Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Sortez moi de la nuit !
[Histoire Terminée]
Auteur: Uzumaki_Raymond Vue: 39848
[Publiée le: 2005-07-22]    [Mise à Jour: 2006-03-05]
13+  Signaler Général/Romance/Action-Aventure Commentaires : 168
Description:
Après l'échec de la mission de sauvetage de Gaara, Naruto rentre désespéré à Konoha, lorsque tout à coup, il croise un ange... De plus, il ne peut pas se reposer, il est temps de ramener Sasuke ! Naruhina.
Crédits:
Naruto ne m'appartient pas... C'est con, je cracherai pas sur l'argent des droits. :)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Match retour.

[3707 mots]
Publié le: 2005-11-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

            Yop, me revoilou avec un nouveau chapitre où on reprend les bonnes habitudes, des morts, des combats, du sang et des pouvoirs qui déglinguent !

 

Taahoma : Et bien, ça fait très longtemps que je n'avais pas procuré tant de plaisir à une fille… lol, bises.

 

Naku : D'après ce que j'ai compris du manga (je pense pas me tromper), les ninjas ne sont qu'une élite, et donc pour des guerres de grande envergure, il faut plus de bras, donc des gens normaux aussi. Voilà, tchuss.

 

Crazyramen : Vincent, c'est en fait moi (ce sont mes vannes, tout les droits d'auteur sont déposés), c'est pour ça que je l'ai tué, je ne supporte pas les fics où l'auteur s'attribue trop le beau rôle… Ca me fait trop penser aux vieilles séries américaines où le héros c'est dieu (ex : dans un épisode, Hooker avec sa vieille bagnole de flic arrive à rattraper une porsche…). Ensuite, pourquoi tu n'aimes pas le début du précédent chapitre, tu n'aimes pas l'humour ? tchuss.

 

Final Naruto : … hummm comment dire… Aucun de mes chapitres n'est indispensable, et celui là fait aussi avancer l'histoire puisque la guerre est lancée. Le dernier chapitre est le plus original que j'ai pondu, mais la déception de ne pas voir Naruto and co t'a empêché d'y prendre du plaisir… dommage.

 

Sam : Dis moi, tu n'as rien contre l'équipe 7 ? lol. Non j'dis ça parce que ce sont un peu les héros… En tout cas content que le chapitre 22 t'ait plu, j'espère que tu aimeras autant celui-là. Tchuss.

 

Kiri no kuni : Sympa ta phrase, heureux aussi que mon changement de point de vue t'ait plu. Tchuss.

 

Pyro : Bah beaucoup de monde va me remercier de t'avoir redonné la motivation dis donc… Moi je n'ai plus le temps de lire ou presque. En fait, ce site par exemple, est tellement peuplé de fics pourries (genre collège fics, celles où y'a trois fautes par mot etc…) que ça m'a dégoûté un peu. Sans compter la fac, les sorties etc… Faudrait que je m'y remette. Tchuss.

 

            Voilou, fini pour la séance de commentaires, place au nouveau chapitre totalement dénué d'humour, là, on rentre dans le vif du sujet. Inondez moi de commentaires !!! Bonne lecture.

 

 

            Chapitre 23 : Match retour.

 

 

            À quelques kilomètres du premier front, Shikamaru, son père, Gaï et Lee avaient eux aussi brillamment accompli leur mission. Les deux Nara s'étaient réunis afin de créer une immense zone d'ombre de sorte à paralyser l'ensemble des troupes ennemies. Cette technique étant très coûteuse en chakra pour les deux maîtres des ombres, ils avaient fait appel aux deux génies du taïjutsu afin de mettre à profit leur vitesse. Chacun, armé d'un kunaï, trancha méthodiquement toutes les carotides qui se trouvait devant lui. Ils commencèrent par les bords pour revenir progressivement au centre afin que les Nara puissent réduire peu à peu la surface de leur emprise.

 

            Tout ninja digne de ce nom aurait pu se défaire de cette immobilisation, seulement à l'instar du front où se trouve Neji, nul ninja dans les rangs ennemis, ainsi que nul survivant… Shikamaru comprit vite ce qui se tramait après ses discussions avec Neji et Naruto. Ce dernier, accompagné de son maître adoré, Jiraya, s'était quant à lui contenté de dégainer son épée et d'émettre une onde de chakra tranchant tout ce qui se trouvait dans sa ligne de mire. Là encore cette stratégie fit mouche.

 

« C'est chiant… Reprenons ; ces trois fronts étaient dépourvus de tout ninja et d'après la carte, pour nous affronter, ils ne pouvaient passer que par là, sinon, ils auraient dû… !!! » Shikamaru sauta sur son talkie walkie mais fut stoppé par une sphère lumineuse projetée dans le ciel au dessus du premier front, signe que ce dernier était en grande difficulté. Il entendit la voix de Naruto par l'écouteur.

 

« Shikamaru, ma position est sécurisée, de plus Jiraya veille au grain. Laisse moi y aller, si Neji ou Sasuke a déclenché le signal, c'est que ça doit être important. »

 

« Ok, fais au plus vite ! Et après tu… »

 

            Cinq minutes auparavant, sur le premier front :

 

            Le feu commençait doucement à ne plus trouver de combustible dans le ravin, et de fait, il se tarissait lentement, de plus, le ciel se couvrait peu à peu et quelques gouttes commençaient à arroser les soldats. L'odeur fétide elle, était petit à petit emportée par la bise. Les nombreux ninjas, loin d'être joyeux, savouraient néanmoins leur victoire. Ils n'avaient subit aucune perte, et cela était assez rare pour être souligné, jusqu'à présent, aucun habitant de Konoha, aucune femme de Suna, ni aucun enfant de ses deux pays n'a perdu d'amis, de pères, de mères, d'époux ou d'épouses… Neji, qui dirigeait cette mission en coopération avec Sasuke, ordonna à ses ninjas de se replier dans les bois car malgré la victoire, rester à découvert de la sorte était bien la plus stupide des choses à faire.

 

            Sasuke quant à lui avait pour mission de camoufler tous les ninjas pendant deux jours. En effet, l'illusion des deux collines était son œuvre. Dire à ce moment que l'épuisement le gagnait n'était qu'un doux euphémisme, il ne pensait qu'à une chose : Dormir ! Mais à son habitude, il restait impassible et seul Neji  put déceler grâce à sa pupille l'état avancé d'exténuation de son coéquipier.

 

« Sasuke, je vais m'assurer que les environs sont sûrs, je reviens dans cinq minutes. »

 

« Très bien. »

 

            A l'instant où Neji disparut de son champ de vision, la forêt devint folle. Il n'y avait pas une once de vent, cependant les arbres commencèrent à remuer dans tous les sens faisant fuir tous les animaux y vivant dans d'horribles cris stridents. Ce bruit fut peu à peu couvert par les grondements du tonnerre de plus en plus fréquent. L'obscurité jeta petit à petit son voile sur la forêt, de lourds nuages noirs empêchant désormais les rayons du soleil de percer. Tout le monde était sur le qui-vive, le mouvement des arbres n'était pas naturel.

 

            Le silence régnait désormais au sein de la centaine de ninjas et des quelques assistants présents, ce silence n'était interrompu que par les claquements de plus en plus violents de l'eau sur le sol, la pluie s'intensifiait pour se transformer en véritable déluge. Tout à coup, des centaines de branches jaillirent de terre ou des troncs environnants transperçant, estropiant, enserrant ou étouffant tout sur leurs passages. Ce fut au tour du tintement de l'ondée d'être camouflé par les cris d'horreur et de souffrances des ninjas. En quelques secondes, déjà la moitié de l'escadron était décimé, et le reste courait désespérément pour échapper aux racines qui ne cessaient de les pourchasser. Le reste… Non, en fait, une personne n'avait même pas daigné faire le moindre mouvement, elle se nommait Uchiwa Sasuke.

 

            Il était adossé contre un arbre, toutes les racines fonçant sur lui se consumaient instantanément avant même de l'effleurer. Il n'avait ouvert les yeux que pour brûler les premières, sa concentration était ailleurs, sans doute tentait il de percer l'origine de cette attaque. Mais surtout, il s'économisait, il tentait de récupérer un minimum de forces. Il réinspecta le paysage lorsque les bruits s'estompèrent, il n'était pas en mesure de sauver ses hommes, son chakra l'avait abandonné en trop grande quantité pour qu'il puisse tenter quelque chose d'efficace. Il aperçut un aide de camp fuir en pleurant et en appelant désespérément sa mère. Sasuke n'eut même pas le temps de réagir qu'un pic en bois venait de la gauche du jeune serviteur, que celui-ci transperça le cou de sa « proie » lui arrachant la tête, faisant du même coup voler la plaque métallique contenant son matricule au pied du maître du Sharingan. Celui-ci la ramassa et vit le nom du jeune homme un peu froussard « Leto… ». La racine venant de derrière quant à elle, l'empêcha de s'écrouler en s'enroulant autour de son torse. D'un mouvement brusque, l'étreinte se resserra, les côtes se brisèrent comme du cristal et des gerbes de sang vinrent éclabousser les coupables de cette atrocité, comme si cette souillure avait été la seule riposte que ce soldat était en mesure d'exécuter.

 

            Sasuke fit vite quelques sceaux afin de lancer l'alerte. Il leva les yeux vers le ciel afin de vérifier si la sphère était assez visible des autres fronts. Il cligna les yeux à la suite de l'éblouissement provoqué par un éclair, puis quand il regarda devant lui, deux ninjas étaient apparus cinq mètres devant lui, arborant de longs manteaux noirs parsemés de nuages rouges. Le premier avait les yeux jaunes, sa tête, ayant un côté blanc et un autre noir, était dans la bouche d'une plante carnivore. Sasuke reconnut tout de suite Zetsu qui souriait de toutes ses dents, le deuxième par contre lui était totalement inconnu, son visage n'était qu'une spirale, il se tenait un peu en retrait, il avait l'air d'être un rang en dessous de son partenaire. Le « supposé » chef prit la parole.

 

« Tu t'es facilement défait de mon attaque, quel est ton nom ? »

 

« On se présente avant de demander l'identité de son interlocuteur, c'est une règle élémentaire de savoir vivre… » Répondit Sasuke, le plus posément du monde « Fait chier… Je vais pas faire long feu contre eux deux avec mes réserves actuelles. Vite, que Neji ramène ses fesses ! Faut que je gagne du temps… »

 

« Très bien, puisque tu y tiens et comme tu as réussi à survivre à mon attaque, je consens à nous présenter. En tant que ninja de Konoha, tu dois sûrement connaître notre organisation, nous sommes membres de l'Akatsuki, je suis Zetsu, et lui c'est Tobi. A toi, et enlève ta capuche que nous puissions connaître le visage de celui que nous allons tuer ! »

 

« Faut ni que je montre mon visage, ni que je leur dise mon nom… Là ils me sous estiment, s'ils savent qui je suis, ils donneront tout ce qu'ils ont et je ne pourrai résister. Désolé mais il pleut averse, donc je ne peux retirer ma capuche pour des raisons évidentes de santé. Et ensuite je suis désolé de vous décevoir mais je n'ai pas de nom… »

 

« Zetsu, je ne sais pas ce qu'il cache, mais il est louche… Il n'a même pas tressailli en apprenant que nous appartenions à l'akatsuki alors que ce nom ferait trembler n'importe qui… » Analysa posément Tobi.

 

« Ca s'annonce mal… Si en plus il est perspicace, je vais avoir du mal à dissimuler mon identité… Peut être est ce dû à son visage, ce dernier lui permettrait de deviner les intentions… En tout cas, faites qu'il n'ait jamais vu Itachi combattre sinon il me démasquera au premier mouvement… »

 

« Je te fais confiance… Si tu le dis, c'est que ça doit être vrai, ne perdons pas de temps, tuons le ! »

 

            Les deux criminels de rang S s'élancèrent sur Sasuke, Tobi, qui était à la gauche de son coéquipier, prit un peu d'avance sur son aîné, la spirale noire et blanche en lieu et place de son visage tourna légèrement sur elle-même, les branches noires devinrent rouges. Ce qui fit sourire le jeune Uchiwa qui, grâce à son Sharingan à trois branches, avait déjoué le genjutsu de son adversaire « Quelle pitoyable tentative, j'ai bien fait de ne pas leur avoir dévoilé qui je suis. ». Tobi arrivait donc en premier, et croyant que sa technique avait fonctionné, préparait un puissant mais prévisible coup de poing gauche aidé par sa vitesse de course. Juste avant que le poing n'atteigne sa cible, la paume droite du jounin vint frapper le poignet adverse déviant ainsi le bras de sa trajectoire. Il exécuta en même temps un déplacement avant droit. Tobi était maintenant en bout de course, déséquilibré, à la merci de son ennemi, celui-ci prit appui sur son pied droit et asséna un terrible coup de genou gauche dans le diaphragme de l'homme de l'akatsuki. Le criminel se plia de douleur mais cela ne fit qu'accentuer la force du coup de coude gauche qui lui était destiné. Sasuke s'était placé de sorte à mettre Tobi entre lui et Zetsu, il continua son enchaînement par une violente droite dans les côtes faisant tituber son adversaire, puis finit par un chassé latéral au même endroit afin de propulser les deux contre le tronc le plus proche. Néanmoins, seul Tobi s'y encastra, Zetsu quant à lui, passa au travers, ce qui ralentit sa course, puis se rétablit avec grâce et légèreté.

 

            Le nouveau membre de l'akatsuki resta quelques secondes à genoux en reprenant son souffle, le temps que son compagnon le rejoigne.

 

« Alors ? » Fit ce dernier.

 

« Lecture et style de combat, anticipation, et dôjutsu, aucun doute… »

 

« Et merde… Je me disais aussi que son illusion était grotesque… »

 

« C'est un Uchiwa ! »

 

« Oh, c'est le petit frère d'Itachi… Enchanté ! »

 

« De même. » Répondit Sasuke en feignant habilement le fait qu'il soit décontenancé.

 

« Et il est visiblement épuisé, il fait tout pour s'économiser en essayant d'abréger le combat, quitte à dévoiler son identité. »

 

« C'est pas possible, bientôt il va me dire ce que j'ai mangé à midi !!! »

 

« Lors de notre première rencontre, nous n'avons pas été présentés, maintenant c'est chose faite. De plus, tu avais un coéquipier et j'étais tout seul, aujourd'hui, le rapport de force s'inverse. Commençons le deuxième round ! »

 

            Les deux criminels s'élancèrent de nouveau sur leur adversaire, ils étaient persuadés de remporter la victoire vu l'état d'affaiblissement de leur ennemi. Les coups commencèrent à pleuvoir, Sasuke était fatigué et en infériorité numérique, mais il en fallait bien plus pour le surclasser, d'autant que Zetsu et Tobi semblaient respectivement plus spécialisés dans le ninjutsu et le genjutsu. Sans doute désiraient ils s'économiser pour la suite des évènements. Au bout de quelques secondes, Zetsu truffa le sol de racines afin de déséquilibrer le dernier Uchiwa. Ce nouvel élément entravait dangereusement les mouvements de ce dernier réduisant ainsi l'efficacité de ses anticipations. Les esquives et parades étaient de plus en plus brouillons, son pied gauche fut prisonnier de racines rampantes l'espace d'un instant, mais cela fut suffisant à Zetsu pour trouver une ouverture, il allongea son bras droit et déboîta la mâchoire de Sasuke sous le choc. Tobi avait armé sa jambe gauche afin de recadrer son ennemi, mais juste avant l'impact, il se prit un coup de talon venant de nulle part en pleine tête.

 

« Désolé pour l'attente. » Fit Neji.

 

« Pas trop tôt. » Rétorqua Sasuke en replaçant douloureusement sa mâchoire.

 

« J'ai dû m'occuper d'un groupe de chuunins espions d'Iwa. Ils étaient faibles mais leur nombre m'a retardé… Mais que s'est il passé ici ??? »

 

« Je t'expliquerai après, occupe toi de Monsieur Spirale, moi je prends le Joker. »

 

            Neji rejoignit son nouvel adversaire à l'endroit où celui-ci s'était écrasé. Zetsu n'en tint pas rigueur, il était trop heureux d'avoir le dernier survivant de ce si fameux clan pour lui seul. Il prit une garde de Kenpo puis se rua vers le possesseur du Sharingan. Sauf que cette fois-ci, il le dépassa sans même tenter de l'effleurer. Il profita que ces mains soient cachés pour entamer une série de signes, Sasuke comprit et se mit en position défensive.

 

« Môkuton, La forêt luxuriante ! »

 

            De nombreuses plantes carnivores aux pics acérés jaillirent de partout et nulle part à la fois, les ronces aux épines les plus tranchantes n'étaient que des bâtons en mousse en face des tiges émergeant actuellement du sol. Non contentes de tenter de déchiqueter ou d'écorcher la peau de leur cible, elles crachaient de nombreuses gerbes d'acide désintégrant tout sur leurs passages. En outre, elles étaient ignifugées. Au bout de quelques secondes, Sasuke commençait à être couvert de quelques éraflures et parvenait de moins en moins à se défaire de ces nombreuses lances végétales. Soudain, il arriva à s'accorder une seconde de répit, bien assez pour contre-attaquer. Il entama une courte série de signes, posa sa main au sol puis s'exclama.

 

« Ninpô, Invocation ! »

 

            Mais rien n'apparut.

 

« Tu n'as plus assez de chakra pour réussir la moindre technique ! » Zetsu ria franchement.

 

            Le jeune brun s'élança vers son adversaire en esquivant les plantes pendant que le ninja déserteur préparait une technique puis, arrivé à deux mètres, ce dernier émit un cri de douleur lui faisant stopper sa technique et écarter ses bras. « Mon plan a marché, c'est ma dernière chance !!! » Le ninja de Konoha plaça un terrible coup de coude dans le plexus de son adversaire, puis un coup de pied bas droit qui lui brisa le genou. La suite ne fut qu'une intense pluie de coups, mais l'homme au Sharingan prit soin de ne pas envoyer son opposant s'écraser contre un arbre, il savait pertinemment que cela jouerait en sa défaveur.

 

            Zetsu s'était difficilement relevé, il ne pouvait prendre appui sur sa jambe gauche. La douleur qu'il avait subitement ressenti était due au serpent à sonnettes que son ennemi avait invoqué, le serpent s'était dissimulé en attendant le bon moment pour le mordre à la cheville y injectant un puissant venin. Les deux protagonistes étaient désormais mal en point et essoufflés.

 

« Tu as joué ta dernière carte, le tout pour le tout ? » Demanda l'homme aux yeux jaunes.

 

« Oui, le venin va détruire ton système nerveux, tu mourras dans cinq minutes, le reste de mes coups était là pour t'empêcher d'être dangereux entre temps… » Répondit bien volontiers le jeune Uchiwa.

 

« Bonne initiative… » Zetsu se redressa, fit craquer son genou, montra sa morsure à la cheville qui disparut en quelques instants laissant Sasuke dubitatif. « … Mais mon organisme n'est pas comme celui de n'importe quel humain, la plante qui m'entoure me régénère et m'immunise contre ce genre de poison. Ensuite, comme je peux allonger mes membres, je peux les réparer aussi, la fracture que tu m'as causé n'est plus qu'un mauvais souvenir… Je vais écourter ce match dont l'issue est déjà connue ! »

 

« L'heure est peut être venue alors… Le destin est-il si rancunier pour me rattraper après mon repentir ? Bon c'est pas le moment de penser à ça, je ne suis pas encore gravement blessé, je me lamenterai sur mon sort un autre moment ! »

 

            La suite du combat fut à sens unique, la vitesse de l'Uchiwa étant sensiblement amoindrie par la fatigue, il ne pouvait ni esquiver, ni se protéger et encore moi penser à un quelconque contre que ce soit envers les plantes ou contre leur maître, Zetsu prenait de plus en plus l'ascendant, mais il s'interrompit sans raison apparente. Celui-ci blêmit à vue d'œil, des gouttes de sueur perlaient le long de son visage. Il était plus qu'apeuré. La forêt lui annonçait un danger imminent. Sasuke ne comprit pas tout de suite car son souffle haletant et les efforts considérables qu'il produisait pour reprendre ses esprits l'empêchaient de percevoir les signes du monde extérieur.

 

            Il entendit une sorte de grondement sourd se rapprocher à vive allure, il leva les yeux puis sourit quand il aperçut une onde jaune entourée d'une sphère violette se diriger dans sa direction à une cadence vertigineuse. Les plantes carnivores se mirent toutes en opposition masquant de fait la progression de cette boule.

 

            Quelques secondes plus tard, ce barrage fut littéralement désintégré par le passage de ce ninja comme si de rien n'était, ces plantes ne représentaient que des brindilles pour lui. Il ratterrit près de Sasuke, il posa un genou à terre pour amortir l'inertie due à sa vitesse. Un souffle en fut dégagé obligeant les deux combattants à se protéger de l'eau qui en était projetée.

 

« La forêt m'a indiqué que ce chakra ne pouvait être que celui d'un Yuma ! Mais il est libéré à l'état pur, donc comment se fait-il qu'il soit contenu dans un jinchuuriki ??? C'est impossible ! »

 

« Et si… » Ironisa Naruto.

 

« Kyubi… » S'inquiéta Zetsu.

 

« Bon Sasuke, je te croyais plus fort que ça… Neji se débrouille beaucoup mieux que toi à ce que je vois. » Se moqua Naruto.

 

« Tais toi Baka ! Je voudrais t'y voir moi après deux jours de genjutsu sans une seconde de repos ! Non même pas, avec tes réserves de chakra, tu serais encore plein d'énergie… T'es chiant même quand tu le fais pas exprès, tu l'sais ça ? » Rétorqua Sasuke en se relevant difficilement.

 

« Bien évidemment… Bon je n'ai pas de temps à perdre, ça va mal ! » Fit Naruto en lui tapotant sur l'épaule. « T'es prêt ? »

 

« Bien sûr ! » Sourit Sasuke.

 

« Très bien, salut ! » Puis Naruto fit demi tour, retourna sur ses pas, puis quitta l'aire de combat à toute vitesse.

 

 

Fin du chapitre. TBC.

 

 

P.S : Voilà Leto ce qu'il en coûte de se moquer de ses petits camarades après le précédent chapitre…

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales