me mit immédiatement mal à l’aise. Mais celle-ci parut se ficher de mon physique : elle m’immergea trois fois dans un bain parfumé, me frotta les cheveux, me massa, me fit prendre un bain de roses et d’autres de je ne sais quoi. Finalement, après être passée entre les mains d’une coiffeuse, d’une habilleuse et j’en passe, je retrouvai les autres filles dans une sorte de grand hall dépouillé, mais majestueux tout de même.

-S…Sakura ? hoqueta la voix de Tenten comme je faisais mon entrée.

Je tournai la tête et restai bouche bée.

Elle portait une tunique dans le même genre de celle qu’elle avait piqué à son père, d’un blanc laiteux, couvert de broderies vert, rose et or représentant un jardin, et sa coiffeuse avait gardé ses macarons. Je me savais vêtue d’un yukata rose pâle avec un arbre aux branches chargées de fleurs délicates.

Nous étions les seules à avoir ce style désuet. Les autres portaient des vêtements modernes. Je me demandais pourquoi nous on avait pas droit à des robes somptueuses. Mais vous pensez bien que je n’avais pas posé la question à voix haute.

La mission avant tout…et puis aussi, j’avais un peu peur…un peu beaucoup peur.

- Tu es ravissante ! dis-je à mon amie.

- Merci. fit Tenten, avec un sourire qui disait qu’elle ne me croyait pas. Mais toi, Saku ! T’es…divine !

Nous nous regardâmes un moment, essayant de déterminer laquelle de nous blaguait. Puis, nous éclatâmes de rire.

- Silence ! tonna aussitôt la voix de Karin.

Elle s’approchait de nous à grands pas.

- Vous vous connaissez ? rugit-elle, sourcils froncés.

- Heu…oui. fit innocemment Tenten. Pourquoi ?

La Vampire crispa les dents – elle désapprouvait – mais elle continua son chemin jusqu’en face de deux portes splendides, en bois lourd.

- Quand ces portes s’ouvriront, vous allez défiler. nous apprit-elle. À vous d’impressionner les princes.

- Excusez moi, fit la dénommée Tayuya avec un sourire obséquieux. Pourquoi dîtes vous les princes ? Il y a plusieurs seigneurs Uchiha, présents ?

Une vague de frissons parcourut les filles. Mais moi, je frissonnai de peur. Si jamais un Uchiha faisait acquisition de moi et m’emmenait au loin…j’aurais l’air fine.

- Le Seigneur Hokage est le seul de la Vénérable Famille à être présent. dit Karin, la mince pincée. Mais le prince Hyuuga est également là, ainsi que d’autres dignitaires.

Ah.

La famille Hyuuga était la seconde famille vampire en termes de puissance. Ils avaient renoncé à exercer directement le rôle de kage, mais chaque grand Uchiha avait pour conseiller intime un prince Hyuuga. Ces deux familles trouvaient malavisées de se battre pour le pouvoir – hélas.

Tout aurait été tellement plus simple si les monstres se poignardaient eux-mêmes dans le dos.

- Bien. fit Karin, en pivotant lentement sur elle-même. En file, tout le monde… Allons y !

Comme mues d’une volonté propre, les battants s’ouvrirent lentement, dévoilant une grande salle dorée.

La file s’ébranla – et mon cœur s’emballa. Je jetai un regard désespéré à Tenten, derrière moi, et elle me sourit.

Nous y étions. Vive nous.

Peu habituée aux chaussures qu’on m’avait mises, je me mis maladroitement en marche. Au bout de quelques pas, la salle m’apparut dans son entièreté. C’était une grande salle circulaire, ouverte sur un côté sur un jardin odorant planté de camphriers, de bosquets de bambous, de pruniers d’hiver. Le bruit d’un petit ruisseau nous parvenait. Les dignitaires Vampires s’alignaient le long des murs couverts de lambris d’un bois rouge foncé, tirant magnifiquement sur le noir. Leurs vêtements de soie de couleurs vives me mettaient mal à l’aise. Des arbres artificiels en feuilles de jade s’appuyaient sur les lambris. Le luxe de cette pièce m’écrasait. Je me sentais atrocement nerveuse.

Devant moi, Tayuya leva la tête avec un sourire niais.

Je levai les yeux – et mon cœur cessa momentanément de battre.

Des Vampires se tenaient rassemblés sur un immense balcon. Sur fond de tentures rouges, leurs visages blancs se détachaient. Je reconnus sans peine Orochimaru, qui souriait d’un air cruel. Non loin de lui, l’humain à la coiffure d’ananas dormait littéralement les yeux ouverts. Près des tentures, le blond regardait les filles défiler, l’air nerveux. Mes yeux glissèrent sur les Vampires aux visages fades, et m’arrêtai sur un Vampire dont la beauté me coupa le souffle. De longs cheveux brun foncé encadraient un visage aux traits merveilleusement réguliers, avant d’aller se perdre derrière le dossier de son trône. Ses yeux nacrés semblaient absents, vides.

Ces yeux étranges m’apprirent à qui j’avais affaire. Un Hyuuga.

Non loin de lui, sous une tenture représentant un éventail…je déglutis difficilement.

Un jeune homme à la mine nonchalante, la peau très pâle, les yeux et les cheveux très noirs, le visage tout aussi réguliers que celui de Hyuuga.

Uchiha.

Uchiha Sasuke. Ce bel homme, ce ténébreux au regard absent était celui que je devais tuer. Comme je le regardais, ses yeux se braquèrent sur moi.

Je m’immobilisai aussitôt, et Tenten me rentra presque dedans.

Les yeux noirs de l’Uchiha étaient fixés sur moi – et mes yeux verts étaient fixés sur lui.

- Avancez tout de suite ! siffla Karin, non loin de moi.

- Mais je…balbutiai-je.

Quand je reportai mon regard sur lui, il regardait dans le  vide. Et les murmures croissants des courtisans m’apprirent que je venais de commettre un grave manquement à leur étiquette. Le cœur battant, je me remis en marche.

Mais j’avais le plus grand mal à ne pas lever les yeux sur l’Uchiha. Jamais je ne l’avais imaginé comme cela. Jamais je n’avais imaginé ces yeux noirs intenses…mon cœur cognait furieusement dans ma poitrine.

Le tuer, le tuer, le tuer.

Je me répétai inlassablement ces mots. Je devais le tuer. C’était un meurtrier.

J’allais le tuer.

- J’entends le bruissement d’un ruisseau

Monter comme un chant pur à mon âme

Libérer le prisonnier que la mort enserre de ses anneaux

Faire gronder la vie dans un sifflement calme.

Je tournai la tête, surprise.

Derrière moi, Tenten murmurait calmement des vers, se corrigeant de temps en temps. C’était tout Tenten, ça.

Un peu de beauté, et hop ! Des poèmes à ne plus finir.

- Silence ! siffla Karin, qui se demandait visiblement où on avait pêché des filles comme nous.

Mais Tenten ne l’écouta pas.

- jian xin bi xin, soupira t-elle. Imagine que ton cœur soit le mien.

Battre à l’unisson dans le souffle chaud de la vie, sous le soleil clément flottant au-dessus des marais. C’est vraiment une demeure magnifique, hein ?

- Je crois que Lee a déteint sur toi, Tenten. ironisai-je.

- Hein ?

Elle me regarda, ahurie.

- je vois mal ton père déclamer des vers. fis-je. C’est le truc de Lee, ça.

- Ma mère était poète.

Elle eut l’air pensif.

- mais c’est vrai que mon père est encore plus mauvais poète que père, c’est dire…

Je ris tout bas, et détournai les yeux.

Dans le mouvement de ma tête, je le vis.

Le prince Hyuuga regardait fixement Tenten, qui continuait à déclamer calmement, les yeux rêveurs.

À cet instant, je sus qu’on avait eu une bien mauvaise idée de venir…

 

Un nouveau chap est fini !

Qu’en pensez vous, hein ? Lâchez vos coms’ !!!

Bisous et BONNE ANNÉE – en retard, évidemment.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales