Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Someone To Love Auteur: appocalypse Vue: 44409
[Publiée le: 2007-05-23]    [Mise à Jour: 2009-03-14]
13+  Signaler Romance/Humour/School-Fic Commentaires : 107
Description:
Il n'y a pas de monde parfait dans notre univers...
Un monde où les gens s'aiment , et grandissent sans perspective d'un avenir détruit...

Mais ce monde là n'existe pas.
Il n'y qu'une vie , remplie de mensonge et de douleur.
C'est ce que comprendra Sakura Haruno emménagant à Konoha avec sa mère.
A quoi bon rêver de ce monde parfait s'il n'existe pas ?

Couples traditionnels

Réécriture : 7 Premiers Chapitres
Chapitre 23 En Ligne !
Crédits:
Aucun perso à moi sauf des groupies
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La rentrée

[1157 mots]
Publié le: 2007-05-23
Mis à Jour: 2009-03-14
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

La rentrée : Chapitre I

   

 

 

La vie est quelque chose d’étrange …

Se réveiller le matin, ouvrir les yeux, et vivre sa vie …

Avoir des enfants, se marier, mourir …

Sakura Haruno se demandait souvent pourquoi sa vie n’était pas si simple.

A dix sept ans presque dix huit elle vivait à Tokyo avec sa mère travaillant dans le milieu de la mode.

On aurait pus croire que la rose vivait une vie de rêve et pourtant ce n’était que l’exact contraire … Sa mère la délaissait, travaillant jour et nuit abandonnant sa fille dans les mains de la vie. Sakura était une fille simple et fragile … Une fragilité qui lui avait coûté beaucoup dans sa vie. Après avoir perdu son père à l’age de quatre elle avait vécu dans une solitude quasi constante.

Fille unique, elle avait peu d’amies dont la plupart d’entres elles ne comptait sur la rose seulement pour se faire voir avec des personnes de bons genres.

Des mensonges …

C’est dans ce monde là qu’elle vivait ….

Ramenant ses jambes contre sa poitrine la rose attendit que la sommeil vienne la submergé profitant la nuit étoilée visible à travers la baie vitrée de l’appartement qu’elle occupait avec sa mère elle regarda dans le vide cherchant un point invisible à fixer de ses yeux vert .

Un héritage de son père avait dit sa mère …

Demain elle partirait de cet ville, elle changerait de vie …

Et elle espérait que cette vie serait meilleure que celle-ci …

 

Quelques jours plus tard…

Le réveil sonna difficilement pour la cadette des Harunos

La rose se leva doucement de son lit s’étirant de manière féline, avant de poser les pieds sur le parquet froid de sa nouvelle chambre. La fleur ne se sentait pas vraiment bien. La maison avait beau être un bijoux trouver par sa mère dans un quartier calme de Konoha elle n’était pas plus heureuse de venir vivre ici.Elle se dirigea vers la salle de bain, fit sa toilette se brossant longuement sa courte chevelure rose avant d’opter pour un tee-shirt blanc , un jupe en jean arrivant à mis cuisse et de simple ballerines blanches . Elle maquilla légèrement à son habitude.

La fleur attrapa son sac poser sur son bureau et descendit au rez de chaussé.

_ Bonjour maman ! lança gaiement la rose

_Bonjour chérie bien dormi ?

_ Ca va, et toi ?

_Bien, au fait aujourd’hui comme je ne travaille pas tout de suite,  je t’amène au lycée.

_d’accord répondit doucement l’Haruno

Elle s’assit à table et commença son petit-déjeuner typiquement japonais sans grand appétit avant de rejoindre sa mère devant la maisons.Celle-ci était vêtu d’un tailleur bleu marine faisant ressortir ses yeux d’un bleu océan.

Des yeux si différents des siens …pensa la rose

La rose s’assit dans la Chrysler trois cent de sa mère, de marque américaine. Ne se sentant pas très à l’aise elle brancha son baladeur avant de l’écouter longuement tentant d’oublier le stress qui commençait à se faire ressentir dans son corps.

Au bout d’une dizaine de minutes de voitures sa mère s’arrêta devant un superbe bâtiment blanc à quatre étages dans un style typiquement américain. Des cerisiers japonais encadraient l’allée qui menait au lycée. Sur la pelouse parfaitement tondue se trouvaient de nombreux élèves qui bavardaient profitant des derniers instants de liberté qui leurs restaient avant la rentrée. La rose éteignit son baladeur , le rengea dns son sac et sortit de la voiture une boule dans la gorge.

_Sakura ?

_Oui ?

_Tu pourras rentrer à pieds ce soir ?

_Pas de problèmes répondit la rose

_Bien ! A ce soir pupuce !

_A ce soir.

Livrée à elle-même la rose se dirigea vers  le bâtiment se faisant siffler au passage par une bande de garçon de l’équipe de basket-ball de Konoha en jugea-elle par leurs maillot avant de leurs répondre par un doigt d’honneur.

Une foule d’élève se regroupaient autour des listes accrochées à un tableau. Certains criaient, d’autres pleuraient de ne pas être avec certains de leurs amis. Apr7s avoir lutter un bon moment elle parvint à se repérer parmi les vingtaines de fiches.

Sakura Haruno , Terminale S ,salle deux cent dix.

Elle fut violemment poussée vers l’extérieur par une bande de filles à papa , leurs sac louis Vuitton à la main , lunettes Gucci à la mains .Tellement d’argent qu’elle aurait pus se construire une seconde maison avec pensa-elle

_Non ! Cria l’une d’elle je ne suis pas avec Sasuke-kun

Avant que la fleur ne puisse faire quoi que ce soit l’une d’elle la pousse violemment renversant les livres de Sakura s’étallant parterres . Fatiguée de ce genre de fille la rose s’accroupit par terre ramassant un à un les livres étaler au sol jusqu’a ce qu’une main blanche vint aider la rose. Voulant attraper un livre d’histoire-géographie , la mains en question toucha la sienne.

Un contact si agréable …

Instinctivement la rose leva la tête.

Son cœur fit un bond.

Parfait .

Le mot qui pourrait décrire le dieu qui se trouvait devant elle.

Une peau parfaite, sans imperfection d’un blanc digne de la porcelaine. Des yeux d’un noir corbeau, si perçant qu’elle se sentit défaillir lorsque son regard croisa le sien. Ses cheveux ébènes encadrant son visage aux traits si fins …

Et son corps parfaitement musclé … Ni trop … ni pas assez …

_Tiens dit-il tendant son livre

_merci dit-elle

Au moment moment des cris hystérisques se firent entendrent derrière la rose. Une des fille à papas vint bousculer une fois de plus Sakura la mettant en rogne.

_ S’il te plait tu pourrais dire pardon non ? Répondis-elle

_ Qui ose me parler sur ce ton insolent à moi Yamanaka Ino ? dit –elle

_ Haruno Sakura ! répondit à son tour Sakura sachant pertinemment ce qui n’allait pas tarder à  lui arriver

_Et bien ‘ Bubble gomme ‘, dit-elle en réprimant une grimace face au cheveux rose de la fleur , sache que tu vas en prendre un coup sur ta réputation ! Tu es la nouvelle n’est ce pas ? C’est bien ce que je me disais (elle me regarda avec un air supérieur) vu tes vêtement on se demande ou tu te fringue very naze personne.

_ Je ne t’ai pas demandé ton avis ! Alors aurais tu la gentillesse de te taire deux minuscules secondes ? Cria Sakura qui semblait sur le point d’exploser de colère

_ sale….dévergongée ! cria la jeune fille horrifiée

_ Ino tu peux la fermer deux secondes ? Elle t’a rien fait alors fou lui un peu la paix cria le beau brun

_ Oua ! Sasuke-kun je ne t’avais pas vu ! Tu m’as tellement manqué depuis deux mois ! Minauda la blonde

_ Pas moi, ton absence m’a fait du bien tu vois ? Ironisa le garçon

_ah, ah, ah, quel sens de l’humour tu as ! répondit l’adolescente tandis qu’elle riait bêtement

 

Cette année me semble riche en rebondissement se dit la rose …

Et peut-être …

 

Intéressante …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales